Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

DOSSIER BIODIESEL / CHAPITRE 1


de : Matt Lechien
mercredi 24 novembre 2004 - 18h12 - Signaler aux modérateurs
11 commentaires

Vous pouvez trouver les différents volets du dossier en cliquant sur les liens : INTRODUCTION, PRÉAMBULE, CHAPITRE 1, CHAPITRE 2, CHAPITRE 3, CHAPITRE 4, CONCLUSION, DOSSIER COMPLET.

de Matt Lechien

CHAPITRE 1

S’approvisionner en biodiesel

PREMIÈRE SOLUTION

On la retrouve souvent sur le ouèbe et dans les médias, acheter des bouteilles d’huile de cuisine et les verser dans le réservoir. Effectivement ça fonctionne très bien, et bien sûr vous polluez moins en roulant. Quant au prix, il est plus avantageux que le gasoil, car il est possible de trouver de l’huile dans les supermarchés discounts aux alentours de 0,80 € le litre. Jusqu’ici tout va bien, ces trois premiers arguments sont vrais. Sauf qu’il existe deux problèmes :

1) Imaginons que vous décidiez de rouler à 50 % d’huile. A chaque plein il faudra vous coltiner vos vingt bouteilles d’huile. Autant dire que vous en aurez vite marre. En plus, imaginez la tête de la caissière quand elle vous verra arriver avec votre caddy rempli à ras bord d’huile alimentaire. Ensuite il vous faudra verser une à une les bouteilles dans votre réservoir, ce qui n’est pas très pratique.

2) Ce procédé n’est absolument pas écologique, bien au contraire. Si vous pensez que verser quelques bouteilles d’huile dans votre réservoir est un geste citoyen [comme le disent nombre d’écolos], c’est une grave erreur car l’emballage de ce produit est en matière plastique. Donc, oui, vous polluerez moins en roulant, mais le conditionnement issu du pétrole qui a déjà provoqué de la pollution lors de son élaboration, vous reviendra dans les bronches lors de son incinération. On est donc loin des principes élémentaires de l’écologie et du développement durable.

Cette solution n’est utile que pour faire des démonstrations. Si vous êtes pris au dépourvu et que vous voulez convaincre un septique qu’un moteur diesel peut fonctionner à l’huile, achetez une bouteille à l’épicerie du coin et versez là dans votre réservoir sous les yeux médusés de votre auditoire. Néanmoins, si vous êtes beaucoup à vouloir utiliser cette solution pour remplacer totalement le gasoil, merci de me prévenir, j’achèterai immédiatement un bon paquet d’actions chez Lesieur, histoire de me familiariser avec le capitalisme.

JPEG - 29.9 ko

DEUXIÈME SOLUTION

C’est à peu prêt la même que la première, sauf que dans ce cas on a recours à de l’huile conditionnée pour répondre aux besoins des collectivités - souvent en bidon de 25 litres. Même motif, même punition, car l’emballage, cette fois-ci en métal, est difficilement recyclable. De plus, cette huile est de qualité supérieure et son prix se situe autour des 1,5 € le litre, ce qui est plus cher que le gasoil. En résumé, bien que moins désastreuse que la précédente, cette solution est loin d’être la panacée.

TROISIÈME SOLUTION

Si vous avez la chance d’avoir un revenu qui vous permet de vivre convenablement, merci d’utiliser cette solution et de laisser celle à venir pour ceux qui en ont vraiment besoin, car le plan est limité au niveau de la quantité.

Au lieu d’aller faire le plein chez les pétroliers qui mettent la planète à feu et à sang, allez donc le faire chez les agriculteurs. C’est aussi une bonne occasion de s’approvisionner en produits frais. Ça peut faire sourire dans les grandes villes, mais il n’en reste pas moins qu’en allant faire le plein de biodiesel, par cheu nous, comme on dit dans le Berry, on en profite pour acheter quelques fromages et des œufs frais. Si vous faites vos comptes, vous vous apercevrez qu’avec les économies de carburant réalisées, on peut en profiter pour s’acheter de bons produits sains issus de l’agriculture responsable. Mais après tout, chacun voit midi à sa porte, si vous préférez le fromage chimique en portions individuelles et les œufs de gallinacés élevés en batterie loin du soleil et bourrés de médicaments, c’est votre droit le plus strict... Mais ceci est un autre dossier.

Pour se fournir, il existe deux possibilités : La première, très économique, consiste à acheter l’huile non filtrée - vous verrez comment le faire vous-même plus bas. La seconde, quant à elle consiste à acheter l’huile prête à l’emploi. Sachez qu’en cherchant un petit peu sur le ouèbe, vous trouverez facilement des adresses d’agriculteurs ou d’associations. Il en existe plusieurs par région, toute la France est couverte. Rouler à l’huile, c’est avant tout savoir s’organiser. Selon les cas de figure, il existe plusieurs possibilités. Mais avant tout, il vous faudra vous équiper d’un accessoire indispensable : le jerricane (plusieurs de contenance 20 litres, c’est l’idéal).

La meilleure formule consiste à se grouper. Essayez de trouver une bonne dizaine de personnes autour de vous afin de passer une commande collective. A ce moment là, il existe plusieurs associations équipées d’un pressoir mobile. Elles se déplacent chez vous et vous pressent la quantité d’huile voulue, que vous pourrez ensuite stocker pour tenir quelques mois. En procédant ainsi, vous achèterez votre carburant à des prix défiant toute concurrence. Selon le nombre que vous êtes, le prix variera d’une fourchette de 0,35 € à 0,45 € par litre. Par contre, il vous faudra filtrer l’huile vous-même. A noter que si vous avez du terrain, récupérer une citerne peut s’avérer être un choix judicieux.

Il existe aussi des agriculteurs qui vous proposent d’acheter les graines de colza ou de tournesol et de s’occuper de la culture et de la récolte. A votre charge ensuite de faire presser l’huile et de vendre le tourteau. C’est de loin la solution la plus économique, qui fonctionne très bien dans le cadre d’un collectif. L’indépendance énergétique vis-à-vis du grand capital demande un petit peu d’investissement personnel, mais vu l’enjeu politique et écologique, ça vaut vraiment le coup d’y consacrer quelques heures par an. Après tout, être responsable c’est savoir se prendre en charge.

Vous avez aussi la possibilité de vous rendre directement chez le producteur et de remplir votre coffre et, si possible, une remorque. Selon la quantité achetée et selon que l’huile soit filtrée ou non, le tarif ira de 0,48 € à 0,80 € le litre.

QUATRIÉME SOLUTION

Cette solution consiste à utiliser de l’huile usagée. Elle n’est pas moins bonne que l’huile neuve, bien au contraire, car son oxydation garantie une meilleure combustion. Là aussi il faudra vous munir de jerricanes, mais aussi d’un entonnoir pour pouvoir transvaser l’huile dedans.

Il existe plusieurs moyens de s’approvisionner. Le plus classique étant de faire le tour des kebabs et restaurants chinois qui se feront un plaisir de vous donner leur huile car ils sont obligés de payer et de se déplacer pour s’en débarrasser. Vous pouvez aussi essayer avec les collectivités et les décharges de tri sélectif. En cas de refus hésitant, une bonne bouteille de vin savamment proposée peut servir de monnaie d’échange, ainsi que tout autre troc ou échange de service. Sinon, sans vouloir donner de mauvais conseils, en cas de force majeure, il y a toujours moyen d’enjamber un grillage pour aller chercher l’objet de vos convoitises contenu dans des bidons en plastique bleu. Dès que vous aurez fini votre récolte, il ne vous restera plus qu’à filtrer l’huile afin de pouvoir rouler ou de vous chauffer.

Outre le fait que ce procédé vous permet de vous fournir gratuitement, il est doublement écologique. La première raison étant bien sûr que vous êtes jusqu’à 70% moins polluant qu’avec du gasoil ou du pétrole classique, on ne le dira jamais assez. La seconde c’est qu’en France le recyclage des déchets est une vaste fumisterie mise en place sans réelle volonté politique afin de faire croire au citoyen que l’on se préoccupe de son cadre de vie, alors que seul un infime pourcentage de ce que nous jetons trouve une seconde vie. L’huile usagée n’échappe pas à cet état de fait, la plupart du temps, elle finit brûlée dans un incinérateur. Fort de ce constat, autant qu’elle serve aux plus démunis, comme ça au moins, elle ne brûlera pas pour rien.

A noter qu’avec l’huile récoltée dans les kebabs, vous aurez une perte d’environ 30% lors du pré-filtrage, car cette dernière est très souvent coupée à l’huile de palme qui, une fois qu’elle a été chauffée à haute température, forme une pâte inutilisable comme carburant que vous récupérerez dans votre station de filtrage. Au niveau qualité et quantité, le meilleur plan c’est les restaurants chinois, car ils font énormément de friture et utilisent exclusivement de l’huile de tournesol ou de colza. C’est aussi une bonne occasion de savoir où manger. La qualité de l’huile récoltée vous en dira long sur la rigueur des établissements où vous vous fournissez. Pourquoi ne pas en profiter pour faire le guide des meilleurs kebabs de votre région ? Ça serait plus utile que le guide Michelin, car tout le monde n’a pas les moyens de se taper la cloche dans un trois étoiles.

ASTUCES

En cas de galère pécuniaire, vous pouvez vous dépanner aussi avec le pétrole vendu en grande surface pour les chauffages. Il est moins taxé que le gasoil et fonctionne à merveille dans les moteurs diesel. Comptez environ 0,30 € de moins par litre. Il n’y a pas d’intérêt écologique majeur, mais ça peut rendre service.

Pensez aussi à recycler votre huile. Au lieu de jeter votre huile de friture dans le lavabo, filtrez-là et mettez-là dans votre réservoir. Ce n’est pas grand-chose, mais c’est toujours un geste pour l’environnement.

LA FILTRATION PAR GRAVITATION

Voici la photo d’une station de filtrage facile à installer chez vous. Elle permet de filtrer 15 litres d’huile par nuit. Il ne s’agit pas d’un montage théorique, mais d’un dispositif fonctionnel qui permet d’alimenter plusieurs véhicules en carburant. Cela fait plusieurs mois qu’elle est en service et aucun incident technique n’est à signaler. Si je puis dire, ce plan est bien huilé.

JPEG - 38.8 ko

Le 1 est un cadre en plastique, qui peut aussi être fait en bois, sur lequel on a placé une étoffe. Un bout de vieux drap, un vieux tee-shirt... font l’affaire. C’est ici que l’on verse l’huile pour effectuer une pré-filtration. Après filtrage vous n’aurez plus qu’à récupérer le dépôt et à le jeter. Il est biodégradable.

Le 2 est une surface plane percée de trous pour répartir l’huile pré-filtrée dans les filtres. Voir deuxième photo ci-dessous avec le zoom sur cette zone.

JPEG - 30.7 ko

Le 3 c’est des bouteilles de lait en matière plastique de forme carrée dont on a coupé le fond. Elles sont fixées de manière très compacte de façon à bien récupérer toute l’huile, c’est très important. Des filtres à café sont fixés avec des gros élastiques, ou bien une bague plastique, sur le goulot de chaque bouteille. C’est l’étape de la filtration proprement dite. Les filtres à café filtrent à cinq microns, ce qui correspond aux performances des filtres à gasoil qui laissent passer tout ce qui est en dessous de cette taille. Donc pas la peine de filtrer plus fin, avec cette taille on est au même niveau de finesse que le diesel classique. Si jamais il y a quelques crasses qui restent, votre filtre à gasoil se chargera de les retenir. A savoir aussi que l’on peut commander du tissu filtrant sur le ouèbe. Il vous en coûtera de 5 € à 8 € pour un bout de 1m x 1,30 m. Il filtre de à 1 à 5 micron selon modèle. Dans ce cas, c’est plus simple, au lieu de s’embêter avec les filtres à café et les bouteilles, on place juste le tissu filtrant selon le même schéma que celui relatif à la pré-filtration. C’est la solution que nous préconisons, d’autant plus que tissu filtrant à une bonne longévité. Il suffit de le rincer à l’eau après utilisation et de le remettre en service. Les filtres à café, quant à eux doivent être remplacés après chaque filtration.

Le 4 est un collecteur identique au point numéro 2 en bas duquel on a fixé un sac poubelle percé en son fond pour servir d’entonnoir afin que l’huile filtrée arrive dans le jerricane.

Le 5 c’est le jerricane où tombe votre huile filtrée prête à l’emploi. Just enjoy.

LA FILTRATION SOUS PRESSION

Sachez encore, que si vous avez un bas de laine, ou bien si vous avez la possibilité de vous regrouper, qu’il existe plusieurs firmes allemandes qui proposent des filtreurs sous pression qui permettent d’aller beaucoup plus vite dans le processus de filtration. Cela va du petit modèle qui tient dans votre coffre à brancher sur l’allume-cigare qui permet de fabriquer son carburant en roulant, jusqu’au gros modèle qui permet de filtrer des centaines de litres par jour. Pas question de faire de la pub pour une firme ou une autre dans ce dossier. Si vous êtes intéressé par ce concept, vous trouverez facilement des adresses en effectuant une recherche sur internet.

CONCLUSION

Comme vous pouvez le constater, l’utilisation du biodiesel écologique et économique demande un peu d’astuce, mais c’est ce qui en fait tout le charme. Surtout, n’hésitez pas à adapter les méthodes évoquées dans ce chapitre à vos besoins. Vous pouvez bien sûr les perfectionner, auquel cas il serait sympa d’en faire profiter les autres. Voilà, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne pêche à l’huile.

Une dernière astuce pour finir, un modèle de station service underground. Ça ne vous donne pas une idée ? Allez, un p’tit effort... Ben oui, des pompes à biodiesel autogérées, pardi ! Comme le dit si bien un pétrolier connu dans une de ses publicités, à qui je renvoie la monnaie de sa pièce, après ce dossier vous ne viendrez plus chez nous pas hasard. La révolution du carburant libre est en marche.


Ce texte fait partie d’un dossier complet sur le biodiesel.
Vous pouvez trouver les différents volets en cliquant sur les liens : INTRODUCTION, PRÉAMBULE, CHAPITRE 1, CHAPITRE 2, CHAPITRE 3, CHAPITRE 4, CONCLUSION.


Ce dossier sous copyleft sera compilé au format PDF et diffusé en version à lire en ligne ou sous forme d’ebook et de livres papiers à prix libre. Vous pourrez le distribuer comme bon vous semble (en ligne, téléchargement, version papier...), il n’y a aucune restriction.

Vous pouvez joindre l’auteur de ce dossier à cette adresse : matt@surrealiste.org
Ou bien le rencontrer lors de ses nombreux déplacements, il fait régulièrement de l’info sur ce type de sujet partout où il est convié. SURRÉALISTE éditions tient régulièrement des stands de livres à prix libre lors d’événements non commerciaux en rapport avec l’altermondialisme.

Vous pouvez aussi joindre le site Bellaciao à cette adresse : bellaciaoparis@yahoo.fr

JPEG - 47.9 ko


Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> DOSSIER BIODIESEL / CHAPITRE 1
25 novembre 2004 - 10h29

Alors là je dis "Monsieur Lechien" ! _ :)

Donne-moi juste le temps d’épuiser ma vieille 106 et j’m’y colle !
@+

Mickey Miaou



> DOSSIER BIODIESEL / CHAPITRE 1
26 novembre 2004 - 13h22 - Posté par

Pareil ! (En remplaçant 33 par 106)


> DOSSIER BIODIESEL / CHAPITRE 1
26 novembre 2004 - 13h22 - Posté par

heu 106 par 33


> DOSSIER BIODIESEL / CHAPITRE 1
26 novembre 2004 - 14h05

cool.......

mais...... la voiture tu la fabriques comment ?

...reformisme vaincra ???

ouarf



> DOSSIER BIODIESEL / CHAPITRE 1
27 novembre 2004 - 14h56 - Posté par

est-ce qu’il y a des assos (ou mieux des coopératives) qui se organisent la collecte, la distribution du biodiesel ?
une autre bagnole est possible ?


> DOSSIER BIODIESEL / CHAPITRE 1
28 novembre 2004 - 01h37 - Posté par

OUI tu peux en trouver dans chaque région. Il y a quelques bonnes adresses ici http://www.oliomobile.org/forum/

sinon il y a roule ma fleur en lozère http://www.roulemafleur.free.fr/

ainsi que de nombreux squats, assos, collectifs, agriculteurs... En fait il suffit de faire une recherche dans google avec comme mots clés : "biodiesel + le nom de ta région"

une autre bagnole est possible !

et aussi une autre façon de se chauffer...

M.L


> DOSSIER BIODIESEL / CHAPITRE 1 JUSTE UNE INFO
7 décembre 2004 - 19h03

Hello
Tres beau "boulot" Mais merci de vous souvenir de ce qu est un jerry can !!!!
Cela n a aucune importance et est un detail mineur vis a vis du "travail" accompli ....
Je dis BRAVO !!!!
Yves BARRAUD



> DOSSIER BIODIESEL / CHAPITRE 1
1er avril 2005 - 10h52

j’ai essayé de trouver du tissu filtrant sur le oueb et resultat neant, je continue mes recherches mais si quelqu’un pouvait me fournir une ou deux adresses cela serait sympa



> DOSSIER BIODIESEL / CHAPITRE 1
12 avril 2005 - 23h25

Bonjour Ho génie....
’jevais faire rouler ma laguanade 1995 2L sans turbo à l’huile de fruiture,n’ais-je pas de modif a faire au moteur.comment faire ,l’hiver quand celle-ci fige ?comment faire ?
dans l’attente Cordialment
tacot64@hotmail.com tél:0661223534
P.S:le petrole pas tres ecconomique 26euro .2OL ......



> DOSSIER BIODIESEL / CHAPITRE 1
22 août 2005 - 22h24

Salut,

Bravo pour cet article.
Et merci pour le systeme de filtration, j’hésitait a me lancer pour en bricoler un.

Pas moyen non plus de trouver des filtres drap sour le ouebe, ni des pompes de taille modeste.

Quelqu’un a t’il déja bricolé une pompe a injection avec un filtre a gasoil ?

Autre question, il existe dans le commerce des additifs gasoil facilitant le démarrage a froid. Est ce qu’en ajoutant ca dans l’huile on pourrait pas rouler a 70 ou 80 % sans modif des injecteurs ?

A bientot.
Julien.



> DOSSIER BIODIESEL / CHAPITRE 1
29 août 2005 - 18h00

article trés interessant il fait rèver mais une question se pose cela foncionne t-il avec les voitures modernes genre laguna 2 1.9 dci merci de ta réponse
PAT






Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
3 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite