Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

DOSSIER BIODIESEL / CONCLUSION


de : Matt Lechien
vendredi 10 décembre 2004 - 01h03 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Vous pouvez trouver les différents volets du dossier en cliquant sur les liens : INTRODUCTION, PRÉAMBULE, CHAPITRE 1, CHAPITRE 2, CHAPITRE 3, CHAPITRE 4, CONCLUSION, DOSSIER COMPLET.

de Matt Lechien

CONCLUSION

Impossible de clore ce dossier sans ajouter qu’on ne peut résoudre les problèmes de pollution inhérents à notre mode de vie sans passer par un changement de comportement.
A quoi bon polluer deux fois moins si c’est pour rouler deux fois plus ?
Voici une autre question que soulève l’utilisation du biodiesel.
On peut penser qu’avec un carburant deux fois moins cher les utilisateurs seront tentés de rouler plus.
C’est une hypothèse que soulèvent de nombreux écologistes.
C’est un bon débat et je pense qu’ils n’ont pas tout à fait tort.

Comme je l’ai mentionné au début de ce dossier, il est hors de question de démocratiser l’usage des biocarburants sans une réflexion de fond préalable. C’est pourquoi, je vais conclure comme j’ai commencé, c’est-à-dire par de la philosophie appliquée. Pour ce qui est de la technique, s’il y a quelques données qui vous manquent, ou que vous n’avez pas comprises, vous pourrez trouver toute l’aide nécessaire sur les forums d’utilisateurs, il y a quelques bons liens prévus à cet effet à la fin de cette contribution.

1) PHILOSOPHIE DU BIODIESEL

Pour beaucoup, passer au biodiesel représente bien plus que de réaliser des économies sur leur budget voiture ou chauffage. Il y a bien sûr l’aspect politique de la chose, mais plus que ça encore : une idée bien précise sur ce que pourrait être un autre monde. Un monde à taille humaine où la technologie ferait bon ménage avec la nature. Cela va bien plus loin qu’un simple délire de baba cool attardé, comme se plaisent à le dire quelques esprits réactionnaires.

Le biodiesel n’est pas une solution miracle à lui tout seul, loin de là. Suite à la réalisation de ce dossier, mon pire cauchemar serait de voir quelqu’un prendre sa voiture végétalisée pour aller chercher le journal à cent mètres de chez lui en pensant accomplir un acte hautement écologique. Il faut le dire et le redire, démarrer un moteur diesel pour effectuer un petit trajet, c’est très polluant, diesel bio ou pas. En ville, rien ne vaut les transports en commun. Pour des trajets plus longs, quand on en a les moyens, le train, c’est bien aussi. Et bien sûr, encore et toujours : la vélorution ! Pas besoin de faire un dossier pour démontrer que le vélo ne pollue pas et qu’il est bon pour la santé, tout le monde le sait. Son utilisation est vivement recommandée pour notre mode de vie sédentaire, on ne fait pas assez d’exercice. Attention tout de même aux excès, le culte du corps qui fait rage actuellement sous la pression des médias conduit souvent à faire du sport n’importe comment. Il faut le dire aussi : l’abus de sport est dangereux pour la santé. Vous n’êtes absolument pas obligé de prendre de l’EPO pour vous déplacer à bicyclette, c’est important de le savoir. En ville, se déplacer à vélo permet bien souvent d’aller plus vite qu’en voiture, il n’y a pas de problème pour stationner et c’est un exercice modéré qui fait du bien à l’organisme. Alors du coup, je profite de ce paragraphe pour saluer amicalement tous mes camarades vélorutionnaires, qui ont toutes et tous de beaux mollets.

JPEG - 16.3 ko

Pour une bonne utilisation de la voiture, la question à se poser serait : est-ce que j’en ai vraiment besoin pour effectuer ce trajet ? Si c’est pour se rendre à la campagne ou transporter une charge, j’en ai besoin, c’est évident. Par contre, pour se rendre du centre ville de Paris à celui de Marseille, pour aller travailler à trois kilomètres de chez soi, pour se rendre à un rendez-vous galant à proximité... est-ce bien utile ?

Pour bien illustrer la variation des chiffres qu’il peut y avoir concernant la pollution, je vais prendre un exemple qui me tient à cœur : Imaginez que pour vaquer à vos activités vous utilisiez le covoiturage avec un véhicule qui tourne au biodiesel. En admettant que vous soyez quatre à profiter du même trajet, vous ne rejetez pas que 70% de CO2 en moins dans l’atmosphère car, du même coup, vous éliminez trois sources de rejet. C’est énorme, faites le calcul. Si ce genre de raisonnement vous semble quelque peu mièvre ou empreint de bonnes intentions qu’il vaut mieux laisser appliquer aux autres, lisez attentivement le paragraphe suivant.

De nombreux scientifiques français ont pris position : 70% des cancers sont directement imputables à la dégradation de notre environnement. Si rien n’est fait, l’effet de serre va rapidement conduire à des changements climatiques aux conséquences dramatiques pour toute l’humanité. La pollution liée à l’utilisation du pétrole touche aussi à la qualité de l’eau et, par extension, à celle de notre alimentation. Il faut arrêter de croire que la situation est sous contrôle. Il faut arrêter de croire que notre petite planète peut subir tous les outrages sans que cela n’ait de conséquence sur son fragile écosystème. Il faut arrêter de faire confiance aux politiciens et aux organismes sous leur tutelle. Pour vous en convaincre, c’est facile : les scientifiques, eux au moins, maîtrisent leur sujet. Cela fait des années qu’ils tirent la sonnette d’alarme et qu’aucun politique n’agit. Ne vous rendormez pas tranquillement après la lecture de ce texte, on n’est pas dans Science et vie, on est dans la vraie vie. Les effets dévastateurs de la mauvaise gestion énergétique au niveau mondial sont déjà là et ne cessent de s’accroître. Il ne s’agit pas de science fiction, tous les jours des centaines d’êtres humains meurent directement des causes directes ou indirectes de la pollution, et ça ne va pas aller en s’arrangeant. Dans ces conditions, il n’y a que deux solutions : soit arrêter de faire des enfants, soit se battre pour leur laisser au minimum la planète dans l’état où nous l’avons trouvée en naissant. Au jour d’aujourd’hui, les initiatives en ce sens se multiplient, mais nous ne sommes pas assez nombreux. Il ne s’agit pas de faire de la politique. La politique récupère tout et ne mène à rien d’autre qu’au profit d’un petit groupe d’individus. Il s’agit de logique, de bon sens, de sagesse, de survie, de se montrer pour une fois responsable. La génération des enfants gâtés qui consomme plus de cinq fois les ressources de sa planète doit en prendre acte et faire le nécessaire pour se reprendre en main. Outre le fait que ce mode de vie ne fasse que le bonheur de peu de monde dans les pays riches, il tue en masse et provoque une misère insoutenable dans les pays pauvres. Plus d’un milliard d’enfants sur Terre, soit plus de la moitié des enfants dans le monde, "souffrent de privations extrêmes liées à la pauvreté, à la guerre et au sida", a affirmé l’Unicef dans un rapport rendu public le jeudi 9 décembre 2004 et intitulé "L’Enfance en péril". Il faut immédiatement cesser de se conduire en mouton et faire le nécessaire pour que ça change. Vous étiez prévenu avant, vous êtes prévenu maintenant, ne venez pas vous plaindre demain. La misère et la pollution ne sont pas une fatalité, on peut vivre aussi bien, et même mieux que maintenant, en partageant les ressources et en respectant notre environnement. L’immobilisme tue et ne profite à personne d’autre qu’à une nomenclature d’irresponsables qui n’a cure de vos états d’âme.

Passer des produits pétroliers à l’huile végétale est donc loin d’être un geste anodin, notez le bien. Chaque citoyenne, chaque citoyen du monde qui se dit responsable se doit d’accomplir ce geste et d’encourager ses contemporains à le faire. Chaque baril de pétrole remplacé par de l’huile végétale participe à faire écrouler les compagnies pétrolières et leur influence sur la politique énergétique mondiale. Plus qu’une énergie de substitution viable, l’huile végétale est un symbole sans cesse grandissant. Le symbole de l’altermondialisme qui gagne ses combats. Le symbole de l’altermondialisme qui arrête de se masturber les neurones avec des philosophes de comptoir qui font un énième état des lieux de la misère du monde, à grand renfort de livres édités avec les capitaux de nos pires ennemis, lors des forums sociaux. Il y a beaucoup mieux à faire que de proposer un autre monde assez proche de celui dans lequel nous vivons actuellement. Ce qui revient à dire : proposer un autre monde qui agonise plus lentement. Il est temps de ranger les mouchoirs, de voir plus haut que le bout de ses pieds et de passer à la philosophie appliquée. La poésie du geste fait avancer les choses. Il n’y a pas de petites actions. Il n’y a que des basses intentions et des grands mouvements. Le biodiesel en est un. Les biocarburants sont le point de départ d’une révolution, celle de la philosophie appliquée, la seule qui fonctionne vraiment. Le reste n’est que du vent, à l’image d’un programme télé que l’on regarde et que l’on oublie aussitôt après. Si l’utilisation et la production des biocarburants sont bien comprises, ils sont à la fois : économiques, écologiques et révolutionnaires. D’où, le sous-titre de cet ouvrage.

2) AUTOGESTION ÉNERGÉTIQUE

Je vais conclure ce dossier avec le même maître mot que les précédents, ainsi que ceux à venir : AUTOGESTION

Lire à ce sujet : Autogestion & Révolution

A télécharger ici :

 http://www.surrealiste.org/modules.php?name=...

Il faut arrêter d’urgence ce débat éculé sur les vertus du matriarcat par opposition au patriarcat. L’heure n’est ni à l’un, ni à l’autre. L’heure est venue pour chacune et chacun d’être responsable de son destin. Le peuple est désormais assez mature pour se prendre en main tout seul sans l’aide de ses bergers qui le poussent vers la falaise. Les paradis artificiels entretenus à grands coups de renforts médiatiques sont loin de valoir ne serait-ce que le dixième de ce que peut apporter une existence épanouie.

On le voit bien, à force de tout déléguer, pardonnez-moi l’expression, on se fait enfler. Schématiquement, quelle est la vie de l’homme moderne ? Il effectue un travail bien spécifique pour accomplir sa quote-part de participation sociale. En échange de quoi, on s’occupe du reste, soit disant mieux que s’il le faisait lui-même. On lui fournit son alimentation, son logis, son énergie et ses loisirs. Fort bien ! Mais au final, ça donne quoi de tout déléguer ? Pour ce qui est de l’alimentation, les dernières affaires sont en ce sens exemplaires, on l’a bien vu avec la vache folle, le poulet à la dioxine, les OGM, le nombre d’obèses qui ne cesse d’augmenter... : On mange de la merde ! Concernant le logement, bonjour le prix des loyers, bonjour la qualité de vie dans les cités inhumaines où est parqué presque un quart de la population. Pour ce qui est de l’énergie, bonjour les factures exorbitantes qu’il faut payer sans discuter, bonjour la pollution, bonjour l’arnaque... Quant aux loisirs, toujours plus de télévision à la con qui rend idiot, toujours plus de sécurité qui prive de liberté fondamentale. Voilà à quoi conduit de laisser des chèques en blanc aux politiciens. Beaucoup de ceux qui en doutaient encore ont pu en faire les frais avec les délocalisations. Tout comme pour les accidents de la route, ils pensaient que l’ignominie du monde marchand ne touchait que les autres. Eh bien non ! Tout le monde est concerné, quelles que soient ses idées, quelle que soit sa position sociale. Le cynisme du capitalisme est bien une des rares choses réellement démocratique en ce bas monde. Au moins, on a tous droit à notre part de désagrément. Si aimez le capitalisme, dites-vous bien que lui ne vous aime pas. Il n’y a que votre argent qui l’intéresse, il ne s’en cache même pas. Nous ne sommes que des chiffres et des nombres, l’ère du numérique n’a fait qu’amplifier cela. Pour ma part, je m’y refuse. Je ne suis pas le numéro 4548744545, je suis un être humain qui met de l’huile dans son réservoir et qui prépare activement la vélorution [à moins que ce ne soit la révolution ou une évolution... à force de parler de moyens de transport, je perds un peu les pédales]. Camarades huileuses et huileux, à vos pressoirs, il y a de l’EXXON sur le feu !

En résumé, prendre une ou deux heures par mois pour être autonome en carburant, c’est déjà un bon début d’émancipation. Quant au reste, ça fera l’objet de prochains dossiers. La philosophie appliquée, que le monde marchand tente d’étouffer, ne fait que commencer son entrée en scène. Rien ne peut arrêter la logique quand elle est égale à 1 + 1 = 2. Les politiciens vont avoir de plus en plus de mal à vous faire prendre des vessies pour des lanternes. Foie de Matt Lechien ! Mais ce n’est pas une raison non plus pour sombrer dans la parano. Ce n’est pas qu’on vous cache tout, c’est bien souvent qu’on ne vous dit rien. Alors au lieu de vous plaindre sur votre sort, cherchez un peu et informez-vous par le biais des médias libres, ils sont là pour vous informer, pas pour vous plumer en distillant de la propagande.

3) ORGANISATION

Je l’ai déjà esquissé dans ce dossier, pour profiter à fond de l’opportunité qu’offre les biocarburants, rien ne vaut le regroupement. Sans la dynamique d’entraide générée par les premiers utilisateurs, ce dossier n’aurait pu voir le jour de façon aussi complète. Si on en est à ce niveau aujourd’hui, c’est parce que des associations majoritairement informelles ont favorisé l’échange de compétences. A ce stade, je ne saurai que trop vous conseiller de rejoindre un groupement d’utilisateurs, ou bien d’en créer un s’il n’en existe pas dans votre région. Si vous pensez que c’est chiant, rassurez-vous, les biodiesel-militants savent parler d’autre chose que de mécanique. Se sentir concerné par l’écologie, c’est avant tout aimer la vie. Plutôt que de galérer dans votre coin, rejoindre ou créer un collectif, c’est la certitude de pouvoir progresser vers une voiture toujours plus propre et de moins peiner pour s’approvisionner en huile. Les pompes à essence autogérées sont déjà une réalité. Quand l’underground se rebiffe, c’est Raffarin qui prend une baffe. Et ce n’est qu’un début, juste histoire de s’échauffer un peu. A suivre...

4) LE DOSSIER

Vous pourrez bientôt disposer de ce dossier complet sous la forme d’ebook et de livre papier à prix libre. Il faut juste patienter un peu, le temps que je le mette en page, que j’y apporte quelques corrections et que je le compile au format PDF. C’est juste l’histoire de deux ou trois jours. Au fur et à mesure que des progrès techniques sur l’utilisation du biodiesel seront réalisés par la recherche underground, j’y ajouterai des additifs que vous pourrez trouver sur Bellaciao ( http://bellaciao.org/fr ) ou sur le site de l’éditeur ( http://surrealiste.org ) qui est actuellement en grève pour protester contre la main mise sur le marché de l’édition et des médias par deux marchands de canons et le sinistre président du très réactionnaire syndicat des patrons français, j’ai nommé : Ernest Antoine dit le magnifique. Pour les citoyens qui aiment le cinéma réalité, je préciserai que ce dernier a été retenu lors du casting du dernier mauvais film réalisé par Jacques.C, l’homme qui parlait à l’oreille du gouvernement. Les soixante millions de figurants de ce tournage qui s’éternise sont éparpillés partout dans l’hexagone et les territoires d’outremer, ils participent depuis de nombreuses années à l’élaboration de ce navet, mais beaucoup se plaignent de ne toujours pas avoir reçu leur chèque. Affaire à suivre, donc...

JPEG - 34 ko

5) RIONS UN PEU

Rions un peu avec le docteur Joner. Voici un petit roman photo sur le biodiesel réalisé par un de mes compagnons de boisson, qui outre ses activités de biodiéséliste, fait aussi partie du collectif de BD « Yen a » ( http://yena.fr.free.fr ).

Voir ici :

http://www.surrealiste.org/dossiers...

6) REMERCIEMENTS

Un très grand merci au site Bellaciao qui m’a servi de support pour faire avancer ce travail en toute sérénité et qui a ainsi largement participé à faire connaître le biodiesel. Merci aussi aux sites qui l’ont dores et déjà rendu public : Maroc écologie [Ainsi qu’à tout ceux qui le diffuseront]. Et un gros bisou à tous ceux qui m’ont fourni de la documentation et donné de leur temps pour mener à bien cette aventure, ce n’était pas une mince affaire que cette affaire tounesol, mais au final elle va faire son effet. Mes poumons roses et mes bronches de jeune fille, ainsi que la planète, remercient tous ceux qui abandonneront le pétrole pour passer aux biocarburants. Merci au côte du Rhône qui a fourni la bioénergie nécessaire à l’auteur. Et aussi un très grand merci à tous les lecteurs des médias et livres libres qui ont lu ce dossier. Eh oui, parfois, les médias libres, c’est un peu comme au festival de Cannes, on remercie tout le monde, une larme à l’œil et son dossier sous le bras.

7) CONTACT

Vous pouvez joindre l’auteur de ce dossier à cette adresse : matt@surrealiste.org Ou bien le rencontrer lors de ses nombreux déplacements, il fait régulièrement de l’info sur ce type de sujet partout où il est convié. SURRÉALISTE éditions tient régulièrement des stands de livres à prix libre lors d’événements non commerciaux en rapport avec l’altermondialisme.

8) PROCHAINEMENT

Prochainement sur vos écrans, un dossier complet sur la décroissance. Encore un grand moment de philosophie appliquée en perspective. Loin des tours d’ivoire des ténors de l’altermondialisme, une autre approche du sujet vous sera présentée, ainsi que tout un tas d’exemples pratiques faciles à mettre en œuvre. En attendant, n’oubliez pas de mettre de l’huile, car dans la vie il faut que ça glisse - et c’est pas Franky Vincent qui dira le contraire.

9) DES BONS LIENS QUI VALENT DEUX TU L’AURAS

Forums d’utilisateurs :

http://www.oliomobile.org/forum/

http://www.forum-auto.com/sqlforum/...

Sites dédiés :

http://www.roulemafleur.free.fr/

http://membres.lycos.fr/operationto...

http://valenergol.free.fr/

http://institut.hvp.free.fr/

Coup de coeur :

http://flore99.free.fr/

Sites traitant d’écologie :

http://www.maroc-ecologie.net/

Sites d’informations libres :

http://bellaciao.org

http://nantes.indymedia.org/

http://infos.samizdat.net/


Ce texte fait partie d’un dossier complet sur le biodiesel.
Vous pouvez trouver les différents volets en cliquant sur les liens : INTRODUCTION, PRÉAMBULE, CHAPITRE 1, CHAPITRE 2, CHAPITRE 3, CHAPITRE 4, CONCLUSION.


Ce dossier sous copyleft sera compilé au format PDF et diffusé en version à lire en ligne ou sous forme d’ebook et de livres papiers à prix libre. Vous pourrez le distribuer comme bon vous semble (en ligne, téléchargement, version papier...), il n’y a aucune restriction.

Vous pouvez joindre l’auteur de ce dossier à cette adresse : matt@surrealiste.org
Ou bien le rencontrer lors de ses nombreux déplacements, il fait régulièrement de l’info sur ce type de sujet partout où il est convié. SURRÉALISTE éditions tient régulièrement des stands de livres à prix libre lors d’événements non commerciaux en rapport avec l’altermondialisme.

Vous pouvez aussi joindre le site Bellaciao à cette adresse : bellaciaoparis@yahoo.fr



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Toujours plus loin, toujours plus vite
10 décembre 2004 - 12h00

Cool...C’est un beau vélo !

"La politique récupère tout et ne mène à rien d’autre qu’au profit d’un petit groupe d’individus."

Pas d’accord. Le monde politique récupère et ne mène à rien. La politique est noble, elle appartient à chacun donc à tout le monde et mène à tout !

Tcho



> DOSSIER BIODIESEL / CONCLUSION
11 décembre 2004 - 22h56

Bon ben ça c’est du complet... J’ai déjà réussi à convaincre les proprios de 3 véhicules de faire comme moi dès que j’aurai tésté. Un début :-) Merci en tout cas pour le travail de complilation (encore une fois, si, si ;-) )

Sinon pour ce qui est de la philosophie je suis tout pour... il vaut mieux bouger peu dans une direction (même pas excellente) que dénigrer ceux qui bougent parce qu’ils ne cassent pas tout. Ce n’est pas en mettant la révolution sur un piedestal et en attendant que les autres la fassent pour s’y joindre qu’on fait bouger les choses. Arretons de critiquer et agissons.

NE RIEN FAIRE C’EST LAISSER FAIRE.

Eric



> DOSSIER BIODIESEL / CONCLUSION
27 décembre 2004 - 18h34

Bonjour,

Mercu pour cet article complet !

Toutefois je voudrais réagir sur le fait que bientôt on aura plus le choix du carburant.

On est bien d’accord que dans moins de 40 ans, les ressources pétrolières ne suffiront plus, d’autant plus quand on voit la hausse des ventes de 4x4 !

Donc on pourra utiliser : le GPL, l’électricité et l’huile végétale.

D’ailleurs actuellement il est possible de rouler avec de l’huile de colza (jusqu’à 30%) couplé avec du diésel. Mais est-ce légal ?

Si non, pourquoi alors que bientôt on aura plus le choix
Si oui, pourquoi alors n’y a-t-il pas de pompe à huile ?

Cordialement

Éric NIAKISSA

www.co-voiturage.fr



> DOSSIER BIODIESEL / CONCLUSION
4 janvier 2005 - 14h25

Merci bcp :) c vraiment bien :)

Doh






Face au capitalisme, se fédérer pour le « salut commun »
vendredi 29 - 22h52
de : Louise
2 commentaires
Ségur de la santé : L’INDECOSA-CGT réclame des vrais états généraux !
vendredi 29 - 20h32
de : nono47
Malgré la crise sanitaire la casse de l’hôpital public continue
vendredi 29 - 18h06
de : joclaude
Les médecins cubains quittent l’Italie
vendredi 29 - 10h56
de : joclaude
Allemagne : les asperges de la colère
vendredi 29 - 07h57
L’heure du réveil - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 27 - 20h58
de : Hdm
Les trans-croissances émancipatrices du peuple
mercredi 27 - 09h21
de : Christian Delarue
Le prolongement de la CRDS, premier « impôt coronavirus »
mercredi 27 - 01h12
de : Bce_106,6
1 commentaire
41 JOURS FACE A COVID-19 : ce n’est pas une petite grippette, ça ne touche pas que les vieux (témoignages)
mardi 26 - 12h26
de : nazairien
2 commentaires
Hôpital : les embauches absentes des pistes du Ségur de la santé
mardi 26 - 11h58
Dimanche 31 mai Pas de retour à l’anormal
lundi 25 - 22h37
de : Le Cercle 49
De 1789 au 29 mai 2005, mobilisation du peuple-classe.
lundi 25 - 22h31
de : Christian DELARUE
LE COVID-19 RÉVÈLE LA FOLIE DU CAPITALISME.
lundi 25 - 17h24
de : joclaude
Gifle énorme dans l’escarcelle de l’impérialisme : Les Tankers Iraniens sont arrivés au Venezuela !
lundi 25 - 17h16
de : joclaude
Pour comprendre le nouveau pouvoir des Banques Centrales
lundi 25 - 14h20
de : Lepotier
1 commentaire
Bagnols sur cèze (30 Gard) : les raisons d’un incendie.
lundi 25 - 04h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Fier d’être un minimaliste vaincu !
dimanche 24 - 18h05
de : Claude Janvier
1 commentaire
Violences policières : nier, nier, il en restera toujours quelque chose
dimanche 24 - 18h04
ACHÈVEMENT D’UN MONDE INVIVABLE
dimanche 24 - 17h24
1 commentaire
La liberté d’expression en net progrès aujourd’hui à Angers
samedi 23 - 21h36
de : Le CERCLE 49
Que sait-on des navires iraniens qui arriveront au Venezuela ?
samedi 23 - 17h50
de : joclaude
1 commentaire
Un monarque s’en inspire d’un autre ! Des accusations fusent !
samedi 23 - 16h17
de : joclaude
La chenille qui redémarre.
vendredi 22 - 16h14
de : L’iena rabbioso
Le concept de peuple-classe dans ATTAC Démocratie
vendredi 22 - 11h59
de : Christian DELARUE (ATTAC Démo)
1 commentaire
TRUMP, président ou gangster : La paix du monde en danger ?
vendredi 22 - 11h30
de : joclaude
Licenciements, où en est-on ?
vendredi 22 - 10h41
Urgence sociale
vendredi 22 - 02h09
de : Martine lozano
Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante
jeudi 21 - 22h00
de : Le pouvoir est maudit
2 commentaires
Appel à agir contre la réintoxication du monde !
jeudi 21 - 16h41
de : jean1
1 commentaire
Pas la haine du voleur de vélo.
mercredi 20 - 23h17
de : Christian DELARUE
Opération mangouste - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 18h38
de : Hdm
Astuces patronales pour un monde d’après, pire qu’avant !
mardi 19 - 07h48
2 commentaires
La contestation mise au ban
lundi 18 - 23h02
de : Le CERCLE 49
la macronie en dessin
lundi 18 - 12h19
de : jean1
CONVERGENCE DES LUTTES : Vers une fusion des syndicats patronaux CFDT MEDEF ?
dimanche 17 - 23h03
de : Viktor Yugov
4 commentaires
Même pas mort.
dimanche 17 - 11h06
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Dans l’ESS, RTT et autres progrès
dimanche 17 - 00h08
de : Christian DELARUE
Et si on essayait la démocratie... pour voir ?
samedi 16 - 19h43
de : Le Cercle 49
15 mai 1948 / 15 mai 2020 : 72 ans de résistance jusqu’à la libération !
samedi 16 - 18h21
de : Jean Clément
Arrestations à Bologne
samedi 16 - 17h24
de : jean1
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite