Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

pays basque libération immédiate du chanteur Peio Serbielle
de : anti répression
samedi 8 janvier 2005 - 18h43 - Signaler aux modérateurs
11 commentaires

Pays basque pour la libération du chanteur Peio Serbielle.
Tortures , viols , arrestations arbitraires la répression continue de plus belle au pays basque

Pour la libération immédiate et sans condition du chanteur Peio Serbielle

·Sa famille s’inquiète des conséquences sur son travail artistique s’il est maintenu en prison

"L’émotion suscitée" par l’interpellation du chanteur Peio Serbielle rappelée par son avocat Me Blanco est palpable dans les propos des membres de sa famille. Son frère Jean-Bernard, sa soeur Jenofa et sa mère Pierrette ont fait part de leurs inquiétudes si Peio Serbielle demeure incarcéré.

L’artiste souletin a été arrêté le 3 octobre dernier à son domicile à Berraute (Domezain), accusé d’avoir hébergé des membres présumés de la direction d’ETA. Il a été mis en examen pour "association de malfaiteurs". Les multiples fouilles effectuées par la police au domicile n’ont rien donné rappelle sa mère, ni armes ni documents.

Cette dernière indique que son fils a été blessé au bras gauche, tant les menottes ont été serrées, et que la souffrance demeure. "Il aura des séquelles s’il n’est pas soigné" déclare sa mère. Il est toujours dans l’attente d’un électromyogramme. "Il est inquiet car c’est son avenir professionnel qui est en jeu ; il ne comprend pas sa détention" rapporte sa mère qui lui a rendu visite mercredi. De la prison de Nantes, Peio Serbielle a été transféré à celle de Moulins (dans l’Allier) le 16 décembre "qui est plus loin et où c’est beaucoup plus strict" déplore Pierrette Serbielle.

Outre les proches et membres de sa famille, ce sont des artistes et des personnalités politiques diverses qui demandent aujourd’hui sa mise en liberté, par le lancement d’une pétition détaille Jean-François Blanco. Parce qu’il "ne doit pas être condamné avant d’être jugé". "Nous acceptons le débat judiciaire : il s’est expliqué durant quatre jours de garde-à-vue, devant la juge Houyvet le 9 novembre ; oui il a consenti à l’hébergement de personnes par devoir d’hospitalité et d’humanités ; il avait bien pensé que c’était des personnes recherchées, mais pas des militants d’ETA, encore moins de sa direction". Et d’ajouter que "la notion d’illégalité dans l’Etat espagnol s’est considérablement élargie" car "on y est poursuivi non pas uniquement quand on pratique la violence, mais aussi quand on ne la condamne pas". Et d’ajouter que "Peio" offre suffisamment de "garanties de représentations pour être mis en liberté". Une demande refusée fin décembre qui devrait être renouvelée en janvier.

Dommages sur le travail artistique

L’argument artistique est également mis en avant. Son maintien en détention pourrait entraîner des "dommages irréparables sur le travail artistique de Peio" selon Me Blanco. La diffusion prévue en novembre du disque Egon, le chant des légendes basques (chez Sony music) réalisé par l’ensemble vocal Aizkoa dont Peio Serbielle est "la cheville ouvrière" a été suspendue. Une sortie "conditionnée par la remise en liberté du chanteur" informe l’avocat qui ajoute que la société Etchola qui a investi 150000 euros est au bord du dépôt de bilan. "On emprisonne un homme ; et aussi son oeuvre a écrit l’académicienne Florence Delay.

Borotra, Renaud et Delay dans la même pétition L’écrivain Christian Laborde, l’académicienne Florence Delay, les chanteurs Renaud, Moustaki, le musicien Richard Galliano, l’auteur compositeur Jean-Pierre Mader, cohabitent dans la même pétition que le sénateur maire de Biarritz Didier Borotra et ses adjoints Jakes Abeberry et Michel Poueyts, les Verts Noël Mamère, l’eurodéputé Gérard Onesta, Jean Lissar ou le maire souletin de Laguinge Ruben Gomez. Ce sont les premiers artistes et élus à demander la mise en liberté du "chanteur Peio Serbielle, basque et citoyen du monde", qui a expliqué au juge que "l’hébergement qui lui était reproché relevait pour lui d’un devoir d’humanité et d’hospitalité". Une libération pour "le respect du principe de présomption d’innocence", et parce que "le risque grave, et sans doute irrémédiable, que le maintien en détention de Peio Serbielle fait courir à la production et à la diffusion de ses dernières oeuvres

anti repression

http://lejournal.euskalherria.com/i...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> pays basque libération immédiate du chanteur Peio Serbielle
11 janvier 2005 - 01h53

Le prestige et la force du pays basque passe par la musique et non pas par les armes ... je sais que tu le sais Peio.

Egon master.



> pays basque libération immédiate du chanteur Peio Serbielle
19 janvier 2005 - 15h42

Bonjour,

je suis le rédacteur de cet article pour Le Journal du Pays Basque.
Je ne sui pas un défenseur du copyright. En revanche, citer la source aurait été la moindre des corrections.
C’est d’aileurs, me semble-t-il, un des critères en matière d’usage des logiciels libres.
Je ne doute pas que cet "oubli" sera réparé.

Merci.
I.E.



> pays basque libération immédiate du chanteur Peio Serbielle
19 janvier 2005 - 20h25 - Posté par

Le petit malin de "anti répression" ont publie pas nous

Apre recherche voila le source est cite...

Ciao
Roberto
pour
Bellaciao


> pays basque libération immédiate du chanteur Peio Serbielle
5 mars 2005 - 16h51

Ici, Chris de Breizh-Corsica, j’ai signé la pétition pour aider à libérer Peio Serbielle ; je suis entrée de ce fait par la petite porte dans le pays basque ; j’explique ; je suis allée en janvier sur le site des Tri Yann, et là, en pleine page d’accueil, je vois l’appel ; donc, voulant en savoir plus, je lance une recherche sur "peio serbielle" ; tout ce que j’ai vu et entendu, je l’ai apprécié ; je suis pour la langue française, qui doit rester une unité en France, et non pas un rouleau compresseur de toutes les communautés linguistiques de France ; les "Yehzou Bihan" comme le chante le breton Gilles Servat, ont leur richesse, et c’est ça qui fait qu’un pays est plus vivant, plus coloré, plus beau et diversifié ; je suis née à Paris, mais j’ai vécu en Corse, puis je suis partie en Guadeloupe ; j’y ai découvert les cultures bretonne et celtique ; et là, le pays basque.
Toutes les cutures ont leur magie, leur couleur, et si elles sont nées d’autres cultures, elles exixtent aujourd’hui et ne sont pas à négliger, loin de là.

Autre chose ; cacherions-nous la lumière si nous voulons être éclairés ?
Alors, libérons Peio Serbielle.
Est-il juste que nous soyons punis pour avoir ouvert la porte à quelqu’un ? Si oui, alors tous les services sociaux qui s’occupent de milliers de sans-abri devraient être mis en examen !
Comme la réponse est ; "Non, ce n’est pas juste, et cela manque de bon sens", alors il faut libérer Peio Serbielle ! D’ailleurs, il n’aurait jamais dû être incarcéré.
CBC et ses amies, et ses amis, en colère.
Courage, Peio, nous te soutenons à 100% !



> pays basque libération immédiate du chanteur Peio Serbielle
17 mars 2005 - 00h15 - Posté par

CBC, à défaut d’avoir le temps de discuter à Paris, je me fais un plaisir de répondre à ton message pour Peio:ouvrir sa porte, être à l’écoute, prendre soin sans demander les papiers ou l’assurance avant tout..nous sommes donc tous complices de Peio, nous qui avons pour code d’honneur la fraternité !!!Il faut d’urgence construire des prisons pourtous et toutes nous y enfermer ! Mon souhait serait qu’il reste alors bien peu de monde dehors !!
A bientôt, Chris, et garde confiance....


> pays basque libération immédiate du chanteur Peio Serbielle
10 avril 2005 - 12h16 - Posté par

Coucou ! Je sais qu’ici n’est pas un forum de discussion, mais je voudrais contacter la personne qui m’a répondu : mon e-mail : musicafee@yahoo.fr.
Voir mes deux textes sur Peïo Serbielle : http://www.temps-a-naitre.com
http://www.temps-a-naitre.com/pages...
Normalement, je devrais prendre contact à partir de lundi 11 avril avec Radio-Pays, 93.1, à Paris, afin de lire ces deux textes de soutien à l’antenne ; faute de mieux, ce ne sera pas du direct, mais enregistré. Je vous le signalerai quand ce sera fait ; les textes sont destinés à passer pendant l’émission basque.
Oui, je garde confiance ; n’empêche ; je suis vachement en pétard ; et je ne suis pas près de me calmer. Merci à toi, qui m’a répondu, merci à toute l’équipe de Bellaciao !
Je suis en correspondance courrier suivie avec Peïo Serbielle ; ses lettres sont des cadeaux ; ce gars est un homme de bien, de musique, d’hospitalité et de fraternité ; et ses écrits le prouvent encore plus, si cela était besoin.
Je n’arrêterai pas d’être en colère tant que l’injustice règnera sur ma planête.
CBC, intiales de Chris de Breizh-Corsica, les pieds sur terre, la tête dans les étoiles.


> pays basque libération immédiate du chanteur Peio Serbielle
15 avril 2005 - 18h01 - Posté par

Apparemment, il y a un problème avec mes URL : voici la première :

http://www.temps-a-naitre.com.

la deuxième dans un prochain message. bisous à tous et toutes.
CBC, pour unr fois, c’est pas moi qui me plante.


> pays basque libération immédiate du chanteur Peio Serbielle
15 avril 2005 - 18h36 - Posté par

Sur celle ci, il y a un point de trop :)

c’est donc ca :

 http://www.temps-a-naitre.com et
 http://www.temps-a-naitre.com/pages...


> pays basque libération immédiate du chanteur Peio Serbielle
9 novembre 2005 - 19h05 - Posté par

Peio a changé d’adresse ; voir sur cotebasque.net/zekos/peio.asp
Bises.Christine


> pays basque libération immédiate du chanteur Peio Serbielle
23 novembre 2005 - 17h48 - Posté par

Tristes nouvelles de Peio. S.O.S !

Le 03 octobre 2005, triste anniversaire ; Peio est toujours en tôle, comme un terroriste !
Il y a eu des concerts de soutien ; il y en aura d’autres ! Il a été changé de prison ; mais c’est toujours la prison ! Nous avons beau gueuler, hurler, écrire, chanter, faire savoir autour de nous cette situation intolérable ; croyez-vous que cela aide à sortir Peio notre ami, de tôle ? Apparement cela ne suffit pas ; alors, glissons-nous tout doucement vers un état de non-droit ?
J’espère bien que non !!!
Allez donc jeter un coup d’oeil sur www ;cotebasque.net/zekos/peio.asp.

Ecrivez aussi à Peio, il a plus que jamais besoin de notre soutien moral.
Mr Peio Serbielle
Maison d’Arrêt
112, rue Saint-Roch
16016 Angoulême cedex

Eh, oui, Peio est au bord de la dépression ; alors, le mieux que je puisse faire, c’est de lui écrire ; de plus il faut aussi que vous aidiez l’association pour Peio, "Danse avec les ours" ; Président Jean-Bernard Serbielle, allez sur cotebasque.net ; vous pouvez aussi, par chèque, acheter le dernier disque "Egon, le chant des légendes basques", disque qui aurait dû sortir dans les bacs.....en octobre 2004 !!!!!!
Quand je l’aurai, je vous ferai part de mon impression.

Bises, à plus. Christine de Breizh-Corsica.
mon site ; www.temps-a-naitre.com


> pays basque libération immédiate du chanteur Peio Serbielle
15 mars 2006 - 09h28 - Posté par

Au cas où personne ne serait au courant, alllez donc sur www.cotebasque.net/zekos/peio.asp.
Peio Serbielle est libre depuis le 06février 2006.
Et le 4 mars, il a chanté pour Ingrid Betancourt et tous les otages de Colombie ; Vas-y, Peio, chante, nous t’attendons avec impatience dans tous les coins du monde.
Bises à tous. Christine.
Ze site avec mes textes et ma trombine : www.temps-a-naitre.com





Armes Européennes chez Daesch : Des langues se délient !
lundi 12 - 18h02
de : JO
Les grosses augmentations de certains ministres en 2018
lundi 12 - 11h58
de : JO
1 commentaire
Enfoirés de journalistes !
lundi 12 - 10h10
de : jean 1
3 commentaires
« Fêtons la gratuité ! » le samedi 5 janvier à Lyon !
lundi 12 - 09h18
de : Paul Ariès
1 commentaire
La Bible, les terres et les missionnaires du temps de la « pacification » des colonies.
dimanche 11 - 22h02
de : Christian DELARUE
CONSEIL CONSTITUTIONNEL : Censurons les censeurs !
dimanche 11 - 14h56
de : JO
1 commentaire
LE MONDE SELON MONSANTO - De la dioxine au OGM, une multinationale qui vous veut du bien
dimanche 11 - 08h46
de : Ernest London
VENEZUELA : La Révolution se défend contre le terrorisme économique !
samedi 10 - 17h39
8 commentaires
Make Anti-Imperialism Great Again !
samedi 10 - 17h07
de : jean 1
1 commentaire
Réformes de l’éducation : « C’est un projet élitiste, autoritaire, réactionnaire et libéral »
samedi 10 - 06h08
Carburants ou pouvoir d’achat : les raisons de la colère
vendredi 9 - 20h44
de : Christian DLR (cgt fin pub)
Du 11 Novembre 1918… au 1er Septembre 1939… D’une guerre mondiale… à l’autre…
vendredi 9 - 13h31
de : Emission Polémix et La Voix Off
rencontre nationale des secteurs en lutte samedi 10 novembre à Paris !
vendredi 9 - 11h17
de : SUD Poste 92
2 commentaires
Ce mensonge du gouvernement qui pourrait vous coûter très cher !
vendredi 9 - 11h07
de : JO
Les GM&S attaquent PSA et Renault en justice
jeudi 8 - 16h08
Gender Recognition Act : la lutte des femmes britanniques pour ne pas être effacées
jeudi 8 - 12h36
de : Female-
1 commentaire
#fachosphère / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 8 - 11h51
de : Hdm
Sortons du vrai-faux débat sur le prix du carburant. Défendons le droit à l’énergie élémentaire via sa gratuité !
jeudi 8 - 07h54
de : Paul Ariès et l’Observatoire international de la Gratuité (OIG)
12 commentaires
Retraite Complémentaire : Très mauvaise nouvelle qui vous attend en 2019
mercredi 7 - 15h27
de : JO
Mélenchon : les limites juridiques, judiciaires et politiques de l’enquête préliminaire
lundi 5 - 16h00
de : Foolad
2 commentaires
Les approches libertaires de l’école du Rojava
lundi 5 - 12h06
de : jean 1
Suicide d’une factrice : ses collègues exigent le départ des encadrants depuis 10 jours
dimanche 4 - 13h37
L’abécédaire de Daniel Guérin
vendredi 2 - 14h03
de : jean 1
Arkéa : les épargnants en danger !
vendredi 2 - 12h15
de : Guirec
Détermination kurde - Retour à Kobané
jeudi 1er - 19h37
de : Pierre Bance
JAMAIS TROP TARD ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 1er - 12h46
de : Hdm
Macron, un économiste stupide ? Ou de classe...
jeudi 1er - 09h22
de : Allain Graux
1 commentaire
Les grèves de la faim se multiplient dans les conflits du travail
jeudi 1er - 07h22
APRÈS LE CAPITALISME - Essai d’écologie politique
mercredi 31 - 07h06
de : Ernest London
2 commentaires
Ce que l’élection de Bolsonaro au Brésil nous apprend ici en France
mercredi 31 - 06h37
de : Foolad
VIDEO EN DIRECT - Meeting de Jean-Luc Mélenchon à Lille mardi 30 octobre 2018 à 19h00
mardi 30 - 12h00
Mirages 2000, chars Leclerc, canons Caesar : la France fournisseuse officielle du carnage yéménite
mardi 30 - 10h29
de : jean 1
Les tribulations d’un Vampire sous l’Apartheid le 9 novembre
lundi 29 - 11h37
Lettre ouverte des communistes du PRCF
lundi 29 - 10h35
de : JO
2 commentaires
NANTES RÉVOLTÉE – Numéro 4 - Nos désirs font désordre
lundi 29 - 07h47
de : Ernest London
Brésil. L’élection d’un chef de gang psychopathe d’extrême droite, ouvre la voie à "un nettoyage jamais vu dans l’histoire du Brésil"
lundi 29 - 00h34
de : Smaïl Hadj Ali
4 commentaires
84% des Français ne font pas confiance à Emmanuel Macron pour redresser leur pouvoir d’achat
dimanche 28 - 14h00
de : JO
1 commentaire
Glasgow : 8000 femmes en grève pour l’égalité salariale
dimanche 28 - 10h14
Les multiples facettes du Rojava, égalitaire, féministe, écologique et démocratique
samedi 27 - 21h34
de : jean 1
Quatre hôpitaux, privatisés, se sont déclarés en faillite aux Pays-Bas
samedi 27 - 13h22
de : André

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'homme et sa sécurité doivent constituer la première préoccupation de toute aventure technologique. Le problème aujourd'hui n'est pas l'énergie atomique, mais le coeur des hommes. Albert Einstein
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite