Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La balle est dans son camp
de : Richard Rapaport
mardi 30 août 2005 - 00h45 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 21.1 ko

de Richard Rapaport

Fidel Castro est le genre de dictateur qui refuse de s’adoucir avec l’âge. À chaque fois qu’un dignitaire s’apprête à le rencontrer afin de démontrer au peuple américain qu’après tout, le vieux barbudo est bien sympathique, il s’empresse d’emprisonner quelques défenseurs des droits humains ou de pendre quelques pirates de l’eau pour nous rappeler de quel bois il se chauffe. Évidemment, après l’invasion de la baie des Cochons, la crise des missiles, et des dizaines de tentatives d’assassinat sur sa personne, on pourrait comprendre qu’il soit devenu quelque peu hargneux et inflexible.

Il y a pourtant quelque chose dont cinquante ans de dialectique marxiste n’ont pas réussi à venir à bout : l’amour immodéré des Cubains pour le baseball. À tous les quatre ans, l’équipe nationale cubaine déchaîne les foules lors des Jeux panaméricains. Quelques joueurs ont même réussi à surmonter la colère de Fidel pour venir s’adonner ici au sport national des Américains.

Le président lui-même, dit-on, n’est pas à l’abri de cette passion. Et la légende cubaine, qui veut que, dans les années 50, les recruteurs des Sénateurs de Washington aient commis l’erreur de ne pas retenir les services d’un grand garçon de 6 pieds à la balle courbe dévastatrice nommé Fidel Castro, a la couenne dure.

L’Amérique de Bush devrait profiter de cette passion cubaine et échanger, au plus vite, sa politique de la carotte et du bâton contre celle du gant et de la balle afin de se débarrasser de celui qui a survécu aux intentions belliqueuses de 10 présidents américains.

Il faut octroyer une franchise de la Ligue nationale de baseball à La Havane. Cette bonne affaire, en termes de revenus et de tourisme, se transformerait sûrement en cauchemar pour le vieux dictateur. Imaginez l’orgueil blessé par l’esprit de compétition des plus fidèles supporters de Fidel lorsque les Barry Bonds, Marc McGuire et Edgar Martinez battraient à plate couture leurs opposants, les Rouges de La Havane, au stade de la révolution du 26 juillet... La déprime lorsque Sammy Sosa, après avoir expédié la balle hors du stade, signerait des autographes aux enfants cubains... puis menacerait de quitter l’île si on n’arrivait pas à trouver les millions nécessaires pour payer son salaire exorbitant.

Leur fierté en jeu, les Cubains, ne disposant que de peu de liquidités, devraient se résoudre à vendre leurs cigares illégaux et leur excellent rhum durant les matchs, sous les yeux approbateurs du commissaire du baseball. Les marchés s’ouvriraient...

Enfin, combien de semaines faudrait-t-il au Commandante lui-même pour détourner les yeux de la chose politique afin de pouvoir se rendre sur le terrain, au début de la septième, pour prendre les choses en main, et entamer un seconde carrière à titre d’entraîneur. Pas plus qu’il n’en faudrait aux scalpers cubains pour apprendre les méthodes impérialistes américaines de leurs homologues de New York.

Puisque la Ligue de baseball parle perpétuellement de compression et d’expansion en tous sens, des clubs en péril comme Les Twins du Minnesota et tiens, pourquoi pas nos Expos, s’en tireraient fort bien, sinon mieux à La Havane que dans des marchés blasés comme St. Paul ou Montréal. Imaginez combien de conflits pourraient se résoudre sur le terra in lorsque l’équipe cubaine recevrait les Rangers du Texas, l’équipe chérie de G. W. Bush.

En contribuant à l’expansion et l’ouverture économique de Cuba, ainsi qu’à l’abolition de 40 ans de sanctions économiques, le règlement pacifique d’un vieux conflit permettrait à nos Expos-nos amours, à défaut d’un championnat, d’au moins remporter le Prix Nobel de la paix.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Pas d’accord....
30 août 2005 - 23h53

Mais dis donc qui a décidé unilatéralement d’un blocus économique contre Cuba ?

Ce sont les Yankees..

Juste pôur rétablir cette vérité qui empêche pour partie l’ouverture de l’économie Cubaine.

Le Responsable des USA s’appelle Bush aujourd’hui pas Castro mon coco...

Fabian



> La balle est dans son camp
31 août 2005 - 03h34

Jadis, la Chine a pratiqué la diplomatie du ping-pong.

S’imaginer que les USA pourraient s’en inspirer, en usant du baseball et ce spécialement à l’égard de Cuba, relève d’un conte pour fan des Télétubies.

Les Usa ne connaissent que deux formes de relations internationales :

1 - les relations commerciales avec allégeance au roi dollar ;

2 - les relations conflictuelles avec les pays qui osent échapper à leur tutelle.

Cest tout.

Tom Yam



> La balle est dans son camp
31 août 2005 - 11h14 - Posté par

pauvre comme à cuba
s’iln’y a rien a manger
on danse la conga
mais les chiens restent sous la table
cuba si disait ferrat





Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
12 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
21 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien
LES BESOINS ARTIFICIELS - Comment sortir du consumérisme
mardi 8 - 17h23
de : Ernest London
11 commentaires
Le Maquillage Vert du Capitalisme ne change pas son essence prédatrice
lundi 7 - 23h02
de : Cecilia Zamudio
Emission - Lubrizol – Enfumage chimique. Enfumage médiatique. Enfumage étatique.
lundi 7 - 16h59
de : Emission Polémix et La Vox Off
Sur les Gilets Jaunes, l’État et le fascisme – lettre d’Antonin Bernanos
lundi 7 - 16h06
de : jean 1
Ami entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne : L’Europe nous supprime la faucille ! Et le marteau ! ...
lundi 7 - 15h07
de : nazairien
1 commentaire
Réformes des retraites : depuis 1993 l’âge de départ et le montant des pensions reculent
lundi 7 - 07h50
1 commentaire
TROIS "I" en même temps !
dimanche 6 - 21h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Rencontre nationale des communes libres et des listes citoyennes
dimanche 6 - 21h42
de : commercy par invités de médiapart
La “surprise” de l’acte 47 des GJ : l’occupation du centre commercial Italie2 (vidéo)
dimanche 6 - 11h11
de : nazairien
4 commentaires
Un féminisme accusé de contrôle du corps des femmes
dimanche 6 - 02h31
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Le communautarisme du Rassemblement National - RN (ex FN).
dimanche 6 - 02h21
de : Christian DELARUE
confirmation expulsion appel à convergence
samedi 5 - 22h27
de : AMASSADA
Acte 47 Toulouse et violences à AMiens
samedi 5 - 21h51
de : https://www.frontsocialuni.fr/les-luttes-invisibles/
Une lobbyiste de la pollution au coeur de la convention pour le climat
samedi 5 - 21h39
de : Gaspard D’Allens REPORTERRE
Christine Renon : marée humaine quand l’Éducation Nationale ne veut pas de vague
vendredi 4 - 14h32
Les palettes : Il n’aurait jamais dû signer...
vendredi 4 - 10h22
LA MANIFESTATION CLIMAT DU 21 SEPTEMBRE A-T-ELLE ÉTÉ INFILTRÉE PAR LE BLACK BLOC ?
jeudi 3 - 22h36
de : jean 1
Alexandre Langlois réagit à l’attaque au couteau à la préfecture de police de Paris (vidéo)
jeudi 3 - 20h25
de : nazairien
Une corrompue de plus, comme commissaire européen : Emplois fictifs : « I’m clean », se défend Sylvie Goulard
jeudi 3 - 17h54
de : nazairien
3 commentaires
Ils avouent sans honte, que les radars c’est pour faire du fric : Les « gilets jaunes » ont plombé les recettes des radars
jeudi 3 - 16h58
de : nazairien
1 commentaire
Fouloir, Pouvoir, Vouloir.
mercredi 2 - 19h22
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
ÉCOLE
mercredi 2 - 08h41
de : Ernest London
chirac le pot pourrit infini
mardi 1er - 22h29
de : Jean-Yves Peillard
ALGERIE Louisa Hanoune condamnée à 15 ans de prison : solidarité face à la répression du régime !
mardi 1er - 21h41
de : revolution permanente
1 commentaire
Comment l’exécutif a plombé les comptes de la Sécu et s’apprête à nous faire payer la facture
mardi 1er - 16h48
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Avant les médias, il y avait une limite physique à l'espace qu'une personne pouvait occuper toute seule. Andy Warhol
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite