Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
mercredi 4 janvier 2006 - 18h58 - Signaler aux modérateurs
40 commentaires

Censure. La Sacem s’est opposée à la participation d’une chanson parodiant des propos de Nicolas Sarkozy dans la compilation CQFD des Inrocks.

Sélectionnée par les Inrockuptibles, la chanson "Tous les tizenfants" du groupe formé par Polémix et La Voix Off, basée sur une interview de Nicolas Sarkozy, devait faire partie de la compilation "CQFD", éditée par le magazine et en kiosque le 28 décembre 2005. Les deux membres du groupe "ont eu la joie d’apprendre que (leur) morceau avait été sélectionné parmi 7.000 maquettes. Cela représentait une extraordinaire opportunité de faire connaître un peu notre travail au niveau national". Sur la soixantaine d’artistes choisie pour les compilation des trois dernières années, la moitié a en effet signé dans une maison de disque depuis la sortie des disques. Un véritable tremplin.

Condamnations

Mais c’était sans compter sur la Sacem. Partenaire de l’opération "CQFD", la Société de gestion collective du droit d’auteur pour la musique a informé les Inrockuptibles fin novembre qu’elle s’opposait à la diffusion du titre, estimant que celui-ci n’était "pas diffusable".

Raisons invoquées : le montage des propos de Nicolas Sarkozy rappellerait certains crimes commis par les nazis, comme la sélection d’êtres humains ou leur suppression pour inutilité. La Sacem affirme également que le ministre de l’Intérieur ne tolèrera pas de tels propos et menace les auteurs de lourdes condamnations.

JPEG - 27.6 ko

Le disque ...

"Censure"

Le groupe crie à la "censure" et se dit "diffamé puisqu’on (lui) prête une intention qu’(il) n’a jamais eue, à savoir faire passer Sarkozy pour un fasciste".

Les membres du groupe expliquent que leur intention n’était pas de diffamer ou d’insulter, comme le prétend la Sacem, mais de "faire rire avec de l’absurde" et affirment que leur titre a déjà été diffusé "sur Europe-1, sur Nova, et sur une vingtaine de radios associatives en France, sans que cela n’ait créé aucun problème".

La Sacem a cependant convaincu les Inrockuptibles et le morceau ne figure pas dans la compilation. En novembre, Nicolas Sarkozy était lui-même intervenu pour faire interdire la publication d’une biographie de sa femme, Cécilia.

Ecouter la chanson :

http://www.citoyenlambda.net/so/pol...

http://www.citoyenlambda.net/pol/po...


http://permanent.nouvelobs.com/mult...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
4 janvier 2006 - 20h31

Bonne chanson.
Et cela relance le débat : est-ce que c’est légal de copier des choses qui existent, même pour détourner le sens dans une direction voulue.

pour moi, oui, tant que cela ne nuit pas au droit de dire ce qu’on pense.

les interdicteurs n’interdiront jamais les chansons commerciales qui m’énervent.

jyd.



> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
4 janvier 2006 - 21h57 - Posté par

Non ce n’est apparemment pas le copiage des propos ou de l’intonation d’une voix qui sont attaqués.

C’est simplement que ça déplait à Iznogoud, qui fait jouer ses satrapes, ... tout simplement.

J’ai écouté la bande incriminée, je ne vois pas trop où est le problème.

Iznogoud a un comportement indigne, mais bien plus indignes sont ses épigones, ses génuflexeurs, qui se precipitent en horde pour faire le ménage de tout ce qui heurterait les oreilles de monsieur, ce qui choquerait les mirettes du lardon...

Ces hommes et femmes de droite ont un gros problème avec notre société de liberté qu’ils n’acceptent toujours pas, faisant passer leurs allégeances avant tout.

Ce n’est pas drole de se faire pasticher mais c’est la règle de la bataille politique, dont lui-même et ses subalternes ne se privent pas, même contre leurs collègues de droite.

Quand ça touche le domaine de la culture ils deviennent fous et dégainent vite. Ce qu’ils n’aiment pas ils le cassent.

La Sacem peut encore revenir sur sa position. Il est curieux que la mission d’utilité publique qui leur a été accordée serve à de tels errements qui induisent des choix non pas sur le terrain de l’exellence artistique mais sur des apprioris et preferences politiques .
Ca remet en cause la mission d’interet public qui lui a été accordée par l’état, garant des libertés des citoyens.

Copas


> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
5 janvier 2006 - 02h17 - Posté par

Bravo pour cette brillante démonstration !
Tout est dit !
Tu voudrais pas devenir notre avocat ?

PolémiX


> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
5 janvier 2006 - 15h34 - Posté par

Polémiste peut-être, mais avocat non...

En demandant à Sarko peut-être (il est avocat non ?) ?

Copas


> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
29 avril 2007 - 09h08 - Posté par

Alors là j’adhère à fond à ce commentaire !!!!!!
Merci d’avoir écrit ce que je pense...Mais comment faîtes-vous pour savoir exactement ce qu’il se passe dans ma tête ????
Non, sérieux je suis d’accord avec ce que vous dîtes sur MÔSSIEUR SARKOZY et aussi sur la SACEM qui, àmes yeux, n’est plus dans le registre de la protection des oeuvres et des artistes mais dans la défense des intérêts des Zommes Poulitiques...
BYE,
SLÄYD.


> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
12 octobre 2007 - 16h53 - Posté par

j’ai envie de l’écouter


> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
19 janvier 2008 - 15h31 - Posté par Shenan

Moi, j’ai récupéré la chanson et m**** à la sacem !


> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
5 janvier 2006 - 08h03

Raisons invoquées : le montage des propos de Nicolas Sarkozy rappellerait certains crimes commis par les nazis, comme la sélection d’êtres humains ou leur suppression pour inutilité. La Sacem affirme également que le ministre de l’Intérieur ne tolèrera pas de tels propos et menace les auteurs de lourdes condamnations.

J’ai lu ce paragraphe et écouté cette chanson, je ne vois pas la relation avec certains crimes nazi, il sont vraiment fort a la sacem ? Ou alors a-t-elle voulu attirer notre attention sur SARKOSY et sa tendance à vouloir "selectionner les être humains ou les supprimer pour leur inutilité" ; J’avais moi même ressentit cela en l’écoutant dire "on va vous en débarrasser de cette racaille" !!! Ce qui n’avait pas entrainé cette comparaison et pourtant, cela aurait du être.

Nous pouvons nous attendre à ce que ce ministre de l’intérieur qui "ne tolère pas de tels propos et qui menace leur auteurs de lourdes condamnations" interdise nos propos sur ce site, interdise
les chansonniers, les immitateurs , les guignols, Etc... Et dire que 82% des francais ont voté pour Chirac disant ainsi "on ne veut pas de Le PEN". Merçi Chirac de votre reconnaissance.

Georges du 64



> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
25 février 2006 - 20h25 - Posté par

J’crois que sarko devient peut être parano...


> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
19 janvier 2008 - 15h32 - Posté par Shenan

Facho-parano, même !


> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
5 janvier 2006 - 09h14

Je n’ai pas rigolé, je n’ai pas compris le sens global des paroles, et musicalement, je la trouve pauvre.

Ceci dit, que dire si elle avait été sélectionnée... L’argumentaire peut faire sourire. Ils auraient pu tout simplement dire que c’était nul, ça aurait bien plus porté et c’était pour le coup absolument impossible à contredire. :-)



> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
5 janvier 2006 - 10h23 - Posté par

Peut on parler de censure d’une part et peut on parler de censure émanant de Sarko d’autre part ?
Venant de Sarko, rien n’est prouvé, donc ça c’est fait...
Venant de la SACEM, des pressions, c’est sur une interdiction formelle, moins déjà, mais ce qui est également sur c’est que la dite SACEM flippe et fait dans sa couche devant le grand méchant Sarko.
Venant des Inrock, se plier à de telles pressions, c’est pas très courageux et c’est dommage parce que c’est pas leur style.

Bref, tout ça pour dire que la censure gouvernementale en france il y en a peut être pas encore, des pressions ils y en a (et elles ne sont que trop peut dénoncées et attaquées) et de toute façon pas besoin de cette censure puisque les médias s’autocensurent très bien tout seuls...
C’est très dommage pour un quatrième pouvoir potentiel (s’il avait des couilles ailleurs qu’au cul).

Un peu sur ce thème je conseille le dernier film de Clooney sur le Mac Carthysme et plus particulièrement sur la vision et la pratique des médias selon Ed Murrow journaliste de CBS et pourfendeur de Mc Carthy

Jeannot


> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
5 janvier 2006 - 16h02 - Posté par

A aucun moment , formellement et peut-être légalement aussi, il n’y a eu censure.

C’est la beauté de tout celà.

Cop.


> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
6 janvier 2006 - 13h35 - Posté par

Cher Cop,

tu as raison,
car il ne s’agit que d’un membre de la Sacem,
donnant son avis à un journal.
Ce n’est qu’un avis.

La Voix Off


A la bonne soupe !
5 janvier 2006 - 11h16

Tous ceux qui attendent un avantage quelcquonque des "pouvoirs" se couchent devant leurs maîtres en attendant leur os à ronger, leur pâtée, ou leurs biscuits pour chiens de luxe selon le niveau auquel ils se trouvent dans le chenil. A bon chienchien beau collier !



> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
5 janvier 2006 - 11h26

faut la faire écouter à "tous les tizenfants" pour savoir dans quel monde ils arrivent...
Par "grignotages" successifs, insensibles...le régime "national-populiste" se met en place, une fois de plus la bourgeoisie est complice par son silence, la social-démocratie est corrompue...

des heures sombres à l’horizon si le peuple ne se reprend pas !

arlequin



> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
5 janvier 2006 - 15h38

moi j’ai écouté, je la trouve vraimment fendard ! mais pourquoi les auteurs démentent avoir voulu "faire passer sarko pour un fachiste" ? s’en est pas un ? on l’oublie trop souvent, mais il y a 9 millions de tizenfants qui pèsent sur la croissance !

et les objectifs chiffrés d’expulsion de sans paps ? c’est de l’anti racisme ? et le culte de la personnalité du chef de l’UMP ? c’est de la démocratie ? il faut avoir le courage de le dire : sarko est fachiste, et si il aime pas le mot c’est juste parcequ’il ne l’a pas inventé lui même et que ça fait copieur.



> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
5 janvier 2006 - 17h38 - Posté par

POLEMIX continue !!!! Moi, je t’écoute toutes les semaines sur RadioBéton. Ca fait un paquet d’années qu’on pleure de rire avec ma femme. Radio Béton, la radio pas pareille.


> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
5 janvier 2006 - 17h39 - Posté par

"la bourgeoisie est complice par son silence"

Vous trouvez ? la bourgeoisie n’est pas complice par son silence ,que par son silence ?

La démocratie Bourgeoise c’est la démocratie des bourgeois pour les bourgeois ,liberté d’entrependre et entreprise ne sont que des mots qui signifie " patron " rebaptisé marketing oblige .
Seule les idées ou partis defendant les interets des patrons n’ont droits aux chapitres ,les restes sont d’apres les lois des terroristes ,Sarkozy c’est le flic number one ,Villepin la noblesse donc l’armée ,de tradition noble en France et surtout " privatisé " , et ensembe ils vont la guerre au terroristes,( ils se reconnaitrons) , le Non ayant prouvé que la carottes n’est plus efficace ,le baton sembles la meilleure solution , la démocratie bourgeoise ..quel non sens deja et pourtant pourtant le peuple chante ..nous sommes en démocratie ..

Ramo


> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
6 janvier 2006 - 12h22

Et Nicolas Sarkozy n’est jamais censuré alors que lui même parodie Le Pen.

C’est trop injuste :-)

Skblllz

(Un ami de Calimero)



> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
6 janvier 2006 - 16h40

apres le retrait du livre de son ex ,le gnôme sarko recidive môssieur n’aimes pas c’est pas grave nous non plus on l’aime pas si mort mais bon faut pas dire du mal de ce bouffon l’aire ump(unoin de la monarchie presidentielle ) et ses larbins de deputes se serrent les coudes pour infliger au peuple un retour nauseabond de facisme assorti du relent de grenouillles de benitier on va rigoler quand tous ces messieurs se prendront une grosse claques aux elections

LILITH



> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
6 janvier 2006 - 18h54

au-delà de la forme musicale à laquelle il est inadmissible de vouloir opposer un notiuon d’art officiel car l’histoire nous rappelle l’oubli dans lequel elle enfonce bien vite les pompiers, cest le fond qui est partiulièrement révélateur du projet de Sarkozy.

N’avait-il pas dit à quelques iotas de forme près qu’il comptait lutter contre la délinquance par une surveillance jusque dans la vie privée des gens. finalement cet homme ne rêve que de réussir Farenheit 451. Il à bien appris les tègles et croit avoir trouvé la méthode pour contrer les déviants.

vite ! vite ! gardez des mots en tête

Luc



Une précision des Inrocks
7 janvier 2006 - 14h01

A la suite de notre article du mercredi 4 janvier relatant l’histoire d’un artiste "censuré" par la Sacem, Les Inrockuptibles nous ont fait parvenir la lettre suivante.

"Suite à la diffusion de votre article "la SACEM censure un titre parodiant Nicolas Sarkozy" mettant en cause la sélection de notre concours CQFD, nous tenons à apporter les corrections et précisions suivantes :
• Le groupe Polémix et sa chanson « tous les tizenfants » a effectivement été pré-sélectionné par Jean-Daniel Beauvallet, avec 80 autres artistes. Le concours consiste à sélectionner 20 titres parmi les 80 pré-sélectionnés pour les faire figurer sur la compilation CQFD.
• Les 80 titres sont ainsi gravés sur 4 CD, distribués aux journalistes "musique" de la rédaction. Chacun choisit ses titres préférés. Seul un journaliste sur cinq a proposé ce titre dans sa sélection ; il a donc été éliminé.
• Parallèlement - puisque nous disposons de peu de temps - nos services administratifs vérifient auprès des 80 pré-sélectionnés qu’ils respectent les conditions de participation au concours définies dans notre règlement.

Les candidats doivent notamment garantir que leur œuvre est protégée auprès de la SACEM ou du SNAC et qu’ils ont obtenu l’accord de tous les ayants droit éventuels - notamment pour l’utilisation de samples. C’est dans ce cadre que l’avis de la SACEM a été sollicité.
Ces deux processus sont indépendants l’un de l’autre. Si le titre en cause avait été retenu par la rédaction « musique », nous aurions alors sollicité l’avis de nos propres conseils juridiques. Ne pouvant imaginer rétrospectivement leurs recommandations, nous sommes aujourd’hui dans l’incapacité de savoir quelle attitude nous aurions alors adoptée.
En tout état de cause, c’est tout à fait à tort que le groupe Polémix se dit « censuré » par la SACEM, qui n’intervient en rien dans notre processus de sélection initial.
Nous vous remercions par avance d’apporter à vos lecteurs les compléments d’information que vous jugerez utiles.
Très cordialement,
Frédéric Allary, directeur général"
 http://permanent.nouvelobs.com/mult...



Ya Mieux !!!!
10 janvier 2006 - 10h26

Sympa mais ils tapaient beaucoup plus fort et juste avec le Sarko Skanking !!!

http://onsfoudkilao.neufblog.com/re...



Ce qu’en dit La Voix Off...
10 janvier 2006 - 16h42 - Posté par

Rire c’est réfléchir... Parce que la dérision c’est très sérieux.

Bonjour tout le monde,
je suis La Voix Off, la moitié du duo "Polémix et La Voix Off".

Soyons précis :
je ne suis pas d’accord avec mon ami et comparse Polémix sur l’affirmation suivante :
"La sacem nous censure".
Les faits sont les suivants :
Le journal les Inrockuptibles, voulant nous éditer sur une compilation,
a demandé son avis au service juridique de la Sacem.
Une responsable de ce service le leur a déconseillé.
Mais jamais la Sacem ne nous a pas censurés !

Par contre...
 Quand, sous le prétexte que le sketche "Les Tizenfants" fait référence au nazisme,
cette responsable du service juridique de la Sacem fait peur aux Inrock en leur conseillant de ne pas éditer ce morceau, on peut y voir une forme de censure.

 Que le magazine les Inrocks se dégonfle : on peut y voir une forme d’auto-censure.
(Il a bien vieilli le rock d’ailleurs).

Pas étonnant : La peur et la censure sont dans l’air.

Or il nous faut reprendre la parole au milieu du brouhaha médiatique.
La peur, répercutée par les médias, est l’arme des idéologues de tous bords.
Or, il faut lutter contre la peur.
Il faut rire.
Rire c’est arrêter d’avoir peur.
Rire c’est le début de la réflexion.
Rire c’est politique.

De tous temps, les grands ont eu peur que les petits se moquent d’eux.
Le Général De Gauche n’a t-il pas dit :
"Le rire est une chose trop grave pour qu’on le confie à des rigolos" ?
Avec le rire, le petit arrête d’avoir peur du grand :
car le ridicule est une chose qui fait peur aux grands.

Que cette responsable de la Sacem voit du nazisme dans le sketch "Les Tizenfants" est tellement absurde que nous en sommes à peine choqués.
Notre but est de faire réagir par l’absurde et le grotesque.
Ce sont en particulier ceux qui délaissent leur rôle de citoyen, ceux qui ne votent plus,
que nous voulons ramener vers le débat démocratique en les faisant rire.
Car rire de la politique, c’est faire de la politique.

Je pense qu’en cette ère de peur,
parodier, pasticher, se moquer des hommes politiques et des médias est un acte politiquement sain.
"La Voix Off et Polémix" est une réponse grotesque à l’abracadabrantesque déferlement d’absurdités dont stars de la politiques nous abreuvent continuellement via le grand cirque des médias.
L’absurde de nos créations n’est qu’un écho de l’absurdité générale.

Est-il nécessaire de le dire ?
Nous sommes Polémix et moi même farouchement épris de Liberté, d’Egalité et de Fraternité,
une devise que nous préférons à "Travail, Conso, Bagnole".
Est-il nécessaire de le préciser ?
Nous sommes de gentils garçons, nous aimons profondément notre pays,
mais s’il y a bien des gens que nous n’aimons pas,
ce sont bien les extrémistes de tous bords, notamment ceux d’extrême droite et apparentés.

Nous sommes conscients que nous ne pouvons pas faire rire tout le monde.
Il nous arrive (surtout à moi) d’être potaches, salaces, pourquoi pas maladroits.
L’art du comique est délicat.

Mais nous revendiquons ce droit,
car être républicain,
c’est aussi savoir qu’il ne fait pas bon vivre dans un pays où l’on n’a pas le droit de rire.
Face à la peur qui empêche le citoyen de réfléchir,
notre meilleure défense reste le sens de l’humour, du grotesque et de l’absurde.

Parce que la dérision c’est très sérieux.

La Voix Off (Jibédé).


> La Voix Off ... mort de rire
11 janvier 2006 - 17h57 - Posté par

Chers tous.

Je m’ai gourré dans ma longue diatribe.

Il faut lire "Mais jamais la Sacem ne nous a censurés ! ",
et non pas "Mais jamais la Sacem ne nous a PAS censurés !").

Je suis mort de rire :
j’ai réussi à me détourner moi même.
Au secours Polémix !

La Voix Off


> Ya Mieux !!!!
10 janvier 2006 - 16h44 - Posté par

Merci pour le compliment !

La Voix Off


> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
12 janvier 2006 - 14h38

Et non, tout n’est pas possible !
La connerie humaine n’ayant pas de limites, heureusement qu’il existe encore quelques foyers de raisons pour éviter de diffuser des inepties et de polluer les auditeurs par des "musiques" laides et de très mauvais goût !
Le respect de la dignité humaine peut et doit imposer le retrait du marché de ce vulgaire machin, peu intéressant au niveau du son et inutile voire malsain au niveau du montage du "texte".
Que dire de l’argument de l’absurde ?... j’en reste bouche bée !!!
Tant pis pour la pensée unique qui dit que tout est possible !

Un intermittent (chanteur) qui aime et respecte son métier d’artiste.



> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
27 janvier 2006 - 12h08 - Posté par

A mon avis, la censure n’a aucune justification valable dans le domaine des idées. Tout doit pouvoir être dit. C’est aux lecteurs et aux auditeurs de se faire leurs propres idées en utilisant leur esprit critique. Censurer ne fait que rendre les gens autistes, comme nos politiciens sont autismes face au peuple qu’ils ne savent plus écouter. Censurer, c’est traiter les gens comme des enfants. Nous sommes adultes et avons les moyens de penser par nous même, alors réagissons et luttons contre toute censure. Il en va de la bonne santé de la démocratie.

Alors, diffuser largement vos idées et vos chansons subversives, c’est le meilleur vaccin contre la bêtise et contre le totalitarisme.

Quant au rire, faites comme Coluche, présentez-vous aux élections présidentielles, il est tant qu’un commique sauve la triste face du monde.

PS : J’ai bien aimé le joli lapsus de la voix off "Le général de Gauche" :-)


petite question
23 décembre 2006 - 13h56 - Posté par

Cet intermittent aime-t-il et respecte-t-il plus sarko que son métier ?

moicomoim


> Sarkopyrights...
6 février 2006 - 00h56
> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
18 février 2006 - 13h00

Pour le compte d’une vidéo anti sarko, j’ai repris un extrait de Sarko Skanking morceau co-réalisé par Polemix & La voix off + Onsfoudkilao + instrumental Studio One dans une vidéo . Elle s’intitule : "Un doux réveil sous sarko 1er" Elle dure 3 mn 54 et est diffusée en realplayer.

Contre Nicolas Sarkozy la censure, les lois ignobles, les expulsions, les radiations des chômeurs, et autres agressions... http://www.ruedesboulets.com/articl... ?id_article=78



> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
12 juillet 2006 - 14h17 - Posté par

Qui veut la mort d’Internet ? la question de Chatelain est pour le moins d’actualité, je vous conseille vivement son bouquin. excellent ! Bellaciao avait deja posté sur ce livre je crois... Merci pour le lien. je ne connais pas... Je vais voir, mais sur c’est pas rassurant !
ca laisse même rêveur !


> La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
26 août 2006 - 13h05

Après écoute de cette chanson...
Par principe, contre la censure, evidement...
Mais franchement, ce texte absurde n’a rien d’engagé. Aucune raison d’être censuré, mais aussi aucune raison d’être diffusé.
Il me semble qu’être engagé dans ces propres actes et propos, peut être fait avec beaucoup plus de classe, de finesse, et d’inteligence... Je n’aime pas du tout sarko, mais vraiment, cette chanson n’aide en rien le "camp" des anti-sarko...
Petit rappel:de Boris Vian (le deserteur), a S. Gainsbourg (la marseillaise, version raggae)... en passant par Coluche... là, ya vraiment engagement.
Quand je lis "Les deux membres du groupe "ont eu la joie d’apprendre que (leur) morceau avait été sélectionné parmi 7.000 maquettes. Cela représentait une extraordinaire OPPORTUNITÉ de faire connaître un peu notre travail au niveau national".
Je pose la question :
ils font un sois-disant acte engagé pour se faire connaitre, ou se servent t-il de ce pretexte pour se faire connaître ?
Vu le resultat (musicalement et du montage de la vx de sorko) je doute...
Offrir du beau, rien que ça, aujourd’hui, me parrais bien plus engagé. De réussir À faire sortir les gens de devant leur poste de télé,
parceque la musique, ou théatre, ou autre, leur semblent plus interrésant que ce qui voient dans le poste...
Et vraiment, quand j’entend la "chanson" en question, je préfère rester devant ma télé, pourtant, je n’en ai pas !



La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
1er février 2007 - 21h38

Mieux lol !!

MYSPACE m’a Tué !!

Voici les aventures de « Torapamavoa Nicolas »…
Etape 1 :
11/01 - Création et mise en ligne de la page myspace Torapamavoa(ID Myspace était : 138088431)… 5000 visites et 500 friends plus tard…
Etape 2 :
27/01 – Myspace efface le compte Torapamavoa on se demande pourquoi puis comment...
** Louche : d’habitude on voit « ce profil n’existe plus » quand on a un friend qui disparaît mais là…
Rien. Tout a été enlevé… jusqu’a laisser un trou dans le top friends des amis…+ Si tu comptes tes friends, tu verras que l’ancien torapamavoa est toujours comptabilisé…

Etape 3 :
29/01 Au soir – On re ouvre un compte mais…
notre email ne permet plus d’ouvrir un compte myspace…
on ouvre un autre mail puis un compte myspace ; on refait la page…
Chance cette fois l’adresse reste la même !

(mais l’ID Myspace change : 153439308) c’est bien un nouveau profil ..avec la meme url.
Message à Myspace… réponse automatique…
On a perdu tous vos jolis commentaires, tous nos amis…

** Louche : pourquoi bannir cet email ?

Etape 4 :
30/01 : + de 500 visites en moins de 24h…
on nous signale un bug… le morceau n’est pas téléchargeable depuis Myspace…
On remet le morceau une deuxième fois… pas plus de résultats…

putain on a la poisse non ?
nous mettons en place la page http://djamalinvivo.free.fr/torapam... :

morceau plus clip… plus armes de destructions massives…
** Louche : impossible de télécharger depuis ce profil ??

Preuve...lisez bien differentes "id" pour torapamavoa sont indiquées dans les liens ....

Etant donné l’absence de réponse de myspace , et l’acharnement manifeste contre cette chanson, on peut légitimement émettre qq hypothèses…

1.C’est cet enculé de tom a sans faire exprès fait tomber son café sur son clavier la tasse est tombée sur la touche « supprimer le profil du gars là »

2.On pense aussi que certains petits jeunes ump auraient pu se donner le mot pour ‘signaler un contenu inaproprié’

3.« Un coup des Rg ? » pouvait t on lire sur le site de Karl Zero….

4. des Hacker-Kass-Kouilles ?

Voir le Blog de http://myspace.com/torapamavoa

Vous verrez aussi une série de photos relatant l’aventure de Torapamavoa :

le morceau qui t’emmerde Nicolas et qui a l’air de ne pas arranger TES militants lol -

http://youtube.com/djamal93
http://dailymotion.com/torapamavoa



La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
22 juin 2007 - 18h21

Dans un autre style, nous vous proposons 2 chansons dont les textes ont ete censurés à l’Education Nationale(par la suppression des langues"mortes"(Grec & Latin)pour SOCRATE
NE SAIS TU PAS (SOCRATE)

auto-censurée par son auteur(La BOETIE) et aussi son Editeur(MONTAIGNE)...par soucis de survie...

DISCOURS de LA BOETIE

PHANTOM OF PARADISE



La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
29 décembre 2007 - 12h32

avec sarko et sa bande de millardaire je trouve qu’il abuse il veule cacher la verité que sakozy
on ignore comment il et parvenu a cette investiture peut être s’est-il agi d’une farce dans le sinistre vide politique des autre partie un sot à l’aire comme il faut, bref un fantoche a la solde des nantis



La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
6 octobre 2008 - 22h00 - Posté par olivier

Oouai par contre la sacem dans le style sélectifs...ils peuvent fermer leur gueule. les petits auteurs qui ne sont pas rémunérés etc..., y’en a que pour les gros. Sarko à coté de ces gens là, il est trés à gauche.



La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
15 novembre 2008 - 20h23

que meurent les punaises : mettez de l’herbe à chat’



La Sacem censure une chanson parodiant Sarkozy
27 juin 2009 - 21h21 - Posté par Pappy Boyington

Le site de partage DailyMotion censure de nombreux envois de vidéos , prétextant sans cesse la protection des droits d’auteurs . La réalité est bien différente car la majorité des envois censurés ne comporte aucun contenu répréhensible : à l’évidence c’est le contenu réel qui pose problème. Pour faire face à ce baillonnement de l’information, voici donc …
www.Daimolytion.net, un site alternatif à DailyMotion.
La principale fonction de ce site de partage sera de regrouper les vidéos censurées par Dailymotion ou autres afin de lutter contre la pensée unique et de pouvoir offrir aux internautes une vision réellement différente de notre société et de ses enjeux …






À LA RECHERCHE DU NOUVEL ENNEMI
samedi 15 - 11h27
de : Ernest London
Pour une nouvelle nuit du 4 août (ou plus)
vendredi 14 - 09h13
de : Jérôme Baschet par JAGUAR
1 commentaire
Les mensonges éhontés de Macron
vendredi 14 - 07h11
de : jodez
Pourquoi et comment une augmentation réelle du SMIC doit concrètement favoriser l’emploi...
vendredi 14 - 05h31
de : Lepotier
Les gens vont vous pendre et ils auront raison... (parlement européen, 21/11/2013)
jeudi 13 - 23h18
de : nazairien
1 commentaire
[Vidéo] "Fils de pute", "Dans ta gueule" : quand la police crie de joie en tirant sur les "gilets jaunes"
jeudi 13 - 22h52
SI MACRON VOUS A CONVAINCU, REGARDEZ ÇA (video)
jeudi 13 - 22h17
de : Osons Causer
CONSEIL MUNICIPAL JACOU HERAULT
jeudi 13 - 21h58
de : BERNARD DUPIN
MÉLENCHON -Discours de motion de censure à l’Assemblée nationale (video)
jeudi 13 - 19h13
de : FI
Quelques conseils avant l’acte V (video)
jeudi 13 - 18h33
de : jean 1
Comment Cherif Chekatt, a t il pu entrer sur le marché de Strasbourg ? (vidéo)
jeudi 13 - 16h26
de : nazairien
La jonction / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 13 - 13h39
de : Hdm
GILETS JAUNES : 6ème mort du Mouvement , de nombreux blaissés !
jeudi 13 - 11h56
de : JO
1 commentaire
Attentat de Strasbourg : Le maire perplexe, pas les Strasbourgeois
jeudi 13 - 11h35
de : JO
CSG : Les couples Retraités laissés pour compte !
jeudi 13 - 11h13
de : JO
1 commentaire
Gilets Jaunes en tôle, Fiché S radicalisé en liberté ! Justice et police criminelles ?
mercredi 12 - 19h47
de : Claude JANVIER
3 commentaires
France : guerre psychologique ouverte contre les populations
mercredi 12 - 18h13
de : JO
Discours présidentiel : la fracture syndicale se confirme
mercredi 12 - 13h06
de : Stéphane Ortega
3 commentaires
Sarkozy, conseiller de l’ombre de Macron
mercredi 12 - 12h34
de : Alexandre Lemarié
Le retournements de veste de Christophe Castaner
mercredi 12 - 12h27
de : Alexis Corbière
Chers gilets jaunes, Emmanuel Macron vous arnaque
mercredi 12 - 11h55
de : Thomas Guénolé
1 commentaire
Venezuela VENEZUELA : la Commission internationale souligne la transparence des élections municipale
mercredi 12 - 11h42
de : JO
La honte du français
mercredi 12 - 11h18
de : UJFP
2 commentaires
NON, le SMIC ne va pas augmenter de 100 euros !!!
mercredi 12 - 09h45
de : lepotier
1 commentaire
IMAGES EN LUTTE - La Culture visuelle de l’extrême-gauche en France (1968-1974)
mercredi 12 - 09h24
de : Ernest London
bruno jeudy (BFM) pète les plombs (video)
mercredi 12 - 08h51
de : jean 1
1 commentaire
Ca prend aux tripes "Les Gueux" #Chanson #GiletsJaunes . Thomas Gaëtan (video)
mardi 11 - 23h59
de : nazairien
4 commentaires
Héritiers face à face
mardi 11 - 16h38
de : Marx 2018
Que la honte soit sur ces politiques et ces journalistes aux ordres du grand capital
mardi 11 - 16h03
de : jean 1
1 commentaire
14,15,17 déc : L’heure de la Riposte Générale !
mardi 11 - 09h46
1 commentaire
LES SOVIETS TRAHIS PAR LES BOLCHEVIKS - La faillite du communisme d’État
lundi 10 - 18h26
de : Ernest London
2 commentaires
Convention Collective de la France Insoumise des 8/9 déc. 19
lundi 10 - 18h25
de : JO
A CUBA : Ceux qui vont à l’étranger pour sauver des vies Humaines et pas pour tuer !
lundi 10 - 16h53
de : JO
MÉLENCHON - Discours sur le BREXIT à l’Assemblée nationale (video)
lundi 10 - 16h51
de : FI
Les images non exhaustif des violences policières subies par le manifestants (video)
lundi 10 - 15h43
de : Nantes Révoltée
3 commentaires
Embrouille sur le SMIC : gagner plus, la même chose, et moins en même temps !
lundi 10 - 15h27
de : Stéphane Ortega
2 commentaires
APPEL DES GILETS JAUNES DE COMMERCY À DES ASSEMBLÉES POPULAIRES PARTOUT
lundi 10 - 14h27
de : jean 1
1 commentaire
Un CRS : « Si vous voulez rester en vie, vous rentrez chez vous ! » (video)
lundi 10 - 12h35
de : Raymond Macherel
Et si la révolution était possible ?
lundi 10 - 12h11
de : Denis Langlois
1 commentaire
Camille Lécole – Episode 1/2 – Militant. Résistant. Déporté. Partisan sans complainte.
lundi 10 - 11h52

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Chacun est l'ombre de tous. Paul Eluard
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite