Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

"Caricatures" : La liberté de la presse et ses "hypothétiques" contradictions
de : Ocsena
dimanche 12 février 2006 - 15h57 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Liminaire

Nous croisons quotidiennement d’énormes difficultés et des contradictions, qui sont des sortes de grands trous de silence ou de mensonges faits à nous-mêmes et à tous.

L’affaire des "Caricatures" participe de ces dossiers "incertains" et complexes que nous nous proposons d’instruire prudemment, et seulement en partie, à charge comme à décharge.

Voici quelques modestes considérations en vrac soumises à votre éminente réflexion politique.

1° La liberté de la presse, petite histoire, champ, triple "source" : 1ère difficulté

La liberté de la Presse apparaît comme un fondamental de nos "démocratie libérales" elle est à ce titre couchée dans nos Constitutions modernes.

Fruit de luttes rudes ou d’arrangements plus aisés dans le temps lointain, moyen et parfois actuel, on lui donnera au pif deux siècles et demi d’âge dans le principe.

La liberté de la presse se définit d’abord dans les faits, concrètement, par rapport à l’omnipuissance ancienne du Pouvoir politique, de l’Etat, de la censure.

En France, tout spécifiquement, elle prend ses marques également vis a vis de la religion en tant que pouvoir voisin, ou parent du politique, par extension elle s’attaque aussi largement au fondement "métaphysique" de la religion, en ce sens historiquement le tabou religieux se trouve levé en France.

En même temps la liberté individuelle de conscience et de religion est, il va de soi, absolument garantie, elle est un inaliénable privé dont la possibilité d’expression publique est aussi garantie, dans certaines limites, larges, fixées par la loi (voie publique, laïcité, liberté d’association, etc.).

De manière générale et pour se situer dans le présent, la liberté de la presse procède nous semble-t-il de trois libertés

-1.1 la liberté collective d’expression politique (caractéristique théorique des régimes démocratiques libéraux)

-1.2 mais aussi la liberté individuelle de pensée et d’expression reconnues fondamentalement à tout être humain (Droits de l’Homme et du citoyen)

[C’est à chacun de nous de voir ce qui l’emporte pour lui en dignité, en essence, en hiérarchie entre l’une et l’autre (Les droits-de-l’hommistes comme on dit placeront la préséance dans les droits de la personne, les autres dans un intérêt supposé plus général).]

-1.3 Comme si déjà cette première difficulté ou contradiction entre deux libertés ne suffisait pas, il y a une troisième source, ou droit constitutif, ou liberté à laquelle peut prétendre se référer et dont peut prétendre procéder la liberté de la presse : Cette liberté principielle est tout simplement la liberté absolue de recherche et d’expression de ce que nous appellerons l’Universel, c’est à dire qu’elle est la liberté de recherche et d’expression de la Vérité, supposément prouvée, démontrable, montrable, relevant exclusivement de la Raison, du rationnel.

Explicitement écrit ou non explicitement écrit dans nos textes fondamentaux, la quête de cet idéal irradie de façon absolue l’ensemble de nos sociétés modernes.

A quel titre parle-ton donc ? A quel titre parle La presse ? A quel titre peut-elle justifier les "Caricatures", placées ou replacées sur le marché ? La liberté de la presse est-elle, doit-elle être absolument absolue ?

2° La liberté de la presse est-elle, doit-elle être absolument absolue ?

On comprend bien le militantisme des associations de journalistes, notamment reporters : Il est légitime que les journalistes ne se sentent pas une vocation normale à être tués sur le terrain, emprisonnés, etc.. On comprend même que la revendication de la liberté au sens politique, a encore pour eux un grand sens. On comprend que la liberté de la presse est encore largement une conquête à terminer dans le monde.

Pas en France, en Belgique, en Allemagne, au Luxembourg, etc. etc. Gardons la tête, pas de salade et de jeux de manche, cette conquête est chez nous déjà faite.

"Laissez nous faire notre travail", entend-on, tel quel c’est aussi souvent de trop ou mal venu. Il y a des choses que la presse ne peut pas faire. Ecrire, en effet, disserter, polémiquer rencontre des limites posées par la loi, l’éthique commune, la déontologie journalistique : On ne peut diffamer, insulter, voler le courrier, les gens ont des droits fondamentaux.

La liberté traditionnelle et exceptionnelle accordée à la presse pour tout ce qui relève du politique ne doit pas non plus nous instruire en erreur. Moquer sans contrainte (même de mauvais goût), les politiques est une plage de liberté exceptionnelle qui nous est chère, un contrepoint majeur au pouvoir, elle n’est pas pour autant transposable sans modem dans les autres champs d’activité humaine.

La loi a d’ailleurs comme on disait "subvenu" à ces équivoques : Caricaturer certaines minorités notamment aurait conduit divers de nos journaux à perdre de douloureux procès et aurait soulevé un remarquable bordel.

Vous ne pouvez pas être raciste non plus (même si les usages rendent les choses juqu’à présent très coulantes sur les Belges et les Suisses.)

Mais tout en gros déborde largement le domaine de la loi. Il y a plusieurs décennies les mineurs décidaient au manche de pioche et aux poings sur le carreau de la mine endeuillée les limites exactes à apporter à la photographie de presse et à l’exercice de la profession.

Pour abréger posons donc les questions suivantes : A quoi s’est attaquée la presse avec les caricatures ? Est-ce à un pouvoir politique ? Est-ce à une intime conviction religieuse et personnelle ?

Qu’en est-il également de l’usage à faire de l’humour ? L’humour peut se comprendre comme une agression ritualisée pratiqué entre personnes plus ou moins de connivence, en accord de tolérance en tout cas ? La victime non consentante de l’humour n’est pas obligée d’apprécier spontanément et sans contrepartie un rire qui se porte contre elle.

Si la presse en sa liberté hautement proclamée se sent menacée à son tour dans cette affaire l’est-elle au titre de la liberté politique, de la liberté de conscience, de la liberté intellectuelle d’aller au Vrai ? Ne noyons pas trop le poisson, expliquons-nous : même sur l’idée d’une provo ou d’une simple imbécilité naturelle ,

3° La liberté de la presse va-elle contre la liberté des gens ? dernière part à examiner dans le dossier

Un dernier point dans le débat doit aborder enfin ceci : Si le droit à l’info, au débat, à la polémique, à la liberté de la presse nous est aujourd’hui aussi fondamental et viscéral que le droit au pain, il n’en reste pas moins que par un de ces retournements dont l’Histoire est familière, la presse telle qu’elle a fonctionné ces derniers 30 ans nous est apparue souvent comme assez tordue assez contraire à son évangile premier. Le tous pourris s’est appliquée à elle autant qu’aux politiques.

Faut-il reprendre tous les griefs ? Non, la critique a été bouclée, et tous les livres ont été écrits et lus, Constate-t-on un mieux ? Nous ne sommes pas en vérité encore sortis de la défiance.

C’est que la presse, les medias représentent un pouvoir que le citoyen ne contrôle pas et auquel il participe peu. Presse et medias sont avec nous dans le rapport du fort au faible, de l’unitaire au dispersé. Chargés de refléter le monde, le soupçon fort est qu’ils nous le formatent, qu’ils taisent, mentent, agissent à leur gré. Notre seule surrection citoyenne est celle que nous fournit désormais la e-presse et l’open publishing.

Pour conclure

L’affaire actuelle est l’occasion d’un débat large entre eux et nous, il est probable qu’on est en train de la rater, et que la presse ne se donnera pas et ne nous donnera pas le code de conduite, la déontologie que l’on attend depuis sa naissance.

Il y a ici à examiner non seulement le statut général de la liberté de la presse mais aussi celui spécifique de l’humour de presse.

Ah, voilà que le fil rouge nous annonce qu’afin de démontrer la pureté de ses sentiments dans cette affaire, la presse impliquée fera don des excédents de vente générés par les caricatures à l’association française de "La Chorba d’hiver".

Nous souhaiterions, amis, avoir vos observations.

**************

Les Pensées zaz de l’Ocséna

Ocsena, Organisation contre le système-ENA (et pour la démocratie avancée)
 http://ocsena.ouvaton.org
 ocsena.org@wanadoo.fr



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> "Caricatures" : La liberté de la presse et ses "hypothétiques" contradictions
12 février 2006 - 16h23

pour parler de liberté de la presse, il faudrait déjà qu’une presse existe....

pouvez vous citer beaucoup d’organes de communication, presse, radio, télé qui ne soient pas déjà vendus (le plus souvent à la pub) avant d’être achetés par leurs clients, je ne me vois pas revendiquer la liberté de la pub...



> "Caricatures" : La liberté de la presse et ses "hypothétiques" contradictions
12 février 2006 - 21h12

Pas d’autocensure de la presse, on veut qu’elle parle de Ségolène ! Na !

Esteban



> "Caricatures" : La liberté de la presse et ses "hypothétiques" contradictions
12 février 2006 - 22h15 - Posté par

Oui, Esteban, car dans une presse triste à faire pleurer, Ségolène comparativement passe presque pour un boute-en-train.

Al.


> "Caricatures" : La liberté de la presse et ses "hypothétiques" contradictions
12 février 2006 - 22h57 - Posté par

Défendons Philippe Val

Tant que les experts se sont pas prononcés, il peut sans doute encore plaider l’irresponsabilité.

Chen





EMMAÜS : 10 ème jour de grève de la faim pour un compagnon
samedi 18 - 09h37
de : Georges
Les députés LREM... interdits de collaborer avec leurs alliés à l’Assemblée
vendredi 17 - 14h20
de : Étienne Girard
1 commentaire
Chiffres du chômage de l’Insee au troisième trimestre 2017. Non au chômage remplacé par la précarité
vendredi 17 - 14h18
de : CGT
18 NOVEMBRE : UNE OCCASION INÉDITE DE FAIRE CONVERGER TOUTES LES LUTTES LORS DE LA MARCHE NATIONALE SUR L’ÉLYSÉE
vendredi 17 - 11h45
de : Front Social
1 commentaire
Le vilain secret de la libération de Raqqa : Une vidéo de 7 minutes glaçante (video)
vendredi 17 - 11h40
de : Audrey Duperron
Les réponses de Mélenchon aux questions fouille-merde de l’Express
vendredi 17 - 11h19
de : Pierrick Tillet
2 commentaires
Une répression syndicale "jamais vue" au ministère du Travail, selon des syndicats
vendredi 17 - 11h06
Un journaliste de “C à vous” écarté de la visite présidentielle après ses questions aux Insoumis (videos)
vendredi 17 - 09h25
de : M. F.
1 commentaire
Nov 15 La culture victime des options ultralibérales du gouvernement
vendredi 17 - 08h43
Pourquoi l’élection d’une députée LREM a été invalidée
vendredi 17 - 08h35
de : Olivier Pérou
SAISONS - Nouvelles de la ZAD
vendredi 17 - 07h26
de : Ernest London
LE SILENCE DES BLAIREAUX
vendredi 17 - 00h08
de : irae
Mobilisation contre les ordonnances : le miracle n’a pas eu lieu
jeudi 16 - 21h04
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
A propos de Charlie-Hebdo.
jeudi 16 - 16h46
de : L’iena rabbioso
Chirurgie esthétique et chirurgie réparatrice
jeudi 16 - 16h28
de : C’est quoi la différence entre chirurgie esthétique et réparatrice
LES BLANCS CONTRE LES ROUGES / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 16 - 12h00
de : Hdm
1 commentaire
TOUS A L’ELYSEE SAMEDI 18 !!! (video)
jeudi 16 - 11h07
de : Mat76
La jeune Russie des Soviets, paradis de l’écologie ?
jeudi 16 - 10h46
de : Paul Ariès
Poissy : mobilisation pour soutenir les élus CGT accusés de séquestration
jeudi 16 - 09h03
Macron est un fléau ! Le 16 on manifeste tous ensemble, le 17 on continue et le 18 novembre on marche sur l’Elysée
jeudi 16 - 08h49
"ENCORE UNE GRÈVE ? " EH OUI, ENCORE !
jeudi 16 - 08h44
de : Théo Roumier
#RDLS46 : MAJORITÉ SEXUELLE, CLIMAT, LAÏCITÉ, LAFARGE, NUCLÉAIRE, INVESTISSEMENTS, LIBAN (Video)
jeudi 16 - 08h38
de : JEAN-LUC MÉLENCHON
Soutenu par la CGT, un salarié de la CGT attaque la direction de la CGT aux prud’hommes
jeudi 16 - 08h26
de : Vincent Vantighem
KOBANE CALLING
jeudi 16 - 07h46
de : Ernest London
RETRAITES : Le Sénat supprime la hausse de la CSG !
mercredi 15 - 17h54
de : JO
Lyon, un laboratoire permanent de l’extrême droite en France
mercredi 15 - 16h26
La France d’Emmanuel Macron capitule devant les paradis fiscaux et pire, elle les imite
mercredi 15 - 13h26
de : Alain Deneault
1 commentaire
L’incroyable fuite organisée de djihadistes avant la chute de Raqqa
mercredi 15 - 12h49
de : Yohan Blavignat
Une centaine de "marcheurs" vont quitter le mouvement vendredi, à la veille du congrès
mercredi 15 - 08h48
4 commentaires
Jeudi 16 novembre 2017 à 11h à Versailles, solidarité avec les 9 militants CGT de PSA Poissy !
mercredi 15 - 07h55
MAIN BASSE SUR LA TERRE – Land grabbing et nouveau colonialisme
mercredi 15 - 07h36
de : Ernest London
MARCHE NATIONALE DU 18 NOVEMBRE : CREER LA SURPRISE
mardi 14 - 23h46
de : LD
Emplois aidés : une mobilisation pour l’instant dispersée…
mardi 14 - 21h26
de : Eve76
ASSISES OUTRE MER : UNE NOUVELLE ESCROQUERIE
mardi 14 - 19h24
de : UNION GENERALE DES TRAVAILLEURS DE GUADELOUPE
Communiqué de l’UCR-CGT : Vers une baisse générale des pensions ?
mardi 14 - 18h00
de : JO
Pourquoi je refuse de saluer Emmanuel Macron à la cérémonie d’hommage du 13 novembre
mardi 14 - 13h40
de : Michael Dias
3 commentaires
Réaction aux déclarations des autorités israéliennes
mardi 14 - 12h52
de : Groupe « La France insoumise » à l’Assemblée nationale
1 commentaire
MACRON VISE UNE DEFAITE DURABLE DU PEUPLE FRANCAIS, COMME THATCHER AVEC LES GREVISTES MINEURS ANGLAIS !
mardi 14 - 11h21
de : Brigitte pascall
4 commentaires
Appel des organisations de jeunesse : Non à la sélection à l’entrée de l’université !
mardi 14 - 09h40
ÉLISE LUCET HARCELÉE… L’INFORMATION EST UN DANGER POUR MACRON
mardi 14 - 09h04
de : Info’Com-CGT

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il n’y a point d’assujettissement si parfait que celui qui garde l’apparence de la liberté. J.J. Rousseau
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite
Avec ses ordonnances Travail, Macron a réussi à nous refourguer… le CPE pour tous
dimanche 1er octobre
de Thomas Vampouille
Les ordonnances voulues par Emmanuel Macron pour réformer le code du travail facilitent sensiblement le licenciement d’un salarié en CDI ayant moins de deux ans d’ancienneté. Et les indemnités prévues ne sont pas lourdes. Finalement, Marianne a calculé que cela revient au même que le fameux CPE que la rue avait fait enterrer. En pire, même… C’est la ministre du Travail elle-même qui nous mis la puce à l’oreille. Si vous ne l’avez pas vu, Muriel Pénicaud (...)
Lire la suite
Travail : ton univers impitoyable - Cash investigation (video intégrale)
jeudi 28 septembre
Les enquêtes de l’émission présentée par Élise Lucet se sont concentrées sur Lidl France et Free, mettant en avant la souffrance au travail et les licenciements avec des séquences parfois choquantes.
Lire la suite
Oui tous ensemble le 28 septembre avec les retraité-e-s
jeudi 28 septembre
de UCR Union Confédéral des Retraités
Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre. Haro sur le pouvoir d’achat des retraités Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière (...)
Lire la suite
Soutenez la création d’un nouveau média citoyen (video)
mardi 26 septembre
2 commentaires
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/media-citoyen Quand l’information et la culture sont trop souvent traitées comme des marchandises, quel rôle les citoyen·ne·s peuvent-ils encore jouer pour faire vivre le pluralisme et le débat ? Cette question appelle une réponse qui ne saurait attendre. Un peu partout, des millions de gens s’investissent et agissent sur leur quotidien sans attendre le bon vouloir des pouvoirs publics et à contre-courant des puissances (...)
Lire la suite
Marche du 23 septembre contre le coup d’État social (vidéo)
dimanche 24 septembre
de Jean-Luc Mélenchon
Le samedi 23 septembre 2017, 150 000 personnes se sont rassemblées place de la République pour s’opposer au coup d’État social d’Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon a expliqué que la bataille contre les ordonnances de Macron ne faisait que commencer et a appelé la jeunesse à se mobiliser. Il a lancé un appel aux organisations syndicales pour qu’elles prennent la tête d’une ample mobilisation à laquelle les insoumis apporteront leur (...)
Lire la suite