Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Déconfiture et hilarité française (suite 2e)
de : Ocséna
vendredi 3 mars 2006 - 20h34 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

- Sous titre A : "Du mécanique appris plaqué sur du réel de presse très retouché" (Bergson, approximativement)

 Sous-titre B : Dites pas trop bien de moi que je passe pas pour un gros con ou une grosse conne

1. Rappel des précédents épisodes

Cf. Déconfiture de la Nation, hilarité française
 http://ocsena.ouvaton.org/article.p...

La France est peut-être plus ou moins ce qu’on peut appeler une république, c’est à dire un "bidule" huilé au sens aristocratique du terme. Elle n’est plus, n’est pas, n’a jamais été en vérité une démocratie. On ne va pas s’emmerder à redémontrer ce dernier point, tant il paraît aujourd’hui clair au plus grand nombre.

La France est donc gouvernée par les "meilleurs," comme disent d’eux-mêmes ceux qui gouvernent à des titres divers dans les divers pouvoirs. C’est juste, efficace, cohérent. Ca exclut tous les autres, vous, moi, tous les péquins qui sont les citoyens. Ca exclut la démocratie réduite à l’élection, laquelle par principe (Pas con, Roger !) ne pose pas de problème.

Tout ce propos liminaire n’est pas conduit par l’intention de verser in fine dans le défaitisme économique dont on fait aujourd’hui les best-sellers, il n’intentionne que de noter combien la France d’en-haut nous offre en ce moment un grand spectacle renouvelé de franche rigolade qu’ils ont en gros appris dans des écoles. On va pas s’en plaindre, vive les catas !

2. Croix d’honneur 2005-2006 : Science-po et medias

A grands rigolos cependant (de la politique, de l’Etat et de l’industrie) , petits rigolos et demi (Grandes Ecoles et presse) qu’il faut savoir aussi honorer à leur juste valeur. Nous avons pour l’année sélectionné Science-Po et un ou deux journaux, pour leurs faits actuels et pour leur oeuvre passée.

2.1 Science-po Paris

L’ENA et les énarques ne sont plus autant quelque chose, maintenant que Science-po les regarde s’en être allée au loin, en Allemagne presque. De toute façon Science-po qui en formait le plus gros, n’en formait qu’une quarantaine par an, c’était concentré, pas suffisant pour se prétendre Yale ou Harward. Science-po s’applique désormais à re-penser large la formation supérieure en France. Elle a aussi pigé que le fric et le dynamisme sont à trouver ailleurs : entreprise, mondialisation, US style.

Science-po qui ne doute de rien a donc invité de son propre chef madame Condoleeza Rice, rien moins. Nous ne nous rappelons pas qu’on nous ait demandé à nous l’autorisation, nous qui sommes le théorique souverain. On aurait dit oui, mais plutôt oui a la Sorbonne qui a plus de mille ans et qui est française depuis longtemps.

Mais bon, pas de mauvaises querelles, ne politisons surtout pas. Que s’est-il passé au détriment de Science-po, qui n’en pouvait mais ? Tout le ban des fayots politiques s’est rué à la première, on se marchait sur les pieds, on écrasait les sandwiches dans les poches de son costard en alpaga froissé, on disait, on parlait, on avait des micros, y avait des neveux de ministres qui faisaient sur le perron de grandes déclarations. Il fallait le vivre pour le croire, avant de commencer à se marrer, on est longtemps restés la bouche bée.

On avait pourtant prévenu à l’Ocséna ! Vainement car c’était sans espoir. Là a donc été le grand tournant.

Depuis, plus rien n’a pu être tenté sans que tout le monde commence d’abord à rigoler : TCE négatif, puis les banlieues pour n’évoquer que ces deux événements.

Science-po qui a de la ressource, avec Descoings son directeur, a plutôt manoeuvré bien en incorporant de façon progressiste des jeunes gens exemplaires pris à Bondy ou à Gagny, bon point !, qui sans cela n’auraient eu aucune chance d’améliorer leurs résultats au TOEFEL ou au DIMAT.

Mais bon, malgré tout, quelque chose d’extrêmement grave s’est inscrit en douce dans les esprits. Injustement certes, il faudrait fermer Science-po pour deux trois ans (non ! pas 20 ou 30 ans comme certains disent) afin déjà de voir si on leur accorde de former les journalistes en France, comme ils en ont exprimé concrètement l’incroyable préméditation.

2.2 Medias

Grandes Ecoles et Medias, journaux en premier lieu, sont -on le sait mais pas assez- de formidables miroirs de notre société. Ce ne sont pas des miroirs parfaits, voilà tout, on doit les en excuser.

Le problème de la presse c’est que même quand elle est honnête et non intrinsèquement stupide, elle a l’air exactement d’oeuvrer d’une façon contraire : les journalistes sont victimes d’effets de forme, la matière à traiter génère le style cafouilleux approprié.

Les journalistes sont des êtres normaux, qui ont eu un père, une mère, seulement voilà, c’est terrible pour eux la mauvaise impression qu’ils font sitôt qu’ils descendent de leur moto quand ils ont une moto. Encore photographe ça va, tu peux prendre des photos, mais rien qu’avec un stylo tu ne peux prendre que des baffes, tu peux pas sans flipper sortir de ton bureau.

Nous avions dans le temps décerné un prix Nobel de fayotage à Luc Le Vaillant pour un article superbe et très lyrique dans Libé portant sur Martine Aubry alors ministre. L’an dernier on a collé un renaudot à Piotr Smolar du Monde pour un truc quasi-libidineux sur un obscur- brillant garçon dont on a -excusez-nous- oublié depuis le nom, mais qui est dans l’entourage du Premier ministre, donc a priori pas n’importe qui.

Cette semaine on ne sait pas le niveau de la mention à coller au truc, pas trop "méchant", passé dans, voyons voyons, "Challenges " sous le titre "Comment gouverne... la chef soignante des Hôpitaux de Paris", par Sabine Syfuss-Arnaud

Il s’agit d’y démontrer comment Rose-Marie Van Lerberghe, ex-DRH de Danone, met toute son énergie à remettre à flot l’AP-HP.

D’un autre point de vue forcément c’est assez rigolo, rappelez-vous Bergson cité plus haut ! Il paraît que plus en plus de gens, ici c’est une femme, on met au féminin, préviennent ainsi les journalistes : "Dites pas trop bien de moi que je passe pas pour une grosse conne."

 http://challengestempsreel.nouvelob...

3. Conclusion

Comment vouliez-vous qu’elle dise autrement la malheureuse journaliste ?

Quoi qu’il en soit, cqfd, on en revient à notre motto de départ, en ce moment, de toute part on n’a jamais fini en France de se marrer.

**************

Les Pensées zaz de l’Ocséna

Ocsena, Organisation contre le système-ENA (et pour la démocratie avancée)
 http://ocsena.ouvaton.org
 ocsena.org@wanadoo.fr



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Déconfiture et hilarité française (suite 2e)
4 mars 2006 - 13h03

La dernière pitrerie hexagonale du moment

Est assurément celles des passeports biométriques français nécessaires pour les Etats-Unis. (Voir sur le sujet la presse habituelle en même temps qu’Indy ou Bellaciao.)

Pour le moment ca n’a fait chier que plusieurs dizaines de milliers de citoyens français et ça leur a coûté la peau du ... en visas de substitution.

Rassurez-vous, ce n’est pas terminé.

PS : Y a pas que Sciences Po et les journaux qu’sont très rigolo

Chen



> Déconfiture et hilarité française (suite 2e)
4 mars 2006 - 22h10

Le gras permanent des textes gène la comprehension de ceux-ci...

Cop.



> Déconfiture et hilarité française (suite 2e)
5 mars 2006 - 10h46 - Posté par

Oui, Cop, mais t’as ça aussi qui a un certain relief et merite d’etre lu.

Subject : Sciences-Po laminoir des élites françaises
-http://www.monde-diplomatique.fr/19...

Zorg


> Déconfiture et hilarité française (suite 2e)
5 mars 2006 - 12h57 - Posté par

Présentation sobre, police soignée, des pros de la présentation qui n’aggressent pas les yeux. La sobriété de la mise en page fait qu’on oublie celle-ci pour ne plus percevoir que le message, un très bon article par ailleurs.

Cop


> Déconfiture et hilarité française (suite 2e)
5 mars 2006 - 15h05 - Posté par

Ho Ho Copas ! on a entendu le message. Nous on n’a que spip et en plus on est souvent à la bourre.

Avec la PAO, incontestablement, on pourrait faire beaucoup mieux. Et puis c’est quand même la moindre des choses qu’au Diplo ils aient un bon matoss et une bonne mise en page.

L’article est bon, bien entendu. C’est pour ça qu’il a été mis en ligne au profit des amis.

Al.





C’est votre étonnement qui m’étonne.
lundi 20 - 11h33
de : irae
François Ruffin dénonce à l’Assemblée Nationale la mainmise des oligarques sur les médias Français !
lundi 20 - 09h26
de : JO
1 commentaire
Clermont-Ferrand : interdiction d’un rassemblement à la mémoire de Wissam, mort en 2012 après son arrestation
lundi 20 - 05h59
QUARTIER EN GUERRE - New-York, années 1980
dimanche 19 - 18h25
de : Ernest London
Cotisation et démocratie !
dimanche 19 - 11h39
de : LE BRIS RENE
1 commentaire
EMMAÜS : 10 ème jour de grève de la faim pour un compagnon
samedi 18 - 09h37
de : Georges
Les députés LREM... interdits de collaborer avec leurs alliés à l’Assemblée
vendredi 17 - 14h20
de : Étienne Girard
1 commentaire
Chiffres du chômage de l’Insee au troisième trimestre 2017. Non au chômage remplacé par la précarité
vendredi 17 - 14h18
de : CGT
18 NOVEMBRE : UNE OCCASION INÉDITE DE FAIRE CONVERGER TOUTES LES LUTTES LORS DE LA MARCHE NATIONALE SUR L’ÉLYSÉE
vendredi 17 - 11h45
de : Front Social
1 commentaire
Le vilain secret de la libération de Raqqa : Une vidéo de 7 minutes glaçante (video)
vendredi 17 - 11h40
de : Audrey Duperron
Les réponses de Mélenchon aux questions fouille-merde de l’Express
vendredi 17 - 11h19
de : Pierrick Tillet
2 commentaires
Une répression syndicale "jamais vue" au ministère du Travail, selon des syndicats
vendredi 17 - 11h06
Un journaliste de “C à vous” écarté de la visite présidentielle après ses questions aux Insoumis (videos)
vendredi 17 - 09h25
de : M. F.
1 commentaire
Nov 15 La culture victime des options ultralibérales du gouvernement
vendredi 17 - 08h43
Pourquoi l’élection d’une députée LREM a été invalidée
vendredi 17 - 08h35
de : Olivier Pérou
SAISONS - Nouvelles de la ZAD
vendredi 17 - 07h26
de : Ernest London
LE SILENCE DES BLAIREAUX
vendredi 17 - 00h08
de : irae
Mobilisation contre les ordonnances : le miracle n’a pas eu lieu
jeudi 16 - 21h04
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
A propos de Charlie-Hebdo.
jeudi 16 - 16h46
de : L’iena rabbioso
Chirurgie esthétique et chirurgie réparatrice
jeudi 16 - 16h28
de : C’est quoi la différence entre chirurgie esthétique et réparatrice
LES BLANCS CONTRE LES ROUGES / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 16 - 12h00
de : Hdm
1 commentaire
TOUS A L’ELYSEE SAMEDI 18 !!! (video)
jeudi 16 - 11h07
de : Mat76
La jeune Russie des Soviets, paradis de l’écologie ?
jeudi 16 - 10h46
de : Paul Ariès
Poissy : mobilisation pour soutenir les élus CGT accusés de séquestration
jeudi 16 - 09h03
Macron est un fléau ! Le 16 on manifeste tous ensemble, le 17 on continue et le 18 novembre on marche sur l’Elysée
jeudi 16 - 08h49
"ENCORE UNE GRÈVE ? " EH OUI, ENCORE !
jeudi 16 - 08h44
de : Théo Roumier
#RDLS46 : MAJORITÉ SEXUELLE, CLIMAT, LAÏCITÉ, LAFARGE, NUCLÉAIRE, INVESTISSEMENTS, LIBAN (Video)
jeudi 16 - 08h38
de : JEAN-LUC MÉLENCHON
1 commentaire
Soutenu par la CGT, un salarié de la CGT attaque la direction de la CGT aux prud’hommes
jeudi 16 - 08h26
de : Vincent Vantighem
KOBANE CALLING
jeudi 16 - 07h46
de : Ernest London
RETRAITES : Le Sénat supprime la hausse de la CSG !
mercredi 15 - 17h54
de : JO
Lyon, un laboratoire permanent de l’extrême droite en France
mercredi 15 - 16h26
La France d’Emmanuel Macron capitule devant les paradis fiscaux et pire, elle les imite
mercredi 15 - 13h26
de : Alain Deneault
1 commentaire
L’incroyable fuite organisée de djihadistes avant la chute de Raqqa
mercredi 15 - 12h49
de : Yohan Blavignat
Une centaine de "marcheurs" vont quitter le mouvement vendredi, à la veille du congrès
mercredi 15 - 08h48
4 commentaires
Jeudi 16 novembre 2017 à 11h à Versailles, solidarité avec les 9 militants CGT de PSA Poissy !
mercredi 15 - 07h55
MAIN BASSE SUR LA TERRE – Land grabbing et nouveau colonialisme
mercredi 15 - 07h36
de : Ernest London
MARCHE NATIONALE DU 18 NOVEMBRE : CREER LA SURPRISE
mardi 14 - 23h46
de : LD
Emplois aidés : une mobilisation pour l’instant dispersée…
mardi 14 - 21h26
de : Eve76
ASSISES OUTRE MER : UNE NOUVELLE ESCROQUERIE
mardi 14 - 19h24
de : UNION GENERALE DES TRAVAILLEURS DE GUADELOUPE
Communiqué de l’UCR-CGT : Vers une baisse générale des pensions ?
mardi 14 - 18h00
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Si les hommes auxquels le pouvoir est confié interprètent convenablement la réalité historique, ils peuvent favoriser des accouchements, les rendre moins pénibles, moins douloureux ou, au contraire, freiner tel ou tel progrès. Pierre Mendès France
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite
Avec ses ordonnances Travail, Macron a réussi à nous refourguer… le CPE pour tous
dimanche 1er octobre
de Thomas Vampouille
Les ordonnances voulues par Emmanuel Macron pour réformer le code du travail facilitent sensiblement le licenciement d’un salarié en CDI ayant moins de deux ans d’ancienneté. Et les indemnités prévues ne sont pas lourdes. Finalement, Marianne a calculé que cela revient au même que le fameux CPE que la rue avait fait enterrer. En pire, même… C’est la ministre du Travail elle-même qui nous mis la puce à l’oreille. Si vous ne l’avez pas vu, Muriel Pénicaud (...)
Lire la suite
Travail : ton univers impitoyable - Cash investigation (video intégrale)
jeudi 28 septembre
Les enquêtes de l’émission présentée par Élise Lucet se sont concentrées sur Lidl France et Free, mettant en avant la souffrance au travail et les licenciements avec des séquences parfois choquantes.
Lire la suite
Oui tous ensemble le 28 septembre avec les retraité-e-s
jeudi 28 septembre
de UCR Union Confédéral des Retraités
Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre. Haro sur le pouvoir d’achat des retraités Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière (...)
Lire la suite
Soutenez la création d’un nouveau média citoyen (video)
mardi 26 septembre
2 commentaires
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/media-citoyen Quand l’information et la culture sont trop souvent traitées comme des marchandises, quel rôle les citoyen·ne·s peuvent-ils encore jouer pour faire vivre le pluralisme et le débat ? Cette question appelle une réponse qui ne saurait attendre. Un peu partout, des millions de gens s’investissent et agissent sur leur quotidien sans attendre le bon vouloir des pouvoirs publics et à contre-courant des puissances (...)
Lire la suite
Marche du 23 septembre contre le coup d’État social (vidéo)
dimanche 24 septembre
de Jean-Luc Mélenchon
Le samedi 23 septembre 2017, 150 000 personnes se sont rassemblées place de la République pour s’opposer au coup d’État social d’Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon a expliqué que la bataille contre les ordonnances de Macron ne faisait que commencer et a appelé la jeunesse à se mobiliser. Il a lancé un appel aux organisations syndicales pour qu’elles prennent la tête d’une ample mobilisation à laquelle les insoumis apporteront leur (...)
Lire la suite