Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Marche du 23 septembre contre le coup d’État social (vidéo)
dimanche 24 septembre
de Jean-Luc Mélenchon
Le samedi 23 septembre 2017, 150 000 personnes se sont rassemblées place de la République pour s’opposer au coup d’État social d’Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon a expliqué que la bataille contre les ordonnances de Macron ne faisait que commencer et a appelé la jeunesse à se mobiliser. Il a lancé un appel aux organisations syndicales pour qu’elles prennent la tête d’une ample mobilisation à laquelle les insoumis apporteront leur (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Déconfiture et hilarité française (suite 2e)
de : Ocséna
vendredi 3 mars 2006 - 20h34 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

- Sous titre A : "Du mécanique appris plaqué sur du réel de presse très retouché" (Bergson, approximativement)

 Sous-titre B : Dites pas trop bien de moi que je passe pas pour un gros con ou une grosse conne

1. Rappel des précédents épisodes

Cf. Déconfiture de la Nation, hilarité française
 http://ocsena.ouvaton.org/article.p...

La France est peut-être plus ou moins ce qu’on peut appeler une république, c’est à dire un "bidule" huilé au sens aristocratique du terme. Elle n’est plus, n’est pas, n’a jamais été en vérité une démocratie. On ne va pas s’emmerder à redémontrer ce dernier point, tant il paraît aujourd’hui clair au plus grand nombre.

La France est donc gouvernée par les "meilleurs," comme disent d’eux-mêmes ceux qui gouvernent à des titres divers dans les divers pouvoirs. C’est juste, efficace, cohérent. Ca exclut tous les autres, vous, moi, tous les péquins qui sont les citoyens. Ca exclut la démocratie réduite à l’élection, laquelle par principe (Pas con, Roger !) ne pose pas de problème.

Tout ce propos liminaire n’est pas conduit par l’intention de verser in fine dans le défaitisme économique dont on fait aujourd’hui les best-sellers, il n’intentionne que de noter combien la France d’en-haut nous offre en ce moment un grand spectacle renouvelé de franche rigolade qu’ils ont en gros appris dans des écoles. On va pas s’en plaindre, vive les catas !

2. Croix d’honneur 2005-2006 : Science-po et medias

A grands rigolos cependant (de la politique, de l’Etat et de l’industrie) , petits rigolos et demi (Grandes Ecoles et presse) qu’il faut savoir aussi honorer à leur juste valeur. Nous avons pour l’année sélectionné Science-Po et un ou deux journaux, pour leurs faits actuels et pour leur oeuvre passée.

2.1 Science-po Paris

L’ENA et les énarques ne sont plus autant quelque chose, maintenant que Science-po les regarde s’en être allée au loin, en Allemagne presque. De toute façon Science-po qui en formait le plus gros, n’en formait qu’une quarantaine par an, c’était concentré, pas suffisant pour se prétendre Yale ou Harward. Science-po s’applique désormais à re-penser large la formation supérieure en France. Elle a aussi pigé que le fric et le dynamisme sont à trouver ailleurs : entreprise, mondialisation, US style.

Science-po qui ne doute de rien a donc invité de son propre chef madame Condoleeza Rice, rien moins. Nous ne nous rappelons pas qu’on nous ait demandé à nous l’autorisation, nous qui sommes le théorique souverain. On aurait dit oui, mais plutôt oui a la Sorbonne qui a plus de mille ans et qui est française depuis longtemps.

Mais bon, pas de mauvaises querelles, ne politisons surtout pas. Que s’est-il passé au détriment de Science-po, qui n’en pouvait mais ? Tout le ban des fayots politiques s’est rué à la première, on se marchait sur les pieds, on écrasait les sandwiches dans les poches de son costard en alpaga froissé, on disait, on parlait, on avait des micros, y avait des neveux de ministres qui faisaient sur le perron de grandes déclarations. Il fallait le vivre pour le croire, avant de commencer à se marrer, on est longtemps restés la bouche bée.

On avait pourtant prévenu à l’Ocséna ! Vainement car c’était sans espoir. Là a donc été le grand tournant.

Depuis, plus rien n’a pu être tenté sans que tout le monde commence d’abord à rigoler : TCE négatif, puis les banlieues pour n’évoquer que ces deux événements.

Science-po qui a de la ressource, avec Descoings son directeur, a plutôt manoeuvré bien en incorporant de façon progressiste des jeunes gens exemplaires pris à Bondy ou à Gagny, bon point !, qui sans cela n’auraient eu aucune chance d’améliorer leurs résultats au TOEFEL ou au DIMAT.

Mais bon, malgré tout, quelque chose d’extrêmement grave s’est inscrit en douce dans les esprits. Injustement certes, il faudrait fermer Science-po pour deux trois ans (non ! pas 20 ou 30 ans comme certains disent) afin déjà de voir si on leur accorde de former les journalistes en France, comme ils en ont exprimé concrètement l’incroyable préméditation.

2.2 Medias

Grandes Ecoles et Medias, journaux en premier lieu, sont -on le sait mais pas assez- de formidables miroirs de notre société. Ce ne sont pas des miroirs parfaits, voilà tout, on doit les en excuser.

Le problème de la presse c’est que même quand elle est honnête et non intrinsèquement stupide, elle a l’air exactement d’oeuvrer d’une façon contraire : les journalistes sont victimes d’effets de forme, la matière à traiter génère le style cafouilleux approprié.

Les journalistes sont des êtres normaux, qui ont eu un père, une mère, seulement voilà, c’est terrible pour eux la mauvaise impression qu’ils font sitôt qu’ils descendent de leur moto quand ils ont une moto. Encore photographe ça va, tu peux prendre des photos, mais rien qu’avec un stylo tu ne peux prendre que des baffes, tu peux pas sans flipper sortir de ton bureau.

Nous avions dans le temps décerné un prix Nobel de fayotage à Luc Le Vaillant pour un article superbe et très lyrique dans Libé portant sur Martine Aubry alors ministre. L’an dernier on a collé un renaudot à Piotr Smolar du Monde pour un truc quasi-libidineux sur un obscur- brillant garçon dont on a -excusez-nous- oublié depuis le nom, mais qui est dans l’entourage du Premier ministre, donc a priori pas n’importe qui.

Cette semaine on ne sait pas le niveau de la mention à coller au truc, pas trop "méchant", passé dans, voyons voyons, "Challenges " sous le titre "Comment gouverne... la chef soignante des Hôpitaux de Paris", par Sabine Syfuss-Arnaud

Il s’agit d’y démontrer comment Rose-Marie Van Lerberghe, ex-DRH de Danone, met toute son énergie à remettre à flot l’AP-HP.

D’un autre point de vue forcément c’est assez rigolo, rappelez-vous Bergson cité plus haut ! Il paraît que plus en plus de gens, ici c’est une femme, on met au féminin, préviennent ainsi les journalistes : "Dites pas trop bien de moi que je passe pas pour une grosse conne."

 http://challengestempsreel.nouvelob...

3. Conclusion

Comment vouliez-vous qu’elle dise autrement la malheureuse journaliste ?

Quoi qu’il en soit, cqfd, on en revient à notre motto de départ, en ce moment, de toute part on n’a jamais fini en France de se marrer.

**************

Les Pensées zaz de l’Ocséna

Ocsena, Organisation contre le système-ENA (et pour la démocratie avancée)
 http://ocsena.ouvaton.org
 ocsena.org@wanadoo.fr



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Déconfiture et hilarité française (suite 2e)
4 mars 2006 - 13h03

La dernière pitrerie hexagonale du moment

Est assurément celles des passeports biométriques français nécessaires pour les Etats-Unis. (Voir sur le sujet la presse habituelle en même temps qu’Indy ou Bellaciao.)

Pour le moment ca n’a fait chier que plusieurs dizaines de milliers de citoyens français et ça leur a coûté la peau du ... en visas de substitution.

Rassurez-vous, ce n’est pas terminé.

PS : Y a pas que Sciences Po et les journaux qu’sont très rigolo

Chen



> Déconfiture et hilarité française (suite 2e)
4 mars 2006 - 22h10

Le gras permanent des textes gène la comprehension de ceux-ci...

Cop.



> Déconfiture et hilarité française (suite 2e)
5 mars 2006 - 10h46 - Posté par

Oui, Cop, mais t’as ça aussi qui a un certain relief et merite d’etre lu.

Subject : Sciences-Po laminoir des élites françaises
-http://www.monde-diplomatique.fr/19...

Zorg


> Déconfiture et hilarité française (suite 2e)
5 mars 2006 - 12h57 - Posté par

Présentation sobre, police soignée, des pros de la présentation qui n’aggressent pas les yeux. La sobriété de la mise en page fait qu’on oublie celle-ci pour ne plus percevoir que le message, un très bon article par ailleurs.

Cop


> Déconfiture et hilarité française (suite 2e)
5 mars 2006 - 15h05 - Posté par

Ho Ho Copas ! on a entendu le message. Nous on n’a que spip et en plus on est souvent à la bourre.

Avec la PAO, incontestablement, on pourrait faire beaucoup mieux. Et puis c’est quand même la moindre des choses qu’au Diplo ils aient un bon matoss et une bonne mise en page.

L’article est bon, bien entendu. C’est pour ça qu’il a été mis en ligne au profit des amis.

Al.





"Tout sauf humaine" : Muriel Pénicaud vue par des salariés de Business France (video)
lundi 25 - 18h46
de : Complément d’enquête
TOUS ENSEMBLE dans les grèves et les blocages et vers une manifestation nationale
lundi 25 - 18h21
de : Front Syndical de classe
Vif échange entre Raquel Garrido (FI) et Ruth Elkrief (BFM) à propos de la démocratie (video)
lundi 25 - 18h18
de : La Luciole Mélenchantée
D’une manière certaine
lundi 25 - 16h24
de : L’iena rabbioso
Affaire Business France : Muriel Pénicaud était "informée de tout"
lundi 25 - 16h02
Après la marche, la démarche
lundi 25 - 15h50
de : Jean-Luc Mélenchon
Fête du livre des éditions Noir et Rouge Paris, samedi 30 septembre 2017
lundi 25 - 14h03
de : frank
30 000 personnes à la manifestation du 23 ? Vraiment ?? (8 videos)
lundi 25 - 12h33
de : Les Insoumis Charente-Maritime
Macron hué à Marseille (video)
lundi 25 - 12h11
Le patron de FO, Jean-Claude Mailly, estime que Muriel Pénicaud « fait le job ».
lundi 25 - 11h39
de : Marie-Cécile Renault
La marche du peuple et la diversion
lundi 25 - 11h11
de : Jean-Luc Mélenchon
1 commentaire
La Résistance dans la rue face à la collaboration par Léon Landini résistant FTP MOI
lundi 25 - 11h09
de : Léon Landini
EN DIRECT- Loi travail : les chauffeurs routiers bloquent plusieurs sites
lundi 25 - 10h00
de : Luc Lenoir
Insoumission au Parlement et dans la rue, partout !
lundi 25 - 00h48
de : Christian DELARUE
Bastille !
dimanche 24 - 21h47
de : Gilles
manif rassemblement mardi 26 septembre devant sous préf Montargis 17h30 pour les contrats aidés EVS des écoles
dimanche 24 - 18h12
de : le Rouge-gorge
Sénatoriale , Macron et du Cynisme !
dimanche 24 - 14h05
1 commentaire
Marche du 23 septembre contre le coup d’État social (vidéo)
dimanche 24 - 11h07
de : Jean-Luc Mélenchon
Et maintenant ?
dimanche 24 - 10h43
de : LE BRIS RENE
Alors, Laurent Joffrin : Le Pen ou Le Che ?
vendredi 22 - 21h49
1 commentaire
Loi travail : la contestation cherche un second souffle
vendredi 22 - 17h39
Contre le coup d’état social
vendredi 22 - 15h40
Et si la presse se portait plus mal encore que ce qu’on pouvait l’imaginer…
vendredi 22 - 15h13
de : Jacques Cotta
La France Insoumise doit se glisser dans tous les interstices de la société – Entretien avec Manuel Bompard
vendredi 22 - 12h51
Un ex-dirigeant de Lafarge reconnaît des versements d’argent à Daech en Syrie
vendredi 22 - 12h39
Rappel : 8 français sur 10 n’ont pas voté pour Macron : Une autre analyse des résultats
vendredi 22 - 12h36
de : clab
Stop à la dispersion des manifestations (pétition)
vendredi 22 - 12h13
de : Front Social
Stéphane Sirot : « Les syndicats devraient reconsidérer les vertus des grèves reconductibles »
vendredi 22 - 12h00
VENEZUELA - Journée mondiale - Plan d’action
vendredi 22 - 09h36
de : Jo Hernandez
Quand Pierre Laurent appelait à voter Najat Valaud Belkacem
jeudi 21 - 19h59
de : Stafed
Mutuelle ex-Audiens et MRSCC : un devoir de transparence
jeudi 21 - 17h23
de : Observateur bien informé
Manif Soutien aux Catalans, Pau Vendredi 22 sept. 19h
jeudi 21 - 07h35
1 commentaire
Coup d’état social / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 21 - 02h47
de : Hdm
LA RÉVOLTE DES TERRES
mercredi 20 - 17h04
de : Ernest London
Code du Travail : FO accusé d’avoir réprimandé des militants ayant manifesté
mercredi 20 - 14h38
Emmanuel Macron, un mauvais président pour 56% des Français
mercredi 20 - 12h10
Coup d’État en Catalogne : la Guardia Civil prend d’assaut le gouvernement catalan (video)
mercredi 20 - 11h59
de : Antoine Gasquez
Le généreux cadeau à 300 millions d’Emmanuel Macron aux banquiers et assureurs les plus riches
mercredi 20 - 11h07
de : Hadrien Mathoux
1 commentaire
VENEZUELA : Les Etats-Unis ne sont pas les Maîtres du monde
mercredi 20 - 10h44
de : JO
23 septembre à la Bastille : la marche contre le coup d’État social
mercredi 20 - 07h59
de : Pierrick Tillet

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les hommes sont comme les plantes, qui ne croissent jamais heureusement, si elles ne sont bien cultivées. Montesquieu
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Marche du 23 septembre contre le coup d’État social (vidéo)
dimanche 24 septembre
de Jean-Luc Mélenchon
Le samedi 23 septembre 2017, 150 000 personnes se sont rassemblées place de la République pour s’opposer au coup d’État social d’Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon a expliqué que la bataille contre les ordonnances de Macron ne faisait que commencer et a appelé la jeunesse à se mobiliser. Il a lancé un appel aux organisations syndicales pour qu’elles prennent la tête d’une ample mobilisation à laquelle les insoumis apporteront leur (...)
Lire la suite
Contre le coup d’état social
vendredi 22 septembre
Samedi 23 septembre 2017, donnons-nous rendez-vous à 14h00, place de la Bastille à Paris pour une marche contre le coup d’État social d’Emmanuel Macron, qui veut détruire le code du travail à coup d’ordonnances.
Lire la suite
Stop à la dispersion des manifestations (pétition)
vendredi 22 septembre
de Front Social
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/stop-%C3%A... À travers cette pétition, nous proposons la tenue d’une table ronde permettant à tous les acteurs du mouvement social de s’entendre et proposer au plus vite une feuille de route unique et des actions communes... Amis et camarades, Comme vous, nous constatons que le programme de Macron n’épargne personne, des étudiants aux retraités, des jeunes bénéficiant de contrats aidés aux assurés sociaux, des (...)
Lire la suite
Stéphane Sirot : « Les syndicats devraient reconsidérer les vertus des grèves reconductibles »
vendredi 22 septembre
À la veille de la présentation des ordonnances, les syndicats opposés à la réforme du code du travail ont manifesté et appelé à la grève. Ces mobilisations traditionnelles sont-elles encore efficaces ? L’éclairage de Stéphane Sirot, historien du mouvement ouvrier. Regards. Après 1936 et 1968, la France est le pays de la grève générale, mais en pratique, depuis 1995, on évalue le rapport de forces dans la rue, en comptant le nombre de manifestants… La manifestation a-t-elle (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ : 3 JOURS POUR AGIR ET SE FAIRE PLAISIR
jeudi 14 septembre
de Info’Com-CGT
Venez échanger, débattre, discuter partager, vous amuser, partager un verre sur le stand d’Info’Com-CGT à la Fête de l’Humanité, avenue Lousie-Michel. :: : Concerts Roadmaster Officiel, Paul Exploit, Damien Accordémon, Palabre, Boris Pelosof :: : Débats Samedi 10 h 30 Inauguration du journal Moins Une, suivi du débat : Faire sauter le verrou médiatique : quelles initiatives pour une information indépendante ? Premiers invités : Pierre Souchon, rédacteur en chef (...)
Lire la suite
Les rendez-vous secrets de Berger et Mailly au ministère et au Château
jeudi 7 septembre
C’est le Canard enchaîné qui révèle les rencontres cachées aux travailleurs comme aux militants de leurs propres organisations de Berger et Mailly avec Macron le 28 août dernier, ce dernier ainsi que le premier ministre voulant " s’assurer qu’ils tenaient bien leurs troupes" !!! Afin de faire accepter la démolition du Code du travail contre de soit-disant contre-parties ! Des raisons supplémentaires pour que les travailleurs expriment leur colère et leur détermination le (...)
Lire la suite
LE 12 SEPTEMBRE, TOUS EN GRÈVE ET DANS LA RUE CONTRE LA LOI TRAVAIL XXL
jeudi 7 septembre
de Info’Com-CGT
Le gouvernement a présenté, ses ordonnances qui vont supprimer ou fragiliser de nombreux droits et continuer à déconstruire le Code du travail. L’heure n’est pas à baisser les bras ! Soyons déterminés dans cette lutte qui doit être la plus importante de ces dernières années car celles et ceux qui défendent ces ordonnances libérales veulent en réalité en finir avec nos acquis et conquis. Cette régression sociale ne se limite d’ailleurs pas qu’au Code du travail. Le (...)
Lire la suite