Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Réarmer le politique face aux OPA destructrices d’emploi et de valeur


de : Arnaud Montebourg
mercredi 22 mars 2006 - 16h29 - Signaler aux modérateurs
23 commentaires
JPEG - 18.7 ko

de Arnaud Montebourg

Chacun a compris qu’une grande vague de restructurations à coups d’OPA meurtrières se prépare dans l’industrie européenne, mondiale et française. Les groupes français sont dans l’œil du cyclone après l’attaque de Mittal sur Arcelor, entreprise dans laquelle les contribuables de notre pays ont investi plus de 15 milliards d’euros.

Après la menace de l’attaque sur Suez, nous observons avec inquiétude les possibles prises de contrôle sur des fleurons nationaux, en raison de la part flottante de leur capital disponible sur les marchés.

C’est le cas de Lafarge avec 91 % de son capital, d’Altadis avec 89 %, ou encore Carrefour, Danone ou Accor avec plus de 80 % de flottant. Nous observons avec inquiétude les milieux de l’intelligence économique s’intéresser à la vulnérabilité boursière de très grandes entreprises françaises, grandes pourvoyeuses d’emplois et de savoir faire. Renault, Peugeot, Air France, BNP-Paribas, Société Générale, Véolia, Vinci.

Tous les scénarios catastrophes sont désormais possibles avec une industrie française que contribuables, salariés et territoires français ont patiemment bâtie.

Les OPA hostiles détruisent de la valeur

Les mésaventures de l’attaque victorieuse du canadien Alcan sur Péchiney sont là pour nous rappeler les conséquences des OPA hostiles. Alcan s’est emparé de la quasi-totalité de l’approvisionnement de notre pays en aluminium, il a fermé les usines dans le sud de la France, il a rapatrié quelques centres de recherche encore situés sur notre territoire et est parti exploiter nos brevets au Canada.

L’aluminium vendu à Airbus, selon des brevets français, est désormais la propriété d’une société transnationale ayant son siège social au Canada. Pourtant, Péchiney avait été recapitalisé grâce aux nationalisations de 1982 et sauvé de grandes difficultés à l’époque.

Ce sont tous ces efforts industriels de la nation qui sont partis là sans mot dire en fumée.

Jusqu’où allons-nous laisser faire ce capitalisme financier sans limite qui ignore l’économie réelle et se consacre à la satisfaction de ses seuls actionnaires devenus les régnants quasiabsolus de ce nouveau monde ? Est-il permis enfin de contester l’utilité économique, et même financière, des OPA hostiles ?

Sur le plan purement économique, l’offre publique dite inamicale ou hostile, présente l’inconvénient de n’avoir été précédée d’aucune concertation qui aurait pu dégager un projet industriel et une stratégie économique commune.

Ces OPA hostiles entraînent des surenchères en matière de prix proposés aux actionnaires de la société cible. Elles sur rémunèrent donc la part spéculative des actions des porteurs de parts. Il est très cher pour les entreprises ellesmêmes de s’en protéger par avance, comme il est hors de prix de s’en défendre une fois l’attaque déclenchée.

Ainsi, les entreprises du CAC 40 ont investi l’année passée des sommes astronomiques dans l’autocontrôle et le rachat par les sociétés de leurs propres actions. La société TOTAL a consacré l’année dernière 4 milliards d’euros au rachat de ses propres actions pour éviter une OPA hostile. Il s’agit là d’un argent gaspillé car jeté inutilement dans le portefeuille de spéculateurs, qui aurait pu être investi dans la recherche, le développement ou l’emploi.

L’année dernière, nous ne nous sommes pas très éloignés du chiffre de 6 milliards en 2005 pour l’ensemble des entreprises du CAC 40, à avoir racheté leurs propres actions ; il s’agit là du plus grand gaspillage que le capitalisme français n’ait jamais toléré qui aurait pu être consacré à l’investissement productif lequel a pourtant reculé de façon spectaculaire dans ces entreprises.

Ce gaspillage exclusivement consacré à la protection des entreprises OPAables n’a aucun sens et ne fait l’objet d’aucune réponse de la part des libéraux qui ont abandonné l’idée de combattre même les effets les plus pervers, les plus stupides du marché !

Enfin, lorsqu’une entreprise a été assaillie par une OPA hostile, il est généralement imposé à la société victime des normes de rentabilité déraisonnables et des cessions d’actifs contraires aux intérêts sociaux des entreprises dans le seul but de rembourser la dette d’acquisition.

Voilà pourquoi ces OPA se transforment en machine à détruire des actifs ! Elles sont le plus souvent destructrices de valeur sur le plan économique, et il faudra le dire aux idéologues de la « création de valeur » qui ne s’intéressent qu’aux portefeuilles de ceux qui possèdent les actions et oublient de s’occuper d’économie, d’emploi et de nos territoires.

Les OPA hostiles détruisent emplois et compétences

Les salariés sont généralement les premiers concernés par le rapprochement effectué ainsi à coup d’OPA hostiles, car pour eux il s’agit à tout coup de suppressions d’emplois, de suppressions de sites industriels, de départs de centres de recherche ; qu’on soit cadre ou ouvrier, les OPA hostiles annoncent généralement des restructurations.

Les déclarations de Mittal devant un parterre d’analystes financier sur la suppression de 40 000 emplois sur 160 000 des aciéries Mittal, devraient nous alerter de réarmer le politique sur ces OPA destructrices d’emploi.

Il faut ajouter la migration des centres de décisions vers d’autres latitudes généralement hors d’Europe ; ainsi les dégâts collatéraux faits sur l’investissement de décennies de travail d’ingénieurs, de créativité sur le terrain des brevets, de laboratoires de recherche et développement sont considérables.

Quel est le sens d’une politique de pôles de compétitivité par la recherche et le développement d’une nation comme la nôtre si les concurrents directs de nos grandes entreprises peuvent s’approprier sans coup férir le produit de ces investissements et mettre fin sur le terrain à une coopération locale avec des partenaires intellectuels que sont les grandes écoles, les universités, ou les savoirs faire industriels que sont les sous-traitants et les petites entreprises qui accompagnent la performance des grandes entreprises qu’elles entourent ?

Chacun peut comprendre que des dirigeants politiques ne peuvent pas se désintéresser des conséquences négatives de cette vague d’OPA hostiles.

L’UMP organise le démantèlement des protections au profit exclusif des actionnaires

La politique, dans son acception la plus élevée, doit faire irruption devant les excès de cette économie financière devenue folle. Elle doit s’emparer de ces problèmes pour y imposer des réponses différentes de celles que le simple laisser faire du marché nous imposerait.

L’entreprise n’appartient pas qu’à ses actionnaires. L’économie n’est pas un objet qui relèverait de la sphère privée car elle relève du bien public car ses implications sur notre vie, notre bien être commun, sont énormes. L’action publique doit pouvoir exercer ses contrepoids.

En se lançant dans le discours du patriotisme économique, Monsieur de Villepin fait des moulinets au sommet de la colline de son impuissance. En vérité, pendant ce temps, les députés de l’UMP organisent le démantèlement unilatéral des moyens que l’Etat peut opposer à la violence du marché dans la transposition de la directive européenne OPA.

On entend développer, avec des trémolos dans la voix, la religion du petit porteur. Seuls les actionnaires devraient être servis selon leur idéologie aveugle. Pendant que le Premier ministre, comme Don Quichotte, fonçait sur le moulin d’acier, Lakshmi Mittal, Thierry Breton, Ministre de l’Economie expliquait le 2 février dans l’affaire Arcelor, que « notre rôle est de veiller à ce que les procédures se déroulent correctement dans l’intérêt des actionnaires.C’est tout ! ».

Le marché fait donc désormais la loi ! La politique industrielle de la France se fait donc désormais à la corbeille ! Voici venu le temps du gouvernement des actionnaires !

La directive européenne que l’on transpose ici sans trembler est d’inspiration ultra-libérale. Elle s’est donnée pour but d’unifier la réglementation des OPA mais avant tout de les faciliter comme elles ne l’ont jamais été sur le territoire national.

Réarmer le politique

Pour notre part, nous préférons assumer la nécessité que le politique puisse reprendre ses droits sur la violence destructrice des marchés et de l’économie, rendue à des actionnaires exclusivement soucieux de leur intérêt financier.

Nous proposons, dans le cadre de la discussion, de la transposition de cette directive pro-OPA, de mettre sur pied un pouvoir de suspension des offres publiques d’acquisition par le ministre chargé de l’économie « en considération des conséquences négatives qu’elles pourraient avoir sur le territoire national et sur les orientations stratégiques de sa politique industrielle » face au déchaînement du marché et des actionnaires.

Nous proposons d’installer en face un contrepouvoir, celui du politique qui prendra ses responsabilités au vu notamment des choix industriels, du respect des préoccupations du maintien de l’emploi, du maintien des centres de décision sur le territoire national, du maintien également des centres de recherche contenus dans les entreprises visées.

Le gouvernement va-t-il laisser Monsieur Mittal prendre possession d’Arcelor sans intervenir ni poser la moindre question ? Par exemple, d’où vient l’argent de Mittal ? De sa holding cotée dans les paradis judiciaires des Caraïbes, ou de sa société installée opportunément dans la place financière la plus opaque de l’Europe, les Pays-Bas ?

Sait-on que sa croissance par acquisition successives s’est exclusivement faite par de la monnaie de papier, par échange de titres. Sachant que l’évaluation de la société est faite par son propre fils et que la banque d’affaires qui a accompagné la croissance de Mittal est la même que celle de Enron et de Vivendi, selon des stratégies similaires de croissance par acquisitions externes.

Ce laxisme auquel ce gouvernement nous a habitué dans d’autres dossiers, il en paiera les conséquences politiques dans les urnes !

L’autorité politique est la seule responsable devant les citoyens et devant la société, à porter les considérations d’intérêt général au nom desquelles il pourra s’opposer à l’accomplissement stupide et parfois aveugle, lorsqu’il n’est pas destructeur, des marchés. Peut-on évoquer l’avantage considérable que représente la force de cette protection contre les OPA hostiles en termes d’attractivité de notre territoire ?

La ligne Zapatéro pour résister aux OPA hostiles

Nous avons des centaines de centres de décision, de sièges sociaux partis depuis 15 ans vers des zones de basses pressions fiscales -appellation polie des paradis fiscaux- que nous ne pouvons pas leur offrir. Car nous ne sommes pas et ne voulons pas être un paradis fiscal. Nous leur offrirons une protection, un sanctuaire.

Vous verrez progressivement se relocaliser quelques sièges sociaux qui viendront développer en paix leurs projets industriels, l’argent consacré à l’autocontrôle sera consacré à l’investissement, à la recherche-développement et à l’emploi, pour une économie équilibrée.

Faute d’argument sérieux, on cherche à s’appuyer sur le droit européen. Mais le droit, c’est le fruit de la volonté des hommes. On nous opposera les règles européennes de la libre circulation des capitaux. C’est derrière ces règles que se sont abrités certains députés de la majorité en commission des finances.

Nous leur répondons que la liberté de circuler des capitaux n’interdit pas que celle-ci soit conforme au maintien de l’emploi et au maintien de l’investissement qui sont une considération d’intérêt général tout aussi importante que la cupidité des actionnaires que la dite libre circulation a pour but de sanctuariser.

Ceux qui, comme Charles Mc Greevy, commissaire chargé du dossier des OPA ou Monsieur Manuel Barroso, Président de la Commission, ne peuvent pas utiliser l’anathème du protectionnisme pour empêcher les Etats Nations membres de l’Union européenne, de défendre des intérêts que l’Europe elle-même refuse obstinément, par excès d’ultralibéralisme, de prendre en charge.

Nous avons besoin de nous protéger des excès d’un capitalisme exclusivement financier et faiblement industriel !

Nous voulons bien une politique industrielle européenne si toutefois elle daignait bien vouloir et commencer à naître ! Tel n’est pas le cas. Mais nous ne pouvons pas accepter qu’en l’absence de politique industrielle européenne, l’union nous empêche d’exercer celle des Etats membres.

Soit l’Europe fait son travail et les Etats Nations peuvent accepter de lui déléguer la défense de leurs industries, de leurs territoires et de leurs emplois, soit elle s’y refuse obstinément et laisse les prédateurs dévorer ce qu’ils entendent et, refusant ainsi l’existence même de toute politique en matière industrielle, elle détruit la notion même d’intérêt général, distillant ainsi le pire des carburants pour tous les populismes et lepénismes de tous poils, sa politique, c’est en l’état, malheureusement, pas de politique !

Selon certains commentateurs, ces propositions seraient un retour à la ligne Maginot ? Non, c’est la ligne Zapatéro ! Du nom de celui qui vient de prendre un décret loi de cette nature en Espagne ! La ligne Junker ! Qui anime la résistance face à l’OPA sur Arcelor. Et même celle de pays hors de l’Europe qui commencent à lutter contre les excès du capitalisme financier.

La France doit prendre la tête de ce combatlà pour infléchir la version ultra-libérale de la construction européenne.

Bref, partout où il n’y a plus de politique, il est urgent que surgissent les moyens et les nouveaux outils. Tel est l’objet de nos choix.

Nous vous proposons de le faire ensemble, pour faire face ensemble aux futures OPA destructrices de notre économie, et de notre industrie.

http://renover-maintenant.org/



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Réarmer le politique face aux OPA destructrices d’emploi et de valeur
22 mars 2006 - 16h49

C’est pour toutes ces raisons que nous avons voté contre le libéralisme érigé en valeur morale dans le projet de Constitution européenne. Bien malins seront ceux qui sauront faire le distinguo entre une OPA "hostile" ou pas.

Une OPA est une OPA, c’est une conquête économique. Qui veut la liberté absolue pour lui-même ne peut pas l’interdire aux autres, en sortant brutalement d’autres valeurs morales, ou en criant d’un coup "cocorico".

Tant que le politique ne remettra pas au-dessus de tout la survie et l’emploi pour tous, les expertises économiques risquent fort d’arbitrer des combats "amis" ou "hostiles" sans intérêt. L’économie doit "servir" et non "être servie".

monique renouard



> Réarmer le politique face aux OPA destructrices d’emploi et de valeur
22 mars 2006 - 19h12 - Posté par

Arnaud de Montebourg c’est le grand courageux qui s’est abstenu lors du vote DADVSI.
LIRE ICI

Toujours mi-figue, mi-raisin, c’est bien là que réside son problème.

Mata a ri


> Réarmer le politique face aux OPA destructrices d’emploi et de valeur
22 mars 2006 - 19h52 - Posté par

Merci du renseignement. Je ne le savais pas encore.

Vraiment étonné là.

Durdo REIL


> Réarmer le politique face aux OPA destructrices d’emploi et de valeur
22 mars 2006 - 21h23 - Posté par

Peut-être une réponse en consultant ces deux liens ????

http://fr.wikipedia.org/wiki/Arnaud...

http://www.cnc.fr/h_infos_pratiques...

Noune


> Réarmer le politique face aux OPA destructrices d’emploi et de valeur
22 mars 2006 - 21h56 - Posté par

Merci Noune. Très intéressant de comprendre les rouages, le pourquoi d’une abstention et d’un comportement mollasson face au vote DADVSI. Véritable Loi fossoyeuse des logiciels libres et du libre échange ! ...

Après Arnaud Montebourg peut dire ce qu’il veut, une petite lumière rouge s’allumera toujours dans ma tête quant à son positionnement et ses convictions réelles. Le beurre et l’argent du beurre difficile à concilier non ?

Mata a ri


> Réarmer le politique face aux OPA destructrices d’emploi et de valeur
22 mars 2006 - 23h42 - Posté par
> Réarmer le politique face aux OPA destructrices d’emploi et de valeur
23 mars 2006 - 00h04 - Posté par

Ajout : l’arbre cache la forêt ?

http://gw.geneanet.org/index.php3?b...

Noune


> Réarmer le politique face aux OPA destructrices d’emploi et de valeur
23 mars 2006 - 09h20 - Posté par

Savoureux !

Rien n’échappe aux filets investigateurs de Mata a ri ! _ ;)

Brunz

(à noter également la courageuse abstention d’un Maxime Gremetz qui, en politique comme en zique, en est resté au 78 tours...)


> Réarmer le politique face aux OPA destructrices d’emploi et de valeur
22 mars 2006 - 20h28 - Posté par

bon, là le sujet n’est pas le DADVSI et personne n’est parfait ! Je préfère que Montebourg dénonce cette grosse escroquerie qui met de plus en plus de monde dans la précarité et la pauvreté.

C’est le seul socialiste qui a le courage de le dire. Merci à lui pour cet article. Maintenant, qu’il se soit abstenu au vote du DADVSI ........ c’est pas grave.En tout cas, bcp moins que les OPA.
Cordialement
celine


> Réarmer le politique face aux OPA destructrices d’emploi et de valeur
22 mars 2006 - 20h39 - Posté par

celine,

Ai-je dit le contraire ?

Peux-tu me faire savoir comment on maîtrise l’étonnement ?

Bien à toi

Durdo REIL


> Réarmer le politique face aux OPA destructrices d’emploi et de valeur
22 mars 2006 - 19h47 - Posté par

Michel ONFRAY, que j’écoutais aujourd’hui sur Inter, dit la même chose qu’Arnaud MONTEBOURG : il faut que le politique reprenne le dessus. Ce n’est pas le marché qui doit tout régir.

Oui mais comment concrétiser ? Là est le problème.

Dis, Arnaud, tu ne veux pas nous dire ce qu tu envisages pour 2007 ? Penses-tu que les idées que tu prônes soient compatibles avec celles du PS synthétisé ?

J’ai envie de poser la même question à Michel, mais je ne sais pas si je dois oser. Après tout, peut-on être philosophe sans être politicien ? Faudrait surtout pas qu’il me retourne la question, on ne sait jamais avec les philosophes.

Je n’étonnerai persone en ajoutant que Michel pense aussi que le CPE offre aux jeunes le choix entre le chômage et la précarité et que c’est inacceptable.

Durdo REIL


> Réarmer le politique face aux OPA destructrices d’emploi et de valeur
22 mars 2006 - 23h12 - Posté par

Une différence entre Montebourg et Onfray :

* A Montebourg s’est prudemment abstenu de faire campagne pour le Non au TCE après le vote interne du PS
* M Onfray s’est engagé pour le Non et est signataire de l’Appel pour des candidatures unitaires anti-libérales
ou quelle différence entre un jeune politicien ayant un destin national en vue et un philosophe engagé

Daniel de Thonon


> Réarmer le politique face aux OPA destructrices d’emploi et de valeur
23 mars 2006 - 00h35 - Posté par

D’ailleurs sa collaboration avec Bastien François laisse plus qu’à désirer. Je vous invite là :

http://etienne.chouard.free.fr/Euro...

Ce n’est pas la confusion qui manque d’où cette absence de conviction necessaire à l’engagement. Montebourg n’est pas celui qu’on attend. Bien mieux, je me risquerais à dire qu’il ressemble plus à un épouvantail...

Esteban.


> Réarmer le politique face aux OPA destructrices d’emploi et de valeur
23 mars 2006 - 00h59 - Posté par

Daniel de Thonon,

Il est clair que Onfray et Montbourg n’ont pas les mêmes analyses sur tous les sujets ni les mêmes attitudes devant tous les problèmes. Je voulais juste rapporter que, concernant le sacro-saint marché des ultras et autres néos et le rôle que le politique devrait avoir, ils étaient en phase. C’était déjà connu de presque tous, je vous l’accorde.

Nous avons été nombreux à regretter l’attitude du second pendant la campagne du référendum, mais le discours qu’il tient me semble être de nature à faire oublier ce contretemps. S’il avait appelé à voter OUI, la situation aurait été radicalement différente. Tous ceux qui on appelé à voter OUI n’ont plus de discours audible, du moins à mes oreilles.
Le suivre au sein du PS libéral est une tout autre histoire, je ne vous le cache pas.

Maintenant, une piqûre de rappel peut toujours servir. C’était bien votre but ?

Salutations

Durdo REIL


Réarmer le politique, oui, mais pas avec ces vieilles cartouches rouillées
23 mars 2006 - 00h46

Le rôle du politique, c’est d’abord d’être à l’écoute des électeurs qui lui ont confié un mandat. Or, au PS, les éléphants n’écoutent qu’eux-même ... Un exemple ? J’avais écrit à Arnaud Montebourg : jamais eu de réponse à mon mail ... Un autre exemple ? J’ai aussi écrit à Fabius, sur son blog : pas de réponse non plus.

Bien sûr, Montebourg, c’est toujours mieux que Flamby, mais c’est un carriériste comme les autres, qui ne répondra pas mieux aux attentes des français demain qu’il ne répond aux mails aujourd’hui.

Un dernier point factuel : selon le Canard Enchaîné, le blog de Fabius peine à atteindre les cent visites/jour. Moi, je gère un site dix fois plus fréquenté. Et je réponds à tous les gens qui nous écrivent.

Quand elle a été trop discréditée, la SFIO a changé de nom : elle est devenue le PS. Quelque chose me dit que ce parti de la gauche-caviar n’est pas loin de devoir changer de nom à son tour, face au discrédit, bientôt ...

Alors réarmer le politique ? Oui ! Mais pas avec ce genre de cartouches rouillées !!!

Minga

PS : vous vous demandez peut-être pourquoi je leur avait écrit ? C’était pour proposer un projet de loi : que les citoyens votent le budget de la France, par "référendum budgétaire annuel", sur propositions des partis représentés au parlement.



> Réarmer le politique, oui, mais pas avec ces vieilles cartouches rouillées
23 mars 2006 - 11h33 - Posté par

Si il semble se reveiller en écrivant sur ce site
il pourrait peut être aussi réaliser que son parti :le PS
n’a pas lutté contre le libéralisme
cf Jospin à Barcelone ! etc........................
alors que le politique prenne le pas sur l’ économique on ne l’a pas attendu pour le dire
mais c’est quoi son projet de société à ce Montebourg
en restant au PS j’ai des doutes vraiment plus que des doutes
je ne lui accorde aucune crédibilité et si il écrit ici
ne serait ce pas pour de basses raisons électoralistes ?
oh on va me dire que je suis sectaire avec ces socialo en effet je le suis
histoire de la social-démocratie traitre aux peuples oblige !
djo


> Réarmer le politique, oui, mais pas avec ces vieilles cartouches rouillées
23 mars 2006 - 11h35 - Posté par

Et sa photo c’est pour une affiche électorale ??
Djo


> Réarmer le politique face aux OPA destructrices d’emploi et de valeur
23 mars 2006 - 16h11

Désolé, mais les critiques de Montebourg, interessantes, sur les OPA ne débouchent pas sur des propositions claires et éfficaces.

Insuffisant.

Par exemple :

Nous proposons d’installer en face un contrepouvoir, celui du politique qui prendra ses responsabilités au vu notamment des choix industriels, du respect des préoccupations du maintien de l’emploi, du maintien des centres de décision sur le territoire national, du maintien également des centres de recherche contenus dans les entreprises visées.

Cette phrase est éclairante d’une logique mi-chèvre mi-chou qui conduit toujours à l’estomac de la chèvre et la démission de l’esprit démocratique.

Non Arnaud, l’objectif n’est pas que l’expression souveraine et démocratique soit un contre-pouvoir, mais le pouvoir.

Les grands goupes financiers et industriels ne sont pas régis par un fonctionement démocratique mais par une aristocratie de l’argent. Le coeur de leur logique est le despotisme avec des fonctionements pyramideaux... Ils ont toujours eu une réaction tendue avec la démocratie, ne la tolerant que pour autant qu’elle ne leur discute pas leur pouvoir.

Maintenant, lentement ils arrivent à s’abstraire de la pesenteur de la relation aux territoires qui leur ont permis de naître, de prosperer et de de s’enrichir.

la logique d’appropriation par des gouvernements ne part pas d’une expression nationaliste mais du désir d’une appropriation démocratique . Et là, de puissantes collaborations entre les peuples sont vitales et necessaires.

Les dispositifs anti-OPA, utiles pour des questions de phase, ne changent rien sur l’appropriation, par des actionnariats volatiles , des richesses produites. C’est de celà qu’il fait s’occupper réellement ;

La bataille sur les moyens de production est une bataille de pouvoir et d’appropriation démocratique et non un discours sur la défense des entreprises.

Répondre contre les OPA c’était, par exemple, d’abord ne pas vendre les parts de l’état dans Arcelor (vendues pas l’irresponsable et imprevoyant DSK), mais au contraire les renforcer, les consolider dans un secteur vital pour l’Europe.

Répondre au mauvais traitemement des questions d’ENEL, GDF, Suez, EDF, Veolia, etc, ce n’était pas choisir les uns contre les autres (pour finalement affaiblir l’influence de la volonté démocratique attachée au territoire, elle) mais, au contraire, penser à une coopération européenne pour de grands services publics, proches des populations, sur l’energie et l’eau .
Ces secteurs, l’eau et l’energie, sont des secteurs vitaux pour une société et ses populations.
Et les questions posées là debordent la question des OPA.

Copas



> Réarmer le politique face aux OPA destructrices d’emploi et de valeur
24 mars 2006 - 14h43 - Posté par

C’est évidemment insuffisant mais c’est déjà un pas, car à ce jour il n’y a pas de "nombreux" politiques qui abordent ce problème qui à mon avis devrait être le moteur de la campagne présidentielle.
Ils sont quand même arrivés à faire croire à une grande majorité de ce pays que "leur mondialisation" était la norme obligatoire donc pour moi il est positif qu’A. Montbourg "réfléchisse" sur ce libéralisme..QUE... financier
Oui il faut aller plus loin mais c’est à nous d’encourager ceux et celles qui veulent ouvrir leurs écoutilles.

Nicole


> Réarmer le politique face aux OPA destructrices d’emploi et de valeur
24 mars 2006 - 08h29

réveillez vous, il est au ps quand meme !!! et le ps... on s’en tamponne !!!



> Réarmer le politique face aux OPA destructrices d’emploi et de valeur
25 mars 2006 - 00h55 - Posté par

montebourg a déclaré il ya 10 jours sur antenne deux que nous vivions une période prérévolutionaire, en cela il est lucide.


> Réarmer le politique face aux OPA destructrices d’emploi et de valeur
31 mars 2006 - 13h19 - Posté par

J’ai comme l’impression que les détracteurs de Montebourg font partie de la garde rapprochée de François Hollande.

Haro donc sur le Noniste du TCE. C’est de la politique de petite chapelle, non-constructive.

Flash 12


> Réarmer le politique face aux OPA destructrices d’emploi et de valeur
15 juillet 2006 - 23h12

Monsieur Montebourg,

Comment pouvez-vous soutenir Madame Royal, si ce que vous avez exprimé dans cet article était un tant soit peu sincère ?

C.






UN ESPACE INDÉFENDABLE - L’Aménagement urbain à l’heure sécuritaire
mardi 25 - 07h03
de : Ernest London
Élections, piège à cons ?
lundi 24 - 13h28
de : jean1
A paris . 24 février 2020 : Les rendez-vous de Publico. ATTENTION (R)évolution permanente
lundi 24 - 12h18
de : jean1
2 commentaires
La Bourse de Paris s’affole face au coronavirus
lundi 24 - 10h55
de : nazairien
6 commentaires
Retraites : « avec le 31 mars, nous voulons refaire une très, très grosse journée »
lundi 24 - 09h12
1 commentaire
AGRIBASHING : COMMUNAUTARISME & AMALGAME
dimanche 23 - 21h44
de : Christian DELARUE
1 commentaire
No soy un hombre libre .
dimanche 23 - 16h07
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Gilets Jaunes : Éric Drouet évacué du Salon de l’Agriculture
samedi 22 - 11h49
2 commentaires
Ça branle dans le manche ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 20 - 06h14
de : Hdm
(video) Quand Castaner étale l’intimité d’Olivier Faure... pour défendre celle de Benjamin Griveaux
mercredi 19 - 17h48
de : Arnaud Benedetti
2 commentaires
DÉMOCRATIE - Histoire politique d’un mot aux États-Unis et en France
mardi 18 - 20h32
de : Ernest London
MICHEL DEBRONDE VIT EN NOUS
mardi 18 - 12h40
de : Nemo3637
Emission : Radio Manif – L’Hôpital saigne !
mardi 18 - 10h29
de : Emission Polémix et La Voix Off
Graeme Allwright est mort (video)
lundi 17 - 21h03
de : jean1
1 commentaire
La délation au service de la pédagogie !!! ???
lundi 17 - 20h55
de : Le moustique socratique
Tita Nzebi, chanteuse humaniste en concert le 28 mars
lundi 17 - 14h39
LE CAUCHEMAR DE DON QUICHOTTE - Sur l’impuissance de la jeunesse d’aujourd’hui
lundi 17 - 12h40
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge 22 février 2020
lundi 17 - 12h04
de : Frank
Boom de l’IA en France : 260 000 microtravailleurs à 21 € par mois en moyenne
lundi 17 - 08h08
Ce que signifie le retour de Lyssenko et pourquoi il faut le combattre !!!
dimanche 16 - 21h39
de : Lepotier
3 commentaires
BOLIVIE - L’enjeu des services privés de santé derrière l’expulsion des médecins cubains.
dimanche 16 - 12h22
de : allain graux
VENEZUELA : LES ETATS-UNIS ACCUSES DE CRIMES CONTRE L’HUMANITE DEVANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE
dimanche 16 - 10h17
de : JO
Plaidoyer pour le Rojava - Réflexions d’un internationaliste sur les aléas d’une révolution - ed. Acratie
samedi 15 - 11h58
de : acrate
RETRAITES : le bracage à 72 milliards qu’aucun média n’a vu !
samedi 15 - 10h28
de : JO
3 commentaires
Le Service national universel que le gouvernement veut rendre obligatoire pour les jeunes de 16 ans
vendredi 14 - 18h41
de : Mars
2 commentaires
Deal électoral entre Partis bourgeois traditionnels et l’Alternative für Deutschland/AfD fascisant : La crise politique à
vendredi 14 - 18h34
de : Ollaf
TOULOUSE : Actions Syndicales , la lutte continue ! Et même si Macron ne le veut pas !
vendredi 14 - 16h20
de : JO
POUR UNE ÉCONOMIE LIBERTAIRE
vendredi 14 - 12h01
de : Ernest London
1 commentaire
Fiorina Lignier, Gilet jaune et défigurée : Reportage avec video à voir absolument !
vendredi 14 - 10h19
de : JO
2 commentaires
Animaux, système démocratique inclusif et trajet vers plus de civilisation
vendredi 14 - 03h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Loi travail, gilets jaunes, retraites : « une mise en ébullition de la société française »
jeudi 13 - 08h54
30 ans et deux siècles... C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 13 - 05h46
de : Hdm
1 commentaire
17 Février ?
mercredi 12 - 14h18
de : Martine
2 commentaires
Dérives inquiétantes du secrétaire général du PCF
mercredi 12 - 07h58
de : Jean-Marie Défossé
5 commentaires
QU’EST-CE QUE LE PROLETARIAT ?
mardi 11 - 18h15
de : Nemo3637
Quand la Police(?) et ses "syndicats" se distinguent à nouveau
mardi 11 - 17h10
de : azard
1 commentaire
HISTOIRE
mardi 11 - 12h09
de : Ernest London
Demain : Le syndicalisme de masse contre la destruction néolibérale
mardi 11 - 09h38
de : Christian DELARUE
Morts anti-nucléaire ou pas.
lundi 10 - 16h47
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Licenciements : Les charrettes des condamnés défilent toujours !
lundi 10 - 12h19
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La religion est le soupir de la créature opprimée, l'âme d'un monde sans cœur, comme elle est l'esprit des conditions sociales d'où l'esprit est exclu. Elle est l'opium du peuple. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite