Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Je pense que le CPE n’est qu’un prétexte à l’expression d’un ras-le-bol général...
de : Célounette
jeudi 6 avril 2006 - 00h37 - Signaler aux modérateurs
11 commentaires

de Célounette

Je pense que le CPE n’est qu’un prétexte à l’expression d’un ras-le-bol général par rapport à la gestion totalitaire d’un gouvernement qui n’a même pas été élu par adhésion du peuple à son idéologie mais contre le fascisme du FN.

Le président demande l’ouverture de négociation pour une loi qu’il vient de promulguer. Où avons-nous appris que la démocratie consistait à sonder le peuple sur la manière de gérer son pays, une fois les décisions prises ?!

Le problème actuel est le résultat d’un comportement puéril des technocrates de droites comme de gauche, retranchés dans leur bunker idéologique, incapables de s’écouter, n’ayant de cesse de se renvoyer la responsabilité d’une telle crise, sans jamais essayer de travailler ensemble. Et ce sont ces mêmes personnes qui demandent au peuple d’être raisonnable et de se comporter de manière responsable et civilisée par la participation active à des débats stériles. Moi je pense que la mobilisation est le seul moyen qui reste aux français de se faire entendre puisqu’ils n’ont pas été consultés par les urnes et que la paralysie du pays est la réponse catégorique du peuple au passage en force de ce gouvernement.

Comment voulez-vous que des jeunes à qui on apprend dès l’école primaire que la France est un pays démocratique et que ce mot tire son étymologie du grec « démos » « peuple » et « cratie » « pouvoir », comprennent qu’une loi puisse être votée à l’encontre de la majorité populaire ? Ce n’est pas tant le fait d’être pour ou contre le CPE qui pose problème que l’impossibilité dans un pays « démocratique » de pouvoir exprimer son point de vue sur un projet avant que de le mettre en œuvre.

En ce qui concerne le problème de l’emploi des jeunes, je pense que le principe du CPE ne serait pas une si mauvaise chose s’il était accompagné d’une réforme des institutions telles que les banques et les organismes de locations immobilières. Cela ressemble beaucoup au système anglo-saxon et c’est ce qui fait peur aux français qui se sont battus des années pour obtenir une sécurité sociale.

Les gens veulent payer moins d’impôts mais exigent plus de sécurité sociale, pourquoi ? Sont-ils comme veulent nous le faire croire certains membres du gouvernement, des petits capricieux sans jugeote ? Bien sûr que non, c’est trop facile de culpabiliser les citoyens pour nourrir les animosités et empêcher la réflexion. Si les français réclament moins d’impôts c’est parce qu’ils ne gagnent pas assez d’argent pour profiter sans crainte des plaisirs de la vie contrairement à une minorité gouvernante, qui vient d’ailleurs de s’augmenter ses revenus... Tant que l’égoïsme répartira les richesses, le sentiment d’injustice et d’insécurité grandira jusqu’au chaos.

Cela ne vous rappelle-t-il rien ? Non pas mai 68, réfléchissez... Mais si, mais si, la révolution française ! Ne vous y trompez pas, si les berlines ont remplacé les calèches, la route que nous suivons est la même qu’il y a 300 ans. Alors ils me font bien rire tous ces technocrates en cravates et mocassins cirés avec leurs grands verbiages vides de sincérité et d’humanisme, on ne gère pas un pays que par la manipulation des chiffres. C’est pas parce qu’on ne porte pas de cravate qu’on ne comprend rien à la politique ! C’était peut-être vrai il y a encore 50 ans, mais aujourd’hui, les jeunes qui galères sont tous allés à l’école de la république et ils exigent d’être informés et consultés lors des prises de décision concernant leur pays.

Il me semble que le gros souci réside principalement en l’incapacité de l’individu à vivre simplement de façon économique et écologique, sans chercher dans l’acquisition de toujours plus de biens matériels, le bien être que les replis sur soi leur empêche de trouver. Il faut se poser les bonnes questions ! Pourquoi cette course au profit ? Parce que la peur reptilienne de se faire bouffer par ceux qu’on ne bouffera pas. L’espèce humaine est son seul prédateur. Si on commençait par accepter que la vie n’a aucune utilité en soi sinon celle de la découvrir par l’extase des sens à travers la rencontre de l’autre. Nous devons réapprendre à discuter et vivre ensemble plutôt que de se faire la guerre à grand coup de délocalisation et de CRS... Que faut-il encore pour que ce genre de revendication soit prise au sérieux ? Une bonne guerre ? Hélas... Il n’y a qu’après de telles abominations que les gens se rappellent qu’ils vivent ensemble.

Je pense également que la presse semble s’amuser à raconter l’actualité sous forme de match de foot, un peu à l’américaine. Les français ne sont ni des hooligans, ni des américains ! Et je pense que cela ne contribue pas à faire prendre conscience aux politiciens que le peuple est capable de comprendre leur travail et qu’il attend de vraies réponses à de vraies questions.

Je crois cependant profondément en la naissance d’un nouveau système social dans les pays en voie de développement. En effet, si les premières missions humanitaires sous-entendaient la bonhommie du Blanc enseignant volant au secours des tribus de sauvages noirs, les associations humanitaires d’aujourd’hui s’efforcent autant que faire se peut, de travailler AVEC les populations concernées et si possible, à leur initiative, dans un esprit humaniste, solidaire et écologiste. Etant donné que le problème fondamental de notre société est de s’être laissée dépassée par ses progrès technologiques entraînant de fait, une consommation de masse excessive, l’esprit d’économie et d’écologie qui prédomine largement dans ces pays du fait du manque de denrées primaires telles que l’eau par exemple, engendrera selon moi, la naissance d’une société qui saura tirer les leçons de nos erreurs occidentales.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Je pense que le CPE n’est qu’un prétexte à l’expression d’un ras-le-bol général...
6 avril 2006 - 07h51

Contre le fascisme du FN ? Mais on l’a déjà le fascisme du FN ! Mais sans les personnes. Voyons voir : totalitarisme, tentative d’introduction d’une loi arguant le rôle "positif" de la colonisation, expulsion des immigré-es, immigration choisie, enseignement de la Marseillaise aux enfants de primaire, flics dans les lycées, cessation d’allocations familiales aux parents d’enfants n’allant pas en cours, détection de comportements dits "à risque" chez les enfants de maternelle par des psys afin de leur faire suivre une "thérapie" de rééducation pour leur faire accepter l’autorité et s’y soumettre, etc ...

Bilba.



> Je pense que le CPE n’est qu’un prétexte à l’expression d’un ras-le-bol général...
6 avril 2006 - 07h54 - Posté par

Pardon : pas "cessation d’allocations familiales aux parents d’enfants n’allant pas en cours" mais "suppression d’allocations familiales aux parents d’enfants n’allant pas en cours"

Bilba.


> Je pense que le CPE n’est qu’un prétexte à l’expression d’un ras-le-bol général...
6 avril 2006 - 08h02 - Posté par

Enfin, il ne s’agît pas de retranchements idéologiques de droite comme de gauche. Le PS N’EST PAS de Gauche. Il est centre droit. Et c’est justement A CAUSE de sa politique de droite qu’il a été sévèrement sanctionné en 2002. La fleur au poing, celle qui est l’emblême du PS, est la rose que le PS offre régulièrement au MEDEF !

Notons que beaucoup de loi votées par l’UMP en début de mandat venaient du PS et que ce parti, soi disant socialiste ne s’est JAMAIS opposé aux licenciements massifs, à la politique raciste de l’immigration (expulsions, double-peine, etc) et y était même ouvertement favorable.

Bilba.


> Je pense que le CPE n’est qu’un prétexte à l’expression d’un ras-le-bol général...
6 avril 2006 - 21h52 - Posté par

tu as raison ! vive l’anarchisme ou tout est permis, mort aux entreprises et tous au chômage !!!
perso moi ça me plaît de glander et d’être payer par ceux qui voudrons bien encore bosser pour moi, voyons voir : les politiques, les immigrés, quelques patrons...

heureusement que je peux encore profiter de ce bon vieux système social, et pendant que vous vous prennez la tête avec le CPE (merci camarades syndiqués) moi je me paye des vacances en amérique latine !!! bientôt 6 mois que je me la coule douce !!! promis je rentre pour l’été !!! :D


> Je pense que le CPE n’est qu’un prétexte à l’expression d’un ras-le-bol général...
7 avril 2006 - 07h57 - Posté par

Je ne suis absolument pa pr l’anarchisme !!! Et je c kil y a pl1 de gars cô toi q profitent du système. Et C ce genre de comportement individualiste et puéril q je dénonce ! Car en plus, je sui sûr q tu t’insurgerai contre le fait q on te sanctionne pr excès de vitesse ou abus d’alcool !!! Ms c à cause de gens irresponsables cô toi q le gouvernement se sens obligé de durcir les sanctions.

èmement, CPE ou pas CPE, j’explique q là n’est pas le pb. La cause de cette crise est l’irrespect du gouvernement pr son peuple !


> Je pense que le CPE n’est qu’un prétexte à l’expression d’un ras-le-bol général...
6 avril 2006 - 08h24

Le CPE n’est pas un prétexte : c’est un symbole.
Il résume toutes les exactions silencieuses dont nous sommes les victimes impuissantes depuis des années.
Depuis les (oubliées) ordonnances de De Gaulle sur (contre) la sécu.
C’était la première attaque, elle date de ???? (moi aussi, j’ai oublié).
Ce n’est pas une histoire de technocrates, c’est une destruction délibérée et programmée sur le long terme de tout ce qui nous protège de la voracité capitaliste.
Il avancent aussi vite qu’ils le peuvent dans cette destruction, c’est à dire qu’ils avancent aussi vite que nous le leur permettons.
Merci aux jeunes d’avoir eu le courage de dire STOP et de dire NON.
Mais c’est loin d’être gagné.
Même si nous gagnons cette bataille là, ils reviendront à la charge par la fenêtre ou par la cheminée, ou, comme dans cette comptine de gosses, par le trou des cabinets, mais hélas ils reviendront.
Faut le savoir et s’y préparer.
En attendant, Célounette, continue à réfléchir et à t’informer, et à discuter.
Bon courage.
MC



> Je pense que le CPE n’est qu’un prétexte à l’expression d’un ras-le-bol général...
6 avril 2006 - 11h18

D’accord avec vous toutes. Et merci pour ces réflexions, Célounette, nous sommes nombreux(ses) à penser ainsi.

"Il me semble que le gros souci réside principalement en l’incapacité de l’individu à vivre simplement de façon économique et écologique, sans chercher dans l’acquisition de toujours plus de biens matériels, le bien être que les replis sur soi leur empêche de trouver. "

Mais ils en SONT capables ! Nous en sommes tous capables. Simplement, depuis des années, on nous fait croire que nous ne le sommes pas. Le système capitaliste marchand, pour survivre, a besoin de vendre. Si nous accédions à l’autonomie, si nous vivions d’échanges équitables, il s’effondrerait illico. D’où l’importance pour lui de créer de faux besoins et de nous les imposer à coups de propagande et de publicité, jusqu’à ce que nous soyons persuadés qu’il est impossible de vivre sans Nike, sans Playstation, sans grosse bagnole et sans Star’Ac !

"Que faut-il encore pour que ce genre de revendication soit prise au sérieux ? Une bonne guerre ? Hélas... Il n’y a qu’après de telles abominations que les gens se rappellent qu’ils vivent ensemble."

Mais nous y sommes, en guerre. Elle est de plus en plus évidente. La guerre des riches contre les pauvres, la guerre des puissants contre les faibles, des possédants contre les gueux. Et oui, c’est dans ce contexte que nous, les pauvres, les faibles, les gueux, nous apercevons que notre liberté et notre survie ne tiennent plus qu’à notre solidarité. Le pouvoir s’en rend bien compte, c’est pour cela qu’il s’efforce de créer des divisions artificielles entre les êtres humains, d’ordre politique, racial, d’âge, de classe ou autres.... cessons d’en être dupes. Nous sommes tous des êtres humains, nous avons les mêmes besoins et les mêmes rêves : être libres, vivre bien et heureux. cela ne tient qu’à nous, nous-mêmes, nous seuls. Nous n’avons rien à attendre d’aucun pouvoir, d’aucune puissance que ce soit, sinon de la NÔTRE ! Notre propre puissance, que nous sommes conditionnés à nier et à oublier.

"Je pense également que la presse semble s’amuser à raconter l’actualité sous forme de match de foot, un peu à l’américaine." Oui, c’est exact. parce que les médias sont la propriété des grands acteurs financiers, qu’ils reflètent donc uniquement l’opinion des gens de pouvoir, et surtout qu’ils ne prendront jamais le risque de mettre en valeur un fait ou une opinion qui risqueraient d’être défavorable au pouvoir, ou pire, de le menacer : ce serait pour eux, comme se tirer eux-mêmes une balle dans la tête.

"Je crois cependant profondément en la naissance d’un nouveau système social dans les pays en voie de développement."

Oh que oui ! Il est déjà en place, mais nous ne le voyons pas d’ici, pare que ces mêmes médias ne nous en parlent pas. Peut être parce qu’ils ne le voient pas. Trop long à développer en détail, mais en Afrique aussi bien qu’en Amérique du sud, sont apparues - perdurent plutôt - des formes d’organisations sociales basées sur l’échange et la solidarité, et aussi la récup’ et l’exploitation optimale du peu de ressources à la disposition des gens. Qui plus est, ces systèmes commencent à se développer ici en Europe également, (Systèmes d’échanges locaux, assemblées des voisins, etc...).

Il y a beaucoup d’espoir en ce moment. Plus le pouvoir se crispe sur ses positions et sur ces possessions, plus il nous montre ainsi sa peur et plus il perd sa crédibilité et sa légitimité. Par contre, le peuple prend de plus en plus la mesure des enjeux dont il est le pion, et fait de plus en plus entendre sa voix et sa volonté. Beaucoup de luttes en vue, mais nous y arriverons. Aucun pouvoir n’est éternel. Il n’existe aucune forme d’organisation sociale qui soit absolue, ni ne puisse être modifiée ou balayée de fond en comble.

Beaucoup de sourires et d’espoir. :-)))

Absinthe.



> Je pense que le CPE n’est qu’un prétexte à l’expression d’un ras-le-bol général...
6 avril 2006 - 22h10 - Posté par

Pourquoi nous les faibles sommes en guerre contre les forts (les riches) ?
Car nous aussi nous voulons le pouvoir ?
Nous voulons devenir riche ?
Nous voulons prendre leurs places ?

Non là je comprends pas bien... si cette société et ce système qui nous font vivre sont si mauvais, pourquoi ne pas le quitter et vivre, comme les indiens d’amazonie, en parfait équilibre avec la nature ? dans une forêt du vercors par exemple ? sans tous ces vêtements fabriqués de fibre naturel et de pétrole...

Personne ne nous oblige à vivre ce que nous vivons, où sont les initiatives constructives, pourquoi aucuns de nous n’a créé d’entreprises basées sur d’autres modèls que ceux qui existent actuellement...

ps : je m’exprime sur INTERNET avec un ORDINATEUR... Merci aux entreprises capitalistes de m’avoir donné ce moyen d’expression libre :D


> Je pense que le CPE n’est qu’un prétexte à l’expression d’un ras-le-bol général...
7 avril 2006 - 11h50 - Posté par

Hélas si, on nous oblige à adhérer à ce système... Dès la naissance ns sommes fiché, répertoriés... Tu ne vx pas mettre T tunes sur un cpte banquaire, et bi1 comment tu vx recevoir ta paye par ton employeur ? C’est trop dangereux de vivre en hermite, c’est se marginaliser et qqpart renoncer à faire évoluer les mentalités pour son petit confort perso...

Et il y a des initiatives constructives ds les pays en voie de développement justement...

C’est petit à petit q l’oiseau fait son nid... Et c’est en entrant ds le coeur du mal qu’on le détruira...


> Je pense que le CPE n’est qu’un prétexte à l’expression d’un ras-le-bol général...
7 avril 2006 - 12h46

Coucou les gen !!

Je pense également q les étudiants st en train de déraper en faisant plus chier la population q cx kil veulent faire chier... Ils st en train de se mettre l’opinion publik à dos !!! et q c tt ce q attend le gouvernement !!!

Si des étudiants me lisent... ATTENTION !!! Ne vs trompez pas de cible ! Blokez les sièges régionnaux de l’UMP, foutez le bordel ds les administrations de l’Etat ms pas ds les transports publics ou les autoroutes... Car bcp de gens ki st ac vs galères ds vmt ds la vie et ils ont plus q beso1 de gagner leur vie !!! Ils risq de passer de l’autre côté de la barrière...

Célounette



> Je pense que le CPE n’est qu’un prétexte à l’expression d’un ras-le-bol général...
10 avril 2006 - 17h08

les gens ne manifestent pas contre le CPE spécifiquement mais contre tout le système !

bravo à eux , il était tant de bouger !
il faut que ça continu !!!






L’ex-FO Mailly rejoint le cabinet d’un ancien conseiller de Sarkozy
lundi 18 - 17h37
Photographier les exactions de l’armée d’occupation bientôt puni de plusieurs années de prison (photos, vidéos)
lundi 18 - 15h58
de : CAPJPO-EuroPalestine
PSA : mort sur ordonnance des 35 heures à Vesoul
lundi 18 - 08h47
MENACES SUR LE REGIME DES ARTISTES-AUTEURS : MOBILISATION !
lundi 18 - 08h02
de : FNSAC CGT
Méditerranée : l’escalade dans l’ignominie
lundi 18 - 07h47
de : MRAP
Quand l’Aide publique au développement finance les garde-côtes libyens
lundi 18 - 07h34
de : Jérôme Duval
URGENT : CAMARADES EN GARDE-À-VUE SUITE À UNE ACTION CONTRE LE SALON DE L’ARMEMENT EUROSATORY.
vendredi 15 - 22h46
de : jean 1
Ivry en fête aura lieu les 16 et 17 juin 2018
vendredi 15 - 17h08
Interpellations du 22 mai : les parents appellent à manifester ce vendredi devant le tribunal
vendredi 15 - 08h37
QUE NOUS RESTE-T-IL ?
jeudi 14 - 19h49
de : Raymond H
Ernesto Rafael Guevara né le 14 juin 1928 à Rosario, Argentine, il aurait 90 ans...
jeudi 14 - 14h57
de : Roberto Ferrario
L’ÉCOLOGIE RÉELLE / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 14 - 12h47
de : Hdm
1 commentaire
LES MIGRANTS
jeudi 14 - 11h54
Soutien au Jargon Libre : Bourse aux livres et Concert de Dominique Grange
mercredi 13 - 12h32
Etat espagnol. Gouvernement de gauche, ah bon ?
mercredi 13 - 11h05
de : Antoine (Montpellier)
KURDISTAN, AUTOGESTION, RÉVOLUTION
mardi 12 - 09h25
de : Ernest London
2 commentaires
Fête la grève !
mardi 12 - 07h35
1 commentaire
QUAND L’ESPAGNE RÉVOLUTIONNAIRE VIVAIT EN ANARCHIE
mardi 12 - 07h17
de : Frédéric Goldbronn & Frank Mintz
Présentation-débat : Tout !
lundi 11 - 22h47
de : jean 1
Congrès du MRAP et CNCDH
lundi 11 - 20h55
de : Christian - MRAP
1 commentaire
Eurosatory 2018 : des collectifs veulent redynamiser la lutte contre le salon de l’armement
lundi 11 - 18h50
Propaganda - La fabrique du consentement (video)
lundi 11 - 15h19
1 commentaire
Grève Party, La Bataille du rail, Soutien aux cheminots, le 12 juin 2018 à partir de 18:30
lundi 11 - 13h51
COLLECTIF DE DEFENSE DES SERVICES PUBLICS CENTRE BRETAGNE
lundi 11 - 13h20
Les cheminots dans le Centre Bretagne pour la défense des services publics
lundi 11 - 13h13
LA TYRANNIE DU GENRE
lundi 11 - 11h00
de : Ernest London
1 commentaire
Enquête Sanitaire autour du centre de stockage de déchets radioactifs de Soulaines (Aube)
lundi 11 - 10h52
de : Qualité de vie via JYP
MRAP - L’appontement de la Flotille de la Liberté doit être permis à Paris
dimanche 10 - 21h55
de : Christian - MRAP
Appel à rassemblement en soutien à Moussa Camara
dimanche 10 - 20h54
de : jean 1
Deux vitesses
dimanche 10 - 16h32
de : L’iena rabbioso
3 commentaires
Grèves à Brest, en 1950 : “Un homme est mort” sur Arte mercredi 13 juin à 22h35
dimanche 10 - 12h12
de : nazairien
2 commentaires
Hte.-Garonne : Accueil sur-volt-é et panne de courant pour Edouard Philippe et ses ministres.
dimanche 10 - 12h08
de : JO
1 commentaire
CONGO 1905 - LE RAPPORT BRAZZA - Le premier secret d’État de la « Françafrique »
dimanche 10 - 08h34
de : Ernest London
Grande fête du livre Paris samedi 16 juin 2018
dimanche 10 - 00h06
de : frank
Aidons les à Gagner, soirée de soutien !
samedi 9 - 09h28
Palestine : des manifestants dénoncent l’accueil de Netanyahou à l’Élysée pour l’ouverture de la saison France-Israël
samedi 9 - 07h46
Pourquoi je suis favorable à une taxe citoyenne(1) sur les énergies fossiles ?
vendredi 8 - 17h39
de : Michel Piriou
3 commentaires
A propos des comptes de campagne de M.Macron !
vendredi 8 - 17h12
de : JO
4 commentaires
ÉLOGES DES MAUVAISES HERBES - Ce que nous devons à la ZAD
vendredi 8 - 16h40
de : Ernest London
Du glyphosate dans les urines : tous contaminés par le pesticide ?
jeudi 7 - 17h58

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La critique de la religion détrompe l'homme, afin qu'il pense, qu'il agisse, qu'il forge sa réalité en homme détrompé et revenu à la raison, afin qu'il gravite autour de lui-même, c'est-à-dire autour de son véritable soleil. La religion n'est que le soleil illusoire, qui gravite autour de l'homme tant que l'homme ne gravite pas autour de lui-même. Karl Marx
LE JOURNAL DU MEDIA de 20H
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite