Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

IGNACIO RAMONET : Cien horas con Fidel, Mon livre s’adresse aux nouvelles générations
de : Jean-Guy Allard
dimanche 28 mai 2006 - 18h26 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 11 ko

de JEAN-GUY ALLARD

"MON livre s’adresse aux nouvelles générations qui n’ont pas eu accès à la pensée, à l’œuvre de Fidel Castro et qui ont de la difficulté à connaître cette œuvre à cause de la muraille de mensonges, de calomnies et de critiques systématiques concernant la Révolution cubaine, particulièrement en Europe", a affirmé le journaliste français Ignacio Ramonet, au cours d’une rencontre avec la presse à La Havane, ce vendredi 19 mai.

L’énorme volume présenté à Cuba il y a quelques jours sous le titre Cien horas con Fidel (Cent heures avec Fidel) est déjà un succès instantané de librairie dans la péninsule ibérique où Mondadori (Collection Debate) l’a publié sous le titre Fidel Castro. Biografía a dos voces. Une première édition de 12 000 exemplaires est épuisée et une réédition est en cours.

« En Espagne, quelques lecteurs sont venus me dire qu’ils n’avaient pas idée de ce que pensait Fidel Castro parce que les médias espagnols en parlaient fréquemment mais qu’il n’avait jamais la parole », a raconté Ramonet.

L’auteur, qui est directeur du Monde Diplomatique, le respecté mensuel publié à Paris, signale comment « un des dangers pour un professionnel qui interviewe Fidel Castro est de se laisser fasciner par le personnage ».

« Il a une personnalité fascinante pour un journaliste de ma génération », avoue-t-il. « C’est un témoin, un acteur et un protagoniste de faits historiques si considérables qu’évidemment il y a, ou il peut y avoir, une sorte de fascination ».

Prenant conscience de ce danger, il s’est adressé à plusieurs de ses amis - dont des personnalités très connues nommées dans le livre - « et je leur ai demandé, s’ils avaient l’occasion de parler avec Fidel Castro, quelles sont les questions indispensables qu’ils lui poseraient ».

« Mon engagement moral a été que ces questions se retrouvent dans le livre... et elles y sont ! ».

Accusé par une certaine presse madrilène - et de Miami - d’avoir repris des citations de discours, dans certaines pages de l’œuvre, Ramonet explique qu’il l’a toujours fait en répondant à des indications de Fidel lui-même, qui estimait avoir précisé clairement sa pensée de cette façon sur certains éléments.

L’auteur du livre a ironisé sur la provenance de telles critiques, signalant qu’il y a eu des gens pour prétendre qu’il n’avait jamais fait l’entrevue et que « les photos de Fidel avec Ramonet sont des montages ».

Il a raconté qu’un autre personnage de la faune espagnole, Arcadio Espada, est arrivé à écrire dans son blog qu’en réalité « cette entrevue n’a pas pu avoir lieu parce que Fidel Castro est mort depuis déjà plusieurs semaines ou bien davantage ».

« La dimension de disqualification de l’entrevue en est arrivée jusque là », a-t-il commenté.

Pour Ramonet , « le journaliste est quelqu’un qui va à contre-courant ».

« UNE DES PERSONNALITÉS LES PLUS CENSURÉES EST FIDEL »

« En France et en Espagne, une des personnalités les plus censurées est Fidel, par la censure du consensus, parce que quand tout le monde dit que cela est une dictature atroce et que Fidel Castro est un dictateur cruel, cela crée un tel consensus que même les journalistes qui prétendent être des personnes critiques n’osent dire autre chose que ce qui domine ».

« Et c’est normal, » ajoute-t-il. « Moi qui ai essayé de le faire, je vois ce qu’on peut subir. J’avais une chronique d’opinion dans un journal espagnol et quand est sorti un extrait du livre dans El Pais, on me l’a enlevée... Au nom de la liberté, on supprime la liberté d’expression, la liberté d’opinion ! Voilà c’est que le consensus, la censure du consensus ».

L’éditeur et journaliste français souligne : « Je considère que notre devoir est d’essayer de donner la parole à ceux qui ne l’ont pas. En Espagne, en France ou en Europe, la personnalité internationale qui a le moins la parole est Fidel Castro et mon devoir de journaliste, mon honnêteté de journaliste consiste à la lui donner ».

Quel est le thème central de ce volume, de ces longues conversations qu’il a eues avec le président cubain ? « L’idée, c’est d’expliquer le mystère qui fait qu’un enfant né dans une bourgade éloignée de tout, dans une famille d’agriculteurs d’origine extrêmement modeste - sans grande culture, dirions-nous aujourd’hui - comment cet enfant éduqué dans des écoles catholiques, réactionnaires, de jésuites qui venaient de la guerre d’Espagne... comment s’est-il transformé en un leader révolutionnaire ? D’où lui est venue, d’où a surgi cette créativité ? »

« C’est ce qui traverse le livre... »

« J’AVAIS PEUR... »

Sur le ton de l’humour, Ramonet raconte comment son approche du président de Cuba durant « quatre fois 24 heures » l’a amené à voyager avec lui jusqu’en Équateur « dans son très vieil avion ».

« J’avais peur... je ne volerais pas dans cet avion comme il le fait... c’est un homme courageux ».

Ramonet décrit Fidel, dans ses activités quotidiennes qu’il a observées, comme « une personne qui a toujours un tact extraordinaire avec ceux qui l’entourent, très respectueux, très prévenant , il ne veux pas déranger ».

« C’est un homme très généreux. Vous direz que c’est normal mais je connais des hommes politiques qui, en public, son très attentionnés mais qui, en réalité, sont des dictateurs avec leur entourage », a-t-il signalé.

Il précise : « Il vit dans une situation de frugalité extrêmement marquée. Dans son environnement, il n’y a pas de luxe, absolument. Il vit comme un moine soldat. Je lui ai demandé combien il gagnait et il s’explique là-dessus dans ce livre. Je l’ai dit, je ne vivrais pas avec son salaire, évidemment. Et je me réjouis de gagner un peu plus que lui ! »

Le livre de Ramonet sortira bientôt en Argentine, au Mexique, au Venezuela, au Brésil, au Portugal, en Allemagne, en Pologne, en Grèce, en Russie, en Corée, au Japon, ainsi qu’en Italie (Mondadori), en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis (Penguin Books). En France, il sera publié en fin d’année par Fayard. En Espagne, 20 000 exemplaires à couverture cartonnée se vendent accompagnés d’un DVD/documentaire présentant plusieurs heures des échanges entre le journaliste et le président cubain.

http://www.granma.cu/frances/2006/m...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> IGNACIO RAMONET : Cien horas con Fidel, Mon livre s’adresse aux nouvelles générations
28 mai 2006 - 20h36

MONSIEUR RAMONET JE SUIS FIER D ETRE ABONNE AU DIPLO ET JE SALUE VOTRE COURAGE DE NE PAS CHOISIR LE POLITIQUEMENT CORRECT DE LA GAUCHE BOURGEOISE QUI CRACHE SUR NOTRE CAMARADE FIDEL ET SUR LA REVOLUTION CUBAINE.
MERCI

VENCEREMOS

SEBASTIEN DE TOULOUSE



> IGNACIO RAMONET : Cien horas con Fidel, Mon livre s’adresse aux nouvelles générations
28 mai 2006 - 21h25 - Posté par

Abonné au diplo, je puis vous dire le sérieux de cette publication, la qualité d’investigation ; Les articles ne sont jamais superficiels et vont vraiment au fond des choses et bien-sûr je lirai ce bouquin qui doit être de même facture. Ignacio Ramonet bénéficie -chez moi- d’une image de grande qualité.
Ce n’est pas de la pub gratuite que de vous conseiller de lire le diplo. Ca vaut vraiment le coup.
JP


> IGNACIO RAMONET : Cien horas con Fidel, Mon livre s’adresse aux nouvelles générations
29 mai 2006 - 08h12 - Posté par

Bravo à M. Ramonet. Abonné au Diplo j’ai toujours apprécié ses articles. Je trouve que le peuple Cubain (et Castro) devraient bénéficier plus souvent de reportages en leur faveur.
J’ai voyagé à Cuba et j’en suis revenu admiratif, un peuple attachant, fier de leur président et de leur révolution.
Il faudrait parler plus souvent des "los cinquos", ces cinq Cubains emprisonnés aux USA pour avoir pourchassé et découvert des térroristes anticubains en Floride. Innocentés, ils sont toujours emprisonnées aux USA, et cela depuis sept années, l’un deux est même emprisonné dans cette centale de haute sécurité ou est placé le Francais Moussaoui !!!
Comme le dit JP, je lirais ce bouquin et je conseille egalement la lecture du Diplo, j’ajouterais allez donc à Cuba, n’ayez pâs peur c’est un pays ou l’on rencontre des gens extraordinaires, ou l’on se proméne sans crainte le soir dans les rues, ou l’on ne vois pas de police à tous les instants, ou l’on chante et ou l’on danse partout.
Cuba est menacé par les USA, il faur sauver Cuba.... N’en déplaise à M. Badinter !!!
Georges du 64


> IGNACIO RAMONET : Cien horas con Fidel, Mon livre s’adresse aux nouvelles générations
29 mai 2006 - 15h49

Bravo pour l’article de Jean-Guy Allard et surtout pour le livre de Monsieur Ignacio Ramonet.
Je connais personnellement le journaliste J-G Allard, je l’ai rencontré à Montréal et à La Havanne et il fait de l’excellent journalisme d’enquête. Il a été directeur au journal de Montréal et de Québec et écrit maintenant par choix pour le journal Granma international à Cuba. J’ai organisé récemment un voyage de solidarité de 104 personnes à Cuba dont plusieurs ne connaissaient à peu près rien sur le pays. Tous et toutes ont été transformés par l’expérience et sont repartis touchés et admiratifs de la solidarité et de la vaillance du peuple cubain. Nous étions au milieu d’une foule de près de deux millions de cubains à La Havanne pour les célébrations du 1er mai 2006. Nous avons été témoins de l’esprit révolutionnaire du peuple cubain, de l’amour et du respect manifesté envers leur leader Fidel Castro qu’ils ont acclamé joyeusement et écouté attentivement. Fidel est un humaniste et il est là parceque le Peuple le veut là, et pas ailleurs ! Nous avons participé à de nombreuses conférences sur la démocratie et les droits de l’homme à Cuba, sur les 5 héros cubains emprisonnés injustement aux USA, sur l’économie cubaine, etc. Nous avons fait du travail volontaire dans une école d’informatique, rencontré des étudiants, des enseignants, visités une école pour handicapés intellectuels, etc, et partout, nous avons constaté la solidarité et la culture avancée du peuple cubain.
J’espère que la vérité sur Fidel et sur Cuba finira par traverser le tissus de mensonges médiatique !
Ginette Moreau, Québec






Départs sur rupture conventionnelle : Petit lexit ... !
lundi 22 - 21h59
de : JO
RANAZBOUC
lundi 22 - 20h01
de : Jean-Yves Peillard
Brutal… et sincère Donald Trump – Le vrai visage des USA (audio)
lundi 22 - 19h13
Afrin : la nouvelle Kobané des Kurdes de Syrie ?
lundi 22 - 17h29
1 commentaire
Pau : des retraités ont déposé une carte de voeux à l’attention d’Emmanuel Macron
lundi 22 - 15h24
1 commentaire
10.000 emplois seraient menacés par le futur "plan de transformation" de Carrefour
lundi 22 - 15h09
La justice espagnole refuse de lancer un mandat d’arrêt européen contre Carles Puigdemont
lundi 22 - 14h30
Yann Moix : Vous avez ­instauré à Calais, monsieur le Président, un protocole de la bavure (video)
lundi 22 - 12h46
de : Yann Moix
1 commentaire
Macron avoue à la BBC que les Français voteraient pour la sortie de l’UE ! (video)
lundi 22 - 09h56
de : Pierrick Tillet
Economie solidaire pour des biens communs !
dimanche 21 - 18h47
de : le bris rene
St.BARTH. : Paradis fiscal pour les milliardaires !!!
dimanche 21 - 17h19
de : JO
70 ans du honteux démantèlement de la Sécurité Sociale !
dimanche 21 - 14h35
de : JO
2 commentaires
POUR UNE DECROISSANCE LIBERTAIRE
dimanche 21 - 09h12
de : jean 1
ROBERT GUÉDIGUIAN - Cinéaste
samedi 20 - 22h10
de : Ernest London
J’EMMERDE LE SYSTÈME ET CEUX QUI Y CONTRIBUENT...
samedi 20 - 18h50
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Régularisation fiscale d’Apple : Tout le monde en croque !
samedi 20 - 16h29
MÉLENCHON : « Macron crée un gouffre social » (vidéo)
samedi 20 - 15h52
de : France insoumise
RETOUR DES ZONES DE DAECH (EI).
samedi 20 - 13h30
1 commentaire
L’insolente croissance du Portugal inflige un camouflet au culte de l’austérité de Merkel et Bruxelles
samedi 20 - 10h23
de : Pascal de Lima
1 commentaire
Moins Une
vendredi 19 - 16h07
Politique économique : les Français jugent sévèrement Macron
vendredi 19 - 15h33
de : Grégoire Normand
Journée d’action des Ehpad le 30 janvier
vendredi 19 - 15h17
de : CGT Santé et action sociale et Services publics
2 commentaires
#RDLS51 : LACTALIS, PRISONS, LE MÉDIA, NEUTRALITÉ DU NET (video)
vendredi 19 - 10h08
de : Jean-Luc Mélenchon
2 commentaires
Et puis peut-être que si j’aime Ferré, j’aime aussi Pasolini et Bernanos...
vendredi 19 - 09h49
de : Philippe Guillard
Racistes des années 80, mais racistes vraiment très crétins.
jeudi 18 - 18h31
de : L’iena rabbioso
" Tous les syndicalistes dans la chambre à gaz "
jeudi 18 - 12h40
de : Jeanne Blanquart
1 commentaire
Emission de m . . . . / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 18 - 10h07
de : Hdm
1 commentaire
OFFSHORE - Paradis fiscaux et souveraineté criminelle
jeudi 18 - 07h34
de : Ernest London
Communiqué commun du mouvement anti-aéroport, suite à la décision du gouvernement
mercredi 17 - 20h08
Restriction du droit de grève en Grèce : Tsipras remporte le Thatcher d’or 2018
mercredi 17 - 16h25
de : Stéphane Ortega
Scandale Lactalis : l’enquête de Cash Investigation (video)
mercredi 17 - 10h15
de : Mathieu Ait Lachkar
Maraîchage, boulangeries, entraide : les vrais visages de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
mercredi 17 - 09h12
de : jean 1
2 commentaires
Expulsion de Notre-Dame-des-Landes : Serons-nous à la hauteur ?
mercredi 17 - 08h13
de : jean 1
1 commentaire
LE PREMIER JOURNAL DU MEDIA (video)
mardi 16 - 11h39
1 commentaire
Revue de la semaine 50 : Écologie, libéralisme, fake news, législatives partielles (video)
lundi 15 - 16h00
de : Jean-Luc Mélenchon
LE RAPPORT DONT VOUS ÊTES L’OBJET
lundi 15 - 12h16
de : Ernest London
2 commentaires
Macron met fin à l’assurance chômage - Quelles conséquences pour les travailleurs ?
lundi 15 - 11h13
de : CGT chômeurs rebelles 56
LE PROJET DE LOI ANTI-IMMIGRATION DE MACRON-COLLOMB : ARRÊTER, REFOULER, TRIER, EXPULSER
lundi 15 - 10h47
de : Sept Jours Debout
Emmanuel Besnier, premier de cordée de l’agro-industrie
lundi 15 - 10h07
de : club médiapart
Particularité du moment de renforcement patriarcal : venu de femmes, choquant des hommes !
dimanche 14 - 22h52
de : Christian DELARUE
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il n’existe pas d’activité humaine dont on puisse exclure tout-à-fait l’intervention intellectuelle, il n’est pas possible de séparer l’homo faber de l’homo sapiens. Antonio Gramsci
LE JOURNAL DU MEDIA à 20H
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Bonne année 2018 !!! Soutenez Bellaciao !!! :-)
mardi 2 janvier
de Bellaciao
https://bellaciao.org/souscription (transaction sécurisée) Bellaciao souhaite une bonne année 2018 à toutes celles et tous ceux qui luttent contre le capitalisme et qui se battent pour leur dignité et leur émancipation. Bonne santé, vive la liberté, vive l’amour et vive le communisme ! La lutte continue, on les aura ! Soutenez Bellaciao :) Le serveur et la bande passante coûtent cher, nous ne bénéficions d’aucun financement public, mais exclusivement de financements (...)
Lire la suite
Ça n’arrête pas !
mardi 26 décembre
de Jean-Luc Mélenchon
Et toc ! J’avais prévu mon coup. Mon post du lendemain de Noël est prêt. Mes amis Jean-François et Antoine le publient aussitôt. Que l’adversaire se le dise : nous ne dormons jamais que d’un œil. Voici donc des lignes qui vagabondent sur des sujets de la semaine passée. Je n’en rajoute pas. Je me suis fait reprocher à l’Assemblée nationale d’annoncer des désastres comme si je les souhaitais. À mon invitation à nous rendre maîtres de nos destins, on (...)
Lire la suite
Argentine : plus de 160 blessés lors d’une action contre la réforme des retraites (videos)
mercredi 20 décembre
Impressionnante vue de la marche en #Argentine ce lundi 18 décembre en rejetant la coupe des de la #reformaprevisional que le gouvernement mauricien macri pousse au congrès national, pour modifier la façon dont les retraites et les pensions sont calculées. Le bilan des violents affrontements entre police et manifestants provoqués suite à une mobilisation contre une réforme du régime des retraites s’est alourdi à 162 blessés, selon Todo Noticias. La chaîne de télévision argentine (...)
Lire la suite
LOI TRAVAIL : LE CONSEIL D’ÉTAT ANNULE LE DECRET SUR LE RÉFÉRENDUM D’ENTREPRISE + Conférence de presse (videos)
jeudi 7 décembre
de Info’Com-CGT
3 commentaires
Conférence de presse du 8-12-2017 : Suite à la procédure engagée par une quarantaine de syndicats CGT contre les décrets d’application de la Loi Travail, la décision du Conseil d’Etat vient de tomber : le décret sur les référendum est annulé ! :) :: : Le point de vue de Fiordor Rilov, l’avocat des syndicats ayant engagé cette procédure, lors de l’audience publique du 4 décembre :: : Liste des syndicats CGT à l’initiative de cette démarche juridique : (...)
Lire la suite
Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
samedi 25 novembre
Souscription ici : https://www.helloasso.com/associati... C’est vraiment sympa, de lancer un journal... « Ben voilà, c’est comme d’hab’, les petits-bourgeois ont pris le contrôle du canard. » C’était un peu après, ça. Un peu après les débuts tonitruants de Moins Une, Laurent, plombier, syndicaliste, membre fondateur, tirait à vue sur les journaleux du collectif, confondus dans l’opprobre de la réaction, de la bourgeoisie, de l’intellectualisme (...)
Lire la suite
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite