Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Encadrement militaire : Royal n’a rien inventé
de : Arthur
mercredi 14 juin 2006 - 15h16 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Article paru dans Libération

Entre 1986 et 2003, 6 000 jeunes délinquants sont passés entre les mains de l’armée. Sans rien de probant.

par Jean-Dominique MERCHET QUOTIDIEN : mardi 13 juin 2006

L’idée de Ségolène Royal de confier les jeunes délinquants à un encadrement militaire n’est pas tombée du ciel. Sous le nom de JET (Jeunes en équipes de travail), la formule a même existé pendant dix-sept ans, jusqu’en 2003. Avec un succès mitigé, il est vrai. L’un des quatre centres JET était situé au Vigeant (Vienne), dans la région Poitou-Charentes. Chez Ségolène Royal, qui a eu, comme élue locale, l’occasion de s’en préoccuper au moment de sa fermeture.

Créés par la droite en 1986, maintenus par la gauche, les JET ont finalement été supprimés par Michèle Alliot-Marie. « Nous avons été victimes de deux très fortes oppositions : celle des éducateurs du ministère de la Justice, qui estimaient que ce n’était pas à des militaires de s’occuper de délinquants, et celle de l’armée de terre, qui pensait, elle aussi, que ce n’était pas son boulot », assure l’amiral Maurice Girard, dernier président de JET.

Beaucoup de sport. L’association, liée par une convention avec la Défense, avait été créée en 1986 sur une initiative du garde des Sceaux Albin Chalandon et du ministre de la Défense André Giraud. « L’idée de départ était que les armées ont l’habitude d’encadrer des personnes jeunes et pas toujours faciles », témoigne l’amiral Girard, ancien directeur du personnel de la marine. Il s’agissait d’organiser des « stages de rupture » d’une durée de quatre mois, à l’intention des jeunes délinquants. Au programme : remise à niveau scolaire avec des instituteurs, travail sur des chantiers forestiers, un peu de mécanique et beaucoup de sport.

Le dispositif s’adressait aux délinquants mineurs (deux centres) comme substitut à la prison et aux majeurs déjà condamnés, sur la base du volontariat. Au total, 5 800 jeunes sont passés par JET. Le ministère de la Défense fournissait l’encadrement : 80 officiers et sous-officiers par an, issus des trois armées et de la gendarmerie. En principe des volontaires, mais parfois des « volontaires désignés ».

Les quatre centres, dans l’Oise, l’Isère, la Haute-Loire et la Vienne, représentaient une charge d’environ deux millions d’euros par an. « Environ 450 euros par jeune et par jour », assure l’amiral Girard. Une somme qui faisait tordre le nez aux militaires, notamment ceux de l’armée de terre, frappée de plein fouet par la suppression du service national.

« Irréaliste ». « Notre taux de réussite était faible, reconnaît l’amiral Girard. Deux ans après leur passage chez nous, on estime que seul un bon tiers des jeunes n’était pas retombé dans la délinquance. Et le taux de réinsertion diminuait au fil des ans, les jeunes devenant de plus en plus violents. » En 2003, un rapport du Sénat sur « le soutien militaire à l’insertion des jeunes », rédigé par Michel Pelchat et Jean-Pierre Masseret (PS, proche de Ségolène Royal) pointait « la très grande difficulté de réussir à réinsérer ces populations ».

Faut-il aujourd’hui relancer, voire élargir, ce dispositif comme le propose Ségolène Royal ? L’amiral Girard pense que c’est « irréaliste » : « On n’arrivera pas à remotiver l’armée de terre qui a eu la peau de ce projet. C’est dommage. »



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Une candidate nouvelle avec de vieilles idées !!!
14 juin 2006 - 16h46

Article édifiant ! L’encadrement militaire des jeunes est en effet une idée ancienne qui ne marche pas. Il en a été de même sur les internats "décentralisés" déjà expérimentés par la ministre Ségolène Royal entre 1997 et 2000. Cet article montre bien que la candidate probable des socs ne vient pas de nulle part ! Pour celle qui est supposée apporter de la nouveauté dans le monde politique, c’est une réussite... ou un coup de poker qui peut faire perdre la gauche en France ?



Encadrement militaire : Royal n’a rien inventé
4 novembre 2008 - 15h38 - Posté par philippe

Effectivement, Madame Royal n’a rien inventé.... Cependant je m’inscris en faux quant au fait que cela ne marche pas et pour cause puisque je témoigne aujourd’hui.

Après divers larçins et autres magouilles, j’ai été condammné en fevrier 1990 à 6 mois ferme. Après quelques semaines passées à Fleury Merogis, j’ai eu la possibilité de m’inscrire au JET que j’ai intégré en avril. Je vous passe les humiliations de l’administration penitenciaire liées à notre transfert sur la base désaffectée de Creil où des militaires nous ont pris en charge.
Cours de sport, cours de français de maths de géographie et d’histoire ainsi qu’une mission d’interet général nous ont permis pour certains d’entres nous de redevenir des hommes et plus des animaux.

Je n’aurais de cesse de louer la bonté de certains de ces militaires de nous avoir fait confiance en nous donnant quelques mois de leur vie et je tiens à remercier l’Amiral Brac de la Perriere pour les valeurs de respect que son idée nous a insufflé.

A ceux qui disent que ca ne marche pas, je leur répond qu’aujourd’hui je suis chef d’entreprise, père de deux superbes garcons, marié à une femme merveilleuse et loin de mon passé grisatre... Comme dirait l’adjudant chef responsable de mon stage chez JET : si on a pu en sauver un sur mille, c’est déja formidable !

Philippe



Encadrement militaire : Royal n’a rien inventé
17 décembre 2008 - 10h01 - Posté par fassou

J’ai servi en tant que soignant "dans les rangs" de la 13ième en novembre 88 ?...
Nous sommes partis en Janvier 99 en chantier extérieur sur le site de la FFF à Clairefontaine.
J’aimerais retrouver des infos, photos ou archives de cette époque.
Si tu en as ou si tu disposes de références sur ce sujet, je serais très heureux de pouvoir en disposer.
Merci pour ton témoignage réconfortant, et joyeux Noël à vous tous.
Roger





SYRIE : L’armée Syrienne récupère des ex-daesch des armes lourdes de l’OTAN
lundi 16 - 14h55
de : JO
Replace plastic pipes with steel ??
lundi 16 - 11h38
Replace plastic pipes with steel ?
lundi 16 - 11h17
Foot-identitaire : un make-up BBR pour femmes et hommes... en luttes !
dimanche 15 - 16h18
de : Delarue Christian
4 commentaires
OTAN : La guerre qu’ils ne pourront jamais gagner : celle contre les Peuples !
dimanche 15 - 10h40
de : JO
NATIONALISME FESTIF ! VRAIMENT ? ...
dimanche 15 - 09h16
de : philippedechatillon
1 commentaire
Déconnexion massive avant la coupe du monde
dimanche 15 - 01h20
de : CLAP‎
Le sénat Irlandais vote l’interdiction des produits issus des colonies israéliennes
samedi 14 - 20h24
de : JO
MAUVAISES MINES - Combattre l’industrie minière en France et dans le monde
samedi 14 - 19h14
de : Ernest London
L’équipe de France de football : des fantassins en uniforme bleu blanc rouge frappé du coq.
samedi 14 - 16h37
de : René HAMM
Ce matin, nouvelle action sur le Tour de France d’Info’Com-CGT (reportage photo + video)
samedi 14 - 15h58
de : Collectif Bellaciao
Concert : 14 Juillet des luttes et des résistances
vendredi 13 - 14h57
de : Info’Com-CGT
Maurice Lévy, le premier des premiers de cordée, préfère investir au Luxembourg !
vendredi 13 - 11h10
de : Hervé Nathan
Les constructions en bois, prisonnières de l’industrie chimique ?
vendredi 13 - 11h00
de : Pierre Fournier
Stand Info’Com-CGT – Sipc-CGT à la Fête de l’Huma !
jeudi 12 - 22h06
de : Info’Com-CGT
La Féline, mort imminente du bar le plus rock’n’roll de Paris
jeudi 12 - 21h36
de : Laurent Jézéquel
TRÈS BRÈVE RELATION DE LA DESTRUCTION DES INDES
jeudi 12 - 20h29
de : Ernest London
Sommet de l’OTAN : Mais qui a peur de quelques pacifistes ?
jeudi 12 - 16h06
de : jean 1
RASSEMBLEMENT SOUTIEN À GAËL, MOUNIR ET XAVIER CONVOQUES AU COMICO
mercredi 11 - 15h55
NICARAGUA : S’informer autrement !
mercredi 11 - 11h03
de : JO
Au château de Versailles, le discours creux du roitelet Macron
mardi 10 - 18h25
de : JO
Concert : 14 Juillet des luttes et des résistances
mardi 10 - 14h22
1er Festival des Passeurs d’Humanité du 12 au 15 juillet dans la vallée de la Roya !
mardi 10 - 10h55
de : Les Ami.e.s de la Roya
Penser l’oligarchie, la classe dominante et le peuple-classe
mardi 10 - 00h42
de : Christian DELARUE
5 commentaires
BRESIL : LULA RESTE EN PRISON ! (à suivre)
lundi 9 - 11h11
de : JO
J.LUC MELENCHON : MACRON, C’EST LA MONARCHIE PRÉSIDENTIELLE ABSOLUE
dimanche 8 - 20h34
de : JO
BRESIL : LULA libéré après d’immenses MANIFS. populaires !
dimanche 8 - 20h09
de : JO
Livreurs à vélo : pas de pizzas pour la fin du Mondial
dimanche 8 - 12h30
SUR-TRAVAIL en Autriche et extrême-droite : 12H/j et 72 H/sem !
dimanche 8 - 12h27
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LA BOMBE - De l’inutilité des bombardements aériens
samedi 7 - 10h08
de : Ernest London
Uranium Gate sur Léman
samedi 7 - 07h14
de : iwou
Migrants : le Conseil constitutionnel censure le "délit de solidarité", aider un clandestin ne doit pas être puni
vendredi 6 - 13h03
3 commentaires
Pinkwashing : la Marche des fiertés objet de toutes les récupérations
jeudi 5 - 08h48
2 commentaires
Destruction du village palestinien de Khan el-Ahmar par Israël (video)
jeudi 5 - 08h09
1 commentaire
TAZ - ZONE AUTONOME TEMPORAIRE
jeudi 5 - 07h44
de : Ernest London
2 commentaires
Repas de soutien aux Postiers du 92
mercredi 4 - 20h43
Postiers 92 : Toujours là !
mercredi 4 - 20h38
80 Kms./h. : Et si ?
mardi 3 - 20h07
de : JO
10 commentaires
MEXIQUE : Un nouveau SALVADOR ALLENDE élu Président ?
mardi 3 - 16h26
de : JO
Emmanuel Macron : Une bulle nébuleuse au-dessus de sa tête ?
mardi 3 - 15h59
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Devenir adulte, c'est apprendre à vivre dans le doute et à développer, au travers des expériences, sa propre philosophie, sa propre morale. Éviter le "prêt-à-penser". Hubert Reeves
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite