Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"


de : Les ouiouiste...
mercredi 28 juin 2006 - 11h21 - Signaler aux modérateurs
32 commentaires
JPEG - 26.5 ko

Le Non de droite à l’offensive

de Alain Lipietz

Ca va nettement mieux par rapport à mon blog triste. D’abord, la nouvelle opération de ma compagne Francine s’est bien passée. D’autre part, les nombreux messages amicaux d’un peu partout m’ont un peu réchauffé le cœur. Cela dit, je persiste et signe, la France va vraiment très mal. Cette affaire "Lipietz contre Etat-Sncf" agit comme un vrai révélateur de ce que l’on savait depuis pas mal de temps.

L’antisémitisme, comme le racisme en général, ne se cache plus. Le républicanisme (ici représenté par Gallois, le Pdg chevènementiste de la Sncf) nous ramène aux années cinquante, au mythe d’une France résistante et ignorant la Collaboration (à part Pétain, Laval et une poignée de sbires dont on a oublié le nom). Mais cette amnésie, dans les années cinquante, correspondait à une volonté d’aller de l’avant. Ici, elle traduit le repli sur soi et la dénégation d’un "pays perdu" qui ne sait plus du tout où il va.

En relevant le nez de mon activité parlementaire (le Livre Blanc sur les Services publics), de nos problèmes de santé et de l’affaire du procès, je m’en rends compte avec effarement. Mon attention a été attirée par un message injurieux d’un nommé "JP", un troll qui opère depuis quelques temps sur mon forum, en insultant les autres participants. Là, après avoir pris le parti de la direction de la Sncf, il traitait carrément de "pétainistes" les députés ayant voté une résolution sur la suite du débat du TCE. J’avais bloqué ce message comme tous les messages injurieux, et m’étais dit bêtement "encore une blague à la Jennar, inutile de réagir." En effet, un nommé Baudouin, villiériste, relayé par le site Bellaciao , agite la blogosphère contre les infâmes députés qui essaient, dans la suite du rapport Duff-Voggenhuber, de ranimer le débat pour une Europe politique.

Je dirai plus bas deux mots de cette affaire, mais il faut bien voir qu’elle s’inscrit dans la nouvelle assurance de ceux qui à droite cherchent aujourd’hui à liquider l’Europe politique. Cette tentative s’inscrit elle-même dans la dépression française, dont les sources sont beaucoup plus lointaines (comme la colonisation et la collaboration non digérées, etc, etc). Mais c’est vrai que le Non au TCE fût la dernière goutte qui a fait déborder le vase. Jamais bien sûr les intellectuels et les dirigeants politiques qui ont appelé au Non, et de ce fait bloqué l’Europe dans le traité de Maastricht-Nice, n’avoueront qu’ils l’avaient fait exprès ( qu’ils soient d’extrême droite comme Le Pen et de Villiers, souverainistes comme Chevènement et Buffet, social-libéral comme Fabius, ou simplement tenant de la politique du pire comme Besancenot). Jamais les électeurs qui les ont suivi, pour sortir enfin de cette Europe-là, n’avoueront qu’ils se sont fait avoir. Nous sommes un peu dans la situation d’après 1957 et le vote des pouvoirs spéciaux à Guy Mollet par la SFIO et le Parti communiste français : ce « cadavre dans le placard » pèsera durablement sur la conscience française.

Ah, ils nous avaient bien promis, pourtant, les nonistes de gauche, qu’en votant Non, on provoquerait une telle dynamique qu’on pourrait aller beaucoup plus loin que le TCE dans le dépassement de Maastricht-Nice ! On voit aujourd’hui où nous en sommes. Bien entendu, ils ont complètement laissé tomber tout projet pour nous sortir de Maastricht-Nice : pas un mot sur le sujet dans les appels périodiques des comités du 29 mai. Attac ? la presse résonne de leur bataille de chiffonniers pour le contrôle de la direction, mais pas un mot sur les contenus sociaux ou institutionnels des divergences. Horrible soupçon : il n’y en aurait pas ! Et depuis que José Bové s’est porté candidat pour incarner le camp du Non (renonçant à son rôle très fédérateur, où même des Ouiouistes épousaient avec sympathie son combat contre les OGM), la division semble portée à l’incandescence. Même Politis qui pendant près de 20 ans avaient incarné un lieu d’unité et de débat (sauf déjà sur le TCE), s’engage résolument pour cette candidature 100 % noniste et, pour la première fois, refuse à l’avance, par le biais d’un éditorial de Denis Sieffert, de soutenir en quoi que ce soit les malheureux candidats (Vert...) qui auraient le tort de penser que le TCE était quand même plus à gauche que Maastricht-Nice.

JPEG - 28.8 ko

Tout cela ne mériterait qu’un rire amer si je ne trouvais sur les listes de débat internes aux Verts quelques interrogations semi-crédules sur le texte de Baudouin. C’est vraiment agaçant de voir des Verts ajouter foi à une rumeur issue de l’extrème-droite ! Alors, voyons de quoi il s’agit. Le vote du 14 juin sur la suite à donner à la période de réflexion sur le Traité constitutionnel européen (rapport « Leinen ») s’inscrit dans le fil de l’initiative du Parlement européen pour débloquer l’affaire (rapport Duff-Voggenhuber). Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette initiative a fait flop : les gouvernements n’en veulent pas.

Ça n’a rien d’étonnant : la droite est largement majoritaire en Europe, les gouvernements de droite ou pro-américains (Aznar) s’étaient presque tous prononcés « contre » le TCE, l’acquiescement de Berlusconi, on le sait maintenant par le livre Ma cavale, de Cesare Battisti, avait été arraché dans un marchandage sordide incluant la remise en cause du droit d’asile pour les « dissociés » des années de plomb italiennes. La seule surprise était le soutien que lui avait apporté Chirac. A mon avis, il s’agissait de sa part de la poursuite d’une lune de miel avec l’Allemagne de Gerhard Schröder et de Joshka Fischer, suite à leur campagne commune contre les Etats-Unis à propos de la guerre d’Irak. La puissance de l’Allemagne, le verbe de Villepin : tel était alors le rêve de Chirac qui de toutes façons (on l’a vu lors du débat télévisé avec les jeunes), n’avait pas lu le TCE. Mais Sarkozy s’était fait remarqué par son silence assourdissant pendant la campagne, Madelin suivait la ligne du Wall Street Journal et du Financial Times : contre. Depuis, la droite française, comme les quelques sociaux-libéraux qui avaient feint de soutenir le TCE (Védrine), ont jeté le masque : témoin le long article du grand idéologue de la droite sarko-balladurienne, animateur de la revue Commentaires, Pierre Manent, dans Libération du samedi 25 juin.

Du coup, les Verts au Parlement européen n’avaient pu accorder qu’un intérêt poli à la suite décevante de cette initiative qu’ils avaient pourtant portée de toutes leurs forces il y a quelques mois. Et dans mon compte-rendu de la session du 14 juin, je m’étais contenté de rapporter le seul vote en co-décision important ce jour là : sur le programme cadre en matière de financement de la recherche. J’aurais pu signaler aussi le vote du rapport « Planification de la préparation et de l’intervention de la Communauté européenne en cas de grippe pandémique » : la grippe aviaire vient hélas de muter en grippe humaine à Sumatra...

Bon, qu’y avait-il donc dans ce rapport « Leinen » ? Tel qu’il a été adopté, il ne fait que rappeler que l’écrasante majorité du Parlement européen avait voté le TCE, et que la grande majorité des européens qui se sont déjà prononcés se sont prononcés « pour » : 16 pays représentant la majorité des pays et la majorité de la population (si on s’en tient aux seuls pays qui ont voté par référendum, 55 % de Oui). Il presse les pays qui n’ont pas encore donné leur avis de le donner. Il entérine le fait que les Non français et hollandais posent un vrai problème (et c’est nouveau : jusqu’à présent, les pays ayant déjà voté Oui étaient réticents à considérer que leur Oui valait moins que les Non franco-hollandais) et demande très poliment à ces pays comment ils entendent le résoudre. Et conformément à la dernière position du conseil européen et à l’amendement qu’avaient déposé les Verts sur le rapport Duff-Voggenhuber, il ne demande pas explicitement d’adopter « ce » TCE, mais de poursuivre le débat pour une Constitution. Il presse les gouvernement d’adopter en Conseil toutes les mesures progressistes du TCE qui peuvent l’être dans le cadre du Traité actuel. Voilà.

Et voici maintenant ce que dit Christophe Baudoin, ex-président de l’Union des Jeunes pour le Progrès (le mouvement de jeunesse des gaullo-chiraquiens), dans son texte originellement publié sur le site d’un des trois groupe à la droite de la droite du Parlement européen, Indépendance et Démocratie (ID) (celui des Villiéristes, du Parti pour l’Indépendance du Royaume Uni et de la LPR polonaise). On le trouvera repris sans pincette sur le site Bellaciao, ce qui en dit long sur une certaine “rouge-brunisation” induite par le Non.

“Le 14 juin vers midi, dans la torpeur générale de l’hémicycle du Parlement de Strasbourg, ils ont voté pour une résolution exigeant que la France remette la Constitution européenne telle quelle sur les rails de la ratification dès 2007. Pire, ils ont voté contre un amendement qui rappelait la règle de l’unanimité pour la ratification et les invitait à exprimer leur respect pour le résultat des référendums français et néerlandais.”

Passons sur l’antiparlementarisme, très “6 février 34”, au quel nous a habitué la campagne du Non. J’ai souvenir que ce jour-là, la clim était glaciale dans l’hémicycle... et la bataille acharnée sur le “7e programme cadre” pour la recherche, où le vote du PE était décisionnel, avec d’homériques empoignades sur les cellules souches ou les énergies renouvelables (mais en France on s’en fiche, ou du moins Baudoin & Bellaciao).

GIF - 54.2 ko

Et reportons nous au texte voté, facilement accessible pour tout le monde et comme tous les textes, sur le site du PE (ensuite on fait les onglets "activités", "travaux parlementaires", "derniers textes adoptés", et on descend jusqu’au 14 juin.)

On trouve deux phrases TRES vaguement ressemblantes aux allégations de Baudoin et Bellaciao :

7. invite le Conseil européen à prier les États membres qui n’ont pas encore mené à terme les procédures de ratification d’élaborer, avant la fin de la période de réflexion, des scénarios crédibles sur la façon dont ils entendent faire avancer les choses ;

8. suggère que le Conseil européen élabore un cadre approprié permettant qu’ait lieu, dès que le calendrier politique le permettra, un dialogue spécifique avec les représentants des pays où le référendum sur le traité constitutionnel s’est soldé par un résultat négatif, pour examiner si, et à quelles conditions, il leur paraîtrait possible de reprendre la procédure de ratification.

“Si et à quelle condition...” Difficile, pour la majorité très large d’Européens qui attendent la bonne volonté de ces deux pays, de faire plus conciliant !! Quant à « l’ultimatum de 2007 », il renvoie peut-être aux deux phrases suivantes, en effet optimistes, mais correspondant à l’hypothèse rapide d’un vrai referendum européen couplé avec les Élections de 2009, ou à l’hypothèse lente de confier au PE de 2009 un rôle constituant :

4. invite le Conseil européen à passer de la période de réflexion à une période d’analyse allant jusqu’à la mi-2007, en vue d’arriver, pour le second semestre de 2007 au plus tard, à une proposition claire sur la marche à suivre en ce qui concerne le traité constitutionnel ;

13. réaffirme qu’il entend obtenir que le nécessaire accord constitutionnel soit prêt pour le moment où les citoyens de l’Union seront appelés à participer aux élections européennes en 2009.

Je laisse lectrices et lecteurs comparer avec les grossiers mensonges de Baudoin & Bellaciao.

Mais suivons plus attentivement les critiques de Baudoin-Bellacaio, sur ce qu’a “refusé de voter le Parlement”. Ils se centrent sur un amendement d’Indépendance & Démocratie, mis aux voix en deux parties.

1. rappelle que le "Traité Établissant une Constitution pour l’Europe" signé à Rome le 29 octobre 2004 ne peut être appliqué sans ratification à l’unanimité (...)"

Là, question piège ! On peut voter : “pour”, si l’on considère que c’est un fait, si scandaleux soit-il (et c’est ce que j’ai fait† !), “contre”, si l’on veut exprimer son hostilité à cet état de fait (hostilité que je partage par ailleurs, ayant jadis voté contre Maastricht et Nice !). Cette hostilité à l’unanimité était la position officielle commune au Oui et au Non de gauche : ces derniers s’égosillaient il y a un an contre la “double unanimité” nécessaire à toute modification constitutionnelle dans le cadre de Maastricht-Nice. Le simple fait que certains “non de gauche” comme Bellaciao reprennent l’argument de « l’unanimité nécessaire » en disent long sur leur sincérité d’alors !!

Car pour Bellaciao et ID, les “méchants”, ceux qui ne respectent pas le vote de la Frrrance, c’est ceux qui ont voté “contre” et qu’ils épinglent dans leurs gros titres.

Le vote sur la deuxième partie de l’amendement de l’extrême droite était heureusement plus clair :

"(...) et exprime solennellement son respect pour le choix démocratique de la France et des Pays-Bas d’avoir voté "non" à 54,9 % et 61,6 % respectivement "

Je respecte les électeurs français ou espagnols, du Non comme du Oui. Mais je ne respecterai qu’un « vote démocratique » sur une question européenne : à l’échelle de l’Europe. Et majoritairement c’est Oui, pour le moment. Je vote donc contre.

Sur les 127 votes pour, on retrouve toute l’extrême-droite et les conservateurs britanniques, les communistes (moins la coordonnatrice des communistes allemands, la berlinoise Sylvia-Yvonne Kaufmann, qui reste kantienne et considère qu’il est “immoral de voter contre un traité qu’on sait meilleur que celui qu’il remplace”), et les souverainistes verts (une anglaise, un suèdois, un flamand). Bref, la minorité qui avait voté contre le TCE en janvier 2004.

Mais là n’est pas l’essentiel. Le texte de Baudoin, goulûment repris par une partie du Non « de Gauche », n’a qu’une cible (il suffit de le lire en entier) : la défense de l’unanimité, en particulier en matière constitutionnelle, c’est à dire du droit de veto de chaque pays sur tous les autres. (En fait , il s’agit surtout du droit de veto de la France. Car si c’etait Malte et l’Estonie qui avaient dit Non...)

Cette unanimité signifie le blocage politique sur toute initaitive de réforme, l’impossibilité de la décision démocratique. C’est-à-dire , puisque l’Europe économique est déjà faite : le triomphe du marché sans régulation, le néo-libéralisme. S’il ne fallait qu’une raison pour préférer le TCE à Maastricht Nice, c’est que Maastricht-Nice ne se réforme qu’à l’unanimité, alors que le TCE (article IV-443-4) prévoyait la possibilité d’une révision ultérieure à la majorité de 4/5 des pays. C’est le fond de la divergence, merci à l’extrême droite de l’avoir rappelé, et c’est ce que le Parlement visait :

9. fait remarquer à la Commission qu’un ordre constitutionnel est indispensable pour rendre juridiquement contraignante la Charte des droits fondamentaux, pour réaliser une démocratie européenne et pour arriver à une Union plus opérationnelle et plus sociale.

Il est vrai que le “déclaration n° 30” (jointe au TCE, mais sans valeur juridique) du Conseil européen l’engage à trouver une solution si le TCE lui-même est ratifié par 4/5 des pays. On s’en approche ;-)

Adresse de cette page :

http://lipietz.net/blog.php3?id_bre...

JPEG - 57.7 ko


Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 12h34

juste une mise au point. Le ’Jp’ du blog du fantaisiste Lipietz n’a rien à voir avec moi, JP de Bellaciao !
Pour tout vous dire, j’ignorais qu’il en avait un (un blog), alors ...
Mais je trouve cependant que c’est un triste sire et que les verts avec Conhn bendit, lui et quelques autres sont quand même sacrément mal barrés.
JP



> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 12h43

que de blabla pour arriver à : "Je respecte les électeurs français ou espagnols, du Non comme du Oui. Mais je ne respecterai qu’un « vote démocratique » sur une question européenne : à l’échelle de l’Europe. Et majoritairement c’est Oui, pour le moment. Je vote donc contre.""
monsieur Lipietz arrange les choses à son gout !
ou et quand a t on participé à un vote democratique à l’echelle de l’europe ?
l’europe n’existe pas !
et par des additions de chevres et de choux , monsieur Lipietz decide que democratiquement le oui l’a emporté par 55% !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Ce qui lui permet de se foutre comme de sa premùiere chemise du vote exprimé par le peuple français , monsieur Lipietz est tellement européen que pour lui le peuple français n’existe déjà plus !
nous passerons sur la delicate attention de mr Lipietz , qui considere que si j’ai 12heures à ma montre et si je reconnais que mr lepen n’a pas tort de dire qu’il est midi , je suis rouge-brun .
Pauvre défense d’un pauvre homme !

claude de toulouse .



confusion immorale, et maladroite
28 juin 2006 - 13h16 - Posté par

parmi celles et ceux d’entre nous qui avons voté non le 29 mai 2005, et ne l’avons pas regretté depuis : il en est qui par ailleurs trouvent tout à fait normale l’action intentée contre la SNCF par des familles de déportés, et n’avons que mépris pour le rôle joué (une fois de plus) en cette affaire par la famille Klarsfeld. On se demande bien dans ces conditions pourquoi, au début de son texte, Lipietz éprouve le besoin de se livrer à un mélange-des-genres, et de lancer contre nous des insinuations sans objet. Essaye-t-il ainsi de relancer ainsi indirectement l’accusation de bruns-rouges-etc., à laquelle il ne croit pas un mot ? Le procédé est peu digne. Quoi qu’il en soit le procédé est aussi, tactiquement, très maladroit, car son auteur ne peut que perdre sur les deux terrains : 1) il ne fera pas un seul partisan de plus, à cette Europe ultra-libérale que nous concoctait la racaille 2) et il ne peut qu’éloigner de lui des gens qui ne lui sont pas forcément hostiles à ce que lui et sa famille avaient à dire, dans le cadre de cette action qui aura permis de rappeler qu’au lendemain de la guerre la SNCF envoyait encore sa facture et se la faisait payer, belle mentalité...


> confusion immorale, et maladroite
28 juin 2006 - 13h40 - Posté par

je vais pas pinailler , mais plutot que la SNCF , il vaudrait mieux ecrire , la direction de la SNCF , car sinon c’est passer un peu vite sur le sacrifice que des centaines de cheminots ont fait de leur vie , malgré le gouvernement de vichy et la présence des troupes d’occupation allemandes .
claude de toulouse .


(pour 28/6/2006, 13h40)
29 juin 2006 - 10h59 - Posté par

entièrement d’accord avec toi, sur le fond, mais enfin il est clair, que lorsqu’on attaque les Galeries Lafayette c’est bien l’entreprise, que l’on attaque, et non... les employés ; la façon dont ici des faux-derches (je ne parle évidemment pas de toi...) ont pu ici se découvrir une vocation de... défenseur des cheminots, appelle peu de commentaire.


> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 13h20

on est dans le virtualisme le plus total, ces gens sont des fous dangeureux... Ils ont tellement l’impression qu’ils ont raisons que rien ne les arrêtes. Les faits sont pour eux insignifiants, un type comme Lipietz est un kmer vert qui nie aux autres le droit de penser et de vivre différement de lui. le drame c’est que seul ces gens ont le droit de citer. C’est déprimant et je ne sais pas ou cela va nous mener ?! ...



> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 13h29

C ’est très amusant de lire que pour Lipietz seule la gauche à milité pour le oui ! Il nous dit que la droite était absente (ah bon et cette fameuse Une de Paris-Match avec Sarko et Hollande, frères siamois appelant ensemble au OUI) et que Chirac a soutenu le TCE uniquement pour faire plaisir à Shroeder !

C’est d’un niveau tellement.... pitoyable.

Décidément chez les Verts la falsification et la mauvaise sont le lot commun : autre exemple, hier Yves Cochet appelait "le PCF et le PS" a faire "un effort" sur la question des OGM (c’était à propso de la condamnation scandaleuse de Jean-Emile Sanchez). Comment Cochet peut il oublier que c’est .... Dominique Voynet qui a signé le premier décret d’introduction d’OGM en France ?

Meme sur les sujets environnementaux on ne peut pas faire confiance à ce parti de politicards.

Jips



> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 13h45 - Posté par

Deux questions à poser à Alain Lipietz :

1°- Combien de pays de l’union européenne ont voté démocratiquement par reférendum la question du TCE ?

2°- L’Europe telle qu’elle se bâtit sera t-elle indépendante des Etats-Unis ?

William


> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 14h06 - Posté par

Lipitietz met la pelletée de terre sur le cadavre du TCE. A son insu .
Demander aux députés Européens de reconsiderer dans leurs pays d’origines la réponse non coincidant avec question posée est révélatrice : Il faut reposer la question car ces cons de Français (nonistes) n’ont rien compris et il faudra leur reposer la question jusqu’à ce qu’elle coincide avec celle des dominants (lobbies, professionnels de la politique, cerberes de la communication, actionnaires majoritaires etc..)
T’a raison Lipietz de reprendre les arguments éculés des ouistitiouistes (les macaques de l’intox).Les autres , c’est des rouges bruns des cagoulards, des gueux fachos, on connait la chanson.... continue à creuser ton trou.


> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 14h52 - Posté par

Jai un SCOOP !!! LIPIETZ et ses amis VERTS sont de GAUCHE !!! Pour ceux qui ésiteraient pour les élections de 2007...
François


> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 15h48

Donc, je résume :

Le site rouge-brun Bellaciao passe largement les propos de Lipietz contre le site même ....

Pas mal....

Bellaciao commence a sérieusement lu par un certain nombre de journalistes, parlementaires, dirigeants politiques, etc....

Cette solicitude a de sérieuses contreparties
http://bellaciao.org/fr/article.php...

On peut penser que maintenant le microscope est braqué dessus....

Nous avons eu par exemple la charge de Jean-Francois Kahn traitant de Bobos les gens de Bellaciao (dis-moi Kahn, moi c’est 1700 euros au bout de 33 ans de carrière, pas de bien immobilier, et toi ? Tu ne serais pas un bourgeois oui non ?) parcequ’ils avaient écorché un petit peu la Sarkolène sur ses positions sécuritaires et manipulatrices.

Nous avons notre ami Lipietz qui ouvre le feu en traitant Bellaciao de rouge-brun, parceque certaines positions postées sur ce site attaquent une demande de certains parlementaires de ne pas tenir compte d’un vote populaire....

Bellaciao donc a apparemment passé ces propos pour suciter débat.... Sacrés fascistes de favoriser le débat.....
Sans parler des propos glissant sur l’anti-semitisme, bravo Lipietz, encore un effort.

Comment notre ami en est-il arrivé là ? A de telles dérives ?

Copas



> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 16h01 - Posté par

Nous avons eu par exemple la charge de Jean-Francois Kahn traitant de Bobos les gens de Bellaciao

Copas, où as-tu eu cette information ? Si tu as un lien, peux-tu le mettre en ligne STP, ca m’interesse de voir comment il a réagit de s’être fait démasqué le JFK.

Jips


> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 16h38 - Posté par

Quand il y a eu la sortie de Royal sur les jeunes délinquants, ça a flambé sec sur Bellaciao, et Marianne a fait tout un article contre l’hypocrisie bien pensante de la gauche qui ne veut pas voire la réalité (la la la la la la......), et dans le début de cet article Bellaciao a eu droit à la cannonade de Kahn, en presque prime time si je puis m’exprimer ainsi.

Ca devait donc être le numéro qui a suivit (ou le suivant) le coup de Royal. A retrouver, j’ai failli écrire un petit mot là dessus pour bellaciao puis j’ai laissé tomber (et merde ! je ne suis pas un pro de l’écriture....)...

Je tiens à dire que les positions de Kahn regardent Kahn , je tenais juste à parler de fric là dessus avec lui, sur les conneries de dire qu’il n’y a que les bobos (bourgeois donc) à ne pas souhaiter plus de dureté contre les fils de pauvres. Sinon celà le regarde, même de se faire critiquer là dessus.

Mais ce qu’il faut voir c’est que Bellaciao commence à suciter interets, pour le meilleur comme pour le pire. Et l’arrivée d’autres opinions necessitant de ferrailler + precisement , aide à aiguiser l’esprit.

Copas


> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 16h41 - Posté par

Ce que ALipietz n’a pas compris avec notre NON au TCE, c’est qu’on veut pas d’une Europe basée sur le fric, mais une Europe sociale, où chaque citoyen serait au centre de ce dispositif.
Les acquis sociaux des pays européens sont attaqués, mais les médias se gardent bien de nous le faire savoir. Regardez, les manifs en Grèce. Mais comment les Verts, et le PS peuvent cautionner la privatisation des facs, des CDI pour les profs non titularisés, le rendement dans les hôpitaux, une immigration choisie, l’enlèvement d’enfants des écoles publiques, une généralisation des OGM (en passant, faudra que les chercheurs qui ont signé en faveur de la culture des OGM en plein champ pour la recherche médicale m’expliquent pourquoi, d’après eux, il n’y aurait pas de danger de dissémination de ces pollens trafiqués. C’est la peine de faire des études, si c’est pour nous sortir des aneries pareilles).
Vraiment, ALipietz allez vous établir dans une cité HLM, faites vous inviter dans une famille pauvre et vous comprendrez les dégâts du libéralisme. Y’en a marre que la majorité des gens vive chichement alors qu’une minorité vit richement, se vautre même dans l’opulence. C’est plus qu’indécent. La preuve, certains, pris de remords sans doute, commencent à donner leur fric engrangé on sait pas comment pour des oeuvres caritatives (Bill Gatz, etc). Donc ALipietz, Non pour ce TCE, mais oui pour un TCE social.


> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
29 juin 2006 - 10h48 - Posté par

Billgats donne son fric , pas par remords, mais pour éviter de payer trop de taxes . Sans cela , il risque de crouler sous les dollars ainsi que ces enfants et ces petits enfants et arriere petits enfants. le controle des comptes des fondations par le gouvernemt us est nul, et donc on peut faire ce qu’on veut avec, qui ira verifier que ce fric est distribue dans le but de lutter contre les maladies infectueuses. Si les us veulent aider les autres, qu’ils restent chez eux ! je vous garanti que les maladies, la faim et autres calamités provoque par la guerre, dimuniraient de 50%, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Rappelons-nous aussi, que c’est nous qui avons contribués a cette fortune ,qui n’a pas toujours été légalement aquise, puis ce que Bill s’est évertuer pendant des décenies a écarter tout concurent.
Lulia


> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
29 juin 2006 - 15h19 - Posté par

Ok, avec ce que vous dites Lulia. Je sais aussi qu’il paie bien ses salariés. Mais BillGatz a encore trop d’argent.


> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 16h20

Notre ami démocrate a laissé passer un seul commentaire opposé à ses insinuations sordides et c’est à lire :

Mr Lipietz : ne sauriez-vous pas ce qu’est un "open-publishing" ?? Le site Bellaciao n’est pas modéré à priori (contrairement à votre blog, ce qui fait que mon message n’apparaîtra vraisemblalement pas...).

Chacun peut y exposer son opinion à condition qu’elle soit en régle avec la Loi régissant l’expression publique. Les modérateurs de Bellacio n’ont sans doute rien vu d’insultant, de raciste etc.. dans le message que vous mettez en cause. Je suis très surprise de vous voir employer la méthode de l’amalgame.

Il m’est arrivé de défendre vos positions (il y a bien longtemps je l’avoue). Mais je m’aperçois que j’ai eu tort. La vieillesse, si elle n’est pas un naufrage pour tous, est quand même la plus sûre façon de délayer ses opinions dans la guimauve (à moins que ce ne soit seulement que céder à l’appel de la gamelle...). X. XXXXXX noniste CAR européenne mais de gauche elle !

Lipietz estimant raisonnable que des parlementaires demandent de remettre en cause une décision démocratiquement exprimée à la suite d’un débat d’une rare qualité de la part des opposants au TCE, il pensera certainement qu’amalgamer ceux qui se battent pour la liberté d’expression et des fascistes c’est bonnet blanc et blanc bonnet, voir vert de gris....

Et en plus il y a des verts , les sournois, qui lui ont posé des questions ? 12 balles pour les traîtres !

C’est ainsi, il arrive que ceux que l’on prend le bras dans le pot de confiture deviennent hargneux, agressifs, méchants, c’est un classique....

Il cite Fevrier 1934, et honte à lui de citer celà, car les facsistes de 34 étaient pour un régime autoritaire, remettaient en cause la démocratie....

Là c’est l’inverse, certains parlementaires demandent de ne pas tenir compte d’un choix démocratique, qui est du côté des fachos de 34 dans l’affaire ?

Et plus largement, la remise en cause de positions de parlementaires fait partie de la démocratie et il est délirant d’estimer que les citoyens soient assimilables à des anti-parlementaristes fascistes parcequ’ils critiquent des positions anti-democratqiues de parlementaires.

Le passage au gouvernement a fait enfler des chevilles au delà de toutes limites.....

Mais plus loin et pour ne pas lâcher 34, faut-il faire remarquer à Mr Lipietz, si celà ne trouble pas trop ses certitudes, que des parlements entiers également (il cite lui-même un cas) se sont fourvoyés dans des horreurs politiques ? Des votes en faveur de Pétain, aux guerres coloniales, de l’assentiement des élites politiques pour jeter les peuples dans la boucherie de 14-18 jusqu’aux votes de hontes contre des déshérités du tiers monde qui essayent de venir chez nous ?

Critiquer ces décisions, critiquer les parlementaires se roulant de ces boues, en termes vifs, lutter contre, c’était alors être du côté de la liberté. Se battre pour la liberté .

Faut-il le rappeler ?

Dernier point : Bellaciao n’est pas une caserne, un site caporalisé, il leur arrive de tenter d’éteindre des incendies que leur ouverture aux débats a permit.
Les traîter de "rouges-bruns" pour celà est miserable...

Copas



> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 16h35

Le site bellaciao publie le texte d’alain Liepietz !
Les médias dominants (grands amis de ce dernier)ne donnent jamais la parole aux dissidents !
Le site des verts ne publiera pas l’article de bellaciao !
ALORS VAS FAIRE TES LECONS DE MORALE A TES AMIS LES PATRON DU CAC 40 AU LIEU DE NOUS POLLUER L’ECRAN DE L’ORDI !
PS:Ton argumentation ne tiens pas la route mon pauvre alain.Elle confirme meme ce que prétendait l’article !
RE-PS:Si il y a un second tour Besancenot/Sarkozy je suis quasiment sur que votre parti appelerait a voter pour ce dernier...tout ca pour dire que le terme "rouge-brun" n’a lieu d’etre que pour un daltonien :"vert-brun" c’est une jolie couleur apres tout...et tellement plus répandue !



Lili aimes-nous !
28 juin 2006 - 17h32 - Posté par

Non c’est vert de gris la mauvaise couleur (hi hi hi...)...

Bon mais ça c’est pas bon :

Le site des verts ne publiera pas l’article de bellaciao !
ALORS VAS FAIRE TES LECONS DE MORALE A TES AMIS LES PATRON DU CAC 40 AU LIEU DE NOUS POLLUER L’ECRAN DE L’ORDI !

Je pense qu’il faut distinguer les Verts de Lipietz, même si il en est une des expressions multiples.

Ensuite je ne pense pas qu’il soit un ami des patrons du CAC 40... Mais bon je peux me tromper mais je pars d’emblée du principe que non. C’est une orientation un peu plus complexe que celà.

En plus il y a suffisemment de chose à dire sur ce qu’il dit pour se préoccupper de ce qu’il ne dit pas et pourrait dire ou penser....

Partons des actes et des écrits , c’est plus simple et en plus moins critiquable.

Mais j’ai bien conscience là qu’on perturbe completement le regard de Lipietz sur Bellaciao dont il parle comme si c’était son blog comme le sien ou une quelconque autre caserne.

Alors ami Lipietz elle est où la ligne de Bellaciao ?
Mon ami qui dit que tu es un pote aux patrons du CAC
Moi qui dit que non c’est pas bien de dire ça, il y a assez à moudre dans tes propos pour t’en inventer d’autres....
Notre ami PJG qui soutient lui le TCE....

Ah ! J’ai trouvé ! Le parlement européen est brun car dedans il y a des bruns ! heu.... J’ai dit une bêtise là ?

Lili, aimes-nous !

Copas


> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
29 juin 2006 - 12h09 - Posté par

vert-brun est meme bien plus naturel que rouge-brun ! les verts sont nes en Allemagne apres le nazisme : conversion du romantisme allemand d’une haine a l autre : apres avoir hai les rouges (slaves) et les juifs, ont etend encore plus, ca sera les pollueurs (gens d usine etc., i.e. potentiellement pas mal de travailleurs !)
Les proccupations eclogiques ok, mais le parti vert, sans allez jusqu a la parano, mefiance !


> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 17h14

Sur l’articulation entre la question de la plainte sur la SNCF et Bellaciao. Le texte est en deux parties, bien que le fait de lier en un seul texte concourt à manipulation.

Pour ce qui est du texte (reprise de ID ) par Bellaciao, il ne me gène pas si ça permet de nourrir le débat. Dans ce texte je ne vois pas d’appel à une société autoritaire ni à des solutions autoritaires.

A l’époque du débat sur le TCE il y avait eu bien des positions et des débats repris par tous les éventails politiques tant dans le OUI (ailleurs qu’en France il y eut des soutiens qui ne le cedaient pas beaucoup à LePen) que dans le NON.

Si les souverainistes doublent les forces "tcsites" au parlement sur la question du respect de la démocratie, des règles et du respect des citoyens c’est que certains courants ont lentement dérivé, se sont laissés aller à traîner sur des terrains très glissants et bien loin des principes démocratiques, tant sur le texte proposé que dans les comportements, comme le dernier cas du 14 Juin l’a illustré.

Penser que le principe fasciste, nationaliste, et réactionnaire ne puisse venir qu’à l’echelon des anciens états-nations mérite d’être ré-éxaminé à la lumière des actes et propostions de certaines forces européanistes qui lentement se sont laissé aller à considerer comme accessoires des fossés qui se sont ouverts entre les citoyens européens (dans tous les pays ou presque) et leurs représentations, les politiques menées, etc ... et à penser que la démocratie là dedans n’était qu’un rouage subalterne dans le concret des fonctionements....

Ces dérives peuvent, si elles s’accentuent, donner naissance un jour à des courants européanistes autoritaires qui, si ils font jonction avec un courant d’extreme droite européaniste qui travaille depuis longtemps certains milieux à l’echelle continentale.

Les risques ne viennent pas que des souverainistes.
Mais revenons aux propos repris ....
Le texte repassé sur Bellaciao que tu cites disait celà, c’est très court, avant de citer les votes :

Le 14 juin vers midi, dans la torpeur générale de l’hémicycle du Parlement de Strasbourg, ils ont voté "pour" une résolution exigeant que la France remette la Constitution européenne telle quelle sur les rails de la ratification dès 2007.

Pire, ils ont voté "contre" un amendement qui rappelait la règle de l’unanimité pour la ratification et les invitait à exprimer leur respect pour le résultat des référéndums français et néerlandais.

"rappelle que le "Traité établissant une Constitution pour l’Europe" signé à Rome le 29 octobre 2004 ne peut être appliqué sans ratification à l’unanimité (...)" :

Un ton polémique, mais là pas de critique autoritaire, de propositions autoritaires ou souverainistes. Et il était signé "Strasbourg" ... Pas de developpement significatif sur le Puy du Fou (hi hi hi)....Ni sur la Marine, les émigrés et contre les droits de l’homme, ....

Ce texte pouvait faire l’objet légitime d’une amorce de débat (il faut rappeler que ça faisait un petit moment qu’on cherchait les votes réels et tu nous y a aidé, merci).

Tu ne parlerais pas d’un autre texte par hasard ?

Copas



> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 18h40

Oui dans l’affaire vous avez été à droite des souverainistes en acceptant comme légitime de demander à ce qu’un vote démocratique ne soit pas pris en compte.

Non la position des souverainistes n’est pas démocratique, oui vous avez été encore pire qu’eux sur ce point précis.

Les faits :
Demande de ne pas tenir compte d’une décision démocratiquement exprimée, c’est grave, très grave, comme charge contre le principe démocratique. C’est brun foncé là comme dirait Lipietz.

Voter sur le TCE était-ce anti-démocratique ? Dites-le alors ! Ca sera plus clair.... mais il faut être rationnel et demander qu’également les parlements ne se prononcent pas.....On ne sait jamais.

Vous ne pouvez pas demander, avant que n’existe le cadre necessaire, qu’un système démocratique fonctionne (votes à l’échelle européenne), surtout en plus pour un texte, le TCE, qui ne prevoit pas un tel fonctionement démocratique....

La souplesse de vos positions sur la démocratie approche celle du caoutchouc !

Nos amis qui voulaient un texte ne prévoyant que le droit à pétition ( nous n’avions pas besoin de ce texte pour en faire ! ) , avec des conditions cornichones en plus, sont maintenant pour des référendums européens ???????????????????
Nos amis qui voulaient une constitution verouillée sur le principe réel de l’unanimité sont maintenant pour les decisions à la majorité en Europe ?

Et bien, nous attendrons d’abord leurs propositions de modifications concretes sur ces points dans le TCE avant de les prendre au sérieux de leur croisade pour un referendum européen sur le TCE à la majorité .....

Copas



> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 18h45

Roual Marc Jennar à écrit un texte au sujet de ce vote parlementaire :

au sujets de ces verts, ps, udf, ump qui se permettent de remettre en cause notre vote :

"Peut-être objecteront-ils que cet amendement a été déposé par un élu du parti de Philippe De Villiers et qu’ils ne pouvaient pas le soutenir pour cette raison ? Mais rien ne les empêchaient de déposer leur propre amendement exprimant avec leurs propres mots un contenu identique.."

merci monsieur Roul Marc Jennar pour votre clartée, votre facultée de nous rendre accéssible les choses les plus complexes.

Hannah.

ps : je vous transmet le texte en entier de RM Jennar (s’il n’a pas encore été publié sur bellaciao) que j’ai trouvé sur le site d’Etienne Chouard :

23 juin 2006

LE PARLEMENT EUROPEEN, LE DROIT ET LA DEMOCRATIE

"Nemo censetur ignorare legem" - nul n’est censé ignorer la loi, disaient déjà ces grands codificateurs que furent les Romains. Plus près de nous, le Parlement européen une assemblée, qui prétend créer du droit pour toute l’Europe, semble totalement ignorer elle-même ce précepte.

On vient une nouvelle fois d’en avoir un exemple avec le vote d’une résolution "sur les étapes futures de la période de réflexion et d’analyse sur l’avenir de l’Europe". Préparé par le député socialiste allemand Jo Leinen, président de la commission des affaires constitutionnelles, ce texte a été soumis à l’assemblée plénière le 14 juin. Les votes sur le projet de résolution et certains amendements déposés confortent l’observateur dans la conviction que cette institution ne mérite pas la considération due à une institution parlementaire gardienne de l’Etat de droit.

Un amendement au texte proposé contenait deux parties. La première rappelait que : "pour pouvoir être appliqué, le "Traité établissant une Constitution pour l’Europe" signé à Rome le 29 octobre 2004, doit être unanimement ratifié." Non seulement, cette exigence d’unanimité se trouve inscrite dans le projet de traité lui-même en son article 447, § 2, mais il s’agit pas moins que d’un principe majeur de droit international que rappelait, il y a peu, Hubert Védrine ("en droit international des pays, quel que soit leur nombre, ne peuvent imposer un traité à un pays qui l’a rejeté" - Le Monde 9 juin 2005).

Par 432 voix contre 145 et 5 abstentions, le Parlement européen a rejeté cette première partie de l’amendement. Parmi les Français qui ont voté contre, on trouve :

 les UMP Audy, Bachelot, Daul, Descamps, De Veyrac, Fontaine, Gaubert, Gauzès, Grossetête, Guellec, Lamassoure, Mathieu, Saïfi, Toubon et Vlasto ;
 les UDF Beaupuy, Cornillet, De Sarnez, Fourtou, Gibault, Laprerrouze et Lehideux ;
 les socialistes Arif, Bono, Bourzai, Carlotti, Castex, Desir, Guy-Quint, Hamon, Hazan, Laignel, Patrie, Peillon, Poignant, Rocard, Savary, Trautmann, Vaugrenard, Vergnaud, Weber ;
 les Verts Bennahmias et Onesta.

La deuxième partie de l’amendement proposait la phrase suivante "exprime solennellement son respect pour le choix démocratique opéré par la France et les Pays-Bas quand ces pays ont voté "non" à 54,7% et 61,6% respectivement." Elle a également été rejetée par 453 voix contre 127 et 26 abstentions. Les Français qui se sont opposés à ce texte demandant le respect du vote des Français : les mêmes auxquels il faut ajouter les UDF Cavada et Griesbek et les socialistes Le Foll et Roure qui n’avaient pas participé au vote sur la première partie de l’amendement. Le Vert Lipietz qui avait soutenu la première partie a voté contre la seconde.

Peut-être objecteront-ils que cet amendement a été déposé par un élu du parti de Philippe De Villiers et qu’ils ne pouvaient pas le soutenir pour cette raison ? Mais rien ne les empêchaient de déposer leur propre amendement exprimant avec leurs propres mots un contenu identique.

Ainsi donc, des élus français, socialistes inclus, ont rejeté à la fois le respect d’une règle de droit et le respect du choix du peuple français tel qu’il s’est exprimé le 29 mai 2005.

Quant à la résolution elle-même, elle a été approuvée par 347 voix contre 212 et 70 abstentions.

Ce texte rappelle une précédente résolution (19 janvier 2006) demandant l’application du traité inchangé en 2009 au plus tard et "réaffirme son soutien au TCE". Il "met en garde contre toute tentative de détricoter le compromis global" et "réaffirme son opposition à la mise en oeuvre fragmentée de parties de l’accord constitutionnel global". La résolution demande au Conseil européen d’élaborer dans le courant du second semestre de 2007 des propositions qui "conduisent à une solution avant les prochaines élections européennes" (2009).

Le vote final a montré une fois de plus la duplicité des socialistes : alors qu’ils avaient voté contre les amendements demandant le respect du droit international et le respect du suffrage universel, ils s’abstiennent lors du vote sur l’ensemble du texte, sauf Laignel qui vote contre.

Cette résolution reçoit le soutien des élus UMP (avec en plus le vote positif de Vatanen) et UDF déjà cités (sauf Cavada non présent au vote). Les élus français de la GUE et des Verts votent tous contre.

Les principes qu’il édicte pour les autres ne valant pas pour lui-même, quel crédit encore accorder au Parlement européen lorsqu’il se prononce sur le manque de démocratie dans tel ou tel pays du Sud ?

A l’aune d’une telle attitude des parlementaires socialistes français, que valent les promesses contenues dans le chapitre européen du programme du PS pour 2007 ? "



> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
29 juin 2006 - 03h54 - Posté par

L’article de Raoul Marc Jennar est bien publie ici : http://bellaciao.org/fr/article.php...


> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 18h56

Et bien il est ENCORE prouvé que le site BELLACIAO ne fait pas de discrimination mais bizarrement ce sont ceux qui hurlent contre ce fait ((mais sont-ils sincères finalement) qui le pratique comme justification à leur incohérence

Puis M. LIPIETZ doit quand même savoir que c’es la Convention de VIenne du 23 MAI 1969 qui fixe le droit de tous les traités et ceux Européens inclus

Ce Monsieur et les co-signataires devraient quand même lire l’ART 14 de la convention intitulée :

" Expression, par ratification, l’acceptation, l’approbation du consentement à être lié par un traité"

Alors je demande aux "calés" sur les questions juridiques de m’éclairer sur le sens de ce vote qui ne devait ,à lire cet article 14, ne pas avoir lieu.

Nicole



> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 19h17

Je vois surtout des calomnies et des insinuations dans votre article. Ce qui est passé sur le site de Bellaciao et signé par un dénommé Strasbourg , c’est celà , pour l’aspect texte :

Le 14 juin vers midi, dans la torpeur générale de l’hémicycle du Parlement de Strasbourg, ils ont voté "pour" une résolution exigeant que la France remette la Constitution européenne telle quelle sur les rails de la ratification dès 2007.

Pire, ils ont voté "contre" un amendement qui rappelait la règle de l’unanimité pour la ratification et les invitait à exprimer leur respect pour le résultat des référéndums français et néerlandais.

"rappelle que le "Traité établissant une Constitution pour l’Europe" signé à Rome le 29 octobre 2004 ne peut être appliqué sans ratification à l’unanimité (...)"

Même reprises d’un texte passé chez les souverainistes , ces lignes interrogent et doivent être traîtées pour ce qu’elles signifient.
Quelqu’en soient les initiateurs, elles méritaient débat.

Estimer qu’il ne fait pas répondre à ces lignes est déjà une lourde erreur.
Ensuite, nous avons été confrontés à l’obscurité, toujours présente, de l’information délivrée par le site du parlement européen.

Ce qui devrait être simple à trouver et à comprendre est dispersé, présenté d’une façon tordue et obscure.

Ces choses doivent être corrigées par le parlement. En termes crus, ce site est mal fouttu et les choses doivent être changées radicalement.

Bref la discussion a d’abord porté pendant un temps considerable sur ce thème. J’ai toujours des doutes d’ailleurs....Car je n’aime pas réposer seulement sur la confiance pour des questions aussi importantes que de savoir qui a voté quoi.

Bellaciao est essentiellement dans la réalité un lieu de débats , ils nous expliqueront certainement celà à leur façon, mais c’est la réalité des choses. Beaucoup de choses sont échangées, des fois férocement, les traiter comme un média unipolaire classique, par exemple un journal, la télé ou la radio, ou bien le blog de Lipietz est réducteur et d’une singulière conception des espaces de débats.

Vouloir dire que Bellaciao pense ceci ou celà en voyant un texte passé est donc farfelu et réducteur. Ils ne sont apparemment pas neutres, mais en général recherchent les débats.

Ah si vous voyez un texte signé Copas, ce seront mes conneries pas celles de bellaciao.
Et je ne prétends nullement ne pas dire de conneries.

Pour ce qu’il est de la décision du 14 Juin, oui c’était une décision maltraitant le principe démocratique, et il n’est pas bien de soutenir celà (l’entorse à la démocratie).

Par contre un vote à l’échelle européenne necessite d’abord certaines procédures dans tous les états afin que celà soit possible, ensuite ça necessite de réunir une convention élue à la proportionelle integrale de tous les courants d’opinion avec une représentation particulière des minorités.

Celà necessite egalement que plusieurs textes soient présentables au vote des Européens qui suit , enfin les conditions d’un débat équitable doivent être prévues.

Nous sommes donc très loin du compte.

Et il existe avant tout celà un préalable fondamental et élémentaire : que les peuples soient d’accord, chacun , pour ces abandons de souverainetés et pour un tel processus.
Dire qu’un vote de tous les Européens serait démocratique sans celà c’est penser que l’amour libre et le viol collectif sont la même chose.

Il faut d’abord l’accord des peuples à cette procedure avant de parler de choix démocratiques européens.

Copas



> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 19h44

Je ne pretends pas refaire le débat du TCE, celui-ci n’a jamais cessé.

1) Je parle du vote du 14 Juin qui est differend et demande de passer par dessus une décision démocratique. C’est celà qui m’inquiète et surtout de voir que des parlementaires français soient rentrés dans cette logique de nier ce qui permets entre autres que eux soient élus. Un très grave précedent.

2) Je ne pretends pas que les parlementaires considérés ont tenté un coup d’état, ils ne comptent que pour pas grand chose actuellement. Je m’inquiete qu’une telle conception des choses puisse exister et surtout qu’elle puisse être partagée par d’autres instances de l’UE.
Pour le coup, nous n’aurions encore rien vu des soubresauts violents qui pourraient être produits en réaction en Europe si ce genre de conception prévalait. Cette motion était stupide, anti-démocratique, et surtout irresponsable.

Copas



> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 20h00

Un petit rappel, comme je l’avais fait sur l’autre discussion sur les états dans lesquels les referedums ont été remballés au pas de charge (ah ! au fait ! Pourquoi ?), puisqu’on repose inocemment sans cesse les mêmes questions biaisées :

 Danemark (27 septembre 2005),
 Portugal (octobre 2005),
 Pologne (fin 2005),
 Royaume-Uni (printemps 2006),
 République tchèque (juin 2006),
 Irlande (2006).

Quand je lis cette liste, vous avez eu de la chance que le Luxembourg ferme le bal !

Ensuite, un petit rappel : La proportion d’Espagnols qui a voté OUI est la même que celle qui a voté OUI en France.....Abstention massive en Espagne....

Mais ceci ne change rien du fond. Vous savez parfaitement que feu le TCE ne réunissait aucun enthousiasme, tout le monde le savait (sauf peut-être ITI, mais ce n’est même pas sûr). Des grandes failles existaient et existent en Europe, dans toute l’Europe, partout ou presque, et le TCE ne proposait fondamentalement que de geler cette situation.

Appliqué il n’aurait rendu que plus explosive la question de la correction démocratique des règles du jeu .

Ce n’est pas donc en jouant d’astuces diverses et variées, là où les populations attendent transparence, clartés et franchise dans les processus démocratiques, que les choses doivent se passer.
Nous ne sommes pas là dans des logiques procedurières mais dans des questions fondamentales pour nos peuples.

Copas



> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 20h35

Je suis pour une Europe unie, démocratique pour les questions se posant à échelle européenne avec des règles sociales alignées sur le haut , mais tout celà ne peut se faire que si les peuples sont d’accord pour abandonner leurs souverainetés.

Il faut distinguer celà, les decisions d’abandon de souveraineté (qui doivent être prises au travers de débats équitables et de règles du jeu qui ne soit pas troubles) de la question du contenu des nouvelles règles du jeu...

Dire qu’on est pressé, qu’il faut se dépecher, violer en quelques sortes les volontés des peuples, c’est prendre le risque de graves clashs, c’est poser un acte de naissance construit sur l’extorsion...

Ce genre de raccourcis c’est comme d’essayer de couper un lacet avec une voiture dans une route de montagne. Ca ne passe pas, et amene, au mieux, à l’hopital.

Pressé, pressé ?

Ce qui est pressé c’est de remettre sous contrôle transparent les décisions politiques et économiques aux échelons nationaux et européens. Il y a un désir immense en ce sens dans toutes les sociétés modernes.

Ce travail ne permet nullement le baclage sous peine de graves secousses politiques dans plusieurs états européens.

Pressé ?
Au prix d’une guerre civile dont les "fédéralistes" n’auraient pas la légitimité ?

Vous n’êtes pas très responsables et vous ne vous rendez pas trop compte des tensions qui courent dans certains états européens. Pour le coup vous rendriez définitivement la main aux souverainistes de droite.

Il ne faut pas se saouler de l’apparence de puissance sur les positions dans les sociétés réelles.
Les tensions qui habitent les sociétés des vieilles démocraties en ce début de XXI eme siècle sont colossales.

On ne joue pas...

Copas



> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 21h22

pour une europe DEMOCRATIQUE, et nous étions loin, très très loin du compte.
certain s’en procupe hardement comme Etienne chouard :

"C’est aux citoyens eux-mêmes, directement, de façonner et protéger leur démocratie.
C’est folie de laisser les hommes au pouvoir écrire eux-mêmes les règles du pouvoir."

en ce qui me concerne, le fait que cette constitution à été écrite par une équipe dirigée par Giscard, sans que l’on m’ai jamais demandé mon avis sur la personne qui écrirait les regles du jeu pour mon avenir...
c’était déja NON ! NON ! et NON !

Hannah



> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
28 juin 2006 - 21h30

CetJe suis pour que les peuples aient droit de choisir librement avec qui ils veulent "faire l’amour"...

Je ne passerai jamais par dessus la volonté d’un peuple pour lui imposer de rentrer dans un super état.

Ce n’est pas parceque je suis pour un monde sans frontières que je suis pour que des états ou des coalitions d’états imposent à d’autres peuples de s’unifier à eux.

Je sais bien que ce genre de conceptions fut la plupart du temps la règle dans l’histoire, le prix en fut d’immenses souffrances et des plaies jamais refermées, pouvant resurgir à tout moment avec brutalité, tant des points de vue des peuples dominants que des peuples rattachés par une pression militaire ou militaro-politique ou politique ne devant rien au libre choix.
Ce sont, plus près de chez nous les leçons des affaires basques, corses, balkaniques, ecossaises, irlandaises, belges, slovaques et tcheques...

Une des potentialités positives possibles de l’Europe était justement celle-là : Le libre attachement, transparent, équitable et emportant très largement l’adhésion.

Je constate qu’il a fallu très très peu de temps pour que cette conception des choses soit piétinnée au triple galop par certains éminents Europaénistes.

Une decision populaire de tous les Européens sur une constitution passe d’abord par l’accord éclairé et direct , construit sur un débat équitable (l’inverse de ce qui fut fait jusqu’à maintenant) de chaque peuple à cette procedure.

Cet assentiement ne doit pas s’obtenir par traîtrise, logique procédurière, harcellement électoral (par exemple refaire voter les gens jusqu’à ce qu’ils acceptent releve d’une drole de conception de la démocratie).

Copas



> Les vomissures du ouiouiste Alain Lipietz, contre le site "Bellaciao"
29 juin 2006 - 08h52

Quand l’immense majorité des médias est libérale, il est en effet très difficile de faire se retrouver tous les Européens qui aspirent à une "autre Europe possible." Or c’est en créant du lien que l’on peut faire émerger les idées nouvelles et leur donner la majorité (ou au moins le sentiment d’exister pleinement).

Quel média européen parle par exemple du mouvement étudiant grec ?

Quel média européen parle des récents votes d’Europe centrale, à part sous forme de brève ?

Alors, Monsieur Liepietz, vos critiques sur les suites du vote NON ne sont pas tout à fait fondées, si l’on considère les choses dans leur globalité. Nous en reparlerons dans quelques années.

RC de Toulouse.






Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
1 commentaire
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude
Recommandation sur les propos de Frédérique Vidal annonçant demander une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’Université
mardi 23 - 00h12
de : CS de l’InSHS
Italie, Rome : 22 févr. 1980 Valerio Verbano était assassiné (video)
lundi 22 - 18h15
de : Roberto Ferrario
Communiqué CGT : une loi scélérate pour les travailleurs !
lundi 22 - 16h42
de : joclaude
1 commentaire
demandons votre vigilance quant à la véracité de vos sources avant de publier vos articles : la communauté tamoule de Fr
lundi 22 - 13h11
de : TGTE media France
Petite fête du livre de Noir et Rouge
lundi 22 - 12h38
de : Frank
Jérôme Rodrigues Gilet Jaune :la réalité d’une police politique et non de Droit !
dimanche 21 - 17h05
de : joclaude
Covid-19 : Cuba en alerte suite à l’augmentation soutenue des infections 21 Février 2021
dimanche 21 - 15h39
de : nazairien
1 commentaire
En hommage aux héros de l’Affiche Rouge
dimanche 21 - 08h58
de : UJFP
2 commentaires
Interpellation de Jérôme Rodrigues - video
samedi 20 - 15h37
de : joclaude
1 commentaire
Pas de licenciement à la Maison pour tous de Pen-ar-Créac’h (Brest)
vendredi 19 - 13h56
de : azard
Stop à la Désinformation des Médias sur les Tamouls de France
vendredi 19 - 13h16
de : Bharathi CCFT
2 commentaires
C’est beau l’Europe ! Après la France, l’Espagne aussi !
vendredi 19 - 11h52
de : joclaude
1 commentaire
Vaccins : effets secondaires détectés !
jeudi 18 - 17h17
de : joclaude
Jérôme Rodrigues, Gilet Jaune s’exprime, ENFIN !
jeudi 18 - 16h28
de : joclaude
La dissolution de Génération Identitaire fait débat chez les opposants à l’extrême droite
jeudi 18 - 14h41
Urgent ! Appel à l’aide et communiqué des retenus du CRA de Oissel à Rouen
jeudi 18 - 02h11
de : sôs Soutien ô Sans papiers
1 commentaire
Au sujet de la honte
mercredi 17 - 22h35
de : Jean-Yves Peillard pour Survie
L’IRAN aidera le VENEZUELA dans les dérivés du pétrole !
mercredi 17 - 17h59
de : joclaude
1 commentaire
Le séparatisme ? La Fracture sociale, voilà la question !
mercredi 17 - 17h28
de : joclaude
Madama : près de 800 manifestants pour qu’il reste au Puy-en-Velay
mercredi 17 - 17h12
Le virus et son variant, C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 17 - 16h09
de : Hdm
Concessions d’autoroutes : l’ART veut rendre le débat audible
mardi 16 - 15h51
de : Michel
Un PSE : c’est quoi, comment ça marche ?
lundi 15 - 08h07
Les amoureux et le pouvoir de la honte
dimanche 14 - 22h08
de : Jean-Yves Peillard
Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
dimanche 14 - 18h57
de : jean1
Bretagne, un maraîcher bio se pend, scène ordinaire en dictature.
dimanche 14 - 18h43
de : jean1
Vous avez dit "séparatisme" ? Commentaires !
dimanche 14 - 18h09
de : joclaude
Lacune historique : Oui des Afro-américains s’enfuirent en URSS !
dimanche 14 - 17h54
de : joclaude
Un jour ou l’autre
samedi 13 - 15h48
de : jy.D
Jérôme Rodriguez, Gilet Jaune éborgné :" Les vrais responsables sont les donneurs d’ordres »
samedi 13 - 11h07
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite