Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Désinformation contre le site "Bellaciao" : pas de limite pour le PS...
de : LE PS...
jeudi 29 juin 2006 - 13h31 - Signaler aux modérateurs
14 commentaires
JPEG - 61.5 ko

Les socialistes et la Constitution européenne

de Benoit Hamon

Depuis quelques jours circulent sur le net des réactions au vote par le Parlement européen le 14 juin dernier d’une résolution sur la poursuite du processus d’adoption du traité constitutionnel européen (résolution « "Étapes futures de la période de réflexion"). Ces réactions , que l’on trouve sur bellaciao.org notamment, affirment que les députés socialistes français "ont voté pour une résolution exigeant que la France remette la Constitution européenne telle quelle sur les rails de la ratification dès 2007".

Outre le fait que j’ai du mal à comprendre la manière de poser le débat sur l’Europe au sein de la gauche en cherchant systématiquement à nous opposer, les affirmations de cet article sont fausses.

En premier lieu, les socialistes français n’ont pas voté cette résolution mais se sont abstenus.

En second lieu, sur les deux amendements cités par l’article de Bellaciao (qui ne sont en réalité qu’un seul et même amendement, le n° 13), les députés socialistes français l’ont rejeté en raison du groupe politique qui l’a déposé : "Indépendance et démocratie", dans lequel siège Philippe De Villiers. Nous avons comme règle de ne jamais soutenir les amendements qui émanent de l’extrême droite, ce qui est à mon sens plus une fierté qu’un déshonneur. L’idéologie que sous entendaient ces amendements est souverainiste. En tant que fédéralistes nous ne la partageons pas.

Quelle a alors été la stratégie des socialistes français sur cette résolution ?

Notre ligne a été claire et cohérente : il ne s’agissait pas d’expliquer aux autres députés que les députés français, de pars le résultat du référendum, détenaient la vérité révélée, mais plutôt de constituer des alliances les plus larges possibles, mais sans l’extrême droite, en faveur d’une renégociation du texte et reconnaissant le sens politique et juridique du vote français et néerlandais.

Cette stratégie s’est traduite par exemple par le soutien des amendements suivants :

"invite le Conseil européen à reconnaître que la Constitution de 2004 ne peut entrer en vigueur sans modification".(amendement 4)

"invite les institutions à examiner comment prendre en compte les désaccords exprimés en France, aux Pays-Bas et ailleurs". (amendement 5)

A l’adoption de l’amendement 13 « souverainiste » les socialistes on préféré soutenir le suivant :

"la situation créée par le double "non" français et néerlandais concerne tous les Etats membres ainsi que les institutions de l’Union". (amendement 10).

Nous avons voté avec les socialistes néerlandais ainsi que certains verts et libéraux. Si cette stratégie d’alliance est insuffisante à faire trembler le Parti Populaire et une majorité du PSE, elle commence toutefois à porter ses fruits car le front des "le TCE ou la mort" commence à se fissurer, et la voix de la raison à s’entendre de plus en plus.

Quant au vote final d’abstention, il s’explique par plusieurs éléments : c’est d’abord un vote sur l’ensemble du texte, qui contient des bonnes et des mauvaises choses, c’est ensuite la reconnaissance d’un certain progrès au sein du groupe PSE et de son débat interne, et enfin c’est aussi une façon au sein de la gauche de dépasser le clivage "ouistes/nonistes", clivage qui ne permet ni de prendre en compte sereinement le vote du 29 mai 2005, ni à la gauche de s’unir pour 2007.

La division est peut-être la volonté de certains, ce n’est pas la mienne. Pour ceux qui ne se laissent pas enfermer par un débat reposant sur de fausses affirmations, je vous invite à lire et discuter des propositions des socialistes français sur l’Europe dans leur projet de 2007.

http://lefil.blogs.com/benoithamon/...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
? ?!!!
29 juin 2006 - 14h08

Nous avons comme règle de ne jamais soutenir les amendements qui émanent de l’extrême droite ???!!!

Et si jamais il vient au FN l’idée de proposer la supprimer le capitalisme, le PS va voter contre ?!

L’idéologie que sous entendaient ces amendements est souverainiste ?!

Et alors, la phrase de l’amendement est explicite, elle ne porte aucune trace de qui l’a déposée.
Elle a un contenu qui lui est propre comme toute idée. Elle n’appartient plus à celui qui l’a soutenue le premier dès l’instant qu’elle est débatue publiquement.

Le FN n’est pas haissable car "il est" d’extreme droite, mais parce que les réponses qu’il apportent aux question posées par les problèmes du monde le sont.

Si jamais une de ses idées était bonne, il ne peut être qu’envisageable de la débattre et de la soutenir le cas échéant.

Ce n’est pas parce qu’on avance un argument avec une certaine étiquette que l’argument est lui même étiquetté.

Je suis vraiment déçu de la réponse de B.Hamon ; j’aurais préféré qu’on m’explique que cet amendement avait des conséquences réelles horribles pour le peuple (et pas des sous entendus rhétoriques partidaires) et que pour ce genre de raison le PS avait voter contre .

xoup.



> Désinformation contre le site "Bellaciao" : pas de limite pour le PS...
29 juin 2006 - 14h17

LE PS....

pas rose, mais blanc comme neige d’aprés ce texte...
et la main sur le coeur en plus !
vilain ! vilain le FN ! : la poupée épouventail bien pratique pour justifier toutes les trahisons du ps.

ça marche plus !



> Désinformation contre le site "Bellaciao" : pas de limite pour le PS...
29 juin 2006 - 14h30

L’article de RM Jennar, en une en ce moment de bellaciao http://bellaciao.org/fr/article.php... répond parfaitement, sur le fond, à la "réponse" à M. Hamon, sur la fausseté des prétendus informations rapportées sur Bellaciao, concernant la nature de ce vote.

Avec ces gens, dès que vous interprétez différemment qu’eux le sens de telle ou telle action, vous n’êtes pas en désaccord avec eux, mais "dans l’erreur". Vous vous trompez : soit parce que vous êtes idiots et que vous n’avez pas assez bien retenu la leçon des maîtres (en matière de respect des faits, d’inférences logiquement acceptables etc.), ou bien parce que vous êtes une sirte de démoniaque (par exemple quelqu’un d’extrême droite qui se cache sous des traits "de gauche").

L’idée que vous puissiez par exemple avoir une autre interprétation du texte cafouilleux et contradictoire en question(et encore faudrait-il le lire en allemand, en anglais, en slovaque... pour savoir exactement de quoi il retourne), que, celle, "lénifiante" de M. Hamon, et bien vous êtes dans l’erreur la plus grossière (vous ne savez pas lire, vous n’avez pas lu) ou dans le mensonge.

Ce mécanisme de l’infantilisation / culpabilisation était d’ailleurs typique de toute la "stratégie de com’" de la campagne de l’an passé. Maintenant quand on essaie de faire passer Bellaciao pour un vulgaire le Monde ou canard Enchainé, où le dernier ragot manipulé est iommédiatement repris, du moment qu’il émane d’une "source" légitime et puissante, au moment même ou leTrust Alstom lui intente un procès pour tenter de faire taire le Site, voilà à quels genres d’extrémités n’hésitent pas à recourir certains adversaires politiques.

Décidément, Bellaciao gêne, Bellaciao dérange..

La liberté d’expression directe des citoyens (qu’ils disent des bêtises ou des choses censées, là n’est pas du tout le problème), voilà ce qui fâche tous ces petits messieurs, qui préfèrent le silence de la Chaire, et l’autorité sans répliques possibles de ce qui se proclame ex cathedra ou ex cathoda du point de vue d’une autorité légitime.

Et c’est ce monopole de l’expression des autorités légitimes que défendent finalementet férocement ces gens, contre tous ces horribles populismes de l’expression directe populaire. pour finir, de toutes les façons, si l’on devait exhaurer les milliers, voire les dizaines de milliers, de textes honteux et dégrandants (pour l’humanité) issus de ce pseudo-parlement européen, qu’on signé et contresigné les socialistes et les verts français, il y aurait déjà une dizaine de milliers de raison au moins, pour ne plus tolérer d’entendre la moindre de vos palinodies de perroquets professionnels.



> Désinformation contre le site "Bellaciao" : pas de limite pour le PS...
29 juin 2006 - 15h55 - Posté par

les amis " socialistes " du ps

tony blair qui fricote avec bush

bachelet au chili qui réprimme a coup de matraques le mouvement étudiant

le ps tchéque et ses ministres ouistes paroubek et bubblan qui ont fait réprimer violement une rave party un mort une disparition

le parti et ps de " gauche " mexicain dont un gouverneur de " gauche " qui fait tirer et tuer par la police et l’armée contre des paysans désarmés dans l’état de oxaca

le parti " socialiste " grec qui ne dis pas un mot contre la répression des étudiants et qui approuve la " réforme " de la droite ultra libérale grecque privatisant les écoles et les universités

quelques inventions de notre parti " socialiste " les bacs la Lsq criminalisant les " fraudeurs " et les pauvres les sans papiers matraqués au siége du ps 93 sur ordres du maire claude bartholone les charters de chevénement et de vaillant et derniére en date delanoe qui accorde a la droite parisienne une place au nom de pape

merci le ps quand vous redeviendrez un parti de gauche vous nous préviendrez


> Désinformation contre le site "Bellaciao" : pas de limite pour le PS...
29 juin 2006 - 16h36

Des aspects justes et des aspects injustes dans le blog de Hamon,

* Juste dans le fait que le PS s’est abstenu sur le texte incriminé (du moins apparemment)

* Mais injuste dans le fait que :

- le site de Bellaciao n’a apparemment pas cherché de mauvaises querelles mais essayé de se saisir d’un débat dont les tenants, les sources et les aboutissants étaient largement tûes.

- S’abstenir face à un texte demandant de ne pas tenir compte d’une décision démocratiquement exprimée par les Français est grave. Nous ne sommes pas loin de la ligne jaune là.

- Ne pas indiquer dans des termes nets et séveres que le texte du 14 Juin est inadmissible

- Avoir laissé les citoyens longuement chercher sur le net ce qu’il en fut réellement des votes n’est pas un bon indice d’un esprit démocratique, d’ailleurs même Hamon s’y prends les crayons en renvoyant à un vote de 2005 .

- le PS, pour l’essentiel, s’est mis en situation de se faire donner des leçons de démocratie par les sourvainistes et l’extreme droite, ce qui indique puissemment dans quelle situation ils se sont mis.

- le PS ne se serait pas retrouvé dans un tel piège si il avait pris la tête clairement d’un amendement le 14 Juin demandant explicitement que les votes des populations des Pays-Bas et de la France soient respectés et clairement respectés , qu’aucun contournement de cette décision ne serait admissible. Pour dire plus clairement celà eut été aux représentants français, dont ceux se réclamant de la gauche au premier chef de porter un tel amendement sans laisser au MPF l’occasion de le faire.
En laissant faire celà, en s’abstenant sur un texte peu admissible ils (les parlementaires de gauche confontés à cette question) ils ont accrédité l’idée terrible que les souverainistes se trouvaient plus en défense de la démocratie qu’eux.

Affirmer clairement que les votes des Pays Bas et de la France ne peuvent être remis en cause de la façon dont ils le furent le 14 Juin, demander clairement à ce que ceux-ci soient respectés , n’était pas prétendre que Néerlandais et Français avaient la vérité révélée mais tracer les limites de ce que le respect de la démocratie commande. Principes démocratiques dont nos amis doivent leurs postes au parlement.

Et celà ne sont pas là des remarques souverainistes.

Par contre, puisque nous avons celui-là, comme nous avions l’autre fois Lipietz , puissent-ils demander, une fois pour toute, de faire en sorte que les votes comme les amendements soient simplement et clairement accessibles aux citoyens.

Ils ne le sont pas, ils ne le sont toujours pas, le site du parlement européen est une ode à l’obscurité des choix effectués. Textes + Votes , c’est poutant simple non ?

L’information des citoyens par le parlement européen n’ait toujours pas faite pour savoir qui vote quoi . D’un côté les textes, de l’autre ailleurs les votes sous codage.

Je prie les parlementaires européens de faire le necessaire pour que ces infos soient exprimés clairement à la connaissance des citoyens , et que cette connaissance claire n’ait pas à nous venir dans les fourgons souverainistes.

Copas



> Désinformation contre le site "Bellaciao" : pas de limite pour le PS...
29 juin 2006 - 16h58 - Posté par

Je n’ai rien à rajouter à ce que vous avez écrit, Copas

Nicole


> Désinformation contre le site "Bellaciao" : pas de limite pour le PS...
29 juin 2006 - 19h44 - Posté par

PARFAITEMENT D’ACCORD AVEC TOI COPAS !

Bon courage et fraternité !

NOSE DE CHAMPAGNE


> Désinformation contre le site "Bellaciao" : pas de limite pour le PS...
29 juin 2006 - 18h25

La réponse de M. Jennar est parfaite.

Et à propos de l’obscurité savamment organisée du site du Parlement européen, Copas a également très bien posé le problème.



> Désinformation contre le site "Bellaciao" : pas de limite pour le PS...
29 juin 2006 - 19h14

Il faut reconnaître toutefois une chose à Hamon :
Il ne traîte pas Bellaciao de brun, ni ne compare la démarche du site aux émeutiers fascistes de 34.

Copas



> Désinformation contre le site "Bellaciao" : pas de limite pour le PS...
30 juin 2006 - 12h26

Sur les question de départ, c’est à dire l’obscurité du parlement européen sur ce qui est réellement voté, vous en connaissez les tenants et les aboutissants.

Par contre et apparemment vous n’estimez toujours pas grave de vous abstenir sur un texte demandant à contourner une décision démocratique, texte qui aurait dû suciter de votre part une réaction vive, et non seulement un amendement demandant des modifications à un texte anti-démocratique et anti-social dans ses profondeurs.
Mais il est quand même marrant de voir qu’enfin on reconnaît que ce qu’on essayait de faire passer à la population était vraiment une constitution :
...../.....à reconnaître que la Constitution de 2004 ne peut entrer en vigueur sans..../..... "

Ceux qui se rappellent les contorsions lors des débats avant Mai 2005 pour ne pas dire qu’il s’agissait réellement d’une constitution apprécieront.
C’est pas vous ? Les autres ? Ok....

Mais revenons à l’abstention face à un texte demandant de ne pas tenir compte d’un vote démocratique.

Cette "faiblesse" sur une question essentielle, l’expression démocratique directe d’un peuple, est une dérive pénible, grave.

La pointer ne constitue pas une phase d’anti-parlemntarisme à la 1934 , comme l’insinuent quelques personnes, dont des élus. Mais de rappeler que c’est la population qui, au final, doit décider, tant pour élire des gens que pour prendre directement des décisions quand celà est possible (celà devrait l’être souvent d’ailleurs).

Vouloir faire dire, quelque part, que vous auriez plus de légitimité que la population quand elle s’exprime directement sur une question, quand ce vote n’a connu d’entorses au libre débat QUE dans un camp politico-médiatique soutenant le oui, est pénible.

Dénoncer les faiblesses de parlementaires sur un choix démocratiquement exprimé ne constitue pas une défiance envers la démocratie mais l’inverse. La référence à 1934 est odieuse et injurieuse, et cherche à passer sous silence que les entorses à la démocratie, les ralliements à des logiques autoritaires ou criminelles n’ont pas été exclusivement le fait des anti-démocrates de 34 mais également dans des parlements qui ont voté la guerre de 14, les guerres coloniales, le ralliement à Pétain, etc.... Jusqu’à aujourd’hui dans des lois essayant d’attrapper des gosses dans des écoles pour les mettre dans des charters....

L’expression par réferendum n’est donc pas pire que les expressions parlementaires. Elle est même bien meilleure dans le cas considéré (quand les règles d’équitabilité sont respectées) car elle est plus proche et plus directe de la pensée de la population là dessus.

On pourrait souhaiter mieux comme des réferendums d’initiative populaire, mais ce n’est pas prévu dans la consitution française et n’était pas prévu dans la constitution européenne. L’histoire de la pétition prévue dedans (dans le TCE) étant une farce grotesque sur ce terrain. Royalement le TCE reconnaissait le droit des citoyens à faire pétition ! Depuis quand celà serait nouveau d’avoir droit à faire pétition ? Rien à voir donc avec des referendums ...

Etre sourcilleux sur les attitudes des représentants de la France sur le respect des quelques décisions directes (qui leur vallent également d’être élus) est important. Vous devriez au contraire vous en féliciter plutôt que d’y voir une intolérable charge anti-parlementariste. Vous n’êtes pas propriétaires de la volonté populaire (la constitution).

Pour ce qui est du site du parlement européen, je rappelle que nous souhaitons (quelques citoyens) que les élus interviennent afin l’information soit délivrée avec clarté. Elle ne l’est pas. Vous êtes maintenant publiquement informés de ces critiques, faites le necessaire. L’information des mandants est essentielle.

Vous ne vous prononcez toujours pas sur les insinuations de "rouge-bruns" faites à l’encontre de Bellaciao , sur les comparaisons avec 1934, toutes comparaisons visant , d’une façon ou d’une autre, à faire passer les critiques pour des facsistes. Car c’est celà que ça sous-entends. Ces comparaisons sont répugnantes et scandaleuses. Ce n’est pas la première fois qu’on les voit chez certains supporters de feu le TCE.

Prononcez-vous là dessus plutôt que de réclamer de pouvoir parler sur un site qu’on traîte de fasciste. Site par ailleurs menacé par la justice pour avoir soutenu inidrectement des travailleurs Polonais exploités au delà de toutes limites en France. Ce qui est un indice certain de brunisation....

Je ne compare pas les propos de Hamon avec ceux de Lipietz. Pour l"instant, dans ceux-ci, ceux de Hamon sont dans le cadre d’un débat, ceux de Lipietz non, car relevant d’insinuations.

Pour ce qui est du débat sur Bellaciao, j’imagine que la sang des membres du collectif n’a fait qu’un tour et qu’effectivement ils ont coupé exagerement , rendant difficiles la comprehension de ce qui s’est passé.

Mais je comprends leur colère. Même si je regrette que le débat qui avait lieu commençait à être interessant.

Car nous n’avons toujours pas de rectificatifs des gens ayant sous-entendu que Bellaciao était fasciste, ni de leurs supporters, se sentant beaucoup plus concerné par la sauvegarde des apparences sur leurs faiblesses face à une charge contre leur peuple.

Copas



> Désinformation contre le site "Bellaciao" : pas de limite pour le PS...
30 juin 2006 - 16h29 - Posté par

Ma position ci-dessus relevait d’une réponse essentiellement à la fraction des verts autour de Lipietz et pas fondamentalement aux positions de Hamon.

Copas


> Désinformation contre le site "Bellaciao" : pas de limite pour le PS...
30 juin 2006 - 16h54 - Posté par

A propos des vote ou du vote de ce fameux amendement du 14 juin au Parlement Européen, peut-on savoir exactement quia voté quoi car on finit par s’y perdre. Les députés socialistes et verts se sont-ils tous abstenus ou non ? Si non, qui a voté pour l’amendement, qui a voté contre ? Merci d’avance.


> Désinformation contre le site "Bellaciao" : pas de limite pour le PS...
2 juillet 2006 - 15h58 - Posté par

Je suis comme le rédacteur du mail ci dessus, ça fait tellement chier que j’ai du relire plusieurs fois et vérifier : http://www.observatoiredeleurope.co...

une trahison de plus

sbi


> Désinformation contre le site "Bellaciao" : pas de limite pour le PS...
19 juillet 2006 - 08h18

Notre ligne a été claire et cohérente : il ne s’agissait pas d’expliquer aux autres députés que les députés français, de pars le résultat du référendum, détenaient la vérité révélée.

Sachant que les députés (notamment le PS) ont intimé l’ordre à tout le monde de voter oui, ou bien de passer pour anti Européen Lepeniste et que les Français malgré tout n’en ont fait qu’à leur tête, c’est tout de même la phrase la plus drôle de ce texte. Non ?






Fête des secteurs en lutte pour la grève générale : C’est dans la rue que ça se gagne !
mercredi 20 - 10h41
François Ruffin à l’Ass.Nat. : Charge sur la vaisselle de l’Elysée "vieillissante" !
mercredi 20 - 10h09
de : JO
Palestine : face aux massacres, l’insupportable, ce serait le silence.
mercredi 20 - 09h55
de : UD CGT PARIS
1 commentaire
LA CONQUÊTE DU PAIN
mardi 19 - 20h14
de : Ernest London
YEMEN : Une guerre oubliée ?
mardi 19 - 18h20
de : JO
2 commentaires
Après Arago, Rassemblement Mercredi 20 juin à 8h au TGI de Nanterre pour la relaxe des inculpés suite évacuation par les
mardi 19 - 11h46
1 commentaire
Mouvement de grève chez les gazierEs et les électricienEs de GRDF et ENEDIS (video)
mardi 19 - 07h12
de : jean 1
En Alaska, les pétroliers gèlent le sol réchauffé par l’augmentation des températures
mardi 19 - 01h44
de : nazairien
2 commentaires
L’ESCLAVAGISTE RICHEPANCE DOIT QUITTER LA GUADELOUPE
lundi 18 - 20h20
de : LIYANNAJ KONT PWOFITASYON (L.K.P.)
L’ex-FO Mailly rejoint le cabinet d’un ancien conseiller de Sarkozy
lundi 18 - 17h37
1 commentaire
Photographier les exactions de l’armée d’occupation bientôt puni de plusieurs années de prison (photos, vidéos)
lundi 18 - 15h58
de : CAPJPO-EuroPalestine
PSA : mort sur ordonnance des 35 heures à Vesoul
lundi 18 - 08h47
1 commentaire
MENACES SUR LE REGIME DES ARTISTES-AUTEURS : MOBILISATION !
lundi 18 - 08h02
de : FNSAC CGT
1 commentaire
Méditerranée : l’escalade dans l’ignominie
lundi 18 - 07h47
de : MRAP
1 commentaire
Quand l’Aide publique au développement finance les garde-côtes libyens
lundi 18 - 07h34
de : Jérôme Duval
URGENT : CAMARADES EN GARDE-À-VUE SUITE À UNE ACTION CONTRE LE SALON DE L’ARMEMENT EUROSATORY.
vendredi 15 - 22h46
de : jean 1
Ivry en fête aura lieu les 16 et 17 juin 2018
vendredi 15 - 17h08
Interpellations du 22 mai : les parents appellent à manifester ce vendredi devant le tribunal
vendredi 15 - 08h37
QUE NOUS RESTE-T-IL ?
jeudi 14 - 19h49
de : Raymond H
Ernesto Rafael Guevara né le 14 juin 1928 à Rosario, Argentine, il aurait 90 ans...
jeudi 14 - 14h57
de : Roberto Ferrario
L’ÉCOLOGIE RÉELLE / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 14 - 12h47
de : Hdm
1 commentaire
LES MIGRANTS
jeudi 14 - 11h54
Soutien au Jargon Libre : Bourse aux livres et Concert de Dominique Grange
mercredi 13 - 12h32
Etat espagnol. Gouvernement de gauche, ah bon ?
mercredi 13 - 11h05
de : Antoine (Montpellier)
KURDISTAN, AUTOGESTION, RÉVOLUTION
mardi 12 - 09h25
de : Ernest London
2 commentaires
Fête la grève !
mardi 12 - 07h35
1 commentaire
QUAND L’ESPAGNE RÉVOLUTIONNAIRE VIVAIT EN ANARCHIE
mardi 12 - 07h17
de : Frédéric Goldbronn & Frank Mintz
Présentation-débat : Tout !
lundi 11 - 22h47
de : jean 1
Congrès du MRAP et CNCDH
lundi 11 - 20h55
de : Christian - MRAP
1 commentaire
Eurosatory 2018 : des collectifs veulent redynamiser la lutte contre le salon de l’armement
lundi 11 - 18h50
Propaganda - La fabrique du consentement (video)
lundi 11 - 15h19
1 commentaire
Grève Party, La Bataille du rail, Soutien aux cheminots, le 12 juin 2018 à partir de 18:30
lundi 11 - 13h51
COLLECTIF DE DEFENSE DES SERVICES PUBLICS CENTRE BRETAGNE
lundi 11 - 13h20
Les cheminots dans le Centre Bretagne pour la défense des services publics
lundi 11 - 13h13
LA TYRANNIE DU GENRE
lundi 11 - 11h00
de : Ernest London
1 commentaire
Enquête Sanitaire autour du centre de stockage de déchets radioactifs de Soulaines (Aube)
lundi 11 - 10h52
de : Qualité de vie via JYP
MRAP - L’appontement de la Flotille de la Liberté doit être permis à Paris
dimanche 10 - 21h55
de : Christian - MRAP
Appel à rassemblement en soutien à Moussa Camara
dimanche 10 - 20h54
de : jean 1
Deux vitesses
dimanche 10 - 16h32
de : L’iena rabbioso
3 commentaires
Grèves à Brest, en 1950 : “Un homme est mort” sur Arte mercredi 13 juin à 22h35
dimanche 10 - 12h12
de : nazairien
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les prolétaires n'ont rien à perdre que leurs chaînes. Ils ont un monde à gagner. Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! Karl Marx
LE JOURNAL DU MEDIA de 20H
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite