Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

"L’attaque des Hezbollah ? C’est le seul acte de solidarité avec Gaza"
de : Tanya Reinhart
mercredi 19 juillet 2006 - 00h04 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 27.9 ko

de TANYA REINHART* traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

C’est l’offensive israélienne contre Gaza qui a déclenché la nouvelle guerre au Liban. Depuis qu’Israël, en 2000, s’était retiré du Liban, les Hezbollah avaient soigneusement évité de s’affronter à l’armée israélienne en territoire d’Israël (se limitant à des affrontements dans la zone de Shebaa au Liban, que l’Etat hébreu continue à occuper).

Le moment choisi par les guérilléros chiites pour la première attaque, et la rhétorique qui s’ensuit, indique que leur intention était de réduire la pression sur les palestiniens en ouvrant un nouveau front. Leur action peut donc être vue comme le premier acte militaire de solidarité avec les palestiniens dans le monde arabe. Quoiqu’on pense de ce qu’ont fait les Hezbollah, il est important de comprendre la nature de la guerre d’Israël contre les palestiniens à Gaza.

L’offensive des forces armées israéliennes dans la Bande de Gaza ne concerne pas le soldat prisonnier. L’armée préparait une attaque depuis des mois et faisait pression pour passer à l’action, avec l’objectif de détruire l’infrastructure du Hamas et de son gouvernement. C’est pour ça qu’elle a déclanché l’escalade du 8 juin, quand ils ont assassiné Abu Samhadana, membre du gouvernement du Hamas, et qu’elle a intensifié les bombardements sur les civils dans la Bande de Gaza.

Dès le 12 juin déjà, le gouvernement avait autorisé une action plus ample, renvoyée cependant à cause des réactions internationales suscitées par l’assassinat de civils palestiniens dans les bombardements aériens du jour suivant. L’enlèvement du soldat a servi à « ôter la sécurité » : l’opération a commencé le 28 juin avec la destruction d’infrastructures à Gaza et la détention en masse de dirigeants du Hamas en Cisjordanie, une autre action qui avait été planifiée avec plusieurs semaines d’anticipation. Dans le discours public israélien, Israël a mis fin à l’occupation de Gaza quand il a évacué ses colons de la Bande, et le comportement des palestiniens serait donc celui « d’ingrats ».

Mais rien n’est plus loin de la réalité que cette description. Dans les faits, comme il était prévu par le Plan de Désengagement, Gaza est restée sous le contrôle militaire total d’Israël, depuis l’extérieur. Israël a empêché l’indépendance économique de la Bande, et n’a jamais appliqué une seule même des clauses des accords sur les passages aux frontières de novembre 2005. Il a simplement substitué l’occupation coûteuse de Gaza par une occupation plus économique, qui, de son point de vue, l’exempte de la responsabilité de l’occupant de garantir la survie du million et demi de résidents dans la Bande de Gaza, ainsi qu’il est prévu par la charte de la Convention de Genève.

Israël n’a pas besoin de ce morceau de terre, l’un des plus densément peuplé au monde et dépourvu de ressources naturelles. Le problème est qu’il ne peut pas laisser aller Gaza s’il veut garder la Cisjordanie. Un tiers des palestiniens sous occupation vit dans la Bande de Gaza. S’ils sont libres, ils deviendront le centre de la lutte de libération palestinienne, avec un libre accès au monde arabe et à l’occident. Pour contrôler la Cisjordanie, Israël a besoin du plein contrôle de Gaza. Et la nouvelle forme de soumission qu’il a imaginé est de transformer toute la Bande en un camp de détention isolé du monde. Des gens occupés et assiégés, sans rien à espérer, et aucun moyen alternatif de lutte politique, chercheront toujours à combattre leur oppresseur.

Les palestiniens prisonniers à Gaza ont trouvé un moyen pour troubler la vie des israéliens dans les environs de la Bande en lançant des missiles artisanaux Qassam sur les villes israéliennes qui entourent la Bande. Ces missiles rudimentaires n’ont pas la précision nécessaire pour atteindre un objectif, et ont rarement fait des victimes israéliennes ; ils provoquent cependant des dégâts physiques et psychologiques, et dérangent la vie des quartiers israéliens sur lesquels ils s’abattent.

Aux yeux de nombreux palestiniens, les Qassam sont une réponse à la guerre qu’Israël leur a déclarée. Comme l’a dit un étudiant de Gaza au New York Times, « Pourquoi devrions-nous être les seuls à vivre dans la peur ? Avec ces missiles, Israël aussi a peur. Nous devons vivre en paix ensemble, ou vivre ensemble dans la peur ». (Nyt, 9 juillet 2006).

L’armée la plus puissante du Moyen Orient n’a pas de réponses militaires à ces missiles faits à la maison. Une réponse possible est celle que le Hamas a toujours proposé et que son premier ministre Haniyeh a répété cette semaine : un cessez le feu général. Pendant les 17 mois qui se sont déroulés depuis qu’il a annoncé sa décision d’abandonner la lutte armée en faveur de la lutte politique, et déclaré un cessez-le-feu unilatéral (tadhiya, calme), Hamas n’a plus participé au lancement des Qassam, sauf sous grave provocation israélienne comme l’escalade de juin. Hamas par contre continue à lutter contre l’occupation de Gaza et de la Cisjordanie.

Du point de vue d’Israël, le résultat des élections palestiniennes est un désastre, parce que, pour la première fois, ils ont des dirigeants qui veulent représenter les intérêts palestiniens au lieu de se borner à collaborer avec les demandes israéliennes. Comme arrêter l’occupation est une chose qu’Israël ne veut pas considérer, l’option suivie par l’armée est de mettre en pièces les palestiniens avec une force dévastatrice. Ils doivent être affamés, bombardés, terrorisés par des engins assourdissants pendant des mois, jusqu’à ce qu’ils comprennent que se rebeller est futile et qu’accepter la prison à vie est leur unique espérance de vie. Leur système politique élu, leurs institutions et leur police doivent être détruits. Pour Israël, Gaza devrait être gouvernée par des gangs qui collaborent avec les geôliers de la prison.

L’armée israélienne a soif de la guerre. Elle ne se laissera pas arrêter par des préoccupations concernant les soldats enlevés. Depuis 2002, les militaires soutiennent qu’une opération du type « Bouclier défensif », comme à Jenin, est nécessaire aussi à Gaza. Il y a exactement un an, le 15 juillet (avant le Désengagement de Gaza), l’armée avait concentré ses forces sur la frontière de la Bande pour procéder à une offensive de ce type à Gaza. Mais les Etats-Unis y opposèrent leur veto. La secrétaire d’état Rice arriva en visite d’urgence décrite comme acrimonieuse et tempétueuse, et l’armée fut obligée de se retirer. Maintenant, son heure est enfin arrivée.

Avec une islamophobie qui en est à son point culminant dans l’administration Bush, il semble que les Usa soient prêts à autoriser l’opération, à condition que ça ne provoque pas l’opinion internationale par des attaques trop médiatisées contre les civils (sur la position actuelle de l’administration Us, voir Odi Nir, « Us Seen Backing Israeli Moves to Topple Hamas », The Forward, 7 juillet 2006, www.forward.com/articles/8063 ).

Une fois reçue l’autorisation pour son offensive, la seule préoccupation de l’armée est son image publique ; Fishman a rappelé mardi dernier que pour l’armée « ce qui risque de faire dérailler cet imposant effort militaire et diplomatique » ce sont les informations de crises humanitaires à Gaza. Il est nécessaire de nourrir les palestiniens pour qu’il soit possible de continuer imperturbablement à les tuer.

* Tanya Reinhart est enseignante de linguistique aux universités de Tel Aviv et Utrecht, elle a publié chez Marco Tropea « Distruggere la Palestina ». (En France, « Détruire la Palestine » et, en avril 2006, « L’héritage de Sharon », Editions de la Fabrique).

http://www.ilmanifesto.it/Quotidian...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> "L’attaque des Hezbollah ? C’est le seul acte de solidarité avec Gaza"
19 juillet 2006 - 10h07

Intéressante contribution, qui fait froid dans le dos. Et appuie la thèse que je défends dans un article publié sur mon blog : Ehud Olmert, criminel de guerre
http://olivierbonnet.canalblog.com/...
Olivier Bonnet, Plume de presse.



> "L’attaque des Hezbollah ? C’est le seul acte de solidarité avec Gaza"
25 juillet 2006 - 23h59

Bonjour,

D’après l’Unicef, un tiers des victimes tombées au liban jusqu’à présent sont des enfants. L’Unicef, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Fédération des sociétés des Croix-Rouge et Croissant-Rouge ont séparément lancé des appels de fonds pour financer les produits et matériels de première nécessité pour venir en aide aux populations civiles.
( http://fr.news.yahoo.com/21072006/2... )

Ces enfants massacrés sont-ils membres de Hezbollah ? Bien sûre que non... mais peut être en appliquant le principe de Mr. Bush : Les israéliens les ont tués pour les protéger de leur destin celui de devenir un jour, quand ils grandissent des terroristes !!!

Israël est en train de détruire TOUT le Liban... Celui qui a le droit de se défendre, l’ami de Mr. Bush, a détruit des routes, des ponts, des ports, les aéroports, des stations de service, des antennes d’émission téléphonique, radio et télévision, des usines de nourriture et autre, des camions transportant les aides humanitaires, des stations d’électricité et des châteaux d’eau... Israël a même bombardé des hôpitaux et des ambulances de la croix rouge et autre !!! Il a bombardé en pleine rue, dans les embouteillages des voitures de ceux qui voulaient fuir. Il bombarde au napalm, et d’autres bombes prohibées... Plus 500 000 personnes déplacés dont 60% ont perdu leurs maisons, 2400 blessés dont 1000 ont des blessures graves, plus de 360 morts dont un tiers sont des enfants, une économie mis à plat... Bref le Liban est devenu un pays détruit...

Cette guerre est-elle toujours contre Hezbollah ?!!

Samer EL SAWDA
http://www.kelpolitique.fr

NB : Toutes les infos. sont le résumé de plusieurs articles sur le site de REUTERS france et USA, EuroNews, AFP, yahoo actualité et Google actualité... depuis 12 juillet et j’ai des dizaines de photos qui prouvent ce que j’ai dit... mais elles sont un peu dûres pour certains gens.



> "L’attaque des Hezbollah ? C’est le seul acte de solidarité avec Gaza"
3 août 2006 - 14h13

MERCI ca me fait plaisir qu’ils restent des israeliens qui ne sont pas devenu fou

car ils ont été humiliés, persécutés, massacrés et maintenant ils font la meme chose à leur voisin qui n’ont jamais à l’origine de leur soufrance

bon courage



"L’attaque des Hezbollah ? C’est le seul acte de solidarité avec Gaza"
29 janvier 2007 - 18h00

L’armée israélienne a un lourd passif.Nous sommes d’accord

MAIS _ CAR IL Y A UN "MAIS"
regardez , Ecoutez le Hezbolla et ses doctrines fascistes , sa haine de l’Occident et de ses valeurs. Ca,
ça me donne froid dans le dos.
Tous ces mouvements terroristes qui n’hésiteraient pas une seconde à vous éliminer, vous en tant qu’occidental ici ou au Liban, à manille où que sais - je encore ?
En fait, vous ne dénoncez pas les dérives d’Israël par amour de la justice mais parce que vous avez peur, tout simplement peur de ces gens déterminés qui n’ont pas peur de la mort ni de donner lamort, ni d’utiliser leurs propres enfants comme bouclier.
soignez votre peur.






Didier Maisto, directeur de "sud radio" , mais aussi, journaliste de terrain, témoigne sur l’acte 53 à Paris (vidéo)
lundi 18 - 23h02
de : nazairien
1 commentaire
3 Médias indépendants, au coeur de l’acte 53 à Paris, article de pierrick tillet (vidéos)
lundi 18 - 19h12
de : nazairien
Le peuple désarmé sera toujours vaincu ! Analyse à méditer en tout cas !
lundi 18 - 16h54
de : JO
2 commentaires
Le Préfet de police a « transformé par un tour de passe-passe bureaucratique des manifestants en délinquants »
lundi 18 - 16h40
de : JO
4 commentaires
Mémoire historique : Information et mise au point sur l’association « 24 août 1944 »
lundi 18 - 15h24
de : Miguel Campos
Dimanche 17 Novembre, Paris, Acte 53 suite, Pas de repos pour les GJ ! (vidéo)
dimanche 17 - 21h16
de : nazairien
1er anniversaire, du combat des "gilets jaunes" AN II reprise des "ronds points" (vidéo)
dimanche 17 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
16 et 17 novembre : pas de cadeaux pour l’anniversaire des gilets jaunes
dimanche 17 - 19h32
2 commentaires
Les Forces de l’Ordre (quoique) ne devraient-t-elle nettoyer plus souvent la visière de leur casque
dimanche 17 - 18h34
de : jean-marie Défossé
Acte 53 Gilets Jaunes : Dissuasion ou interdiction perfide des manifs ; ?
dimanche 17 - 18h01
de : JO
Acte 53 Gilets Jaunes :Des policiers se font-ils passer pour des black blocs
dimanche 17 - 17h54
de : JO
Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
1 commentaire
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
9 commentaires
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Quand l'argent d'un gouvernement dépend des banques, ce sont elles et non les chefs du gouvernement qui contrôlent la situation. Napoleon Bonaparte
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite