Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Liban-Palestine : lettre ouverte au CRIF et au Congrès juif européen
de : Richard WAGMAN
dimanche 6 août 2006 - 20h31 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

de Richard WAGMAN Président d’honneur

Le CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France) et le Congrès juif européen ont publié une annonce payante dans Libération le 20 juillet avec plusieurs associations juives, y compris certaines qui se veulent de gauche, laïques et pacifistes, comme par exemple le Cercle Bernard Lazare et le Hachomer Hatsaïr. Dès l’intitulé, les signataires annoncent clairement la couleur « Le Hezbollah est une menace pour la paix » pour conclure sur la phrase : « Nous réaffirmons notre solidarité avec le peuple israélien ». En ma qualité de porte-parole d’une association juive, laïque, de gauche et pacifiste qui n’a pas signé cette lettre ouverte (en l’occurrence l’Union juive française pour la paix), j’aimerais y répondre.

Les signataires de cette lettre ouverte affirment qu’Israël « mène une action militaire proportionnée » à la menace du Hezbollah. Le commando du Hezbollah qui a pris deux soldats israéliens comme prisonniers de guerre le 12 juillet n’a fait ni morts, ni blessés parmi les civils lors de cette attaque. Quant au commando palestinien qui a pris un soldat israélien comme prisonnier de guerre le 25 juin, il a perdu deux combattants lors de cette attaque, tout en faisant deux victimes dans les rangs de Tsahal. Mais encore une fois, aucune victime civile n’a été déplorée. Quant à l’armée et au gouvernement israélien, au lieu de s’asseoir à la table des négociations pour aboutir à un échange de prisonniers (près de 10 000 Palestiniens sont actuellement détenus dans les prisons en Israël), ils n’ont rien trouvé de mieux, pour répondre à cette situation, que de déclencher une guerre contre leurs voisins arabes à Gaza et au Liban. Bilan de l’offensive israélienne : plus de 450 morts civiles jusqu’à ce jour.

Le CRIF et ses cosignataires affirment qu’ « Israël exerce son droit de légitime défense ». Certes, tout Etat (y compris Israël) a le droit de se défendre et une riposte armée dirigée contre des milices palestiniennes et libanaises à l’origine de ces attaques aurait été conforme aux règles de la guerre telles que définies par les Conventions de Genève. Une telle réaction aurait certainement suscité des prises de position divergentes selon les opinions des uns et des autres, du moins aurait-elle été conforme aux normes internationales qui régissent la conduite des forces belligérantes en temps de conflit. Mais au lieu de respecter ces règles, Israël a préféré bombarder des aéroports internationaux, des ponts, des autoroutes, des ports de la marine marchande, des centrales électriques, des infrastructures industrielles, des bâtiments gouvernementaux et des agglomérations densément peuplées, tant à Gaza qu’au Liban. Là-dessus, la loi internationale est formelle : Israël n’a pas le droit d’agir ainsi. Il serait par contre inexact de prétendre que l’armée israélienne n’a procédé à aucune attaque contre des cibles militaires ; car à part des accrochages avec la résistance palestinienne et libanaise lors de cette offensive, Tsahal s’est fait un devoir de bombarder une base... de la FINUL (Force intérimaire des Nations Unies au Liban), afin de la cantonner dans ses casernes pendant l’avancée des tanks israéliens, ce qui a provoqué l’exode de plus de 100 000 réfugiés libanais. Ainsi, Israël a sciemment violé toutes les règles du droit international en la matière.

Mais le CRIF et ses cosignataires ne sont pas à une contradiction près. Ils enjoignent au Liban, et seulement à lui, de respecter une résolution de l’ONU, en l’occurrence la 1559, qui prévoit le désarmement du Hezbollah. Nous nous réjouissons de constater l’intérêt soudain du CRIF et du Congrès juif européen pour les résolutions de l’ONU. Et nous soutiendrions éventuellement un tel appel de leur part, s’il était question d’appliquer l’ensemble des résolutions des Nations Unis sur le Proche-Orient. Dont les résolutions 194 (droit au retour des réfugiés), 242 (évacuation des territoires occupés), sans parler de l’arrêt de la Cour internationale de justice, instance judiciaire de l’ONU (démantèlement du Mur sur les terres palestiniennes). Mais cette évocation fort sélective du droit international par les partisans déclarés de la politique israélienne est suspecte, c’est le moins qu’on puisse dire.

Outre les règles de droit établies par les instances de l’ONU, le CRIF et ses cosignataires abordent le terrain politique. Sur ce plan, ils soulèvent la question du bombardement de Haïfa (sans parler de celui de Gaza, de Beyrouth ou de Tripoli, pourtant situé loin du foyer de conflit). Le bombardement des objectifs civils dans toutes ces villes est inadmissible et l’Union juive française pour la paix (UJFP) le dénonce. Les bombes qui sont tombées sur Haïfa, Tibériade et Nazareth (qui ont fait une quinzaine de morts civiles) sont la réponse morbide du Hezbollah au pilonnage israélien des villes libanaises (qui a fait plus de 350 morts civiles). Et la résolution de ce conflit meurtrier se trouve peut-être dans la suite logique d’un passage de la lettre ouverte du CRIF, la seule phrase sensée de ce texte : « Nous déplorons la mort de toutes les victimes innocentes de part et d’autre des frontières. »

L’Union juive française pour la paix (UJFP) déplore, elle aussi, ces victimes innocentes. Pour éviter qu’il y en ait d’autres, le CRIF et ses cosignataires feraient mieux de soutenir les revendications avancées par les Libanais, les Palestiniens, les Israéliens pacifistes et leurs amis français de toutes origines : arrêt immédiat des bombardements et recours à une médiation internationale afin d’aboutir à un échange de prisonniers. Et comme des milliers de pacifistes israéliens viennent de le réclamer lors de manifestations à Tel-Aviv et à Jérusalem : retrait israélien des territoires de 67 et fin de l’occupation. De cela, le CRIF et ses cosignataires ne soufflent pas mot dans leur lettre ouverte. Avec la réaffirmation incantatoire de leur « solidarité avec le peuple israélien », les auteurs de la lettre auraient pu, dans ces circonstances tragiques, avoir ne serait-ce qu’un mot pour les peuples palestinien et libanais.

Quant à l’avenir, si le peuple israélien aspire à la paix, il va falloir qu’il exige de ses dirigeants une attitude nouvelle. Car Israël ne cessera d’infliger la guerre à ses voisins, et de la subir à son tour, tant qu’il refusera de devenir un Etat s’intégrant dans la réalité proche-orientale, assurant les mêmes droits à tous ses habitants et nouant des relations constructives, d’égal à égal, avec les peuples qui l’entourent.

http://www.ujfp.org/modules/news/ar...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Liban-Palestine : lettre ouverte au CRIF et au Congrès juif européen
6 août 2006 - 21h40

Annonce payante vous dites ?



> des israeliens courageux
6 août 2006 - 23h53

merci 1000 fois de ce communiqué courageux qui, j’espère, trouvera une place non payante dans la presse écrite française.
karine



> des israeliens courageux
7 août 2006 - 00h35

les morts de haifa sont des arabes "israeliens"qui n’ont pas droit au abris comme les israeliens juives,en plus israel installe éxpré ces instalations sonsibles dans des zones arabes israeliens
maintenent qui se protege deriere des civils ?un réspensable de haifa de haifa a déclaré ce soir
qu’israel est réspensable de ces morts de haifa.



> Liban-Palestine : lettre ouverte au CRIF et au Congrès juif européen
7 août 2006 - 17h04

Merci, merci de votre courage.

C’est quelque chose d’épouvantable de voir toutes ces organisations soutenir l’inacceptable.

Votre intervention nous évite de désespérer.

Orangerouge



> Liban-Palestine : lettre ouverte au CRIF et au Congrès juif européen
9 août 2006 - 00h54

Enfin un discours courageux qui va vraiment dans le sens de la paix. Je commençais à désespérer d’être un des derniers pacifistes de la génération 1946.
Gaston LECOCQ - Rédacteur en chef de "Proxi-Liège"’






SORCIÈRES - La Puissance invaincue des femmes
vendredi 21 - 21h25
de : Ernest London
EPR : l’esprit munichois des dirigeants de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN)
vendredi 21 - 18h32
de : Patrick Samba
5em fete de l’autogestion a quimper
vendredi 21 - 14h52
de : vilkelu
Nos vieux valent mieux que leurs profits
vendredi 21 - 13h19
de : MARTINE LOZANO
Parcoursup : un bilan jugé désastreux par les syndicats
vendredi 21 - 10h29
DES DRONES ET DES CERFS-VOLANTS !
jeudi 20 - 09h41
de : C’est l’heure de l’mettre
Rassemblement de soutien : Assignation au tribunal de Nanterre « La Poste veut empêcher Gaël de militer ! » (video)
mercredi 19 - 22h38
DRAME À LA BIBLIOTHÈQUE COURONNES (Paris XXe) : LA CGT DEMANDE LA TENUE D’URGENCE D’UN CHSCT EXCEPTIONNEL
mercredi 19 - 21h58
de : Ménil Info
Assez de parlotes à Matignon, tous ensemble et en même temps dans l’action !
mercredi 19 - 18h08
de : jodez
2 commentaires
CONDITIONNEMENT TOXIQUE
mercredi 19 - 15h27
de : Lukas Stella
Affaire Benalla en continu !
mercredi 19 - 10h46
de : JO
Hommage de l’UJFP à Gisèle Felhendler
mercredi 19 - 07h18
de : UJFP
Rejoignez le Collectif des pisseurs involontaires de glyphosate
mercredi 19 - 06h46
de : Pissou
1 commentaire
Les petits pas.
mardi 18 - 21h07
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Viols : « Que cette guerre cesse »
mardi 18 - 16h57
3 commentaires
LE MYTHE DE LA THÉORIE DU RUISSELLEMENT
mardi 18 - 08h31
de : Ernest London
2 commentaires
Jann Halexander ’Ceci n’est pas l’Afrique’ 12 octobre, Atelier du Verbe, Paris
mardi 18 - 01h34
de : Bruno
Grande fête du livre Paris samedi 22 septembre 2018
lundi 17 - 23h11
de : frank
ELYSEE , journée du patrimoine : un conseil à un chômeur !
dimanche 16 - 16h54
de : JO
1 commentaire
CLINIQUE DE LA PINEDE (PO)
dimanche 16 - 15h18
La terre dévorée par l’économie ...
dimanche 16 - 12h31
La fête de l’Humanité.
dimanche 16 - 09h22
de : Régis de Nimes.
1 commentaire
Rémo Gary et Debronckart
dimanche 16 - 09h19
de : Norbert Gabriel
Benalla devant le Sénat ?
samedi 15 - 14h48
de : JO
ELYSEE : Un autre raté !
samedi 15 - 14h30
de : joclaude
2 commentaires
Plan pauvreté : Emmanuel Macron en pompier pyromane
samedi 15 - 11h10
2 commentaires
La nouvelle ministre des Sports occupe un logement social !
vendredi 14 - 09h00
de : JO
1 commentaire
ÉCOLOGIE OU CATASTROPHE - LA VIE DE MURRAY BOOKCHIN
vendredi 14 - 07h33
de : Ernest London
Appel des travailleurs iraniens de la métallurgie aux syndicalistes et aux pacifistes du monde entier
jeudi 13 - 21h38
de : Lepotier
Hivers nucléaire.
jeudi 13 - 19h26
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
BRESIL : La démocratie bafouée : LULA interdit de Candidat à la Présidence !
jeudi 13 - 17h58
de : JO
1 commentaire
PETIT PRÉCIS RADIOPHONIQUE de la lutte de classe à la mode franco-belge
jeudi 13 - 13h00
de : C’est l’heure de l’mettre
L’alliance Chine/Russie l’emportera t-elle en la guerre économique que perdit l’URSS ?
jeudi 13 - 10h12
de : JO
1 commentaire
SAMEDI 22 : Repas de soutien aux postier-es du 92 en grève depuis le 26 mars
jeudi 13 - 08h46
Démission de Laura Flessel ! On savait dans les hautes sphères du pouvoir !
mercredi 12 - 19h34
de : JO
1 commentaire
Enregistrement de salariés à leur insu par des visiteurs mystère
mercredi 12 - 18h20
de : Visiteur Mystere de chez Field & Solutions
Licenciements : avec la rupture conventionnelle collective, le nombre de PSE baisse
mercredi 12 - 16h03
Venezuela : Ces millions d’étrangers qui sont bien au Venezuela !
mardi 11 - 19h21
de : JO
1 commentaire
Communiqué CGT : Luttons contre les violences d’extrême droite
mardi 11 - 11h59
de : jean 1
Relaxe des inculpés du 9 avril de la fac de Nanterre !
mardi 11 - 10h03

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Agissez envers les autres comme vous aimeriez qu'ils agissent envers vous. Confucius
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite