Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Bellaciao convoqué au TGI de St Nazaire !
de : actuchomage
vendredi 25 août 2006 - 13h41 - Signaler aux modérateurs
21 commentaires
JPEG - 19.1 ko

Soutenez Bellaciao : en signant ici, en savoir plus ici, vous pouvez envoyer un don ici

C’est une manie ! Le 12 mai dernier, le collectif Bellaciao a déjà été assigné en justice par un juge d’instruction du Tribunal de Grande Instance de Saint Nazaire.

Roberto Ferrario *, le responsable légal de http://Bellaciao.org, y est reconvoqué pour le 14 septembre prochain en tant que témoin assisté, en vue d’une éventuelle mise en examen.

Suite à la publication sur le site du collectif Bellaciao du communiqué de l’USM-CGT du 16 septembre 2005 intitulé Flibusterie des temps modernes, une plainte pour diffamation a été déposée par les "Chantiers Navals de St Nazaire" : ceux-ci ne contestent pas les faits, mais dénoncent le language utilisé dans le communiqué de l’USM-CGT...

Ainsi, les "Chantiers Navals de St Nazaire" ne chercheraient-ils pas à museler, voire à faire fermer le site du collectif Bellaciao, et à faire payer à l’USM-CGT ses combats et victoires syndicales ? Est-il encore possible de s’exprimer au "Pays des Droits de l’Homme" ? Un média libre n’aurait plus le droit de relayer l’information du mouvement social ?

Pour en savoir plus, signer leur pétition ou les soutenir pour les frais déjà engagés et à venir : http://bellaciao.org/fr/article.php...

http://www.actuchomage.org/modules....


Précisions de Bellaciao :

* Roberto Ferrario, secrétaire de Rifondazione comunista en France, est un des animateur du collectif Bellaciao mais pas "le responsable légal" (le collectif est international : Rome, Cordoba, Manchester et Paris) (NDLR)



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Bellaciao convoqué au TGI de St Nazaire !
25 août 2006 - 14h40

Grâce à cette affaire, il va y avoir, cette année, beaucoup d’adhérents à la CGT et va attirer encore plus de visiteurs sur Bellaciao. Bref, un succès pour la liberté d’expression.



> Bellaciao convoqué au TGI de St Nazaire !
25 août 2006 - 14h42

Reporters Sans Frontières, qui défend "la liberté de la presse partout, sauf...", s’élève contre la convocation de Roberto par les autorités cubaines. RSF se déclare très vigilant quant aux atteintes à la liberté d’expression... Pardon ? Roberto n’est pas cubain ? Ah, ben, avec un prénom pareil, tout le monde peut se tromper. Autant pour nous. Mais le Département d’Etat US ne nous a pas encore donné des sous pour défendre ce genre de situation. Allez, courage Roberto.

Robert "bob" Ménard

* * * *

nan, j’déconne.
VDJ



> Bellaciao convoqué au TGI de St Nazaire !
25 août 2006 - 16h57 - Posté par

ceux-ci ne contestent pas les faits, mais dénoncent le language utilisé dans le communiqué de l’USM-CGT..

.

Sont vraiment pas malins les Chantiers navals. Ils ne contestent pas les faits. Pourquoi portent-ils plainte pour diffamation alors ? Parce que dans les procès pour diffamation, ce qui compte d’abord, c’est la bonne foi de l’auteur. J’ai assisté à pas mal de procès de presse et très souvent, les responsables d’écrits avaient un non lieu ou étaient dispensés de peine parce que leur bonne foi ne pouvait être mise en cause. Si c’est vraiment le ton qui est reproché, fallait porter plainte pour injure ou quelque chose comme ça... mais je voudrais pas donner de bons conseils à ces enf...

Gilbert


> Bellaciao convoqué au TGI de St Nazaire !
25 août 2006 - 21h52 - Posté par

Il faudrait employer leur langue "politiquement correcte" pour dénoncer leurs saloperies et ainsi "lisser" des comportements dont la barbarie s’apparente à la traite des esclaves version moderne, justemet à Saint Nazaire qui vit s’embarquer des capitaines spécialisés dans la capture et le commerce du "bois d’èbène" (esclaves noirs) pour le travail des plantations des colons antillais et autres...Résistance ! Nous sommes nombreux avec toi Roberto, et avec Bellaciao merci d’avoir relayé dans vos articles soumis à débats, l’acte de courage des travailleurs concernés et le soutien total de l’UL CGT de Loire Atlantique. J’espère que B.Thibault réagira à la hauteur de cette gravissime attaque contre la liberté d’expression. La brutalité du Capitalisme n’a pas changé, et le langage châtié et châtré que ses domestiques emploient ne suffiront jamais à dissimuler la vérité de l’exploitation de l’Homme par l’Homme. Et en plus, ce qui gêne sans doute le plus, le patronat des Chantiers, c’est que BELLACIAO dépasse le cadre "local" et internationalise de fait tous les problèmes soulevés. JdesP


> Bellaciao convoqué au TGI de St Nazaire !
26 août 2006 - 11h07

HONTE A LA JUSTICE REPUBLICAINE !

Roberto, la tête haute à la convocation de la Kommandantur du patronat de Saint Nazaire !
Nous sommes totalement solidaires avec toi et BELLACIO.
Bien fraternellement,
Tzigane



> Bellaciao convoqué au TGI de St Nazaire !
26 août 2006 - 11h35

J’en bafouille et j’en tremble de colère. Toujours la même ville (Saint Nazaire le pays où la vie est moins chère !), toujours les mêmes procureurs, toujours les mêmes procédés immondes auxquels ils nous habituent doucettement, toujours cet acharnement sauvage contre notre droit à lire l’info autrement et à nous exprimer dans les forums de sites qu’ils jugent diffamatoires ou incitatifs ?? Mais de quel droit ?!! Le tout servi par des ministres délinquants dont la plupart ont été condamnés (Donnadieu pour blanchiment et financement occulte de parti politique !!). Après Actuchomage (où on renifle le coup monté bidon à plein nez !) c’est à votre tour. Et le plus drôle, pour une "Flibusterie" qui n ’est pas contestée sur le fond mais sur le style littéraire, Zola doit faire triple-salto-arrière dans sa tombe !
Avec le net, jamais l’info n’a circulé aussi vite avec une telle diversité d’opinions, jamais la culture et les arts n’ont autant été à la portée de ceux qui n’y avaient pas accès, jamais l’expression populaire ne s’est autant affichée à longueur de forums. Alors ils nous préparent l’avenir, les sites subversifs censurés, le fichage de nos ordi et de nos adn, leur sécurité contre notre silence. Là, aujourd’hui, j’ai peur. Ca pue 1936.



> Bellaciao convoqué au TGI de St Nazaire !
26 août 2006 - 15h13 - Posté par

Aie pas peur l’ami, la pensée ne se muselle pas, elle est comme l’eau, comme le vent, elle pénêtre , s’insinue entre les pierres des murs que les peureux élèvent pour s’enfermer dans leurs mensonges.


> Bellaciao convoqué au TGI de St Nazaire !
21 septembre 2006 - 10h52 - Posté par

Merci pour ce cette phrase poétique et synthétique. On nous fait croire que les murs qu’ils bâtissent visent à assurer notre sécurité, que les caméras et les systèmes de surveillence servent à nous protéger alors que nous nous faisons enfermer petit à petit dans la camisole administrative et sécuritaire. Comme je suis un peu lâche j’ai émigré en Afrique. Mais finalement c’est quand même difficile d’avoir sa carte de séjour au Cameroun. Ici ils rêvent presque tous d’aller en Europe, impossible de leur dire ce qui les attend. A eux les mercos, armani, canapé en cuir et filles en robe de soirée !

Continuez la lutte ! Je vous rejoins bientôt !!

Tucko


> Bellaciao convoqué au TGI de St Nazaire !
21 septembre 2006 - 12h07 - Posté par

persistance rétinienne ! peut-être nous croyons foncer dans le mur alors que nous l’avons déjà traversé..."dans tous les sens et littéralement " comme disait Arthur Rimbaud, ce jongleur de mot !

ta colère est bien justifiée nous sommes nombreux à la partager, comme nous sommes nombreux à savoir, à comprendre ou à découvrir que les mots sont de véritables enjeux dans la bataille sociale, idéologique et politique... alors ne laissons rien passer, gendarmons-nous nous-mêmes et alertons les autres, la toile c’est un bon moyen de faire voyager nos messages !!!

si le mur est encore là, à nous boucher le paysage...griffons-le, tatouons-le, posons nos graffitis, nos mots et nos images comme l’ont toujours fait tous ceux qu’on emprisonnaient en transit, en Charente ou ailleurs.... je sais des murs couverts de leurs témoignages vous en savez aussi....

femme 61 ans Le Havre


> Bellaciao convoqué au TGI de St Nazaire !
26 août 2006 - 20h09

J’espère et je demande à tous les copains de l’UL de St Nazaire, de l’USTM et de la CGT toute entière de mobiliser et de remuer la merde pour que le 14 septembre devant le TGI de St Nazaire il y ait du peuple et que l’affaire soit médiatisée.

Roberto tu ne seras pas seul ce jour-là,

BELLACIAO VIVRA !

Tenez-nous informés les amiEs !

Fraternellement,

Esteban



> Bellaciao convoqué au TGI de St Nazaire !
26 août 2006 - 20h16

courage !!

satya



> Bellaciao convoqué au TGI de St Nazaire !
27 août 2006 - 00h11

Ils auraient quand même pas préféré la photo d’un yaghourt danone, ces censureurs plus doués pour les batailles navales que pour améliorer la vie des hommes.

C’est quoi la spécialité culinaire du capitaine du port à Saint Nazaire. La langouste qui vient pas de cuba mais plutôt de Pologne ??? Y-en-a quelque chose contre les claviers qui ne sont pas de la pieuvre ou de la camora ???

A Péage de Roussillon-Isère-France-NON AGCS le 27 Août 2006. Saludos de Izquierda ( Saluts de Gauche ), Vladi GARCIA ( Français & célibataire - 36 ans )

Adhérent UGICT & FILPAC + Comité chômeurs CGT, ATTAC France & Vienne Pays Rhodanien, OFM, CAC 38, Parti Communiste Français



> Bellaciao convoqué au TGI de St Nazaire !
27 août 2006 - 11h20

RETOUR AUX LETTRES DE CACHET !!!

C’est le retour aux lettres de cachet... La différence c’est qu’au lieu de seigneurs qui "prescrivent" on a à faire aux patrons du MEDEF !!!
Il paraît qu’on a fait une révolution contre çà...
Il paraît, comme Montesquieu le prescrivait, qu’on a procédé à la séparation des 3 pouvoirs...
Cherchez l’erreur !

Solidaire des épreuves que tu subis au nom de BELLACIAO, Roberto,
bien fraternellement

NOSE DE CHAMPAGNE



> Bellaciao convoqué au TGI de St Nazaire !
27 août 2006 - 21h51 - Posté par

La censure ne doit pas passer,la liberté d’expression est trop vitale.Ces messieurs les censeurs ont compris que leur "tranquillité"risquait d’être mise en cause par la vraie démocratie que donnent des sites telsque Bellaciao.Mais que veulent ces gens ? Qu’on ne puisse plus s’exprimer ni à la radio,ni à la télé,ni sur le NET ?Il faut qu’ils se disent que dans ce cas extrème il ne nous resterait plus que la rue... !

SOLIDARITE TOTALE AVEC BELLACIAO.

François.


> Bellaciao convoqué au TGI de St Nazaire !
28 août 2006 - 09h02

Roberto, l’équipe de Bellaciao, l’équipe d’Actuchômage,

Toute ma solidarité,

Copas



Vers la fin de la contestation !
28 août 2006 - 21h33

Depuis une vingtaine d’années, on assiste à une mise au pas généralisée des médias. Celle-ci a commencé par l’emprise toujours plus prégnante de la publicité sur le contenu des articles. Puis, les empires industriels eux-mêmes ont racheté les groupes de presse. Enfin, c’est l’État qui, avec la complicité de la « police politique » et de la Justice, cherche à porter le coup de grâce aux derniers bastions de la dissidence et de la contestation !

L’étau se ressert. Fut un temps pas si lointain où presque toutes les grandes sensibilités politiques étaient représentées dans les médias (surtout dans la presse écrite). Heureux temps où les quotidiens nationaux se vendaient à des centaines de milliers d’exemplaires et où les seules ressources tirées de ces ventes suffisaient à assurer leur indépendance.
Mais ces organes de presse ont ouvert de plus en plus largement leurs colonnes à la publicité. D’abord discrète, elle s’est petit à petit immiscée dans le contenu des articles, grignotant chaque jour la liberté de ton et d’analyse de leurs auteurs. Et puis, un jour, un Rédacteur en chef a dit : « Non, ça, on ne peut pas le passer. Cette entreprise (ou ce dirigeant) investit plusieurs dizaines de milliers d’euros en pages de pub chez nous. Si on écrit ça, on perd le budget ».

Le Grand Capital a mis la main sur les médias

Depuis une dizaine d’années, on est passé à la vitesse supérieure. Le dirigeant (ou l’entreprise) évoqué plus haut a décidé de racheter les groupes de presse qui contrôlent les publications. François Pinault, Serge Dassault, Édouard de Rothschild (sans compter tous ceux qui n’apparaissent pas directement), on ne compte plus les grands capitaines de l’armement, du luxe, de la banque… qui détiennent les quotidiens nationaux et les News magazines (comme « L’Express », « Le Point »…).
Dans ce contexte de main mise du Grand Capital sur les organes de presse à forts tirages, le journalisme indépendant éprouve la plus grande difficulté à se faire entendre. Dès qu’une investigation se fait trop présente et risque de compromettre les intérêts d’un membre de l’establishment politique, économique et médiatique, l’auteur du délit est prié de la mettre en veilleuse s’il veut continuer à « exercer » son métier. Ainsi en arrive-t-on à un contenu éditorial et à des analyses de plus en plus aseptisés, dictés par les grands donneurs d’ordre ; un phénomène qui est amplifié par les quotidiens gratuits qui se contentent souvent de relayer des dépêches AFP édulcorées de tout engagement (« 20 minutes », « Métro », et quelques autres que se préparent à lancer des empires comme le groupe industriel Bolloré, déjà patron de Direct8, une chaîne de la TNT).

Internet, le dernier espace de résistance ?

Ne reste plus alors qu’Internet, ce « merveilleux » espace de liberté, dans lequel se réfugient les expressions dissidentes muselées ailleurs.
Le référendum de mai 2005 restera une référence dans l’histoire du web-activisme. Alors que les grands médias vantaient à l’unisson le OUI, et que François Hollande et Nicolas Sarkozy paradaient à la Une de « Paris-Match » en faveur du Traité de Constitution européenne, le NON se mobilisait sur la toile. C’est en effet sur Internet que la vague du refus se mit à gonfler, enfler, avant de déferler comme un tsunami, acculant l’UMP, l’UDF, une partie du PS et des Verts, contre le mur de la défaite. Le résultat fut sans appel !
Mais ce ras de marée mit la puce à l’oreille d’un establishment qui croyait alors détenir un pouvoir absolu d’orientation de l’opinion publique. Avec le soutien sans faille des grandes chaînes de télévision et de radio (y compris celles du secteur public), des principaux quotidiens nationaux (à l’exception de « L’Humanité ») et des grands News magazines, le OUI avait gagné d’avance.
Seulement les Français ont écrit différemment la partition de cette belle mélodie. Quelques journalistes de France Télévision (et parmi ceux-ci des copains de Rénovation-démocratique) lancèrent, via le Web, une pétition contre le matraquage médiatique en faveur du OUI qui, en quelques jours, recueillit plusieurs dizaines de milliers de signatures. Ce fut l’amorce d’une incroyable fronde qui se solda par le résultat qu’on connaît. Le NON se construisit sur les sites des mouvements alternatifs et dissidents avant de prendre racine dans la réalité des réunions d’information, des meetings et des manifestations.

Quand David terrasse Goliath

L’establishment politique, économique et médiatique a bien senti le vent du boulet siffler à ses oreilles. Aujourd’hui, il est hors de question pour lui de voir ses puissants « outils de propagande », acquis à coups de centaines de millions d’euros, se faire voler la vedette par des « petits sites » Internet montés avec les moyens du bord (des sites qui, pour certains, réunissent des audiences considérables, comme celle de Bellaciao.org qui dépasse les 20 millions de visites depuis sa création en 2002). Hors de question aussi pour l’establishment de voir les débats des élections de 2007 se jouer sur Internet et déserter les studios des chaînes de radio et de télévision, et les colonnes de la presse écrite. La déconfiture de 2005 a servi de leçon. Maintenant, ça suffit !

Les emmerdeurs de la Toile dans le collimateur

Alors que faire ? Surveiller ces emmerdeurs et, au moindre écart de conduite, les sanctionner ! Ainsi Bellaciao, comme Actuchomage, est sous la menace de sanctions judiciaires pour des affaires « anecdotiques » au regard de ce que s’autorisent les « décideurs » de l’establishment politique et économique. La traque aux « délits » est ouverte. Et elle est facile à mener car, finalement, les sites de la mouvance dissidente ne sont pas très nombreux.
Prenez un thème comme le chômage et la précarité professionnelle, un exemple que nous connaissons bien ici. À l’unisson, les grands médias relaient sans prendre le moindre recul le satisfecit que s’accorde tous les mois (comme par miracle) le gouvernement. Ça commence généralement avec « Le Parisien » qui livre en exclusivité les derniers chiffres de l’INSEE, suivi invariablement par « Le Figaro » triomphant, TF1 complaisant, France2 confirmant…
Le chômage baisse, soit, admettons ! Pour autant, tous les grands médias doivent-ils adopter la même grille de lecture des fanfaronnades gouvernementales ? N’apprend-t-on pas dans les écoles de journalisme à croiser les sources, à recueillir les avis contraires ? Visiblement cette méthode de travail n’est plus enseignée !

Qui a dit : « La France compte 12% de chômeurs » ?

Nous ne contestons pas la baisse statistique du chômage, nous la pondérons en la replaçant dans un contexte plus conforme aux réalités. Quel grand média a relayé les propos tenus par Jean-Pierre Revoil, Directeur général de l’UNEDIC, qui affirmait il y a quelques mois : « La France compte 12% de chômeurs » (si l’on tient compte des 400.000 DRE, ces chômeuses et chômeurs « Seniors » dispensés de recherche d’emploi en raison de leur âge, et donc non comptabilisés dans les statistiques officielles) ? Qui a relayé cette information capitale ?
Sur les thèmes du chômage et de l’emploi, les grands médias sont devenus la voix de leurs maîtres : Jean-Louis Borloo et Dominique de Villepin.
Et où trouve-t-on des analyses divergentes ? Sur Internet bien sûr ! Et, où plus précisément ? Sur la liste de diffusion d’AC ! (Agir ensemble contre le chômage), sur quelques blogs animés par des collectifs de chômeurs et précaires, et bien sûr, sur Actuchomage, le seul site d’information exclusivement consacré aux sujets de l’emploi et du chômage.

L’armada judiciaire appelée en renfort

Donc, les voix dissidentes sont, pour les autorités, facilement identifiables, « fixables » (comme on dit dans le jargon policier). Et si ces voix se font un peu trop insistantes, au moindre écart, l’armada judiciaire se charge de les remettre dans le « droit chemin ».
Les faucheurs volontaires d’OGM (organismes génétiquement modifiés) ont connu ces mésaventures. Aujourd’hui, la Justice a trouvé la parade pour les contraindre à réfléchir à deux fois avant d’engager une action : la sanction financière dissuasive. Ainsi a-t-on vu Noël Mamère et Gilles Lemaire condamnés, en début d’année, à 200.000 euros de dommages et intérêts ; de quoi calmer les ardeurs des militants les plus convaincus !

Greenpeace tire son épingle du jeu

Dans ce contexte d’étouffement médiatique et financier de la mouvance contestataire, Greenpeace a su gagner une bataille, celle qui l’opposait au ministère de la Défense sur le fameux dossier « Clemenceau ». Mais Greenpeace tire sa force de frappe (et son autonomie) de son réseau international. Si le champ d’action de l’organisation écologiste était réduit au seul territoire français, elle n’aurait pu mener sa croisade victorieuse. Et Greenpeace en sait quelque chose, elle qui s’est vue récemment interdire l’accès au port de Marseille pour y mener sa campagne de sensibilisation sur l’épuisement des stocks de thons rouges. Et puis, surtout, rappelons-nous de 1985, année où le Rainbow Warrior fut coulé dans le port d’Auckland par des agents de la DGSE. Tout un symbole !

Nous sommes dans la ligne de mire

En résumé. Les actions de la mouvance contestataire à laquelle nous appartenons se heurtent à une forte inertie, qu’il s’agisse de celle des « décideurs » des médias et de l’économie sur les thèmes de l’emploi, du chômage et des inégalités, ou de celle de la classe politique, sur celui de la Rénovation démocratique. Nous pensons que nous sommes dans la ligne de mire de certains qui aimeraient nous réduire au silence en cette période pré-électorale (les répercussions de la lamentable affaire « Radiateur » en est une illustration). Nous sommes petits, sans moyens financiers, mais nos analyses dérangent car elles trouvent de plus en plus d’écho sur la toile, en étant relayées par des dizaines de réseaux amis. Nos sites comptent au nombre des derniers bastions de la dissidence et de la contestation, ils sont donc potentiellement en danger.

Yves Barraud
www.renovation-democratique.org
www.actuchomage.org



> Bellaciao convoqué au TGI de St Nazaire !
28 août 2006 - 22h19

Seuls des faits réels, répréhensibles et reconnus par les Chantiers navals, ont été rapportés, sur Bellaciao. En toute logique, Roberto n’a donc pas à être incriminé de quoi que ce soit. Par contre, il ne faut pas perdre de vue, ni renverser les culpabilités, que se sont les Chantiers navals qui doivent être poursuivis et condamnés pour leurs pratiques illégales.



> Bellaciao convoqué au TGI de St Nazaire !
7 septembre 2006 - 04h26

Mâle poli...

Intimidez-moi, haussez donc le ton,
Bien plus fort que ça, là ça ne prend pas !
Intimidez-moi, montez la pression,
Mon sang ne bouille pas, je le garde froid !
Je suis votre « obtus », vous êtes le mien,
Vous êtes tendu, je reste serein.
J’ai des convictions, un cœur, une raison,
Vous avez les vôtres, vos bontés d’apôtres…
Vos doux mots bidons dont tant se délectent,
Moi, c’est « sans façon », berner me débecte.
Je ne m’insurge pas pour rire
Ni par provoc’, ni par plaisir.
Ma foi - sauf erreur de ma part –
N’est pas des plus abominables,
Je ne pense pas que mes espoirs
Soient plus que d’autres condamnables…
Je prône le respect, la justice
Et non pas peines et sacrifices.
Je défends des valeurs humaines
Bafouées par vos choix malsains,
Vos camouflages et mises en scène
Laissent interdit quant à vos fins.
Manquant à mon sens de finesse,
Vos fades menaces à mon adresse
Constituent le reflet exact
D’un éclatant manque de tact.
Vous avez beau vous maquiller
De bonhomie devant vos fans,
Vous savez mal dissimuler
L’inimitié quand je vous tanne.
Vos manœuvres et propos tordus
Assortis de mauvaise foi
Se vident aisément de leur poids
Lorsque je pointe le doigt dessus.
Prenez-vous-en donc à vous-même,
Soyez sincère comme je vous aime,
Transparent, honnête avec tous,
Jamais dédain n’amasse mousse.
Vous pensez que je vais trop loin,
Néanmoins je n’invente rien,
Je ferai quelques pas de moins
Quand vous jouerez cartes sur table,
J’aurai alors entre les mains
Des éléments irréfutables.
Je scie d’après vous une branche
Sur laquelle je serais assis,
Pourtant debout dès le lundi,
Je planche même le dimanche,
Je n’ai pas l’art de me soucier
D’avoir souvent le cul posé.
Tout évolue, je suis d’accord,
Aussi je bouge en ce décor
En me gardant bien cependant
De vénérer l’ère de l’argent.
Vos théories frôlent l’impudence
Quand le profit vous met en transe.
Cessez de battre notre tronc
Avec vos bras d’âme de pouvoir,
Les miens se lèvent, ô désespoir,
Pour crier « halte au bûcheron ! »

SOLIDARITE !

http://cebenscene.com



> Bellaciao convoqué au TGI de St Nazaire !
13 septembre 2006 - 14h22 - Posté par

Magnifique ! Je partage vos espoirs qui n’ont vraiment rien d’abominables. Insurgeons nous, maintenant, ici, sans tergiverser !
Suis, de plus, sensible à la forme...
Françoise


> Bellaciao convoqué au TGI de St Nazaire !
20 octobre 2006 - 15h36

Bonjour à Tous,

Nous vous soutenons et vous faisons parvenir, ce jour, un don par chèque car nous savons très bien ce qu’être baillonnés signifie...

Sincèrement

Claire Starozinski
Présidente fondatrice

Alliance pour la suppression des corridas
B.P. 85 - 30009 NÎMES cedex 4 - Tél. & fax : 04 66 64 22 97
Mouvement international, autonome et indépendant.

http://www.anticorrida.org

http://www.petition-anticorrida.com



> Bellaciao convoqué au TGI de St Nazaire !
25 octobre 2006 - 07h50

Tout ce qui fait les fondements de notre République et de notre Démocratie sont bafoués. La presse (celle qui n’est pas aux ordres) sous toutes ses formes, les syndicats, et même la Justice. En 2002, j’avais dit sur un ton ironique que nous entrions dans un étét policier. Nous y sommes ! On assigne en justice des citoyens qui s’expriment sur leur quotidien et dans le même temps on amnistie ses amis ! Pour le reste, on fait culpabiliser les gens sur leur santé, sur leurs plaisirs, sur leurs comportements, -tabac-vitesse-obésité-entre autres. Et dire qu’il y a des moutons qui ont envie du Berger Nabot Sarko ! Arrêtons tout cela ! Boutons-les hors d’état de nuire. Si le politique refuse les jurys populaires, créons-les ! On a bien raccourci un Roi en France !






Force ouvrière : un congrès qui s’annonce houleux
dimanche 22 - 09h31
2 commentaires
Garantir le maintien du pouvoir d’achat : une vraie réforme que ne fera pas Emmanuel Macron…
samedi 21 - 23h02
de : Albert
Quand la DILCRAH combat la pédagogie de l’antiracisme
samedi 21 - 21h21
de : UJFP
Peuple-classe 99 % en lutte de Rennes en jonction le 19 avril.
samedi 21 - 18h19
de : Christian DELARUE
CRACK CAPITALISM - 33 thèses contre le capital
samedi 21 - 10h18
de : Ernest London
La lutte et la solidarité grandissent avec les cheminots à Puyoo comme ailleurs !
samedi 21 - 08h42
de : Sémard
"Malheur au pays dont le prince est un enfant"
vendredi 20 - 20h12
de : Deeplo
Crime de lèse majesté
vendredi 20 - 17h23
de : irae
1 commentaire
CFDT et FO pas de 1er mai unitaire
vendredi 20 - 14h14
2 commentaires
Frédéric Lordon : et voilà le sens du pari du 5 mai
vendredi 20 - 11h43
4 commentaires
Tolbiac évacué par la police à 5 heures du matin !!! (videos et photos)
vendredi 20 - 07h45
1 commentaire
Usager.e.s et grévistes, nous avons les mêmes intérêts :
 la défense d’un service public de qualité au service du public
vendredi 20 - 07h07
de : via Ch DELARUE
Fonctionnaire(s) et syndicalisme : Pour faire société.
jeudi 19 - 22h01
de : Christian DELARUE
L’insoupçonnable profondeur de la déroute / C’est l’heure de l’mettre - Radio
jeudi 19 - 20h07
de : HDM
Notre-Dame-des-Landes : "Le gouvernement est animé par une idéologie individualiste et capitaliste
jeudi 19 - 18h55
de : jean 1
1 commentaire
Etat espagnol : ¡ Ay Podemos !
jeudi 19 - 16h40
de : Antoine (Montpellier)
1 commentaire
info technique concernant le service mail de la poste
jeudi 19 - 16h17
de : info technique
1 commentaire
Grève SNCF : « C’est plus fort qu’en 2014 et 2016, mais moins dynamique. »
jeudi 19 - 08h38
La CGT Mines Energie appelle à la grève à partir de ce jeudi et jusqu’au 28 juin
mercredi 18 - 16h00
Grève : la CGT-RATP dépose un préavis pour jeudi et vendredi
mercredi 18 - 15h34
de : CGT-RATP
Sciences Po Paris à son tour occupée par des étudiants (video)
mercredi 18 - 14h51
3 commentaires
Comme dirait Ruffin un bol d’air...belge (video)
mercredi 18 - 13h26
de : irae
3 commentaires
SNCF : les grèves commencent à peser sur la croissance française
mercredi 18 - 11h15
3 commentaires
Merci Nicolas Hulot, les opérations à Notre-Dame-des-Landes coûtent 300 000 euros par jour à l’Etat...
mercredi 18 - 11h01
4 commentaires
JUSTICE DE CLASSE
mercredi 18 - 09h59
1 commentaire
Ce Roi d’Espagne qui fait la leçon démocratique ! Et la République, bordel !
mardi 17 - 15h16
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Survie : il faut virer Macron par ordonnances populaires !
mardi 17 - 14h14
de : Author : Pierrick Tillet
3 commentaires
19 avril, 1er et 22 mai : printemps larvé ou explosion sociale ?
mardi 17 - 09h20
PLUS MACRON PASSE A LA TÉLÉ, MOINS IL CONVAINC
lundi 16 - 23h07
de : Luttesinvisibles
François Ruffin - On n’est pas couché 14 avril 2018 (video)
lundi 16 - 22h50
Assemblée générale - Rennes 2
lundi 16 - 21h48
Macron... non... non... non... (video)
lundi 16 - 21h44
Les mensonges sanglants de M. Macron
lundi 16 - 21h27
de : Hervé Kempf
3 commentaires
Emmanuel Macron connaît ses classiques (video)
lundi 16 - 21h20
LE 19 AVRIL, C’EST EN GRÈVE POUR REMPLIR LES RUES !
lundi 16 - 18h55
de : Info’Com-CGT
Pierre Laurent : nous pensons qu’une marche du 5 mai réussie est une marche qui additionnerait toutes les forces
lundi 16 - 15h14
de : Pierre Laurent
3 commentaires
Marie-George Buffet : 5 mai pour faire la fête à Macron, belle initiative de François Ruffin
lundi 16 - 14h21
de : Marie-George Buffet
4 commentaires
(videos et photos) Manifestation nationale inter-luttes du 14 avril à Montpellier : 2500 personnes dans les rues, centre-ville retourné, 50 interpellés, une quarantaine de gardes à vue
lundi 16 - 13h55
de : jean 1
PLUS DE 2 HEURES, TOUT CELA, POUR RIEN OU SI PEU !
lundi 16 - 12h29
de : Serge Cercelletti
1 commentaire
Olivier Faure soutient les frappes en Syrie avec Benoît Hamon !!!
lundi 16 - 11h25
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La vérité n’est pas dans un seul rêve, mais dans beaucoup de rêves. Pier Paolo Pasolini
LE JOURNAL DU MEDIA de 20H
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite
SOIXANTE DIX SEPT - LA REVOLUTION QUI VIENT
mardi 13 mars
de Roberto Ferrario
NOUS NOUS RETROUVONS COMME CHAQUE ANNEE POUR NOUS RAPPELER CE JOUR OU FRANCESCO LORUSSO MOURUT... LE JOUR OU LE POUVOIR FICHA UN PIQUET DE FRÊNE DANS LE CŒUR ROUGE D’UN RÊVE... LE RÊVE D’UNE SOCIETE EN COULEURS... FAIBLE FLAMME QUI COUVE SOUS LA CENDRE !!! SOIXANTE DIXSEPT - LA REVOLUTION QUI VIENT sous la direction de Sergio Bianchi et Lanfranco Caminiti 432 pp -20,00 euros 88-88738-57-6 En Italie, le mouvement politique, social, culturel, existentiel de 1977 n’a (...)
Lire la suite
Pour la création d’un Conseil de déontologie du journalisme en France. Allez jusqu’à 200 000 !!!
dimanche 11 mars
de Roberto Ferrario
Signez ici : https://www.change.org/p/pour-la-cr... Les médias et la presse jouent un rôle majeur dans la vie démocratique d’un pays. Mais ils ont aussi le pouvoir de façonner le débat public. Ce pouvoir peut donner lieu à des abus. D’autant plus qu’ils dépendent de 9 milliardaires pour 90% d’entre eux et du gouvernement pour le service public. L’émission politique de France 2 du 30 novembre 2017 dont j’étais l’invité est un modèle du genre. (...)
Lire la suite
Solidarité avec les cheminots !!!
lundi 5 mars
de Roberto Ferrario
En juin 2016 les cheminots grévistes de Versailles ont reçu un chèque de 15 000 € de la part de quatre organisations membres de la CGT. ;-) En preparation de la greve, on doit se préparer à faire la même chose de maintenant... ;-)
Lire la suite
Élections en Italie : une droite honteuse, un rayon d’espoir à gauche
mercredi 28 février
de Marc Botenga via RF
Attentat néonazi, corruption, mafia… Sur fond d’une crise inouïe, l’Italie s’approche des élections parlementaires du 4 mars prochain. Alors que la social-démocratie assume son virage ultra-libéral, la droite recycle Berlusconi et s’en prend aux étrangers. À gauche, un nouvel acteur essaie de remettre les pendules à l’heure : ce sont les partis traditionnels, et non les migrants, qui sont responsables du chômage et de la précarité. Un attentat, une droite (...)
Lire la suite
Italie : Pourquoi voter pour Potere al popolo !
mercredi 28 février
de Chiara Carratù via RF
Potere al popolo ! est né lors de l’assemblée du 18 novembre en réponse à la crise de la gauche radicale, qui risquait encore une fois de disparaître des bulletins de vote, entraînée dans des alliances avec des forces ambiguës par rapport à leurs relations avec le PD (le parcours du Brancaccio, puis la convergence en grande partie avec Liberi et Uguali), ou présente avec des propositions politiques de faibles impact sur les secteurs d’avant-garde de la classe ouvrière. Voilà (...)
Lire la suite
Italie. Ils veulent redonner le pouvoir au peuple
mardi 20 février
de Gaël De Santis via FR
Communistes, écologistes et militants des centres sociaux autogérés partent ensemble aux élections législatives italiennes du 4 mars . La gauche qui ne s’est pas rendue aux sirènes néolibérales reprend espoir en Italie. Et si elle retrouvait le chemin du Parlement  ? Depuis le mauvais score des communistes, en 2008, elle n’est en effet plus représentée dans les institutions nationales. Cette année, le monde militant antilibéral a retrouvé le chemin de l’unité, sous (...)
Lire la suite