Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre


de : Roberto Ferrario
dimanche 15 octobre 2006 - 16h25 - Signaler aux modérateurs
65 commentaires
JPEG - 35.8 ko

de Roberto Ferrario

Les Collectifs antilibéraux se sont réunis ce week-end à la Maison de la musique de Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, en présence de quelque 900 militants, a l’ordre du jour le programme intitulé : "Ce que nous voulons", qui sera proposé à la discussion partout dans le pays.

Quelques exemples du programme : abrogation de toutes les lois de privatisation, création d’un pôle financier public et de pôles publics de l’énergie et du médicament, interdiction des licenciements pour les entreprises qui réalisent des profits, nouveau statut du salariat, abrogation des textes démantelant la protection sociale...

La discussion reste encore ouverte sur plusieurs points : la politique énergétique, la question du nucléaire, les minima sociaux...

Les Collectifs antilibéraux (le PCF, les Alternatifs, Convergence citoyenne, Gauche républicaine, MARS) s’était constitué dans la bataille du référendum, les militants minoritaires de la LCR d’une part, ceux de PRS (l’association crée par Jean-Luc Mélenchon) d’autre part, continuant à s’inscrire pour préparer les bases de la campagne du rassemblement unitaire de la gauche antilibérale, non pas pour témoigner, mais pour finir avec la droite et réaliser une véritable rupture avec les projets d’une gauche sociale libérale qui ne remet pas en cause la toute puissance du capitalisme financier.

Restera alors, pour concrétiser cette perspective, la question des candidatures aux élections présidentielle et législative.

RTF - 11 ko
Programme mode emploi
RTF - 196.6 ko
Ce que nous voulons


Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
15 octobre 2006 - 18h00

Deux remarques aprés une lecture rapide de ce texte :
je suis totalement opposé à la proportionnelle integrale qui empeche toute majorité
je constate que sur 119 points , pas un seul ne prend en compte la specificité des DOM/TOM
claude de Toulouse .



> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
15 octobre 2006 - 20h05 - Posté par

D’accord avec toi sur les deux remarques... je préfère la proportionnelle à deux tours avec un bonnus à la liste en tête au deuxième tour.

Mais, je crois que ce n’est qu’un projet qui ne demande qu’à être amélioré.

Janco


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
15 octobre 2006 - 20h46 - Posté par

Je suis pas d’accord.je suis pour la proportionnelle intégrale quel qu’en soit les risques.Tout le courants de pensées,même ceux qui nous déplaisent,doivent -être représentés.
elle doit être associée avec une démocratie participative active et développée.
Aux citoyens la parole:si il n’y a pas de majorité c’est que nous n’avons pas été convaincants,ni perfomants,ni fait participer suffisament les citoyens aux prises de déçision.
les solutions alambiquées pour avoir une majorité qui n’en est pas une ça suffit.Et en finir avec la personnalisation à outrance de la V eme passe par là.
Amicalement
Jean claude des Landes


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
15 octobre 2006 - 21h22 - Posté par

Il me semble que la proportionnelle intégrale donne rapidement un pouvoir exorbitant à de petits partis charnières, indispensables pour gouverner et qui exercent un chantage permanent : c’était le cas en Italie pendant des décennies.


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 07h39 - Posté par

Il suffirait d’adopter le systeme qui existe déjà pour les municipales et qui fonctionne , puisqu’il assure une majorité et garantit la représentation des minorités .
c’est ce que nous voulons , non ?
claude de Toulouse .


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
18 octobre 2006 - 15h22 - Posté par

la proportionnelle integrale est la seule façon la plus démocratique de représenter le peuple et ses aspirations même si cela comporte des risques ,qui somment nous pour décider que tel ou tel petit parti n’a pas sa légitimité ,imposer sa vision du bonheur même
si elle parait être la bonne pour l’émancipation des hommes face au capitalistes ,n’est pas trés démocratique, c’est plutôt aux hommes et femmes de choisir leur avenir .Pour certains cela pourrait être sinonyme de "bordel" vieille image d’épinal
que l’on brandit à toute expèrience differente d’un système electoraliste forcément injuste
la volonté ou le désir des peuples ne se mesurent pas avec des équations electoralistes c’est la meilleur façon de donner raison à des LEPEN

pierrot de toulouse


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
15 octobre 2006 - 21h47

Mon programme est plus révolutionnaire que ça :

Il s’attaque aux profits superfétatoires. Il demande de verser aux citoyens 1500 E par mois tout de suite. Il n’attend pas l’Europe. Il réclame une véritable Europe politique et démocratique, réglant l’économie et non étant réglée par elle. Il rénove dans leurs statuts les enseignants. Leur redonne qualification, salaires corrects et sécurité.

Il ne revient pas à la IVè République en la rebaptisant VIè.

Etc.

Monique Renouard.



> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
15 octobre 2006 - 22h30 - Posté par

La proportionnelles intégrale est le seul mode de scrutin véritablement démocratiques en donnant à toutes les sensibilités la possibilité d’être représentées au parlement et ceci enlève pour ceux qui ne se reconnaissent pas dans les partis dominants toutes justifications à l’abstention.

Militant de Ras l’Front depuis 15 ans, j’ai été de tous les combats contre le front national, mais je trouve scandaleux qu’il ne soit présent à l’assemblée nationale. Il faut combattre les idées racistes et réactionnaire de ce parti en s’attaquant à la base aux causes sociales et économiques qui par désespoir ont amener des travailleurs (venus pour la plupart de partis de gauches) à adhérer a cette idéologie révoltante.

Ce n’est pas en cassant le thermomètre que l’on va faire baisser la fièvre. C’est par ce genre de débat essentielle pour l’avenir de la démocratie que l’on va pouvoir mesurer la sincérité de ceux qui veulent vraiment changer le monde

Fraternellement Raymond LCR


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
15 octobre 2006 - 22h02

Bon, ce qui semble chiffonner, c’est la proportionnelle intégrale qui ne permettrait pas à des majorités claires de se distinguer, et qui paralyserait toute action efficace, genre IVème République,.

Voici mes modestes suggestions :

1/ instituer la proportionnelle intégrale pour les élections ; cela permettra à chaque parti d’être "proportionnellement" représenté au Parlement ;

2/ pour chaque sujet traité, instituer la proportionnelle intégrale en terme de temps de paroles ; cela permettra à chaque parti ou à chaque groupe*, de s’exprimer "proportionnellement" à l’importance que lui a accordé le scrutin ;

3/ instituer un système de voix prépondérante (voix compte double ou triple ou... à déterminer) pour le parti ou le groupe parvenu en tête ; cela permettra à des majorités claires de se dégager et à des décisions d’être adoptées.

4/ garde-fou pour les partis ou groupes minoritaires : établir un quota de voix en
dessus duquel il sera fait appel à un référendum d’initiative populaire pour trancher une question.

Le Yéti

PS : bravo pour la qualité de la présentation de cette réunion du 14/15 octobre, et pour les pièces jointes ("Programme mode d’emploi" et "Ce que nous voulons")



> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
15 octobre 2006 - 23h17 - Posté par

Mon cher Yeti

Je réagi à chaud, ce qui est parfois dangereux, mais le fait majoritaire est il toujours la solution la plus juste ? c’est une question que l’on ne peut pas évacuer aussi facilement.

Dans cette cinquième république à l’agonie, le fait majoritaire était la colonne vertébrale de ce pouvoir, et nous pouvons juger aujourd’hui les résultats :

-une classe politique qui se reproduit entre elle, droite gauche confondu,

-des élus qui cumulent plusieurs mandats, qui restent accrochés à leurs sièges pendant des dizaines d’années

-des scandales à répétitions du sommet de l’état jusqu’à la plus petite collectivité locale

-des votes très important avec 10 ou 20 députés en séance

-et par dessus tout les accord contres natures que le système majoritaire à deux tour provoquent fatalement entre deux adversaires du premier tour

Tu vois mon cher Yeti il faut être très prudent, ce système fini dans la boue, il nous faut bâtir un autre, mais devant tous les privilégiés qui vivent de la misère du peuple et qui ne lâcherons pas leurs os facilement, il faudra en parallèle aux élections (qui sont evidemment nécessaires) que la colère des travailleurs descende dans la rue jusqu’à la victoire .

Raymond LCR


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 05h20 - Posté par

Cher Raymond,

Le fait majoritaire n’est pas une valeur absolue, c’est juste un pis-aller.
La démocratie comme expression de la majorité illustre hélas souvent la médiocrité majoritaire.
J’oppose au fait majoritaire la conscience individuelle...
... tout en en connaissant la limite et surtout l’aboutissant le plus pervers : la dictature d’une élite auto-proclamée.
CONCLUSION : faute de mieux, je respecte le fait majoritaire, cad que j’accepte d’appartenir à une communauté dont je sais qu’elle est loin d’être (mon) idéale, mais je garde mon droit de critique et de révolte individuelle.

Le Yéti

PS : puis-je me permettre, Raymond, de te renvoyer à une article plus développé que j’ai écrit il y a quelque temps sur ce sujet : De la démocratie ?


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 09h18 - Posté par

Pourquoi je suis pour la proportionelle integrale :

1) Ca permet la représentation de tous les courants de pensée et évite ce qu’on voit actuellement , 12 à 13 % du corps électoral ayant la majorité.

2) Ca evite également que, comme les poupées gigognes de l’actionariiat de certaines grandes entreprises, il suffise d’être majoritaire de majoritaire de majoritaire d’un parti majoritaire dans une majorité parlementaire pour qu’on décide de tout ! Le fait majoritaire n’empeche pas la combine, il la magnifie et éloigne toujours plus le citoyen de la décision. Des fois ceux qui tiennent les leviers de la décision majoritaire ne sont plus que de squeletiques cliques aisement manipulables par les faiseurs de rois ou de reines (ceux qui possedent les médias....) garantissant des pantins aux ordres.

3) Les questions de l’instabilité politique dans un système proportionnel renvoient à une instabilité de la société pas aux défauts de ce système electoral. La France est le pays, des états démocratiques, le plus centralisé (Chirac soutenu par 13% des electeurs devenant l’homme le plus puissant.....). On regarde vers l’Italie ou la IVeme république pour critiquer la proportionelle, mais il y a bien d’autres états connaissant la proportionelle et qui n’en sont pas moins stables, voir souvent plus stables que le système français ...

4) La proportionelle integrale avec de réels pouvoirs des assemblées (supression de l’Elysée et du système présidentiel) , des débats réellement démocratiques (endiguement des organisations de médias ne relevant pas de la démocratie, comme les entreprises privées), etc

Copas


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 11h44 - Posté par

Puis-je me permettre de mettre mon grain de sel ?

Proportionnelle intégrale ou pas, à la limite, ça n’est peut-être pas si important que cela du moment qu’il y a proportionnelle.

En revanche, ce qui me semble primordial, c’est qu’il y ait une boucle de rétroaction cybernétique dans le processus démocratique. En clair, quand un texte de loi est débattu à l’assemblée, que les citoyens soient au courant de la position de leurs élus de façon à ce que ceux-ci soient mis devant leurs responsabilités et ne puissent pas raconter des "salades" d’une campagne électorale à l’autre. Qu’il y ait un document synthétique au journal officiel qui dise clairement qui a voté quoi, individuellement et pas seulement "tel parti a voté pour ou contre..."

Ces dispositions pourraient d’ailleurs résoudre les risques inérants à la proportionnelle intégrale dans la mesure où il y aurait une pression constante des citoyens envers leurs représentants.

A l’heure de l’internet et de la civilisation de l’information, c’est véritablement la question de la démocratie représentative qui est jeu. Personnellement, je pense qu’inévitablement (ça prendra peut-être un peu de temps) on va s’acheminer vers un système de démocratie plus directe.

RC de Toulouse.


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
15 octobre 2006 - 23h26 - Posté par

Bonsoir,
Pour la réforme des institutions, je crois que ce qu’exprime surtout ce programme, c’est quelques grands principes :
 en finir avec ce régime présidentielle qui tourne depuis longtemps à la monarchie ;
 assurer la représentativité de tous les courants politiques qui composent notre société (à partir d’un certain seuil de représentativité bien entendu) ;
 éviter de donner carte blanche pour 5 ans à une majorité, quelle qu’elle soit, sur tous les sujets et sur toutes les réformes quelle qu’en soit l’ampleur (on peut penser à 2003 avec les retraites par ex.) et donc donner aux citoyens la possibilité d’obliger les élus à les consulter sur des sujets majeurs ;
 avoir quand même un système politique qui fonctionne !

La recette exacte pour satisfaire toutes ces contraintes, je ne sais pas si quelqu’un la connaît. Chacun a son idée sur la question.

D’ailleurs le texte, s’il fait des propositions, s’en remet de toute façon à la création d’une assemblée constituante pour réformer les institutions.

Christophe de Grenoble


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 03h39 - Posté par

C’est marrant de parler tout le temps des législatives avant la présidentielle. Qu’on le veuille ou non, c’est bien la présidentielle qui sera avant et qui influencera l’autre. Il faudrait revenir à la raison et ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Que se passera-t-il après la présidentielle ? Nul ne le sait. C’est une sagesse élémentaire. Ne soyons pas Perrette qui rêve avec son pot au lait sur la tête. Et vive cette présidentielle de la Vè au suffrage universel direct qui oblige à de tels débats démocratiques !

Quand un collège de grands électeurs notabilissimes voteront pour un président nian-nian au nom d’une [IVè-VIè] République démocratissime, j’en vois beaucoup qui feront une drôle de tête. Finis les débats démocratiques. Et l’exécutif issu de l’Assemblée, tout ce beau monde sera la France d’en haut. L’Assemblée souveraine virera les meilleurs pour les citoyens, pour de maigres motifs. Du déjà vu sous la IVè. Des revirements non contrôlables, comme Guy Mollet, SFIO, qui décida d’un coup de renforcer les combats en Algérie.

Et vive la démocratie nouvelle sans les citoyens, c’est tellement plus facile !


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 04h13 - Posté par

Mais le débat démocratique de ce conseil national, bien qu’il ait le mérite d’exister, est loin de celui des AG étudiantes. Après quelques hésitations, celles-ci progressent avec des prises de paroles successives, et des votes à mains levées qui ponctuent les avancées dans un texte.

Cela évite des tribunes qui répètent dix fois la même chose, avec une grande fatigue, n’est-ce pas, car nous avons bossé toute la nuit, des excuses sur les imperfections, des remontées d’amendements impossibles, erreurs d’e-mails, une très grande condescendance pour la salle -des fois qu’elle aurait pas encore tout compris, qu’elle demanderait la parole à tort et à travers, tout de même, et que de toutes façons, c’est pas encore fini, qu’il y a encore du travail, etc... puisqu’on refait le monde sans savoir qui c’est qui va le refaire- ce qui a déjà été dit dans les ateliers ou qui va de nouveau être débattu... la prochaine fois. A ce rythme-là, p’têtben qu’on n’y arrivera à la fin de la prochaine législature, si on est encore vivants et si la précédente présidentielle nous a pas flanqués par terre.


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 05h12 - Posté par

Le candidat ou la candidate pour qui je voterai :

D’abord je veux un candidat ou une candidate qui ne dise pas n’importe quoi par ignorance ou en se contentant d’emboîter le pas à la propagande médiatique. Dans l’actualité, il existe un certain nombre de questions sur lesquelles j’ai des informations hors médias, hors propagande, il en est ainsi de Cuba et de quelques autres lieux de la planète. Et chaque fois je suis effrayée de la distance entre la réalité et la caricature orientée que nous présentent la presse et la télévision et pire encore la manière stupide dont nos politiciens emboîtent le pas…

Il n’y a pas un journal, pas une émission de télévision qui échappe à ce système ignorant et malveillant/ Le Monde Diplomatique est le plus crédible, avec la limite qui veut que pour être accepté par la presse et l’opinion il doit souvent avancer de biais. Mais c’est vraiment le seul titre qui sur tous les sujets que je connais ne se déshonore pas… Tous les autres, je dis bien tous les autres mentent, déforment…

1) Par parenthèse, quel que soit le candidat de la gauche alternative ou la candidate, je ne voterai pour lui ou pour elle que si il ou elle ne dit pas des stupidités sur Cuba (ce qui exclut José Bové) et si elle ou il ne s’engage pas à lutter effectivement contre le blocus (ce qui exclut la totalité des candidat(e)s à ma connaissance). Donc si l’on veut que je vote pour un candidat de la gauche alternative, il est urgent sur ce point de renseigner le candidat de votre choix…

Si je dis cela c’est pour souligner à quel point il me parait désormais préjudiciable de parler de ce que j’ignore. Récemment interrogée sur une radio locale à propos de la Corée du Nord, j’ai déclaré que je ne connaissais strictement rien sur le sujet. Et je dois dire que je maintiens cette ligne, mais l’enthousiasme général autour des positions de ce crétin malveillant de John Bolton, l’ambassadeur US à l’ONU me paraît sujet à caution. Enfin je n’ai toujours pas compris pourquoi les uns devraient avoir la bombe et les autres non ! En quoi le fait d’avoir osé l’utiliser à Hiroshima vous garantit le droit de s’ériger en gardien planétaire, et enfin pourquoi tout le monde y compris le PCF hurle à l’horreur nucléaire en Corée du Nord, alors qu’il n’agit pas contre le nucléaire militaire chez lui…

2) Par parenthèse quel que soit le candidat ou la candidate de la gauche alternative, je ne voterai pour elle ou pour lui que si il ou elle s’engage fermement sur le nucléaire MILITAIRE. … Je sais qu’il y a des gens prêts à en découdre sur le nucléaire civil, mais paradoxalement ils paraissent ne s’intéresser qu’avec une grande modération au nucléaire militaire…

Autre exemple, j’ignore tout du dossier Poutine, de ce qui se passe réellement en Tchétchénie, j’imagine… Mais j’imagine seulement et l’unanimité contre Poutine me parait accompagner toutes les tentatives US sous couvert de révolutions de couleurs pour décomposer la Russie et ses alliés au moment même où on assiste à une recomposition en particulier en Asie Centrale à travers l’alliance Chine Russie…

3) Je dois dire qu’actuellement pour ce que je connais du vaste monde, j’ai tendance à penser non pas que Chirac est bon (son attitude au Liban ne vaut pas mieux que les autres, sans parler de son rôle militariste en particulier dans le nucléaire), mais qu’il est nettement meilleur que Sarkozy, Segolen , Fabius et tous les autres. Quant aux multiples candidats de l’union anti-libérale, je n’en vois pas un seul qui le vaille, ils ignorent tout de ce dont ils parlent et me font honte dès qu’ils ouvrent la bouche… En plus ils sont dangereux parce qu’ils emboîtent le pas à n’importe quelle propagande…

Donc puisque c’est à vous théoriquement de trancher sur qui sera le candidat ou la candidate, ce qui a le mérite de l’originalité, même si l’on peut s’interroger sur l’efficacité de l’absence actuelle de candidat, je vous propose de tout faire pour que votre candidat (e) soit en état de répondre à deux de mes interrogations :

1) que comptez-vous faire très concrètement pour aider les Cubains dans leur demande d’en finir avec le blocus ? Que faites-vous dans ce sens depuis des années ? Quelle intervention en tant qu’élu(e) ?
2) Que comptez-vous faire contre la force de frappe nucléaire, contre le danger de privatisation d’AREVA ? Allez-vous vous opposer clairement dans ce domaine comme dans d’autres à la Commission de la Concurrence de l’Union Européenne ? serez vous prêt pour cela à sortir de l’Union européenne ?

Je voterai en fonction de la réponse apportée à ces deux questions…

Danielle Bleitrach


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 05h32 - Posté par

Tout de même, je ne pense pas que le critère déterminant pour le choix du prochain Président de la République (et de la majorité parlementaire qui va l’accompagner) soit sa connaissance du problème cubain !
Arrêtons les mono-fixations.

Le Yéti


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 07h22 - Posté par

je pose deux questions :
comme par hasard est évacuée la seconde, le militarisme, la force de frappe nucléaire, le rôle de l’uNion européenne à propos d’AREVA et d’Alsthom...

Mais la question cubaine n’est pas une mono-question, elle concerne le Nouvel ordre international, les NOn alignés, le respect de la charte des Nations Unies, etc... Et in fine notre alignement sur les Etats-Unis, souvent par le biais de notre soumission à l’Union européenne...
Sans parler d’un candidat au présidentielle capable de se dégager du politico-médiatique...

C’est pourquoi je le répètd je ne m’engagerai derrière un candidat que si j’ai quelques assurances sur sa volonté d’agir contre la guerre, contre le choc des civilisations, et capable de refuser la soumission aux Etats-Unis par le biais de l’Union Européenne... je pose les questions qui fâchent parce que sans ce minimum on peut se proclamer anti-libéral, c’est du pipeau...

Danielle Bleitrach


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 08h57 - Posté par

Relisez 93 de Victor Hugo, et vous verrez que les travaux de la Convention se déroulaient jour et nuit pendant des mois, avec une intensité telle que la fatigue et l’exaspération rendaient malades de nombreux délégués . Les menaces réciproques d’exécution à la guillotine pour des broutilles, étaient nombreuses. V. Hugo excusait cette fièvre révolutionnaire bien courte en regard de cette longue et obscure nuit de 1500 ans de monarchie, de famines, d’ignorance et de gibet pour le Peuple...


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 09h20 - Posté par

Ca n’excuse aucun assassinat, surtout des mecs comme Condorcet qui n’aurait pas fait de mal à une mouche.


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 09h26 - Posté par

tu parles d’une question d’avenir !!! C’est du n’importe quoi et ça permet d’évacuer les vraies questions d’aujourd’hui...


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 10h34 - Posté par

Salutations à vous camarades....

Je m’ inscris tout à fait dans l’ interrogation de Danielle Bleitrach !!!
Il est pour moi à ce jour en étant communiste et internationaliste inconcevable d’ apporter mon soutien à quelque candidat que ce soit sans qu’ il ait pris des engagements forts contre le blocus cubain , sur sa solidarité ou non avec Cuba socialiste et les gouvernements progressistes d’ amérique latine ( Vénézuela et bolivie) et en conséquence de quel côté se situer en cas de victoire pour les relations internationales à venir de la France....
Il est inadmissible que des acteurs majeurs de la vie politique de gauche du pays se laissent volontairement ou pas manipuler par la logique fasciste et réactionnaire de la presse capitaliste et puissent ainsi trahir nos camarades latinos américains...et celà me laisse sceptique pour la défense future du prolétariat de notre propre pays....
Donc comme Danielle j’ attends de voir quel candidat osera enfin prendre position pour les peuples en lutte sans craindre de perturber l’ ordre économique actuel...

Salutations à vous...

Solidarité avec vous Danielle !!!!

SEBASTIEN DE TOULOUSE


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 11h56 - Posté par

Chère Danielle,

Si la gauche unitaire arrive à s’entendre sur un programme global, si la gauche unitaire arrive à se choisir un ou une candidat à la présidentielle, si ce ou cette candidate est élue (ça fait déjà beaucoup de si), les choses ne changeront pas pour autant du jour au lendemain.

La route est longue et le chemin semé d’embûches réactionnaires...

Alors, se permettre le caprice de subordonner son choix à une prise de position nette sur deux ou trois points précis ne me semble pas très en rapport avec les enjeux du moments.

Et si le ou la candidate hypothétique te dit : "là heu.. sur cette question, je suis pas très sûre, c’est peut-être un peu compliqué, faut voir...", tu vas faire quoi Danielle ? Voter Ségolène ? Aller à la pêche ?

Je t’embrasse.

RC de Toulouse.


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 12h17 - Posté par

C’est la raison pour laquelle il est bienvenu d’en parler à présent ! pour ne pas aller à la pêche justement.
Francesca


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 14h01 - Posté par

En l’occurence, annoncer ex abrupto : "je ne voterai pas pour un candidat qui n’aura pas pris clairement position sur tel sujet siingulier" ne s’inscrit pas vraiment dans une logique de type "en parler à présent", ou en tous cas pas dans une logique constructive.

RC de Toulouse.


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 15h08 - Posté par

A RC de Toulouse :

Demander à un candidat ce qu’il pense d’un sujet que vous connaissez bien, n’est pas à rejeter. Un candidat ne sait pas tout. Cependant il doit avoir un minimum d’informations pour se donner quelques repères et s’entourer des personnes compétentes. Aucune idée ne doit être méprisable a priori.

C’est un révélateur pour celui qui connaît le thème de saisir les qualités humaines et intellectuelles du candidat. On peut aussi appeler cela la maturité politique.

Je ne suis pas Danielle, mais je m’approche de sa façon de voir les choses.


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 15h54 - Posté par

Francesca,

Bien sûr que tu n’as pas tord. Mais franchement, on n’en finit plus, d’autant que le processus d’élaboration d’un programme antilibéral, suivi du processus de désignation du candidat à la présidentielle (espérons que ça ira jusqu’au bout) devrait normalement nous rassurer sur les options générales - politiques en somme - du candidat en question, même s’il n’est pas omniscient (et heureusement qu’il ne l’est pas).

Honnêtement, je pense qu’il vaut mieux aller du "général" vers le "particulier", procéder par déclinaisons successives.

Pour le moment, ce qui est important et urgent de surcroît, c’est d’arriver à un programme de gauche antilibéral et ensuite de nous faire représenter par quelqun qui, s’il tient la route, arrivera en tête au 1er tour, j’en suis persuadé.

Allez, no pasaran, et bisous.

RC de Toulouse.


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
20 octobre 2006 - 18h06 - Posté par

Entièrement d’accord avec toi YETI. Ce genre d’intervention est hors sujet.
Je suis aussi soucieux de l’avenir de Cuba que de la Tchétchénie et je pense que c’est une question à traiter ultérieurement à la mise en place d’une constitution permettant d’éliminer à coup sur l’égémonie capitaliste.De ce fait le rôle de la France pourrait redevenir un des phares de la démocratie.
Concernant l’arme nucléaire, l’objectif, c’est sa destruction totale dans le monde. Des accords ont été passés. à nous de partciper à les faire respecter. Pour mémoire Jacques Chirac à contribué à bafouer ces accords en faisant, en condradiction avec ceux-ci, la poursuite d’essais de bombe nucléaire.
Le pigoin gourdonnais


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 16h16 - Posté par

Les questions que pose Danielle sont fondamentales. Il ne s’agit pas de monomanie comme l’écrit aimablement quelqu’un. Il en va tout simplement de la crédibilité globale du programme proposé.
Dans le cadre de la défense du programme, puisque un certain nombre de mesures sont incompatibles avec les règles européennes actuelles et celles de l’OMC, le ou la candidate devra dénoncer l’ordre économique et politique international. Dés lors comment pourrait il (elle) faire l’impasse sur les moteurs des dominations et le soutien aux poches de résistances dans le monde.
Le soutien et surtout la dénonciation du blocus contre Cuba découle de cette analyse.
On peut également ajouter les relations franco-africaines parmi les sujets sur lesquelles le(la) candidat(e) doit impérativement argumenter.
Il ne serait pas tolérable que le(la) candidate se contente de parler "de promesse d’aide", voire de "coopération" ou même seulement de la dette. Il faut une véritable dénonciation et un programme pour mettre un terme aux réseaux de la françafrique. Il n’est plus tolérable que ces réseaux qu’ils émanent de l’Elysée, des services secrets ou politico-affairistes (Total (Elf), Bolloré,etc ....) s’ingèrent complètement dans la gouvernance et les affaires des pays du pré carré français et constituent de fait une diplomatie parallèle. Il faut réfléchir à la fin du franc CFA, à la fermeture de bases militaires en Afrique, à la fin du soutien aux dictateurs : Biya, Déby, Sassou-Ngesso, bongo, Ben ali, Compaoré, etc…, etc …

Comment être crédible dans notre pays et présenter un programme engageant sinon vers le socialisme au moins vers un anti libéralisme marqué si on ne propose rien pour lutter contre l’impérialisme français en afrique ?

La politique internationale n’est pas une diversion. Au delà d’une question morale, les légitimes inquiétude des gens, les conflits actuels, la nouvelle doctrine américaine prônant la guerre préventive, la résistance qui émerge en amérique latine, le refus de la pax americana au proche et moyen orient, rendent très très importants la réflexion et l’expression sur ces sujets.

Faire progresser notre réflexion sur la dénonciation de tous les impérialismes et les moyens de soutien aux résistances contribuera à mettre sur pied un programme crédible, cohérent et donc efficace.

Jips


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 18h13 - Posté par

Sur ces deux sujets, j’ai l’impression de complètement retrouver les positions du parti (PCF) dans lequel je milite et celles de mon journal qutidien (lhumanité)... mais bon, je peux me tromper ;-)

Janco


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 18h15 - Posté par

C’était par rapport aux deux questions de Danielle... Mon post ne s’est pas mis où il faut

Janco


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 22h38 - Posté par

Pas tout à fait, je suis au PCF il arrive quelques fois que le PCF (M.G Buffet, Nicole BORVO) hurlent aussi avec les loups sur Cuba

Quand on voit la complexité des mécanismes de prises de décisions des anti-libéraux On n’a de quoi être effrayé On n’est avant 1789 et très très loin du principe une voix un vote et parler de proportionnelle après cela c’est se moquer du monde d’en bas.

Une telle structure est en fait artificielle, volontariste et anti démocratique ne peux conduire qu’aux pires désillusions.
En quoi 20000 personnes devrait imposer leurs choix à 140000 organisés

Il y a là qu’on le veuille ou non un populisme de la pire espèce, démagogique parce qu’il accrédite l’idée stupide que tout est dans le mouvement il est la négation même de la nécessité pour les victimes du libéralisme de s’organiser dans des structures assurant permanence et continuité dans l’organisation et l’action.

C’est en optant pour une orientation similaire que le PC espagnol a disparu pour la plus grande joie des socios libéraux pour qui ont n’a finalement déroulé le tapis rouge. Et j’ai bien peur que se soit effectivement l’objectif poursuivi par certains.

Si vous ajouter à cela la démagogie sur le nucléaire vous avez le ponpon.
En faites la machine à perdre est en route L’objectif non dit d’un tel rassemblement est de procéder à la liquidation du PCF. Il y a là la répétition de ce qui se passe dans ATTAC.

En fait il y a accord stratégique de fait sinon de jure entre la LCR et le PS pour balayer tout l’espace entre eux avec la complicté au passage de certains éléments au sein du PCF.

Je ne voterais et je ne ferais pas campagne que pour un candidat librement choisi par les 140000 adhérents du PCF. Et j’agirais dans ma section pour convaincre mes camarades de la nécessité de bloquer et de refuser tous moyens ou support à quelqu’un qui n’est pas des notres.

Présicions d’importance je peux vous affirmer que je suis très loin d’être isolé.

L’anti libéralisme de José est sujet à inventaire et à géométrie variable en Aquitaine aux régionales il a soutenu le vert ONESTA ardent propagandiste du OUI au TCE.

Bernard TRANNOY 33138


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
18 octobre 2006 - 17h13 - Posté par

la parano ça se soigne ,couler le pcf est une absurdité, et si le pcf redevenait un parti révolutionnaire ,vous ne détenez pas les clefs du bonheur, et dire qu’il y a complot entre le ps et la LCR on croit rever, un candidat communiste sinon rien ,je crois que le débat est mal engagé ce ne sont pas des paroles d’unité ,et si seulement les personnes encartées ont leur mot à dire c’est bien triste et réducteur , que fais tu des alter, des syndiqués, des sympatisants des hommes et des femmes des jeunes et des vieux qui sont prets à jouer le jeu sans pour autant êtres encartés ,
que penses tu de l’autogestion camarade ? pour ma part voter communiste n’est pas tabou je l’ai déjà pratiqué ,mais depuis quelques temps je pense que Besancenot incarne plus l’idée que je me fais d’une société ,pas le personnage mais les idées qu’il représente et qu’il défend
tu parles de populisme ,libre à toi , je parle plutôt de réalisme , on a pas besoin d’un chef , mais juste d’une unité sur des bases réellement antilibérales de toutes façon c’est au peuple de décider soit dans les urnes ou dans la rue ,regarde ce que les étudiants ont donné comme leçon de démocratie directe dans les AG pendant la bataille contre le cpe
c’est difficile de remettre en question sa culture de stratégie , l’organisation pour controler ça non !
c’est au peuple de controler et de participer ,voir de révoquer les personnes mendatées qui ne respectent pas les décisions communes
un parti qui dirige nous sommes nombreux à ne pas le vouloir ,et si ce doit être le cas nous seront nombreux à résister
à part cela c’est ton droit de défendre tes idées au sein de ton parti chacun lave son linge salle en famille,en tout cas je n’irait pas au lavoir avec toi, je n’est qu’une famille "citoyen du monde " sans frontières

pierrot de toulouse


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
18 octobre 2006 - 17h26 - Posté par

josé soutient un candidat qui a dit oui au tce et le parti communiste préfère s’allier avec le ps pour les elections municipales anticipées de bordeaux ps qui à dit oui au tce
c’est tout

pierrot de toulouse


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
20 octobre 2006 - 19h43 - Posté par

Mon cher Bernard,

Vouloir absolument un candidat communiste mérite réflexion !

Aujourd’hui, en France, il ya 7 millions de pauvres, plus de 3 millions de chômeurs, des gens dorment dans la rue etc La droite profite de son passage au gouvernement pour détruire les lois sociales( retraites, sécurité sociale...), s’attaquer aux droits du travail etc

Parallèlement, la gauche de 1981, la gauche plurielle de 1996 ont déçu au point que le peuple en 2002 s’est soit abstenu de voter , soit envoyé Jospin à l’ile de Ré et Le Pen en seconde position.

Il n’est pas exclu que cette dernière situation se reproduise.

Pour éviter de se retrouver dans ces situations catastrphiques, n’est il pas primordial que le contenu du programme du collectif de gauche soit rapidement et sérieusement élaboré.

Le choix du candidat est certes trés important.

Ce candidat doit être digne d’être porteur de ce programme. Il n’est pas obligatoirement membre d’un parti .

Ne serait-il pas suicidaire de maintenir ta position ?

Je suis persuadé que ce programme et son candidat sur des bases claires pour envoyer le libéralisme français aux archives historiques comme nos ancètres en 1789, avaient envoyé la monarchie, prendront un bon départ pour l’avenir. pas d’illusions ce sera dur.

Ceci risque de changer, entre-autres, sérieusement, la donne des élections législatives.

Le pingoin gourdonnais


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 09h05 - Posté par

Au Yéti, toujours se méfier de sortir des grands principes :

Une femme = une voix

Un homme = une voix

On fabrique ainsi des boomerangs qui vous reviennent en pleine figure à une vitesse grand V.

Ca ressemble à une certaine gauche qui voulait mettre les législatives après la présidentielle.


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 14h00

Je suis tout a fait d’accord avec Claude et pas du tout avec Raymond et la proportionnelle intégrale qui serait une catastrophe. Le système des municipales est en effet très bon (les minorités sont représentées, la majorité gouverne). Quant au système correctif de Yéti, il permettrait de corriger la bourde, mais ça serait mieux de ne pas la faire...

Depuis longtemps, je trouve que la proportionnelle intégrale est un défaut majeur et, par exemple, j’ai toujours reproché aux Verts de la défendre. Si la gauche anti-libérale arrive au pouvoir, elle aura besoin d’avoir les mains libres, comme De Gaulle en 1958. C’est une erreur fondamentale de s’enchaîner d’avance avec un système paralysant.

PL



> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 15h07

Bonjour

Je m’interroge sur la nature du texte sorti de la reunion des 14-15 octobre , s’agit-il d’un programme, de materiaux déstinés à un progamme ?, curieux que la majorité des messages porte sur ’la proportionnelle, il y a semble-t-il d’autres questions aussi importantes, par ex:comment mettre en oeuvre un programme aussi ambitieux, sans anticiper les réactions de la finance internationnale, le "blockus"eventuel des E-U ?, je ne crois pas (malgré toute ma sympathie pour le peuple Cubain) que Cuba soit un enjeu désisif dans la prochaine bataille éléctorale en France, madame D.Bleitrach peut voter pour qui elle veut ,elle peut même ne pas voter, quelle importance ?
S . Dedalus



> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 15h14 - Posté par

Cuba n’est plus le Cuba des années 60, et Danielle a raison de mettre le sujet dans les priorités.

L’Amérique latine également.

C’est la scène internationale, après tout.


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 18h47 - Posté par

" C’est la scène intenationale, après tout."

Non c’est bien plus important que cela !
Plus même que de la solidarité !
C’est identifier clairement notre mouvement anti libéral, l’associer aux résistances internationales contre l’impétrialisme, ce capitalisme prédateur !
Avec pour maitre mot la souveraineté populaire et nationale (qui n’a rien à voir avec le nationalisme), voir en France les effets des directives libérales européennes elles mêmes issues de l’’omc.


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
18 octobre 2006 - 17h39 - Posté par

L’expression ’scène internationale’ n’est pas péjorative. C’est une autre façon de parler des relations diplomatiques extérieures, des relations internationales, des affaires étrangères, etc.

Soucieux d’être bien compris.


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 15h17 - Posté par

Si on commence à dire que le vote d’un citoyen n’a pas d’importance, on n’est pas sorti de l’auberge droitière.


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 20h07 - Posté par

Si chaque citoyen vote en fonction de consideration personnelle, il va être tres difficile de se retrouver sur un projet commun.
S Dedalus


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 20h39 - Posté par

« Je m’interroge sur la nature du texte sorti de la reunion des 14-15 octobre , s’agit-il d’un programme, de materiaux déstinés à un progamme ? »
Il s’agit d’une version intermédiaire. Une version "définitive" devrait sortir fin octobre. Je mets le mot définitive entre guillemets car il faudra continuer à en débattre, voir la citation du texte plus bas.

« curieux que la majorité des messages porte sur ’la proportionnelle, »
Je crois simplement que la discussion a commencé là-dessus.

« il y a semble-t-il d’autres questions aussi importantes, par ex :comment mettre en oeuvre un programme aussi ambitieux, sans anticiper les réactions de la finance internationnale, le "blockus"eventuel des E-U ? »,
Il est évident pour toutes celles et tous ceux qui participent à ce mouvement, que tout cela ne se fera pas en claquant des doigts. Un fort soutien populaire sera nécessaire pour passer moult obstacles.
C’est d’ailleurs dit dans le texte :
« Ces propositions, nous les soumettons au débat public, pour les enrichir et pour qu’elles prennent force collective. Car nous le savons bien : aucun programme si parfait soit-il sur le papier, aucune politique ne peut s’imposer et changer l’ordre des choses s’ils ne sont pas les fruits d’un vaste mouvement populaire et citoyen, où chacun-e discute, décide et contrôle. Sans peuple acteur, et en permanence, sans lutte collective, sans mobilisation sociale et politique vigilante, aucune transformation sérieuse n’est envisageable. Nous ne disons pas : “ Faites-nous confiance ”, mais “ Luttons, contestons et bâtissons ensemble, à tout moment et partout ”. »

« je ne crois pas (malgré toute ma sympathie pour le peuple Cubain) que Cuba soit un enjeu désisif dans la prochaine bataille éléctorale en France, »
Je trouve effectivement curieux de subordonner le choix d’un vote à la réponse à deux questions, comme le fait D. Bleitrach. Je n’ai d’ailleurs pas d’avis sur la question de Cuba (mais il est vrai que je ne suis pas candidat ;-)).
Plus sérieusement, je ne crois pas que l’identité du candidat soit l’enjeu majeur. C’est ce que veulent nous faire croire les médias et c’est la tendance "naturelle" de cette V° république.
Sera un(e) bon(ne) candidat(e) toute personne qui rassemblera le plus largement les électeurs anti-libéraux de gauche, sera fidèle à l’esprit de ce mouvement des collectifs en grande partie issu de la campagne du Non au TCE et saura défendre nos propositions.

Dans tous les cas, ce(tte) candidat(e) sera entouré(e) d’un groupe de porte-parole composé des principales personnalités du collectif national.

Enfin, une des mesures institutionnelles prévues est de retirer la majeure partie de son pouvoir au président...

Christophe de Grenoble


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 22h58 - Posté par

L’identité du candidat n’est pas un enjeu majeur mon Oeil sutout pas émanant du PCF
Ceux là n’ont que le droit de la fermer et d’être les pauvres cons de fantassins.
Cela fait 30 ans qu’on leurs demandent de se coucher au Nom de l’union COMPRENEZ SI C’EST POSSIBLE QU’IL Y EN AIT BEAUCOUP PARMI EUX QUI EN N’ONT MARRE DE JOUER LES CHARGES DE LATTRINES

Bernard TRANNOY 33138


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
16 octobre 2006 - 23h24 - Posté par

Si j’ai bien compris, le PCF va se prononcer dans quelques semaines par vote interne sur sa position par rapport aux candidatures unitaires. Ce ne sont donc pas 20 000 extérieurs qui vont dicter leur loi aux 140 000 communistes.

Vos arguments sur la permanence et la continuité de l’action d’un parti tel que le Pcf me semblent tout à fait valables. Et d’ailleurs, autant dans la campagne du Non au TCE que dans ce début de campagne unitaire, nous devons beaucoup aux militants et à la logistique du Pcf.
Cela dit, il y a visiblement chez beaucoup de militants anti-libéraux et chez les électeurs aussi, une méfiance vis-à-vis des partis politiques.

Si je croyais le pc, SEUL, sur son programme antilibéral, capable de faire un score à 2 chiffres, je soutiendrais sans doute une candidature pc. Malheureusement, vu le score de 2002, j’ai des doutes.

Si le choix du pc est de poursuivre avec les collectifs unitaires et que le choix de ces collectifs se porte sur un(e) candidat(e) pcf, je le soutiendrai avec plaisir.

Je maintiens toutefois, que pour moi, la question du candidat est annexe, pourvu qu’il ou elle rassemble à gauche du PS. Si vous vous retrouvez sur le programme des collectifs, qui a beaucoup de points communs avec les propositions du pcf, alors...
La présidentielle sera suivie des législatives. Les candidatures unitaires devront reproduire la participation proportionnelle des différentes composantes.

Enfin, vous parlez stratégie, coordonnée ou non, du PS et de la LCR pour liquider le PC au travers des collectifs unitaires. Je pense au contraire, que si l’unité se fait, ce sont le PS et la LCR qui la sentiront passer.

Christophe de Grenoble


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
17 octobre 2006 - 10h16 - Posté par

Cette méfiance c’est de la connerie. Regardez le nombre de gens qui ont adhérez à des partis en 2006 (UMP - PS - PCF) (plus de 10 fois le nombre des participants aux collectifs) et vous verrez que nos concitoyens ne sont pas des imbéciles. Et qu’eux ont bien compris que les partis participent de l’excercie normal de la démocratie et que c’est bien là qu’il faut aller

Donc sur la méfiance à l’égard des partis il faut trouver autre chose. Dites-moi plutôt que chez certains alter la volonté d’en découdre avec le PCF est plus forte que la volonté de rassemblement. Le climant anticommunisme qui règne dans certains collectifs est irrespirables.

Quand on examine concrêtement le morcellement à l’extrême des anti libéraux sincères ou de circonstances On ne peux que remarquer que les conditions politique d’un rassemblement anti libérale
ne sont pas réunis. Il n’y a malheureusement pas de mouvement de fond. Il y a chez beaucoup de nos concitoyens juste une attitude de refus de l’ordre existant, depuis 25 ans ils ne font que sortir les sortants. et si vous ajouter à cela la peur de SARKO (il est bien pratique celui-là) Vous verrez que des gens sincères opposés au TCE qui on votés NON s’apprêtent à voter la peur au ventre pour la Blairiste, libérale S. Royale. Quand on va dans ces collectifs on n’est vite saturé par les polichinelles de la LCR qui réunions après réunions nous assèment toujours la même discours appris par coeur.

A cela s’ajoute tous ceux qui ont un pied dedans, un pied dehors (La LCR mais pas seulement, mais aussi le MRC, le PRS et j’en oublie). A jouer tout seul le jeu le PCF y perdra son âme et il connaitra le sort peut enviable du Parti communiste Espagnol. Quand au recul du PCF il est dû pour une part essentielle au fait que les couches populaires se sont sentis abandonnées par le PCF. (Sentiment qui n’est pas sans fondement, tant il est vrai que le souci électoraliste a dominé dans certaines prises de position. Et quand dans ce domaine on cède c’est les gens d’en bas qui trinque). Quand à la montée de l’extrême droite, ce n’est que le reflet des anbandons de la "gôche" au profit des libéraux quand on répand du fumier il ne faut pas s’étonner qu’ils y poussent des espèces végétales peut ragoutantes

Bernard TRANNOY


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
17 octobre 2006 - 12h02 - Posté par

Dans les comités, ce n’est pas des partis ou des militants des partis dont nous nous méfions, c’est de la stupide et contreproductive rivalité entre le PCF et la LCR qui nous empechent d’avancer.

Poil à Gratter


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
17 octobre 2006 - 14h01 - Posté par

Je m’étonne que tu parles de rivalité alors que le PCF est le seul parti qui, en tant que tel, fait parti du processus...
La LCR a décidé de s’en exclure d’elle même en présentant son propre candidat.
Si il y a rivalité elle ne peut venir que de gens qui pensent avoir le droit de peser sur le programme et le choix du candiat en ayant un pied dedans et un pied en dehors des collectifs....

Jips


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
17 octobre 2006 - 19h15 - Posté par

Si les partis vous embêtent virer les.
BERNARD TRANNOY


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
17 octobre 2006 - 15h05 - Posté par

A B.Trannoy et Cristophe de Grenoble

La question des partis est de le plus grande importance, pour ce qui me concerne je pense que c’est précisement l’absence d’un véritable parti independant de la classe ouvriere qui explique le recul de celle-ci, mais c’est un vaste débat qu’il faudra bien ouvrir un jour.

J’ai participé activement à un collectif en Bretagne les militants communistes y étaient nonbreux, je pense que le climat auquel tu fais allusion ce manifeste plutôt à Paris en raison d’une concurrence entre le pcf et la lcr ?
Le déclin du PCF est directement lié à sa participation aux gt de la gauche "plurielle"et par le fait d’avoir cautionné toutes les mesures anti-ouvrieres,
concernant la question du presidensialisme qui est un vrai piège la seul maniere de l’éviter mais c’est pas gagné, c’est de lier l’election présidentielle, le programme, et les éléctions législatives, pas comme allant de soi maiscomme l’élément central de la campagne politique.

S. Dedalus


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
17 octobre 2006 - 18h26 - Posté par

Bernard,
tu vois juste. A lire les comte-rendus, on pourrait croire que les comités vivent une totale allégresse et surtout une communion quasi mystique (feuille de coca etc...) alors que moi, dans mon coin ce que je sens c’est en effet de l’anti communisme puant et la LCR qui plombe l’ambiance et les non ecartés qui ont une peur bleue de la récupération...
J’espère qu’ils vont vite se décider avant de s’étriper. Quand à l’idée que la candidature ce ne serait qu’anecdotique au regard du programme, je me demande vraiment qui peut gober cela quand je vois la pression qui est faite sur MGB pour qu’elle se retire...
les haines ancestrales passent avant l’union c’est ça la vérité.
Francesca


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
17 octobre 2006 - 22h44 - Posté par

L’ambiance dans les collectifs de la région grenobloise n’est ni euphorique ni à couteaux tirés entre telles et telles tendances.
Les communistes y sont largement présents et je ne les ai jamais entendu se plaindre d’un anticommunisme des autres participants.
Nous croyons pour la plupart que après le Non au Tce, les élections qui viennent sont une occasion importante de revitaliser la gauche à gauche du PS, si nous y allons dans l’unité.

Les communistes doivent en gros répondre à deux questions.
1) Une candidature communiste solo fera-t-elle un plus gros score qu’une candidature unitaire, pour des programmes très proches ?
2) Si la candidature unitaire a plus de chance, le pc a-t-il vraiment gros à perdre à accepter que le ou la candidat(e) (à la présidentielle) ne soit pas issu(e) du parti ?

Ce ne sont pas des questions faciles. Dans les deux cas, je crois que la réponse est non.

1) 1981, Marchais=15,3% - 1988, Lajoinie - 6,8% - 1995, Hue 8,6% - 2002, Hue=3,4%.
Sans la Lcr et sans le Pcf, les candidatures unitaires n’auraient plus de sens. Dans ce cas, le vote utile fonctionnera à fond.
2) Si les communistes soutenaient une candidature unitaire non issue du pc, ils feraient définitivement la preuve de leur ouverture aux autres composantes et rafleraient vraisemblablement la mise pour la suite.

Cela dit, je ne suis pas (totalement) naïf. Bien entendu, parmi ceux qui plaident pour une candidature unitaire non issue du parti, certains ont des arrières pensées. Et je peux me tromper sur toute la ligne, chacun évalue la situation selon son environnement.
La décision des militants communistes sera de toute façon respectable.

Christophe de Grenoble


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
18 octobre 2006 - 09h42 - Posté par

Soyons clair dans la très, très grande majorité des cas s’il n’y a pas le PCF il n’y a pas du comité
Dans certains cas, que je connais, les comunistes ont organisés (En fait s’ils ne prennent pas l’initiative il n’y a rien) une assemblée pour créer le dit comité. Ils ne se sont retrouvés entre-eux avec la visite de l’égérie du coin de la LCR. Résultat ils ont décidés souverainement d’enterrer le comité et de mener la campagne qu’au nom du PCF.
Il faut bien avoir conscience que cela râle fortement dans le PCF. Les adhérents ayant le sentiment d’avoir été fait cocu par la direction. Les directions fédérales n’utilisant plus dans le débat que l’argument d’autorité. Mais voilà les communistes eux aussi ont changés. et si le candidat n’est pas issue PCF un grand nombre d’organisations de bases et d’adhérents mettrons sac à terre. Ou ne mènerons une campagne que sur les bases de leurs organisations locales. Si vous n’êtes pas capable de comprendre cette réalité humaine alors tanpis pour vous, pour nous. Cela fait des lustres qu’on leur demande de se coucher au NON de mythes. Il faut qu’ils passent toujours derrière et après on n’a le culot de s’étonner de notre recul. Mais le vrai miracle en fait c’est d’être toujours là. Il vient un temps où trop c’est trop. Hier distribution d’un tract par le comité du coin pas un seul non communistes pour distribuer, ils viennent aux réunions refaire le monde et puis on ne les revoient plus jusqu’à la prochaine pour s’entendre dire que ce serait mieux que nous passions sous table. Croyez moi ou pas mais au bout d’un moment y en a ras le bol. J’étais dans le comité (que j’ai quitté) en 3 mois d’existence pas un seul non communistes sur le terrain en l’occurence les marchés. Sauf un MRC qui compte tenu de l’attitude de son leader se prépare à nous quitter. Faut-il soutenir éternellement une structure pour une large part artificielle et sans base de masse dont le seul intérêt est de gelé l’activité autonomme du PCF ?
D’autre part se dessine dans certaines organisations de base la volonté de n’utiliser les moyens du parti que pour son activité autonomme, les comités devant se doter de moyens pour assurer leur autofinancement.

Bernard TRANNOY 33138


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
18 octobre 2006 - 16h08 - Posté par

Tu multiplies ce type de démarches à tous les niveaux électifs et en fin 2007 t’es plus emmerder par ces connards du PCF y en as plu.

Ne jure pas la main sur le coeur que ce n’est pas cela que tu veux mais c’est bel et bien le sens final de ta démarche éliminer le PCF (même si tu enrobes ta démonstration)

Bernard TRANNOY 33138


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
18 octobre 2006 - 23h31 - Posté par

Argh... Damned ! tu m’as démasqué Bernard. T’es trop fort, je m’incline...

Christophe de Grenoble


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
17 octobre 2006 - 12h30

Chère Danielle,

Voici un extrait de l’article 113 qui devrait répondre à ta question 2

"Elle cherchera à entraîner ses partenaires européens pour obtenir le respect du Traité de non-prolifération par tous et dans son intégralité, l’interdiction de la diffusion du nucléaire militaire et l’engagement d’un processus de désarmement nucléaire multilatéral et contrôlé concernant tous les pays aujourd’hui détenteurs de l’arme nucléaire ou désarmement nucléaire unilatéral dans le cadre d’une campagne pour un désarmement général. C’est dans ce cadre que l’on peut régler le conflit sur le nucléaire iranien.

Il faut aller vers l’élimination de toutes les armes nucléaires dans le monde."

ansi que l’article 35

"35. Sortie progressive du nucléaire ou maintien d’un nucléaire sécurisé et public : le débat est ouvert. "

Pour le point 1 , rien de spécifique à Cuba mais on peut penser que l’article 112 trouve une application pour l’abandon du blocus de Cuba

"112. Pour une nouvelle politique étrangère de la France.

La France et l’Europe ne doivent pas être ni même apparaître associés à la politique agressive de domination des Etats-Unis. C’est essentiel vis-à-vis du reste du Monde et pour la défense d’une politique efficace de paix et de coopération. Nous refuserons en conséquence un lien transatlantique privilégié."

Danielle avec nous !! Danielle avec nous !!

Poil à Gratter



> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
17 octobre 2006 - 19h06 - Posté par

présidentielles et législatives sont effectivement liées,questions à ceux qui agittent le drapeau anti parti car dans les collectifs l’anticommunisme n’est pas politiquement correct : oserez vous exiger pour les législatives pas de candidats issus du PCF oud’élus communistes sortants comme vous l’envisagez si bien contre la candidate MGB ? et si vous vouliez réellement gagner demanderiez vous aux mililitants communistes du pcf de se faire d’abord hara kiri avant d’envoyer à l’élisée et à l’assemblée
des députés qui porteraient dans la corbeille de sarkoléne la tête du pcf :ce que le capital attend depuis 1920 ? le programme commun était avec son contenu d’alors aussi progressiste que ccelui qui nous est proposé aujourd’hui ,a-t-il seulement été appliqué ! un programme ne se suffit pas il faut aussi des forces politiques pour mettre en oeuvre : qui ? il n’y a pas d’un coté les vertueux et de l’autre les forces du mal,tout parti politique de gauche extréme ou pas a failli, toute orga syndicale a fait de même ,tous les citoyens vivant sur notre planéte ont failli ( encartés ou pas) et il faut faire avec tous ceux la , alors un peu de modestie un peu plus de courage dans notre engagement à tous et si personne ne fait d’ostracisme on GAGNERA !
patrickommunistepalois


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
17 octobre 2006 - 19h19 - Posté par

Tiens c’est bizarre Danielle personne pour parler du nucléaire israélien. ?????????????
Bernard Trannoy


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
18 octobre 2006 - 00h04 - Posté par

’est curieux, mais depuis le NON au TCE, je ne vois pas en quoi le PC est en déclin, au contraire.


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
18 octobre 2006 - 00h24 - Posté par

Je me demande s’il faut jeter à la poubelle la Vè République. Surtout pour la remplacer par la IVè.

Ce n’est pas diminuer les pouvoirs de l’exécutif qui est prioritaire. Il faut que les citoyens les contrôlent mieux. Et que l’exécutif soit responsable de ses actes devant les citoyens. Le référendum d’initiative populaire serait sans doute un excellent moyen. Les pétitions signées en grand nombre rendraient obligatoires certaines décisions ; le tout facilité par internet. Elles permettraient aussi dans certaines conditions de révoquer le pouvoir exécutif.

Pour le législatif : faut-il passer de la représentation "géographique" de l’Assemblée nationale à une représentation indifférenciée de tout le territoire par une proportionnelle intégrale ? Je n’en suis pas sûre. Une part majoritaire pour les régions, une part proportionnelle, pourrait être envisagée.

Quant au Sénat, pourquoi le débaptiser, dès lors que sa composition serait différente ? plus proche des collectivités, représentations professionnelles et associatives. Les Français sont très attachés à l’existence de deux chambres. Il est arrivé que le Sénat -même avec sa composition actuelle de notables- fût plus à gauche que l’Assemblée nationale, rarement, je l’avoue. La réaction d’une chambre peut être différente en cas de conflit, par ex.

Monique Renouard.


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
18 octobre 2006 - 18h16 - Posté par

Une sociale démocrate égarée chez les alter
Bernard TRANNOY 33138


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
21 octobre 2006 - 10h35 - Posté par

Un nom, SVP, M. Bernard Trannoy ? pour votre sociale démocrate, égarée chez les alter, peut-être sont-ce des maladies tout-à-fait curables.


> Présidentielle 2007 : la réunion nationale du 14 et 15 octobre à la Maison de la musique de Nanterre
24 octobre 2006 - 12h46 - Posté par

9. Le CDI à temps complet doit être la règle avec l’objectif de mettre hors-la-loi le temps partiel imposé et les différents contrats précaires.

et tout ça 35h par semaine !!!!

génial pour ceux qui ne bossent ni en usines, ni en supermarché, ni sur les chantiers...
je reste chez moi, alors ! et j’y retournerais pas même pour 3000 euros par mois !





CES PSEUDOS JOURNALISTES MAIS VRAIS ABRUTIS ...
dimanche 5 - 18h39
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Monsieur le Président, je lutte pour vivre et vous faites de moi, de Nous Français-infectés-cloîtrés des fantômes !
dimanche 5 - 18h14
de : Emily Geirnaert
La CAF t’informe...
dimanche 5 - 18h09
de : Najet
Journal de confiné (5).
dimanche 5 - 16h37
de : L’iena rabbioso
Les trois causes psychologiques de la crise du coronavirus : déni, suffisance, irresponsabilité
dimanche 5 - 14h14
de : jean1
Communiqué unitaire du 2 avril. La situation sanitaire de la France est grave !
dimanche 5 - 11h27
de : JO
Que se passe-t-il au Brésil ? A suivre !
dimanche 5 - 11h15
de : JO
COVID-19 : LA MACRONIE BIENTÔT DEVANT LES TRIBUNAUX ? (video)
dimanche 5 - 09h52
de : JO
FEU AU CENTRE DE RÉTENTION (Janvier – Juin 2008)
dimanche 5 - 07h11
de : Ernest London
Journal de confiné (4).
samedi 4 - 18h28
de : L’iena rabbioso
Campagne pour la libération immédiate de Georges Abdallah !
samedi 4 - 17h21
de : Jean Clément
CUBA : Tout le pays dispose de tests rapides pour détection du Covid-19
samedi 4 - 16h09
de : JO
Coronavirus : stock de médicaments pour quelques jours ?
samedi 4 - 15h55
de : JO
Coronavirus : « Nos établissements sont totalement vides », déplore la fédération de l’hospitalisation privée
samedi 4 - 15h35
de : JO
Covid-19 : la crise économique qui vient
samedi 4 - 08h02
Postier·es sans masques, éditeurs sans scrupule
vendredi 3 - 18h45
de : Les Confiné·es
Journal de confiné (3).
vendredi 3 - 18h39
de : L’iena rabbioso
UN PNEU MON’NVEU...
vendredi 3 - 12h36
de : Mickael Wamen
1 commentaire
La Défense russe réagit aux articles critiquant l’aide de Moscou à l’Italie !
vendredi 3 - 11h58
de : JO
LQR : La propagande du quotidien
vendredi 3 - 09h37
de : Ernest London
Journal de confiné (2).
jeudi 2 - 22h04
de : L’iena rabbioso
Masques : les preuves d’un mensonge d’Etat
jeudi 2 - 18h55
de : Yann Philippin, Antton Rouget et Marine Turchi
CORONAVIRUS : PAS DE CONFINEMENT POUR LES FRAIS BANCAIRES ...
jeudi 2 - 15h11
de : Mickael Wamen
Covid-19 des médecins Cubains en Bretagne ?
jeudi 2 - 13h06
de : Gael
Le jour d’avant, C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 2 - 10h28
de : Hdm
1 commentaire
Exemplarité et police : Se (re)tenir ou se lâcher !
mercredi 1er - 19h51
de : Christian DELARUE (MRAP)
Des nouvelles de la région rennaise
mercredi 1er - 18h12
de : jean1
CORONAVIRUS, RIEN N’EST TROP GROS POUR LA CLASSE ORDURIÈRE...
mercredi 1er - 17h13
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Coronavirus : Mais nous(La CHINE) on voit clair, HEIN/HEIN !
mercredi 1er - 14h46
de : JO
1 commentaire
Journal de confiné (1).
mercredi 1er - 12h09
de : L’iena rabbioso
Aérien, grande distribution, courrier, transports, les salariés tombent comme des mouches
mercredi 1er - 08h02
Bâtiment et construction : la Ministre, le patronat , les ouvriers, les syndicats.
mardi 31 - 22h49
de : Ch DELARUE
Survivre au virus : une méthode anarchiste
mardi 31 - 18h59
de : jean1
1 commentaire
Coronavirus aux Etats-Unis : Incroyable mais vrai, la Russie envoie des équipements médicaux !
mardi 31 - 13h37
de : JO
Crise sanitaire - Les derniers billets d’humeur d’un médecin urgentiste !
lundi 30 - 16h24
de : JO
2 commentaires
Mesures de confinement : les contrôles de police ne doivent être ni abusifs ni violents ni discriminatoires
lundi 30 - 13h35
de : la LDH
3 commentaires
CORONAVIRUS : LECLERC-VOYANT...
lundi 30 - 13h18
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Certains et certaines sont "au front de l’essentiel"
lundi 30 - 12h49
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Double peine pour la banlieue (video)
lundi 30 - 11h33
de : azard
1 commentaire
Les conditions idéales
lundi 30 - 11h15
de : UJFP via JYP
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite