Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Irak - Camp américain Falcon : Explosions d’armes à l’UA, et/ou d’armes nucléaires tactiques ?


de : 8119
mercredi 1er novembre 2006 - 18h56 - Signaler aux modérateurs
10 commentaires
JPEG - 8.7 ko

de 8119

Irak - Destruction du Camp américain Falcon : Explosions d’armes à l’UA, et ou d’armes nucléaires tactiques ?

Pourquoi ce black out et ce silence total sur ce qui s’est passé le 10 octobre 2006 à Camp Falcon, la plus grande base américaine en Irak ? Des morts, des blessés, l’explosion et la destruction de tous les stocks d’armements américains de la région.

Mais, de quels types d’armements s’agissait-il ? Les images de vidéos des explosions apparues sur internet se révèlent des plus inquiétantes. Armes à l’UA, mini bombes tactiques nucléaires ?

— 

Le mardi 10 octobre 2006 en fin de soirée, la résistance irakienne a attaqué par des tirs au mortier et à la roquette la base américaine Falcon (zone connue sous le nom d’al Saqr en Irak), la plus grande base militaire américaine en Irak, située à 13 Km au sud de la "Zone Verte", une zone sous très haute surveillance où sont stationnés les unités militaires et diplomatiques US à Bagdad. Cette base américaine Falcon a été prévue pour héberger un grand nombre de soldats américains appartenant principalement à la 4e Division d’Infanterie, rattachée à Fort Bliss, Texas. Au moment de l’attaque, il y avait environ 3000 hommes à l’intérieur du camp, également rempli de stocks de munitions, de carburant, de tanks et de véhicules blindés militaires.

L’attaque particulièrement dévastatrice aurait fait environ 300 morts, des soldats américains, et des Marines, ainsi que des agents de la CIA et des traducteurs US. Il y a eu aussi 165 blessés graves et 39 blessés légers. 9 avions gros porteur marqué du sigle de la Croix Rouge ont été vu par des journalistes étrangers, atterrissant et décollant emportant les morts et les blessés. En plus, 122 soldats irakiens ont été tués ainsi que 90 sérieusement blessés qui ont été évacués vers l’hôpital militaire américain d’al-Habbaniyah situé à environ 70 Km de Bagdad.

Mais silence complet du côté des autorités militaires américaines, de l’administration Bush aux abois à quelques semaines d’élections législatives aux US avec une opinion publique de plus en plus remontée contre la guerre en Irak, et des medias serviles là bas et ici.

Cette attaque a provoqué des dégâts matériels considérables à Camp Falcon : destructions de pans entiers de murs, de miradors, le matériel militaire hébergé sur place touché : des hélicoptères Apache, des tanks, de nombreux véhicules blindés tout terrain ont également été détruits. L’armée américaine a perdu la majeure partie de ses véhicules de transport, et la totalité de ses réserves de munitions et de son carburant. Camp Falcon est devenu le Ground Zéro militaire américain en Irak.

Cette attaque a provoqué un gigantesque incendie. Les stocks de carburant et de munitions ont commencé à exploser provoquant des explosions massives qui pouvaient être entendues et vues à des kilomètres de là. De véritables champignons type explosion nucléaire peuvent être vu sur deux vidéos l’une d’Aljazeera (il faut attendre plusieurs minutes pour voir le champignon) et l’autre de soldats américains stationnés dans les environs. Une explosion nucléaire dure environ 50 millisecondes.

Traduction des informations données

Le titre sous l’image :

Urgent : "Une série d’explosions suite à un incendie dans un hangar de munitions dans une base américaine située au sud de la capitale irakienne".

Journaliste : Une série d’explosions a secoué la capitale irakienne Baghdad vers 22h et deux heures après l’incendie prend de l’ampleur comme en témoignent les flammes et la fumée et les explosions s’intensifient.

Selon des témoin visuels dont celui qui parle de Baghdad (= Nizar Esamarai) l’incendie s’est déclaré dans le hangar après des tirs de roquettes sur ce hangar. Il semble que deux heures après l’incendie il est impossible de le maîtriser. Des éclats de bombes et de roquettes sont projetés très loin, à plus de 20 Km de la base (là où habite le témoin).

Des patrouilles de police, de l’armée et de la garde nationale parcourent la région pour s’assurer de la sécurité des habitants en les avertissant des risques de chute de roquettes sur les maisons et donc du danger de s’exposer. Parallèlement des hélicoptères américains survolent la région "intensément" (tel que dit par le témoin ndlt). Ce très grand hangar, (qui renferme une très grande quantité de munitions dont le détail n’est pas donné ndlt) est essentiel car il alimente les troupes et casernes de la région (selon le témoin ndlt).

L’armée américaine assure qu’il n’y a pas de victimes et que la cause est un incendie qui s’est déclaré dans le hangar alors que les responsables du gouvernement disent ne pas connaître la cause de l’incendie. Après la grande lumière due à la dernière explosion (celle qui arrive à l’écran ndlt ) le journaliste essaye de rappeler le témoin pour des explications mais la liaison et rompue.

Traduction par Abida. Z notre correspondante à Alger.

C’est ce qui a été dit sur cet incendie et les explosions sur cette chaîne de TV. Le journaliste insistait sur l’intensité des explosions, les flammes et la fumée.

Les explosions sont également toutes décrites comme « immenses » par les reporters de la BBC, qui mentionnent qu’elles ont continué pendant toute la nuit. Selon Andrew North, correspondant de la BBC à Bagdad, les explosions ont commencé vers 23 heures locales (21 heures, heure de Londres) et devenaient "de plus en plus fréquentes" à mesure que les énormes incendies s’étendaient à toute la base, ponctués de terribles explosions lorsque de nouveaux dépôts de carburant et de munitions étaient atteints par le feu.

Une deuxième vidéo, cette fois tournée par des soldats américains montre plus clairement ces « champignons » de fumée noire. Certaines de ces explosions sont d’une telle puissance qu’elles aveuglent la caméra qui filme mais qui se trouve pourtant à une grande distance de celles-ci. Les soldats qui commentent pendant le tournage parlent d’une onde de choc puissante, et s’inquiète de la direction du vent, indiquant qu’ils se préoccupent d’éventuelles retombées soit chimiques et ou radioactives. Le tournage s’accompagne de bruits de sirènes.

Parmi les munitions stockées à Camp Falcon, il y avait, les troupes américaines en utilisent en Irak (à Fallujah par exemple), des bombes au phosphore (nuages blancs sur les vidéos) et des bombes à l’Uranium Appauvri (explosions avec multiples flammèches comme visualisées sur des vidéos de la prise de Bagdad en 2003 où des bombes à l’UA ont été utilisées). Les dégâts pour les populations environnantes et pour la population mondiale, car les particules à l’UA ne reconnaissent pas les frontières, de telles explosions de bombes à l’UA sont inqualifiables.

La question qui se pose c’est : n’y avait il pas non plus une ou des minies bombes tactiques nucléaires d’entreposées là pour servir éventuellement à une attaque nucléaire contre les installations nucléaire iraniennes ? Cette question peut se poser en lien avec les nuages type champignon atomique vus sur les vidéos.

Mais, une explosion nucléaire aurait provoqué un énorme cratère sur place, les pays voisins auraient été mis en état d’alerte maximum à cause de la pollution radioactive de l’air et de l’eau (ceci dit, les conséquences de la catastrophe de Tchernobyl a bel et bien été passée sous silence ici en France), de nombreuses victimes seraient à déplorer tant chez les américains que chez les irakiens des alentours suite à ces explosions, la contamination radioactive auraient également touchés les sauveteurs sauf s’ils étaient munis d’équipements de protection.

La question pour le moment reste sans réponse.

Ces minis bombes nucléaires dites pénétrantes, sont d’environ 1 kilotonne (1000 tonnes d’explosifs) appelée dans le jargon militaire « small built » armes, (armes de petit format).

Un article de la BBC d’août 2003 rapportait la tenue d’une conférence sur le développement de ces « mini bombes atomiques » à StratCom, les quartiers généraux du commandement stratégique US au Nebraska. Il y a été discuté des besoins en armes nucléaires qui produisent de petites quantités de radiation, des armes à pénétration profonde pour attaquer des bunkers, et d’armes de taille plus grande avec des effets radioactifs plus puissants pour détruire des agents chimiques et biologiques.

Ces mini bombes atomiques, constituent avec les bunker busters plus puissantes ce qu’on appelle les « Earth Penetrator Weapons » (EPWs). Elles sont facilement utilisables via le système GPS de guidage satellite. Le concept d’utilisation de ces mini bombes nucléaires remonte à 2001 et leur utilisation fait partie d’une nouvelle stratégie en matière de politique nucléaire impulsée par l’actuel ministre de la défense américain Donald Rumsfeld. Une nouvelle Triade devait remplacer l’ancienne consistant en largage de bombes par air, tirs de missiles équipés de têtes nucléaire par voie terrestre et maritime (navires de guerre et sous marins).

La nouvelle Triade comprend :

La totalité de la première Triade

Des systèmes de Défense incluant le système national de défense par missile ou la défense par missile anti balistique.

Une infrastructure revitalisée qui fournirait des capacités nouvelles au moment opportun pour affronter des menaces émergeantes et cela veut dire des mini bombes et autres même type d’armements, et la capacité de concevoir et de les construire dans une programmation quinquennale.

L’un des objectifs de ces minis bombes nucléaires seraient d’attaquer les caches clandestines souterraines (protection pour les militants et leurs munitions) de ceux déclarés « terroristes » par l’administration américaine ou les centres de commande souterrains d’un pays ennemi. Ces armes nucléaires seraient dites « propres », d’après leurs promoteurs, car elles ne provoqueraient aucune destruction externe, puisque utilisées dans des cavités profondes. Les radiations et le nuage radioactif seraient ainsi contenus. En réalité il y aura des retombées radioactives provoquant mort et maladies pour plusieurs milliers voire millions de personnes et des catastrophes écologiques,

Une chose est sûre, d’importantes quantités d’armes à l’UA ont été détruites à Camp Falcon le 10 octobre près de Bagdad en Irak. La contamination à l’échelle planétaire continue non stop.

Il est plus qu’urgent de mobiliser pour demander l’interdiction de ces guerres nucléaires à l’uranium appauvri qui ne disent pas leur nom.

TOUS concernés car TOUS touchés. Gare aux particules à l’UA !

Attention à l’Empire US sur le déclin

http://w4lk.info/article5164.html

Article paru sur :

http://www.planetenonviolence.org/

http://www.planetenonviolence.org/I...

— -

The « October Surprise » a eu lieu.

C’était pas sur l’Iran, car c’eût été trop frontalement condamnable, mais sur l’Irak. Ce n’était pas une grosse bombe, mais une succession de "petites". Ce n’était pas une agression, mais un accident.

Mais l’important quand une telle sorte de bombe explose, ce n’est pas le nombre de corps ventilés par le souffle du feu nucléaire, c’est tout ce que cela accompagne ; outre la dimension du physique. (A l’heure actuelle on ne sait pas s’il y a des radiations)

La façon dont les états-unis ont traité le Viêt-nam (empoisonnement de la faune et de la flore pour une nuisance à long terme - ce qui sert d’exemple pour montrer à quel point le vice peut être poussé), ne peut que laisser supposer ce qui a allumé la mèche à proximité en Irak.

De toute évidence un tel regroupement d’armes, si près de Bagdad, ne peut être envisagé sans inclure la possibilité d’un accident. Dès lors vu comme ça l’Irak a désormais assez d’arguments pour justifier une demande du retrait des américains... de leur vie.

C’est proprement scandaleux. Au minimum. Et si une bombe nucléaire d’un camp israélien explosait à Paris ? Quelle idée peut-on en retirer, si ce n’est qu’une telle négligence criminelle n’aurait pas eu lieu sur leur propre terre ?

Cela peut être très bien considéré comme un acte de guerre. Les américains ont fait exploser une bombe nucléaire à Bagdad, Babylon, fin de phrase.

Le black-out médiatique possède une signification a double tranchant, à première vue c’est une forme de honte qui aurait poussé à interdire la diffusion immédiate de cette information, pourtant incroyable. Juste au moment où Bush semblait admettre qu’il y avait un problème en Irak... Evidemment, si le travail est fini, il est possible qu’un manque d’intérêt soudain frappe le gouvernement mafieux américain.

En même temps ça correspond exactement à ce qui peut être considéré par l’Iran comme une démonstration de force, un argument intimidant.

Là aussi, il est évident que cet aspect du doute représente un avantage voulu décisif dans les négociations avec l’Iran. Pouvoir prétendre faire passer ça pour "un regrettable accident", constitue logiquement le stade au-dessus de la force de dissuasion sur le plan psychologique.

De là aussi, quelle impression ça laisse, si ce doute plane, et ne peut que planer ? Si ce n’est l’influence néfaste d’une dictature militaire sur le destin du monde ?

Pour ma part (ça n’engage que moi) je pense que l’étiquette de l’accident regrettable ne pourra dissimuler bien longtemps le mammouth agressif qui se cache derrière.

A partir de là les discours vont fuser, si c’est vraiment aussi grave que le 911, et je crois que ça l’est, mais en tout état de cause, c’est tragique, je crois que c’est elle, the "October Surprise" a frappé.

 8119

http://w4lk.info/article5165.html



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Irak - Camp américain Falcon : Explosions d’armes à l’UA, et/ou d’armes nucléaires tactiques ?
2 novembre 2006 - 12h23

IL SEMBLERAIT QUE CETTE CATASTROPHE SOIT PIRE QUE TCHERNOBYL :

"...ET IL TOMBA DU CIEL,

Une grande étoile qui brûlait comme une torche...

Le nom de cette étoile est ABSINTHE

Elle tomba sur le tiers des eaux et des rivières (en montagne en Ukraine)

Et beaucoup d’hommes mourures à causes de ces eaux" (APO. VII/8)

ABSINTHE se dit en soviet TCHERNOBYL

La catastrophe ne fût donc pas accidentelle.... (il tomba du ciel)

Et c’est ce qui a fait tomber le rideau de fer

Question : A qui a profité le crime ?

Michèle

Il y a quelques années, le journal "VALEURS ACTUELLES"

nous informait que 84 mini-bombes atomiques soviétiques de fabrication artisanale

avaient disparu. On les appelle "les bombes valises"

Et ce sont des ingénieurs russes qui travaillent en Iran.....



> Irak - Camp américain Falcon : Explosions d’armes à l’UA, et/ou d’armes nucléaires tactiques ?
2 novembre 2006 - 12h48 - Posté par

Que veux tu dire par là Michelle ?
Eclaire moi, je ne vois pas. Tous nos malheurs nucléaires passés et à venir viendraient des Russes et des Iraniens ?


> Irak - Camp américain Falcon : Explosions d’armes à l’UA, et/ou d’armes nucléaires tactiques ?
2 novembre 2006 - 17h21 - Posté par

LES NEO-CONS AMERICAINS ANNONCAIENT UNE OPERATION D’ENVERGURE

CONTRE L’IRAN AU MOIS D’OCTOBRE.

LA CATASTROPHE A EU LIEU LE 10 OCTOBRE.

Il n’est pas impossible que la destruction de leur armement basé en Iraq

en aie été la conséquence et que l’on ait préféré prendre les devants.

Je fais le rapprochement entre différentes informations :

1°) Sachant que ce sont des ingénieurs russes qui travaillent au « NUCLEAIRE iranien »,

il est difficile d’attaquer l’Iran directement sans risquer un conflit avec les Russes

2°) Ces « bombes valises » de fabrication russes , dont parle Valeurs actuelles,ont disparu :

Dans quelles mains sont-elles tombées après l’éclatement de l’Empire Soviétique ?

Six républiques anciennement soviétiques sont d’origine turkophones.

La TURQUIE a donné à leurs habitants la possibilité de prendre la nationalité turque.

Une alliance TURKO-IRANIENNE n’est pas impossible.

Un reportage du figaro magazine paru en 2004 y faisait référence.

3°) La destruction de l’armement américain basé en Irak

ne peut pas venir de la résistance iraquienne compte tenu des conséquences

écologiques (l’Iraq est un réservoir d’eau) et humaines

4°) La meilleure défense, quelques fois, c’est l’attaque.

Cela a souvent été la manière de procéder d’Israël (par exemple lorsqu’ils ont détruit une

centrale nucléaire en Iraq)

JE NE CROIS PAS A L’ACCIDENT, ce serait stupide !

A qui profite le crime ?

Quoiqu’il en soit, ça peut-être, pour les USA le début du déclin…..

Michèle


> Irak - Camp américain Falcon : Explosions d’armes à l’UA, et/ou d’armes nucléaires tactiques ?
2 novembre 2006 - 14h04

la deuxième video d’un evenement censé s’être passé en octobre 2006 a été posté en mai 2006 sur youtube, vous êtes un pietre journaliste

http://www.youtube.com/watch?v=UBMq...



> Irak - Camp américain Falcon : Explosions d’armes à l’UA, et/ou d’armes nucléaires tactiques ?
2 novembre 2006 - 14h15 - Posté par

interessant, mais attendons des précisions avant de porter des jugements...

parceque youtube, pas vraiment confiance...


> Irak - Camp américain Falcon : Explosions d’armes à l’UA, et/ou d’armes nucléaires tactiques ?
2 novembre 2006 - 18h29

Fidèle lecteur de Bellacio, je suis déçu par cet article qui sent la propagande anti-américaine de bas étage.
Je suis contre la guerre en Irak, contre toutes les guerres, contre les néo-cons américains, mais si on veut être crédible on ne peut pas raconter n’importe quoi comme dans cet article.
Que les américains aient les pires intentions vis-à-vis de l’Iran, je le pense. Mais je pense également qu’ils ne sont pas suffisamment sots pour stocker des armes nucléaires, fussent-elles tactiques, dans la banlieue de Bagdad. Ils ont des sous-marins et une flotte dans le golfe Persique bien plus adaptés à ce genre de mission.
Des bombes atomiques n’explosent pas sans laisser de traces. Les nuages radioactifs ne connaissent pas les frontières ( à part les françaises ;-) cf Pellerin suite à Tchernobyl ).
La deuxième vidéo, si on se réfère au décalage entre l’image et le son, a été tournée à moins de 1,5 km. Même une bombe nucléaire tactique aurait tout grillé dans un si proche périmètre.
Si on veut être efficaces dans notre opposition à la politique américaine, il ne faut pas tomber dans les travers de celle-ci : mensonge, désinformation et prendre l’adversaire pour plus bête qu’il n’est.



> Irak - pas de bombes au camp Falcon ? Y en avait au WTC...
3 novembre 2006 - 00h29 - Posté par

Pas à un mensonge près, l’équipe bushiste. D’ailleurs elle s’emmêle les pinceaux. Debeulyou vient d’admettre que finalement il y avait des bombes installées dans les tours ! [Traduction approximative, référez-vous à l’original, ci-dessous ou sur WhatReallyHappened.com]

[d’après la]Transcription officielle d’une déclaration de Bush, dans laquelle il admet qu’il y avait des bombes dans les World Trade Towers :
« Par exemple, Khalid Sheikh Mohammed a décrit les plans d’attentats visant des bâtiments sur le territoire US, et comment des instructions avaient été données pour les mettre en œuvre. C’est une information précieuse pour ceux d’entre nous qui avons la responsabilité de protéger le peuple américain. Il nous a dit que les exécutants avaient pour mission de s’assurer que les explosifs sauteraient à un point haut — assez haut pour empêcher les gens coincés au-dessus de s’échapper. »
CLIC ICI POUR CETTE DÉCLARATION DE BUSH

On y est. Le président Bush a reconnu ce qu’avaient rapporté les témoins oculaires du 11 septembre : qu’il y avait des bombes dans les tours.
Bien entendu, Bush attribue la responsabilité des bombes à Al Qaïda, ce qui est assez vrai quand on considère que pour l’essentiel Al Qaïda est une création des USA et des services secrets israéliens.
Mais en essayant de justifier les témoignages sur des bombes, Bush s’enfonce lui-même dans une impasse. Comment ces poseurs de bombes « d’Al Qaïda » ont-ils réussi à passer au moins une semaine (selon des témoins qui les ont entendus et vus) à travailler à l’intérieur des tours, sous le nez des frère et cousin de Bush, qui étaient responsables de la sécurité du World Trade Center ? Les mesures de sécurité étaient sévères, depuis la tentative d’attentats à la bombe de 1993. On ne pouvait pas entrer facilement dans un ascenseur, à moins de pouvoir produire une preuve écrite d’un emploi ou d’une réunion. Pourtant, et c’est patent à l’observation des indices caractéristiques d’explosifs cisaillants (cutter charges), ces préparatifs ont nécessité beaucoup de temps et de matériel.
Pourquoi donc ces poseurs de bombes « d’Al Qaïda » ont-ils pris la peine de faire tomber ces trois immeubles verticalement, pile sur leurs fondations, plutôt que sur le côté, ce qui aurait augmenté les dégâts ?
Si Al Qaïda a réussi à exploser les tours, pourquoi s’embarrasser avec les avions ? Pourquoi prendre la peine de dissimuler les explosions, s’il s’agissait pour les terroristes de faire passer un message ?
En concédant la présence de bombes, Bush a élargi le questionnement : il faut confronter le très grand nombre d’indices trouvés près des avions et incriminant des nations arabes, à l’absence totale de tels indices près des bombes. Ce contraste ne peut s’expliquer QUE si les indices du côté des avions ont été forgés, pour charger quelqu’un.
Pourquoi a-t-il fallu cinq ans à ce gouvernement pour admettre ce qui était évident depuis le début, que des explosifs avaient été utilisés pour abattre les tours, sinon parce que le plan originel était de ne pas admettre qu’il y avait des bombes ?
Debyou, dans sa pathétique tentative de mettre ces bombes tardivement dévoilées sur le dos d’Al Qaïda, crée bien plus de problèmes de logique qu’il n’en résout.

Official Transcript : President Bush admits bombs were in World Trade Towers.
"For example, Khalid Sheikh Mohammed described the design of planned attacks of buildings inside the U.S. and how operatives were directed to carry them out. That is valuable information for those of us who have the responsibility to protect the American people. He told us the operatives had been instructed to ensure that the explosives went off at a high — a point that was high enough to prevent people trapped above from escaping. "
Posted Oct 31, 2006 08:13 AM PST
CLICK HERE FOR BUSH MAKING THIS STATEMENT
There you have it. President Bush had admitted what the eyewitnesses reported on 9-11 ; that there were bombs inside the World Trade Towers.
Of course, Bush pins the blame for the bombs on Al Qaeda, which is sort of accurate when you consider that most of Al Qaeda is a creation of US and Israeli intelligence.
But in trying to explain away the eyewitness reports of bombs, Bush has dug himself into a deeper logic hole. How did these "Al Qaeda" bombers manage to spend at least a week (according to witnesses who heard and saw them) working inside the buildings under the noses of Bush’s cousin and brother, who were in charge of security for the World Trade Center ? Security at the towers was tight following the 1993 attempted bombing. You could not simply walk into an elevator unless you could document employment or a meeting. Yet as one can tell from the tell-tale marks left by the cutter charges, these preparations took a great deal of time and materials to carry out.
Why did these "Al Qaeda" bombers go to the extra effort to drop all three buildings straight down instead of toppling them sideways, maximizing the damage ?
If Al Qaeda succeeded in bombing the buildings, why bother with the airplanes ? Why bother hiding the bombing itself, if it was truly the work of terrorists out to make a statement ?
In admitting the bombs, Bush has opened up the inquiry to include the very great amount of incriminating evidence found near the airplanes linking the attacks to Arab nations, versus the total absence of any such evidence near the bombs. This contrast is ONLY explained if the evidence left with the airplanes was planted, to frame someone.
Why did it take 5 years for the government to admit what was obvious to everyone right from the start ; that explosives were used to bring down the buildings, unless the original plan was not to admit to the bombs in the first place ?
Dubya, in his pathetic attempt to pin the blame for the now-admitted bombs on Al Qaeda, has created far more logical problems then he has solved.

NB : dans leurs pages consacrées aux attentats du 11 septembre 2001, une particularité de ce site, c’est que, tout en réfutant soigneusement la version officielle en ce qui concerne les tours, ils l’admettent dans le cas du Pentagone…


> Irak - Camp américain Falcon : Explosions d’armes à l’UA, et/ou d’armes nucléaires tactiques ?
3 novembre 2006 - 07h49

je veux juste répondre à "Fidèle lecteur de Bellacio, je suis déçu par cet article qui sent la propagande anti-américaine de bas étage." = en fait il y a deux articles, celui de Planète Non Violence (très bon atrticle) et le mien (sûrement plus proche de la critique) ; merci - pour eux - de ne pas amalgamer.
Quant à la date de parution du film : mmmh, mmhh ah oui intéressant oh lala

Le premier film (Al-Jazeera) est lui daté du 14 octobre. Il place l’action à 22km de Bagdad (smmeb) tandis que dans les commentaires du premier, on peut lire "Broughden (5 months ago)
Ive posted this video. Its not Marines. It was the ammo supply point for the Kirkuk Airbase."

Pour ce qui est du diamètre de la déflagration, une bombe H aurait sans doute laissé un énorme cratère - par contre l’addition de plusieurs petites n’est pas beaucoup moins "mal"... (ah oui là pour le coup mister Bush : c’est "mal").

Une bombe H n’explose que si elle est mise à feu par une forte déflagration juste à côté, pas par accident (il faut casser l’atome).
Toute ma partie (article) ne sont que des suppositions - légitimes - mais pour les preuves de radioactivité : là commence le "travail de journaliste", non pas d’une personne isolée, mais d’un collectif...



> Irak - Camp américain Falcon : Explosions d’armes à l’UA, et/ou d’armes nucléaires tactiques ?
9 novembre 2006 - 21h32 - Posté par

Bonsoir

Juste un petit message pour dire que la seconde vidéo date d il y a au moins un an .
De mémoire, il doit s agir du printemps 2005.
Donc, pour garder votre crédibilité,vous feriez mieux de virer la seconde vidéo ou du moins, si vous voulez la conserver,changer les commentaires à son sujet et dire qu il s agit là aussi, d explosions liées à l’attaque d’un dépot de munitions .
je crois que cela avait eu lieu à l’est de Baghdad, c’est tout ce dont je me souviens et encore,je n en suis pas très sur.
Mais cette fameuse seconde vidéo,je l ai déjà vu et downloadé ( elle a existé en format downloable ).

Enfin,un petit mot sur les armes nucléaires tactiques : il n y a clairement pas d’armes tactqiues nucléaires en territoire iraquien,pour la seule est bonne raison qu il s’agirait dun erreur monumentale .
les armes tactqiues nucléaires sont disposées ,comme leurs lanceurs, en zone sécurisées.
Or, en Iraq, il n y a pas de zone sure .
De plus,les armes nucléaires tactiques, tirées par le vecteur canon, ne représentent aucun interet stratégique, encore moins dans la position actuelle des américians .

En l espèce, il serait , d un point de vue uniquement militaire, beaucoup plus interessant d utiliser la voie aérienne ou sous marines (que ce soit pour des bombs dites "tactiques",comme si on pouvait parler de tactqiue avec le nucléaire , ou que ce soit les missiles stratégiques).

Je pense que si on veut garder une certaine crédibilité,il ne faut pas vancer aisin à l aveuglette et risquer de se faire débunker,pour de sfautes aussi grossières.
Quant à la fumée noire, il s’agit d un phènomène on ne peut plus "naturel" lors d explosions et l incendie de telles quantitées de munitions .

l échelle étant importante, que ce soit la quantité d explsoifs,mais aussi la durée,on se rend colmpte de la présence de ces fumées .
Les tmpératures atteintes,lors d exploions,sont capabls de provoquer un feu par sympathie , même à grande distance de le xplosion,sur un matériel inflammable .
Donc,il n est pas anormal, que des explosions et de l incendie,il y ait ce genre de choses.

Enfin,dernier point (moi qui voulait etre court ,c est raté) : on peut,par contre,sans aucun risque de se tromper,avancer la présence d arms à pointe d uranium appauvri (depleted uranium) , tout simplement parce que cette saloperie est présente de facon incroyablement répandu sur de nombrexu obus missiles et bombes US .
Que ce soit les obus tirés par les Apaches, les Cobra ou encore les Abrams .

C est forcé qu il y en ait .
je ne le déduis ni par la fumée,ni par rien d autre que le fait que ce soit très répandu et que si on stock des munitions dans un dépot,il y en a forcément de ce type .

or, et là , vous devez appler à la catastrophe ( honnêtement,c est pas la mort d occupants qui en est une ) :
l uranium appauvri, dans la main , dans la bouche ou n importe où , quand il est agrégé sous forme solide , dans la pointe de l obus, là il ne présente vraiment AUCUN risque .
Mais quand il est tiré, il pénétre (généralement un blindage , un bunker puisque c est fait pour ca, Cf le trou du Pentagon qui ne peut avoir été fait qu avec une charge creuse et non pas un avion ,probablement aidée par une pointe en uranium appauvri ou du Tungstene ) .
C est dans la pénétration,que tout ou partie de cet uranium est pulvérisé.
Cet aérosol là, sous cette forme est ultra dangereux .
une fois respiré,vous ne vous en débarraserez jamais de vos poumons, de votre sang,de vos testicules ).

Dans le cas actuel, si cet uranium a brulé dan l incendie,des particules doivent enocre voler dans l air .
Et vue là quantité, il y a un vrai danger pour la population.
Mais ca, ils s en fichent complétement à Washuington Dc ,on l a vu par le passé, on le voit aujourdhui,on le evrra demain.

Cordialement .


> Irak - Camp américain Falcon : Explosions d’armes à l’UA, et/ou d’armes nucléaires tactiques ?
19 novembre 2006 - 19h35 - Posté par

Bonne analyse d’un point de vue stratégique et militaire. Les bombes nucléaires tactiques et stratégiques sont en général "sanctuarisées", ne serait-ce qu’afin de ne pas tomber aux mains de l’ennemi.

Mais, effectivement, ç’est au moins aussi grave que ce soit de l’UA qui ait explosé, qu’une ou plusieurs bombes nucléaires traditionnelle... Et à la limite encore plus grave au niveau de la pollution. Car ce dont on nous rebat les oreilles pour effrayer le pauvre monde, c’est à dire la "bombe sale" des "terroristes", n’est autre qu’un système à l’uranium appauvri artisanal.

Pour l’instant les seuls que je connaisse qui aient utilisé ces systèmes "sales" et ces matériaux ce sont les Anglo-américains et l’OTAN au Kosovo, en Irak, (Deux fois), et actuellement Israël au Liban.
Ils en ont vaporisé quelques milliers de tonnes dans la nature, et ça, ça représente plusieurs Tchernobyl en puissance. Ca leur permet de se débarasser des stocks et des déchets de centrales, d’utiliser un matériaux performant et pas cher, et occasionnellement de détruire à long terme toute possibilité de vie et de progrès dans les zones concernées et leur environnement. (Le DU a une 1/2 période de vie de 4,5 millions d’années). Ca s’appelle un "génocide" programmé, mais curieusement j’en entend pas beaucoup parler, même pas chez les "Verts". C’est pas demain qu’on pourra sans risque manger des poissons des Deux Fleuves ou camper dans les champs en Bosnie Herzégovine. Sans compter que les particules "sales", pas plus que celles de Tchernobyl, ne s’arrêtent pas aux frontières.

Il y a aussi probablement un troisième type de munitions qui aurait été employé à Baghdad, puis à Fallujah par l’US Army, et au Liban par les IDF et qui relèverait d’une nouvelle technologie non-conventionnelle. Des mini-nuke combinant la technologie laser/plasma et des matières fissiles. La volatilisation du DU en plasma ne se faisant plus par l’impact de la charge creuse mais par l’action d’un rayon laser sur celui-ci générant des températures jamais atteintes par des moyens conventionnels à ce jour. Ces armes auraient en sus, comme toute les armes nucléaires la caracéristique d’induire un champ magnétique paralysant le transport d’énergie et les communications radio.

Pour leur cas on peut envisager la possibilité d’un stockage sur le théatre des opérations étant donné leurs caractéristiques d’action rapprochée qui demandent une mise en oeuvre locale au coup par coup. Y a des études en cours sur des échantillons de terrain envoyés en Europe par des Organisations internationales après l’intervention israëlienne au Liban.

Dans la deuxième vidéo, on reconnait bien les armes au phosphore, (Lumière brillante qui dure), ainsi que celles au DU, (Cascades de flamèches), mais il y a trois explosions qui dégagent une lumière et une forme en champignon qui font réellement penser à des artifices nucléaires tactiques.
J’ai revisionné des images d’expériences nucléaires conventionnelles et, mis à part l’échelle, je trouve vraiment beaucoup de similitudes entre les deux.

Mais ça n’explique pas le décalage de mise en ligne des images sur YouTube. (Plusieurs mois).





Pierre Perret à 85 ans, au meilleur de sa forme, nous chante "les cons finis" (vidéo et paroles)
dimanche 12 - 15h07
de : nazairien
VENEZUELA : le Parlement Européen dans les bottes de l’impérialisme.
dimanche 12 - 14h44
de : joclaude
Les femmes manifestent contre « le remaniement de la honte » (vidéo)
samedi 11 - 20h52
de : nazairien
4 commentaires
Dans tous les cas TOUS EN GRÈVE ET EN MANIFESTATION LE 17 SEPTEMBRE
samedi 11 - 12h33
de : Laurent Brun
1 commentaire
REMANIEMENT:CE QUE VOUS N’ENTENDREZ JAMAIS, en toute démocratie, bien sûr !
samedi 11 - 10h17
de : joclaude
2 commentaires
La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger !
samedi 11 - 09h12
1 commentaire
Çà suffit Mme Obono ! Un peu de sérieux !
samedi 11 - 08h17
de : Christian Delarue
3 commentaires
Je ne suis pas aussi blanc que j’en ai l’air...
vendredi 10 - 23h24
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un p’tit coup de bourbon : Remaniement !
vendredi 10 - 15h10
de : joclaude
1 commentaire
La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
1 commentaire
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
2 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite