Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Documentaire René Vautier


de : René Vautier
samedi 4 novembre 2006 - 13h24 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires
JPEG - 16.1 ko

Rien a changé toujours les mêmes qui exploitent les peuples sans défense au nom du profit !

Résistant maquisard, militant communiste et cinéaste engagé, René Vautier était un précurseur du cinéma militant.

En 1950, il filme "Afrique 50", premier film anticolonialiste en France, et le présente en dépit de la censure française qui lui confisque une grande partie des ses bobines.

Dans ce court documentaire, Vautier se consacre aux conditions de vie dans les villages des colonies françaises d’Afrique occidentale.

Le film fut - évidemment - saisi et interdit et Rene Vautier emprisonne.

"Je suis parti pour la Ligue de l’enseignement, où certains avaient senti la nécessité d’apporter des images neuves venant d’Afrique après le discours de De Gaulle : "La France se donne pour tâche d’amener les populations dont elle s’occupe à se gérer elles-mêmes".

On se disait : "Il faut voir."

Je suis parti, pas plus anticolonialiste que ça, et c’est là-bas, voyant les choses et discutant avec les gens que, sympathisant à leurs côtés au vieux sens grec "souffrir avec", je m’apercevais qu’effectivement le gars ne pouvaient pas me donner grand chose, n’ayant eux-mêmes pas de quoi manger.

Là, se fait la cassure avec ceux qui vis à vis des autres sont des nantis.

Ils vous apparaissent de l’autre côté d’une barrière que vous avez franchie.

Et vous êtes avec d’autres, qui s’accrochent aussi à vous pour vous dire "parles en notre nom ; fais-nous connaître".

Une confiance à ne pas trahir, qui fait aussi la joie de vivre.

Effectivement, autour de tous ces ennuis avec Afrique 50, j’ai vécu dans la joie", raconte Vautier

Réalisateur, Scénariste français

Né le 15 Janvier 1928 à Camaret-sur-Mer, Finistère (France) Biographie

René Vautier s’engage dans le maquis en France puis passe le concours de l’IDHEC sous l’impulsion de ses camarades de combat. Dès lors, ce farouche partisan du Parti communiste ne cessera jamais, caméra au poing, de militer en Algérie, en Afrique ou en Bretagne afin de dénoncer les contradictions des systèmes en place.

S’il s’est exprimé sur les luttes sociales en France (Quand tu disais Valery), la condition féminine (Quand les Femmes ont pris la colere) ou l’Afrique (Afrique 50), René Vautier est surtout connu pour son engagement contre les exactions de l’armée française durant la Guerre d’Algérie. Ainsi, Avoir 20 ans dans les Aurès représente l’une de ses oeuvres majeures.

Cinéaste rebelle et prolifique, René Vautier aura connu les foudres de la censure à de nombreuses reprises. Des emprisonnements, des grèves de la faim, mais également de nombreux prix auront régulièrement émaillé le parcours de cet artiste militant atypique.

JPEG - 27.4 ko

Afrique 50

de René Vautier

France - 1950 - noir et blanc - 15 mn
Image, montage : René Vautier
Son : Antoine Bonfanti

Afrique 50 commence comme un documentaire de « Connaissance du monde », un de ces petits films qui tournaient dans les cinémas pour les enfants des écoles. Un film ethnologique comme il y en avait tant à l’époque. (...) Pourtant, jamais les élèves de la métropole ne l’ont vu. Afrique 50 est un documentaire semi-clandestin, interdit d’écran, pour n’avoir pas répondu aux règles du décret de 1934, signé du ministre des Colonies de l’époque, Pierre Laval.

(...) Dans un livre(...) Dans un livre de mémoires paru en 1998 [Caméra citoyenne, Ed. Apogée] René Vautier raconte l’extraordinaire saga d’Afrique 50, sa première œuvre. Jeune diplômé de l’IDHEC, il part en Côte d’Ivoire tourner des images pour le compte de la Ligue de l’enseignement, destinées aux élèves des lycées et collèges de France, afin de montrer comment vivent les villageois d’Afrique occidentale française. Dès son arrivée, Vautier tourne tout naturellement sa caméra 16 mm vers des galériens noirs qui manœuvraient à bras les énormes vannes d’une écluse du barrage de Markala-Sansanding.

Il demande à un ingénieur - blanc, bien sûr ! - pourquoi le fonctionnement des vannes de ce barrage, qui fournissait de l’électricité dans toute la région, n’était pas électrifié. Celui-ci répond en riant : les nègres coûtent moins cher ! Vautier s’insurge, les ennuis commencent. Il rompt immédiatement avec la délégation menée par les représentants du gouverneur et part seul tourner le film qu’on lui avait commandé - « la vie du paysannat africain » - au nez et à la barbe de la gendarmerie coloniale qui le recherche dans toute l’Afrique de l’Ouest.

Au terme d’un périple de plusieurs mois, il réussira, grâce à la solidarité d’Africains (dont quelques-uns sont devenus ensuite de prestigieux dirigeants de l’indépendance, Houphouët-Boigny, N’Krumah, Sékou Touré...) et, en France, de pêcheurs bretons, de juges et de douaniers, à rapatrier les bobines du film. C’est enfin par un subterfuge à la caserne de gendarmerie de Reuilly à Paris qu’il sauvegardera un quart des pellicules. En 1951, Vautier est condamné à un an de prison par le tribunal de Bobo-Dioulasso, sous le motif de treize inculpations. ( http://www.humanite.fr )

JPEG - 15.1 ko
René Vautier et Richard Hamon

Le petit blanc à la caméra rouge

Un film de Richard Hamon Produit par Jean-François Le Corre 52’ / vidéo / 16 : 9

Tourné en Afrique de l’Ouest en 1949 par un très jeune homme à peine sorti d’une école de cinéma, censuré en France de 1950 à 1990, Afrique 50 est, dans l’histoire du cinéma français, le premier film ouvertement anticolonialiste. Cette attaque en règle de la politique africaine de la France, à une époque où la métropole tentait en vain de renouveler sa relation à l’Afrique coloniale, fut un brûlot, que le gouvernement français tenta d’étouffer par tous les moyens. C’est aussi le premier film de René Vautier qui réalisera en 1971, Avoir vingt ans dans les Aurès, une autre oeuvre emblématique de la représentation de la politique française en Afrique.

Par son retentissement, Afrique 50 a joué un rôle important dans l’émergence des idées anticolonialistes dans la France de l’après-guerre. En retraçant l’histoire mouvementée du tournage du film entre le Sénégal, le Mali et la France, en re-situant Afrique 50 dans le contexte historique et politique de l’époque, Le Petit Blanc à la caméra rouge mettra en évidence l’importance historique du film de René Vautier.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Documentaire René Vautier
4 novembre 2006 - 19h00

c’est quoi cet article au passé ?
écrire que rené Vautier ETAIT un precurseur du cinéma militant - et non pas A ETE - laisse entendre que ce vieux frère aurait cassé sa pipe ????
soyez precis ! et grammaticalement exacts......

quoi qu’il en soit ou serait, (hé oui....), je LE salue tout autant que cette autre IRREDUCTIBLE que fut Danielle HUILLET.

leurs films ont tout autant apporté à la comprehension de la société humaine que vos empaillages de candidatures !

venceremos !

soizick le stir



> Documentaire René Vautier
4 novembre 2006 - 19h33

Et ben en voila un documentaire qui passerera pas en prime-time sur TF1.
Trop moderne, ce film.

jyd.



> Documentaire René Vautier
17 février 2011 - 17h18 - Posté par nandomori

Ce film a été projeté en 1956 à la semaine du cinéma organisée par l" IDEC à Marly et commenté par René Vautier lui-même.


> Documentaire René Vautier
4 novembre 2006 - 21h50

René Vautier est un grand bonhomme.



> Documentaire René Vautier
4 novembre 2006 - 23h44

Un grand hommage à cet homme courageux



> Documentaire René Vautier
5 novembre 2006 - 11h34

Vautier, un homme digne, debout, d’un grand courage dont toute l’oeuvre sera bientôt sur la TV publique. REVONS !
Merci à toi René !
Tzigane



> Documentaire René Vautier
5 novembre 2006 - 19h35 - Posté par

et les Huillet-Straub ?
qui ont ramé 4O ans -dans un genre different-
toujours inconnus pour certains ?
soizick





La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
2 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude
[Vidéo] Covid-19 : la Guyane souffre de sous-équipement et d’un manque de préparation de l’État
dimanche 28 - 18h50
Libérez Roland Veuillet !
dimanche 28 - 17h21
de : CNT 30
Pour un grand bol d’air pur, le point avec Manon Aubry , LFI au Parlement Européen.
samedi 27 - 17h14
de : joclaude
BFM-TV EN GRÈVE POUR LA PREMIÈRE FOIS (video)
samedi 27 - 16h41
Coronavirus : 15 médecins Cubains à La Martinique !
samedi 27 - 16h02
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite