Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Delanoë expulse les sans-abris
de : CGT
lundi 20 novembre 2006 - 19h01 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

Syndicat CGT des personnels actifs et retraités du Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris

Bidonvilles à Paris

Un campement de 28 tentes abritaient 35 personnes sans logis dans le square Henri Christiné, place de la République à Paris.

Des Jeunes, des vieux, des handicapés, des chômeurs, des gens seuls et démunis s’étaient regroupés là.

Un comité d’intervention sanitaire et sociale sous l’initiative de la CGT du Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris avec la participation de la CGT de l’hôpital Saint Louis, le soutien de l’Union départementale CGT de Paris et de l’Union Locale de la CGT du 11 e arrondissement intervenait quotidiennement. Un communiqué avait été publié.

Ce matin, le bidonville de la place de la République a été évacué par la police avec le soutien logistique de la Mairie de Paris.

Le effets personnels, les tentes, le matériel de la mission sanitaire CGT Hôpital St Louis ont été empilés et détruits.

La karcherisation et la mise en ordre de la pauvreté ont trouvé ce jour son application pratique.

Le bidonville se trouvait sur un lieu relevant de la direction de parcs et jardins de la ville de Paris, un fonctionnaire de la ville se trouvait sur les lieux pendant l’opération de répression. Opération qui s’inscrit dans la ligne droite des mesures de cet été au terme desquels le maire promettait des mesures « fermes et humaines »pour les habitants sous tentes (communiqué du maire de Paris du 19 juillet 2006).

Ceci est manifestement un acte politique. Alors que nous donnions de soins, commencions nos missions de travail social, que des interventions en urgence médicales avaient été pratiquées, que des personnes nécessitaient des soins quotidiens, que nous commencions, les premières mesures d’hygiènisation, que les contacts avec des services sociaux, éducatifs ou de tutelle seraient établis, les pouvoirs publiques au mépris total des personnes et l’action sanitaire ont dispersé les gens, détruits leurs effets personnels.

Les personnes sont aujourd’hui dispersées, conduites une fois de plus dans des parcours d’errance forcée, éloignées des soins et réprimées. Ceci alors qu’un mode de vie en regroupement choisi permettait d’envisager une action cohérente.

Ceci permet aux autorités municipales et préfectorales d’éviter l’émergence d’une revendication et l’obligation d’envisager des mesures de relogement pour ces personnes.

Il est clair qu’aujourd’hui la politique de traitement des SDF s’est illustrée de manière édifiante et annonce l’orientation à venir.

Ceci étant, nous n’en resterons pas là. Notre comité d’intervention sanitaire et sociale avec les structure de la CGT qui le composent entend demander des explication aux autorités municipales et préfectorales et connaître de manière précise le traitement qui a été donné aux personnes qui n’étaient déjà plus présentes lors de notre arrivée sur les lieux.

Nous comptons en outre pérenniser son action et intervenir prochainement.

*Un Rassemblement et prévu, MERCREDI 22 Novembre , au Square Henri Christiné , Métro République , Vers 18h .*



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Delanoë expulse les sans-abris
20 novembre 2006 - 19h45

Un toit et un travail pour tous.



> Delanoë expulse les sans-abris
20 novembre 2006 - 21h36

quand la solidarité....et tout simplement l’humanité se manifeste....alors vient la répression:le message est clair...ne pas permettre que les gens s’oraganisent,s’expriment, revendiquent..
bravo à vous tous qui ne baissez pas les bras ! si j’étais plus proche je vous rejoindrai au square !
en tous cas votre info va dans la logique du projet de loi sur la prevention de la delinquance :
" réprimer à tout crin...prevention au panier"

ce qui m’effare dans tout ça c’est le fracassant silence de tant de professionnels du secteur medico social et éducatif !! nous n’étions que 12000 ’(à tout casser) samedi dans toute la france
...500 à toulouse alors qu’en octobre ns étions 1500 !...et ce soir je rentre d’une réunion du collectif de l’aude qui tente de remobiliser....nous étions 14 !!....alors vous comprendrez que votre info si elle est consternante quand aux faits,est encourageante du coté de votre combativité !! donc bravo et bonne chance pour la suite cordialement pascale
ps:est ce qu’il n’y a que la cgt comme syndicat ?



> Delanoë expulse les sans-abris
21 novembre 2006 - 10h25 - Posté par

Bonjour,
Mon nom est Saïd André REMLI.
Agé de 49 ans, j’ai passé 25 ans en prison, dont je suis sorti le 1° juin
2004, en conditionnelle.
Vous pouvez aller sur un serveur, Google par exemple, et taper mon nom.
Ainsi, vous en saurez plus sur mon parcours et sur mon investissement pour
des causes qui me tiennent à coeur.
Je viens de réaliser un documentaire sur l’état des lieux de la réalité
carcérale et judiciaire française.
Je ne connais aucun sortant de prison, ayant effectué de nombreuses années
d’incarcération qui s’en soit sorti.
Beaucoup se suicident quelques temps après leur sortie. D’autres récidivent,
de façon beaucoup plus violente, de façon beaucoup plus désespérée...
D’autres, complètement brisés par leur parcours, deviennent SDF. Les
derniers, quant à eux, plongent dans la drogue...
Le documentaire sur les prisons est quasiment terminé. J’ai signé avec
Michel Rotman, de Kuiv Productions et nous sommes en pourparler avec les
chaînes pour le faire diffuser.
Mon objectif est d’essayer de révéler, sans compromis d’aucune sorte, la
réalité des différentes formes d’exclusion qui sévissent dans notre pays
depuis trop longtemps. Celle des SDF en est une.
L’idée est de parler d’eux, de leur quotidien, mais aussi de leur parcours.
De ce parcours qui les a amené dans cette situation. Ce qui veut dire,
rencontrer leurs parents, leurs amis, leurs anciens collègues de travail,
etc...
si j’ai pu faire un documentaire, paraît-il pertinent, sur la réalité
carcérale française, c’est parce que je connaissais bien le sujet. Elle a
été la mienne pendant plus de la moitié de ma vie...
J’aimerais que vous acceptiez de trouver le temps de me recevoir pour parler
plus en détails de ce projet de documentaire sur la réalité des SDF.
Mon numéro de téléphone est le 06 24 81 45 43, mon adresse mail :
saidremli@yahoo.fr.
Je vous remercie, d’ores et déjà, d’avoir pris le temps de me lire et espère
que vous donnerez une réponse à ce message, quelle qu’elle soit...
Amicalement.
Saïd André REMLI


> Delanoë expulse les sans-abris
21 novembre 2006 - 01h20

stop ala chasse aux pauvres
a quand la chasse aceux qui affame
le bourgeois de gauche comme de droite
a toujours hai le peuple il l utiliseet le
manipule depuis longtemps
vive la social non a leur politique
de la democratie bourgeoise



> Delanoë expulse les sans-abris
22 novembre 2006 - 03h16

Delanoë expulse, certes, un social-libéral comme lui (encore qu’un jour, pour ce qui est du PS, il faudrait commencer par enlever même le mot social).

Mais, notre amie Clémentine, qui s’était si courageusement tue lors de la grève historique des crèches (alors qu’elle est rappelons-le, déléguée à la petite enfance...), a-t-elle cette fois encore suivi le mouvement ?
"Parce qu’il faut être réaliste et qu’on ne peut pas tout faire et qu’il vaut mieux soutenir la gauche et Delanoë pour éviter que ça soit la droite" ?
Mais si la gauche fait une politique de droite, pas grave, on continue à soutenir !






Une Magistrate agressée devant chez elle par un #LBD40 : une enquête ouverte pour tentative d’assassinat
mardi 18 - 18h21
de : nazairien
8 commentaires
Geodis : ces batailles du flux des ouvriers de la logistique
mardi 18 - 09h19
de : David Gaborieau
Reverdir le Rojava
mardi 18 - 08h53
de : Pierre Bance
Rendez-vous dans 100 ans.
lundi 17 - 18h40
de : L’iena rabbioso
VENEZUELA : Cette expérience Socialiste qui donne des frayeurs à l’impérialisme !
lundi 17 - 17h47
de : JO
Grande Fête du livre de Noir et Rouge samedi 22 juin 2019-
lundi 17 - 09h52
de : frank
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 - 09h29
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Garde à vue de Gaël prolongée, Mobilisation lundi 17 juin 12h30
lundi 17 - 09h27
ADRESSE À TOUS CEUX QUI NE VEULENT PAS GÉRER LES NUISANCES MAIS LES SUPPRIMER
lundi 17 - 09h25
de : Ernest London
L’ESCROQUERIE DU REVENU UNIVERSEL D’ACTIVITÉ DE MACRON (video)
dimanche 16 - 16h35
de : JO
2 commentaires
ACTE 31 Gilets Jaunes de Toulouse : les brutes de macron dans ses oeuvres ! (videos)
dimanche 16 - 15h51
de : JO
Européennes : de la montée de l’extrême-droite à une autre perspective
dimanche 16 - 13h18
de : Eve76
Alternative Nouvelle au Capitalisme (?)
dimanche 16 - 09h47
de : Jean Roussie
Taha Bouhafs : « Je ne suis pas plus militant qu’un journaliste du “Point” ou de BFM TV »
samedi 15 - 23h51
de : Entretien avec Taha Bouhafs
CONGRÈS DE FONDATION DE L’UNION COMMUNISTE LIBERTAIRE (UCL) : DÉCLARATION FINALE
samedi 15 - 19h29
de : jean 1
NON à l’amalgame honteux du régime israélien avec l’Antisémitisme !
samedi 15 - 10h22
de : JO
École de la confiance : la loi passe, la défiance reste, les mobilisations continuent
samedi 15 - 07h50
de : Stéphane Ortega
CE CAUCHEMAR QUI N’EN FINIT PAS - Comment le néolibéralisme défait la démocratie
vendredi 14 - 19h24
de : Ernest London
GILETS JAUNES : PAUSE AVANT LA REPRISE ?
vendredi 14 - 18h23
de : Raymond H
Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour « crime contre l’humanité » (video)
vendredi 14 - 17h41
de : JO
Interview de Maître Sophia Albert Salmeron après s’être rendue à la C.P.I à La Haye (vidéo)
vendredi 14 - 17h32
de : nazairien
Entre Pôle emploi et Françafrique, le gagne-pain de Benalla après l’Élysée
vendredi 14 - 15h20
de : JO
SOUTIEN AUX POSTIER-ES DU 92 EN GREVE / RDV LUNDI MATIN
vendredi 14 - 11h03
Les "cons" , ça ose tout : la cheffe de l’IGPN « réfute totalement le terme de violences policières
jeudi 13 - 22h43
de : nazairien
4 commentaires
La Grande-Bretagne livrera Julian Assange aux Etats-Unis
jeudi 13 - 17h03
de : JO
1 commentaire
« Ensemble on nous opprime, les femmes, ensemble révoltons-nous ! »
jeudi 13 - 11h51
de : jean 1
Le gong vient de sonné en Chine : l’hégémonie nord-américaine, c’est bien fini !
jeudi 13 - 10h33
de : JO
6 commentaires
L’union fait la force : La Coordination des Groupes Anarchistes (CGA) se dissout pour contribuer à la création de l’UCL
jeudi 13 - 10h31
de : jean 1
1 commentaire
Fête de soutien aux postier-e-s du 92 en grève
jeudi 13 - 09h33
1 commentaire
Votez Info’Com-CGT ! Élection du comité social et économique UES L’Équipe 1er tour, 17 au 21 juin 2019 (video)
mercredi 12 - 20h30
de : Info’Com-CGT
Trou de la Sécu : merci Macron !
mercredi 12 - 07h40
4 commentaires
A Genève, macron nous fait le coup du "nouveau capitalisme" sans doute à la sauce sarkozy
mardi 11 - 19h13
de : nazairien
7 commentaires
LUNDI DE PENTECÔTE : une arnaque de plus !
mardi 11 - 15h47
de : JO
Le grand remplacement ?
lundi 10 - 20h24
de : Claude JANVIER
5 commentaires
MONTPELLIER : ACTE XXX, L’ART ET LES GILETS JAUNES
lundi 10 - 17h52
de : jean 1
1 commentaire
A Montpellier, meme avec sa violence, la "flicaille" , n’est plus aussi fringante et perd rapidement pied (vidéo)
lundi 10 - 17h20
de : nazairien
1 commentaire
L’Armée Arabe Syrienne, réplique face aux terroristes du Front Al-Nosra, armé et financé par la France (vidéos)
lundi 10 - 16h36
de : nazairien
50 Printemps - C’est l’heure de l’mettre !
lundi 10 - 16h26
de : Hdm
Quand les renseignements convoquent les journalistes
lundi 10 - 15h38
de : JO
Le Peuple "Gilet Jaune" en Seine Saint Denis, meme avec leurs "lacrymos" , les CRS décrochent (vidéo)
lundi 10 - 15h01
de : nazairien
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La non-violence est une arme puissante et juste, qui tranche sans blesser et ennoblit. l'homme qui la manie. C'est une épée qui guérit. Martin Luther King
Info Com-CGT
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite