Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Lettre de Marie-George Buffet


de : Marie-George Buffet
mercredi 6 décembre 2006 - 14h57 - Signaler aux modérateurs
65 commentaires
JPEG - 23.1 ko

de Marie-George Buffet

Au Collectif national d’initiative. Aux collectifs locaux

Cher(e)s ami(e)s, Cher(e)s camarades,

Nous sommes à quelques jours de la réunion nationale qui doit nous permettre de réaliser notre accord politique sur l’ambition et la stratégie, le programme et la candidature à l’élection présidentielle. Dans les collectifs locaux, le débat se développe sur toutes ces questions politiques - qui ne sont pas toutes simples, comme on le sait - de façon approfondie, sereine, à partir de la vie réelle. Cette pratique citoyenne, cette volonté unitaire, cet ancrage dans les préoccupations populaires est la grande chance de notre rassemblement en construction.

Je suis persuadée que, informée de tout ce travail, la réunion des 9 et 10 décembre va nous permettre de conclure ensemble cet accord. C’est nécessaire.

Avec la désignation ou l’annonce des candidatures des principales formations politiques, cette décision et donc le lancement en grand de notre campagne est maintenant urgente si nous voulons, comme nous l’avons décidé ensemble le 10 septembre, travailler à une dynamique populaire capable de battre la droite et l’extrême droite et de construire une majorité et un gouvernement de gauche qui mènent une politique de rupture avec le libéralisme et développent une politique de transformation sociale, environnementale et démocratique.

Pour ma part, dans une lettre que je vous ai adressée le 10 juillet, j’ai précisé dans quelles conditions et pour quel objectif je serai disponible pour porter à l’élection présidentielle notre projet commun. Depuis lors, en octobre, les adhérentes et adhérents du Parti communiste français ont proposé cette candidature à notre rassemblement. Elle est aujourd’hui largement discutée, comme toutes les autres, et, semble-t-il, partagée par un grand nombre de membres des collectifs locaux. Sans revenir sur l’ensemble des arguments échangés, il me semble nécessaire, au point où en est notre débat, de formuler quelques propositions plus concrètes que je lie à ma candidature.

Il m’apparaît qu’une des questions principales auxquelles nous sommes confrontés est de décider de toutes les dispositions nécessaires qui doivent permettre à la campagne que nous allons mener ensemble de faire vivre notre rassemblement dans son pluralisme et sa diversité. C’est à mes yeux une condition décisive du succès, puisque c’est le cœur même de notre démarche : faire porter notre ambition et notre programme par des femmes, des hommes, des forces témoignant de la façon la plus visible possible de la diversité de la gauche antilibérale et donc de son potentiel d’élargissement majoritaire à gauche.

Je confirme donc, comme je l’ai déjà indiqué, que, si je devais être la candidate de notre rassemblement, je me consacrerais totalement à cette responsabilité, en n’exerçant plus celle de secrétaire nationale du Parti communiste français.

En outre,

1. Je concevrais pour ma part cette campagne que j’aurais à mener comme celle d’une candidature collective, avec Clémentine Autain, Yves Salesse et, s’ils le souhaitent, José Bové et Jean-Luc Mélenchon. Les dispositions devraient alors être prises pour qu’ensemble, nous participions à la campagne électorale sur la base d’une égalité de notre présence dans les meetings, sur les matériels de communication et - ce sera l’objet d’une bataille - dans la presse écrite et audiovisuelle.

2. Je propose que, dans le même temps, soit mis en place le collectif de porte-parole de notre rassemblement. Ce collectif pourrait être composé des mêmes, à qui s’ajouterait une personnalité représentative de chacune des sensibilités participant à notre rassemblement : je pense notamment à Francine Bavay, à Eric Coquerel, à Christian Picquet, à Claire Villiers... Ce collectif permettra d’assurer la présence visible de notre pluralisme dans toute la campagne : réunions publiques, médias, campagne officielle.

3. Il me semble indispensable de constituer un « conseil de campagne », qui aurait pour charge, à chaque étape de celle-ci, de contribuer à son développement au service de notre ambition et de notre programme. Ce « conseil » pourrait être constitué des porte-parole, de représentants des composantes parties prenantes, de femmes et d’hommes aux responsabilités et engagements divers pouvant contribuer à un élargissement maximum de notre rassemblement, de membres de collectifs locaux.

4. Un dispositif de campagne doit être mis en place au niveau national, dont les fonctions essentielles seraient : le lien avec les collectifs locaux, l’organisation des réunions publiques, la communication, l’organisation, les aspects financiers. Je propose que Claude Debons, qui a acquis depuis deux ans une grande expérience de notre rassemblement, en assure la coordination au titre de directeur de campagne. De tels dispositifs devraient être constitués dans chaque département, en associant notamment les candidates et candidats aux élections législatives pour démultiplier ainsi les porte-parole.

5. Il sera souhaitable que chaque organisation apporte sa pierre, parses initiatives, à notre campagne commune. Et le rôle des collectifs locaux va être déterminant. Je pense que, le plus rapidement possible, leur multiplication et leur transformation en véritables collectifs de campagne, associant toutes celles et tous ceux qui souhaitent contribuer au succès de la gauche antilibérale, soient effectives. Acteurs essentiels de notre campagne, garanties de son caractère populaire et citoyen, ces collectifs seront du même coup ceux qui en mesureront le mieux le « pouls ». Leur avis, leurs propositions devront être entendus. Des dispositions démocratiques précises devront être imaginées par les structures nationales et départementales pour les associer à toutes les décisions.

6. Nous pourrions décider, dans les jours qui suivront les 9 et 10 décembre, une première initiative publique annonçant l’irruption de la gauche antilibérale dans le débat de 2007. Cette initiative pourrait prendre la forme d’une déclaration de candidature faite collectivement, en présence du collectif de porte-parole. Je propose par ailleurs que tout le mois de janvier soit consacré à la diffusion dans tout le pays, à plusieurs millions d’exemplaires, d’un journal ou d’une brochure faisant connaître notre ambition et notre programme ; et à l’organisation au plus près du terrain de centaines de réunions publiques les mettant en débat et permettant ainsi l’élargissement des collectifs locaux à toutes celles et à tous ceux qui veulent contribuer à ouvrir une autre voie à gauche.

7. Enfin, comme nous l’avons décidé, nous devons désigner rapidement nos candidates et candidats aux élections législatives, les mieux à même de rassembler le plus largement dans chaque circonscription et à l’image de notre diversité.

Ces propositions doivent naturellement être enrichies et complétées par d’autres. Il doit s’agir selon moi d’un travail intense et permanent tout au long de notre campagne électorale. Nous devons, par tous les moyens possibles, rendre évident que le propre de notre candidature est d’être collective et pluraliste. Une campagne portant une ambition et un programme qui animent une dynamique populaire croissante capable de bouleverser les données apparemment établies pour 2007, comme nous avons su le faire pour le 29 mai.

Toute mon amitié.

Paris, le 5 décembre 2006



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 15h52

Et.....................................où est la toute petite phrase, claire, concise, qui aurait permis d’inclure dans ce collectif de porte-paroles Olivier Besancenot ?
On voudrait l’exclure définitivement qu’on ne s’y prendrait pas autrement !
Mais maintenant, c’est clair, on préfère Mélanchon ! Lui aussi ministre sous Jospin, tiens donc !!!
Ah oui, il a voté contre le TCE ! Fabius aussi, pourquoi pas Fabius dans l’AU, tant qu’on y est ?
Et on s’empressera après de jeter l’anathème sur la LCR majoritaire qui refuse de rejoindre le mouvement PARCE QU’ELLE A CHOISI D’ETRE CLAIRE ET HONNÊTE ?
Ras-le-bol, camarades, vous nous prenez pour des cons, je croyais que l’on construisait une alternative UNITAIRE, ANTILIBERALE ET MÊME ANTICAPITALISTE.
Pardon, je me suis trompée de porte !
On y va, Olivier, pour ta campagne ? On se cassera peut-être la gueule, mais on sera pas tout seul !!!
Bianca.



> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 17h02 - Posté par

que je sache bien des appels ont été fait de toutes part auprès de Besancenot qui cherche de faux prétextes
pour ne pas être des notres. ça ne tient qu’à lui mais ne vous en faites pas les médias lui
ouvrent la porte grandement et qui d’autre que le P.S va s’en réjouir..

Jean Claude


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 17h26 - Posté par

Besancenot ne "cherche pas des faux prétextes" ! Mais il n’est pas d’accord pour tromper les gens avec une resucée de la "gauche plurielle", LUI ! Et le PS, qui a toujours voulu "bouffer" le PC, doit bien rigoler en ce moment, en attendant de ramasser les miettes : les élus PCF "survivants" qui viendront négocier des strapontins après avoir fait 2 ou 3% !


> Lettre de Marie-George Buffet
7 décembre 2006 - 14h08 - Posté par

"Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose."

Personne ne veut une gauche plurielle bis, pas plus qu’une extrême gauche plurielle. Tout celà est d’un dépassé, ça en devient pathétique.

Quand bien même la "direction machiavélique autoritaire et menteuse" du PCF voulait refaire une gauche plurielle, que de toute façon elle ne trouvera pas une majorité de ses militants pour la suivre.

Est-il si difficile de comprendre que non, il n’y aura pas participation gouvernementale...

La ligne majoritaire de la LCR ne tient sur rien d’autre qu’un dogme antigonien absurde : plutôt Royal ultra majoritaire que le Front Unitaire...


> Lettre de Marie-George Buffet
8 décembre 2006 - 12h19 - Posté par

C’est avec ce genre d’interventions que je suis dégouté de la politique...Heureusement que dans mon collectif cela ne se passe pas comme cela et que la minorité de la ligue a bien compris que Besancenot ne viendra pas parce que l’unité c’est pas son truc...Il fait encore pire que le pcf qui lui au moins essai de s’ouvrir aux autres composantes de la gauche, et aux citoyens !!!
seb


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 17h46 - Posté par

A ma connaissance, le seul "prétexte", qui n’est ni faux, ni un prétexte, pour que la LCR dans sa totalité rejoigne l’AU, est que l’AU inscrive clairement dans le texte "Ambition et Stratégie", l’indépendance totale vis à vis du parti socialiste, porteur d’un projet tout sauf antilibéral et qui n’en changera sûrement pas un yota en cas de partage de victoire, surtout avec Ségolène Royal mais avec un autre ç’aurait été pareil.
Et on va me répondre : "MAIS C’EST DEJA FAIT !" Sauf que la formulation actuelle laisse la porte ouverte à toutes les interprètations donc à toutes les postures possibles, qui commencent à se concrètiser :
si nous voulons, comme nous l’avons décidé ensemble le 10 septembre, travailler à une dynamique populaire capable de battre la droite et l’extrême droite et de construire une majorité et un gouvernement de gauche qui mènent une politique de rupture avec le libéralisme et développent une politique de transformation sociale, environnementale et démocratique.
AVEC QUI ???
C’est à mes yeux une condition décisive du succès, puisque c’est le cœur même de notre démarche : faire porter notre ambition et notre programme par des femmes, des hommes, des forces témoignant de la façon la plus visible possible de la diversité de la gauche antilibérale et donc de son potentiel d’élargissement majoritaire à gauche.
AVEC QUI ???
Et, en plus, les points 1 à 7 ressemblent bougrement à une mise en place d’une campagne autour de sa personne, sans que les collectifs ne semblent avoir leur mot à dire. Y’a pas plus démocratique !!!
Cette démocratie-là, non merci ! Je faisais partie d’un collectif, c’est presque fini (j’attends sans trop d’illusion ce qui va sortir du 9.10), sans trop de regrets finalement vue la tournure que ça prend !
Ah si, un regret ! C’est que les appels de toutes origines à Besancenot n’aient jamais été accompagnés, en simultané, par des appels à l’AU à éclaircir le point qui fâche.
Je vous souhaite une bonne campagne.
Bianca.


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 18h55 - Posté par

On commencerait à craindre pour le score d’Olivier....faudrait se dépecher de choisir le bon camp !!
j-c coualan


> Lettre de Marie-George Buffet
7 décembre 2006 - 14h48 - Posté par

Fantastique comme respect de l’autre ! Si Olivier ne veut pas, pourquoi voulez-vous à sa place ?

C’est quoi votre liberté de penser et d’autonomie ?

Moi je ne veux ni d’Eric Coquerel qui monopolise la parole dans les collectifs pour répéter les mêmes choses, ni de Claude Debons, transfuge de la CFDT, honnie dans mes plus sombres souvenirs.


> Lettre de Marie-George Buffet
7 décembre 2006 - 21h30 - Posté par

depeche toi la lcr colle deja ses affiches et elle a deja son candidat et elle a deja fait son 1 meeting,a la Mutu a Paris !! prend le metro fait quelque chose mais suis l’actualité .Moi je ne sais pas qui est le + rassembleur mais srment pas OB


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 16h34

Dans ce courrier rusé et pour ceux qui savent traduire la dialectique communiste ,le PCF a poussé à la faute celle qui lui est apparentée !

"Si jeunesse savait
et si vieillesse pouvait"



> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 17h43

Quoi qu’en pensent certains, MGB restera LA candidate du PCF et non celle des antilibéraux. La seule question est de savoir si nous oeuvrons pour nos idées ou pour ledit parti . En ce qui me concerne, j’ai déjà choisi et ne voterai donc pas pour la candidate communiste.



> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 17h54 - Posté par

"Si ton travail est dur, et que le fruit de ton labeur est mince, souviens toi qu’un jour le grand chêne, comme toi, ne fut qu’un gland" Confucius

Hamilcar Barca

http://www.webzinemaker.com/hamilca...


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 17h55 - Posté par

C’est ton droit le plus strict.
Mais tu ne peux alors en aucun cas te revendiquer d’une démarche unitaire.

Jips


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 20h10 - Posté par

Je suis pour l’unité, mais pas avec n’importe qui...


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 19h01 - Posté par

Et donc t’es un super unitaire : suffirait qu’une majorité pense comme toi pour qu’on la fasse jamais l’UNITE

j-c coualan


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 20h16 - Posté par

Si pour toi "l’unité" revient à se plier aux oukases d’un PCF voulant nous imposer sa candidate et récolter ensuite le fruit de notre travail collectif, alors effectivement, elle se fera sans moi.


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 20h23 - Posté par

Que fais-tu ici alors ?


> Lettre de Marie-George Buffet
8 décembre 2006 - 15h07 - Posté par

Je ne savais pas que seuls les communistes pouvaient s’exprimer sur Bellaciao. Merci de me l’apprendre...


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 20h31 - Posté par

J’avais compris : ya que la LCR à faire le boulot dans les collectifs....du moins en paroles


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 20h34 - Posté par

Question  : Pour quelles raisons l’implication de militants communistes dans le rassemblement est-elle perçue comme un obstacle et non comme un chance ?

Réponse  : Il faut être un peu lucide ! Ce n’est pas la participation des communistes qui paraît un obstacle, mais leur subit engouement pour les collectifs. On a vu en trois semaines des centaines de communistes débarquer dans les collectifs existants ou en créer de toutes pièces ! Pour mieux imposer Marie-George Buffet comme choix de candidate.

De plus, je n’ai strictement aucun lien avec la LCR...


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 20h45 - Posté par

Pendant ce temps là....Olivier cherche ses signatures.....le monde est mal fait n’est-ce pas ?
j-c coualan


> Lettre de Marie-George Buffet
8 décembre 2006 - 15h09 - Posté par

Si tu savais ce que je pense de la LCR, tu serais surpris...


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 20h34 - Posté par

As-tu remarqué que le mot unité tu l’écris entre parenthèses quand je l’écris en majuscules ?
Fraternellement : j-c coualan


> Lettre de Marie-George Buffet
7 décembre 2006 - 01h14 - Posté par

Moi, si MGB fait "cavalière seule", je voterais pour LE candidat communiste : Olivier Besancenot.


> Lettre de Marie-George Buffet
7 décembre 2006 - 03h17 - Posté par

Idem, je voterai Besancenot


> Lettre de Marie-George Buffet
7 décembre 2006 - 14h13 - Posté par

Dans ce cas, camarade, pourquoi suis-je prêts à faire campagne avec Salesse ou CA POUR Le rassemblement ANTILIBERALE si MGB n’est pas désigné ????

Je crois que l’on sous-estime la profonde conviction des militants communistes que sans l’unité et le rassemblement, le PCF, la LCR ou de PRS n’ont désormais aucun avenir.

L’histoire a toujours sanctionnée la division. Elle n’a en revanche pas toujours bénit les unitaires...

Je suis militant communiste. Si MGB est désigné, elle sera NOTRE candidate, pas la mienne.

En mettant le bulletin dans l’urne, il y aura plusieurs noms : les notres.

Ca paraît bébéte ? Hein ? C’est pourtant sincère...


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 18h41

Cette lettre de MGB est inquiétante quant à la volonté réelle de la direction du PCF d’arriver à un consensus le WE prochain. D’ailleurs le mot consensus a disparu de son vocabualire !

MGB s’adresse aux collectifs en laissant entendre qu’elle serait majoritaire "sa candidature...serait partagée par un grand nombre de membres des collectifs". MGB n’a pas du lire les PV parus sur le site de l’AU qui montrent que les choses sont loin d’être clairs : MGB n’est pas majoritaire toute seule pour le moment. Il semble qu’elle ne soit ni consensuelle ni majoritaire !!

De plus, MGB ne dit rien qui puisse permettre de progresser vers le consensus. Elle ne garantie même pas son engagement et celui du Pcf dans le cas ou sa candidature ne serait pas retenue.

En revanche les dispositions qu’elles proposent sur la campagne sont bonnes. Mais elles ne font que préciser ce qui est déjà prévu. Il ne s’agit en rien d’une quelconque ouverture. Nous sommes tous favorables à de telles dispositions quel que soit le candidat sur le bulletin de vote.

Par contre et là c’est un autre problème : MGB fait comme si Besancenot n’existait pas. Comme si une candidature sans les 3 B pouvait vraiment apparaître comme unitaire ?

Pourtant il est plus que jamais nécessaire de dissuader OB de maintenir sa candidature et de convaincre JB de revenir pleinement.

MGB montre qu’elle a une vision réductrice de l’unité. Elle n’est pas la candidate la plus rassembleuse.

Pouratnt, il est aujourd’hui facilement prévisible qu’une candidature Autain ou Salesse ferait revenir toute la LCR (ou presque !) dans le jeu unitaire. Si la direction persistait dans l’erreur, elle le paierait au prix fort : hémorragie militante et des franges sympatisantes, marginalisation politique et électorale. Malgré ses erreurs, je ne pense pas que la direction de la LCR soit adepte du suicide politique. J’espère qu’il en va de même de la direction du PCF.

MGB doit faire des ouvertures bien plus importante, le PCF doit revenir dans la construction du consensus. Et alors tout redeviendra possible.

Philippe Gandin (LCR Unir 100% à gauche) . (06)



> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 19h00 - Posté par

Question : Claude Debons est il d’accord pour être le directeur de campagne de MGB ? Gilles


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 19h09 - Posté par

Toi qui sais mieux que MGB ce qu’il y a dans les PV, tu pourrais pas lui dire à Olivier qu’il serait temps qu’il choisisse son camp ?
j-c coualan


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 19h33 - Posté par

Si tu parles à Gilles Odic de Pontivy sache que nous avons déjà eu cette conversation avec O.B. à la manif pour la défense des services pubics ’(du mois de juin je crois) qui se déroulait à Carhaix et au cours de laquelle nous avons receulli un certain nombre des signatures, à ma connaissance un bonne cinquantaine ce jour là, y compris celle d’un crertain nombre de militants de la LCR mais déjà O.B. n’avait pas voulu signer et toujours au même motif ( c’est embêtant si il y a un coup de force, il aura eu raison...). Alors "alea jacta est" Ont été témoins de notre interpellation les membres du collectif présents à cette manif. (CAD par tous.) Gilles


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 20h19 - Posté par

Mais non c’était pas toi Gilles à qui je répondais :si tu continues à croire que je te persécute...tu paieras le verre à la prochaine réunion, d’accord ?Salut à toi Gilles

j-c coualan


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 20h28 - Posté par

On arrête pas de le faire mais ça marche pas. C’est pourquoi il faut l’obliger à choisir son camp sans lui laisser le moindre prétexte foireux style "le pCF a une candidature, la mienne est tout aussi légitime..."
C’est clair, OB ne pourra pas se maintenir si CA ou YS sont choisis.

PHilippe gandin


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 19h56 - Posté par

Beasancenot l’a dit pour lui ce n’est pas une histoire de castig, mais de senario. C’est bien un choix politique quil a fait. il veut se compter, rester dans purete "revolutionnaire" changer en 2007 ne lui importe peu. La populasse n’ est pas encore prête a la grande révolution.
J’ai lu aujourd’hui l’humanité pour me rendre compte par moi même, et je trouve que les propositions de MG BUFFET vont nous permettre de sortir par haut les 9 et10 décembre. On est bien loin des tirages aux sort et autres propositions bidons proposées par certains. Dans nos collectifs nous devons tous compter pour un et toutes les candidatures sont recevables.
Il n’y a que ceux qui a la moindre difficulté se barrent sur l’île de Ré qui s’excluent d’eux même.
Putain qu’est cr qu’il va y avoir comme monde sur cette île.
SIGNATURE : Un, qui quelque soit le ou la candidate choisie n’ira pas sur l’île de Ré.


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 20h16 - Posté par

L’important, pour la secrétaire nationale du PCF, c’est de trouver « une solution pour que la gauche gagne et réussisse » et de « rendre possible le très large rassemblement politique qui peut changer la donne à gauche, battre la droite et ouvrir en 2007 pour notre peuple une nouvelle période de progrès social et démocratique ». On peut même penser que, dans un « très large rassemblement populaire », il doit y avoir la place pour quelques dirigeants de l’UDF...

Le décor est donc planté. On dirait même que, dans une stratégie globale de captation de militants et d’électeurs, les démarches de Marie-George Buffet, Ségolène Royal et Dominique Voynet ressemblent étrangement à un partage de tâches et de rôles en vue d’une opération politique ultérieure. Peu importent les divergences politiques affichées, ou les hypothétiques rivalités personnelles. En l’occurrence, on peut raisonnablement penser à une alliance d’intérêt jugée incontournable par la coupole du PCF.

Des procès d’intention, des phrases extrapolées ? Honnêtement, je ne le crois pas.

Dans un entretien publié par L’Humanité le 23 novembre, la dirigeante du Parti communiste revient à la charge : « Si je disais à l’une ou l’un de ces salariés rencontrés dimanche, si je disais aux familles en attente d’un logement que notre rassemblement n’aspire qu’à témoigner du bien-fondé de nos propositions ou à faire émerger une union de la gauche de la gauche, elles diraient : " Dans quel monde vit-elle ? Ne voit-elle pas l’urgence de battre la droite ? " Notre rassemblement doit clairement viser une majorité populaire pour constituer un gouvernement. Ne mettons donc aucune frontière ! ». Notamment, à « des hommes et des femmes de gauche » [qui] « ne se retrouvent pas dans le terme "antilibéral" ». Le seul objectif sensé est donc de « battre la droite » et de « ne pas laisser les clés de la République à Nicolas Sarkozy ». On ne peut pas être plus clair.

Evidemment, une telle politique d’alliances ne peut pas ne pas générer de laissés-pour-compte. Les silences « au bon moment » en témoignent déjà. L’axe Royal-Buffet-Voynet, qu’on semble bien nous préparer, augure, malgré toute la phraséologie pré-électorale, une « gauche musclée » avec une politique sociale « dure ». De 1997 à 2002, Lionel Jospin n’a guère respecté ses promesses électorales et a sorti de son chapeau de nombreuses mauvaises suprises. Ce sont les mêmes à présent, et il faut s’attendre aux mêmes pratiques.
MILLAU


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 20h40 - Posté par

Minoritaire de la LCR, j’ai voulu y croire jusqu’au bout, regrettant ainsi l’absence de mon organisation dans le processus unitaire . Mais depuis quelques semaines avec la décision de la direction du PCF de présenter MGB à tout prix, faisant fi des remarques et commentaires des autres composantes des collectifs, la création de collectifs PCF pur jus, les votes bloqués, j’ai commencé à me poser des questions... j’ai rencontré quand même de nombreux et nombreuses militant(e)s du PCF sincèrement unitaire mais ça ne suffira pas devant le poids de l’appareil et la sauvegarde des élus (accords avec le PS oblige). Les remontées des votes des collectifs et la manière dont ça s’opère... et en plus la lettre de MGB qui présente sa campagne et donc celle du PCF avant la réunion des 9&10 décembre, je jette l’éponge et je me réveille, c’était écrit depuis le début et je me fais (difficilement) à l’idée que la majo de l’orga (la LCR) avait raison bref en définitive par le passé, dans le présent et surtout pour le futur, l’existence du PCF et de son appareil d’élus est trop sous transfusion PS pour qu’il abandonne toute idée d’accord électoral et de gestion avec lui, il n’y aura jamais de rupture. Le seul but de cette pseudo position "unitaire" c’est d’avoir une candidate PCF, avec un score plus élevé que Hue en 2002 afin d’être en position de "force" pour négocier avec le PS quelques circonscriptions supplémentaires, toujours l’appareil à préserver..... alors juste un souhait qu’on se retrouve avec les vrai(e)s militant(e) communistes unitaires un peu plus tard dans ce parti communiste et révolutionnaire qui se posera d’abord le problème de la mobilisation des travailleurs, de faire avancer le projet socialiste et qui n’aura pas, dans un premier temps, que le souci d’avoir des élus et de les garder à tous les prix et avec tout type d’alliance.

Un ex-naïf unitaire


> Lettre de Marie-George Buffet
8 décembre 2006 - 11h35 - Posté par

réponse à Ph. Grandin
La lettre de MG B peut, effectivement, soulever de l’inquiétude.
S’agit-il d’un appel, aux communistes, pour une démonstration de force dans la perspective de l’autre élection, la plus fondamentale je pense : celle des législatives. Ou bien d’un signe (supplémentaire) à un blocage du PCF sur sa candidate ?
Je pencherais pour la seconde hypothèse en référence à l’adresse de Séguy/Mazauric/Ralite aux dirigeants du PCF. Si ces trois là prennent la peine d’appeler à la Raison, avec en filigrane le retrait de la candidature communiste, c’est bien qu’ils ont compris que leur parti était décidé à imposer, quoiqu’il arrive, MG Buffet.
Il est alors à craindre que samedi et dimanche le débat soit tronqué par la sur-représentation d’une "majorité agissante" et partisane.
daniel sommen


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 20h31

Une fois de plus la logique présidentialiste de la Vème république triomphe ! Sans excuser nullement les argucies de la majorité - bureaucratie ? - de la LCR (si fière de son candidat et de son potentiel bon score) le PCF - enfin sa direction - montre dans cette période qu’elle plonge avec délice dans le présidentialisme.

Au lieu de miser sur sa capacité à recruter et se renforcer dans le mouvement, la direction du PCF tente d’emporter le morceau ... telle une souris triste d’un mauvais Tex Averi.

Nous risquons de perdre notre principale force qui est notre capacité à rester unis au delà de différences bien réelles. L’attitude de la direction de la LCR est tout aussi condamnable ... depuis le début elle a joué l’echec du rassemblement pour mieux imposer son candidat, crédité d’un bon score dans les sondages ! Quelle tristesse pour un parti trotskiste de réenventer la bureaucratie. En fait, soyons en sûrs : la direction de la ligue est poète, elle aime les oxymores !

Bien sur que le PC n’est pas clair dans son projet ... mais faut-il pour cela brader pour qq années la création du rassemblement anti-libéral en France ? Les seules garanties que nous pouvons obtenir ce sont la force et la dynamique du mouvement ! Dire que dans le monde entier depuis 70 ans les trotskistes pratiquent et théorisent l’entrisme et en France ... ils dédaignent une création originale ... mais peut-être veulent-ils rééditer l’extrodinaire dynamique lancée voici deux ans lors des régionales et des européennes avec Luttes Ouvrière ? Lutte Ouvrière qui nous affirmes froidement sur des affiches militantes de 4 m sur 3 "« Qui d’autre peut dire sincèrement dire qu’il est dans le camp des travailleurs ? » !

‘le pessimisme de l’intelligence et l’optimisme de l’action ?" disait Gramsci !

Lucien Lentier.

aleph0.lille@gmail.com



> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 20h43 - Posté par

Ils sont forts ces trotskystes, la droite les voit partout dès qu’il y a une mobilisation sociale et là, ils cassent les collectifs unitaires de l’extérieur.................. c’est pas la ligne du PCF alors ?


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 20h44 - Posté par

Il est sûr que le problème de la candidature est important, surtout qu’il recoupe un autre plus politique, à savoir les futurs rapports avec la direction du PS, leur candidate, et leur programme, Clémentine et Marie Georges quelle est sans langues de bois votre réponse.

Olivier est tout prés à reprendre sa place naturelle dans l’alternative ANTICAPITALISTE pour des candidatures unitaires aux élections de 2007.

Ils suffit pour cela d’écrire noir sur blanc, pour que cela devienne un engagement pour tous : nous ne négocierons aucun accord électoraux ou de gouvernement avec la direction actuelle du parti socialiste. Ce qui est d’ailleurs ce que chacun dit plus ou moins clairement en paroles verbales, alors pourquoi refuser depuis plusieurs mois d’ouvrir une discussion franche sur cette formulation, si cela ne veut pas laisser la porte ouverte à de telle négociations ?

S’il n’y a pas, dans les jours qui viennent, de part et d’autre de volonté sincère d’aboutir sur ce point et sur celui de la candidature la plus rassembleuse, l’alternative unitaire n’aura plus aucun sens, chacun repartira de son coté et ce sera la défaite électorale inévitable pour la gauche radicale.

Ce sera également le désespoir des millions d’électeurs qui nous attendent pour sortir de l’exploitation toujours plus dure de ce capitalisme inhumain qui nous étouffe tous.

Comme de toutes façons ni la droite réactionnaire ni le social libéralisme réformiste n’a aucune solution pour nous sortir de la faillite du capitalisme mondiale, après avoir laisser échapper, par nos querelles partisanes débiles, une occasion unique de changer ces institutions antidémocratiques, il ne restera plus pour nous faire respecter que le pouvoir de la rue.

Tôt au tard, notre histoire en est témoin, c’est toujours en fin de compte le peuple qui a le dernier mot.

Nous avons le choix : SOCIALISME ou BARBARIE la question n’a jamais été autant d’actualité.

Raymond LCR


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 20h57 - Posté par

Très cher Raymond

Il n’y a pire sourd que celui qui ne veut entendre.....nous l’écririons mille fois que tu en redemanderais....la ficelle est un peu grosse..amicalement

j-c coualan


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 21h41 - Posté par

on se calme ! ,c’est au collectif unitaire d’organiser la campagne pas à un parti même s’il est influent.

désignons d’abord le canddat de rassemblement :trois noms peuvent rassembler AUTAIN BOVE SALESSE.

jc


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 21h44 - Posté par

Cher J.C Coulan
La forme amicale de ta réponse fait du bien au milieu du flot d’ordures que l’on reçoit chaque fois que l’on tente d’exprimer une opinion différente du catéchisme du PCF.

Sur le fond je peut t’assurer que l’ensemble de la Ligue minoritaires et majoritaires confondus sont ardemment demandeur d’unité anticapitaliste et qu’il faudrait bien peu de choses pour que nous revenions à notre place naturelle dans l’union.

Je crois que tu reconnais que depuis des années nous sommes beaucoup plus présent dans les luttes sur le terrain que beaucoup de ceux qui veulent nous donner des leçons. Peut être que c’est le le meilleur moyen de juger la sincérité de l’engagement de chacun.

Fraternellement et à bientôt dans la campagne et dans les luttes qui seront nécessaire après les élections pour faire respecter notre volonté, et là nous verront bien qui seront là Raymond LCR


> Lettre de Marie-George Buffet
7 décembre 2006 - 10h00 - Posté par

Il n’y a pire sourd que celui qui ne veut entendre.....nous l’écririons mille fois que tu en redemanderais....la ficelle est un peu grosse..amicalement

Il faut reconduire le menteur à sa porte  : dit un proverbe..

Alors Samedi et Dimanche, l’amendement transformant la non participation à une majorité sociale libérale sera adopté et transformera le texte "stratégie et ambition non participation à une majorité avec le Parti Socialiste.

Cela fait nous aurons toutes et tous la "vérité" sur les intentions de la majorité de la LCR, dont O.B est le candidat (il ne décide pas seul].

C’est peut être, je dis bien peut être le véritable "enjeu" avant le nom du candidatE, et p’être bien d’ailleurs que l’adoption d’un tel amendement éclaircirait le panel des candidates et candidats..

Marco de gentilly (Gentilly est la ville ou je vis).

PS : ne pas être dans une majorité à l’Assemblée Nationale n’empêche nullement de voter tel ou tel texte, y compris le budget si cela correspond au programme anti-libéral... Pour mémoire :

La loi Rocard sur le système éducatif (loi qui intégrait l’enseignement privé et confessionnel dans le dispositif de la REPUBLIQUE !!!) a été voté à l’unanimité c’est à dire Toute la Gauche et Toute la droite.... P’être qu’à cette époque la gauche anti-libérale aurait dû voter contre NON ???

PS 2 : L’article 1er de la loi du 31.12.84 (Loi Rocard) précise :
Les établissements d’enseignement et de formation professionnelle agricoles privés dont l’association ou l’organisme a passé un contrat avec l’état participent au service public d’éducation et de formation.


> Lettre de Marie-George Buffet
6 décembre 2006 - 23h42

Je viens de prendre Marie-George Buffet au mot : “Ces propositions doivent naturellement être enrichies et complétées par d’autres.” et vient de commettre un copié-collé de ce qui pourrait être la déclaration de Saint-Ouen. Il resterait à ajouter un point 5′ pour donner un rôle éminent à José Bové à l’international.

Gérard Blanchet
collectif Puy de Dôme

—-
Déclaration de Saint-Ouen

Le 10 décembre 2006

Après avoir le 10 Septembre à Saint-Denis adopté le texte « Ambition-Stratégie-Candidatures », les 14 et 15 octobre à Nanterre les 125 propositions du programme « ce que nous voulons », l’assemblée des collectifs antilibéraux réunie à Saint-Ouen les 9 et 10 décembre 2006 vient de franchir une nouvelle étape.

Elle a décidé :

1. La campagne sera celle d’une candidature collective, avec Clémentine Autain, Marie-George Buffet, Yves Salesse, Patrick Braouzec et, s’ils le souhaitent, José Bové, Olivier Besancenot et Jean-Luc Mélenchon. Les dispositions devront être prises pour qu’ensemble, les membres de cette candidature collective participent à la campagne électorale sur la base d’une égalité de leur présence dans les meetings, sur les matériels de communication et – ce sera l’objet d’une bataille – dans la presse écrite et audiovisuelle.

2. Le collectif des porte-parole de notre rassemblement sera composé des mêmes, à qui s’ajoutera une personnalité représentative de chacune des sensibilités participant à notre rassemblement : Francine Bavay, Eric Coquerel, Christian Picquet (si Olivier Besancenot ne souhaite être ni dans la « candidature collective », ni dans les porte-parole), Raoul-Marc Jennar, Claire Villiers… Ce collectif permettra d’assurer la présence visible de notre pluralisme dans toute la campagne : réunions publiques, médias, campagne officielle.

3. Un « conseil de campagne », sera constitué. Il aura pour charge, à chaque étape de celle-ci, de contribuer à son développement au service de notre ambition et de notre programme. Ce « conseil » sera constitué des porte-parole, de représentants des composantes parties prenantes, de femmes et d’hommes aux responsabilités et engagements divers pouvant contribuer à un élargissement maximum de notre rassemblement, de membres de collectifs locaux.

4. Un dispositif de campagne sera mis en place au niveau national, dont les fonctions essentielles seront : le lien avec les collectifs locaux, l’organisation des réunions publiques, la communication, l’organisation, les aspects financiers. Claude Debons, qui a acquis depuis deux ans une grande expérience de notre rassemblement, en assurera la coordination au titre de directeur de campagne. De tels dispositifs devront être constitués dans chaque département, en associant notamment les candidates et candidats aux élections législatives pour démultiplier ainsi les porte-parole.

5. Comme nous l’avons décidé, nous désignerons rapidement nos candidates et candidats aux élections législatives, les mieux à même de rassembler le plus largement dans chaque circonscription et à l’image de notre diversité. Marie-George Buffet assurera le rôle de coordinatrice de nos candidates et candidats aux élections législatives, au cours de la campagne présidentielle, puis directrice de campagne au cours des législatives, se plaçant ainsi d’emblée comme la future Première Ministre de la majorité parlementaire que nous voulons construire.

6. Il sera souhaitable que chaque organisation apporte sa pierre, par ses initiatives, à notre campagne commune. Et le rôle des collectifs locaux va être déterminant. Ceux-ci qu’il importe de multiplier encore et d’élargir se transformeront en véritables collectifs de campagne, associant toutes celles et tous ceux qui souhaitent contribuer au succès de la gauche antilibérale. Acteurs essentiels de notre campagne, garanties de son caractère populaire et citoyen, ces collectifs seront du même coup ceux qui en mesureront le mieux le « pouls ». Leur avis, leurs propositions devront être entendus. Des dispositions démocratiques précises devront être imaginées par les structures nationales et départementales pour les associer à toutes les décisions.

7. Dans les jours qui suivront les 9 et 10 décembre, une première initiative publique sera prise annonçant l’irruption de la gauche antilibérale dans le débat de 2007. Cette initiative prendra la forme d’une déclaration de candidature faite collectivement, en présence du collectif de porte-parole. Tout le mois de janvier sera consacré à la diffusion dans tout le pays, à plusieurs millions d’exemplaires, d’un journal ou d’une brochure faisant connaître notre ambition et notre programme ; et à l’organisation au plus près du terrain de centaines de réunions publiques les mettant en débat et permettant ainsi l’élargissement des collectifs locaux à toutes celles et à tous ceux qui veulent contribuer à ouvrir une autre voie à gauche.

8. Le nom qui sera porté sur le bulletin de vote de l’élection présidentielle sera celui de Clémentine Autain (ou Yves Salesse : c’est Marie-George Buffet qui décide pour qui elle se désiste).

Nous devons, par tous les moyens possibles, rendre évident que le propre de notre candidature est d’être collective et pluraliste. Une campagne portant une ambition et un programme qui animent une dynamique populaire croissante capable de bouleverser les données apparemment établies pour 2007, comme nous avons su le faire pour le 29 mai.



> Lettre de Marie-George Buffet
7 décembre 2006 - 07h42

Quelle prétention cette Buffet. Quel orgueil démesuré et quelle arrogance. Déjà en campagne avant même d’être choisi par ses collectifs fantoches.

Buffet, mais quand comprendras tu qu’à part tes fans aveugles de parti qui s’expriment régulièrement sur ce site, personne ne veut de toi comme porte parole unitaire ?
C’est simple à comprendre. Lorsque tu te présentes sous la bannière du PCF ton faible score électoral ne regarde que vous et on s’en fout. Mais dans notre cas il n’engagerait pas seulement ton parti, et nous foutrait tous dans la merde.

Tu es déjà la principale cause de l’abandon de José, le PC est la cause de la non présence dOlivier , vous écoeurez Clémentine.... et vous êtes en train de tout bousiller. Mais sans doute est ce ce que vous souhaitiez.

Allez, retournez vite dans les bras de vos alliés historiques du PS, vous y serez choyés.



> Lettre de Marie-George Buffet
7 décembre 2006 - 08h29 - Posté par

Allez , soyons clairs l’antiliberalisme ce serait si bien sans les cocos !
mais ils sont ou les antiliberaux , anticapitalistes , Revolutionnaires , ils se sont pas investis dans les collectifs par faiblesse , par dédain , par paresse ?
Ils sont ou les Alternatifs , les Alterekolos , les non encartés ( qui nous ont donné des exemples de l’avantage d’etre non encartés ,) les on tire le candidat au sort (qui auraient voté à leurs dire ) pour une MGB tirée au sort ?
ILS SONT TOUS DERRIERE LEUR CLAVIER ! c’est là qu’ils militent , et on a l’impression qu’ils sont nombreux !
Et aujourd’hui , ils viennent pleurer , c’est pas juste , les cocos militent , ils sont dans les collectifs qu’ils ont créés , et ils vont voter MGB .
Alors là , dans ces conditions , on n’est plus antiliberal , anticapitaliste , Révolutionnaire , y en a meme qui n’iront pas voter si MGB ...... , Tout ce petit monde , fait la démonstration de la puissance de leurs convictions .
Ils ont découvert que le PCF , qui était mort , à leurs dire , est encore bien vivant , et ça , ils ne supportent pas !
claude de Toulouse .


> Lettre de Marie-George Buffet
8 décembre 2006 - 19h17 - Posté par

CLAUDE,

Il y a ici des intervenants qui crachent plus leur venin qu’ils ne font mine de travailler dans ou pour l’AU.
Par ailleurs, ils ne signent pas, même pas d’un pseudo. Cela fait qu’on ne peut pas savoir s’ils sont ce jour sur Bellaciao pour faire du "sale boulot" ou si ces gens se posent réellement des questions. On n’a aucun moyen de reconnaître des habitués ou des amis de Bellaciao.
Tant qu’ils ne feront pas la clarté là-dessus, on ne peut pas les considérer comme des gens sérieux.
C’est bien dommage.

NOSE


> Lettre de Marie-George Buffet
7 décembre 2006 - 13h46 - Posté par

Certains ont l’air d’oublier que le plus important, c’est les législatives qui vont suivre. Quelle majorité ? Qu’on le veuille ou non, c’est Droite ou Gauche. Et il faut que ce soit la Gauche. Et pour cela, sans accord réciproque de désistement avec la PS, majorité à gauche peu probable et en tout cas tout juste quelque députés PC qui sont députés non pas parce que le PS le veut bien (comme les Verts), mais parce qu’ils sont arrivés en tête de la gauche au 1èr tour et leur succès au second montre bien leur capacités de rassembleur. Mais en tous les cas, pas assez nombreux pour peser sur les décisions d’un PS à le supposer majoritaire. Pas d’autre solution qu’un accord de désistement SANS CONDITION. Avec à la sortie non participation au gouvernement. Et on soutient ce qui est bien. Et on pèse pour que ça aille dans bon sens. Ne pas comprendre cela, c’est au mieux laisser le PS aller à une majorité tout seul(la dispersion des voix antilibéral limitera leur présence au 2ème tour), au pire laisser la majorité à la Droite. A lire 90%des articles, on voit bien que leurs auteurs sont beaucoup plus motivés par l’anticommunisme que par la défaite de la Droite,ou l’affaiblissement du PS à l’intérieur de la Gauche. Sont-ils sur de vouloir que ça change ?


> Lettre de Marie-George Buffet
7 décembre 2006 - 10h02

D’AUTRES IMAGES DU MEETING sont disponibles pour usage militant sur le site de la Photothèque du mouvement social, ici : http://www.phototheque.org/319.html

Gabriel Laurent - phototheque.org



> Lettre de Marie-George Buffet
7 décembre 2006 - 10h25 - Posté par

avec la logique developée par beaucoup, si MGB n’est la candidate que du PCF et ne pourrait pas être celle du rassemblement antilibéral :
je présume aussi que vous considérez les militants communistes comme uniquement membre du PCF mais pas membre du rassemblement ?
Je présume aussi que vous nier le droit a des militants communistes le droit d’être le candidat du rassemblement a des élections locales ou aux legislatives ?
Accepter vous au moins l’idée qu’on moins puisse être memebre du PCF et du collectif ???
Parce que avec votre logique d’exclusion, on se demande ou est votre sentiment unitaire (une hypocrisie ??????)


> Lettre de Marie-George Buffet
7 décembre 2006 - 10h28 - Posté par

J’ai oublié de signé, c’est jonathan (pcf)


> Lettre de Marie-George Buffet
7 décembre 2006 - 10h56 - Posté par

Combien vaut un "alternatif" ou un LCR , deux, dix , mille Communistes interdits de penser ? Quel mépris !!! Combien Bové vaut-il 100 faucheurs, 1000, 10 millions ? JdesP


> Lettre de Marie-George Buffet
7 décembre 2006 - 14h35 - Posté par

putain c’est pas croyable de lire de tels posts, j’hallucine de voir cette pensée pré-machée de rejet formel et irréversible de MGB. Lorsqu’elle a partagé son temps de parole lors de la question du référendum, personne ne s’est posé la question de savoir s’il fallait les cocos ou non. L’an dernier, lorsque nous collions des affiches pour le NON, nous prenions bien soin de coller SUR celles du OUI ou bien sur le NON des fachos, parfois on rencontrait des cocos (moi PT) et on discutait ensemble des projets d’avenir pour la France et le monde. Ici ce qui compte c’est le projet, pas le candidate puisqu’il ne restera pas (théoriquement) au pouvoir. La meilleure façon de réunir la gauche aujourd’hui, c’est de lui parler d’UNION. Sa seule capacité c’est d’entreprendre, dans les différentes chapelles, les mêmes démarches pour s’entredéchirer. vous croyez que la droite se pose la question de savoir si Sarkozy va y aller ou pas ou s’il est préférable de voter MAM ou Villepin ? Ils en ont rien à foutre, ils veulent le pouvoir, ensuite ils règleront leurs problèmes entre eux, tout en continuant d’appliquer leurs SEVICES économiques et sociaux. Il nous reste qu’une chose à faire, prendre le pouvoir, montrer que l’on constitue une force, un contre-pouvoir capable d’agir immédiatement. Le linge sale on le lavera en famille.
Bordel de merde, si les révolutionnaires russes vous avaient attendus il y aurait encore des Sociaux-Démocrates au pouvoir. Soit on respecte le jeu républicain et on s’engage à fond, se déchirant ensuite si nécessaire, soit on ferme notre gueule et on regarde le monde ouvrier, social, scolaire, etc se déliter tout en gardant bien au chaud ses références idéologiques au nom d’une prétendue probité intellectuelle à une chapelle en passe de s’effondre sous les coups de butoir d’un néo-libéralisme ravageur.
Agissez, votez dans les collectifs, discutez autour de vous, débattez, mais pas pitié, vous tous, camarades, ne tuez pas l’espoir qui se fait jour (sans ça je passerais pour un con dans mon usine).
La question est simple : soit on s’unit définitivement et on faire taire les cloches de nos chapelles, soit on se dit que la République est décidément pas pour nous, et dans ce cas on entreprend une révolution. Mais ici encore je suis sur que certain serait capable de se battre pour savoir s’il faut partir de République ou de Nation.

Salutations révolutionnaires.

Hamilcar Barca.


> Lettre de Marie-George Buffet
7 décembre 2006 - 21h16 - Posté par

Camarade tu n’ as pas compris l’enjeu à mon avis.
L’objectif ce WE c’est de choisir un ou une candidate qui n’exclue aucune des sensibilités antilibérales !
Je me sens profondement communiste même si je n’ai pas ma carte au PC, j’ai toujours voté PC et je trouve que MGB serait une bonne candidate pour le PC.
Mais aujourd’hui ce n’est pas de ça dont il s’agit : Le PC a rejoint le collectif anti-libéral qui regroupe des sensibilités diverses. Un formidable espoir est né avec le non au TCE et le retrait du CPE.
Il s’agit aujourd’hui de trouver un consensus avec toutes les composantes du mouvement anti-libéral et MGB ne peut pas être la candidate de ce consensus !
Alors 2 solutions : le PC comprend cela et la dynamique se poursuit
ou le PC ne le comprend pas et l’on en prend pour au moins 30 ans d’ultra libéralisme. C’est pas plus compliqué que ça.
Je me permets de t’inviter à lire 2 articles que j’ai publié ici :
Notre meilleur candidat c’est notre programme —> dimanche vers 15h
Camarades resaisissez vous ! —> jeudi vers 1 h du matin

Je vous en supplie n’essayez pas de passer en force ce WE à la R° des délégués, ce serait un suicide pour notre mouvement dont la première victime serait de plus le PC.

Je pense que le candidat du consensus est YVES SALESSE. En plus il est brillant et tout à fait en capacité de faire le poids façe à Sarko et Ségo.

Fraternellement.

Fred


> Lettre de Marie-George Buffet
7 décembre 2006 - 14h30

Je suis pour que la formulation : "nous ne négocierons aucun accord électoraux ou de gouvernement avec la direction actuelle du parti socialiste." soit écrite noir sur blanc dans le document programme.
Je ne vois pas pourquoi il faudrait que MGB retire sa candidature par contre je souhaite que Bové et Besancenot reviennent se présenter devant les collectifs. Dans ces conditions, je voterais pour le candidat qui sera choisi à l’issue des 9 et 10 décembre, quelqu’il soit.
Fille et petite fille de communiste, ça fait 48 ans que j’entends parler de lendemains qui chantent. ça suffit !



> Lettre de Marie-George Buffet
7 décembre 2006 - 15h03 - Posté par

A mon avis, ce n’est pas une question de personne mais de ligne de la campagne. Le PCF s’apprête à faire un accord avec le PS : c’est d’ailleurs déjà commencé. Dans les négociations pour les Législatives au niveau local : dans la 3ème circonscription de l’Aisne le PCF a choisi de ne pas présenter de candidats contre un PS pour préserver des postes d’adjoints dans les mairies PS.
D’ailleurs, la section du PCF (Val d’Origny) de cette circonscription vient de décider de se dissoudre et de passer à la LCR. Eux veulent qu’on soit clairs sur l’absence d’alliance avec le PS néo-libéral.
http://www.memoire-juive.org


> Lettre de Marie-George Buffet
7 décembre 2006 - 15h19 - Posté par

Excellente nouvelle...

Des zézitants


> Lettre de Marie-George Buffet
7 décembre 2006 - 15h15 - Posté par

Y’en a qui croient encore au mot VOTE, imbéciles comme ma pomme.

NON, NON, NON, pas de vote les 9 et 10, mais un CON-SEENSSUUSS...., SANS VOTE....

Dernière trouvaille de la pauvre gauche antilibérale à l’agonie et qui a bien l’intention de se laisser mourir le WE prochain !

Mouchoirs !


> Lettre de Marie-George Buffet
7 décembre 2006 - 16h40 - Posté par

Ce n’est pas gentil de me traiter d’imbécile même si c’est comme votre pomme !
Quoiqu’il en soit lorsque je parlais de vote, je parlais des présidentielles de 2007, pour ce qui est de la désignation de la candidature unitaire, je n’ai pas réfléchi à la méthode, et je ne fais pas parti (encore ? ) d’un collectif donc je ne participerais probablement pas à cette désignation (Zone rurale : 35 km du premier collectif, humm !). Je voulais seulement donner mon point de vue.
Cordialement à tous.


> Lettre de Marie-George Buffet
8 décembre 2006 - 00h21

Eh bien voilà, on y est. Tout le monde il est beau, tout le monde ilest gentil, tout le monde y se bat pour son minable petit pouvoir qu’il ne lacherait pour rien au monde, tout le monde il est unitaire pour tout le monde chacun dans son coin en expliquant que le voisin est un crétin et autre joyeusetés de ce type, et pendant ce temps là, les gens CRÈVENT de la violence de ce monde et de l’indifférence des grands penseurs unitaires qui n’arrêtent pas de se foutrent sur le gueule parce qu’ils sont plus beaux plus intelligents, plus clairvoyants que ceux qui pensent presque comme lui.
Et je te manœuvre, et je te manipule, et je le PCise et je te LCRise, et je t’unitarise, et je suis le meilleur, le plus révolutionnaire, le plus à gauche, le plus pur, le plus à même de gagner, le plus sympa, le plus convaincant, le plus gros, le plus petit
et pendant ce temps les gens CRÊVENT
BONNE NUIT
Pierre (non encarté) qui a cru qu’il était possible d’avoir une vraie candidature unitaire
(on peut bien rêver)



> Lettre de Marie-George Buffet
8 décembre 2006 - 07h41

Finalement je suis trés heureux de l’attitude la LCR de ne pas rejoindre ce "mouvement".

Comme ça si MGB en est la représentante, j’aurai la possibilité de me retourner vers Olivier Besancenot pour lui offrir avec joie mon bulletin de vote.



> Lettre de Marie-George Buffet
8 décembre 2006 - 17h36 - Posté par

pareil si c’est mgb moi c’est astention au 1 tour ce sra ma facon a moi de sanctionner le jusqu’au boutisme suicidaire du pc


> Lettre de Marie-George Buffet
8 décembre 2006 - 08h32

Je n’ai pas vu sur bellaciao, mais peut-être suis je passé à coté, cette prise de position de communistes datant du 6/12/06 que je trouve d’une grande sagesse : http://www.alternativeunitaire2007.... . Tout n’est pas perdu !



> Lettre de Marie-George Buffet
8 décembre 2006 - 15h32 - Posté par

dans les collectifs unitaires


> Lettre de Marie-George Buffet
8 décembre 2006 - 22h55 - Posté par

C’est tres laconique ...énigmatique .





RTS : Suisse, la mortalité 2020 inférieur à celle de 2019, malgré le covid !
jeudi 6 - 14h06
de : RTS - Suisse
LIBAN : LA FSM EN SOLIDARITÉ AVEC LES TRAVAILLEURS ET LE PEUPLE DU LIBAN APRÈS LES EXPLOSIONS
jeudi 6 - 09h47
de : jodez
Trois quart de siècle plus tard…
mercredi 5 - 22h49
de : Pierre Péguin
A Sara Dura ! Un été de mobilisation contre le TAV en Val Susa
mercredi 5 - 22h42
de : No TAV
LE SOUVERAINISME AU SERVICE DE QUI ?
mercredi 5 - 19h42
de : Nemo3637
1 commentaire
Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
2 commentaires
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude
Tensions au Caucase : une diversion opportune pour Nikol Pashinyan ?
mercredi 22 - 20h58
2 commentaires
HONG-KONG : Pour savoir de quoi on parle !
mercredi 22 - 15h02
de : joclaude
3 commentaires
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH
mercredi 22 - 09h46
de : jodez
MACRON PUTAIN, ENCORE 600 JOURS
mardi 21 - 21h05
de : joclaude
L’ODEUR DU CACA BRUN
lundi 20 - 18h47
de : Nemo3637
1 commentaire
20/07/2001 - 20/07/2020 : Carlo Giuliani
lundi 20 - 13h55
de : Roberto Ferrario
MA COMBINE CONTRE LE VIRUS : SANS CHEMISE SANS PANTALON !
lundi 20 - 10h54
de : Nemo3637

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite