Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
de : anti sarko
vendredi 2 février 2007 - 19h18 - Signaler aux modérateurs
20 commentaires
JPEG - 19.1 ko

De plus en plus a vomir Sarkozy ne se cache même plus dans ses amitiés extréme droitiere

Les mots sont importants, leurs auteurs ne le sont pas moins.

Ainsi, l’auteur choisi pour la préface italienne du dernier livre de Nicolas Sarkozy mérite d’être cité puisqu’il s’agit du leader post-fasciste Gianfranco Fini.

J’avoue mon incrédulité lorsque j’ai reçu la couverture de Testimonianza (Témoignage, en VF, sorti il y a quelques semaines en Italie) de la part d’un ami romain.

Pour ceux qui connaissent peu la politique italienne, Gianfranco Fini dirige l’Alliance Nationale.

Son parti est l’héritier du MSI, parti fasciste et mussolinien italien dont il a conservé le logo : une flamme tricolore, qui a aussi inspiré le Front National en France. Et, comme le FN*, Alliance Nationale, en quête de respectabilité, se définit désormais comme un parti de "centre-droit".

Voir préfacer un livre de candidat à la présidentielle par Fini est inquiétant. La pré-campagne a été marquée par des débats un peu futiles sur l’expression "Sarko Facho" (notamment après une chanson de Renaud). Aujourd’hui, les contacts du candidat UMP avec les post-fascistes de l’Alliance Nationale méritent de faire partie du débat public

Lire : Gianfranco Fini, l’ami italien de Sarkozy



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
3 février 2007 - 02h37

Quelle horreur - le comble de sarkozy étant Fini on sait ce que cela signifie par rapport au Pentagone - d’où sans doute la soudaine recrudescence de l’intérêt de sarkozy pour Battisti ? Pour remiercier Fini ?
O.



Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
3 février 2007 - 06h56

Battre Sarko n’est pas un vain combat, soyons nombreux, laissons tomber le reste, sans angélisme mais sans se tirer dans le pied ou celui du voisin !



Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
3 février 2007 - 08h20

Franchement, est-ce bien une surprise ?

Le candidat Sarko, plus incolore que le Ministre de l’interieur-Justice, ne laisse pas oublier ses déclarations sur les sans-papiers, sur les populations des quartiers defavorisés.

Il ne peut pas faire oublier ses lois sur la délinquence dans lesquelles la dellation prend une large place. Le service civil, auxiliaires civiles de police, milices a l’américaine.
La couverture des actes délictueux des policiers, tabassant les gardés a vue.
Et l’enquete des RG sur le couple Royal. Et je dois en oublier

Bref, on est bien dans le meme registre, que son "prefacier".
MA



Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
3 février 2007 - 08h34 - Posté par

Si j’osais, je dirais que ce vilain cocu est un con fini... _ ;)

brunz


Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
3 février 2007 - 09h37 - Posté par

Sarkozy c’est Fini... !


Aznar, un des impulseurs de la guerre en Irak, préface Sarkozy
3 février 2007 - 09h50

Pour nous c’est la même chose.
Aznar a fait la même chose. Son excellent ami (parce qu’ils sont ecellents amis de fait) l’a préfacé.

http://destin-et-turbulences.blogsp...

http://destin-et-turbulences.blogsp...

http://destin-et-turbulences.blogsp...

http://destin-et-turbulences.blogsp...

Le parllèle France Espagne est plus qu’interessant. N. Sarkozy a reçu des conseils de ce Monsieur pour verrouiller un parti (le PP) et en faire un instrument de son ambition personelle et de n’importe quelles dérives.

Un saludo progresista
Destin et turbulences.



Aznar, un des impulseurs de la guerre en Irak, préface Sarkozy
3 février 2007 - 19h14 - Posté par

En vérité je ne sais pas si on parle du même livre mais enfin, de toute façon l’idée est la même, je retranscris " en original".

Interesante el prólogo de José María Aznar del libro NICOLAS SARKOZY : LA REPÚBLICA, LAS RELIGIONES, LA ESPERANZA. Aznar no escatima en alabanzas y adoraciones hacia el nuevo héroe de la derecha europea. He aquí el prólogo :
Nicolas Sarkozy es una persona a la que se le entiende. No me refiero sólo a lo que dice, a las ideas que expresa. Me refiero en primer lugar a la sensación que transmite una persona, en especial un político, con su presencia, con su mero estar. A Nicolas Sarkozy se le entiende, y se ve que es una persona de fiar.

http://my.opera.com/pacho/blog/inde...

http://www.libertaddigital.com:83/p...

/www.libertaddigital.com/fotos/noticias/sulibrosarkozy.jpg" class='spip_url spip_out' rel='nofollow external'>http://www.libertaddigital.com/foto..."

Saludos progresista desde Madrid,

http://destin-et-turbulences.blogsp...


Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
3 février 2007 - 10h33

SARKOZY COQUELUCHE DES NEOCONS-SIONISTES ET DES FASCISTES

Sarkozy ???? les NeoCons-Sionistes made in France l’adorent ! De Glucksman à
à Fienkelkraut de July à tutti quanti...

Que leur importe les amitiés fascistes ou négationnistes de leur Chimène .
Elles sont les leurs .

Faut-il rappeler l’histoire récente du patron de FINI , le sieur
Berlusconi, -celui qui disait à propos des juifs italiens déportés par les
nazis à Auschwitz « Mussolini n’a jamais tué personne. Il envoyait les
exilés en vacances hors d’Italie » ?

Eh,bien ! je vous le donne en mille ! La Cavaliere Berlusconi a reçu de
l’Anti Defamation League , Association Juive américaine, le Prix de l’Amitié pour son soutien à Israel et à Sharon .

Soyez Sioniste et vous pourrez tenir tous les propos négationnistes que vous voudrez – et recevrez même le grand prix de l’amitié de la part de
l’AntiDefamation League made in Neocons –Sionisland.

Comme le dit cet intellectuel juif, Zvi Schuldiner, dans le quotidien
italien « IL MANIFESTO » : « … il suffit que Monsieur Berlusconi se prononce
contre la terreur et appuie la politique criminelle de Sharon, pour qu’il
soit bien vu par de nombreux juifs qui, pour les le piège facile et
dangereux de l’appui inconditionnel à la politique du gouvernement
israélien. L ‘Anti-Defamation League, qui luttait au nom de l’histoire, a
oublié l’histoire. Pire encore, elle a oublié toute notion de honte. Donner
un prix à ce Berlusconi, nouvel historien du fascisme, équivaut à cracher
sur la mémoire des victimes, cracher sur les camps d’extermination. C’est
simplement une honte ! ».

"Honte" oui ! pour ceux à qui reste un peu d’honneur .

Pour les autres qui ont le vent en poupe gageons, qu’à l’instar de l’ADL,
ils décerneront le prochain prix de l’amitié à FINI ou à Sarkozy



Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
3 février 2007 - 10h45

J’ai entendu dire (ça d’ailleurs été repris par les Guignols de l’info) que Thuram aurait déclaré que durant un entretien privé, Sarko lui avait dit à propos des émeutes en banlieu que c’était les Noirs et les arabes qui foutaient la merde. Quelqu’un pourrait-il me donner la source ? Merci d’avance.

Henri.



Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
3 février 2007 - 11h10 - Posté par

Hier, Thuram l’a répété textuellement à Marine Jacquemin (journaliste), dans le cadre de l’émission "Conversation Privée" sur la 5, diffusée dans l’après-midi !

Verdi


Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
9 février 2007 - 14h38 - Posté par

J’ai entendu thuram le dire lui-même sur radio france, c’est donc indubitablement vrai.


Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
3 février 2007 - 11h21

Sarkozy c’est Le Pen sans le FN, il a la couleur, il a le goût, mais ce n’est pas Le Pen c’est Zarkozy. C’est bien plus dangereux. Et avec le locataire du ministère de l’intérieur, l’on a vue ce donc il était capable, alors je vous dit pas s’il était à l’Élysée.



Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
9 février 2007 - 14h40 - Posté par

Non, sarkozy, c’est pas Le Pen c’est Pasqua ! et c’est beaucoup beaucoup beaucoup plus grave !


l’affaire Xavier Bertrand
3 février 2007 - 12h05

le candidat sarkozy s’engage en matière d’environnement pendant que son porte parole agit, quels credit apporter aux engagement s’ils sont dementis par les actes de son porte parole.

l’affaire Xavier Bertrand
http://next-up.org/forum/viewtopic....



Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
3 février 2007 - 16h04

content que cet article que j’ai relayé ici fasse enfin réagir les gens

il faut continuer a relayer partout cette information

cette collaboration entre le facho giancardo fini amis des liguards du nord de bossi et sarkozy et loin d’être innocente



Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
4 février 2007 - 14h01 - Posté par

Dans la stratégie de cette préface rien n’est innocent. Faut-il relayé et faire le jeu de Saint Nicolas qui a pour but d’ obtenir le vote de l’extrême droite que ce soit au1 ou 2 tour ? Mettons en garde tous ceux de droite du centre de gauche des républicains que voter UMP c’est ouvrir un boulevard aux vrais penchants du candidat la soif du pouvoir par n’importe quels moyens. L’histoire nous appelle à la vigilance, les barrricades pour bientôt surement pour un sire de 1m62.


Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
4 février 2007 - 17h35 - Posté par

Sarkozy ne recule devant rien et on le dénonce dans le tout premier billet de notre blog des jeunes communistes des Bouches du Rhône qui vient d’être créé.

Jetez un oeil si ça vous dit !

Le Blog du MJCF 13

Léo.


Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
16 février 2007 - 14h13

afin que les choses soient claires, j’abhore Sarkozy et ferai tout pour qu’il ne soit pas élu, mais cela ne m’empeche pas de vouloir rétablir la vérité, cela nous fera gagner en crédibilité, au lieu de viv re dans des fantasmes.

Cet article, visiblement rédigé par un français qui ne connait pas l’échiquier politique italien, aurait gagné en crédibilité s’il n’était pas totalement à côté de la plaque. Je comprends que cela fasse plaisir de trouver des liens néo fascistes à sarkozy (comme j’eusse aimé qu’il en soit ainsi...), car j’ai longtemps pensé comme l’auteur de l’article qu’Alliance Nationale (AN) égal FN, ou qch approchant.

En réalité, si le parti AN dérive bien de l’ancien parti fasciste, il a rompu depuis longtemps les liens avec cette idéologie et à ce jour le parti AN serait assimilable sur l’échiquier politique français à l’UMP, CQFD ! Donc rien d’étonnant à ce que Sarkozy se sente proche de Fini. Rien à voir avec le parti fasciste forza nuova par exemple...

Je pense donc qu’avant d’écrire cet article, son auteur aurait du prendre le temps de mieux se documenter... car même si je déteste l’idée que Sarkozy puisse devenir président, on ne peut pas dire n’importe quoi...

Gianfranco Fini est d’ailleurs actuellement mis en piste par Berlusconi pour être son successeur à la tête de la droite italienne (Forza Nuova).

Allez continuons à nous battre contre Sarkozy mais sur la base de la vérité, pas sur celle de fantasmes..

Eric



Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
17 février 2007 - 13h04 - Posté par

Je viens d’apprendre qu’il y a une forte pression dans des entreprises comme des banques pour que les gens votent SARKOZY et surtout évitent d’afficher des idées de gauche. C’est de très mauvais augure pour l’avenir sous le régime de ce tyran et c’est la preuve qu’il est très lié au mileu de la finance. Il faut une grosse mobilisation et surtout éviter de croire les sondages car ils lui sont également acquis. Souvenons-nous des pronostics qui donnaient l gagnants les défenseurs de la constitution européennee lors du référendum.

La preuve a été faite que les médias dans leur ensemble roulaient pour les libéraux...


Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
16 février 2007 - 15h34

Non seulement je saute au plafond mais vais finir par croire que les français de France ou les auteurs de ce texte sont des crétins de premier niveau (les études sup et les voyages ne servent à rien pour construire le fameux esprit critique !!)
Rien de choquant qu’un parti évolue dans son histoire et rien de choquant qu’une Ségolène ou un Nicolas revendiquent leurs origines ou leur inspiration Gaulliste. Mais choquant d’invoquer le fascisme de Gianfranco Fini comme s’il ne s’était rien passé depuis 13 ans depuis 1994. Si les auteurs du texte en question veulent des membres de l’extrême droite italienne ils seront servis mais avec le parti xénophobe ; la Ligue du Nord (le parti de Bossi) plus proche de Villiers et le groupe Forza Nuova groupe minuscule absent au Parlement (l’Italie est un régime parlementaire donc une situation encore plus défavorable à Forza Nuova). Ces 2 partis à eux seuls ne dépassent pas les 10 %. Combien pèse le Front National en France ?.......deux fois plus je crois !!!

Le terme de racisme en Italie n’a pas le même sens qu’en France ou au Royaume Uni. L’Italie ne peut pas se glorifier d’un passé colonial qui s’est brutalement arrêté après la 1ère guerre mondiale. Mais la République italienne étant jeune (1873), de fortes disparités existent encore aujourd’hui entre les régions au niveau historique, culturel voire même au niveau ADN. Les Lombards (Milan-Bergame..) et les Vénitiens sont mélangés avec "l’envahisseur autrichien" alors que les Siciliens ont du sang grec, espagnol et français. Cette République (Risorgimento) à l’origine de cette réunification interrégionale pour ne plus être à la merci d’un éternel envahisseur relève du miracle tant les différences entre les régions étaient tangibles (langue, monnaie, unités de mesure....). L’italien est volontiers xénophobe et n’hésitera jamais à tirer dans les pattes de son voisin de la région d’à côté. Côté racisme avec le taux d’immigration le plus faible d’Europe, les italiens ne maitrisent pas encore cette "diffidenza" (méfiance) à l’égard d’un éthiopien, somalien, tunisien ou libyen ou même philippin présents dans la péninsule.

Pour clôre ce sujet, malgré tout ce qu’on voudra dire, Mussolini est très présent dans les esprits et jusqu’à présent. Il a été un brillant homme d’Etat quoiqu’on dise mais il a pêché comme tous les italiens sur son défaut majeur et c’est là qu’il a perdu (il a fait les mauvaises alliances et a retourné sa veste au moins 2 fois !). Les italiens n’ayant pas eu beaucoup de grands chefs d’Etat comme W. Churchill ou Adenauer, Mussolini a bousculé certaines normes bourgeoises typiquement italiennes et conservatrices en replanifiant les villes dont Rome, en créant un style fasciste (art déco italien superbe d’ailleurs), en introduisant/inventant également la sécurité sociale avec le droit aux soins gratuits pour les pauvres à la charge de l’Etat. Certes on ne pouvait pas beaucoup s’exprimer mais les signes d’entrée tardive dans la modernité de l’Italie se sont faites en bonne partie grâce à lui. S’il a du sang sur les mains c’était "entre eux" entre italiens. Donc, les italiens n’ont aucun problème avec l’héritage Mussolinien sauf peut-être les très progressistes et modernes comunistes italiens. Mais, on peut aussi les comprendre, ce sont eux qui l’ont capturé à la frontière suisse et l’ont assasiné. Pour rattraper le coup, les communistes une fois débarrassés de lui n’ont pas fait mieux à la fin de la guerre et dans les années 50. L’Italie cherche par conséquent son grand homme mais ne semble pas l’avoir trouvé en Silvio Berlusconi et ne le trouvera pas en Gianfranco Fini, brillant homme politique mais de personnalité trop effacée contrairement à son parrain grande gueule et très habile communicateur mais piètre gestionnaire des dossiers italiens à l’instar d’un Prodi excellent homme de dossiers dont l’Italie a besoin aujourd’hui mais médiocre communicateur et inapte à rester dans les annales.
En conclusion pas étonnant que Gianfranco Fini co-signe l’ouvrage de Sarkozy et pas étonnant que Romano Prodi (Centre Gauche et pas Gauche à la française) vante les mérites de F. Bayrou ou que les journaux communistes italiens vantent ceux de Ségolène Royal.
W un français de Rome (Italie)






Fondation SNCF : réseau d’influence et "social washing"
dimanche 15 - 15h48
de : Mat
solidarité
samedi 14 - 17h28
de : jean1
(video) Le capitalisme porte en lui la guerre, la violence !
vendredi 13 - 11h07
de : JO
7 commentaires
Prévision théatrale
jeudi 12 - 21h50
de : jean1
L’ Acentrale Radio de la grève
jeudi 12 - 16h55
de : jean1
R.N. la place à la tête de l’état est déjà occupée
jeudi 12 - 10h06
de : jean1
bourgeois, tremblez, ça n’fait que commencer ! C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 11 - 22h34
de : Hdm
1 commentaire
TOTAL en Ouganda Rendez-vous au Tribunal ce jeudi 12 décembre
mercredi 11 - 19h21
de : SURVIE
BOLIVIE : La dictature auto-proclamée en appelle à Israël !
mercredi 11 - 17h16
de : JO
1 commentaire
COP 25 : supercherie capitaliste
mercredi 11 - 16h13
de : jean1
Retraites : Édouard Philippe confirme les mauvais coups du rapport Delevoye
mercredi 11 - 15h41
2 commentaires
Les régimes sociaux coûtent un pognon de dingue ? No coment !
mercredi 11 - 09h57
de : JO
2 commentaires
Contre le travaillisme , une gauche de RTT 32 H et de retraite à 60 ans.
mardi 10 - 23h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Deuxième journée de grève : le nombre de manifestants dans 50 villes
mardi 10 - 17h50
3 commentaires
Les manipulations de macron, pour "piller" , nos retraites révélées au grand jour
lundi 9 - 20h13
de : nazairien
5 commentaires
Delevoye et le think tank "Parallaxe"
lundi 9 - 13h59
de : Mat
2 commentaires
Les liaisons troubles de Jean-Paul Delevoye avec le milieu de l’assurance !
lundi 9 - 11h43
de : lullal
6 commentaires
Emission - Grève SNCF : Cheminots et cheminotes luttent pour tout le monde !
lundi 9 - 11h14
de : Emission Polémix et La Voix Off
(video) Pour gagner : « reconduction, auto-organisation, généralisation » de la grève
lundi 9 - 07h13
2 commentaires
Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
(video) « Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
2 commentaires
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Trop souvent nous nous contentons du confort de l'opinion sans faire l'effort de penser. John Fitzgerald Kennedy
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite