Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
de : anti sarko
vendredi 2 février 2007 - 19h18 - Signaler aux modérateurs
20 commentaires
JPEG - 19.1 ko

De plus en plus a vomir Sarkozy ne se cache même plus dans ses amitiés extréme droitiere

Les mots sont importants, leurs auteurs ne le sont pas moins.

Ainsi, l’auteur choisi pour la préface italienne du dernier livre de Nicolas Sarkozy mérite d’être cité puisqu’il s’agit du leader post-fasciste Gianfranco Fini.

J’avoue mon incrédulité lorsque j’ai reçu la couverture de Testimonianza (Témoignage, en VF, sorti il y a quelques semaines en Italie) de la part d’un ami romain.

Pour ceux qui connaissent peu la politique italienne, Gianfranco Fini dirige l’Alliance Nationale.

Son parti est l’héritier du MSI, parti fasciste et mussolinien italien dont il a conservé le logo : une flamme tricolore, qui a aussi inspiré le Front National en France. Et, comme le FN*, Alliance Nationale, en quête de respectabilité, se définit désormais comme un parti de "centre-droit".

Voir préfacer un livre de candidat à la présidentielle par Fini est inquiétant. La pré-campagne a été marquée par des débats un peu futiles sur l’expression "Sarko Facho" (notamment après une chanson de Renaud). Aujourd’hui, les contacts du candidat UMP avec les post-fascistes de l’Alliance Nationale méritent de faire partie du débat public

Lire : Gianfranco Fini, l’ami italien de Sarkozy



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
3 février 2007 - 02h37

Quelle horreur - le comble de sarkozy étant Fini on sait ce que cela signifie par rapport au Pentagone - d’où sans doute la soudaine recrudescence de l’intérêt de sarkozy pour Battisti ? Pour remiercier Fini ?
O.



Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
3 février 2007 - 06h56

Battre Sarko n’est pas un vain combat, soyons nombreux, laissons tomber le reste, sans angélisme mais sans se tirer dans le pied ou celui du voisin !



Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
3 février 2007 - 08h20

Franchement, est-ce bien une surprise ?

Le candidat Sarko, plus incolore que le Ministre de l’interieur-Justice, ne laisse pas oublier ses déclarations sur les sans-papiers, sur les populations des quartiers defavorisés.

Il ne peut pas faire oublier ses lois sur la délinquence dans lesquelles la dellation prend une large place. Le service civil, auxiliaires civiles de police, milices a l’américaine.
La couverture des actes délictueux des policiers, tabassant les gardés a vue.
Et l’enquete des RG sur le couple Royal. Et je dois en oublier

Bref, on est bien dans le meme registre, que son "prefacier".
MA



Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
3 février 2007 - 08h34 - Posté par

Si j’osais, je dirais que ce vilain cocu est un con fini... _ ;)

brunz


Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
3 février 2007 - 09h37 - Posté par

Sarkozy c’est Fini... !


Aznar, un des impulseurs de la guerre en Irak, préface Sarkozy
3 février 2007 - 09h50

Pour nous c’est la même chose.
Aznar a fait la même chose. Son excellent ami (parce qu’ils sont ecellents amis de fait) l’a préfacé.

http://destin-et-turbulences.blogsp...

http://destin-et-turbulences.blogsp...

http://destin-et-turbulences.blogsp...

http://destin-et-turbulences.blogsp...

Le parllèle France Espagne est plus qu’interessant. N. Sarkozy a reçu des conseils de ce Monsieur pour verrouiller un parti (le PP) et en faire un instrument de son ambition personelle et de n’importe quelles dérives.

Un saludo progresista
Destin et turbulences.



Aznar, un des impulseurs de la guerre en Irak, préface Sarkozy
3 février 2007 - 19h14 - Posté par

En vérité je ne sais pas si on parle du même livre mais enfin, de toute façon l’idée est la même, je retranscris " en original".

Interesante el prólogo de José María Aznar del libro NICOLAS SARKOZY : LA REPÚBLICA, LAS RELIGIONES, LA ESPERANZA. Aznar no escatima en alabanzas y adoraciones hacia el nuevo héroe de la derecha europea. He aquí el prólogo :
Nicolas Sarkozy es una persona a la que se le entiende. No me refiero sólo a lo que dice, a las ideas que expresa. Me refiero en primer lugar a la sensación que transmite una persona, en especial un político, con su presencia, con su mero estar. A Nicolas Sarkozy se le entiende, y se ve que es una persona de fiar.

http://my.opera.com/pacho/blog/inde...

http://www.libertaddigital.com:83/p...

/www.libertaddigital.com/fotos/noticias/sulibrosarkozy.jpg" class='spip_url spip_out' rel='nofollow external'>http://www.libertaddigital.com/foto..."

Saludos progresista desde Madrid,

http://destin-et-turbulences.blogsp...


Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
3 février 2007 - 10h33

SARKOZY COQUELUCHE DES NEOCONS-SIONISTES ET DES FASCISTES

Sarkozy ???? les NeoCons-Sionistes made in France l’adorent ! De Glucksman à
à Fienkelkraut de July à tutti quanti...

Que leur importe les amitiés fascistes ou négationnistes de leur Chimène .
Elles sont les leurs .

Faut-il rappeler l’histoire récente du patron de FINI , le sieur
Berlusconi, -celui qui disait à propos des juifs italiens déportés par les
nazis à Auschwitz « Mussolini n’a jamais tué personne. Il envoyait les
exilés en vacances hors d’Italie » ?

Eh,bien ! je vous le donne en mille ! La Cavaliere Berlusconi a reçu de
l’Anti Defamation League , Association Juive américaine, le Prix de l’Amitié pour son soutien à Israel et à Sharon .

Soyez Sioniste et vous pourrez tenir tous les propos négationnistes que vous voudrez – et recevrez même le grand prix de l’amitié de la part de
l’AntiDefamation League made in Neocons –Sionisland.

Comme le dit cet intellectuel juif, Zvi Schuldiner, dans le quotidien
italien « IL MANIFESTO » : « … il suffit que Monsieur Berlusconi se prononce
contre la terreur et appuie la politique criminelle de Sharon, pour qu’il
soit bien vu par de nombreux juifs qui, pour les le piège facile et
dangereux de l’appui inconditionnel à la politique du gouvernement
israélien. L ‘Anti-Defamation League, qui luttait au nom de l’histoire, a
oublié l’histoire. Pire encore, elle a oublié toute notion de honte. Donner
un prix à ce Berlusconi, nouvel historien du fascisme, équivaut à cracher
sur la mémoire des victimes, cracher sur les camps d’extermination. C’est
simplement une honte ! ».

"Honte" oui ! pour ceux à qui reste un peu d’honneur .

Pour les autres qui ont le vent en poupe gageons, qu’à l’instar de l’ADL,
ils décerneront le prochain prix de l’amitié à FINI ou à Sarkozy



Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
3 février 2007 - 10h45

J’ai entendu dire (ça d’ailleurs été repris par les Guignols de l’info) que Thuram aurait déclaré que durant un entretien privé, Sarko lui avait dit à propos des émeutes en banlieu que c’était les Noirs et les arabes qui foutaient la merde. Quelqu’un pourrait-il me donner la source ? Merci d’avance.

Henri.



Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
3 février 2007 - 11h10 - Posté par

Hier, Thuram l’a répété textuellement à Marine Jacquemin (journaliste), dans le cadre de l’émission "Conversation Privée" sur la 5, diffusée dans l’après-midi !

Verdi


Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
9 février 2007 - 14h38 - Posté par

J’ai entendu thuram le dire lui-même sur radio france, c’est donc indubitablement vrai.


Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
3 février 2007 - 11h21

Sarkozy c’est Le Pen sans le FN, il a la couleur, il a le goût, mais ce n’est pas Le Pen c’est Zarkozy. C’est bien plus dangereux. Et avec le locataire du ministère de l’intérieur, l’on a vue ce donc il était capable, alors je vous dit pas s’il était à l’Élysée.



Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
9 février 2007 - 14h40 - Posté par

Non, sarkozy, c’est pas Le Pen c’est Pasqua ! et c’est beaucoup beaucoup beaucoup plus grave !


l’affaire Xavier Bertrand
3 février 2007 - 12h05

le candidat sarkozy s’engage en matière d’environnement pendant que son porte parole agit, quels credit apporter aux engagement s’ils sont dementis par les actes de son porte parole.

l’affaire Xavier Bertrand
http://next-up.org/forum/viewtopic....



Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
3 février 2007 - 16h04

content que cet article que j’ai relayé ici fasse enfin réagir les gens

il faut continuer a relayer partout cette information

cette collaboration entre le facho giancardo fini amis des liguards du nord de bossi et sarkozy et loin d’être innocente



Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
4 février 2007 - 14h01 - Posté par

Dans la stratégie de cette préface rien n’est innocent. Faut-il relayé et faire le jeu de Saint Nicolas qui a pour but d’ obtenir le vote de l’extrême droite que ce soit au1 ou 2 tour ? Mettons en garde tous ceux de droite du centre de gauche des républicains que voter UMP c’est ouvrir un boulevard aux vrais penchants du candidat la soif du pouvoir par n’importe quels moyens. L’histoire nous appelle à la vigilance, les barrricades pour bientôt surement pour un sire de 1m62.


Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
4 février 2007 - 17h35 - Posté par

Sarkozy ne recule devant rien et on le dénonce dans le tout premier billet de notre blog des jeunes communistes des Bouches du Rhône qui vient d’être créé.

Jetez un oeil si ça vous dit !

Le Blog du MJCF 13

Léo.


Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
16 février 2007 - 14h13

afin que les choses soient claires, j’abhore Sarkozy et ferai tout pour qu’il ne soit pas élu, mais cela ne m’empeche pas de vouloir rétablir la vérité, cela nous fera gagner en crédibilité, au lieu de viv re dans des fantasmes.

Cet article, visiblement rédigé par un français qui ne connait pas l’échiquier politique italien, aurait gagné en crédibilité s’il n’était pas totalement à côté de la plaque. Je comprends que cela fasse plaisir de trouver des liens néo fascistes à sarkozy (comme j’eusse aimé qu’il en soit ainsi...), car j’ai longtemps pensé comme l’auteur de l’article qu’Alliance Nationale (AN) égal FN, ou qch approchant.

En réalité, si le parti AN dérive bien de l’ancien parti fasciste, il a rompu depuis longtemps les liens avec cette idéologie et à ce jour le parti AN serait assimilable sur l’échiquier politique français à l’UMP, CQFD ! Donc rien d’étonnant à ce que Sarkozy se sente proche de Fini. Rien à voir avec le parti fasciste forza nuova par exemple...

Je pense donc qu’avant d’écrire cet article, son auteur aurait du prendre le temps de mieux se documenter... car même si je déteste l’idée que Sarkozy puisse devenir président, on ne peut pas dire n’importe quoi...

Gianfranco Fini est d’ailleurs actuellement mis en piste par Berlusconi pour être son successeur à la tête de la droite italienne (Forza Nuova).

Allez continuons à nous battre contre Sarkozy mais sur la base de la vérité, pas sur celle de fantasmes..

Eric



Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
17 février 2007 - 13h04 - Posté par

Je viens d’apprendre qu’il y a une forte pression dans des entreprises comme des banques pour que les gens votent SARKOZY et surtout évitent d’afficher des idées de gauche. C’est de très mauvais augure pour l’avenir sous le régime de ce tyran et c’est la preuve qu’il est très lié au mileu de la finance. Il faut une grosse mobilisation et surtout éviter de croire les sondages car ils lui sont également acquis. Souvenons-nous des pronostics qui donnaient l gagnants les défenseurs de la constitution européennee lors du référendum.

La preuve a été faite que les médias dans leur ensemble roulaient pour les libéraux...


Gianfranco Fini, le leader fasciste italien, préface Sarkozy
16 février 2007 - 15h34

Non seulement je saute au plafond mais vais finir par croire que les français de France ou les auteurs de ce texte sont des crétins de premier niveau (les études sup et les voyages ne servent à rien pour construire le fameux esprit critique !!)
Rien de choquant qu’un parti évolue dans son histoire et rien de choquant qu’une Ségolène ou un Nicolas revendiquent leurs origines ou leur inspiration Gaulliste. Mais choquant d’invoquer le fascisme de Gianfranco Fini comme s’il ne s’était rien passé depuis 13 ans depuis 1994. Si les auteurs du texte en question veulent des membres de l’extrême droite italienne ils seront servis mais avec le parti xénophobe ; la Ligue du Nord (le parti de Bossi) plus proche de Villiers et le groupe Forza Nuova groupe minuscule absent au Parlement (l’Italie est un régime parlementaire donc une situation encore plus défavorable à Forza Nuova). Ces 2 partis à eux seuls ne dépassent pas les 10 %. Combien pèse le Front National en France ?.......deux fois plus je crois !!!

Le terme de racisme en Italie n’a pas le même sens qu’en France ou au Royaume Uni. L’Italie ne peut pas se glorifier d’un passé colonial qui s’est brutalement arrêté après la 1ère guerre mondiale. Mais la République italienne étant jeune (1873), de fortes disparités existent encore aujourd’hui entre les régions au niveau historique, culturel voire même au niveau ADN. Les Lombards (Milan-Bergame..) et les Vénitiens sont mélangés avec "l’envahisseur autrichien" alors que les Siciliens ont du sang grec, espagnol et français. Cette République (Risorgimento) à l’origine de cette réunification interrégionale pour ne plus être à la merci d’un éternel envahisseur relève du miracle tant les différences entre les régions étaient tangibles (langue, monnaie, unités de mesure....). L’italien est volontiers xénophobe et n’hésitera jamais à tirer dans les pattes de son voisin de la région d’à côté. Côté racisme avec le taux d’immigration le plus faible d’Europe, les italiens ne maitrisent pas encore cette "diffidenza" (méfiance) à l’égard d’un éthiopien, somalien, tunisien ou libyen ou même philippin présents dans la péninsule.

Pour clôre ce sujet, malgré tout ce qu’on voudra dire, Mussolini est très présent dans les esprits et jusqu’à présent. Il a été un brillant homme d’Etat quoiqu’on dise mais il a pêché comme tous les italiens sur son défaut majeur et c’est là qu’il a perdu (il a fait les mauvaises alliances et a retourné sa veste au moins 2 fois !). Les italiens n’ayant pas eu beaucoup de grands chefs d’Etat comme W. Churchill ou Adenauer, Mussolini a bousculé certaines normes bourgeoises typiquement italiennes et conservatrices en replanifiant les villes dont Rome, en créant un style fasciste (art déco italien superbe d’ailleurs), en introduisant/inventant également la sécurité sociale avec le droit aux soins gratuits pour les pauvres à la charge de l’Etat. Certes on ne pouvait pas beaucoup s’exprimer mais les signes d’entrée tardive dans la modernité de l’Italie se sont faites en bonne partie grâce à lui. S’il a du sang sur les mains c’était "entre eux" entre italiens. Donc, les italiens n’ont aucun problème avec l’héritage Mussolinien sauf peut-être les très progressistes et modernes comunistes italiens. Mais, on peut aussi les comprendre, ce sont eux qui l’ont capturé à la frontière suisse et l’ont assasiné. Pour rattraper le coup, les communistes une fois débarrassés de lui n’ont pas fait mieux à la fin de la guerre et dans les années 50. L’Italie cherche par conséquent son grand homme mais ne semble pas l’avoir trouvé en Silvio Berlusconi et ne le trouvera pas en Gianfranco Fini, brillant homme politique mais de personnalité trop effacée contrairement à son parrain grande gueule et très habile communicateur mais piètre gestionnaire des dossiers italiens à l’instar d’un Prodi excellent homme de dossiers dont l’Italie a besoin aujourd’hui mais médiocre communicateur et inapte à rester dans les annales.
En conclusion pas étonnant que Gianfranco Fini co-signe l’ouvrage de Sarkozy et pas étonnant que Romano Prodi (Centre Gauche et pas Gauche à la française) vante les mérites de F. Bayrou ou que les journaux communistes italiens vantent ceux de Ségolène Royal.
W un français de Rome (Italie)






Force ouvrière : un congrès qui s’annonce houleux
dimanche 22 - 09h31
2 commentaires
Garantir le maintien du pouvoir d’achat : une vraie réforme que ne fera pas Emmanuel Macron…
samedi 21 - 23h02
de : Albert
Quand la DILCRAH combat la pédagogie de l’antiracisme
samedi 21 - 21h21
de : UJFP
Peuple-classe 99 % en lutte de Rennes en jonction le 19 avril.
samedi 21 - 18h19
de : Christian DELARUE
CRACK CAPITALISM - 33 thèses contre le capital
samedi 21 - 10h18
de : Ernest London
La lutte et la solidarité grandissent avec les cheminots à Puyoo comme ailleurs !
samedi 21 - 08h42
de : Sémard
"Malheur au pays dont le prince est un enfant"
vendredi 20 - 20h12
de : Deeplo
Crime de lèse majesté
vendredi 20 - 17h23
de : irae
1 commentaire
CFDT et FO pas de 1er mai unitaire
vendredi 20 - 14h14
2 commentaires
Frédéric Lordon : et voilà le sens du pari du 5 mai
vendredi 20 - 11h43
4 commentaires
Tolbiac évacué par la police à 5 heures du matin !!! (videos et photos)
vendredi 20 - 07h45
1 commentaire
Usager.e.s et grévistes, nous avons les mêmes intérêts :
 la défense d’un service public de qualité au service du public
vendredi 20 - 07h07
de : via Ch DELARUE
Fonctionnaire(s) et syndicalisme : Pour faire société.
jeudi 19 - 22h01
de : Christian DELARUE
L’insoupçonnable profondeur de la déroute / C’est l’heure de l’mettre - Radio
jeudi 19 - 20h07
de : HDM
Notre-Dame-des-Landes : "Le gouvernement est animé par une idéologie individualiste et capitaliste
jeudi 19 - 18h55
de : jean 1
1 commentaire
Etat espagnol : ¡ Ay Podemos !
jeudi 19 - 16h40
de : Antoine (Montpellier)
1 commentaire
info technique concernant le service mail de la poste
jeudi 19 - 16h17
de : info technique
1 commentaire
Grève SNCF : « C’est plus fort qu’en 2014 et 2016, mais moins dynamique. »
jeudi 19 - 08h38
La CGT Mines Energie appelle à la grève à partir de ce jeudi et jusqu’au 28 juin
mercredi 18 - 16h00
Grève : la CGT-RATP dépose un préavis pour jeudi et vendredi
mercredi 18 - 15h34
de : CGT-RATP
Sciences Po Paris à son tour occupée par des étudiants (video)
mercredi 18 - 14h51
3 commentaires
Comme dirait Ruffin un bol d’air...belge (video)
mercredi 18 - 13h26
de : irae
3 commentaires
SNCF : les grèves commencent à peser sur la croissance française
mercredi 18 - 11h15
3 commentaires
Merci Nicolas Hulot, les opérations à Notre-Dame-des-Landes coûtent 300 000 euros par jour à l’Etat...
mercredi 18 - 11h01
4 commentaires
JUSTICE DE CLASSE
mercredi 18 - 09h59
1 commentaire
Ce Roi d’Espagne qui fait la leçon démocratique ! Et la République, bordel !
mardi 17 - 15h16
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Survie : il faut virer Macron par ordonnances populaires !
mardi 17 - 14h14
de : Author : Pierrick Tillet
3 commentaires
19 avril, 1er et 22 mai : printemps larvé ou explosion sociale ?
mardi 17 - 09h20
PLUS MACRON PASSE A LA TÉLÉ, MOINS IL CONVAINC
lundi 16 - 23h07
de : Luttesinvisibles
François Ruffin - On n’est pas couché 14 avril 2018 (video)
lundi 16 - 22h50
Assemblée générale - Rennes 2
lundi 16 - 21h48
Macron... non... non... non... (video)
lundi 16 - 21h44
Les mensonges sanglants de M. Macron
lundi 16 - 21h27
de : Hervé Kempf
3 commentaires
Emmanuel Macron connaît ses classiques (video)
lundi 16 - 21h20
LE 19 AVRIL, C’EST EN GRÈVE POUR REMPLIR LES RUES !
lundi 16 - 18h55
de : Info’Com-CGT
Pierre Laurent : nous pensons qu’une marche du 5 mai réussie est une marche qui additionnerait toutes les forces
lundi 16 - 15h14
de : Pierre Laurent
3 commentaires
Marie-George Buffet : 5 mai pour faire la fête à Macron, belle initiative de François Ruffin
lundi 16 - 14h21
de : Marie-George Buffet
4 commentaires
(videos et photos) Manifestation nationale inter-luttes du 14 avril à Montpellier : 2500 personnes dans les rues, centre-ville retourné, 50 interpellés, une quarantaine de gardes à vue
lundi 16 - 13h55
de : jean 1
PLUS DE 2 HEURES, TOUT CELA, POUR RIEN OU SI PEU !
lundi 16 - 12h29
de : Serge Cercelletti
1 commentaire
Olivier Faure soutient les frappes en Syrie avec Benoît Hamon !!!
lundi 16 - 11h25
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'histoire de toute société jusqu'à nos jours n'a été que l'histoire de luttes de classes. Karl Marx
LE JOURNAL DU MEDIA de 20H
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite
SOIXANTE DIX SEPT - LA REVOLUTION QUI VIENT
mardi 13 mars
de Roberto Ferrario
NOUS NOUS RETROUVONS COMME CHAQUE ANNEE POUR NOUS RAPPELER CE JOUR OU FRANCESCO LORUSSO MOURUT... LE JOUR OU LE POUVOIR FICHA UN PIQUET DE FRÊNE DANS LE CŒUR ROUGE D’UN RÊVE... LE RÊVE D’UNE SOCIETE EN COULEURS... FAIBLE FLAMME QUI COUVE SOUS LA CENDRE !!! SOIXANTE DIXSEPT - LA REVOLUTION QUI VIENT sous la direction de Sergio Bianchi et Lanfranco Caminiti 432 pp -20,00 euros 88-88738-57-6 En Italie, le mouvement politique, social, culturel, existentiel de 1977 n’a (...)
Lire la suite
Pour la création d’un Conseil de déontologie du journalisme en France. Allez jusqu’à 200 000 !!!
dimanche 11 mars
de Roberto Ferrario
Signez ici : https://www.change.org/p/pour-la-cr... Les médias et la presse jouent un rôle majeur dans la vie démocratique d’un pays. Mais ils ont aussi le pouvoir de façonner le débat public. Ce pouvoir peut donner lieu à des abus. D’autant plus qu’ils dépendent de 9 milliardaires pour 90% d’entre eux et du gouvernement pour le service public. L’émission politique de France 2 du 30 novembre 2017 dont j’étais l’invité est un modèle du genre. (...)
Lire la suite
Solidarité avec les cheminots !!!
lundi 5 mars
de Roberto Ferrario
En juin 2016 les cheminots grévistes de Versailles ont reçu un chèque de 15 000 € de la part de quatre organisations membres de la CGT. ;-) En preparation de la greve, on doit se préparer à faire la même chose de maintenant... ;-)
Lire la suite
Élections en Italie : une droite honteuse, un rayon d’espoir à gauche
mercredi 28 février
de Marc Botenga via RF
Attentat néonazi, corruption, mafia… Sur fond d’une crise inouïe, l’Italie s’approche des élections parlementaires du 4 mars prochain. Alors que la social-démocratie assume son virage ultra-libéral, la droite recycle Berlusconi et s’en prend aux étrangers. À gauche, un nouvel acteur essaie de remettre les pendules à l’heure : ce sont les partis traditionnels, et non les migrants, qui sont responsables du chômage et de la précarité. Un attentat, une droite (...)
Lire la suite
Italie : Pourquoi voter pour Potere al popolo !
mercredi 28 février
de Chiara Carratù via RF
Potere al popolo ! est né lors de l’assemblée du 18 novembre en réponse à la crise de la gauche radicale, qui risquait encore une fois de disparaître des bulletins de vote, entraînée dans des alliances avec des forces ambiguës par rapport à leurs relations avec le PD (le parcours du Brancaccio, puis la convergence en grande partie avec Liberi et Uguali), ou présente avec des propositions politiques de faibles impact sur les secteurs d’avant-garde de la classe ouvrière. Voilà (...)
Lire la suite
Italie. Ils veulent redonner le pouvoir au peuple
mardi 20 février
de Gaël De Santis via FR
Communistes, écologistes et militants des centres sociaux autogérés partent ensemble aux élections législatives italiennes du 4 mars . La gauche qui ne s’est pas rendue aux sirènes néolibérales reprend espoir en Italie. Et si elle retrouvait le chemin du Parlement  ? Depuis le mauvais score des communistes, en 2008, elle n’est en effet plus représentée dans les institutions nationales. Cette année, le monde militant antilibéral a retrouvé le chemin de l’unité, sous (...)
Lire la suite