Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
de : marcogentilly
samedi 17 février 2007 - 13h55 - Signaler aux modérateurs
33 commentaires

Intervention de Nicole Borvo, Sénatrice Présidente du Groupe communiste républicain et citoyen Meeting du CRIF 13 février 2007

Mesdames, Messieurs,

Le Parti communiste français condamne avec la plus grande énergie -nous l’avons fait à de multiples reprises- les actes et les déclarations antisémites des dirigeants de la République islamique d’Iran et en particulier les discours atterrants du Président Ahmadinejad.

Celui-ci, croyant pouvoir obtenir l’assentiment de son peuple et celui des peuples du monde arabe, s’est permis des appels répétés à rayer Israël de la carte. De telles provocations, totalement inacceptables et insupportables à nos yeux, sont largement rejetées dans le monde. Et leur pouvoir de nuisance est réel. C’est aussi, en effet, une façon non seulement d’alimenter l’antisémitisme mais aussi de nourrir ce que l’on appelle le « choc des civilisations » dans un affrontement raciste, communautariste, voire religieux, dangereux pour les relations internationales et naturellement susceptible d’accentuer toutes les tensions et les crises, tous les conflits.

Le régime iranien bafoue systématiquement les droits humains dans des pratiques répressives qui figurent parmi les plus dures. Ces pratiques sont dénoncées avec constance, dans ce pays, par les démocrates et les progressistes, en situation difficile, qu’il nous faut soutenir avec détermination. C’est d’ailleurs par solidarité avec ces forces courageuses -et aussi par principe- que notre parti a dû s’adresser régulièrement aux autorités iraniennes contre l’arbitraire, contre les emprisonnements injustifiables, la négation des droits des femmes, l’absence de justice véritable, la torture, le mépris des règles élémentaires de l’Etat de droit...

Les libertés et la démocratie ne peuvent pas être considérées comme des valeurs relatives. Ce sont des exigences universelles. C’est dans cet esprit que nous avons dénoncé avec force la choquante et consternante réunion négationniste de Téhéran à laquelle un certain nombre de personnes d’Europe et de France ont participé, dont Robert Faurrison. Les propos de celui-ci vont faire l’objet d’une enquête préliminaire de la justice française. Il est, à notre sens, juste et nécessaire que la mise en cause de la réalité du génocide nazi soit sévèrement sanctionnée par les tribunaux comme la loi -la loi Gayssot notamment- le prévoit.

Il est profondément dommageable et particulièrement préoccupant que l’Iran, ce pays, cette nation à l’histoire millénaire et de si grande culture, soit mis en contradiction avec les leçons de civilisation tirées des plus grandes tragédies vécues par l’humanité au 20ème siècle. Cherchons les moyens d’aider politiquement le peuple iranien à construire une démocratie et un avenir à la hauteur des espoirs qui pointent et qui commencent à s’exprimer malgré tout dans cette société qui aspire à une modernité ouverte sur le monde et sur les valeurs humaines.

Et soyons vigilants notamment quant aux méthodes à utiliser pour cela.

Les dirigeants iraniens sont suspectés aujourd’hui de travailler à la maîtrise de l’arme nucléaire. Peu de preuves tangibles ont été réellement apportées sur ce point mais les soupçons pèsent d’autant plus qu’il y a eu des dissimulations antérieures, et l’on voit bien les ambitions de puissance régionale de l’Iran.

Il faut bien mesurer la nature et la dimension de l’enjeu. Il s’agit rien moins que la sécurité dans l’ensemble du Moyen-Orient dans un contexte où celle-ci est déjà bien mise à mal par la guerre américaine en Irak, le chaos meurtrier qui s’y développe jour après jour, les tensions qui se diffusent dans toute la région.

Soyons nets et précis : nous voulons que le Traité de non prolifération soit respecté et appliqué par tous les Etats signataires. Ce qui signifie au moins trois choses : premièrement, l’Iran a le droit de développer un nucléaire civil (c’est l’article 4 du TNP) ; deuxièmement, l’Iran n’a pas le droit et ne doit pas rechercher la maîtrise de la technologie du nucléaire militaire. Une telle acquisition serait un danger et un surplus de déstabilisation pour une région qui n’en a pas besoin ; troisièmement, tous les Etats signataires du TNP doivent s’engager dans un désarmement nucléaire multilatéral et contrôlé (c’est l’article VI du TNP et c’est le sens du Traité). Il est temps de commencer à s’engager dans cette voie et de montrer l’exemple, en particulier pour les Etats-Unis et pour les autres pays membres permanents du Conseil de Sécurité qui doivent, à ce titre, assumer une responsabilité primordiale en matière de sécurité internationale. L’exigence du désarmement est pour nous, communistes français, une grande priorité politique et une nécessité pressante.

La sécurité, d’ailleurs, ne se divise pas. Tous les Etats sont concernés, y compris les non-signataires du Traité de non prolifération : Israël, l’Inde et le Pakistan mais aussi la Corée du Nord qui a annoncé son retrait du Traité en 2003.

Les Etats-Unis, tout en menaçant de plus en plus explicitement l’Iran, apportent leur aide à l’Inde, laissent faire le Pakistan, et négocient avec la Corée du Nord. Ils montrent, par cette politique à géométrie variable, que leur objectif n’est pas la sécurité mais la gestion de leurs alliances stratégiques dans un contexte d’échec majeur en Irak. Il faut craindre une escalade et une confrontation militaire dont les conséquences pourraient être dramatiques. Et loin de résoudre les problèmes, une telle escalade pourrait au contraire les aggraver. C’est une perspective redoutable et inacceptable à nos yeux. Nous constatons d’ailleurs avec inquiétude ce que la presse américaine appelle déjà l’ouverture d’un « troisième front » avec l’Iran, après l’Afghanistan et l’Irak. Il faut poursuivre la négociation avec l’Iran, contribuer à changer le contexte régional et revenir pour cela aux sept propositions de Mohamed El Baradei, Directeur de l’Agence internationale de l’énergie atomique, prix nobel de la paix 2005. Ces propositions lient en particulier un contrôle renforcé de la non prolifération au respect par les 5 membres permanents du Conseil de Sécurité de leur engagement pour le désarmement nucléaire, notamment au nom du Traité de non prolifération. En soulignant la nécessité de reconnaître - afin d’agir pour y remédier - que les tensions régionales génèrent la prolifération et la course aux armements. Cet enjeu du désarmement et des conditions de la sécurité devrait être pris en compte de façon multilatérale au sein des Nations Unies. C’est en effet ce que l’on appelle une responsabilité collective.

Enfin, il est certain qu’un règlement politique des conflits, en particulier le conflit israélo-palestinien, dans le respect du droit et de la justice pour le peuple palestinien, contribuerait à créer un climat plus favorable au rétablissement d’une sécurité partagée dans « un monde plus sûr » pour reprendre le titre d’un important rapport de Kofi Annan. C’est aussi à ce titre que tous les Etats de la région sont concernés, y compris, évidemment, Israël.

En cette année 2007, nous allons en effet marquer le 40ème anniversaire de la guerre de juin 1967 et l’adoption de la résolution 242 qui demande le retrait israélien des territoires occupés.

La France et ses partenaires européens devraient, à notre sens, rappeler que la paix au Moyen-Orient et une sécurité garantie durablement pour tous dans la région, seront aussi le fruit du respect des résolutions de l’ONU, de la fin de l’occupation et de la colonisation, et de la création d’un Etat palestinien dans les frontières de 1967.

Il y a des causes politiques multiples à l’insécurité, aux tensions, à la violence, au terrorisme. Ce sont ces causes qu’il faut traiter. Il y a même urgence à le faire car la situation au Moyen-Orient est dramatique et les risques particulièrement élevés. C’est un défi de grande portée qui appelle selon nous des changements importants dans la conception que l’on se fait des relations internationales et des pratiques qui vont avec. On ne peut continuer comme on le fait aujourd’hui, sauf à prendre des risques graves pour l’avenir.

Cela nous concerne tous.


commentaires :

 « s’adresser régulièrement aux autorités iraniennes contre l’arbitraire, contre les emprisonnements injustifiables, … » ais je lu, mais pas de condamnation du kidnapping des responsables politiques palestiniens, des élus nationaux et des ministres, pas d’allusion / condamnation des Etats qui pratiquent l’assassinat ciblé en dehors de ses frontières, y a-t-il des degré d’injustifiable ?? Ou bien es-ce une volonté du PCF d’argumenter et segmenter les « valeurs universelles » au regard du public attendu ???

2- Au détour d’une phrase l’armement nucléaire Israélien est évoqué, un peu caché dans un fagot, et là encore pas de condamnation du Kidnapping de Mordechaï Vanunu [1] en Italie, son emprisonnement de 18 années, mais surtout les contraintes policière et judiciaire qu’il subit depuis sa sortie véritable déni de droit humain, de droit démocratique, qui pour suivre le fil du discours de Nicole Borvo est digne du régime Iranien.

3- Pas d’allusion au fait qu’Israël n’a jamais été soumis à un contrôle, mais de plus est, jamais son cas évoqué par les instances internationale ! Y compris depuis la reconnaissance de Facto par Olmert qu’Israël possède des têtes nucléaires.

Non je trouve ce discours très droitier, loin de valeurs qui sont celles des communistes et loin de cette citation de Jaurès à propos de dire la vérité.

Ne pas évoqué au meeting du CRIF, organisation communautariste s’il en est, organisation militante sans retenu pour la défense du colonialisme, la barbarie israélienne, le militarisme de cette société, et le danger que fait courir à la PAIX cet Etat nucléarisé, militariste, colonialiste et raciste [2] depuis fort longtemps. Faut-il rappeler qu’Israël n’a jamais fourni une carte ou le moindre élément définissant ses frontières futures, et en conséquence les frontières de l’Etat Palestinien !!!!

C’est un acte de complicité par omission volontaire de vérité criante… Ce n’est pas, pour moi, en loin s’en faut un modèle d’acte de courage politique, et sans polémiquer, mais avec beaucoup d’amitiés envers toi et Jean Claude, ce texte ressemble au vote des pleins pouvoirs de 1956 qui heureusement a vu la grandeur de Robert Ballanger seul député PCF à ne pas les avoir votés.

Marco Gentilly


Notes :

[1] Tecnicien israélien, à la centrale nucléaire de Dimona qui a prouvé l’existence de l’armement nucléaire israélien

[2] consulter les sites israéliens qui fournissent les statistique sur la réalité economique / sociale de la minorité arabe israélienne



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 15h59

Je n’avais pas vu ce papier et je venais juste de poster sur ce sujet à 15 h 45.

Donc mon inter a sauté, mais c’est mieux car j’ai la réponse à mes questions.

Je vais réétudier le sujet de près.

Mais pour moi la question reste : Qui joue à ce jeu.

Pour mon compte c’est un suicide.

On avait déja eu le Kosovo... Et ça continue.

GL.



Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 16h06

BORVO COHEN-SEAT Nicole

Sénatrice de Paris (Ile-de-France)

 Vice-Présidente de la commission des lois constitutionnelles, de la législation, du suffrage universel, du règlement et d’administration générale

 Présidente du Groupe Communiste Républicain et Citoyen

Contacts & site personnel _  _ Mél : n.borvo@senat.fr 

Etat-Civil _ 
Née le 8 décembre 1945

Profession _ 
Fonctionnaire

Election _  _ Elue le 24 septembre 1995 ; _ Réélue le 26 septembre 2004
Travaux
parlementaires _  _ Propositions de loi et de résolution _ Interventions en séance publique _ Rapports _ Questions

Groupes d’études _  _ Membre du groupe d’études des droits de l’Homme, du groupe d’études sur la musique et la chanson française ;

Groupes sénatoriaux d’amitié _  _ Membre des groupes France-Balkans occidentaux, France-Japon, Groupe d’Informations et de contacts France-Palestine, France-Viêt Nam ;

Mandats locaux _  _ Conseillère de Paris (13ème arrondissement)

Autres fonctions _  _ Membre de la Commission consultative appelée à émettre un avis sur la modification de la valeur du point de pension _ Membre de la Haute Cour de Justice

Fonctions antérieures _  _ Membre de la Délégation parlementaire pour les problèmes démographiques

Extrait de la table nominative _ 
2003 , 2004 , 2005 , 2006

 

• 
Dernière mise à jour de la notice le 16 février 2007

• 
Adresse postale : Casier de la Poste, 15 rue de Vaugirard, 75291 Paris Cedex 06

• 
Pour toute remarque relative aux informations figurant sur cette notice, veuillez contacter : notices-senateurs@senat.fr

http://www.senat.fr/senfic/borvo_co...



Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 16h44

Je ne comprends pas les critiques. Nicole Borvo s’exprime exclusivement sur le problème iranien, et n’évoque le conflit israëlo-palestinien que par rapport à l’iran. Est-ce que chaque discours se doit de rappeler toutes les prises de positions du PCF sur tous les sujets ?

J’ai du mal à faire le rapprochement entre les enlèvements commis par israël ou encore le traitement de la minorité arabe avec le problème iranien ; ou alors, c’est uniquement par l’intermédiaire du plus global conflit israëlo-palestinen, que Nicole Borvo évoque en donnant pour seule solution le retrait des territoires occupés et « la fin de l’occupation et de la colonisation, et de la création d’un Etat palestinien dans les frontières de 1967. » Dans les trois seules phrases sur le conflit israëlo-palestinien, on parle à chaque fois des droits du peuple palestinien et du fait qu’israël doit les respecter. Ça semble largement équilibré...

Je pense que vos réactions ne sont que par rapport au CRIF. On ne fait pas systématiquement des discours sur tous les sujets, et le conflit iranien est un problème sur lequel doit s’exprimer le PCF. Ses positions ne sont pas trahies : égalité de traitement entre les pays, réglement pacifique et démocratique des conflits, désarmement, création d’un État palestinien, retrait des territoires occupés... Ce sont là les propositions du PCF. Et je suis sûr que l’UJFP ne crachera pas sur ce discours.



Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 17h01 - Posté par

CE qui est génant pour moi c’est que dans son discours Borvo parle de l’Iran comme d’un probleme. Cela prépare qu’elle le veuille ou non et surtout quand cela est fait devant une organisation ultrasioniste qui a approuvé l’aggression contre le Liban l’été dernier à une action d’envergure contre ce pays.
Vous avez tellement bien intériorisé ce fait que vous parlez de "probleme" iranien et meme de "conflit" alors que l’Iran n’a jamais attaqué personne. Il faut faire la difference entre les discours à usage interne (et qu’il ne s’agit pas de cautionner) et la réalité des actes.

Aujourd’hui c’est l’Iran qui apparait comme une menace .... alors que c’est les USA et Israel qui aggressent les peuples de la région.

Jips


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 18h11 - Posté par

Bien sûr qu’il y a un problème iranien ! Ça n’est pas parce que les États-Unis sont opposés à l’iran que tout d’un coup cela devrait devenir un pauvre innocent, et mon ami par la même occasion.

L’État iranien est un État extrêmement répressif ; il bafoue les droits de l’homme constamment, particulièrement la liberté d’expression, le droit à un procès équitable, le droit des femmes... L’opposition laique et progressiste y est interdite, réprimée très violemment. L’État iranien, en affichant ouvertement sa volonté de se doter de l’arme atomique, nuit gravement à un objectif qui m’est cher : le désarmement. D’autant qu’il affiche ouvertement la possibilité du déclenchement d’une guerre. Par ailleurs, l’antisémitisme (et je ne confonds pas avec l’anti-sionisme) ouvert instillé par le nouveau président au niveau même de l’État y est détestable.

Cela ne constitue pas un problème ? Si, bien sûr ! Tout comme le comportement d’israël constitue un problème, tout comme les États-Unis. Encore une fois, il ne s’agit pas de nier les problèmes dès lors que les États-Unis se penchent dessus - à leur manière, la manière impérialiste.

Quand je parle de conflit iranien, ça ne veut pas dire que l’iran a attaqué quelqu’un, ou même que l’iran soit responsable. Mais il y a un conflit autour de l’iran : il y a des négociations sur la question nucléaire, avec plusieurs parties qui ne sont pas violemment pas d’accord sur la solution à apporter (càd UE, Russie, États-Unis, israël, iran). Cela constitue bien un conflit, surtout quand il est développé au point que les États-Unis envisagent la guerre...

L’iran est une menace. israël est une menace. Les États-Unis sont une menace. Cela ne veut pas dire qu’il faut les mettre au même plan : ce sont les États-Unis qui sont responsables de la guerre en irak et d’avoir soutenu israël, et ainsi empêché toute résolution acceptable du conflit israëlo-palestinien. Face à ça, l’armement de l’iran n’est clairement pas une solution. Mais la guerre contre l’iran serait la pire des solutions : le PCF s’y est toujours clairement opposé, ça ne change pas, et le discours de Borvo rappelle que la solution est le soutien au peuple iranien et aux forces qui pourraient amener de véritables transformations.

Admettre que l’iran est un problème ne veut pas dire que l’on soutient la guerre. Saddam Hussein était un problème et pourtant nous nous sommes violemment opposés à la guerre en irak. Encore une fois, il ne s’agit pas de tomber dans le « les ennemis de mes ennemis sont mes amis ».


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 18h55 - Posté par

Que l’Iran ne représente pas l’idéal que l’on se fait d’un Etat moderne respectant les convictions intimes de tous ses citoyens c’est un fait.
Mais cela concerne le peuple iranien. Que l’on soutienne des mouvements progressistes iraniens soit, mais que l’on se prete en compagnie de reels bellicistes à la diabolisation, je dis STOP !
Ce n’est pas parce qu’un pays ne respecte pas la démocratie dans son fonctionnement interne qu’il constitue pour autant une menace pour ses voisins.
C’est étonnant comme le sort des femmes iraniennes fait davantage pleurnicher les bonnes consciences occidentales que celui des femmes dans les pays alliés de Washington : Koweit, Arabie Saoudite, etc ... Alors que pourtant elles ont bien plus de droits en Iran que dans les pays du golfe.
L’Iran n’a jamais aggressé un autre état souverain c’est celà qui est fondamental.
De même vous avez si bien intégré le discours étasunien que vous le répétez sans sourciller :

L’État iranien, en affichant ouvertement sa volonté de se doter de l’arme atomique

Non seulement ce n’est pas le discours de l’Iran mais je vous mets au défi de prouver que ce pays cherche autre chose que l’énergie nucléaire à des fins civiles.

Sortez du simplisme ami/ennemi, les rapports internationaux ne fonctionnent pas selon cette dichotomie mais selon le droit international.
On dirait que la notion de base du droit international, la non aggression, la non ingérence dans les affaires des états souverains vous échappe complètement.

Jips


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 19h48 - Posté par

Franchement, votre réponse, en plus d’être à côté de la plaque, est déplacée.

J’ai dit, pendant tout le long de mon message, que l’existence d’un État iranien extrêmement répressif est un problème, comme l’est la présence d’autres États répressifs, comme l’est le rôle des États-Unis et d’israël dans la région. Et vous me répondez que je pleurniche sur l’État iranien et pas sur les autres ? Quelle blague ! C’est plus que du procès d’intention, c’est du discours tout préparé que vous resservez sans avoir pris le temps de même lire et comprendre ce qu’il disait.

L’État iranien a exprimé la volonté de se doter de l’arme atomique, si, si. Je suis désolé, mais c’est un fait, répété à plusieurs reprises. Cela ne veut pas dire que son travail nucléaire actuel n’est pas du nucléaire civil... L’un n’empêche pas l’autre. Et la volonté de l’iran de se doter d’une telle arme, de rentrer dans la course à l’armement contribue au problème, qui est, je le rappelle, l’existence d’un tel État répressif, puisque cela en fait en plus un pays militariste.

Diabolisation ? Où ça ? Je n’ai pas une seconde exagéré la position ou le rôle de l’iran, je n’ai pas affirmé qu’il était un élément déstabilisateur majeur dans la région, j’ai même affirmé qu’on ne pouvait le comparer au rôle des États-Unis et israël. Je n’ai pas repris la citation sur la destruction d’israël, je n’ai même pas parlé des relations iran-israël. Alors franchement, ressortez votre discours sur la diabolisation à d’autres, à ceux qui effectivement disent n’importe quoi sur l’iran en suivant le discours des États-Unis. Dites le quand ça n’est pas hors sujet.

Sortez du simplissime ami/ennemi

Je crois véritablement que vous avez omis de lire mon message. Entièrement. La seule fois où j’ai parlé d’ami/ennemi, c’est pour dire qu’on ne devait pas raisonner en ces termes.

J’ai aussi écrit : la guerre contre l’iran serait la pire des solutions. Clairement belliciste et contre le principe de non agression, comment n’ai-je pas pu le voir plus tôt.

J’ai enfin écrit : le discours de Borvo rappelle que la solution est le soutien au peuple iranien et aux forces qui pourraient amener de véritables transformations.

Voila évidemment une violation du principe de non ingérence.

Quant à l’attaque sur la connaissance du droit international, elle ne vous honore pas : non seulement il s’agit d’une attaque ad hominem qui est l’ennemi même du débat et de l’argumentation, mais en plus elle est risible vu ma spécialité... Vous tombez bas.


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 19h58 - Posté par

L’État iranien a exprimé la volonté de se doter de l’arme atomique, si, si. Je suis désolé, mais c’est un fait, répété à plusieurs reprises.

Non c’est faux. Sur quoi vous basez vous ? Trouvez moi une seule citation allant dans ce sens. Ce n’est pas parce que l’on répète ce qui est déversé par nos médias qui mentent que cela devient vrai pour autant.

Je répète que le discours de Borvo est déplacé aux cotés des pires sionistes et des va t’en guerre.

Jips


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 17h08 - Posté par

Libre à vous de penser que le CRIF (seul organisateur de ce meeting) puisse être qualifié d’"objectif" - de neutralité.... d’impartialité etc...

Mais je vous invite à visiter son site, et alors vous comprendrez peut être les critiques faites y compris sur le principe même de la participation du PCF à ce meeting.

http://www.crif.org/

je vous invite aussi suite à votre phrase Et je suis sûr que l’UJFP ne crachera pas sur ce discours. à lire le site de mes camarades et compagnon de lutte de l’UJFP
http://www.ujfp.org/

MarcoGentilly


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 17h41 - Posté par

meme pas un rappel de la destruction du liban et ses milliers de morts, massacres acceptés par le crif.
honte à nous, communistes, d’aller faire allégeance à l’extreme droite sioniste.


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 17h45 - Posté par

C’était sur l’iran ! Pourquoi devrait-on rappeler tous les crimes du monde, toutes les guerres, toutes les exactions d’israël ? Soyons sérieux !

Est-ce qu’il est préférable d’avoir une analyse sérieuse sur la situation iranienne, ou de faire un catalogue des torts d’israël et des États-Unis ? Je pense que le premier est largement préférable, parce que c’est dans la compréhension de la réalité qu’on construit des stratégies réellement transformatrices, réellement révolutionnaires. Se limiter à un discours qui explique « israël c’est mal, les États-Unis c’est mal », c’est du gauchisme. Ce qui ne veut pas dire qu’on approuve la politique de l’un et de l’autre : au contraire, le texte est très clair sur les manquements d’israël et la responsabilité des États-Unis.


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 17h55 - Posté par

les tapis de bombes sur l’iraq, sur le liban, l’apartheid en israel, c’est qui ? c’est l’iran ?
qui est la menace ? qu’est ce que les peuples du moyent orient voient des democraties occidentales ? un discours droitdelhommiste d’un coté, les tapis de bombes de l’autre. et ça renforcent effectivement les islamistes, les populistes anti occidentaux et qui en profitent pour denigrer les valeurs democrates vues comme une vaste hypocrisie.
et c’est vraiment regrettable que l’on aille préter notre voix à ceux qui alimentent les fractures entre les civilisations. nos idées devraient nous faire dénoncer les officines d’extreme droite comme le crif.


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 18h18 - Posté par

Et, euh, quel est le rapport avec le discours de Nicole Borvo ? Non parce que justement, elle a rappelé que la guerre en irak, le conflit israëlo-palestinien et l’attitude des États-Unis dans la région était de nature à renforcer l’insécurité dans la région, à provoquer une course à l’armement et donc de menacer - encore - la paix.

Prêter notre voix au crif ? Je te rassure, ils ne s’en serviront pas. Le crif est en opposition fondamentale avec nos positions, et en se rendant à ce meeting, nous nous donnons les moyens d’exprimer nos positions, devant les présents et plus loin. C’est quelque chose de parfaitement légitime et de parfaitement souhaitable...

Encore une fois, je ne crois pas à l’attitude gauchiste du « bouuuh, le crif, c’est mal, on y va pas ». Au final, qui y gagne ? Le CRiF qui peut affirmer que les partis sont tous en accord avec lui, et que les autres de toutes façons veulent pas débattre ou s’occuper de la question. Non merci.


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 17h54 - Posté par

Camarade,

Je connais parfaitement le crif ainsi que l’UJFP. Je suis moi-même d’une famille juive, je suis communiste, le conflit israëlo-palestinien me mobilise particulièrement.

Le CRIF invite là tous les candidats aux présidentielles, et tous y vont. Face à ça, nous avons deux solutions :

 Ne pas nous y rendre, parce que « le CRIF, c’est mal » (oui, c’est de fait une organisation très à droite, très sioniste et dont le président est quelqu’un d’abject). Qu’aurons-nous gagné ? Rien. À la rigueur, on pourra se dire qu’on n’aura pas cautionné cette organisation : comme si ça allait changer quelque chose pour eux alors qu’ils disposent de l’UDF, du PS, de l’UMP etc.
 Nous y rendre et faire entendre notre voix : désarmement pour tous, et non pas que pour ceux que les États-Unis n’aiment pas ; création d’un État palestinien ; retrait des territoires occupés ; aide au peuple iranien, mais pas à ses dirigeants. Je ne renie aucune de ces positions, au contraire. Ce sont les positions du PCF, ce sont aussi les miennes. Ce sont des positions pacifistes. Et nous sommes les seuls à les faire entendre.

Alors, oui, il me semble que faire entendre une autre voix, dans tous les contextes, est préférable à se taire pour satisfaire sa « morale ». Je suis violemment opposé à la politique que mène TF1, et particulièrement à la façon dont y est traitée la campagne en cours : et pourtant, il m’aurait semblé extrêmement dommageable que Marie-George Buffet ne soit pas présente malgré tout sur l’émission de TF1. Nous devons au contraire nous saisir de toutes les occasions.

Et sur le discours en lui-même, je le répète : s’agissant d’un discours sur l’iran, puisque c’était le seul thème de la soirée, je ne le renie en rien. Les seuls reproches qui lui sont faits sont ses « manques », mais encore une fois, il ne s’agit pas de faire du hors sujet pour soulager la conscience.


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 17h55 - Posté par

Indépendamment du contenu du discours, le fait de participer est un problème en soi, ça contribue à cautionner le CRIF. Que penserait-on si Krivine ou Buffet allaient plaider pour la solidarité Français immigrés lors d’un colloque du FN ? On ne se préoccuperait même pas de ce qu’ils auraient dit.

OC


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 18h20 - Posté par

Il y a deja une inter sur le thème sur Bellaciao.

http://bellaciao.org/fr/article.php...

Les avis ont l’air d’être partagé sur la question.

Cependant personnellement, et ça n’engage que moi, je ne vois pas en quelle façon le soutien à une organisation ouvertement communautariste, servant la soupe aux USA pour atomiser l’Iran, (Quoiqu’on puisse penser de celui-ci ou de ses dirigeants), peut amener quelque chose à la paix dans le Monde.

Sur l’autre discussion du forum y en a qui ont l’air de penser qu’il est "normal" d’apporter son soutien car Israël serait "en danger" et parce que ne pas le soutenir serait faire preuve d’"antisémitisme".

Pour moi, si Israël est "en danger", ce qui est loin d’être "prouvé" ce sera essentiellement en raison de sa politique annexioniste et agressive, de sa militarisation outrancière et de son attitude raciste envers les populations voisines.

Ca devient énorme de voir de pareilles "analyses". Par des béni-oui-oui à tout crin qui ne voient pas ou on les mène.

La question qui se pose est plutôt celle-ci :

Quest-ce que le PCF a à gagner , (Ou à perdre), en allant ou n’allant pas cautionner les soutiens des assassins du Peuple palestinien, et les futurs responsables d’une guerre atomique.

En cette période pré-électorale c’est une question d’importance. parce qu’ils auront peut’être les voix des Sionistes, mais certainement pas la mienne, ni celles de tous ceux que j’aurais pu convaincre. Et ça fait du monde. Encore que les Sionistes voteront plutot Sarko : Même programme que Le Pen, anti-arabe pareil, mais l’antisionisme en moins.

Pour le Kosovo la Direction du PC a approuvé l’intervention, dont on sait maintenant qu’elle a été motivée par des élements totalement inventés.

Pour l’Irak, y a pas eu de problème, c’est Chirac qui nous a sauvé la mise. Sinon on était capable d’y plonger.

Et maintenant on ira soutenir les agresseurs d’un autre peuple, au nom d’une soi-disant menace dont on sait qu’elle est fictive, même si les Mollahs ne sont pas des modèles de démocratie.

Faut arrêter le suicide collectif.

Parce que je ne m’emmerde pas à boycotter les produits israëliens récoltés dans les fermes par des esclaves palestiniens, ou les produits américains pour ne pas enrichir le complexe militaro-industriel usaméricain, pour voir le PCF plonger la dedans. J’ai déja vu Gayssot donner l’accolade à l’Ambassadeur des Etats-Unis et ça m’avais déja donné envie de gerber.

Mais je suis heureux de voir que des Communistes réagissent aussi contre ces actes contre-nature ainsi que j’ai pu le voir sur le communiqué du CAPJO EuroPalestine.

Peut-être certains pensent-ils qu’ils sont payés par la Sarkozy pour "dénigrer" la Direction nationale ?

GL.

Addendum :

Ensuite j’en ai marre d’entendre que Amahinejad aurait déclaré "qu’il faut rayer Israël de la carte".

En effet toute les traductions complètes en Anglais et en Français, (Je ne lis, hélas, pas le Farsi) de son discours que j’ai pu lire relatent qu’il a dit : "Il faut faire disparaître la domination de l’Etat juif d’AlQuod, (Jérusalem) et la faire disparître de l’histoire.

Le "canard" du "rayer Israël de la carte", c’est le Washinton Post et le New York Times qui l’ont lancé. Et ça a été repris en choeur par les médias mainstream.
Et en sachant que " Etat juif" en Iran et en Farsi signifie Etat Sioniste.

Faire disparaître l’Etat juif, à ma connaissance ça veut pas dire exterminer les Juifs. Ou alors faut arrêter le joint.

Pas plus que lorsque Churchill a dit "l’Etat Nazi doit disparaître" ça ne voulait dire qu’il fallait exterminer tous les Allemands.

Et j’ai pas honte de le dire et l’assumer : Il faut abolir le système raciste et expansioniste israélien, et le mettre hors d’état de nuire avec ses 200 têtes nucléaires.

Parce qu’aujourd’hui, à la veille d’une guerre nucléaire, c’est cet état et son maître les USA qui représentent un danger majeur pour la survie de notre espèce et de la Paix.

Pas un pays du tiers-monde qui cherche à émerger et à ne pas brader ses ressources aux capitalistes afin de pourvoir aux besoins de ses habitants.

A moins qu’à la Direction du PCF on ne préfèrent "sauver" les Iraniens comme on a "sauvé" les Irakiens ou les Kosovars. A l’Uranium appauvri et en les faisant réellement disparaître, eux et leur pays.

J’attend les réactions de Marie-Georges...

GL.


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 18h37 - Posté par

Quest-ce que le PCF a à gagner , (Ou à perdre), en allant ou n’allant pas cautionner les soutiens des assassins du Peuple palestinien, et les futurs responsables d’une guerre atomique.

Bon... On note la question totalement faussée, hein. Tu pars du principe que le PCF, en se rendant à une réunion du CRiF sur l’iran, non pas en tant que soutien mais invité pour donner sa position sur la question dans un contexte de campagne, et en faisant entendre une voix qui n’a rien à voir avec celle des autres partis présents et celle du crif, « cautionnerait » le CRiF.

Mais où argumentes-tu cette position ? Où est la caution ? Où est le soutien ? Est-ce que la présence du PCF donnerait plus de « visibilité » au CRiF, au vu des autres présents ? Est-ce que cela leur donnerait de la légitimité (auprès de qui ? qui juge de la légitimité sur le fait qu’un parti vient donner son avis à une réunion ?) ?

Le reste de ton message concerne des posts que je n’ai pas lus, sur un autre article, mais certainement pas le PCF, sa direction ou le discours de Nicole Borvo. (Sauf sur le Kosovo, mais c’est sans rapport avec le point qui nous intéresse là...)


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 19h04 - Posté par

Le CRIF est un organisme ouvertement pro-sioniste, qui invite les gardes frontières isréliens à Paris, qui cautionne le politique d’aprtheid.

Et tu me dis qu’il faut aller leur expliquer ?

Pour moi, le PCF dns cette antre de soutien aux asassins c’est comme Dieudonné chez le FN.

Mais Dieudonné est un pauvre rigolo qui n’a pas d’analyse et parle en son nom seul.

Le PCF, qui se prétend "parti de gouvernement" et défenseur des opprimés, n’a rien, mais rien à foutre la-bas. Et surtout pas aux côtéd’’un sarko ou des autres.

Et je le répète volontiers.

Mais de toute façon je veux simplement que Marie-Georges dise si oui ou non elle soutient.

Si elle soutient, les gens comme moi on en tirera les conclusions qui s’imposent.

Point.... Barre.

GL.


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 19h14 - Posté par

GL, moi aussi cette participation de Borvo ne me plait pas tu peux le lire plus haut....
Mais fait attention aux réactions rapides et injustes, une erreur ne doit pas cacher l’engagement quotidien.

Je ne connais pas beaucoup d’autre partis que le PCF dont les militants collent des affiches pour la libération de Marwan Barghouti, ou dont des députés, comme JC Lefort visitent régulièrement les prisonniers politiques palestiniens.

Jips


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 19h30 - Posté par

rien a foutre au crif cest une erreur jespere pour le pcf le president iranien na jamais parler de rayer lisrael de la carte cest diaboliser pour nous conditioner pour la future guerreen iran nous avons fait la meme chose pour la yougo lirak lafganistan e c t nous ne retenons aucune lecon de lhistoire peuple es-tu con lisrael armee darmes nuclaires pour sa defense et les voisins eux rien vraiment borvo rien a foutre dans ce ramasi dordures fw


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 19h34 - Posté par

J’ai dit qu’il fallait leur expliquer ?

J’ai dit qu’il fallait apporter notre voix et nos positions. D’une part, parce que le CRiF est suivi par nombre de gens qui ne sont pas d’extrême droite ; le CRiF est même populaire dans une grande partie de la population juive pratiquante, qu’on le veuille ou non. Et ces gens là, on doit tenter de les convaincre, comme tous. D’autre part, parce que ces réunions sont publiques et que tous ceux qui y assistent ne sont pas convaincus. Enfin, et je l’ai déjà dit, parce qu’on ne peut pas laisser le CRiF communiquer sur le fait que tous les partis seraient d’accord avec lui, ou que ceux qui le seraient pas ne seraient pas prêts à débattre. Toutes ces raisons font qu’on a raison d’y aller.

Et je n’ai toujours pas vu un seul effet négatif de notre venue... Sauf, si, la polémique inutile qu’on est en train de créer qui, elle, fait une pub non méritée au CRiF. Mais vous m’excuserez de ne pas l’imputer à Nicole Borvo ou à la direction du PCF.

Prendre une décision globale parce que tu as un désaccord de méthode, et certainement pas de fond (en tous cas, tu ne l’as pas exprimé), c’est plus que dommage, c’est assez lamentable.


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 19h45 - Posté par

tout au long de son discours, (conférence retransmise en partie par rcj le mercredi matin entre 7h et 8) nicole borvo à été non pas conspuée,nonpas huée, mais accablée de hurlements de haine rageuse comme je ne crois pas qu’on puisse en entendre nulle part ailleur que dans une pareille assemblée.
les hurlemnts de haine étaient d’une telle force que j’ai bien cru qu’il allaient la dépecer vivante !
mon dieu quelle horreur !!ces gens sont de très dangereux malades mentaux. !!
son allocution a été très courte elle a à peine pu ouvrir la bouche et partir
son discours était on ne peut plus mesuré et pacifique
d’où le potientiel de haine qu’elle a déclanché.


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 21h05 - Posté par

c’est bien fait pour sa gueule ! quand on va voir une organisation d’extreme droite, à quoi s’attendre ? à des accolades ?
aller les rencontrer, c’est deja les considérer comme respectables et surtout légitimes. c’est une erreur politque. on sait tres bien ou les néocons, les ultra sionistes à uckierman veulent nous amener : vers une guerre contre l’iran. reveillez vous communistes.
nous n’avons rien à faire avec ces individus qui ne représentent pas les juifs de france comme ils le prétendent.
et les huées confirment que nous n’avons pas notre place dans ces assemblées ou se soutient l’apartheid israelien.


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
17 février 2007 - 22h54

Comme on ne rit pas avec n’importe qui, on ne parle pas des problèmes du monde avec n’importe qui ,des super réacs, amis de Sarko en l’occurence ou alors on en assume les conséquences politiques. Une organisation, le CRIF, dont le chef appelait il y a peu "à un vote positif de Le Pen pour tenir en respect les arabo musulmans "( Roger Cuckierman président du Crif aux dernières présidentielles ;) et qui organise des meeting pour Tsahal est -elle respectable ? Un parti qui se dit intransigeant sur la laïcité au point de vouloir l’ étendre à tous les secteurs comme si c’était là la revendication essentielle et première dans les banlieues, accepte de participer à un meeting avec une organisation ultra communautaire qui se dit représentante de l’Etat d’Israël et qui constitue de fait un des principaux soutiens de Bush en France en jouant ici la partition du clash des civilisations. Cela laissera des traces, c’est sûr. Un meeting aux côtés des représentants de Sarko et Ségolène, ça fait désordre , non, pour le parti de la classe ouvrière ? Participer à un meeting contre l’Iran aux côtés du CRIF même pour y dire quelques vérités adoucies , c’est tout de même participer à un meeting du CRIF contre l’Iran et pour la guerre. Surtout que cela intervient aprés la participation du P.C.F. au dîner du CRIF (Robert Hue y représentait M.G.B.) et le voyage récent du même Robert Hue en Israël à l’appel de François Zimmeray , un député français ultra anti palestinien à l’origine de l’enquête sur Arafat du parlement européen. Comme si le soutien apporté au P.C irakien, traitre, et favorable à l’intervention puis à l’occupation américaine n’avait pas suffi à faire réfléchir la direction du P.C.F. sur les déboires d’un abandon des principes anti impérialistes. Puisque Mme Borvo prétend traiter tous le Etats de la région sur un même pied d’égalité, elle est donc prête je suppose à participer au prochain meeting de soutien aux résistances palestinienne et libanaise contre la politique militariste israélienne appelé par des organisations proche du Hezbollah . A moins que pour la direction de ce parti , le CRIF soit plus honorable que Hamas ou Hezbollah. Qu’elle se rassure en France un tel meeting serait immanquablement interdit , elle n’aura donc pas besoin de décliner l’invitation et plus personne malheureusement ne compte sur cette direction pour défendre, non la paix ce mot creux utilisé par les ennemis de la liberté, déja pendant la guerre d’Algérie, mais e soutien à la résistance des peuples du Moyen Orient en Palestine, Irak et Liban. Une résistance aussi honorable que celle de la résistance française pendant la 2eme guerre.



Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
18 février 2007 - 11h22

Eh bien moi, je félicite Nicole Borvo pour sa position courageuse à propos de l’Iran. Qu’elle aie été prononcée devant le CRIF, je m’en fiche. Si tous les politiques de la gauche anti-libérale défendaient la même position, je suis sûr que beaucoup de juifs français voteraient pour Mme Buffet, qui est sans doute le candidat le plus sincère et le moins démago. L’extrémisme de certaines thèses à propos d’Israël de la part de l’extrême-gauche a fait fuir de nombreux juifs français vers le parti socialiste ou ailleurs. Le CRIF ne représente pas l’ensemble des juifs de France et de nombreux juifs dénient au CRIF de parler en leur nom. MAIS une immense majorité de juifs français, même s’ils ne sont pas toujours d’accord avec la politique israélienne, sont profondément attachés à Israël car dans ce pays vit à peu près la moitié du peuple juif, un peuple qui a été persécuté tout au long de l’histoire. Si la gauche anti-libérale avait une position plus équilibrée sur ce conflit, beaucoup de juifs français rejoindraient ses rangs.



Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
18 février 2007 - 12h12

Pas un mot sur le sujet tabou : le nucléaire Israélien et la non adhésion de l’Etat raciste au TNP. Ca ne fait pas parti du problème de la région ?



Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
18 février 2007 - 20h41 - Posté par

ne pas confondre Iran et Irak, on ne sera pas plus lâches face à l’intégrisme iranien que face à Hitler !


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
18 février 2007 - 23h25 - Posté par

Bravo le PCF !

Il était bien de saisir cette "occasion" pour dire au CRIF que la résolution de l’ONU doit être respectée, que le retrait des colonies fait partie des nécessités historiques, que le désarmement nucléaire est un devoir autant de la part des "puissances nucléaires" (dont Israel ! et la France...) que de la part des postulants à cette puissance :

la position communiste méritait d’être répétée devant le CRIF , que nous le qualifions d’êxtrême-droite ou de sioniste ne devant pas nous priver du droit de lui adresser ce message, lequel n’est pas une "discution amicale" ni un acte d’allégeance : il s’agit de reconnaître l’existence d’une organisation influente et de lui rappeler qu’on peut ne pas être antisémite tout en exigeant l’application des résolutions de l’ONU !

Je n’aime pas les procés systématiques que certains "intellectuels" font au PCF, c’est à la mode, tout comme les ralliements à la marée brune qui est poussée par des vents négatinnistes !

Ces "intellos" qui ont lâché toutes leurs cordes de rappel et qui ne savent pas faire du parapente sont hélas entrain de "dévisser" le long de la grande paroi sans niche de secours qu’est l’Histoire !

Je dis "intellos", car on trouve au pied de la falaise aussi bien des "Navarro" que des Dieudonné , mais aussi quelques "nouveaux philosophes", et ...Michel Onfray : il y a quelquechose de fêlé en commun à tous ces "pressés de s’exprimer" !


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
19 février 2007 - 13h36 - Posté par

A propos de "Rayer de la carte"

http://www.tlaxcala.es/pp.asp?refer...

Même si le régime iraninien n’est évidemment pas soutenable , il est temps que tous les défenseurs de la cause de la population palestinienne .. et de la paix ... rayent de leur mémoire toutes les conneries qui ont été dites sur ce célèbre "Rayer de la carte" et qu’ils le fassent savoir sur des forums médiatiques, voire au personnel politique souvent sous-informé.

Ca fait le jeu des sionistes et des Usaméricains, tout comme la présentation faussée de la récente conférence de Téhéran (avec des rabbins au premier rang) . Ils ont fait la connerie d’inviter" des "Faurisson" (ce qui leur a permis de comparer les points de vue), mais le but n’était en rien de nier la Shoah, mais de montrer que les sionistes la mettent à leur sauce, sinon la travestissent, et surtout l’exploitent, au point, pour certains, de faire beaucoup de fric avec.


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
19 février 2007 - 14h46 - Posté par

Cause toujours ! Et j’imagine que la phrase ci-dessous d’Ahmadijed a également été mal traduite du farsi :
« Ils [les Occidentaux] ont inventé le mythe du massacre des Juifs et le placent au-dessus de Dieu, des religions et des prophètes. Si quelqu’un dans leurs pays met en cause Dieu, on ne lui dit rien, mais si quelqu’un nie le mythe du massacre des juifs, les haut-parleurs sionistes et les gouvernements à la solde du sionisme commencent à vociférer ».

Et d’ailleurs, le même Ahmadinejad a-t-il organisé une conférence niant l’existence des camps ? Non, bien sûr ! C’est un mirage, comme il y en a souvent en Orient.


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
19 février 2007 - 17h13 - Posté par

Quand on constate la mallhonnêteté des traductions en anglais des médias sous la coupe sioniste tout est possible

Il faudrait faire une analyse aussi fine que pour le pseudo "rayer de la carte"

Mais à supposer même qu’il ait strictement dit cette connerie (que c’est intégralement un mythe) , ça ne justifie pas de le trahir sur un autre propos beaucoup plsu utilisé dans le monde entier..


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
19 février 2007 - 14h47 - Posté par

Attention Bellaciao. Ce commentaire antisémite a été archivé.


Discours de Nicole Borvo au CRIF et commentaires
19 février 2007 - 21h35

Nous vous proposons une politique conforme à celle du pape Sylvestre II, qui consiste à éradiquer le judaïsme. Êtes-vous partants, vous, circoncis en esprit ? Pour participer à une opération de l’ultragauche. Pour plus ample information, lisez www.geocities.com/aigle_noir... Pour le salut de la race françoise !






Macron et la vignette auto obligatoire, entre 75 et 125 euros, pour financer la réparation des routes endommagées
lundi 18 - 15h34
de : Émilie Torgemen
1 commentaire
Tribune : L’humanité de demain se construit par l’accueil des migrants aujourd’hui.
lundi 18 - 12h08
LA REVUE DESSINÉE#18
dimanche 17 - 20h29
de : Ernest London
Une milliardaire démontre comment elle pense défendre une Syndicaliste ?
dimanche 17 - 17h47
de : JO
2 commentaires
Du divertissement aux médias chiens de garde !
dimanche 17 - 16h59
de : LE BRIS RENE
1 commentaire
Une procureure se condamne elle-même
dimanche 17 - 12h54
de : Jean-Luc Mélenchon
2 commentaires
"Emmanuel 1er" à Chambord : Qui paie ? Les Français spéculent !
samedi 16 - 19h35
de : JO
1 commentaire
PENDANT QUE LA PLANÈTE FLAMBE - 50 gestes simples pour continuer à nier l’évidence
samedi 16 - 10h54
de : Ernest London
La fin de la neutralité d’Internet et la poussé vers la censure
vendredi 15 - 21h56
de : Andre Damon
1 commentaire
Les geignards, députés En marche pas assez payés !
vendredi 15 - 20h07
de : JO
1 commentaire
Les faucheurs ont semé du blé chez LIMAGRAIN
vendredi 15 - 18h53
de : Peillard JY
PALESTINE : Qui arrêtera les mains de l’Etat Hébreux terroriste ?
vendredi 15 - 17h29
de : JO
Tentative de suicide d’un enseignant en Dordogne
vendredi 15 - 15h40
de : Jean Roussie
2 commentaires
"petite-bourgeoisie marxiste" : insulte aux "cadres" syndicaux marxistes
jeudi 14 - 22h01
de : Christian Delarue
HONDURAS : Manifestation géante contre l’ingérence frauduleuse Nord-Américaine !
jeudi 14 - 18h36
de : JO
Migrants : De Menton à Nantes, regain de mobilisation sur fond de restrictions d’accès à l’asile
jeudi 14 - 17h38
Un million, dix jours, un siècle / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 14 - 10h16
de : Hdm
Hold-up social : comment le droit du travail a été démantelé en Europe, sans aucun bénéfice sur l’emploi et les gens
jeudi 14 - 07h15
de : jean 1
Ich bin ein banlieusard.
mercredi 13 - 20h44
de : L’iena rabbioso
Nouveau triomphe chaviste aux élections municipales du Venezuela
mardi 12 - 10h39
de : Thierry DERONNE
2 commentaires
« En un mot, anéantir tout ce qui ne rampera pas à nos pieds comme des chiens.  »
lundi 11 - 18h27
de : Louise Vallés
3 commentaires
Amazon : Pour livrer tous leurs colis, des livreurs anglais urinent dans des bouteilles en plastique
lundi 11 - 15h58
2 commentaires
APRÈS LA CATASTROPHE
lundi 11 - 14h13
de : Ernest London
HONDURAS :L’OEA pose ses conditions à l’opposition, pour cesser son ingérence ?
lundi 11 - 12h05
de : JO
Pendant que Macron organise son sommet climat, l’Etat continue de financer allègrement le réchauffement planétaire
lundi 11 - 11h36
de : jean 1
1 commentaire
HONDURAS : L’OPPOSITION DEMANDE L’ANNULATION DES ÉLECTIONS !
dimanche 10 - 16h50
POPULISME « people » : J HALLIDAY et LA CRÉTINISATION DES FOULES
dimanche 10 - 15h35
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Des cailloux dans les mains !
dimanche 10 - 11h36
de : LE BRIS RENE
À TRAVERS LES LIGNES
dimanche 10 - 11h12
de : Ernest London
Grèce : Pour le 9ème anniversaire de l’insurrection – Emeutes contre les assassins de l’Etat à Athènes et à Thessaloniqu
dimanche 10 - 10h20
de : jean 1
Anti-trump... vous êtes des antisémites !
dimanche 10 - 02h15
de : Philou’s Off
MANIFESTATION A PARIS : Nous sommes tous Palestiniens !
samedi 9 - 19h21
de : JO
GAZA : Halte au génocide Palestinien !
samedi 9 - 09h57
de : JO
"Tri" des migrants : les associations claquent la porte du ministère de l’Intérieur
samedi 9 - 09h57
Humus poème de Fabrice Selingant
samedi 9 - 02h43
de : le Rouge-gorge
INTERDIRE HYPERTEXTILE ET SEXYMANIA AUX FILLETTES
vendredi 8 - 22h27
de : Christian DELARUE
pleurer sur un tueur d’enfant...seul un journaleux peut le faire
vendredi 8 - 21h02
de : irae
PALESTINE ! Le Liban, les pays Arabes, appellent à d’importantes manifestations !
vendredi 8 - 16h57
de : JO
HONDURAS : Le Peuple uni contre la fraude ne saurait être vaincu !
vendredi 8 - 14h23
de : JO
Un roi sans divertissement.
jeudi 7 - 22h28
de : L’iena rabbioso
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire. Voltaire
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
LOI TRAVAIL : LE CONSEIL D’ÉTAT ANNULE LE DECRET SUR LE RÉFÉRENDUM D’ENTREPRISE + Conférence de presse (videos)
jeudi 7 décembre
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Conférence de presse du 8-12-2017 : Suite à la procédure engagée par une quarantaine de syndicats CGT contre les décrets d’application de la Loi Travail, la décision du Conseil d’Etat vient de tomber : le décret sur les référendum est annulé ! :) :: : Le point de vue de Fiordor Rilov, l’avocat des syndicats ayant engagé cette procédure, lors de l’audience publique du 4 décembre :: : Liste des syndicats CGT à l’initiative de cette démarche juridique : (...)
Lire la suite
Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
samedi 25 novembre
Souscription ici : https://www.helloasso.com/associati... C’est vraiment sympa, de lancer un journal... « Ben voilà, c’est comme d’hab’, les petits-bourgeois ont pris le contrôle du canard. » C’était un peu après, ça. Un peu après les débuts tonitruants de Moins Une, Laurent, plombier, syndicaliste, membre fondateur, tirait à vue sur les journaleux du collectif, confondus dans l’opprobre de la réaction, de la bourgeoisie, de l’intellectualisme (...)
Lire la suite
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite
Avec ses ordonnances Travail, Macron a réussi à nous refourguer… le CPE pour tous
dimanche 1er octobre
de Thomas Vampouille
Les ordonnances voulues par Emmanuel Macron pour réformer le code du travail facilitent sensiblement le licenciement d’un salarié en CDI ayant moins de deux ans d’ancienneté. Et les indemnités prévues ne sont pas lourdes. Finalement, Marianne a calculé que cela revient au même que le fameux CPE que la rue avait fait enterrer. En pire, même… C’est la ministre du Travail elle-même qui nous mis la puce à l’oreille. Si vous ne l’avez pas vu, Muriel Pénicaud (...)
Lire la suite
Travail : ton univers impitoyable - Cash investigation (video intégrale)
jeudi 28 septembre
Les enquêtes de l’émission présentée par Élise Lucet se sont concentrées sur Lidl France et Free, mettant en avant la souffrance au travail et les licenciements avec des séquences parfois choquantes.
Lire la suite
Oui tous ensemble le 28 septembre avec les retraité-e-s
jeudi 28 septembre
de UCR Union Confédéral des Retraités
Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre. Haro sur le pouvoir d’achat des retraités Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière (...)
Lire la suite