Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

ELECTIONS 2007 : DANGER POUR LA DEMOCRATIE ! (video)
de : Paris
dimanche 1er avril 2007 - 00h33 - Signaler aux modérateurs
8 commentaires
JPEG - 12.2 ko

En avril 2007, le glas de la démocratie sonnera si nous, population française, quelle que soit notre sensibilité politique, ne défendons pas notre droit à voter ! Il faut agir et agir vite !

Il est essentiel, avant de commencer, de savoir qu’il ne s’agît pas d’un appel de passéïstes. De nombreux informaticiens, internautes et autres personnes utilisant et maniant l’électronique nous mettent en garde contre l’ordinavote.

1) Les ordinavotes :

Nous sommes, en France, dans un régime de démocratie représentative, c’est à dire un régime politique où le peuple exerce sa souveraineté par représentants interposés. Si, lors des élections, qui sont le moment où le peuple exprime sa volonté et désigne ses représentants, le peuple est absent et un contrôle opaque sur les élections est assuré par quelques firmes privées, nous ne sommes alors plus du tout en société démocratique. Cela fait quelques années que petit à petit le pouvoir nous échappe. Aujourd’hui, il est en train de nous échapper complètement et de passer entre les mains de gros groupes financiers et industriels, en accord avec les politiques menées par les gouvernements successifs. De ce pouvoir, il nous reste finalement bien peu de choses.

Mais il nous reste quelque chose. Quelque chose de très important pour lequel nous nous sommes battus en 1789, pour lequel nous avons été tués, quelque chose qui nous permet d’avoir encore la possibilité de sortir de situation graves : les élections. La France est un des pays qui s’exprime le moins souvent par vote : deux fois tous les cinq ans, pas de quoi pavoiser. Mais ce n’est opas pour autant que l’on doit accepter que l’on nous confisque totalement ce droit fondamental que nous avons acquis de dure lutte, au prix du sang. Au contraire, nous devons renforcer la démocratie et exiger d’avoir un rôle plus actif dans notre société.

Pourtant nous n’en prenons pas le chemin et notre démocratie ne s’est jamais aussi mal portée. Il est essentiel que nous réagissions, quelque soit notre sensibilité politique, et que nous ne nous laissons pas être privé de la démocratie, du peu que nous nous exprimons par voie des urnes.

Nicolas Sarkozy a, unilatéralement et dans le plus grand secret, décidé d’installer des ordinateurs à voter (qu’on appellera des ordinavotes pour aller plus vite) dans 1 500 bureaux de vote à travers 70 villes de plus de 3 500 habitants en France (Le Havre, Le Mans, Brest, Boulogne-Billancourt, Lorient, Mulhouse, Bourges, Nevers, Antony, Chaville, Ville d’Avray, Colombes, Suresnes, Bagnolet, Aulnay-sous-bois, Rosny, Montereau Fault Yonne, Saint-Chamond, St-Laurent du Var, Reims, Issy Les Moulinaux, Villeneuve-Loubet, Valbonne, Vence, Mandelieu, Mougins, Juvignac, Villeneuve-lès-Béziers, Valras, Mimizan, Les Herbiers,....). Plus d’un million de français seraient appelés à voter par le biais des ordinavotes.

Or plusieurs problèmes se posent. Prenons-les dans l’ordre :

a) Population écartée :

Le droit de vote, c’est nous, la population, qui nous sommes battus pour l’avoir en 1789. Il est l’une des principales revendications du peuple de France pendant la révolution française, donc la modification du système de vote, c’est nous qui aurions dû la décider, et si nous déléguons les élus pour nous représenter (puisque nous sommes dans une démocratie représentative et non participative), nous aurions dû à ce moment-là être consultés dans le cadre d’un référendum sur la question d’une modification du système de vote or nous n’avons été consultés à aucun moment, nous, que les élections concernent au 1er chef. Ca s’est décidé dans notre dos. Comme si cela ne nous concernait pas mais que cela concernait uniquement Monsieur Sarkozy.

b) Machines à voter et privatisation des élections :

Dans les années 60, à la suite de fraudes électorales importantes, le gouvernement a décidé de trouver un autre système de vote. Alcatel, une entreprise privée, a été la première entreprise à proposer ses machines à voter. Elles étaient mécaniques. Les fraudes étaient possibles, mais encore facilement décelables. Les machines à voter sont abandonnées au bout de quelques années à cause de trop nombreuses failles. Dans les années 2 000, l’idée est reprise et plusieurs « nouvelles » entreprises privées décident d’introduire un nouveau type de machines à voter : les ordinateurs à voter. En France, ce sont trois entreprises agréées par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’intérieur, ministre des élections et futur candidat à l’élection présidentielle, qui fournissent, sur sa demande, les 70 villes d’ordinavotes. Ces trois ordinavotes :

1) « 2.07 » de la société hollandaise Nedap,(NEDerlandsche APparatenfabriek, société hollandaise, qui fournit par le biais de la société France-Elections 80 % des ordinavotes en France pour les élections de 2007)

2) « I-votronic » de la société états-unienne ES&S (Election System & Software)

3) « Point & Vote » de la société espagnole Indra Sistemas.

Outre les problèmes liés à la manière dont Nicolas Sarkozy a voulu imposer ces ordinavotes juste avant les élections présidentielles, il se pose aussi le problème du fait qu’il s’agît bien de privatiser le vote puisqu’il était public et contrôlé par vous et moi, et qu’avec les ordinavotes, il sera contrôlé par des technocrates appartenant à des entreprises privées. C’est un élément fondamental de la démocratie, de notre liberté qui nous est confisqué. On nous dit que l’on doit faire confiance, exactement comme on dit pour une procuration, mais cette fois sans connaître véritablement les personnes à qui l’on confie notre vote et sans aucune autre garantie d’honnêteté que des slogans publicitaires et des discours creux.

Et ce n’est pas tout : Les affichages de la campagne présidentielle seront assurés par Clear Channel, une société privée publicitaire texane pro-Bush et pro-colonialisme. Jusque là, c’était nous, la population, qui pouvions coller les affiches du candidat de notre choix en en faisant la demande dans les locaux du parti politique de notre choix.

Une nouvelle étape vers la confiscation du contrôle citoyen sur les élections, donc sur la démocratie !

Le 1er février 1999, dans le magazine Newsweek International, David Rockefeller, entre autres président et co-fondateur du Bilderberg Group et créateur de la Commission trilatérale, a déclaré « Quelque chose doit remplacer les gouvernements, et le pouvoir privé me semble l’entité adéquate pour le faire »

c) Les Etats-Unis, l’Irlande et les Pays-Bas :

Ces trois pays ont en commun d’avoir utilisé des ordinavotes et d’en être revenus. En effet, il a été démontré que les ordinavotes comportaient trop de failles permettant les fraudes et dans ces trois pays, les ordinavotes ont été retirés au profit du vote manuel, celui-là même que M. Sarkozy tente de faire disparaître en France

En effet, dans les codes électoraux de tout pays démocratique, il y a cinq points incontournables auxquels doit répondre tout système de vote : 1) Transparence 2) Confidentialité 3) Sincérité 4) Unicité 5) Anonymat

Les ordinavotes ne répondent de manière satisfaisante à aucun de ces cinq points.

Le vote manuel comporte des failles qu’il convient de corriger, c’est certain. Mais le vote manuel c’est 250 ans de maturité. Par exemple, l’urne transparente où l’on met notre enveloppe avec notre vote (urne qui permet de rendre impossible, car trop visible, les bourrage d’urnes) a été adoptée en 1988.

Les seuls points positifs des ordinavotes c’est que les résultats sont connus plus tôt (1h plus tôt… mais on se demande bien à quoi cela nous avancera-t-il de connaître les résultats une heure plus tôt ! Cela vaut-il la peine de perdre le contrôle citoyen sur les élections et changer radicalement de régime ? Rien n’est moins sûr). Ca fait moderne (est-ce une raison suffisante pour envoyer la démocratie à la poubelle ? Là non plus, rien n’est moins sûr).

Le reste est de la pure désinformation : ce n’est pas plus économique (l’achat et l’entretien des machines coûte beaucoup plus cher que la fabrication des fiches et des enveloppes utilisées pour le vote manuel), ce n’est pas plus écologique (une personne reçoit 42 kilos de prospectus par an dans sa boîte aux lettres. Cette même personne utilise près de deux grammes tous les cinq ans pour voter. Ce n’est pas le vote papier qui est le plus polluant.

Dans un ordinavote, il y a un programme qui décide du comportement de la machine Un programme, on peut lui faire faire ce qu’on veut. On peut faire un programme qui détourne un vote sur dix au profit d’un candidat le jour de l’élection et se comporte tout à fait normalement la veille des élections et les autres jours, afin que la fraude ne soit pas détectée. Surtout si l’on sait quand auront lieu ces élections, c’est un jeu d’enfant pour des informaticiens. Même un examen approfondi ne permet pas de détecter une fraude sur un ordinavote même si elle est effectuée par des informaticiens très chevronnés. La seule façon d’y parvenir, ce serait d’avoir les spécifications formelles du programme, mais c’est impossible car les ordinavotes sont protégés par le secret industriel. Il est donc absolument impossible de vérifier. Un représentant de France-Elections a d’ailleurs déclaré « Les résultats fournis par la machine à voter sont sûrs à 100 %. Ils n’ont donc pas besoin d’être vérifiés. ». Comme ça, la boucle est bouclée, que la population se le tienne pour dit, il n’y aura aucune vérification. Evidemment, France-Elections a tout intérêt à dire cela, c’est tout de même des machines de Nedap que lui distribue dont on parle. Il ne va pas dire qu’elles sont faillibles et même dangereuses pour la démocratie.

On utilise beaucoup l’informatique. En achetant quelque chose sur Internet, nous sommes prélevés sur notre compte, nous avons le moyen de vérifier dans le monde réel quelle a été l’action qui s’est déroulée suite à l’usage de l’informatique. S’il y a une erreur, si on est débité trois fois, on peut toujours demander à notre banque de nous rembourser les deux fois en trop. Avec le vote électronique, c’est impossible d’avoir l’assurance que notre vote a bien été au candidat que nous avons choisi ou qu’il a bien été comptabilisé, et il n’y a donc aucun recours possible, car aucune trace de la fraude. Les bureaux de vote utilisant l’ordinavote ne laisseront pas le choix aux électeurs car le code électoral interdit qu’il soit utilisé deux méthodes de vote dans un bureau de vote.

Là où le citoyen avait un contrôle total et transparent, on voudrait installer des ordinateurs dont même les informaticiens ne pourraient trouver des traces de fraudes s’il y en avait.

Une pétition est lancée sur le site http://recul-democratique.org , mais il nous faut également manifester pour exiger le retrait des ordinavotes de nos bureaux de vote pour le 1er et le 2ème tour des présidentielles, un débat national suivi d’un référendum sur la question après les élections. C’est à nous de décider si l’on veut changer le système de vote. Car le vote, c’est nous.

Il est déjà plus que problématique qu’on ait laissé un ministre de l’intérieur et ministre des élections être lui-même candidat à la présidentielle. Nous devons nous mobiliser et être sur nos gardes. N’oublions pas que cet homme a une soif démesurée de pouvoir et d’autorité. N’oublions pas deux choses qu’il a dites : "Je n’aurais qu’à traverser la rue pour prendre mes fonctions de président de la république" et (la promesse faite à France 3, le 18 mars 2007) "Toute cette direction, il faut la virer ! Je ne peux pas m’en occuper maintenant mais vous ne perdez rien pour attendre. Ca ne va pas tarder !"

Cet homme est convaincu qu’il va revenir, cet homme a introduit de manière unilatérale les ordinavotes, sans consulter la population. Il est légitime de se demander si cet homme ne s’est pas assuré de gagner avant qu’il ne soit officiellement candidat. Il est désormais simple citoyen.

Nous demandons à son remplaçant, François Baroin de retirer ces machines jusqu’après les élections, un débat populaire et un référendum.

http://recul-democratique.org (il y a aussi une pétition sur ce site)

http://www.sciences.univ-nantes.fr/...

http://soumission.sociale.over-blog...

http://itpolicy.princeton.edu/voting/

http://www.marianne2007.info/Inquie...

http://www.agoravox.fr/mot.php3 ?id...

Et sur le ton humoristique :

http://www.dailymotion.com/video/x1...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Il faut retirer nous-mêmes les machines à voter des lieux de vote (ne pas les voler et ne pas les casser : on les rendra, plus tard, à leurs fabricants)
1er avril 2007 - 10h14

Bonjour,

Encore un abus de pouvoir, encore l’impuissance des citoyens, encore l’injustice...

Cherchez la source dans la Constitution, tout est verrouillé là : c’est à nous de l’écrire, et surtout pas aux hommes de pouvoir, vous connaissez ma thèse.

Tout ça est largement de notre faute : notre apathie, notre docilité, notre gentillesse et notre tolérance, en réaction à l’oppression, sont la cause principale de cette oppression.

Montesquieu le disait fort bien, il y a déjà longtemps :

"C’est une expérience éternelle, que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser ; il va jusqu’à ce qu’il trouve des limites. Qui le dirait ! la vertu même a besoin de limites. Pour qu’on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir."

Mais les hommes au pouvoir ont bien compris la formule magique de Montesquieu et ce qu’elle a de dangereux pour eux... Alors, ils ont trouvé une parade formidable : ils écrivent eux-mêmes la Constitution censée limiter leurs pouvoirs, — en criant sur tous les toits que c’est leur rôle naturel de le faire, alors qu’ils sont précisément les seuls à qui il faut l’interdire à tout prix —, ce qui leur permet évidemment de ne prévoir que des contrôles simulés et des sanctions factices.

Je n’insiste pas ; voyez ma synthèse récente là-dessus (Pour un peuple constituant et vigilant). Si vous la trouvez utile pour inquiéter les pouvoirs, aidez-moi à en débattre publiquement en interpellant les journalistes pour qu’ils interpellent eux-mêmes les politiciens sur les vrais sujets, ceux qui importent le plus pour nous tous et que les politiciens de métier évitent soigneusement (SOS journaliste en panne : réservoir à questions citoyennes impertinentes).

Quant au vote électronique, imposé par les cratocrates sans l’accord des citoyens, il faut retirer nous-mêmes les machines à voter des lieux de vote, manu militari (ne pas les voler et ne pas les casser : on les rendra, plus tard, à leurs fabricants :o).

Rappel :

Article 35 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793 :
"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."

Étienne

http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Liens.php

(Vous pouvez m’écrire à etienne.chouard@free.fr)



Le vote électronique en France : opaque et invérifiable
1er avril 2007 - 10h19 - Posté par

J’ai oublié de vous signaler ce billet de blog, où l’on peut lire le rapport de
Chantal Enguehard :

http://etienne.chouard.free.fr/Euro...

Amicalement.

Étienne.


Il faut retirer nous-mêmes les machines à voter des lieux de vote (ne pas les voler et ne pas les casser : on les rendra, plus tard, à leurs fabricants)
1er avril 2007 - 13h48 - Posté par

es villes ont-elles été choisies selon des critères particuliers ?


Il faut retirer nous-mêmes les machines à voter des lieux de vote (ne pas les voler et ne pas les casser : on les rendra, plus tard, à leurs fabricants)
1er avril 2007 - 13h51 - Posté par

Faut-il refuser de voter tout en faisant acte de présence"déterminé" ?


Il faut retirer nous-mêmes les machines à voter des lieux de vote (ne pas les voler et ne pas les casser : on les rendra, plus tard, à leurs fabricants)
2 avril 2007 - 10h29 - Posté par

Ma commune (UMP) , 6500 habitants vient de faire l’acquisition de machines pour 3 900 €.
Dépense inconsidérée et bien sûr les voisins rencontrés sont tous contre : aucune confiance !!!

Une habitante de Courdimanche dans le Val d’Oise


ELECTIONS 2007 : DANGER POUR LA DEMOCRATIE ! (video)
1er avril 2007 - 16h51

Je suis ingénieur en informatique et c’est évident que le jour où l’on vote tous comme ça c’est fini. Ce sera le parti au gouvernement qui le restera pour l’éternité. C’est pour ça que je serai pour une fois que le front national sera passé ;-)



ELECTIONS 2007 : DANGER POUR LA DEMOCRATIE ! (video)
1er avril 2007 - 18h00

Selon des rumeurs insistantes et convergentes recueillies auprès des QG de campagne des trois premiers candidats, les données brutes des sondages, depuis plusieurs semaines, donneraient Ségolène Royal vainqueur au second tour contre Nicolas Sarkozy.

Les annonces de victoire de Nicolas Sarkozy procèderaient donc de redressements faits à la main par les instituts.

Problème : les Français accordent désormais tellement d’importance aux sondages que l’annonce d’un passage en tête de Ségolène Royal aurait des effets indéniables sur le scrutin (pensent les sondeurs). Aucun institut n’ose être le premier à annoncer Ségolène Royal en tête...

Mais on connaît ces chiffres rue d’Enghien, ce qui explique une certaine nervosité...
Répondre à cette brève



ELECTIONS 2007 : DANGER POUR LA DEMOCRATIE ! (video)
1er avril 2007 - 23h02

Pétition pour le maintien du vote papier
http://www.recul-democratique.org/

Actuellement 34937 signatures !

Alerte, machines à voter !
Mobilisation sur la Toile, emballement annoncé
http://www.bigbangblog.net/article....

Ca commence souvent comme ça : un, puis deux, puis trois messages, et on sait qu’une lame de fond est en train de déferler.

Et c’est le cas. Je l’avoue, ça m’avait échappé, mais la mobilisation bat son plein sur la Toile contre les machines à voter. L’alerte a aussi échappé pour l’instant à la plupart des médias traditionnels (à quelques exceptions, comme celle, discrète du Monde qui annonçait également que les Etats-Unis font marche arrière) mais ça ne va pas durer. Ma grenouille personnelle annonce un emballement force 8 dans les quinze jours qui viennent. On prend les paris ?

Espérons que sa grenouille ait raison !

Parlez en autour de vous, faites connaitre la pétition...






Communiqué conjoint des syndicats de l’éducation CGT, CNT et Sud sur les arrestations et les humiliations subies par deu
mardi 17 - 07h38
de : jean 1
Interview d’Eric Beynel (Solidaires) : « Nous sommes dans la construction d’un appel unitaire en novembre. »
lundi 16 - 18h37
Manifestation des victimes de l’amiante
lundi 16 - 15h38
de : blanval
NOUS NE FERONS PAS MARCHE ARRIÈRE - Lutte contre la frontière franco-italienne à Vintimille
lundi 16 - 11h46
de : Ernest London
Socialisons l’espace économique !
dimanche 15 - 22h19
de : LE BRIS RENE
Soutenons le combat de Georges Abdallah !
dimanche 15 - 21h33
de : [Tien/1] Bagnolet
Retour vers le passé
dimanche 15 - 11h21
de : Irae
CGT : syndicat nucléaire.
samedi 14 - 23h29
de : L’iena rabbioso
5 commentaires
Objet de luxe 1 santé zéro
samedi 14 - 12h22
de : Irae
1 commentaire
LES PRÉDATEURS DU BÉTON : Enquête sur la multinationale Vinci
samedi 14 - 07h11
de : Ernest London
Ordonnances Macron Mobilisons nous le 19 octobre !!
vendredi 13 - 12h47
de : La CGT
2 commentaires
Ne jamais lâcher le fil de l’eau
vendredi 13 - 11h18
de : Jean-Luc Mélenchon
Pourquoi le drapeau européen est-il bleu avec 12 étoiles dorées en cercle ?
vendredi 13 - 11h13
de : Philippe Vandel
3 commentaires
Conflit d’intérêts : cette décision de la ministre Agnès Buzyn qui a bien fait les affaires de son mari
vendredi 13 - 11h09
de : Étienne Girard
Pétition : Procès en appel de Frédéric (4 mois ferme en 1ère instance)
vendredi 13 - 10h44
Le Média appartiendra à ses « socios »… c’est-à-dire nous !
vendredi 13 - 01h45
de : Pierrick Tillet
2 commentaires
Les médicaments génériques, c’est de la merde. Preuve par le lévothyrox
vendredi 13 - 00h47
de : André
Encore un suicide d’un camarade Goodyear, le 16ème... FAUT QUE CELA CESSE .....
jeudi 12 - 23h40
de : Mickael Wamen
4 commentaires
François Fillon placé sous le statut de témoin assisté pour "escroquerie aggravée" dans le PenelopeGate
jeudi 12 - 22h16
VIDÉO - Cattenom : des militants de Greenpeace ont pénétré tôt ce matin dans l’enceinte de la centrale nucléaire
jeudi 12 - 22h07
de : Thomas Jeangeorge
1 commentaire
Radio Palestina Libération RPL, l’actualité de la question palestinienne
jeudi 12 - 19h44
de : Palestine Solidarite
La torture est de retour en Turquie
jeudi 12 - 18h54
"Abruti" : Trump choque son administration en voulant décupler les têtes nucléaires
jeudi 12 - 17h12
Un peu de respect, bordel de merde !
jeudi 12 - 15h04
de : Jean ORTIZ
Définissez objet de luxe vous avez une heure
jeudi 12 - 14h56
de : Irae
Venezuela : Silence des médias sur les élections régionales
jeudi 12 - 12h40
de : JO-DEZ
1 commentaire
Propagande / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 12 - 09h56
de : Hdm
Echanges autour de la condition des agriculteurs (28 oct. 2017)
jeudi 12 - 09h46
de : Collectif d’agriculteurs contre les normes
LE MÉDIA : SOIRÉE DE LANCEMENT (video)
jeudi 12 - 00h59
MACRON TIENT DEBOUT GRÂCE À NOS DIVISIONS ! ALORS ? PRENONS NOTRE UNITÉ ET NOS ACTIONS EN MAIN !
jeudi 12 - 00h44
de : Sept Jours Debout
Procès-bâillon : Areva déboutée, les antinucléaires relaxés
mercredi 11 - 21h33
de : elian
Merci qui
mercredi 11 - 19h28
Le président de la République ne peut imposer à la France un emblème confessionnel
mercredi 11 - 14h21
de : Jean-Luc Mélenchon
Aude Lancelin : "Les milliardaires ont fait leur marché dans les médias avec la complicité du politique" (video)
mercredi 11 - 13h51
Et maintenant, il faut que les facs bougent !
mercredi 11 - 11h32
de : Jean-Luc Mélenchon
Quelles croquettes pour nos bêtes ? (video)
mercredi 11 - 01h50
les riches névrosés du temps perdu !
mardi 10 - 23h19
de : LE BRIS RENE
1 commentaire
Forum social mondial antinucléaire Paris 2-5 Novembre
mardi 10 - 20h15
de : iwou
AVEC LE 10 OCTOBRE L’UNITÉ PROGRESSE FAISONS LA GRANDIR ENCORE !
mardi 10 - 11h42
de : Sept Jours Début
Coincée dans le magasin, une salariée est ensuite licenciée
mardi 10 - 10h54
de : David Namias

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Ceux qui aiment marcher en rangs sur une musique : ce ne peut être que par erreur qu'ils ont reçu un cerveau, une moelle épinière leur suffirait amplement. Albert Einstein
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite
Avec ses ordonnances Travail, Macron a réussi à nous refourguer… le CPE pour tous
dimanche 1er octobre
de Thomas Vampouille
Les ordonnances voulues par Emmanuel Macron pour réformer le code du travail facilitent sensiblement le licenciement d’un salarié en CDI ayant moins de deux ans d’ancienneté. Et les indemnités prévues ne sont pas lourdes. Finalement, Marianne a calculé que cela revient au même que le fameux CPE que la rue avait fait enterrer. En pire, même… C’est la ministre du Travail elle-même qui nous mis la puce à l’oreille. Si vous ne l’avez pas vu, Muriel Pénicaud (...)
Lire la suite
Travail : ton univers impitoyable - Cash investigation (video intégrale)
jeudi 28 septembre
Les enquêtes de l’émission présentée par Élise Lucet se sont concentrées sur Lidl France et Free, mettant en avant la souffrance au travail et les licenciements avec des séquences parfois choquantes.
Lire la suite
Oui tous ensemble le 28 septembre avec les retraité-e-s
jeudi 28 septembre
de UCR Union Confédéral des Retraités
Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre. Haro sur le pouvoir d’achat des retraités Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière (...)
Lire la suite
Soutenez la création d’un nouveau média citoyen (video)
mardi 26 septembre
2 commentaires
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/media-citoyen Quand l’information et la culture sont trop souvent traitées comme des marchandises, quel rôle les citoyen·ne·s peuvent-ils encore jouer pour faire vivre le pluralisme et le débat ? Cette question appelle une réponse qui ne saurait attendre. Un peu partout, des millions de gens s’investissent et agissent sur leur quotidien sans attendre le bon vouloir des pouvoirs publics et à contre-courant des puissances (...)
Lire la suite
Marche du 23 septembre contre le coup d’État social (vidéo)
dimanche 24 septembre
de Jean-Luc Mélenchon
Le samedi 23 septembre 2017, 150 000 personnes se sont rassemblées place de la République pour s’opposer au coup d’État social d’Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon a expliqué que la bataille contre les ordonnances de Macron ne faisait que commencer et a appelé la jeunesse à se mobiliser. Il a lancé un appel aux organisations syndicales pour qu’elles prennent la tête d’une ample mobilisation à laquelle les insoumis apporteront leur (...)
Lire la suite