Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy


de : Bellaciao
dimanche 29 avril 2007 - 19h36 - Signaler aux modérateurs
45 commentaires
JPEG - 79 ko

Le résultat du premier tour des élections françaises qui, le 22 avril dernier, a porté au second tour qui aura lieu le 6 mai, Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal – Sarko et Ségo, comme on dit ici – suggère de nombreuses considérations.

La première, servie à toutes les sauces avec empressement par ceux qui font la propagande de ce que l’on appelait à une autre époque le "crétinisme parlementaire", c’est que le taux de participation aux élections a été de 85%.

Pour retrouver un pourcentage aussi élevé, il faut revenir en arrière de plus de quarante ans, en 1965, quand De Gaulle sortit vainqueur, contre Mitterrand, des premières (mise à part l’ "élection" de Louis Napoléon, alias Napoléon III, en 1948) élections présidentielles à suffrage universel direct en France.

Il s’agirait d’un important signal de vitalité du système démocratique bourgeois, celui de la démocratie indirecte : dommage que l’éloignement entre les électeurs et les élus, entre les citoyens et les institutions qui les représentent, entre "politique" et société soit resté le même, de toute évidence.

En réalité ils sont, nous sommes, nombreux à vouloir croire, à nous raccrocher à n’importe quelle bouée de sauvetage qui, tel le petit théâtre médiatique électoral, soit susceptible de fournir une illusion de changement, un rêve d’amélioration, une promesse de survie dans une société plus injuste que jamais.

Le système électoral des pays de l’Union Européenne, y compris celui de la France, ressemble de plus en plus à celui du Big Brother américain, système majoritaire qui voit s’alterner au gouvernement « démocrates » et « conservateurs », en réalité un groupe d’intérêts et un autre groupe d’intérêts, ou lobbies.

La présidentielle à deux tours ressemble aux élections primaires : le premier tour sert à donner aux électeurs l’illusion de choisir, de s’exprimer, de compter, si ce n’est qu’on les bombarde de sombres prévisions au cas où ils n’exprimeraient pas tout de suite un « vote utile », c’est-à-dire exprimé en faveur de l’un des deux candidats des lobbies évoqués ci-dessus.

Une deuxième considération est celle de la bonne tenue du front néofasciste, xénophobe et raciste mené par l’imputrescible Le Pen : en effet, si l’on additionne ses voix à celles de de Villiers qui ne s’était pas présenté aux précédentes élections présidentielles, l’on n’est pas loin des 5 millions que totalisait en 2002 le vieux borgne.

Une donnée qui n’étonne pas, si l’on considère que le processus de précarisation et de marginalisation de millions et de millions de citoyens continue et s’accroît, provoquant, en même temps, un véritable recul idéologique grâce à la destruction de valeurs populaires traditionnelles telles que la solidarité ou la conscience collective, et la recherche d’un bouc émissaire – l’immigré, le « délinquant », le jeune des banlieues – à qui en attribuer la responsabilité.

La troisième considération est celle de la chute impressionnante des consensus recueillis par la gauche, toute la gauche, dans ses deux composantes historiques que l’on a désormais coutume de définir « modérée » et « radicale » (les socio démocrates et les communistes du siècle dernier) : elle a obtenu moins de 37% des voix, son niveau le plus bas depuis 1969.

Si l’on pense à la capacité de la gauche radicale à se mettre à la tête du rassemblement contre le Traité Constitutionnel Européen, l’amenant à la victoire au référendum de 2005, ou à sa capacité à guider le soulèvement contre le énième contrat de travail bidon, le CPE, ayant abouti au retrait de la loi par le gouvernement, il y a de quoi être déconcerté.

Les trois mini formations trotskystes qui en 2002 avaient obtenu plus de 10% des suffrages ont vu leur pourcentage diminuer presque de moitié, la candidate des Verts a obtenu moins de 600 000 voix et, malgré la force des médias, seuls 500 000 électeurs ont choisi le « paysan » Bové.

La candidate de la Gauche populaire anti-libérale, Marie-George Buffet, malgré une campagne intelligente qui a soulevé beaucoup d’enthousiasme, n’est pas allée au-delà des 2% avec ses 700 000 voix : nous sommes loin de 1981 où le représentant du vieux PCF, troisième parti français en nombre d’inscrits (134 000) en 2006, avait obtenu prés de 16% des voix quand Mitterrand l’emporta au second tour.

La quatrième considération c’est que seuls 2 000 000 de voix séparent Sarkozy, qui a axé sa campagne sur la récupération de l’électorat néofasciste, de Royal, qui a proposé un modèle néolibéral à peine tempéré d’un soupçon de social-démocratie d’inspiration blairienne.

Il ne sera pas facile pour l’inspiratrice du slogan « La France présidente » de convaincre les plus de 3 000 000 d’électeurs de la gauche radicale qu’il convient de voter pour elle, étant donnée l’absence de tout élément de « gauche » dans son programme alors qu’il est évident que le programme de Sarkozy est parfaitement adapté pour représenter les idées des presque 5 000 000 d’électeurs néofascistes.

Une cinquième considération, elle aussi largement présente dans les « analyses » du vote qui circulent sur les médias, c’est que 7 millions d’électeurs ont choisi Bayrou, le « provincial », leader du second parti de droite « modérée » qui a axé sa campagne électorale sur la nécessité de dépasser la division, désormais inexistante selon lui, entre gauche et droite et de parvenir à une sorte de « Grosse Koalition ».

Le Centre redevient le mot magique en Europe, recyclage inattendu du langage politique du lointain et oublié Zentrum de la République de Weimar et du plus récent « Centro » chrétien démocrate qui a gouverné l’Italie de l’après-guerre pendant plus de quarante ans, s’alliant, selon les périodes et les opportunités, avec les néofascistes du MSI ou les socialistes du PSI et en réussissant à obtenir le soutien du PCI de 1976 à 1979 dans plus d’un gouvernement de « solidarité nationale » présidé par l’ineffable Andreotti.

Quoiqu’il advienne au second tour – où il va de soi qu’il faut voter contre Sarkozy – les problèmes posés à la gauche sont immenses : une victoire de Sarkozy accélèrerait la fascisation de l’état et son alignement sur les valeurs des « néocons » américains, tandis qu’une victoire (clairement préférable, naturellement, à celle de Sarkozy) de Royal, représentante d’une sorte de néolibéralisme « de gauche » serait en tout cas lourdement conditionnée par la contribution du catholique Bayrou.

Dernière considération : sur le résultat du vote à gauche ont pesé le réflexe identitaire des mini partis trotskystes, l’attitude des Perreux, Villiers, Braouzec, Zarka et des Martelli du PCF, celle de Autain, le côté « personnage » de Bové, l’inconsistance des Verts et de leur représentante et enfin l’incapacité générale à élaborer un projet alternatif de société doté de jambes suffisamment robustes pour le soutenir.

L’espoir, c’est que le congrès extraordinaire annoncé par le PCF ainsi que d’autres initiatives soient enfin le signe du début d’une inversion de tendance qui puisse substituer à la division des forces de progrès l’union des forces disponibles à le réaliser et à la subalternité à la culture dominante une autonomie retrouvée et renouvelée des classes opprimées et de leurs alliés.

Collectif Bellaciao
29 avril 2007



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
29 avril 2007 - 20h03

Parce qu’il n’est pas nécessaire d’être très intelligents.



Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
29 avril 2007 - 20h26 - Posté par

OK BELLACIAO je voterai contre Sarko mais c’est vraiment parce que tu me le demandes et que depuis que je vais sur ton site tu as changé ma vie. Ces échanges avec tous ces braves gens ces militants sincères on se sent plus fort. Il faudrait que le journal l’Humanité s’en inspire...........et que celui -ci devienne lisible pour des milliers de gens. On parle de leurs problèmes mais très peu le lise, y a un problème ?


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 09h49 - Posté par

Franchement là tu exagères je n’ai plus lu l’HUMA de 1990 à janvier 2005 (je n’était plus au PCF) depuis j’ai repris ma place et le suis abonné à l’HUMA quotidienne. Avant j’avais l’impression de l’avoir lu avant de l’ouvrir ce n’est plus le cas maintenant Je crois qu’il faut ici saluer le BON BOULOT que fait toute l’équipe de L’HUMA


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
29 avril 2007 - 20h08

Deux alternatives sont proposées aux communistes :

1 soit changer la vie

2 soit changer de nom.

laquelle paraît la plus utile ?

1ère proposition par MGB

2ème proposition des unitaires, des bovidés et de Bob Hue.

Le Renard Rouge



Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
29 avril 2007 - 20h33 - Posté par

Garder le cap et le combat, mais je pense qu’il faut effectivement changer de nom, malheureusement ce nom est devenu un handicap insurmontable. Allez le débat est commencé, réfléchissons ensemble.


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
29 avril 2007 - 21h16 - Posté par

Je ne suis pas d’accord , ça me fait penser aux autres partis tels l’UMP, ancien RPR ancien je ne sais plus quoi , lui même ancien autre chose , enfin tous ces "partis", voire ces personnes (tels sarkozy ou Bayrou) qui n’assument ni bilan, ni passé , ni histoire , et peuvent, grâce à des tricheries et des trous de mémoires se faire passer pour des nouveautés ...faisant par exemple oublier que "leurs ancêtres politiques" détestaient Jaurès ou qu’ils nous viennent d’une partie de cette droite qui n’hésita pas à collaborer avec les Allemands ou fut à l’origine des masacres coloniaux ...
Le PCF a le mérite d’assumer son passé , tout son passé , son bilan , en bien ou en mal et il en a que plus de mérite .Pourtant, il peut se targuer de n’avoir pas de sang sur les mains .

Je crois qu’il ne faut pas se laisser entrainer ds des considérations de "nom", c’est, à mon avis un faux problème ...personne n’accuse la droite française actuelle de tous les crimes commis par des dictatures de droite , elle n’assume pas , non plus, le bilan meurtrier du capitalisme mondial , passant de l’esclavage , à la colonisation, les guerres , famines etc etc etc

Alors même si c’est vrai que le "communisme" est entâché par ce qui s’est passé à l’Est, beaucoup, aujourd’hui et par le passé ont mis dans ce terme, les valeurs de solidarité , de partage , de fraternité et ils ne sont pas responsables des crimes de Staline .Ils ont portés et portent des luttent qui ont fait de la France un pays certainement plus vivable que bien d’autres.
Les services publics , la sécurité sociale sont aussi, quelquepart ,des portions de "communisme" , aujourd’hui directement menacés par Sarkozy.

Marjo


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 17h30 - Posté par

a Marjo
strictement d’un point de vue historique : vous semblez oublier qu’en I940 le parti n’a pas demandé
de résister aux allemands. Bien au contraire. Ce n’est qu’aprés l’invasion de la Russie que le parti est entré dans la lutte en I941 et à ce moment là de façon totale et efficace. Quansd à n’avoir pas de sang sur les mains c’est encore une erreur historique : personne ne peut nier les agiçssements de Staline et suivants et ceux plus récents de Pol pot et autres.


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
10 mai 2007 - 06h49 - Posté par

Marjo a raison : le PCFrançais n’a pas de sang sur les mains. Staline et Pol Pot n’étaient pas français que je sache. Ils sont juste la preuve que les plus beaux idéaux peuvent toujours être récupérés par des dictateurs à des fins de pouvoir personnel ou de délire sanguinaire et tragiquement pervertis, s’il n’y a pas de garde fou ni de vrai contrôle démocratique, selon la période historique et les circonstances plus ou moins difficiles de tel ou tel pays.

Mais c’est grave, et tous les partis communistes du monde en subissent encore les conséquences, car l’image du communisme a été défiguré et cela a donné et donne encore l’occasion au camp capitaliste de surfer sur un anticommunisme primaire et un dénigrement systématique qui a toujours porté plus ou moins ses fruits et pas que chez les gens les moins politisés.

Si le PCF n’avait pas tant tardé à faire une critique lucide sur les problèmes du socialisme soviétique sous prétexte qu’on risquait de l’affaiblir alors que le vers était dans le fruit depuis déjà longtemps nous n’en serions pas là.

D’autant plus que le PCF ne s’est pas assez attaché à démontrer que le stalinisme n’est pas le communisme et Pol Pot encore moins. En tout cas cela n’a pas été fait clairement d’un point de vue pédagogique et ethique vis à vis des masses populaires qui sont la raison d’être du PCF.

Avons nous seulement réalisé le traumatisme que ce désastre a été pour les peuples du monde qui ont tant espéré.

Je ne crois pas qu’il faille supprimer le mot communiste pour autant.

Je crois qu’il va falloir, comme disait Marjo ou la Louve ou les deux, tout remettre à plat pour repartir d’un bon pied.

Réaffirmer et démontrer par des propositions et un programme clair et précis que le communisme est un humanisme qui n’a rien à voir avec le stalinisme et autre dictature dont on nous rebat les oreilles chaque fois que nous parlons de liberté de démocratie ou de telle ou telle conquête sociale.

Faire en sorte que notre voix porte médiatiquement parlant. Choisir les meilleurs intervenants. S’y préparer.

Ecrire un ouvrage qui clarifie tout ça. Contacter les économistes marxistes pour qu’ils démontrent que nos propositions sont possibles sans porter atteinte aux petites et moyennes entreprises.

Le Medef, Sarkosy et l’ultralibéralisme européen semblent avoir réussi à imposer l’idée que le partage équitable des richesses produites est une vieille idée poussiéreuse qui ne correspond plus au monde moderne et mènerait les pays européens à la ruine.

Que faisons nous pour démontrer que c’est faux ? Avec quels arguments clairs mais non simplistes
Comment s’y prendre pour que notre voix porte au delà de l’huma si peu lue et arrive jusqu’aux médias ?

Il s’agit bien aujourdh’ui plus que jamais d’un choix de société.

Il n’y a qu’à écouter Sarkosy. Sa retraite dorée est dans la continuité de son discours et participe à la manipulation des consciences pour le plus grand bonheur de la finance et du grand patronat :

L’indignation légitime et saine devant l’arrogance provocante des nantis face aux millions de chomeurs et aux salariés précaires qui ne peuvent même plus payer un loyer : ce n’est que de la
vulgaire et misérable jalousie mon cher, allons voyons !

La richesse de quelques uns côtoyant la misère moderne et la précarité du plus grand nombre (les classes moyennes tendent à disparaître pour entrer dans la précarité) c’est normal. C’est comme ça et pas autrement on ne peut y échapper. C’est une loi de la nature et voilà tout ! Sans parler de la dette, la fameuse dette ! (repris en coeur par les journalistes de tous poils) On se demande si ils ont la capacité de réfléchir et d’avoir du discernement. C’est leur métier pourtant !

Et combien de nos concitoyens aux vies broyées par cette machine infernale le croient ? Beaucoup trop encore.

C’est ça que Sarko et les siens appellent parler vrai.

A ce discours manipulateur basé sur l’esbrouffe le mensonge et la peur il faut opposer un discours adéquat précis argumenté et qui sorte des sentiers battus pour attirer l’attention et susciter la réflexion des consciences populaires habitées aujourd’hui par de lourdes régressions d’où un potentiel antilibéral difficile à libérer malgré le NON à la constitution européenne.

C’est qu’il a des ressources ce système libéral et capitaliste pour reprendre la main et se renouveler

Nous y arriverons à condition que le PCF en tant qu’outil du progrès social et humain, mette toute son intelligence, son énergie, sa bonne foi, sa lucidité, son humanisme révolutionnaire et fondamental, à s’extirper du carcan des habitudes routinières sclérosantes afin de devenir un PCF encore plus ouvert à la réflexion collective comme le montre ce site foisonnant, avec un projet précis de transformation économique et sociale sans oublier l’écologie.

Les forces militantes sont là et on sent bien qu’elles appellent et espèrent un renouveau qui revitalise et revivifie.

C’est l’absence de précision sur le projet de politique sociale économique et écologique de Ségolène ROYAL qui a permis l’élection de Sarkozy.

Maguy


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
29 avril 2007 - 21h59 - Posté par

Changer le nom serait probablement le mieux, car Staline a dégénéré le mouvement communiste. Il lui a porté un coup fatal complètement préjudiciable, parce qu’il n’a pensé qu’à sa poire. Pour vivre très longtemps, un parti, un mouvement se devrait de garder toujours à l’esprit vis à vis de ses adhérents, et de ses sympathisants un désir d’honnêteté et de clarté. Etre irréprochable, c’est encore la meilleure des armes !

Maintenant, il est clair que je ne veux absolument pas de Sarkozy pour la France, car la chasse aux gens de gauche, comme aux syndicats ne tardera pas à se mettre en place. Pour le coup, il y aura du monde qui ira grossir les rangs des chômeurs ! On mettra à la porte tous les syndiqués CGT/SUD/etc... ainsi que les communistes, LCR, verts !!!Qui pourrait bien empêcher Sarkozy de le faire ? La loi ? Mais il s’en fout ! Et avec son bras droit Fillon-le haineux, celui-ci finira le travail commencé ! Bordel, réveillez-vous ! Rien que d’y penser j’en tremble !

Cecilia aussi ! D’après l’agence Reuters, elle aurait quitté Sarkozy voilà une semaine ! POURQUOI ? Une autre femme ? Elle n’a pas su diriger sa campagne ? A cause du plan diabolique qui s’apprête d’assomer le pays, et qu’elle ne veut pas cautionner ?
Son père Pàl Sarkozy, s’est engagé à 20 ans (1948) dans la légion étrangère, et son grand père paternel était lieutenant de l’armée hongroise. Tiens, l’autoritarisme serait-il lui aussi génétique ?


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
1er mai 2007 - 19h22 - Posté par

je ne suis pas sur que changer de nom changera grand chose au niveau des attaques des médias et du patronat, car ce sont les idées qui sont à supprimer ;c’est vrai que le mot communisme traine aussi de lourdes gamelles et cela n’arrange pas, mais socialiste est déjà pris.
le PCF a encore 20 ou 22 députés à l’AN, c’est encore trop, c’est cela que nous devrons préserver.
par contre le rassemblement de la gauche antilbérale devient de plus en plus urgent vu le résultat du premier tour et il faut s’y atteler de nouveau.
amitiés
un camarade communiste qui ne veut pas lacher la rampe, continuons le combat


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
29 avril 2007 - 22h07

La meilleure façon de tordre le cou à l’anti-communisme découlant du totalitarisme des pays de l’Est tel que l’on entend encore dans cette campagne, c’est de donner à voir ce que nous sommes et notre projet. Ce que l’on demande haut et fort c’est plus de démocratie sociale, c’est donner au peuple la parole, c’est donner des droits et des pouvoirs aux salariés dans les entreprises c’est à l’opposé du stalinisme.
Quant à Sarko j’ai comme une impression que lui la démocratie il pourrait bien s’asseoir dessus ! Son autoritarisme est plus qu’inquiétant.
C’est pas le mot communisme qu’il faut jeter, mais c’est Sarko qu’il faut battre.
Il y a surtout un autre anti-communisme plus subtil, qui consiste à tout faire pour éliminer le PC pas parce qu’il serait sectaire, mais parce quoi qu’on en dise il représente une force politique et idéologique bien plus importante que ce qui est ressorti dans les urnes. C’est cela qui est dangereux pour Sarkozy et pour bien d’autres. C’est une des raisons pour lesquelles il faut garder le mot communisme, c’est un référent pour des millions de gens.

Aline



Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
29 avril 2007 - 22h09 - Posté par

Bien dit, Aline


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
29 avril 2007 - 22h56 - Posté par

Je ne suis pas d’accord, malgré que un de nos fusillés a crié vive le parti communiste Allemand.
Désolé le mot communiste a été sali irréversiblement. Je ne suis pas un rénovateur fossoyeur je suis tellement en colère que j’irais manifester devant la permanence de braouzec.
Effectivement pour moi les communistes et nos camarades de la résistance ça veut dire quelque chose Comme je l’ai promis je publierai la narration de l’homme à la poussette qui a transporté l’appel du 10 juillet 1940 car des soit disant historiens ont sali la mémoire de nos valeureux résistants.
Cela dit il faut bouger et prendre en charge les réalités et malheusement pour des millions de gens le mot communiste fait peur
Une anecdote j’ai été agressé l’autre jour avec l’huma dans les mains. Amitiés à tous


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 09h33 - Posté par

Garder communisme oui ; mais garder PCF ? Il y a incompatibilité entre fétichisme à un certain degré et pensée authentiquement dialectique. Puisque Patrick Le Hyaric dans l’HD insiste sur le terme "humaniste" pourquoi nous en priver ?

Sur la boite de lait écrémé, il y a écrit lait écrémé et celui qui veut du lait écrémé s’en saisit. Nous sommes un parti réellement humaniste puisque nous plaçons l’homme au coeur de notre réflexion. Que le terme humaniste apparaisse dans le nom du parti qui sortira du congrès extraordinaire, y aura -t-il crime en reniement ?

JP VEYTIZOUX


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
29 avril 2007 - 22h50

Ben... C’est bien tout ça. Je partage parfaitement cette analyse.

Sauf que, égoïstement - et maintenant je le revendique haut et fort - je considère ce qui est susceptible de changer positivement dans ma vie demain. Eh bien, je vous le dis : Sarkozy ou Royal, RIEN ! Pire, dans les deux cas...

Quelques repères fondamentaux : 52 ans ; a.- je suis handicapé suite à une carence congénitale du système pulmonaire, b.- le corolaire est que je suis atteint d’une maladie chronique évolutive irréversible, c.- je m’affirme tel que je suis - homosexuel.

Depuis que je vote, je me suis toujours prononcé en faveur du Parti Communiste, et quand il le fallait, j’appliquais la règle du "désistement".

J’appréhende volontairement les choses après Giscard d’Estaing et la création par ce dernier de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) ; j’esquiverai pour "économiser" les lignes, moult et moult saloperies en tout genre, mais je vais m’efforcer quand même de présenter mon comment et mon pourquoi.

A une certaine époque, afin de maintenir un niveau de ressource un peu inférieur au SMIC, il était possible de cumuler un pourcentage de cette AAH (CAF - Caisse d’Allocations Familiales) avec une pension d’invalidité (CPAM - Caisse Primaire D’’Assurance Maladie) ; sur directives de Martine Aubry (PS, à gauche ?) lorsqu’elle était ministre du bidule social, la CPAM est devenue prédominante sur la CAF, la fin du cumul partiel des deux prestations a été décrété.

Flot de conséquences : 40 % de ressources en moins, paupérisation dramatique et des allocataires et des pensionnés, ce qui aujourd’hui aboutit à 600 euros de ressources mensuelles pour tous !

CPAM prédominante signifie également encore plus d’obstacles à concrétiser une vie professionnelle puisque la sécu exerce un chantage perpétuel, etc...

De la même Aubry, pressions sur les COTOREP qui délibèrent sur le statut de Travailleur Handicapé et le réévaluent régulièrement. A l’origine une circulaire ministérielle à ces commissions d’octroyer une carte d’invalidité et le statut de TH à titre définitif lorsque "l’état de l’intéressé est irréversible ou non susceptible d’amélioration" - ce qui est mon cas de l’avis unanime de tous ceux qui ont eu à connaitre médicalement ou chirurgicalement de ma malformation et ma pathologie -
aussitôt contrée par une circulaire informelle contradictoire. Résultats pour moi-même : ma carte d’invalidité et mon TH sont désormais revus tous les 5 ans au lieu de 10 ans auparavant, propos humiliants et chantage à du président de la COTOREP en prime.

Passons sur les différences d’appréciations de la même chose par les médecins sécu, COTOREP, médecine du travail et les administrations...

Michel Rocard renflouait les ASSEDICs avec l’argent de l’AGEFIPH - argent des pénalités payées par les entreprises ne respectant pas le quota d’employés handicapés (et paradoxalement tout démontre qu’elles préfèrent cette solution !). Les fonds de l’AGEFIPH continuent à être ultra secrets et détournés, et pour cause, les éclopés ne sont pas les plus parés pour se défendre.

Conséquences : si un handicapé souhaite aménager son poste ou ses conditions de travail en fonction de ses difficultés, il doit mettre la main à la poche. Dans plus des trois quart des cas, il ne le peut pas (600 euros de ressources consenties), pour les autres, la famille, pour peu qu’elle dispose de quelques financements propres, y pourvoit...

Les règles de financement par l’AGEFIPH en cas de création d’entreprise (on rêve !) ou de sa propre activité sont aussi dures que les financements par recours bancaires, entre autre à l’égard des garanties et des cautions que peut apporter la personne handicapée...

Chacun connait les positions de l’une comme de l’autre quand à l’abord de l’homosexualité (et plus généralement des question de genres, de sexualités et de procréation qu’ils amalgament à souhait !).

A présent, je suis sur la touche sur tous les point de vue : trop vieux pour être "employable", trop déglingué pour des emplois pénibles, pas fiable pour un sou à cause des accès de pathos et des traitements. Et en plus pédé : ça n’est pas une parano, je l’entends tous les jours au coin de ma rue !

Tous les gouvernements qui se sont succédés depuis Mitterrand - toutes alternances confondues - ont fait injonction, sous des formes plus ou moins fallacieuses, aux personnes lourdement handicapées (et même gravement malades) de travailler tout en leur réduisant droits, ressources, prises en charge thérapeutiques et j’en oublie.

Pendant ce temps, les communistes co-géraient les affaires. Ont-ils protesté ? Je n’ai jamais rien entendu, ni constaté des actes qui eurent pu me faire penser qu’ils me soutenaient lorsqu’il participaient à la co-gérance. Et cela, au nom de la solidarité gouvernementale, pas de la solidarité avec le peuple ou les électeurs, c’est tout dire.

Le constat de la contradiction flagrante entre les paroles et promesses, passées comme présentes, et les actes antérieurs est patent et invariablement à bénéfice unilatéral (celui du capital, vous faut-il des exemples ?), il est valable pour tous ceux qui ont eu des responsabilités publiques, y compris pour MGB et Royal.

... alors oui, pire, dans les deux cas, je sais que mes ressources vont encore diminuer, que je vais continuer la même galère, avec en toile de fond, un horizon encore plus sombre, un avenir prévisible qui va passer de quinze jours à une semaine, voire moins.

Et que surtout, l’égoïsme individualiste (ou l’individualisme égoïste ?) de tous et de chacun, recroquevillé sur ses prétendus privilèges matériels ou non, rechignant à remettre en cause la moindre particule de ses misérables possessions si rassurantes, ne changera rien au fil des évènements, puisque pour ma part, faisant parti des dépossédés, je ne risque plus rien, excepté le droit de parler ou, à défaut, de gueuler !

Là, c’est bon, j’ai eu mon compte : je ne voterai ni pour l’un contre l’autre, ni pour l’autre par ce qu’elle ou il serait moins pire ou plus mieux. Je ne suis plus la victime, je n’armerai pas le bras qui va me saquer.
Et advienne que pourra - si c’est le pire, j’assume... et je ne dois pas être le seul ; à bon entendeur !

Julien - Nice.



Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 00h08 - Posté par

S’en sortir collectivement, mais pas laisser le choix au hasard ! Celui-là nous enfoncerait pour très longtemps, et il serait préjudiciable pour le plus grand nombre d’entre-nous ! Le moindre des maux, il y a des nuances tout de même, doit être préféré au chaos social, chaos total !


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 00h33 - Posté par

"S’en sortir collectivement," : facile celle-là ! Le problème dans le "collectif", c’est que moi je suis pas dans la bonne pioche et que ça dure depuis un certain temps...

Les leçons de morale à deux balles venant de qui est incapable de se retourner sur ses propres responsabilités : basta, capté ?

Et si c’est le chaos, tant pis : je n’en suis pas le responsable et j’ai largement payé pour ce que je ne dois pas... un peu plus un peu moins, nul n’est indispensable.

D’autant que, pour conclure, Royal présidente, ce sera(it) reculer pour mieux en prendre plein la gueule par la suite : elle ne tiendra évidemment aucune de ses promesses, les luttes machin-truc ne feront pas vraiment le poids devant la détermination des maîtres du monde.
Et après, je mesure déjà les rancœurs et les haines exacerbées jusqu’au sein des familles même pour pouvoir imaginer où ça va nous conduire.

On peut aussi pratiquer le déni et la trouille continuelle sur tout.

Julien.


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 01h29 - Posté par

O toi qui va nous défendre contre Sarko...

tu n’es pas obligé de lire les "lecons de morale"

tu fais comme tu veux...

evite juste d’être agressif ici...


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 21h35 - Posté par

Agressif ?!? Elle n’est pas mal aussi celle-là...

Sûrement qu’à force de prendre des coups sur la tronche, ça met sur la défensive ; de là à être agressif, ce ne sont que vos projections et interprétations. Il faudrait que toute vos discussions soient lisses... et entériner systématiquement toutes les propositions récurrentes depuis des décennies, dont le concret a démontré leur faillite.

J’ai le ventre vide (au sens propre) plus de 12 par jour depuis plusieurs années : vous avez déjà essayer ? Ventre affamé n’a point d’oreille, peut-être devriez-vous enfin vous mettre ça dans la tête.

Pleurnicher sur les Enfants de Don Quichotte ou les banlieues, c’est une chose - vivre ce qu’il vivent (en compagnie de milliers d’autres anonymes) en est une autre.

Ce qui me fait réagir sur ce forum (et d’autres), c’est cette naïveté feinte à se dire "ouf ! ce n’est pas encore moi, c’est l’autre, je n’ai pas été touché cette fois-ci, c’est pas ici mais juste à côté, mais soyons "solidaires" !". On rentre chez soi et on ferme les yeux.

A l’avènement d’Hitler (... mais c’est universellement vrai pour toutes les dictatures), certaines voix se sont élevé pour prévenir ceux qui suivraient les tziganes, les regards et les oreilles se sont détournées, idem en ce qui concerne les handicapés, les homosexuels, les ethnies considérées comme inférieures voire non humaines, puis les juifs.

C’est ainsi qu’un homme tardivement avisé a dit : "quand c’était le tour des tziganes, je n’ai rien fait, ..., quand c’était celui des juifs, je n’ai toujours rien fait, quand ça a été mon tour, il était trop tard.". Encore heureux pour lui, il est revenu des camps de concentrations pour pouvoir le dire !

Dans tout ce que je dis ou j’écris, je prétends que ce "trop là" est sur le seuil de la porte de beaucoup d’entre nous, que la plupart continuent à le nier du revers de la main en se masturbant les méninges avec ce qui peut adoucir ce qu’il perçoivent déjà.

La dernière en date, ici même, sur ce forum, c’est de soutenir qu’il vaut mieux s’abstenir de mélanger politique et syndicalisme le 1er mai ! Ah bon ? il n’y a rien en commun entre le monde du travail et la politique ? Ben, qu’on m’explique pourquoi tout a tourné autour du chômage avant les élections.

Beh non, je ne suis pas agressif, je me suis forgé mon opinion, je l’expose, je ne tiens pas compte des berceuses ni de la propension à l’angélisme et du prosélytisme qui les accompagne et les promeut.

Visiblement, ça provoque des démangeaisons ;-)

Julien.


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 02h17 - Posté par

"collectivement", ce mot est dit volontairement, parce que Sarkozy nous a chipé le "ensemble" !
tu vois comme ce mec bouffe à tous les rateliers, comment lui faire confiance, hein, dis, toi qui sait tant de choses ?

Tu vois, il va même jusqu’à vouloir "discuter" de la proportionnelle ! Et tout son programme est comme ça ! Tout à l’heure, si ça continue, je le vois bien s’emparer du programme d’Arlette Laguiller ! Je crois bien que pour le coup, je serais écroulée de rire ! Déjà que c’est le cas !


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 08h55 - Posté par
Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
29 avril 2007 - 23h17

Je suis de ceux qui pense qu’il ne faut pas changer de nom,Parti Communiste Français,c’est déjà

une identité, une voie,celle de vouloir la transformation de la société, aucun autre parti politique

n’est porteur de cette visée.

Notre renouveau, qui conditionne la transformation de toute la société française et au-delà, doit

venir de notre capacité à innover, à construire du "commun" dans une société qui individualise,

qui stigmatise, qui appauvrit, qui crée en permanence de la souffrance en aggravant les

inégalités et les haines.

Au-delà de la critique du mode de production, de ses transformations,il faut, à mon sens que

nous attachions à créer les cadres de nouvelles solidarités à partir d’un système de

reconnaissance et d’utilité sociale et humaine qui implique indistinctement tous les individus de

notre société,bref raviver des valeurs universelles.

C’est par des valeurs universelles et leur déclinaisons en terme de droits que la révolution

bourgeoise à triomphé des absolutismes et à pu faire évoluer la société.

Devant les exigences sociales, environnementales,de cohésion sociétale,nous,communistes

français, sommes parmi ceux qui peuvent faire profondément évoluer la pensée théorique

marxiste et lui donner des pratiques politiques nouvelles .Comme certains le disent aujourd’hui,

sachons dépasser le marxisme que l’on a enfermé depuis plus de cent ans dans des

cadres,ceux-ci doivent être revisité et aggrandis,notamment en ce qui concerne la prise et la

gestion du pouvoir au niveau de l’ETAT, de fait il convient de prendre plus en compte le citoyen

et l’individu.En effet, toutes les luttes depuis plus d’un siècle,sont des luttes d’émancipation

auxquelles nous participons activement et qui conduisent à qualifier et autonomiser toujours

plus l’individu et nous laissons le capitalisme, le libéralisme (et tous ses avatars idéologiques)

nous manger la laine sur le dos en pervertissant.Cela ne peut absolument pas se justifier

uniquement par le fait que c’est la classe et l’idéologie dominante qui "récupère".

Pour voter SEGO, évidemment.Comme nous le disons, on choisit parmi le moins pire, ce qui

n’est pas choisir le moindre mal !!!!

RASPOUTINE



Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 00h12 - Posté par

Je ne suis cependant pas pour laisser tomber le marxisme.On avait un bon programme une bonne candidate une bonne analyse du libéralisme et on s’est planté comme jamais.
Ne pas bouger ,sans toucher aux fondamentaux bien sur, on disparaît, d’autant que certains continuent de manoeuvrer. Il y a urgence. Amitiés


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 07h48 - Posté par

Il ne s’agit pas de ne rien faire , il faut analyser cet échec , malgré un bon programme et une bonne candidate , nous n’étions pas audibles , voilà tout ...à mon avis , les raisons sont multiples ...rien n’est simple .

Marjo


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 09h03 - Posté par

Julien a raison de parler de "trouille", à mon avis ce vote de premier tour a été celui de la peur de la confrontation. Le "Peuple de gauche" a voulu éviter par des votes "utiles" d’avoir à se mobiliser de manière plus décisive, en se berçant parfois d’illusions sur la prétendue "nouveauté" rassurante du "Centre de nos villages" paisible, comme ce bon RAFFARIN qui évoquait après le "roide" JUPPÉ, la tarte achetée à la patisserie d’en face de l’église après la messe dominicale.
Ce plein de voix du"centre" (ROYAL et BAYROU) est une sorte de repère ou repaire pour ces électeurs qui veulent se persuader qu’ils peuvent échapper encore une fois au rouleau compresseur libéral : le Capital est insatiable, la violence de SARKOZY en témoigne, ce fut un vote refuge.
Celui d’extrême droite aussi, beaucoup de "petits" comme ma famille, plus "bas" que moi, qui se tournent encore une fois contre ceux qui n’ont rien qui "menaceraient" ceux qui ont presque tout perdu, contre eux-mêmes La bête ne sommeille plus désormais.
La Bourgeoisie est en confiance, pire elle est prise à une frénésie anti-populaire qui suit l’extase face au talent de ses représentants pour étouffer les grands mouvements populaires sans tête, c’est à dire sans perspective réelle de changement.
Quant au PCF, ilest temps pour lui de parler plus haut, plus "FERME", de se préparer, car il n’est pas indifférent que ce soit lui qui subisse le coups les plus rudes. SARKOZY n’a plus besoin de la vague mourante libérale soixante huitarde , c’est un classique "néo" conservatisme qu’il veut nous imposer : l’ÉTAT-GENDARME du milieu du XIXième siècle. JdesP


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 13h07 - Posté par

Non on ne s’est pas trompé, il faut poursuivre et affiner ce que l’on a commencé.
Comment voulez vous que plus de 80% des électeurs perçoivent du premier coup la différence entre les logiques libérales qu’ils vivent et l’antilibéralisme pour changer la vie, ils ne savent même pas ce que cela veut dire. A plusieurs reprises ont ma posé la question.
Il y a un manque évident de culture politique dans ce pays et c’est normal on baigne dans l’individualisme.

Il nous faut analyser les peurs collectives orchestrées par la droite mais aussi par une partie de la gauche "Tout sauf Sarkozy". L’autoritarisme de Sarcozy nous aurions du le fustiger, le ridiculiser, car c’est de la politique d’avant guerre qu’il nous faisait qu’il nous fait. Il nous faut donner à voir ce qu’est la différence entre usagers et clients entre Mutuelles et Assurances entre Services publics et loi du marché etc ;

Il faut que l’on se mette en représentation partout dans des forums, des débats. Le débat Royal Bayrou est très positif de ce point de vue il permet de voir les convergences et les différences, c’est à l’électeur après de choisir. C’est en forgeant que l’on devient forgeron.

J’en veux à Royal, (mais elle n’est pas folle la guêpe) de ne pas avoir accepté le débat avec Marie-George Buffet avant le 1er tour, cela aurait dynamisé l’ensemble de la gauche.

Tous ces enseignements nous devons nous en servir pour aller plus loin et pour faire un beau congrès ouvert à l’ensemble de la population.
Donner de la transparence politique, c’est comme cela que les peuples évolueront.
Nous étions impatients car nous savions que notre projet et notre démarche sont justes.
Il nous faut inventer des méthodes de communication publiques attrayantes sympas.
Arrêtez de vous culpabiliser, mesurons ce que nous avons fait et ce qu’il reste à faire.

Aline


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 08h38

C’est à cause de cette analyse, parceque il faut se rendre à l’èvidence en rèduisant la politique à deux blocs ceux ci se retrouvent à environ 50/50. Parceque ètant à 50/50 soit on a des gouvernants intelligents qui ont un sens profond de la dèmocratie qu’ils cherchent profondèment à composer avec l’autre 50%, soit nous avons ce que nous avons actuellement, des gens qui s’accrochent à faire en 2-3-4-5 ans ce que les suivants s’engageront à changer.

C’est donc pour ceci qu’il faut construire une Europe unie, dans laquelle il faudra obligatoirement introduire des mècanismes de type fèdèralistes, personnes ne voudra abandonner sa spècificitè nationale, et donc de pluralisme. Ce n’est pas la panacèe universelle ni la solution dèfinitive, mais c’est certainement la reintroduction de mècanismes dèmpcratiques et pluralistes dans un certains nombre de dècisions qui de toutes façon nous concerne tous en tant qu’europèens et qui nous sont refilées par le biais d’autres accord ceux-là exclusivement èconmiques.

Je crois que si la gauche ne se remet pas rapidement à militer pour l’Europe, nous nous retrouverons tous dans un système toujours plus "amèricains", avec le risque que mème l’Europe, ce qu’il en restera, glisse dans ce sytème.

Prenons actes de la realité pour agir, cela n’efface pas les idéaux.

Hirondelle



Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 10h01

Rien ne sera possible si les communistes renoncent à être eux-mêmes - Céder à la pression de ceux qui veulent changer de nom C’EST DEJA CEDER A L’ENMI DE CLASSE.
Notre véritable problème c’est de redevenir nous mêmes Revenir sur les fondamentaux y compris et surtout la nécessité du socialisme. Même si nous avons ensemble à faire de gros effort de revisite.
LE PCF n’est utile aux opprimés que s’il est lui-même Affirmant son identité, son projet loin de la dillution dans des structures informelles autant qu’inefficace. C’est quand même dure de s’unir avec des gens hier le PS aujourd’hui les alters qui n’ont qu’un seul souci te faire la peau.
La construction qui a été mise en oeuvre ne pouvait qu’échouer (et c’est de fait une bonne chose) car elle était de fait le fruit d’une démarche de sommet sous la pression de groupe de pression assimilable aux tink tank (Fondation Copernic) Bernard TRANNOY PCF BASSIN ARCACHON



Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 12h16 - Posté par

Tout à fait d’accord ,l’idée des collectifs était bonne mais elle a été réduite à des représentants de tendances ne représentant qu’eux mêmes ...il faut que cela vienne d’en bas , que l’union se construise avec le peuple , que les gens se prennent en main eux même .

Il faut aussi que le PCF reprenne ses fondamentaux et fasse preuve de plus de "pédagogie" quand à son but , qu’il fasse le lien entre les problèmes concrets des gens et les réponses à apporter tout en incluant ses réponses dans un projet global ...les gens sont perdus et n’ont pas l’espoir de la possibilité d’un changement ...tout les pousse vers la résignation, on leur martèle à longueur d’années que le monde est ainsi fait , que rien n’y peut changer et que l’on doit s’y adapter...de là , arrive MG buffet , un mois avant les élections ,qui leur parle de hausse des salaires , de sécurité de l’emploi etc etc ...c’est à dire qui arrive avec un discours totalement aux antipodes de ce qu’on leur assène nuit et jour ...Comment voulez-vous qu’elle soit crédible ??
Les gens la prenne tout simplement pour une extra terrestre !

Marjo


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 15h31 - Posté par

Tout à fait d’accord avec vous ,je ne vois aucune raison de ceder à la préssion de la droite pour changer de nom au parti communiste , il n’y a qu’à regarder le résultat dans les pays européens qui ont changés le nom !!! qu’en reste-il ????A L DE TOULOUSE


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
1er mai 2007 - 08h21 - Posté par

Oui , de toute façon , si on continue à afficher une politique anticapitaliste claire, on gènera et ils feront tout pour nous ecraser : ils nous appelleront les "ex-communistes"....autant rester communistes ...

Marjo


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
5 mai 2007 - 17h29 - Posté par

cher bernard (bonjour a la test de buch pour mes parents) , ici allemagne , meme si ce n´est pas facile de changer (ne veut pas dire qu´on se renit) nous sommes en train de rassembler la gauche, cad a gauche du ps et acune aile mais 50 plattes-formes (coco, marx, homo, croyants, etc..) il faut etre antiliberal et pas staliniste accepter d´autres mouvances a gauche que la sienne paix et desarmement et economie pour l´humain qui prend l´ecologie a coeur. Ancien coco et maintenant anar restant dans le parti gauche Die linke car d´abord gauchiste puis ... anar mon collegue est gauchiste-pour le socialisme etc.., ne pas critiquer sarko sur sa vie privee , ne devenons pas pire que nos adversaires politique , IL FAUDRA GARDER BELLA CIAO POUR FAIRE AVANCER A GAUCHE avec l´ensemble de nos idees et mouvances , salut j f dieux stuttgart


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 10h19

congrés extraordinaire
si la teneur de la préparation au congrés est le reflet des interventions sur le site : supprimer ou pas le mot communiste ça commence mal.je suis pour conserver le nom communiste. le parti est -il a ce point sous influence idéologique capitaliste qu’il ne puisse aborder les questions de fond qui lui sont posées et depuis longtemps . le parti n’est plus un parti révolutionnaire et c’est fourvoyé dans des politiques d’accompagnement de type social démocrates . nous en payons le prix . sam 82



Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 10h39

Je suis communiste et je resterai communiste quoiqu’il arrive et quel que soit le nom du parti auquel je serai adhérent.

Ceci dit, je pense très sincérement que nous sommes dans une société qui a subi un véritable "génocid" culturel, intellectuel, politique et économique, et cela on le doit essentiellement à l’arrivée de Mitterrand au pouvoir. Les générations Mitterrand sont pour l’essentiel perdues et totalement lobotisées.

J’ai des points de désaccord assez importants sur le langage utilisé et sur la stratégie suivie par le PCF.

 Je ne suis pas de gauche, ce mot est totalement vide de contenu. Je suis anti capitaliste, anti libéral et communiste. Je suis pour des Services Publics et pour des Droits nouveaux pour les citoyens et les salariés, Je suis pour un grand pôle public financier en rupture totale avec les marchés financiers. C’est déjà le début de la construction d’une autre société.

 J’en ai marre que l’on utilise des termes imposés par le libéralisme : les charges patronales au lieu de salaire socialisé, de management au lieu de responsablilité des cadres, de ressources humaines (le mot humain est employé pour illusionner, car en fait il n’y a rien d’humain dans ce type de gestion) au lieu de gestion du personnel, de problèmes à résoudre au lieu de questions auxquelles la société doit répondre, etc ....... Nous nous situons trop par opportunisme sur le langage libéral et anglo saxon. L’étude de la montée des fascismes et du nazisme démontre que c’est par le langage que progressivement les idées les plus rétrogrades et les plus sauvages se sont imposées aux populations.

 J’aimerais bien savoir quel est aujourd’hui l’investissement politique au sens noble du terme des élu-e-s communistes ?

 Si je partage pas tout se qui se passe à Cuba, je ne partage pas les silences du PCF vis à vis de ce pays, encore moins le fait de coller aux déclarations des antis pour ne pas se couper du monde.

 J’ai d’autres points que je souhaiterais mettre en débat, mais je ne veux pas monopoliser la page. Toutefois je persiste à dire que nous sommes trop gentil vis à vis des médias et qu’une réaction, voire des actions d’envergure devraient être engagés.

J Cl de Marseille



Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 11h33

65 ans, militant syndical depuis 1966 et communiste encarté depuis 1969. Je suis évidamment déçu du résultat de MGB et je constate que ce soit les hautes instances du PCF,les adhérents où les sympathisants rejetent la faute de notre score sur les autres. La société à évolué et les idées de partage de solidarité ont étais remplacé par une société de consommation et surtout une société où la communication joue un rôle prédomminant. Nous avons toujours pensé que ce soit dans les organisations syndicales où partis politique que la bataille idéologique était l’instrument de domination du capital. Pour le capitalisme l’innemie à toujours été le communisme. Pas les appareils qu’ils soit de l’EST où de l’Ouest mais ce qu’il représente en terme idéologique et en terme économique. La création des richesses produite par les individus doit être répartie équitablement aux individus. Le capitalisme à trés bien compris cela et face aux résistances des travailleurs ils ont mis en oeuvre une autre strétégie de combat face aux idées révolutionnaires. L’évolution des sciences et des techniques à permis n’on seulement d’améliorer le sort des travailleurs ( moins de pénibilité au travail, allongement de la vie des individus etc,ect..) mais à aussi permis la maitrise des moyens de communication. Il y à plus de 40 ans, la déontologie journalistique existé. La presse écrite était majoritaire et les journalistes avait le souci de rendre compte de l’actualité sans prise de position politique ( sauf quelques journaux d’oppinion tel que l’Humanité ). La télévision n’était pas dans tous les foyers, la radio était le moyen audio le plus développer et le fait que presse écrite, presse audio, rendait compte de l’actualité politique et appliqué moins de censure qu’aujourd’hui, les idées révolutionnaires pouvait plus facillement circuler. Aujourd’hui, que ce passe t-il ? l’ensemble des médiats audio et télévisé, presse écrite ( même l’huma ) est entre les mains du grand capital. De ce fait l’idéologie dominante est difusée ( sauf l’Huma) à l’ongueur d’antenne ( radio et Télé ). Des nouveaux métiers s’ont apparus " Politologue" qui aident à la diffusion des idées capitalistes sous couvert de sciences exactes.
Un espoir été née dans les années 80 avec l’émergence des radios libres. Malheureusement, les moyens financiers nécessaires au bon fonctionnement de ces radios à fait quils ont été obligés de s’alligner sur le systéme.

Je ne dis pas que les raisons invoqués dans les différents messages ( vote utile, éritage des pays de l’Est, changement des mentalités ) ne sont pas la cause du déclin des idées révolutionnaires. L’ensemble de ces facteurs ont bien été véhiculé par les médiats. Le capitalisme à gagner la bataille idéologique.
Pour vaincre le capitalisme, il nous faut regagner le terrain de la bataille des idées. Il nous faut inventer un moyens de communication adapté à la réalité d’aujourd’hui. Actuellement, le seul moyen mis à notre disposition qui combat le capitalisme est le Journal l’Humanité. Nous devons également utilisé Internet qui pour l’instant encore échappe au contrôle du grand capital, du moins dans la diffusion des idées.
Face au danger de dictature qui pèse sur notre pays, face à la mise en place de la social démocratie ( Bayrou, Hollande ) il nous faut unir les forces révolutionaires et en même temps mener le combat idéologique. C’est le seul moyen qui nous permettra de combatre efficassement le capitalisme. L’Union fait la force. Laissons de côté nos ambitions de Parti pour avoir des ambitions pour le peuple.

Jodez



Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 12h41 - Posté par

Le Hyaric pour un grand parti humaniste c’est pas mal, beaucoup de communistes ont déjà avancés cette propositions et cela donnera une vrai signification à ce mot, avec Alain Boquet comme secrétaire national, le débat est lancé. Amitiés


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 12h50 - Posté par

Il faudrait aussi pour croitre, commencer à faire apparaitre des commentaires qui placent ces deux mots l’un à coté de l’autre : COMUNISTE DEMOCRATE.

C’est loin d’etre une èvidence, la rèvolution et le grand soir, que plus personne ne veut. Ceux qui les ont voulues et portées avaient des raisons "physiques", faim, qui les supportaient. Aujourd’hui le mal etre est principalement d’un ordre psychologique, frustration. (il ya toujours ceux qui ont faim mais c’est une extrème minorité).

Mettons donc comuniste dèmocrate, c’est à dire pret à composer plus qu’à imposer et probablement que cela permettra une croissance.

Y a-t-il cette volonté de DEMOCRATIE ?


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 14h02 - Posté par

Bien sûr qu’il faut mettre ensemble communisme et démocratie et liberté et évolution des mentalités, aller vers plus de connaissance pour comprendre l’autre, le différent, celui qui est fragilisé. Travailler collectivement, ensemble dans la transparence, personne n’a la science infuse, il n’y a pas il n’y aura jamais de sauveur suprême, il y a un monde nouveau qui se lève.

Il faut mettre à mal tous les autoritarismes qui mènent au sectarisme, toutes les discriminations qui mènent aux exclusions, Sarko sanctionne en mettant au piquet avec un bonnet d’âne sur la tête, c’est cela Sarkozy. Il ne pourra pas arrêter l’évolution des mentalités c’est un homme du passé. S’il passe il fera illusion un temps. Je ne minimise pas le danger qu’il représente, il faut lui opposer notre force et notre détermination avec courage et lucidité. Cependant n’ayons surtout pas des idées noires c’est contre productif.

Ouvrons les fenêtres de la connaissance, donnons l’envie d’être ensemble, faisons un beau congrès de l’espoir et du progrès. Les élections passées, nous avons la fête de l’Huma pour se projeter vers la conquête des Municipalités avec là aussi des projets antilibéraux pour nos communes avec des citoyens qui s’engagent dans ces perspectives.

Partout constituons des collectifs pour interpeller les députés quel que soit son appartenance politique ne leur laissons pas de répit.

Aline


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
30 avril 2007 - 17h22

oui contre sako sans hésitations ...
...
un petit mot sur les "mini formations trotskystes" moi je veux bien ... mais alors que dire de buffet avec deux fois moins de voix que besancenot ?



Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
1er mai 2007 - 00h30 - Posté par

Une organisation politique digne de ce nom, ce sont des militants qui se battent sur tous les terrains, qui mettent les mains dans le cambouis. Maire Adjointe responsable du social, c’est un poste ou on ne prend que des coups. Parce qu’il est impossible de régler correctement les problèmes des gens en difficulté, il n’y a pas d’emploi, il y a de moins en moins de Solidarité Nationale, d’ou un vote de colère dans ces tranches de population.

Une organisation politique c’est des députés et des sénateurs et tout leur travail parlementaire absolument indispensable pour l’avenir. Ce sont des responsables politiques chargés dans tous les secteurs de la vie économique et sociale d’analyser, de confronter et de développer les projets et les stratégies. Tout ce travail ne ce fait pas sans militants qui participe à la vie politique du pays sans attendre les échéances électorales.

À force de dénigrer tout ce qui ne va pas au PC, on siphonne la seule organisation politique qui tient encore debout, c’est une des raisons pour qu’Olivier Besancenot et même Bové étaient les chouchou des médias, si vous êtes objectif Marie-George Buffet était excélente quand elle parlait, mais les médias faisait tout pour la minimiser elle et son projet d’un manière très subtile.

Les organisations protestataires veulent se faire une place au soleil aux présidentielles ils recueillent des voix et après on ne les revoie plus pendant 5 ans. Donc leurs rôles sont destructeurs pour le PC. Les militants sont toujours jeunes car ce n’est qu’un lieu de passage obligé pour faire carrière et terminent pour la plus part au PS. C’est une orientation diamétralement opposée à celle du PCF. On ne vient pas au PC pour faire carrière, on milite et les circonstances vous amène à prendre des responsabilités reconnues par le plus grand nombre des militants.

Aline


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
1er mai 2007 - 19h25 - Posté par

Aline, cool de te retrouver ici... et ok avec toi, d’autant qu’au moins ce que tu dis a le mérite d’être clair, par rapport à certains "exposés" difficiles à décrypter...

J’ai envie, si personne n’y voit d’inconvénient, de poser ici un lien qui amène tout droit à l’info sur un incident de taille qui a eu lieu à Châteauneuf du Pape, à l’encontre d’un intermittent du spectacle.
Cela augure des libertés auxquelles nous pouvons dire adieu si Roquet 1er est élu...

http://blogdejocelyne.canalblog.com...

Quant au travail envers les plus défavorisés, SDF, précaires, personnes souffrant de handicaps, je me garde d’imaginer. Je sais et c’est bien ce qui me fait peur !

Bon courage, Aline, tu n’as pas une place facile, mais tu assumes et c’est pour cela que tu as toute mon estime et mon amitié.

De même, Julien, je ne pense pas, effectivement, que le meilleur nous attende si le nain passe. Etre différent par les revenus, sortir de la normalité, en général, c’est déjà s’exposer, alors, si cela concerne le domaine sexuel...
Notre Etat dit "laïc" est encore tellement basé sur des grands principes judéo-chrétiens...

Lili Cactus


Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
2 mai 2007 - 00h14

Ségo avec son projet "arc en ciel", le peuple va en voir de toutes les couleurs et on ne sera pas dans la m...... !



Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
2 mai 2007 - 00h57

Entièrement d’accord avec votre analyse.
Certes Royal n’est pas la panacée, cependant il faut prendre en compte la dangerosité du personnage de Sarkozy.
On peut accuser Royal de nunucherie ou d’être autoritaire, ou de démagogie comme la plupart des politiciens, mais ce n’est pas une psychopathe, elle n’en a pas les caractéristiques. Par contre Sarkozy présente des traits marqués de psychopathie : double langage, non correspondance entre les paroles et les actes, et charisme “hypnotiseur” (ce qui n’est pas le cas de Mme Royal !). Sans compter sa soif de pouvoir. La trahison de ses amis les plus proches : étant sans conscience, un psychopathe est capable de TOUT pour arriver à ses fins. Un autre trait est l’incapacité à l’introspection, à prendre du recul sur soi-même : ?Commentaires de Michel Onfray sur Sarkozy :
“agresse, tape, cogne, parle tout seul,”
“Une, deux, dix,vingt phrases autistes.”
“Hâbleur, provocateur, sûr de lui”
“Cet homme prend toute opposition de doctrine pour une récusation de sa personne”
Là, risque de fascisme, car avec Sarko “si vous n’êtes pas avec moi, vous êtes contre moi” _ ?Cf l’extrait de l’article traduit du Guardian “de la démocratie au fascisme en 10 étapes faciles” :

“Présenter la différence d’opinion comme de la « trahison » et la critique comme de « l’espionnage ». Toute société cloisonnée fait cela, tout comme elle élabore des lois qui criminalisent de plus en plus certains types de discours, et élargissent la définition « d’espion » et de « traître ». Lorsque Ben Keller, l’éditeur du New York Times, publia les histoires de Lichtblau/Risen, Bush qualifia de « scandaleuses » la divulgation par le Times de ces informations classées, tandis que les républicains au Congrès réclamaient que Keller soit inculpé de trahison et que les commentateurs de droite et les médias continuaient leur matraquage sur la « trahison ». Certains commentateurs, fit remarquer Conason, rappelèrent aux lecteurs d’un ton suffisant que l’une des peines prévues pour la violation de la Loi sur l’Espionnage était l’exécution. ?(…) ?Dans l’Union soviétique de Staline, les dissidents étaient « les ennemis du peuple ». Les national-socialistes qualifiaient de « traîtres de novembre » ceux qui soutenaient la démocratie de Weimar.”

http://minilien.com/?CHFKbw4L4h

“Cet homme tient donc pour vain, nul, impossible la connaissance de soi”

trait typique du psychopathe : incapable du recul nécessaire à l’auto-examination.

“l’animalité, l’olfaction,l’odorat. Le degré zéro de l’humanité donc ”

Prédateur n’agissant que sur ses impulsions, sans conscience, dans le seul but d’obtenir le Pouvoir sur autrui, ne voyant chez les autres que son propre reflet.

Non, Sarkozy et Royal ne sont pas égaux : l’un est dangereux pour la démocratie, l’autre est un pantin. Je préfère un pantin avec une mauvaise politique qu’un psychopathe qui transformera notre démocratie en fascisme. _ ?Il n’y a qu’à regarder toutes les mesures liberticides prises par Sarkozy en 4 ans de ministère :

http://minilien.com/?4TsgZHve4J

http://www.dailymotion.com/video/x1...

Et là, vous pourrez apprécier l’écart entre les paroles démago et les actes.
C’est sans hésiter que je voterai contre Sarkozy le 6 mai.



Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
5 mai 2007 - 17h38

demain enfin LA GAUCHE EUROPEENNE DANS UN PARTI , chaque jour on perd un jour, le nouveau nom : c´est evident LA GAUCHE (avec des plattes formes comme dans notre nouveau parti DIE LINKE coco ou coco-revo ou troskyste ou pi pa po ...) , le ps = centre. salut j f dieux ancien coco , anar restant encarte dans le parti gauche allemande



Pourquoi le Collectif Bellaciao invite à voter contre Sarkozy
6 mai 2007 - 05h34

Une candidature verte d’extrême-gauche (sous-entendu une alliance des courants de gauche) ça éviterait d’hésiter entre plusieurs bons candidats.

Ca a l’air malheureusement mal barré au vu du premier tour pour que les différents dirigeants se rabibochent intelligemment.

ysengrin






Un goût de revenez-y
dimanche 31 - 22h42
de : Le CERCLE 49
Les pénibilités selon "le monde d’après" !
dimanche 31 - 16h22
de : joclaude
1 commentaire
Les lois scélérates d’antan, les revoilà en macronie !
dimanche 31 - 16h01
de : joclaude
Face au capitalisme, se fédérer pour le « salut commun »
vendredi 29 - 22h52
de : Louise
2 commentaires
Ségur de la santé : L’INDECOSA-CGT réclame des vrais états généraux !
vendredi 29 - 20h32
de : nono47
Malgré la crise sanitaire la casse de l’hôpital public continue
vendredi 29 - 18h06
de : joclaude
Les médecins cubains quittent l’Italie
vendredi 29 - 10h56
de : joclaude
Allemagne : les asperges de la colère
vendredi 29 - 07h57
L’heure du réveil - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 27 - 20h58
de : Hdm
Les trans-croissances émancipatrices du peuple
mercredi 27 - 09h21
de : Christian Delarue
Le prolongement de la CRDS, premier « impôt coronavirus »
mercredi 27 - 01h12
de : Bce_106,6
1 commentaire
41 JOURS FACE A COVID-19 : ce n’est pas une petite grippette, ça ne touche pas que les vieux (témoignages)
mardi 26 - 12h26
de : nazairien
2 commentaires
Hôpital : les embauches absentes des pistes du Ségur de la santé
mardi 26 - 11h58
Dimanche 31 mai Pas de retour à l’anormal
lundi 25 - 22h37
de : Le Cercle 49
De 1789 au 29 mai 2005, mobilisation du peuple-classe.
lundi 25 - 22h31
de : Christian DELARUE
LE COVID-19 RÉVÈLE LA FOLIE DU CAPITALISME.
lundi 25 - 17h24
de : joclaude
Gifle énorme dans l’escarcelle de l’impérialisme : Les Tankers Iraniens sont arrivés au Venezuela !
lundi 25 - 17h16
de : joclaude
Pour comprendre le nouveau pouvoir des Banques Centrales
lundi 25 - 14h20
de : Lepotier
1 commentaire
Bagnols sur cèze (30 Gard) : les raisons d’un incendie.
lundi 25 - 04h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Fier d’être un minimaliste vaincu !
dimanche 24 - 18h05
de : Claude Janvier
1 commentaire
Violences policières : nier, nier, il en restera toujours quelque chose
dimanche 24 - 18h04
ACHÈVEMENT D’UN MONDE INVIVABLE
dimanche 24 - 17h24
1 commentaire
La liberté d’expression en net progrès aujourd’hui à Angers
samedi 23 - 21h36
de : Le CERCLE 49
Que sait-on des navires iraniens qui arriveront au Venezuela ?
samedi 23 - 17h50
de : joclaude
1 commentaire
Un monarque s’en inspire d’un autre ! Des accusations fusent !
samedi 23 - 16h17
de : joclaude
La chenille qui redémarre.
vendredi 22 - 16h14
de : L’iena rabbioso
Le concept de peuple-classe dans ATTAC Démocratie
vendredi 22 - 11h59
de : Christian DELARUE (ATTAC Démo)
1 commentaire
TRUMP, président ou gangster : La paix du monde en danger ?
vendredi 22 - 11h30
de : joclaude
Licenciements, où en est-on ?
vendredi 22 - 10h41
Urgence sociale
vendredi 22 - 02h09
de : Martine lozano
Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante
jeudi 21 - 22h00
de : Le pouvoir est maudit
2 commentaires
Appel à agir contre la réintoxication du monde !
jeudi 21 - 16h41
de : jean1
1 commentaire
Pas la haine du voleur de vélo.
mercredi 20 - 23h17
de : Christian DELARUE
Opération mangouste - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 18h38
de : Hdm
Astuces patronales pour un monde d’après, pire qu’avant !
mardi 19 - 07h48
2 commentaires
La contestation mise au ban
lundi 18 - 23h02
de : Le CERCLE 49
la macronie en dessin
lundi 18 - 12h19
de : jean1
CONVERGENCE DES LUTTES : Vers une fusion des syndicats patronaux CFDT MEDEF ?
dimanche 17 - 23h03
de : Viktor Yugov
4 commentaires
Même pas mort.
dimanche 17 - 11h06
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Dans l’ESS, RTT et autres progrès
dimanche 17 - 00h08
de : Christian DELARUE

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite