Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Elections Legislatives : declaration de Marie-George Buffet
de : Forgeot Christioan
vendredi 11 mai 2007 - 01h09 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires
JPEG - 31.4 ko

de Marie-George Buffet

"Je souhaiterais lancer un appel solennel à tous les hommes et femmes de notre pays ainsi qu’à toutes les forces de gauche.

Les conséquences de la mise en oeuvre du programme de Nicolas Sarkozy pourraient être terribles. Je pense au risque de voir s’exacerber la précarité au travail. Je pense au risque de voir encore grandir les inégalités sociales.

Je pense au risque d’appauvrissement de l’école, de l’hôpital public et de tous les services publics. Je pense au risque de voir se dégrader encore les remboursements de soins et donc la possibilité pour chacune et chacun de se soigner.

Je pense aux atteintes aux droits syndicaux. Je pense aux retraites, aux discriminations comme à la poursuite de la construction libérale de l’Union européenne.

Face à tous ces risques, notre responsabilité suppose d’abord de donner les moyens aux hommes et aux femmes de résister à la politique attendue du prochain gouvernement. Nous allons donc lancer un certain nombre d’initiatives pour organiser la riposte à la droite, et plus largement pour exprimer et populariser des propositions alternatives crédibles à celles que voudra imposer le prochain gouvernement. Oui, nous allons tout faire pour contribuer à la résistance à la politique de la droite par une grande mobilisation populaire et citoyenne.

Je pense, pour ces prochaines semaines, pour cet été, à la volonté de remettre en cause le droit de grève dans les services publics, de réduire encore la fiscalité sur les ménages les plus riches ou enfin de s’attaquer aux régimes spéciaux de retraites. Je pense, pour cet automne, aux conclusions qui seront tirées de la tenue annoncée de quatre sommets sociaux sur le pouvoir d’achat, le contrat de travail, l’égalité salariale homme/femme et la réforme de la démocratie sociale.

Mais face à tous ces risques, nous avons aussi la responsabilité de tout faire pour créer également une véritable dynamique de mobilisation populaire et citoyenne aux législatives. Il faut assurer la victoire des candidats de gauche dans sa pluralité dans un maximum de circonscriptions pour mener à l’Assemblée nationale les batailles nécessaires pour contrer les projets de la droite.

J’insiste sur la nécessité que la gauche soit représentée dans sa pluralité à l’Assemblée nationale. C’est un gage d’efficacité. C’est un gage de juste représentation de la diversité des idées, des projets, des propositions qui existent aujourd’hui à gauche.

Dans ce cadre, j’insiste sur la nécessité d’une juste représentation de la force communiste à l’Assemblée nationale.

Face à une droite aussi résolue et agressive, les idées et l’engagement de la force politique la plus anti-droite de notre pays seront un atout indispensable. Et cette force, il s’agit bien du Parti communiste français.

Et cela pour plusieurs raisons : l’engagement de l’électorat communiste face à la droite n’est plus à démontrer, il fut encore le plus mobilisé dimanche. L’engagement des militants, des élus communistes, de députés, des quartiers populaires et des entreprises jusqu’à l’hémicycle de l’Assemblée nationale sera absolument déterminant pour bloquer, autant qu’il est possible, l’avancée des projets du futur gouvernement de Nicolas Sarkozy. Les députés communistes et républicains ont montré leur détermination contre les gouvernements Raffarin et de Villepin et leur capacité à développer des propositions alternatives.

De la même façon, alors que la gauche a souvent paru peiner, pendant la campagne présidentielle, par sa difficulté à opposer un véritable projet de société à celui de Nicolas Sarkozy, il sera décisif pour toute la gauche que le Parti communiste, comme force de proposition, porteur d’un projet alternatif, soit représenté comme il se doit à l’Assemblée.

Enfin, assurer l’élection de nombreux députés présentés et soutenus par le PCF, la présence d’un groupe communiste et républicain fort et nombreux ; partout se rassembler largement sur les candidats présentés et soutenus par le PCF sera aussi une garantie pour s’assurer que la gauche reste bien à gauche. C’est s’assurer d’une gauche qui serait plus attentive aux revendications populaires qu’aux sirènes du centre, car refonder la gauche, c’est l’ancrer dans un projet de transformation sociale dans les valeurs d’égalité, de justice, de liberté.

Aujourd’hui, le rôle des hommes et femmes de gauche, le rôle des forces de gauche est bien de tout faire pour qu’au lendemain des législatives, la majorité présidentielle puisse non seulement ne pas disposer des pleins pouvoirs, mais aussi que la gauche puisse disposer de la force et de la volonté nécessaires pour imposer dans le débat la prise en compte des besoins populaires.

C’est pourquoi je crois absolument nécessaire que partout où existe un réel danger qu’un député de gauche sortant soit battu, partout où existe la possibilité qu’un candidat de gauche batte un député sortant de la majorité, nous cherchions ensemble à créer la dynamique populaire nécessaire pour gagner.

Sauf peut-être à quelques exceptions, il ne s’agit pas, dans mon esprit, de proposer des candidatures uniques de la gauche dans toutes ces circonscriptions. Je ne pense pas que cela soit possible, ni souhaitable. L’expérience nous montre d’ailleurs que ce n’est pas forcément la meilleure condition pour rassembler.

Je souhaiterais juste que tous et toutes, nous assumions notre responsabilité en cherchant à être le plus efficace possible pour assurer la victoire de ces candidats de gauche, dans toute leur diversité.

Oui, le dialogue est nécessaire afin de trouver les moyens de favoriser la plus large dynamique possible pour arracher la victoire. J’y suis prête. J’y suis disponible. Je le fais en conscience, parce que dans une situation aussi lourde de conséquences pour notre peuple, nous avons le devoir de faire absolument tout ce qui est en notre pouvoir pour opposer la plus forte résistance possible à une droite toujours plus arrogante et dangereuse."

Conférence de presse, le 10 mai 2007 Paris



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
ELEC TIONS LEGISLATIVES DECLARATION DE MGB
11 mai 2007 - 01h15

A L équipe de Bellaciao merci de la rendre lisible......

Amitiés et bon courage

Christian Forgeot vitry 94



ELEC TIONS LEGISLATIVES DECLARATION DE MGB
11 mai 2007 - 10h00 - Posté par

Marie george a raison d’insister sur les risques encourus avec sarkozy. La victoire de la gauche est possible aux conditions qu’elle mentionne. Il ne s’agit pas de tractations mais de la ferme volonté d’écarter si possible la menace. Une majorité UMP serait une abomination sociale. Tout plutot que cela. S’en tenir aux hypothétiques et défensives réactions du "mouvement social" est invraisemblable, en tout cas pas à la hauteur de la menace. Tous ensemble ! joel


Elections Legislatives : declaration de Marie-George Buffet
11 mai 2007 - 09h34

Merci Christian, cela évite à tout le monde de "s’étriper" sur un article du Monde qui ne reprend que ce qui l’intéresse !

Jean-Claude



Elections Legislatives : declaration de Marie-George Buffet
11 mai 2007 - 23h32

En cette mi-avril, il pleut - cele est très bon pour la vigne - sur ce petit village de l’Aude :
Fabrezan. Pourtant, 500 personnes attendent Marie-George dans une salle omnisports que
nous avons mise aux couleurs de la gauche populaire et antilibérale. Il y a cent ans, chez nous,
à Narbonne, des gens sont morts pour défendre la viticulture. je me reconnais profondément en eux.
Ce jour là, avant le meeting de Nîmes, Marie-Feorge fut et demeurera à jamais ce pourquoi je
me bats.500 personnes venues en ce village pour dire non à la fatalité voulue par des médias
iniques et incompétents, sectaires et irresponsables, non à l’extinction des vignes...
Oui, j’ai la gueule de bois, oui, je ne veux pas mourir parce que communiste, parce qu’avant tout
humain et garant du sang roulant dans mes veines : celui de mon grand-père paternel un des
révoltés de Craonne, celui de mon autre grand-père - basque celui-là : les deux hommes se sont
rencontrés à Téruel puisque le premier était brigadiste et l’autre républicain espagnol.
Vaincus tous deux, ils rentrèrent en France et organisèrent un réseau de résistance qui tînt la dragée haute à Vichy et aux SS.
Mon père, mobilisé en 39 tomba amoureux de la fille aînée du républicain basque ( ma mère) et
fit son devoir antinazi dans les commandos après s’être évadé. Pour ma part, je suis issu de cette saga puisque né en 54.
Alors, au nom de tous les miens et celui de mes enfants, tu as raison Marie-George. Nous tous,
en cette 2ème circonscription de l’Aude, malgré le choc de la défaite, parce que nous le voulons
au nom de notre idéal, pour révéiller les consciences nous allons nous battre sous la bannière
rouge d’espoirs, rouge d’avenir, rouge d’humanité. Elle porte les noms de Patric Roux et Christi-
nr Sanchez. Ils sont deux envoyés en mission pour vaincre l’immobilisme du Ps et l’arrivisme de
l’UMP locaux, deux envoyés en mission portant haut les couleurs des rudes combats nous attendant. Sarkosy n’est qu’un feu de paille à la solde du grand capital.
ici, en pays cathare on sait ce qu’un bûcher signifie : nous refuserons toujours et même au-delà
celui du libéralisme.
Un candidature communiste existe sur les 8 cantons de la circoncription de Narbonne. Elle porte
l’avenir et l’espoir. Nous ne lacherons jamais rien. Pascal.



et maintenant, gagnons les
21 mai 2007 - 09h53

pour retrouver les candidats du parti communiste au legislatives sur toute la france :

http://legislatives.pcf.fr

http://gosnat2007.fr

http://mgbuffet.org






L’internationale chanté pour la première fois le 23 juillet 1888
mardi 23 - 11h40
de : jean 1
Les gilets jaunes face à la répression : réécoutez l’émission de l’assemblée de Montpellier contre les violences d’État
mardi 23 - 11h33
de : jean 1
Les gilets jaunes face à la répression : réécoutez l’émission de l’assemblée de Montpellier contre les violences d’État
mardi 23 - 11h23
de : jean 1
Cette grave affaire qui met en cause Emmanuel Macron !
lundi 22 - 19h10
de : JO
1 commentaire
Les médias : ceux qui n’entendent qu’une cloche, n’entendent qu’un son !
lundi 22 - 17h49
de : JO
1 commentaire
Gauche homard et gauche caviar : Débat pour en sortir !
dimanche 21 - 10h48
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
1 commentaire
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
3 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
12 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
1 commentaire
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le problème aujourd'hui n'est pas l'énergie atomique, mais le coeur des hommes. L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite