Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Parti de la gauche européenne
de : Roberto Ferrario
jeudi 21 juin 2007 - 16h57 - Signaler aux modérateurs
14 commentaires

de Roberto Ferrario

Parti de la gauche européenne
Partei der Europäischen Linken
Party of the European Left
Partito della Sinistra Europea
Partido de la Izquierda Europea
Président Fausto Bertinotti
Fondation 2004
Siège 30 rue Parnasse

1050 Bruxelles, Belgique

Idéologie Communisme, Eurocommunisme
Affiliation européenne Forme un groupe à lui tout seul
Affiliation internationale

internationale

Couleurs* rouge
Site Web [1]
voir aussi

Parti politique européen

Le Parti de la Gauche européenne est un parti politique européen créé au congrès constitutif des 8 et 9 mai 2004 à Rome et dont les membres sont des partis socialistes, communistes, rouge-verts et autres partis démocratiques de gauche européens. Son 1er congrès "ordinaire" s’est tenu à Athènes les 29 et 30 octobre 2005.

Noms du PGE dans d’autres langues :

  • allemand : Partei der europäischen linken
  • anglais : Party of the european left
  • italien : Partito della sinistra europea
  • espagnol : Partido de izquierda europeo
  • grec : Κόμμα της Ευρωπαϊκής Αριστεράς
  • tchèque : Strana evropské levice

Son président actuel est Fausto Bertinotti, de Refondation communiste.

Programme

Ce parti politique se veut profondément anti-capitaliste, et se prononce pour une autre Europe et pour donner un autre contenu à l’Union européenne : dégagée de la tutelle de l’OTAN, ouverte au Sud, offrant un modèle social européen alternatif aux règles de la mondialisation capitaliste et de la "concurrence libre et non faussée", active pour la protection de l’environnement et le respect des droits de l’homme, étendant le droit à la citoyenneté à tous ceux qui vivent en Europe. À ce titre, le PGE s’est prononcé en 2005 contre le projet de Constitution européenne et pour une réorientation des politiques européennes impliquant une remise en cause du Pacte de stabilité et du rôle de la Banque centrale européenne.

Partis membres du PGE (2005)

Partis observateurs (2005)

Liens externes

http://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Parti de la gauche européenne
21 juin 2007 - 17h48

j’avoue que je n’ai pas très bien compris l’article écrit pas la louve à propos du congrès qui s’est tenu à rome. j’aimerai bien que tu m’expliques ce qui s’est passé reellement d’autant plus qu’on met en parrallele ou meme en contradiction ce qui s’est passe en allemagne pour la constitution du parti de gauche ; je pense que par ailleurs si tu rappelle aux internautes la constitution du parti de la gauche europeenne c’est dans un but précis ; peux tu l’expliciter...
autre point developpe par la louve concernant la participation de refondation communiste au gouvernement de prodi, j’avoue que je n’ai pas ete convaincu par ses arguments...
aziz ancien delegue syndical cgt assedic de nanterre



Parti de la gauche européenne
21 juin 2007 - 18h48 - Posté par

Je pense que la Louve ou Roberto sont favorables au maintient du PCF et de sa spécificité communiste tout en acceuillant dans ce cadre souple, du genre confédéral qu’est la Parti de la Gauche Européenne, tousceux qui voudront construire des alternatives ave les COmmunistes plutôt que de liquider le PCF pour fonder une sorte de Parti social Démocrate de Gauche..

Vu de loin, c’est comme ça que je vois les choses mais peut être ai je moi aussi mal compris ...

IlROsso...


Parti de la gauche européenne
21 juin 2007 - 18h52 - Posté par

Salut Il Rosso
Je ne m’exprimerais pas au nom de RF mais en ce qui ME concerne tu as parfaitement bien compris...

Salutations Fraternelles (et rouges, cher Il Rosso ;-))

La Louve


Parti de la gauche européenne
22 juin 2007 - 13h45 - Posté par

C’EST AUSSI...

... la démarche que je soutiens et soutiendrai.

NOSE


Parti de la gauche européenne
21 juin 2007 - 18h53 - Posté par

European LEFT. Trade Mark.......C’est que l’on découvre en cliquant sur l’image !


Parti de la gauche européenne
21 juin 2007 - 18h56 - Posté par

Bonjour aziz,

Roberto va te répondre j’imagine , mais en ce qui me concerne :

D’abord ton "ce qui s’es t REELLEMENT passé" est limite vexant puisqu’il signifie que ce que j’ai tenté de retranscrire n’était pas la "réalité" mais passons, les temps sont à la suspiscion maximale pour tout sauf pour ce qu’il faudrait....Bref.
Il n’y a aucune contradiction à établir entre Linke et Sinistra, c’est juste que ce n’est PAS la même chose, en totu cas, à ce jour ( ça changera peut être en politique il ne faut jurer de rien ... ;-))

Ensuite, et là pour le coup je suis presque sûre de moi, mais il m’étonnerait que RF livre une autre explication que celle du réel danger fasciste+ Berlusconi en Italie à la participation de PRC au gvt PRodi, mais bon....

Fraternellement

LA Louve


Parti de la gauche européenne
21 juin 2007 - 19h14 - Posté par

bonsoir la louve
je t’assure qu’il n y avait aucune suspiscion de ma part, j’ai bien lu ton texte
j’ai compris que tu etais pour une sorte de confederation et non pour une fusion position que je partage d’ailleurs
ce que je ne comprenais pas c’est la nature de ce congres quelles sont les forces politiques ou sociales qui ont participé et que representent elles dans le contexte politique italien ?
ce sont toutes ces informations qui n’apparaissent pas dans ton texte et tu avoueras avec moi qu’elles sont importantes...
de plus j’aimerais bien savoir quels sont les moyens que se donne cette force pour s’opposer aux mesures liberales de prodi ?
aziz.


Parti de la gauche européenne
21 juin 2007 - 20h52 - Posté par

Moi ce que je ne comprends pas c’est la contradiction entre les deux démarches.

Ni la contradiction, ni la comparaison. En Allemagne c’était le désert à gauche. Ils ont préférer fusionner que se confédérer, je pense que la situation française se différencie autant d’un cas que de l’autre.

Faut-il se confédérer ou fusionner ?
Faudrait déjà savoir pour quoi faire et avec qui avant de se poser des questions d’organisation et donc d’arbitrer entre les deux options mises ici en concurrence non ?
Pierre.


Parti de la gauche européenne
22 juin 2007 - 01h06

Heee ! Roberto il faut nous expliquer une peu ce qui c’est passé en Italie ....

De ce que j’ai compris :

1) Nous savions que le PCI avait fortement viré à droite sous l’impulsion de sa direction (l’époque du "compromis historique", alliance proposée entre la Démocratie Chretienne qui gouvernait l’Italie depuis la guerre dans un immense concert de corruptions et le PCI) , provoquant de fortes secousses sur la gauche.
Le PCI s’était redéfini une quinzaine d’années plus tard en "DS" au moment de la chute du mur de Berlin et sur une orientation réformiste très accentuée.

2) Refondation Communiste fut une scission de cette époque qui n’a pas accepté le bradage du PCI et de la tradition "communiste" ....Ce nouveau Parti fut rejoint par des restes issus d’une vieille scission de gauche du PCI, qui s’appelait je crois Democrazia Proletaria (qui avait intégré des restes de divers courants maoistes et trotskystes).

3) Ces derniers temps le mouvement vers la droite du DS c’est accentué en allant vers la fusion avec le parti de Prodi. Exact ?

4) Un courant de gauche de DS, refusant d’être dans un parti commun avec les liberaux à la Prodi serait sorti pour participer à la construction d’un nouveau parti de gauche avec PRC . Vrai ?

5) Nous aurions donc deux nouveaux partis en Italie ? :

a) "Un Parti démocrate" rassemblant 75% de DS et le parti de la Marguerite. Il faut là bien voir
un nom qui correspondrait bien à sa nature.

b) RC rebaptisée "Parti de la Gauche Européenne" , en Italie, avec l’intégration de gens de DS
qui auraient refusé le bradage de la filiation communiste dans DS, des gens issus du petit
PS italien, etc.

C’est cela amis italiens ?

Il me semble également qu’il manque un autre parti se revendiquant PC également qui n’avait pas suivi la rupture de RC d’avec le premier gouvernement Prodi. Qui ont-ils rejoint ?

Encore une fois, beaucoup de choses tournent autour de l’attitude à avoir vis à vis des libéraux à la Prodi et des questions d’affirmation, ou non, sur une ligne indépendante, d’une gauche puissante, ainsi que les questions plus banales d’alliance de la gauche avec le "centre gauche", qu’on connait bien ici.

Ai-je bien compris (ou trop anticipé pour le Parti de la Gauche Européenne et le courant d’opposition de gauche dans DS ?) ?

Copas



Parti de la gauche européenne
22 juin 2007 - 14h52 - Posté par

L’ "autre" parti communiste c’est le PdCI qui a effectivement quitté le PrC au moment du premier clash avec Prodi.
Et qui semble prêt à participer à une "union" avec PrC, avec la "sinistra democratica" (l’aile gauche de DS, ceux qui viennent de quitter donc) ainsi qu’avec un des "nombreux" parti socialiste.

Mais c’est une étape éventuelle et ultérieure il me semble à ce dont parle Roberto (le PGE), qui lui regroupe spécifiquement le PrC et diverses associations.

En espérant ne pas m’être trompé...


Parti de la gauche européenne
22 juin 2007 - 22h41 - Posté par

Restera toujours donc le formidable haut fond (là où s’échouent plein de navires) que constitue la question de l’attitude à avoir vis à vis du parti démocrate (les libéraux) , le centre gauche allié au centre droit.

Problème tant sur la question gouvernementale que sur la question d’une majorité avec les libéraux, il existe un gros écueil droit devant, on est dessus d’ailleurs déjà.

Et c’est un cercle infernal : Soit on s’allie et on cautionne ce qui l’est difficilement, on partage l’opprobre des travailleurs quand on accepte ce qui les affaiblit (TCE, retraites, intervention militaire en Afganistan, etc), soit on rompt et s’oppose, et alors on risque de passer pour des gens qui favorisent le retour d’une droite plus agressive .

Mais, comme les mesures d’une gauche libérale dominante affaiblissent les travailleurs, nous allons forcement vers le retour de la droite la plus agressive. Il est donc plus que jamais nécessaire de n’être pas lié d’une façon contraignant qui puisse faire croire, même de la plus petite des façons, qu’on puisse accepter une politique affaiblissante pour les travailleurs.

Donc rompre avec Prodi.

Copas


Parti de la gauche européenne
24 juin 2007 - 01h50 - Posté par

je suis allé sur le site internet de la gauche européenne et.....rien de rien sur la réunion de Rome.

y a t il une explication à cela ?

parce que l’huma + le site officiel qui n’en parlent pas, cela fait beaucoup.

il ne me reste plus qu’à aller voir sur les sites internet des journaux italiens et mettre à profit mes maigres connaissances en Italien

Amar


Parti de la gauche européenne
24 juin 2007 - 20h18 - Posté par

en lien ci dessous, le discours de Bertinoti (en italien) :

amar

http://home.rifondazione.it/dettaglio_01.php?id=2139


Parti de la gauche européenne
26 juin 2007 - 18h26 - Posté par

cher amar,
regarde le lien suivant :

http://www.european-left.org/Member...

malheureusement le site francais, n’est pas si bien entretenu que l’anglais...

le Bruxellois





MACRON : PREMIERE A DROITE
jeudi 20 - 10h15
de : Nemo3637
QG, le média libre (videos)
jeudi 20 - 09h30
de : Aude Lancelin
RÉFÉRENDUM ADP Objectif : 4,7 millions de signatures !
jeudi 20 - 08h53
de : La CGT
Comédie de Béthune - Un an après la grève ...
jeudi 20 - 08h37
de : Synptac Cgt
Ulcan (Chelli) renvoyé aux assises : sera-t-il extradé ?
jeudi 20 - 08h22
de : CAPJPO-EuroPalestine
ASSURANCE CHÔMAGE : LES CHÔMEURS DANS LE VISEUR ! Rassemblement le 20 juin à 11H Place du Palais Royal
jeudi 20 - 08h14
de : FNSAC - CGT
Non au détricotage de la loi sur la liberté de la presse
jeudi 20 - 08h05
de : SNJ, SNJ-CGT, CFDT-Journalistes, SGJ-FO
Urgence pour l’hôpital et pour un accès effectif à des soins de qualité, partout et pour tous !
jeudi 20 - 07h59
de : Ligue des droits de l’Homme
Le Naufrage d’ALSTOM : Macron dans la tourmente ?
mercredi 19 - 20h50
de : JO
1 commentaire
Assurance chômage : 3,4 milliards d’économies sur le dos des chômeurs, zéro sur celui du patronat
mercredi 19 - 15h25
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Voitures électriques, nucléaire et compteurs Linky : Stéphane Lhomme à nouveau à Castres
mercredi 19 - 09h35
QUAND LES TRAVAILLEUSES DE LA MUSIQUE NE SONT PAS À LA FÊTE ...
mercredi 19 - 09h27
de : FNSAC - CGT
Grève massivement suivie à Radio France, près des trois quarts des salarié-e-s ont cessé le travail le 18 juin
mercredi 19 - 09h22
de : CFDT, CGT, FO, SNJ, Sud, Unsa de Radio France
Une Magistrate agressée devant chez elle par un #LBD40 : une enquête ouverte pour tentative d’assassinat
mardi 18 - 18h21
de : nazairien
11 commentaires
Geodis : ces batailles du flux des ouvriers de la logistique
mardi 18 - 09h19
de : David Gaborieau
1 commentaire
Reverdir le Rojava
mardi 18 - 08h53
de : Pierre Bance
Rendez-vous dans 100 ans.
lundi 17 - 18h40
de : L’iena rabbioso
VENEZUELA : Cette expérience Socialiste qui donne des frayeurs à l’impérialisme !
lundi 17 - 17h47
de : JO
Grande Fête du livre de Noir et Rouge samedi 22 juin 2019-
lundi 17 - 09h52
de : frank
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 - 09h29
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Garde à vue de Gaël prolongée, Mobilisation lundi 17 juin 12h30
lundi 17 - 09h27
ADRESSE À TOUS CEUX QUI NE VEULENT PAS GÉRER LES NUISANCES MAIS LES SUPPRIMER
lundi 17 - 09h25
de : Ernest London
L’ESCROQUERIE DU REVENU UNIVERSEL D’ACTIVITÉ DE MACRON (video)
dimanche 16 - 16h35
de : JO
2 commentaires
ACTE 31 Gilets Jaunes de Toulouse : les brutes de macron dans ses oeuvres ! (videos)
dimanche 16 - 15h51
de : JO
Européennes : de la montée de l’extrême-droite à une autre perspective
dimanche 16 - 13h18
de : Eve76
Alternative Nouvelle au Capitalisme (?)
dimanche 16 - 09h47
de : Jean Roussie
Taha Bouhafs : « Je ne suis pas plus militant qu’un journaliste du “Point” ou de BFM TV »
samedi 15 - 23h51
de : Entretien avec Taha Bouhafs
CONGRÈS DE FONDATION DE L’UNION COMMUNISTE LIBERTAIRE (UCL) : DÉCLARATION FINALE
samedi 15 - 19h29
de : jean 1
NON à l’amalgame honteux du régime israélien avec l’Antisémitisme !
samedi 15 - 10h22
de : JO
École de la confiance : la loi passe, la défiance reste, les mobilisations continuent
samedi 15 - 07h50
de : Stéphane Ortega
CE CAUCHEMAR QUI N’EN FINIT PAS - Comment le néolibéralisme défait la démocratie
vendredi 14 - 19h24
de : Ernest London
GILETS JAUNES : PAUSE AVANT LA REPRISE ?
vendredi 14 - 18h23
de : Raymond H
Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour « crime contre l’humanité » (video)
vendredi 14 - 17h41
de : JO
Interview de Maître Sophia Albert Salmeron après s’être rendue à la C.P.I à La Haye (vidéo)
vendredi 14 - 17h32
de : nazairien
Entre Pôle emploi et Françafrique, le gagne-pain de Benalla après l’Élysée
vendredi 14 - 15h20
de : JO
SOUTIEN AUX POSTIER-ES DU 92 EN GREVE / RDV LUNDI MATIN
vendredi 14 - 11h03
Les "cons" , ça ose tout : la cheffe de l’IGPN « réfute totalement le terme de violences policières
jeudi 13 - 22h43
de : nazairien
4 commentaires
La Grande-Bretagne livrera Julian Assange aux Etats-Unis
jeudi 13 - 17h03
de : JO
1 commentaire
« Ensemble on nous opprime, les femmes, ensemble révoltons-nous ! »
jeudi 13 - 11h51
de : jean 1
Le gong vient de sonné en Chine : l’hégémonie nord-américaine, c’est bien fini !
jeudi 13 - 10h33
de : JO
6 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Tout compromis repose sur des concessions mutuelles, mais il ne saurait y avoir de concessions mutuelles lorsqu'il s'agit de principes fondamentaux. Gandhi
Info Com-CGT
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite