Entretien avec Roberto Ferrario, porte parole de Bellaciao (video)" />
Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Entretien avec Roberto Ferrario, porte parole de Bellaciao (video)
de : bellaciao
mercredi 14 novembre 2007 - 00h18 - Signaler aux modérateurs
12 commentaires
JPEG - 16 ko

de bellaciao

Nous revenons du salon des medias alternatifs et indépendants de Grigny (69) organisé par René Balme, Maire de la ville, avec dans notre musette une interview de Roberto Ferrario, porte parole du collectif Bellaciao, par René Balme (oulala.net).

De nombreux médias étaient présents à ce salon qui a duré 3 jours et qui s’intitulait "Plaisir, Plaisirs" ;-) tout un programme, sur "l’écrit à l’écran".

On pouvait croiser, E-Torpedo, sistoeurs, Sarkophage, entre autres, des radios locales libres, des auteurs (Franca Maï, Valère Staraselski...) et bien d’autres.

JPEG - 46.9 ko

Basé sur l’expérience de la télé vénézuelienne, ViVé...

ViVé est une école de vidéo et de télévision participative ayant pour mission de proposer des films réalisés par les adhérents de ViVé. Le but et l’intérêt de cette démarche est de prendre le temps de se former et de partager les connaissances acquises pour transformer la pratique vidéo et journalistique tout en conservant une qualité minimale tout en se libérant des cadres rigides qui nous ont formatés pendant des années sur le petite écran. ViVé bénéficie d’un partenariat très étroit avec la chaîne de télévision participative nationale du Vénézuéla ViVe.

Pour les lectrices et lecteurs de Bellaciao, voici donc l’interview du "Dottore" Ferrario, alias le Furioso !

JPEG - 81.7 ko
JPEG - 49.9 ko
JPEG - 68 ko


Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Entretien avec Roberto Ferrario, porte parole de Bellaciao (video)
14 novembre 2007 - 01h15

Pour la production du journanisme citoyen exellent c’est tout bon, pour cet proposition d’appel un slogan :

PLAISIR & MILITANCE.

Skapad



Entretien avec Roberto Ferrario, porte parole de Bellaciao (video)
14 novembre 2007 - 09h49

INTERNET le potentiel :

Dr. Paul, ou la campagne en charentaises contre le cœur du système

14/11/2007 -

Ron Paul est un sacré numéro. En un seul jour (le lundi 5 novembre), il vient de ramasser $4,2 millions de donations spontanées, ce qui représente un record absolu pour ce type d’opération sur Internet. Il approche à grands pas de son objectif financier pour pouvoir lancer sa campagne des primaires. Il veut $12 millions pour le 31 décembre et il se trouvait, hier à 16H46 (heure de Washington) à $8.122.609,23 (pour suivre la progression, et même y participer si vous voulez, allez sur le site de Ron Paul, le total de la somme étant monté à $8.134.412,65 le même jour, hier, à 22H59). Les résultats financiers, en donation, du candidat Ron Paul, sont stupéfiants et sa situation est brillante par rapport à nombre d’autres concurrents. Pour faire bonne mesure, on notera qu’il est l’un des trois parlementaires candidats à la désignation de son parti à n’avoir reçu le soutien d’aucun de ses collègues du Congrès. Si, avec cela, vous n’avez pas mesuré l’abysse qui sépare les élites du bon peuple dans la démocratie occidentale, américaniste et postmoderne, c’est à désespérer.

Pire encore pour le système, Paul fait une campagne “en pantoufles” aurions-nous envie d’écrire, inspiré par la forme de l’expression US qui signifie pourtant, plus prosaïquement, “campagne à bon marché”, – une “Paul’s shoestring campaign style” titre RAW Story hier (« Fundraising bonanza not changing Paul’s shoestring campaign style »). L’organisation Ron Paul continue à être minuscule par rapport aux normes US, et il semble qu’il s’agisse d’une démarche délibérée.

« With a surging online fundraising operation that netted a record $4 million in a single day, GOP presidential contender Rep. Ron Paul (R-TX) now has the monetary muscle to make some substantial upgrades to his tiny campaign organization – but he doesn’t plan to tinker with a successful formula, a DC newspaper reports.

 »Paul, whose Libertarian-leaning positions and outspoken criticisms of the war in Iraq have ignited a firestorm of support on the internet, maintains a “shoestring grass-roots political operation,” reports Roll Call’s Lauren W. Whittington. “In fact,” she writes, “Paul’s kitchen cabinet of advisers is virtually bare. The way the Libertarian sees it, he wouldn’t have it any other way.”

 »According to Whittington, Paul relies on only two advisers, campaign chairman Kent Snyder and campaign manager Lew Moore, to steer his campaign. “They’re basically the two I depend on,” Paul told Roll Call, adding that he employed approximately just 50 staffers.

 »Snyder first linked up with Paul as a college student, when he volunteered for the congressman’s 1988 presidential bid on the Libertarian ticket. Moore, a more seasoned political veteran, is no stranger to outspoken Republibcans : he was a former aide to former Rep. Jack Metcalf (R-WA) – a firm believer that the Federal Reserve is illegal – and volunteered for Sen. Barry Goldwater’s 1964 presidential campaign when he was only nine years old.

 »Otherwise, Paul tends to eschew professional strategists. “No, we don’t have any consultants,” the congressman told the paper. And other hired guns on the Paul campaign are few. »

“Démarche délibérée”, écrivons-nous, démarche singulière mais aussi démarche significative. Il semble qu’il y ait chez Ron Paul la volonté de ne pas tomber dans les normes du système même au niveau de la forme, de la structure même de son action, – les “conseillers”, les “stratèges politiques”, les “spécialistes en relations publiques” et ainsi de suite. On comprend évidemment l’esprit de la chose. Ces structures-là, à un moment ou l’autre, finissent par infecter l’esprit en enfermant celui qui accepte de s’y compromettre, en l’aveuglant, en le coupant de “sa base” et en lui interdisant par conséquent l’accès à la réalité. S’il continue dans cette voie, Ron Paul semble faire un étrange et fascinant pari. Il ne s’attaque pas tant à une politique, à une orientation idéologique, etc., qu’à la structure même du système. Cela signifie s’attaquer au cœur même du monstre. Son parcours électoral est décidément un des phénomènes à suivre de cette campagne 2008. Nous observerons avec intérêt où ces intentions vont le conduire. Cette question est à notre esprit : un homme seul peut-il encore battre le système à son propre jeu, en s’appuyant sur certaines armes de ce système (Internet) ?
Mis en ligne le 14 novembre 2008 à 05H33

http://www.dedefensa.org/article.ph...



Entretien avec Roberto Ferrario, porte parole de Bellaciao (video)
14 novembre 2007 - 11h17

 Merci a vous Roberto et tous ceux qui vous entourent, de lutter contre le verrouillage et la censure de l’info

 il faut monter ce front commun, pour défendre la liberté de la presse et la liberté du journalisme

citoyen.

Excellente idée, Car il est clair qu’ils vont tout faire, pour nous l’enlevez.

Merci encore pour le plaisir de milité et la liberté que vous nous apportez.

a pronto, muy cordialmente y viva la libertad y la justicia social

Lolita



Entretien avec Roberto Ferrario, porte parole de Bellaciao (video)
14 novembre 2007 - 21h39 - Posté par

Un grand merci à vous qui vous battez pour la liberté d’expression chaque jour,et de cette façon,jouez un rôle important dans la vie politique.

Bravo,tous ensemble,la lutte continue !!

François Pellarin


Entretien avec Roberto Ferrario, porte parole de Bellaciao (video)
15 novembre 2007 - 09h01

Très très intéressant tableau tressé par Roberto sur les batailles essentielles de l’heure (attaques de la bourgeoisie contre la liberté du net, volontés de cadenassage politique et désir de s’octroyer des espaces à autorisations, de normes leur permettant d’interdire l’accès pour les citoyens à la création de blogs libres ,..).

Il faudrait formuler cela par des initiatives. Une série d’incursions de journalisme citoyen comme de journalistes chassés de journaux classiques se tentent actuellement sur le net, ceux-ci peuvent-ils être sur la même longueur d’onde ? Peuvent-ils se lancer dans cette bataille commune ?

Egalement je pense qu’au niveau politique, pour cette bataille traitant de libertés démocratiques on peut s’adjoindre également des gens de droite. Les Bayroutistes pourraient peut-être être tentés par cela. (Agora Vox aurait-elle les tripes de tenter cette bataille ?).

Il nous faut également essayer de convaincre toutes les forces de gauche, syndicales et associatives de l’importance de cette bataille. Et obtenir d’eux un engagement qui sort du symbolique.

Merci à tous et toutes.

Copas



Entretien avec Roberto Ferrario, porte parole de Bellaciao (video)
15 novembre 2007 - 10h00

Le journalisme citoyen peut être défini comme l’action de citoyens « jouant un rôle actif dans les processus de récupération, reportage, analyse et dissémination de l’actualité et de l’information », selon le rapport We Media : How Audiences are Shaping the Future of News and Information de Shayne Bowman et Chris Willis.

Ceux-ci ajoutent : « Le but de cette participation [des citoyens] est de fournir les informations indépendantes, fiables, précises, diverses et appropriées nécessaires à une démocratie ».

Le journalisme citoyen consiste généralement à fournir un moyen d’expression à des citoyens ordinaires, y compris des représentants des franges les plus marginales et sous-représentées de la société.



Entretien avec Roberto Ferrario, porte parole de Bellaciao (video)
15 novembre 2007 - 10h47

Le fait que de nombreux « journalistes citoyens » sont souvent des militants pour une cause ou une idéologie particulière a soulevé des critiques.

De nombreux médias traditionnels accusent nombre de partisans du journalisme citoyen de manquer de l’objectivité nécessaire à la pratique du journalisme.

Le journalisme citoyen a aussi été critiqué récemment dans le domaine universitaire, notamment par Vincent Maher, dirigeant du New Media Lab de la Rhodes University, qui a souligné plusieurs faiblesses parmi les revendications des journalistes citoyens, qu’il résume comme " the three deadly Es : ethics, economics and epistemology " (les trois E fatals : éthique, économie et épistémologie).

Cet article a été largement critiqué par la presse et la blogosphère.

Une étude informelle de Tom Grubisich en 2005 passa par ailleurs en revue de nombreux sites Web citoyens et jugea sévèrement beaucoup d’entre eux sur leur contenu et leur qualité.

Même les partisans les plus passionnés du journalisme citoyen reconnaissent ses faiblesses et ses limites : « L’avantage, c’est qu’un citoyen journaliste sera capable de publier quelque chose qu’un journal aura peur d’imprimer.

L’inconvénient, c’est que la vérification des faits se fait après publication », concède Craig Newmark, fondateur de Craigslist.



Entretien avec Roberto Ferrario, porte parole de Bellaciao (video)
15 novembre 2007 - 15h48 - Posté par

Oui, oui , merci, on a bien vu Libé "casser" du "journalisme-citoyen" pendant 3 jours d’affilée cet été. C’était fou, le tout à grand renfort d’interviews de prétendus représentants "officiels" du "jounalisme citoyen" et autre spécialistes plsu ou moins auto proclamés - encore une tentative pour institutionnaliser, dé-mouvementiser, embrigader, bref, CONTROLER.....

Mais à qui ces journalistes-là vont ils faire croire sérieusement qu’il sont ENCORE indépendants et PROFESSIONNELs ou "OBJECTIFS" ?!! Qu’ils ne défendent aucune cause ? Qu’ils n’ont choisi aucun camp ????

Le drame pour certains d’entre eux, c’est que je crois qu’ils le pensent encore de bonne foi...

Bien sûr, il ya encore quelques journalistes professionnels pour relever le niveau mais faut reconnaître que c’est rare.

Moi j’apprécie le glissement sémantique qui a fait passer de la notion de "journaliste amateur" des années 60/80 à "journalisme citoyen" depuis fin 90’s. C’ets très intéressant et révélateur. Car on n’est plus sur un terrain "professionnel vs. amateur" mais sur un terrain "citoyen vs..." ..." vs" quoi alors ???!!!!

 ;-))

La Louve (qui se garde de dire tout le bien qu’elle pense de Bellaciao :-))

Ps : Peut être qu’un jour les gens, les politiques notamment, mais pas seulement, vont apprendre à "surfer" sur ce type de vagues d’initiatives non-institutionnelles, à faire le choix de la liberté plutôt que du contrôle, plutôt que de systématiquement essayer de domestiquer avec des barrages, de scléroser car, ce faisant, certes on évite peut être des "dérapages" mais surtout, on tue aussi la part de créativité, de responsabilité et d’énergie que donne au collectif la liberté non pas "individuelle", mais des individus pris dans un mouvement plus vaste.

Et comme disaient à une époque les fous de Surf en tout genres :

"NO FEAR" !!! :-)


Entretien avec Roberto Ferrario, porte parole de Bellaciao (video)
15 novembre 2007 - 11h12

Le développement du Web, et notamment l’apparition de plates-formes de publication facile d’usage ont accéléré la tendance et permis l’émergence de nombreux sites Web donnant la parole à des citoyens ordinaires ou des militants profitant de ce nouveau média : « En offrant des plates-formes techniques accessibles à tous, les blogs et wikis autorisent ce que nous appelons le ’journalisme citoyen’, par ce biais nous pouvons tous passer du statut de lecteur à celui de rédacteur, de commentateur des événements. Position éminemment satisfaisante. ».

Le journalisme citoyen est devenu un média prisé notamment pour l’information de proximité, se concentrant sur une ville, parfois même sur un quartier, pour donner un éclairage différent à la vie d’une communauté dont certains membres s’estiment ignorés par les médias existants ou délaissés par les institutions locales.

La plupart des courants de pensée ont également recours à ces possibilités, parfois de façon organisée sous forme de tribune plus que spontanément citoyenne. Certains sites se réclamant comme « citoyens » ont une coloration résolument engagée politiquement ou polémique. En France, L’Échangeur Basse-Normandie, Adverbe et la ville d’Alençon ont même créé un Prix du blog citoyen dont la première édition s’est tenue en juin 2006.

De même on compte parmi les médias altermondialistes des sites se revendiquant du journalisme citoyen comme par exemple le collectif Indymedia.

Une plateforme qui a dorénavant faite ses preuves, et qui permet à tous de prendre librement la parole, en publiant lorsqu’ils le souhaitent leurs articles sur [iSubway] www.isubway.fr.



Entretien avec Roberto Ferrario, porte parole de Bellaciao (video)
15 novembre 2007 - 11h18

Le "journalisme citoyen" est une expression qui, outre qu’elle fleure bon la "novlangue", est grammaticalement défectueuse (citoyen n’est pas un adjectif). Le journalisme citoyen est un aspect particulier du média citoyen qui est l’utilisation des outils de communication, notamment ceux apportés par Internet (site web, blog, forum, wiki...), par des millions de particuliers dans le monde comme moyens de création, d’expression, de documentation et d’information. Il y a un certain renversement dans ce domaine, le citoyen passant du rôle de simple récepteur à celui d’émetteur, devenant lui même un média.

Parmi les domaines cités ci-dessus, c’est dans celui de l’information qu’on peut parler de journalisme citoyen.



Entretien avec Roberto Ferrario, porte parole de Bellaciao (video)
15 novembre 2007 - 11h43

Les média alternatifs se présentent comme des médias différents des grands groupes de presse, de communication de masse, s’opposant de cette façon aux média de masse. Ils offrent des informations plus indépendantes en ce sens, souvent désintéressées financièrement (à la différence des grands groupes commerciaux), à contre-courant des tendances dominantes.

Difficiles à cerner précisément, une définition[1] présente qu’ils véhiculent des idées et informations habituellement peu diffusées dans les grands médias commerciaux.
Aujourd’hui, les médias alternatifs peuvent revêtir des formats "traditionnels" (journaux, radio, magazine…) ou qui le sont moins : magazines en ligne et autres supports virtuels, multimédia dans Internet.

Historiquement, les média alternatifs ont accompagné l’évolution des techniques de communication : presse alternative, radios alternatives, associatives (dès les années 1970), télévisions alternatives (années ?), Internet alternatif.

Internet a également donné un second souffle aux radios libres, associatives par la technique du streaming (voir également webradio).



Entretien avec Roberto Ferrario, porte parole de Bellaciao (video)
22 novembre 2007 - 20h54

demain la seul voie si le frique gagne la partie c’est de monter non pas un front commun des sites alternatifs mais bien un "fournisseur d’accès commun "étant donnée qu’il n’y en a que quelques un il serait facile pour un "pouvoir"de les ceinturées et de les censurés !
Achats directe a France telecom de lignes et création d’un organisme autogéré par les usagées. afin d’avoir des tarifs d’abonnement et de locations de routeurs a moindre coût ! organisation toute l’année dans chaque ville type fête de l’humanité ou greffé dessus ! afin de faciliter les démarches des usagée et de la maintenance. la "coopérative des liaisons télèsociètale " serait née IOI ceci n’est qu’une idée un peut "farfelu" je l’avoue, mais bon il faut bien rêve un peut ! en tous cas superbe reportage ou l’ont voie bien que la passion est aux rendez vous ! merci bellaciao :-)






Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
4 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
1 commentaire
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
1 commentaire
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
En grève jusqu’à la retraite !
lundi 2 - 12h47
de : jean1
2 commentaires
Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
dimanche 1er - 20h40
de : JO
CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
dimanche 1er - 15h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Vous avez dit : Un monde multipolaire ? Autre démonstration !
samedi 30 - 10h58
de : JO
1 commentaire
EPO et Hamster chinois.
vendredi 29 - 18h03
de : L’iena rabbioso
L’éruption de la faim - C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 29 - 12h44
de : Hdm
1 commentaire
CONVERGENCE DES LUTTES : Contribution !
vendredi 29 - 12h14
de : JO
BOLIVIE : La succession d’EVO Morales assurée et organise la Résistance !
vendredi 29 - 11h25
de : JO
Un 5 décembre fort ou exceptionnel ! L’état de la mobilisation secteur par secteur
vendredi 29 - 07h36
1 commentaire
Xavier Kemlin, star déchue de la complosphère d’extrême-droite
jeudi 28 - 17h21
de : Blanqui75
1 commentaire
BOLIVIE : suite du complot contre EVO MORALES + corruption à la clé !
jeudi 28 - 11h57
de : JO
1 commentaire
Rafael Correa (ancien président de l’équateur) reçoit Evo Morales, (coup d’état et lutte de classes) (vidéo)
jeudi 28 - 11h32
de : nazairien
1 commentaire
La mort de Sami Abu Diak, prisonnier politique palestinien
jeudi 28 - 10h34
de : librinfo74 via jyp
Greve du 5 décembre
jeudi 28 - 10h04
de : jean 1
ARGENTINE : Alberto Fernandez Président élu, refusera le crédit du FMI !
jeudi 28 - 10h03
de : JO
Gilets jaunes : les interdictions de manifestation, l’autre face de la répression
mercredi 27 - 13h11
1 commentaire
Le monarque se prépare-t-il à lancer ses brutes contre notre Jeunesse ?
mardi 26 - 23h50
de : JO
BOLIVIE : A lire absolument ce que nos médias aux ordres ne vous diront pas !
mardi 26 - 16h15
de : JO
1 commentaire
C’est quoi : un pognon de dingue ?
mardi 26 - 15h22
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Notre esprit humain exige sans délai la solidarité et l'union entre les peuples et les nations au-delà des différences qui pourraient les séparer. Augusto Roa Bastos
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite