Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Besancenot : "Je n’ai aucun désir de jouer la voiture-balai de la gauche"


de : Olivier Besancenot
mardi 27 novembre 2007 - 14h26 - Signaler aux modérateurs
55 commentaires

Le porte-drapeau de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) est ce soir en meeting à Aix-en-Provence Selon le leader de la LCR,

Selon le leader de la LCR, "Sarkozy a allumé plusieurs mèches à la fois".

JPEG - 86.6 ko

C’est incontestablement la figure montante à gauche.Incontournable dans les médias comme dans les manifestations, Olivier Besancenot n’est plus une comète dans le paysage politique, comme on aurait pu l’imaginer après son premier tour de piste à l’élection présidentielle de 2002.

Le porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire (4,08% des voix en avril dernier), qui rêve de fonder un nouveau parti anticapitaliste pour rassembler la gauche radicale, tient meeting ce soir à 19h30 à Aix, au Palais des congrès. Entretien.

 Comment analysez-vous le conflit social que vient de traverser le pays et, plus encore, les conditions de sortie de cette crise ?

Olivier Besancenot : "Il est pour le moins hâtif de dire que c’est terminé. Les étudiants sont toujours en lutte, les avocats risquent de l’être demain et les cheminots ont répété qu’ils seraient très vigilants quant aux résultats des négociations en cours. Il y a de fait une succession de conflits. Nicolas Sarkozy a allumé tant de mèches à la fois...

 Que répondez-vous à la droite et au gouvernement qui vous ont accusé d’instrumentaliser ces mouvements ?

O.B. : "Je serais ravi que la Ligue puisse faire descendre trois millions de personnes dans la rue sur un simple appel, mais nous n’en avons pas la force. C’est une blague qui est vieille comme l’histoire des conflits sociaux. Parmi les 78% de cheminots grévistes du 18 octobre, il y en avait sans doute un bon nombre qui ont voté Sarkozy. Nous avons le bras beaucoup moins long dans la mobilisation que celui du gouvernement dans les médias.

 Comment espérez-vous convaincre les communistes et l’ensemble des antilibéraux de se retrouver dans un nouveau parti ?

O.B. : Ce n’est pas un appel lancé aux organisations mais aux individus, à tous ceux qui sont prêts à faire un bout de route avec nous, même s’ils peuvent être en désaccord avec la Ligue sur tel ou tel point. Ce ne peut pas être un cartel : voilà vingt ans qu’on accumule les échecs en voulant imposer ce schéma par le haut. On peut, par contre, trouver un nouveau souffle à la base, avec les collectifs antilibéraux, des groupes locaux, les militants de Lutte ouvrière... Il faut que l’on porte un nouvel espoir.

 Vous êtes-vous imposé un calendrier pour cela ?

O.B. : Nous ne sommes pas dans une course contre la montre. La situation sera plus claire après les municipales. Pour autant, ces élections peuvent constituer une étape importante pour tous ceux qui s’opposent à la politique insupportable de Nicolas Sarkozy. Nous devons rechercher à constituer un maximum de listes collectives portant la voix de la gauche radicale.

 Le Parti socialiste est-il condamné à vos yeux ?

O.B. : Il n’y a jamais rien de définitif en politique. Je n’ai par ailleurs aucun désir de jouer la voiture-balai de la gauche, même si beaucoup de salariés et de chômeurs se tournent aujourd’hui vers nous. Si le vide créé par le Parti socialiste était comblé par la gauche radicale, on le verrait déjà.

 Votre popularité personnelle est-elle synonyme d’adhésion ?

O.B. : Nous n’avons jamais cédé au culte de la personnalité, ce n’est pas maintenant que nous allons commencer. S’il y a aujourd’hui un mouvement d’intérêt plus large pour nous, c’est parce que la population estime que nous sommes les plus utiles pour organiser la riposte à Sarkozy."

source : http://www.laprovence.fr/articles/2...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Besancenot :
27 novembre 2007 - 15h23

Et bien moi , je serai présente et je le remercie d’être là.

EVE



Besancenot :
27 novembre 2007 - 15h35

C’est la première fois que OB evoque les collectifs antilibéraux depuis un lustre. Serait-ce une ouverture du pied ?
A quand tous les gens de gauche dans les memes initiatives, arrêtons de fractionner en maintenant à gauche ou autres. C’est tous ensemble et tout de suite.
Jean (74)



Besancenot :
27 novembre 2007 - 15h44 - Posté par

Je ne suis pas à la LCR mais j’avoue que ce que dit OB me donne à réfléchir sérieusement et j’irai même jusqu’à dire que cela me plait.

François Pellarin.


Besancenot :
28 novembre 2007 - 06h25 - Posté par

le pt l’avait déjà pendant la campagne des présidentielles.
rien de nouveau, mais peu connu !


Besancenot : A quand l’action concrête !
27 novembre 2007 - 16h27

Je partage en partie le constant fait par O. Besancenot mais j’ai juste un problème avec lui !
Il ne me dit pas quand cela va changer, il fait des constats souvent exacts et ça s’arrête là. Je suis de gauche et aujourd’hui, j’ai le choix entre un PS qui tente de virer au social libéralisme, une LCR qui constate mais ne prend pas de responsabilités et un PC qui me paraît être celui qui répond à mon attente de changement dans le texte mais aussi dans les actes ! C’est schématique mais je le pense comme pas mal de mes potes.
Je pense que je voterais PC aux prochaines élections.

Mac



Besancenot : A quand l’action concrête !
27 novembre 2007 - 16h45 - Posté par

michel de toulon : Je pense comme toi mac le PC est le seul partis qui est dans les institutions et qui essaye comme il peut de changer les choses. Besancenot la nouvelle coqueluche des médias en remplacement d’arlette, car ils savent qu’il n’a aucun poids dans ces institutions avec lui le systeme est tranquile pour l’éternité.Regardez un peu les acquis sociaux qeu vous avez obtenus grace a LO ou la LCR ces derniéres décennis, aucun.


Besancenot : A quand l’action concrête !
27 novembre 2007 - 18h35 - Posté par

juste un petit mot en passant regardez un peu les acquits sociaux que vous avez obtenus grâce aux institutions ,nada c’est le rapport de force de la classe ouvrière qui a obtenu des acquits sociaux et tout ça grâce à la grève et la résistance
je le trouve trés bien ce OB et la LCR car il n’est que le porte parole .En tout cas il reste sur des bases révolutionnaires lui et non tacticiennes pour garder quelques strapontins comme certains qui se mouillent avec les capitalistes du PS

pierrot


Besancenot : A quand l’action concrête !
28 novembre 2007 - 14h38 - Posté par

Cher Pierrot,
Dans mon quartier, les gens n’ont rien à foutre de la virginité révolutionnaire de Besancenot. Ce qu’ils veulent aujourd’hui (et pas attendre le grand soir qui viendra jamais !!!) c’est que leur vie change en positif : du boulot pour leur gamin, un salaire décent, moins de pécarité, des moyens pour l’éducation, un hopital qui fonctionne correctement, une police de proximité, un logement accessible et acceptable financièrement, un cadre de vie comme le centre ville, ... Par rapport à toutes ces demandes, que fait Besancenot, il parle ! et nous, on reste dans la merde.
Comme tu le vois, pierrot, on est loin de la gueguerre pour savoir qui est le plus révolutionnaire ! La révolution, c’est au quotidien, que nous la vivons quand le maire et les conseillers municipaux (souvent les cocos !) répondent à nos besoins en aiguisant notre conscience politique car le problème des banlieues, c’est le manque de repère politique que la télé organise chaque jour.
Nous sommes prêts à faire la révolution mais le ventre plein, pas vide !
Amicalement,
Mac


Besancenot :
27 novembre 2007 - 16h43

"On peut, par contre, trouver un nouveau souffle à la base, avec les collectifs antilibéraux, des groupes locaux, les militants de Lutte ouvrière... Il faut que l’on porte un nouvel espoir."

Et les militants du PCF, ils vont se faire foutre dans ces éventuelles initiatives communes " des bases" ??!

Et bien , je vois que le sectarisme de la LCR à notre égard n’est pas tout à fait mort chez certains ;-) - vous me direz, "Et Lycée de Versailles".. mais bon...

Ca me semble de plus en plus hypocrite tout ce barouf de "changement" et on n’a toujours pas de position officielle claire de la LCR su les municipales, notamment dans les grandes villes. La LCR va t elle mettre en œuvre ce qu’elle prêche ?

La Louve



Besancenot :
27 novembre 2007 - 17h13 - Posté par

Eh lez copains / copines, ne soyez pas naïfs/naïves ! il est évident que la LCR veut prendre la place du PCF qui, malgré toutes les dénégations, est sur son déclin et est en passe de disparaître de fait, sinon de droit. Il n’y a donc pas lieu de s’étonner des attitudes ambigues qui ne sont que l’expression d’un projet inavoué, qui ne peut pas dire son nom, mais qui correspond à une situation politique qui finira bien par aboutir.

Rémi la Garonne


Besancenot :
27 novembre 2007 - 17h25 - Posté par

Je comprends pas tout ici, je crois comprendre que bellaciao est un site pro pc, mais pourquoi à chaque fois qu’il y a un article lcr, vous passez autant de temps à le détruire, vous parlez de sectarisme mais d’habitude Besancenot parle des militants pc (le franc parler sur france inter), mais n’avoir qu’un but à chaque fois : réagir pour casser, pour garder son petit pré carré je trouve ça bidon. J’ai cru comprendre que la position de la lcr n’a pas changé c’est pas d’alliance avec le ps. Celle du pc est quant à elle très ambigüe par endroit c’est : unité avec le ps dès le premier tour, ailleurs indépendance ou est la cohérence. ?Je comprends peut etre pas tout mais cette facon de vous comporter ne vous sert pas.


Besancenot :
27 novembre 2007 - 22h34 - Posté par

tu réponds à ca ???

je vois que le sectarisme de la LCR à notre égard n’est pas tout à fait mort chez certains ;-) - vous me direz, "Et Lycée de Versailles".. mais bon...

tu sais ce que ca veut dire "Lycée de Versailles" ???

ca veut dire "et vice versa"

bref, same player shoot again, essaie encore...


Besancenot :
27 novembre 2007 - 18h56 - Posté par

regarde le résultat des élections récentes et confirme-moi s’il faut commander le corbillard pour enterrer le moribond !

ne rêve pas trop, le communisme comme idéal n’est pas mort (clin d’oeil de Marx)


Besancenot :
27 novembre 2007 - 17h26 - Posté par

Là tu es de mauvaise foi Elodie. Dans tous les discours d’OB sur le nouveau parti qu’ils veulent construire, les militants du PCF sont toujours évoqués, et même à plusieurs reprises dans son discours de jeudi dernier. Alors qu’il ait oublié une fois de citer les militants du PC, tout cela n’est pas bien grave quand même.

Pour ma part, j’ai assisté pour la première fois à un meeting de la Ligue, jeudi dernier à la Mutu, et je suis sorti emballé. Il y a bien sûr encore beaucoup de flou dans cette idée de nouveau parti, mais pour l’instant on en est qu’à l’idée, même pas au projet. Et encore heureux que tout ne soit pas ficelé à l’avance, sinon l’appel à rassembler les anticapitalistes pour construire n’aurait aucun sens.
J’ai en tout cas senti un vrai enthousiasme, que je n’avais pas senti depuis longtemps (et spécialement dans les meetings du PC, dont j’étais encore membre il y a quelques mois)

Cédric


Besancenot :
27 novembre 2007 - 17h36 - Posté par

Les appels du pied à un rassemblement comprenant les militants PCF sont fréquents, Jeudi à la Mutualité O.B. ne les a pas exclus de son discours.

Le sectarisme va peut-être de pair avec un peu de paranoïa... il serait bon de cesser d’alimenter ces clivages LCR / PCF, ça nuit au rassemblement, ça nuit à l’entente et ça ne fait qu’entretenir les tensions entre les 2 partis.

Les quelques militants ou sympathisants PCF que je connais n’ont rien contre la LCR, rien contre O.B., et aimeraient aussi que les uns et les autres arrêtent de se tirer dans les pattes.

C’est trop espérer, peut-être ?

G.B., qui n’est encarté nulle part, mais qui a des sympathies pour toute la gauche radicale.


Besancenot :
27 novembre 2007 - 22h15 - Posté par

Et La Louve,tu n’es pas sérieuse,tu ne peux pas penser ça,hein ? 1)quand OB parle de la base il parle de TOUTE LA BASE DE GAUCHE TOUTE Y COMPRIS LE PCF !!!bien évidemment !Alors pour le côté sectaire de la LCR tu repasseras.Je te connais et je te sais sincère mais là tu déconnes sérieux !! 2)j’aimerais bien que tu m’expliques ce que tu attends au juste d’ OB pour les municipales ?Que la ligue présente des candidats,fasse alliance avec le PC ?

Tu sais à la ligue comme à LO ou au PT(Lambertistes)cela n’est pas la vocation première et je pensais que tu l’avais compris.Certes ils ont des élus dans différentes communes mais ce n’est pas l’objectif premier_heureusement d’ailleurs_ On voit ce qu’a donné la gauche plurielle...si "mettre les mains dans le charbon"sert à ça...je préfère la lutte dans les bahuts,les entreprises et dans le rue car là est le seul moyen d’obtenir des avancées significatives.D’ailleurs essaie de compter celles que l’on a obtenues sans lutte,rien qu’avec la représentation parlementaire.Tu verras que la calculette n’est pas indispensable...

Enfin je terminerai par ta phrase"et on n’a toujours pas de position officielle claire",là difficile de te donner tort mais à côté de la position du PC et de LO qui consiste à s’allier avec le PS...qu’est-ce que tu préfères ??

Fraternellement à toi.

François Pellarin.


Besancenot :
27 novembre 2007 - 17h18

et CONCRETEMENT qu’est qu’il propose ?

qui peut me communiquer son programme avec des propositions CONCRETES, moyens pour les appliquer ? au Gouvernement ? avec qui ? comment ?
si maintien du refus de mettre les mains dans le camboui : comment faire CONCRETEMENT loin de la langue de bois sur ya ka, foque....

je suis très intéressé par une réponse brève et concrète...

Merci d’avance

Arlequin



Besancenot :
27 novembre 2007 - 17h35

la guerre des clans !!!!

 ce qui me fou les boules, c’est de voir qu’à gauche !!!!! ont ce bouffe le nez, pour savoir qui du PC ou la LCR ou LO, ou de je ne sais quel mouvement , serras a la tête des plus malheureux des plus défavorisés, et j’en passe.

 Pouvoir quand tu nous tiens, tu en oublis le pourquoi tu est la !!!!!!!

 l ’action c’est lutter contre le capital, il me semble en gros nous avons le même discour !!!!!

 Lutter pour aider les couches populaire a exister et a vivre dignement

 lutter contre toutes les injustices

 Ont lutte tous pour la même cause, ont ne vas pas recommencer les combats internes, pour savoir qui en serras le chef.

 C’est déjà cela qui a foutus la merde au élections, l’ extreme gauche a été incapable de s’unir.

 Je ne comprend pas !!!!! Nous ressemblons a ceux que nous combattons.

Lolita



Besancenot :
27 novembre 2007 - 17h40 - Posté par

Justement non Lolita, nous (militants, adhérents ou sympathisants de la gauche radicale) ne ressemblons pas à l’UMP : l’UMP a su s’unir et mettre de côté (un temps seulement) certains clivages. Maintenant elle essaie même d’absorber (ou de vassaliser) certaines mouvements aux idéologies soit-disant différentes, pour mieux entretenir la division.

Cela dit je suis d’accord avec le reste de ton intervention : les clivages LO/LCR/PCF (pour ne citer qu’eux) ne font que servir la cause de ce contre quoi TOUS nous voulons lutter.

G.B.


Besancenot :
27 novembre 2007 - 18h05 - Posté par

J

ustement non Lolita, nous (militants, adhérents ou sympathisants de la gauche radicale) ne ressemblons pas à l’UMP : l’UMP a su s’unir et mettre de côté (un temps seulement) certains clivages. Maintenant elle essaie même d’absorber (ou de vassaliser) certaines mouvements aux idéologies soit-disant différentes, pour mieux entretenir la division.

oui c’est vrais que l’ UMP a fait fort, il a réussit en plus a dézinguer le PS et le modem

espérons que nous allons réussir a nous unir pour de bon. ,

 C’est de notre devoir !!!!

 par respect aux plus défavorisés, et aussi par respect de nous même !!!!!!

Lolita


Besancenot :
27 novembre 2007 - 17h51

Bulletin météo : UV et beau temps médiatique pour ’’Olive’’.

Je n’oublie pas que ’’les gauchistes sont la punition des communistes pour leur dérive opportunisme’’ comme disait je sais plus qui. Mais quand même...

Dans le Sud-Est, la Provence, -journal bien bien de droite-, déroule le tapis rouge... au mignon et modeste révolutionairrrre bourgeois à vélo... (-Quelle surprise !-)

Dans, le Sud-Ouest, la presse locale -bien bien de droite-, suite aux manifs du 20 novembre, affiche en première page... un drapeau de la Ligue... (-Quelle surprise !-)

Nationalement, Eric Zemour guignol du Figaro, déclare qu’’’entre l’UMP et la LCR il n’y a rien’’.... La LCR, 3 000 adhérents, zéro élu : c’est clair, N.Sarkosy en tremble...

Krivine et Besancenot font mine de vouloir abandonner le mot de ’’communiste’’ pour leur boutique au profit d’un ’’NPAC’’ fumeux... pour mieux fagociter les bovétistes lors des prochaines municipales. Simple bis répéitita avec leur projet de 1995, ’’100% à gauche’’, donc. (-Quelle surprise !-)

Il y encore quelques mois la ligue, faisait partie de l’extrème-gauche médiatique que le PS aime bien pour affablir les communistes dans les syndicats et assos de gauche... et le PCF électoralement.

Dans les prochains mois, -et au moins jusqu’aux municipales et cantonales-, -mais nous auront droit à une deuxième séance d’UV avec les commémoration de mai 68- la Ligue sera -surtout- l’extrème-gauche médiatique telle que l’aime les médias de la droite et du patronat. (-Quelle surprise !-)

Krivine, est le grand manitou de la Ligue depuis... plus de 40 ans... soit bien plus longtemps que Maurice Thorez ou Georges Marchais pour le PCF. Et Besancenot son ancien attaché parlementaire à l’UE est son digne clone, jusque dans ses choix matrimoniaux. Bizarrement les médias ne les interrogent jamais la dessus. (-Quelle...)

En tout cas, malgré le temps qui passe et lui a appris à se mettre en retrait, à se montrer patelin, Krivine est toujours accro à la thèse troskiste : ’’plus l’influence du PCF et de la CGT reculent, plus la révolution avance camarades !’’ (-Bon sang, mais c’est bien sûr !-... Au mieux ça releve de la psychanalyse oeudipienne : tuer le père.)

Seul problème à ses beaux projets, le soutien des médias bourgeois...c’est comme le vent et les nuages, ça va, ca vient...

Lo et Arlette en ont fait la triste expérience pendant et après les présidentielles de 2002.

Ce sera donc sans suprise.

Ivan.



Besancenot :
27 novembre 2007 - 18h01 - Posté par

C’est bien : poursuivons les divisions, multiplions les clivages, ce n’est pas comme ça qu’on pourra s’additionner tous ensembles et soustraire notre monde à la bête immonde capitaliste.

G.B.


Besancenot :
27 novembre 2007 - 18h27 - Posté par

Pourquoi à votre avis Olivier Besancennot n’a pas voulu briguer le suffrage universel pour les législatives ? Que je sache c’est encore à l’assemblée nationale qu’on légifère et que l’on débat des orientations anti ou pro capitaliste. Alors les belles paroles............ Pour ma part je n’ai aucune confiance dans le "produit médiatique" Et d’ailleurs pourquoi on ne voit pas autant le PC sur les médias, la confrontation de projet pourrait être intéressante sauf que l’un est censuré ! Ce n’est pas de la division que de se poser certaines questions. Joelle dagen


Besancenot :
27 novembre 2007 - 20h43 - Posté par

Se poser des questions est sain. Malheureusement, dès que la LCR est ici évoquée ça tourne au dénigrement, au procès d’intention, voire au pugilat textuel (je barbarise si je veux) et on ressort les vieux dossiers poussiéreux dont certains sont empruntés à une certaine agence de propagande de l’extrême-droite.

Alors désolé de vous contredire, mais ça ce n’est ni poser des questions, ni sain.

J’ai parfois l’impression de "lire" plus de haine entre militants LCR & PCF qu’entre militants de gauche radicale et UMP !
Un comble non ?
Ou peut-être pas, si on prend en compte l’opposition historique qui est la cause de cette mésentente... toutefois il serait peut-être bon d’enterrer la hachede guerre une bonne fois pour toutes.

G.B., qui veut juste que la gauche, la vraie, s’unisse enfin pour faire front contre la démolition de tous les acquis obtenus par la sueur et le sang de nos ancêtres.


Besancenot :
27 novembre 2007 - 18h19 - Posté par

ivan je me marre triste quand je lis ça :

 !-... Au mieux ça releve de la psychanalyse oeudipienne : tuer le père.)

"

pour deux raisons :

la premiere est que c’est plutôt le pére communiste stalinien qui a bien assassiner le fils trotskiste (à coup de piolet)

déja ça ma navre
et puis la deuxieme :: peut être ne le sais tu pas mais l’oedipe Freudien est une vaste foutaise

je viens du pcf,et depuis 1968 j’entends ça ::la presse bourgeoise est au service de la ligue !!!
pitoyable .
Et la lcr refuse de mettre ses mains dans le cambouis !!mais putain vous les avez mises en pein dedans :résultat,plus de privatisations que la droite.
Pär deux fois le pcf a été gérer les affaires de la bourgeoisie au lieu de défendre les travailleurs.

Quelles conquetes on a obtenu de la lcr ??
mais les conquetes de 1936,de 1968 viennent de la base certainement pas du sommet qui a tout fait pour empecher la révolution .
N’est ce pas le but du pcf,faire la révolution ?

Et combien de conquétes ont été empechées par le pcf ?

la proposition de la lcr de se dissoudre dans un rassemblement plus vaste ,anticapiyaliste pour contrer srako et reprendre l’initiative sur le terrain politique est une ouverture fantastique

un parti propose ni plus ni moins de se dissoudre pour donner une arme plus forte contre le capital ,c’est pas commun.
Faire passer l’interet de la lutte avant sa propre organisation ,c’est tout de meme pas du sectarisme !!!
arretez le délire !!!!

quelqu’un demande les propositions concretes de la lcr ; alors là j’en suis sur le cul:la culture politque des membres du pcf est elle à ce point nulle que ces militants ne lisent même pas les propositions de la lcr et de lo voir d’attac ???

les propositions de la lcr existent !

et maintenant camarades,on le construit ce nouveau parti car ni le pcf ,ni la lcr ne pourront incarner à eux seuls ce débouché politique nécéssaire aux mouveme,ts sociaux.

j’ai quitté le pcf en 1981,je ne suis plus encarté depuis( je sais c’est un tort) mais je repique au truc du militantisme politique pour ce nouveau parti.

Damien


Besancenot :
27 novembre 2007 - 18h38 - Posté par

Jusque dans ses choix matrimoniaux...

Minable et pitoyable...

Je pensais qu’^tre de gauche c’était refuser la pipolisation de la vie politique.

Et que la séparation de la vie publique et privée était une tradition issue de la révolution française et reprise par le mouvement ouvrier.

Jusqu’où le sectarisme peut il mener...

Le problème c’est que la perspective du nouveau parti anticapitaliste "accroche" de plus en plus : des syndicalistes, des associatifs, des jeunes, des salariés et chomeurs qui n’en peuvent plus du capitalisme et des politiques menées par les libéraux et socio libéraux...

Je suis persuadé que des milliers de ces militants en ont assez de lutter au quotidien pour aller voter à goche en se pinçant le nez aux élections.

leur donner un cadre et un projet politique, tel est l’enjeu du nouveau parti.

Bienvenue à celles et ceux qui veulent se joindre à l’aventure.

Juan LCR


Besancenot :
27 novembre 2007 - 19h00 - Posté par

La LCR, 3 000 adhérents, zéro élu : c’est clair, N.Sarkosy en tremble...

Krivine, est le grand manitou de la Ligue depuis... plus de 40 ans... soit bien plus longtemps que Maurice Thorez ou Georges Marchais pour le PCF. Et Besancenot son ancien attaché parlementaire à l’UE est son digne clone, jusque dans ses choix matrimoniaux.

Avant de dire n’importe quoi, mieux vaut se renseigner...

1) Je m’étonne que des camarades du PCF reprennent ici les intox nébulleuses de l’extrème-droite (cf. les choix matrimoniaux d’OB inventés par Alain Soral et le site du Bloc Identitaire Novopress)

2) Je m’étonne que des camarades du PCF soient à ce point peu informés qu’ils ont oubliés qu’Alain Krivine n’est plus membre du Bureau politique de la LCR depuis des années...

3) Je m’étonne que des camarades du PCF soient encore si peu au courant qu’ils oublient que la LCR a plusieurs élus, qui, ô surprise, publient même des bilans publics de leurs activités ! (élus municipaux, régionaux, etc., et la LCR a même eu des députés européens

4)Je m’étonne également que des camarades du PCF ne soient pas plus au fait des données du CSA (pas particulièrement proche de la LCR...ni du PCF), sur le temps de parole des hommes et femmes politiques. Si l’on prend, au hasard, la campagne présidentielle hors période légalement égalitaire, on constate , sur deux mois (février, mars, soit juste avant le 1er tour) :

Que ce soit sur France Info ou France Inter, Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy se taillent la part du lion (respectivement 4h56 et 4h27), suivis par François Bayrou (2h12) et Jean-Marie Le Pen (1h53 chacun), Dominique Voynet (1h17), Marie-George Buffet (1h22), Philippe de Villiers (48 min).

De son côté, Olivier n’a royalement droit qu’à 17 minutes de temps de parole...soit environ 20 fois moins que les deux principaux candidats proclamés...

Sur Europe 1 et la plupart des radios privées, c’est même encore pire : Royal-Sarkozy se partagen 7h30, quand Olivier n’a pu parler en tout et pour tout qu’une petite minute.

Et si l’on fait le total (France Inter, France Info, Europe 1, RMC, RTL), Royal a eu droit à environ 18h d’antenne radio, Sarkozy 17h, Bayrou 7h30, et Besancenot....41 minutes.

Bon, alors après, on peut toujours écrire rumeurs, idées reçues grosses comme une maison, en espérant que ça passe et soit même véhiculé un peu partout (c’est d’ailleurs ce que fait l’extrème-droite sur Novopress...même si on peut s’étonner que des camarades du PCF le reprenne...), mais bon, on se croise suffisament souvent dans les luttes, PCF et LCR, pour savoir faire la différence non ? (pour ma part, j’avoue, je ne crois pas que le PCF soit encore financé par Moscou, et que chaque militant a encore un couteau entre les dents...me trompe-je ?) :o)


Besancenot :
28 novembre 2007 - 03h51 - Posté par

Je me suis suis aussi interrogé sur la présence d’ OB dans les médias et j’ai compris le pourquoi de ce "favoritisme" ! PURE MANIPULATION afin de créer des réactions épidermiques entre PC et les autres petits partis de gauche ! Et ce, afin d’empêcher tout regroupement et ainsi affaiblir l’opposition.
Assayons pour une fois d’être plus intelligents que la droite.
Quand OB s’exprime, il convainc les veaux français que se battre est normal et même un devoir citoyen, pour moi c’est ça le plus important.


Besancenot :
27 novembre 2007 - 18h41

LES STARS SONT SUR PAPIER GLACE.

B.O. BIENTOT DANS LE POIDS DES MOTS,LE CHOC DES PHOTOS : PARIS MATCH

VOILA UN MAGASINE REVOLUTIONNAIRE.

JMP-38



Besancenot :
27 novembre 2007 - 18h59

je désespère, malgré mon "sos" pas un message pour me dire CONCRETEMENT ce que la LCR fera, loin des discours : CONCRETEMENT ? je reste en attente...peut-être un miracle ?

Arlequin



Besancenot :
27 novembre 2007 - 19h17 - Posté par

Arlequin tu as mis d el’eau dans ton vin.
En effet tu ne demandes plus quelles sont les propotions de la lcr en feignant de croire qu’il n’y en a pas.

c’est tellement stupide que tu y renonces.
tu vois c’est pas difficile de se renseigner par soi même et pas répeter les poncifs éculés .

concretement ce que fera la lcr, ???je pense que c’est à un militant de la lcr de répondre,mais déjaj epeux te dire qu’elle géréra pas les affaires du capital comme le pcf l’a fait avec le ps pendant 5 ans.

mais je ne suis pas certain que ce soit le résultat d’un miracle .


Besancenot :
27 novembre 2007 - 19h22 - Posté par

http://www.lcr-rouge.org/index.php3

Sur le programme politique de la LCR, tu trouveras des infos sur le site ci-dessus


Besancenot :
27 novembre 2007 - 19h48 - Posté par

Arlequin,

Il me semble que la LCR a un site et il n’est pas au dessus des forces du quidam moyen pour aller voir ce qu’ils proposent.

Ce que je crois par ailleurs c’est qu’ils s’engagent dans une affaire qui est au dessus de leurs forces même si ils en ont pigé la nécessité.

J’aurai souhaité que les militants du PCF et autour aient les tripes pour avoir cette vision et cette fermeté là. Je ne désespère pas que les militants communistes ramassent ce flambeau et fassent ce parti dont une partie de la LCR rêve et est prête à se saborder pour, sans en avoir vraiment les forces.

Mais ça nécessitera autre chose que de laisser une partie de "l’appareil" rêver jour et nuit d’avoir des postes d’élus et d’apparatchiks, d’imposer au final la continuité de la soumission au PS.

Je ne doute pas qu’il existe dans le PCF et autour de lui des militants et militantes capables de porter une autre espérance que celle qui fit la politique ultra-lberale des gouvernements de gauche, que celle qui détruisit l’espérance ouvrière et fraya le chemin à la droite puis sa version la plus autoritaire et ça Besancenot n’en fut ni de près ni de loin responsable.

Il faut donc une autre politique que celle menée.

Un petit détail : ne pas rêver en ayant un petit succès électoral aux municipales. C’est ne rien comprendre. Les batailles se sont menés sur le terrain des travailleurs et elles n’ont pas été un succès. C’est de ça et encore de ça qu’il faut parler et traiter, pour relever la barre.

Pour ce qui est de la LCR : oui je pense qu’elle a tord de n’avoir pas beaucoup d’espérances vis à vis de l’essentiel du parti communiste. Qu’ils poursuivent leur chemin (la LCR), nous en avons besoin. Et c’est d’ailleurs le seul discours audible actuellement. Ils sont donc indispensables à l’avenir. Mais si ils désirent aller + loin il faudra bien qu’ils se posent autrement la question de faire un nouveau parti.

Copas


Besancenot :
27 novembre 2007 - 20h46 - Posté par

Merci Copas pour ce commentaire une fois de plus posé, rationnel et cohérent.

En effet, la LCR ne peut pas porter ce projet seule, d’ailleurs je ne crois pas qu’elle le souhaite : son appel est réellement un appel à toutes les forces vives de la gauche radicale, autant les invididus que les associations, partis, collectifs etc...

J’aimerais vraiment voir la base militante PCF et la base militante LCR s’allier pour fonder un nouveau parti, mais je suis sans doute un peu naïf et je sais que j’oublie un peu vite qu’on ne remise pas tout un passé politique aussi facilement...

G.B.


Besancenot :
27 novembre 2007 - 22h15 - Posté par

Copas, je ne comprends pas pourquoi tu dis régulièrement qu’on veut le faire seul, ce nouveau parti.

Il est exact qu’il ne pourra se faire en associant le PCF en tant que tel, en tout cas tant que son choix stratégique sera l’alliance avec le PS (qu’il noue cette alliance par conviction et espoir d’efficacité ou pour des raisons plus... alimentaires).

En revanche, nous faisons tout pour associer le maximum de militants d’origines les plus diverses dès lors que ces 3 points font accord :

1) parti anticapitaliste

2) parti au fonctionnement démocratique (droit de tendance)

3) indépendance vis à vis du PS

Des militants du PCF ont participé il y a quelques jours à une réunion débat sur ce nouveau parti que ma section LCR avait organisé dans ma petite ville (j’avais posté l’invitation sur un autre fil ici même il y a quelques jours). Le dialogue a été fraternel (pas comme certaines interventions violemment anti lcr sur ce site...). Certains militants communistes ont défendu leur choix d’alliance avec le PS (en tout cas au niveau municipal), d’autres étaient plutôt intéressés par ce nouveau parti : ils sont plus que bienvenus pour le construire avec nous et avec d’autres !

Chico


Besancenot :
27 novembre 2007 - 23h20 - Posté par

Copas, je ne comprends pas pourquoi tu dis régulièrement qu’on veut le faire seul, ce nouveau parti.

Parce que c’est le cas . Bien sûr que vous n’être pas contre des militants communistes, et bien d’autres. Pour ce qui est de courants vous n’y croyez pas trop.

Je crois que dans le PCF et autour de lui existe des milliers de militants, peut-être + encore, qui cherchent une solution à la crise de leur parti et à la crise d’ensemble du mouvement des travailleurs en France, en estimant que l’alliance avec les bourgeois qui dirigent le PS correspond à un suicide.

Ceux-ci cherchent une solution et il est important de laisser la porte ouverte envers eux, en tant que courant principal actuel dans ce que j’appellerai le courant communiste. Et pas seulement comme individus ou petits groupes qui se satelliseraient autour de votre projet.

Il existe des débats, et il faut insister, ça vaut le coup, même si des fois les mots giclent et sont cruels.

Les courants des militants communistes du PCF qui n’acceptent pas de se noyer et de tirer un trait sur un engagement énorme, et qui se rebellent , cherchent une issue pour leur parti comme pour les travailleurs en général sont un enjeu énorme pour l’avenir.

Les débats sont en cours et ils ne vont pas cesser, car l’attaque de la bourgeoisie actuellement est sans répit et cruelle, il n’y aura aucune pause , tout va se payer cash de plus en plus cher, et va accentuer les évolutions de tous . C’est ça qui tenaille et broie, oblige chacun à se positionner, c’est ça qui liquide une à une les positions construites sur des compromis capital-travail.

Restez ouverts. Pas seulement aux individus.

Mais continuez ce que vous effectuez, bravo. C’est pour l’instant le seul discours audible et un petit peu cohérent, face à la droite. Et bravo pour le diagnostic sur la nouvelle période (même si je ne suis pas sur que vous, comme nous tous n’en apercevions bien toutes les implications : reconstruire un mouvement ouvrier par exemple , ce qui est autre chose que de se battre pour en prendre la tête)

Seulement il ne faut pas s’attendre à que tout se passe simplement.

Copas


Besancenot :
27 novembre 2007 - 19h13

a ce rythme Zarko a de beaux jours devant lui !!!!!

plus nous serrons divisé et mieux ils pourrons nous dominer !!!!

quand serrons nous capables de nous unir

en envoyant voler ces rapports de forces débiles, qui nous déservent

lolita



Besancenot :
27 novembre 2007 - 19h58 - Posté par

Lolita,

La question c’est s’unir sur quoi ? Je ne doute aucunement des uns et des autres des dizaines de milliers de gens en France qui militent pour un autre monde, sont anti-capitalistes et pour une société autogestionnaire, sont pour l"indépendance des travailleurs vis à vis de politiques capitalistes.

Mais les partis et courants qui les portent ? Comment a-t-on pu participer à une majorité anti-sociale ? A-t-on été pris par surprise ? Non.... Est-ce nouveau ? non.... alors ? Alors, il faut se révolutionner.

Alors l’unité doit se faire de ceux et celles dont je parlais, mais en partant du bas vers le haut, en contrôlant, en unifiant démocratiquement tous les révolutionnaires. pas pour qu’ils se bouffent le foie entre eux, mais pour qu’ils fassent leur boulot : Organiser des groupes dans les entreprises, développer des réseaux , regagner ceux qui n’ont plus d’espérance, réunifier le syndicalisme au travers des luttes et par la démocratie des travailleurs.

Ca c’est possible.

Mais s’unir d’une autre façon ? On a vu que ça ne marchait pas . et surtout que ça se terminait très mal.

Copas


Besancenot :
27 novembre 2007 - 20h51 - Posté par

Il faudrait que chacun se dise "ça peut commencer par moi" ; et fasse le nécéssaire pour cela...

G.B., qui a entendu ça entre autres dans "Jeunesse du Monde" de Keny Arkana...


sexy buffet
27 novembre 2007 - 20h58 - Posté par

Sérieusement le parti communiste a t’il encore un avenir ???
Il gère encore quelques îlots anciennement rouge avec de moins en moins de militants et de plus en plus vieux.
Et à la moindre occas (pour une poignée de sièges, quelques mairies) il est prêt à aller à la soupe socialo=libérale
Son histoire reste un lourd fardeau à porter.
Et les droits sociaux gagnés sont avant tout le fruit des luttes de la classe ouvrière dans toute sa diversité (et quelquefois contre l’inertie du parti)


sexy buffet
28 novembre 2007 - 11h30 - Posté par

"SEXY BUFFET" ... C’est quoi ce titre à la con ? Je suis la première à être critique de l’action politique de Marie George mais ce genre de remarques ce n’est pas tolérable.

Pour le reste, je suis assez d’accord avec Copas ; cela étant dit, vous savez moi je ne suis pas une dingue du rassemblement d’appareil ni de la fusion, certainement pas avec le PS et pas bcp plus avec la LCR ; je renvoie au très bon article de Malberg sur ce point.

Et je trouve que si on arrivait DEJA à travailler ensemble SUR le terrain (ce qui arrive parfois mais reste rare hors période de convergence des luttes socialises) ce serait pas mal. Cela étant dit j’ai bien conscience que pour pouvoir faire cela il faut que le PCF rompe le pacte léonin qu’il a re-igné avec le PS.

François : je suis désolée mais y’a un moment où l’attitude de la LCR est AUSSI sectaire que celle du PCF (c’est le fameux "Lycée de Versailles" en effet) et des "trots’" ce type de position me déçoit bien plus que des "stals".... Par ailleurs tu ne peux pas passer ta vie à être "agitateur de consciences" et de "mouvements" même si c’est important - moi c’est le truc qui m’a toujours gonflée à la LCR en particulier et dans les partis trots en général , le côté "groupusculaire", "élitiste" (genre on est 3.000 et on est contents- parce que c’est un choix aussi de ne pas devenir un parti de masse- avec la popu’ de Besance et notre relative médiocrité, ça pourrait largement être autrement !!!), le côté "je me mouille mais pas trop parce qu’après c’est sale et je me compromets - en même temps ils apportent quoi comme réflexion à la période de transition nécessaire entre Capitalisme et Révolution ?

Bon en même temps je ne suis pas du tout une spécialiste de la pensée de Lev Bronstein, donc il se peut que je dise des conneries - mais je me fonde aussi sur ce qui es t dispo sur le site "lcr -rouge" - je ne suis pas convaincue du tout.

Et oui j’attends de Besancenot qu’il se présente aux municipales qque part. Pas son rôle ou pas je m’en fous - on dit pas qu’on va faire un "grand nouveau parti anticapitaliste" pour en réalité refaire un énième parti trotskiste et ne pas participer à certaines élections, dans certaines conditions.

Mais ’faut pas jeter la pierre aux gens comme ça , je crois qu’au PC, je ne fais pas vraiment partie des plus acharnés contre la LCR ; il ne faut pas non plus faire d’angélisme, les trotskistes ne sont pas des saints et les staliniens des monstres. Trostki était quand même un chef d’armée assez redoutable, plutôt tendance sanguinaire, et si je me souviens bien, Lénine les avait renvoyés dos à dos, les deux moustachus. Ensuite, "malheureusement" pour Trostki (et pour d’autres, qui sait ?) Staline l’a pris de vitesse et voilà. (Fin de la parenthèse historique qui traverse bcp d’attaques de part et d’autres - conclusion : Staline, Trotski même combat, deux faces d’une même médaille et se méritaient l’un et l’autre  ;-) l’un est mort en 40 et l’autre en en 53, si on pouvait passer à autre chose pour le futur ce serait bien ...)

La Louve


sexy buffet
28 novembre 2007 - 15h08 - Posté par

la louve...

"Mais ’faut pas jeter la pierre aux gens comme ça , je crois qu’au PC, je ne fais pas vraiment partie des plus acharnés contre la LCR ; il ne faut pas non plus faire d’angélisme, les trotskistes ne sont pas des saints et les staliniens des monstres. Trostki était quand même un chef d’armée assez redoutable, plutôt tendance sanguinaire, et si je me souviens bien, Lénine les avait renvoyés dos à dos, les deux moustachus. Ensuite, "malheureusement" pour Trostki (et pour d’autres, qui sait ?) Staline l’a pris de vitesse et voilà. (Fin de la parenthèse historique qui traverse bcp d’attaques de part et d’autres - conclusion : Staline, Trotski même combat, deux faces d’une même médaille et se méritaient l’un et l’autre ;-) l’un est mort en 40 et l’autre en en 53, si on pouvait passer à autre chose pour le futur ce serait bien ...)

La Louve""""

tu nous as habitué à mieux comme reflexion tsst tsst
renvoyer dos à dos le bourreau et la victime ,c’est un peu fort de vodka.

posé le probleme d’une contrerévolution sanguinaire,assassinant une révolution prolétarienne en un duel :pas monstres/pas saints..
cocasse.

j’aime bien aussi le" pour d’autres qui sait"
ben on sait maintenant:quelques millions..
comment peut on passer à d’autre choses si la leçon du stalinisme n’est pas tirée ???
Trotski a kronstadt sur les mains c’est un fait.
mais en ces temps de guerre civile,il est tres difficile de ne pas commétre de faute qui sont des crimes aussi.
je condamne le trotski de kronstadt
mais c’est bien trotski qui portait la continuation de la révolution internationale .

et c’est bien la 4eme international qui maintiendra et sauvera l’idée d’internationalisme communiste.

Damien


sexy buffet
28 novembre 2007 - 15h53 - Posté par

Re-salut Elodie,"un est mort en 40 l’autre en 53 si on pouvait passer à autre chose ..."Cela est très vrai MAIS ne pas oublier que celui qui est mort en 40(Trotsky) a été assassiné par celui qui est mort de sa belle mort en 53(Staline) Donc Staline Trotsky même combat est pour le moins énorme en ce qui me concerne.Cela me fait penser au fameux massacre de Kronsdat(j’ai oublié l’orthographe)qui est souvent reproché à Trotsky et même par la Ligue.Les marins en grève mettaient la révolution en danger,il fallait donc cesser cette grève.Plusieurs contacts eurent lieu où des explications furent données et rabachées aux marins,lesquels marins ne se rendaient pas compte que leur grève était organisée et entretenue par la bourgeoisie.Les révolutionnaires furent contraints de faire un choix ,ne pouvant remettre en question la révolution ce fut le massacre.
J’ai résumé ça de manière très brève mais c’est juste pour te donner un exemple de la "férocité" reprochée à Trotsky.La bourgeoisie s’est servit de ce genre de mensonge,en ne parlant que de la boucherie et pas du pourquoi,aidée en cela par les Stals(au sens fort du terme).

À aucun moment ces mêmes personnes n’ont parlé des exécutions en masse des trotskistes dans le monde entier et surtout en Allemagne où ils étaient le plus nombreux.

Mais fermons la parenthèse historique.

Tout à fait d’accord sur la contruction d’un parti de masse,mais doit-il forcément jouer le jeu électoraliste à tous moments ? Je n’en suis pas totalement sûr.Ne vaut-il pas mieux construire quelque chose de solide avant de parler d’élections" ?J’entends par solide un parti où la grande majorité des adhérents est formée politiquement et où,du même coup,le centralisme démocratique prend tout son sens.

Tu me rétorqueras qu’on peut faire les deux en même temps ,hein ?Je te répondrai que peut-être oui,peut-être non car très franchement je n’en sais rien.Cependant,il faut se rappeler l’extraordinaire parti qu’était le PCF ! Comment en est-il arrivé où il en est aujourd’hui ?Il y a eu des erreurs graves de faites nous n’y reviendrons pas mais ne crois-tu pas que si beaucoup plus de militants avaient été formés ils n’auraient pas réagit autrement et le pire ,qu’une certaine partie de ces militants se serait retrouvée au FN ?

Mais bien sûr il faut ,au plus vite,virer Sarko.et toute sa bande.Et pour ça il faut présenter des communistes aux élections donc être électoralistes mais pas seulement.

Pour ce qui est de ton sectarisme avec la LCR je ne parlais que sur CE COUP LÀ et rien d’autre.D’ailleurs j’aimerais beaucoup que plus de camarades soient aussi objectifs et tolérants que toi.

À plus, Louve susceptible.

François Pellarin.


sexy buffet
28 novembre 2007 - 17h54 - Posté par

Troptsky sanguinaire ? C’est ce qu’on lit souvent sur les forums d’extrême droite. Le "Che" aussi en est accusé. Il ne faut pas hurler avec les loups. Ces grands révolutionnaires sont en effet toujours accusés d’avoir participé à une révolution. La révolution russe n’a pas fait de victimes, c’est la guerre que les bourgeoisies occidentales ont mené contre la russie soviétique qui a été particulièrement violente. Doit-on reprocher à Trotsky d’avoir réussi à vaincre la contre-révolution ? Sinon, la LCR a raison de vouloir s’ouvrir et de construire, ensemble, un nouveau parti anticapitaliste. Je ne comprends pas les réticences de certains qui en refusant de s’insérer dans ce processus semblent vouloir défendre les micros-appareils qui ont failli...


Besancenot :
27 novembre 2007 - 21h30 - Posté par

Oui, du bas vers le haut car au fond à la base, chacun tire le mêmes conclusions et établit les mêmes constats. Sans appareil on n’avance pas, avec des appareils c’est idem. On assiste à des querelles de chapelles que presque tout le monde regrette.
Sinon, la cgt et l’unef me gonflent car la base est contre : le phénomène est malheureusement courant.


Besancenot :
27 novembre 2007 - 21h41

"Si le vide créé par le Parti socialiste était comblé par la gauche radicale, on le verrait déjà."

Mais on va commencer à le voir et par le "plein" aux prochaines municipales. Transformer les essais Olivier. Transformer. Résister. Et créer. :-)



Besancenot :
27 novembre 2007 - 22h45 - Posté par

C’est pas aux municipales que se voient les choses. Y participer c’est bien, mais ce n’est pas là que ça se joue.

Le mouvement des cheminots a été beaucoup plus important que ne le seront les municipales. D’un côté des travailleurs organisés , mobilisés, de l’autre des travailleurs atomisés dans des isoloirs qui manifesterons une réprobation du sarkozysme en votant un peu à gauche ou ailleurs, guère plus.

C’est l’organisation des travailleurs qui importe pour peser sur la société, et incidemment on aura des élections qui voudront dire quelque chose ensuite....

Faut pas rêver avec des isoloirs, les bien nommés.

Copas


Besancenot :
28 novembre 2007 - 08h32 - Posté par

Je veux bien tout entendre, je n’ai aucun à priori contre la LCR, j’y connais des copains qui ont toute mon estime.

Nous avons, le monde du travail a un énorme problème avec l’absence de perspective politique
à gauche. L’affaiblissement du PCF a encore aggravé cette situation. Jusqu’à l’heure les quatre pour cent de la LCR n’ont rien corrigé sinon, j’en suis désolé, un affaiblissement général supplémentaire à gauche.

Ce que j’entends de la part des dirigeants de la LCR ne me convient pas plus que ce que les Gayssot et autres ont tenté de me proposer et que j’ai déjà critiqué. Le débat qui précède me conforte dans mon idée.

J’ajoute que dans mon département le 40, nous avons voulu faire fonctionner un collectif antilibéral départemental qui a tourné à la catastrophe quand certains se sont aperçus que plus de la moitié de ses membres ont souhaité MGB comme candidate à l’élection présidentielle. Dans ma ville nous avons mis un même collectif en place. Il a très bien fonctionné et déploré le triste spectacle qui nous a été offert au plan national. Il nous arrive de nous réunir encore. Croyez bien, même si mes choix anciens sont et restent le PCF ce n’est pas moi qui créerait une gêne pour bloquer ce fonctionnement.

La seule idée que nous puissions nous faire de la réalité de la LCR dans notre département et dans ma ville s’appuie sur ce que nous voyons au travers des personnes sensées être représentatives de cette organisation.

C’est court, il s’agit d’un couple militants de toujours. Au plan du 40 ils se réclamaient des unitaires dans les collectifs anti-libéraux et faisaient semblant de tenir à cette réalité. Alors que tout fonctionnait pour le mieux bien avant le clash national, ils sollicitaient tous les membres utiles du collectif anti libéral pour rechercher des signatures pour OB !

Au plan de ma ville dont ce couple était voisin, nous les avons vu une fois. Il est clair que les personnes engagées souhaitaient un fonctionnement normal de ce collectif et toutes celles et ceux qui y sont venus soit pour faire les beaux et donner des leçons ou tenter de faire de la récup n’ont pas fait long feu.

Hélas pour certaines déclarations emballées ci dessus, je ne crois pas plus à la prétendue "coqueluche" des médias s’appellerait-elle OB pas plus qu’à celles ou ceux qui nous sortiront une solution miracle de leur petit chapeau.

Je crois aux gens, je me sens revivre et dans le vrai quand je leur parle et qu’ils viennent porter leur signature au bas d’une pétition , d’un engagement , d’un soutien en sachant qui je suis. Je n’ai pas de solution pour l’instant pour leur faire comprendre l’intêret qu’ils auraient à s’organiser, à s’engager dans le syndicalisme et dans la politique. Je me contente, par force, de ces petits actes quotidiens là où je suis.

Galou des Landes


Besancenot :
28 novembre 2007 - 12h00 - Posté par

Une remarque sur les attaques récurentes liés au passage d’Olivier dans des médias ou revues "bourgeoises"...

La question se régle au cas par cas et se décide collectivement.... Parce qu’à la LCR on la joue collectif...

Il existe malheureusement des millions de personnes qui n’écoutent que les médias et ne lisent que des revues insipides...

Pour autant la majorité d’entre eux subissent de plein fouet les politiques anti-sociales...

Alors si on peut faire passer un petit bout de message révolutionnaire par ces médias autant le faire...

En y mettant bien sur des limites et des garde-fous : pas de revue sexiste, raciste, homophobe...
séparation vie privée/publique, etc...

Après on tire le bilan de ce que les journaleux ont produit et si on s’est fait piéger...
Ils n’y reviendront pas... parce que ce sera : non !

Juan LCR


Besancenot : "Je n’ai aucun désir de jouer la voiture-balai de la gauche"
28 novembre 2007 - 14h04

Il faut faire la distinction entre les « stratégies » qui animent les états majors et la conscience qui (nous gent de la base), nous fait adhérer à un parti politique !

Militant PCF, je me suis sentie très proche du militant LCR durant la lamentable expérience des comités antilibéraux.
Mais le militant de la LCR en question ne représentait qu’une part très minime dans cette organisation qui majoritairement avait décidé de suivre la « stratégie » de l’état major (dont Besançenot, …. !) !

En 68, les acquis sociaux (augmentation de salaire de 15 à 30%, diminution du temps de travail, abrogation des premiers décret contre la séc.so, droits des salariés, ….) n’ont jamais été aussi formidable depuis la libération, mais !

Alors qu’il y avait 8 à 9 millions de travailleurs en grève en Mai ; à l’élection législative anticipé de Juin, c’est le raz de marée bleu du « Général », pourquoi ?

Pourquoi le peuple, c’est-il donné une majorité qui n’aura de cesse d’appliquer la politique qui permette à la classe qu’elle représente de reprendre au plus vite, les acquis que la lutte leur avait permis de gagner ?

C’est par l’exploitation rapide, habile des violences gauchistes (barricades en flammes, ….) la fabrication d’un climat de peur (de guerre civile) qu’alors, le pouvoir Gauliste a réussit à ce maintenir.

La conception PCF de la lutte, soutient l’idée qu’il faut remplacer le pouvoir par un gouvernement démocratique issu, non de la subversion mais de la volonté populaire clairement et démocratiquement exprimée.
Nous retrouvons Engels qui disaient « …., Le temps des révolutions exécutée par de petites minorités conscientes à la tête de masses inconscientes est passé. Là où il s’agit d’une transformation complète de l’organisation de la société, il faut que les masses elles-mêmes y coopèrent, voilà pourquoi le pouvoir veut nous mener là où partent les fusils et où frappent les sabres ».
C’est ce travail de conscientisation, qui fait principe dans la conception de la lutte pour un parti comme le PCF

Ce rassemblement au quelle aspire entre autre le PCF n’a pu se réaliser dans le cadre des comités antilibéraux ( Besancenot et une grande partie de l’état major de la LCR furent les 1er à avoir abandonné « la démarche unitaire » !) pourtant ; c’est bien au rassemblement qu’il nous faut travailler.
SAd



L’utilité de la gauche, c’est le travail sur le terrain pas les grands discours !!!
28 novembre 2007 - 15h01

C’est bien les phrases tout faite mais ça résoud pas les vrais problèmes car le quotidien des classes populaires et de plus en plus des classes moyennes, c’est la réduction des moyens à l’école dès la maternelle, l’angoisse pour l’avenir de nos enfants, notre propre situation professionnelle qui rime souvent avec précarité et chômage, les problèmes de la petite délinquance qui pourrissent la vie des habitants quelque soit leur classe sociale sans aucune conscience politique (pauvres petits cons à Villier le bel comme ailleurs, bruler une école, c’est bruler son avenir !).
Où il est OB ? Dans mon quartier, les problèmes se réglent aussi avec le maire et les conseillers municipaux (souvent cocos d’ailleurs !). Nous écoutons mieux le ventre plein que le ventre vide !
Alors à l’heure du choix dans l’isoloir, je me souviendrais des élus qui agissent pour mon quotidien et celui des habitants de mon quartier et de ma ville, mais très honnêtement, j’ai vu une fois la LCR dans le quartier, juste au moment de la présidentielle depuis plus personne.
Par contre, les cocos je les vois régulièrement et je sais où les trouver car ils habitent le quartier et ils agissent concrêtement !
Pour moi, les 9 et 16 mars je voterais PC parce que il est utile pour moi et pour les autres.
Désolé OB

MAC



L’utilité de la gauche, c’est le travail sur le terrain pas les grands discours !!!
28 novembre 2007 - 18h52 - Posté par

Moi, je suis un prolétaire et j’ai toujours voté communiste.
Je fais un reproche aux communistes de ce forum, vous êtes trop intello, vous parlez sans cesse de Trotzky, Marx etc, et ça, nous on s’en fout, et d’un et on n’y comprend que dalle et de deux. Pourquoi ? parce qu’on bosse avec nos tripes et qu’on n’a pas le temps de lire intel ou intel.

Moi je ne vois qu’une chose, c’est nous qui travaillons, qui créons les richesses et ce sont les patrons qui empochent le tout en nous menaçant aujourd’hui de détruire le code du travail, la sécu, les retraites.

Que font les communistes pendant ce temps ? ils dénoncent et philosophent entre eux.

Le simplet que je suis vous le dit : éliminer de vos projets le PS, il est pourri autant que sarko, rapporchez-vous de la LCR puisque je suppose, vous avez les mêmes indignations et organisez des meetings, soyez plus proches des petits, investissez dans la base, c’est elle qui fera la différence le moment venu. Evitez de faire le jeu de la droite qui cherche encore à nous diviser.
Quand les français auront bu le vin jusqu’à la lie et qu’ils voudront revenir en arrière, vers qui vont-ils se tourner si vous ne vous manifester pas plus à leurs côtés ? le FN !

Ne vous étonnez pas si le PC disparaît, vous serez les premiers fautifs.

YENAMARRE


L’utilité de la gauche, c’est le travail sur le terrain pas les grands discours !!!
29 novembre 2007 - 02h30 - Posté par

Je suis horrifié lorsque je vois la façon dont on réécrit l’Histoire pour justifier les crimes. Non, les marins de Kronstadt n’étaient pas des contre-révolutionnaires.
Vous ne voyez pas que le problème n° 1 c’est la personnalisation du pouvoir ? Aujourd’hui avec celle de Chavez au Vénézuela c’est la même chose, on nous enferme dans le "pour ou contre Chavez" au lieu de parler de la révolution bolivarienne. On ne peut même pas, par exemple, émettre des réserves sur certains aspects du projet de Constitution au Vénézuela sans qu’on vous jette à la face : "vous êtes contre Chavez et pour les Américains".

Marre qu’on ne puisse jamais réfléchir sérieusement sur la question du pouvoir après la prise du pouvoir.

David


L’utilité de la gauche, c’est le travail sur le terrain pas les grands discours !!!
29 novembre 2007 - 21h05 - Posté par

Oui les marins de Cronstadt ont joué un rôle important dans la révolution russe, oui ils étaient toujours des révolutionnaires quand l’armée rouge les a attaqué, oui les dirigeants de la révolution russe ont commis un crime contre eux, et oui ils ont cru qu’il était indispensable de les écraser en ayant peur qu’ils servent de tête de pont à cet endroit à une intervention militaire étrangère.

C’est un drame dans le drame, un épisode terrible dans une guerre terrible. Un moment d’histoire tragique.

Maintenant je ne crois pas que Trotsky puisse être assimilé à Staline , il n’y a rien à voir politiquement, dans l’engagement et dans la représentation sociale.

Staline représente une caste sociale en ascension dont il défend méthodiquement les interets. Trotsky à deux reprises auraient pu prendre le pouvoir, ayant un prestige beaucoup plus grand à cette époque, il ne le fait pas et explique pourquoi (il ne veut pas ressembler à....), en estimant que ça ne changerait pas grand chose aux processus en cours . Son point de vue s’affinera au cours des ans pour approcher finalement le regard incisif de Luxembourg sur cette révolution.

Rien n’est jamais simple, rien n’est jamais écrit, la révolution russe fut la première grande révolution impliquant une classe ouvrière . Ils ne savaient pas à l’époque, dans cette terre incognita du premier grand soulèvement des travailleurs , qu’un danger effroyable, miroir du capitalisme , pouvait les guetter. Le processus de la guerre de 14 suivi de la guerre civile posa d’emblée des problèmes insolubles. Et surtout marqua l’arrivée du règne d’une caste qui se nourrit de la délégation de pouvoir et de l’interdiction des libertés d’expression et d’organisation, de l’interdiction du pouvoir des travailleurs et de l’agression des ouvriers.

Les gens l’ont compris plus ou moins rapidement, Luxembourg le flaira de suite et le dit, Trotsky mit 4 ans de +, pendant que d’autres mirent des dizaines d’années.

On le sait maintenant, on connait comment une couche sociale se constitue en empruntant les méthodes de l’autoritarisme et de la bourgeoisie, on connait le détail de ces processus qui se sont reproduits en Chine, en Indochine, dans les pays de "l’Est" et d’une façon amoindrie et légère à Cuba .

On sait maintenant comment ce processus existe également dans d’autres sociétés avant et dans le capitalisme (les grands groupes capitalistes mondiaux sont dirigés par des castes qui planifient et se cooptent, sous direction de la classe bourgeoise), l’existence de la tendance à l’autonomisation de cette caste est une tendance inhérente aux sociétés modernes et elle a tendance en permanence à essayer de s’affranchir du contrôle des grandes classes sociales, paysannerie, bourgeoisie, classe ouvrière.

Elle existe aussi par sa tendance à se constituer dans toutes les pores de la société et également en se glissant entre deux grandes classes en conflit pour mieux se vendre et prospérer.

Les contre-poids à ce nain sans imagination : le contrôle, la surveillance et la démocratie.

Cop


L’utilité de la gauche, c’est le travail sur le terrain pas les grands discours !!!
29 novembre 2007 - 11h36 - Posté par

bien d’accord avec toi

lolita





Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
1 commentaire
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite