Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

"POUVOIR" d’achat ?


de : Jean-Yves DENIS
dimanche 16 décembre 2007 - 21h12 - Signaler aux modérateurs
15 commentaires
JPEG - 69.5 ko

de Jean-Yves DENIS

Ce court article (juré !) n’est qu’une timide tentative pour essayer de mettre certaines choses au point en ce qui concerne le vocabulaire pertinent à employer concernant le fameux "pouvoir d’achat".

Premièrement, je suis le dernier venu pour me targuer d’être "un pur de gauche", donc vous avez le droit aux sarcasmes dans vos commentaires.

Mais simplement, en ce qui concerne l’expression "Pouvoir d’achat", je pense qu’il s’agit d’un poison sémantique.

Et je pense que l’article sur ce sujet de "La Louve", non seulement n’était pas mal venu, mais en plus me parait trop modéré.

Au plus, concernant la possibilité d’un salarié de vivre correctement (sans avoir a regarder dès le 10 du mois son relevé de compte avec inquiétude), on devrait parler de "Possibilité de Consommer".

Les salariés d’achètent pas, il consomment.

Car ceux qui achètent, il revendent.

C’est une distinction très importante, et le fait de confondre ces deux actions très différentes , c’est à dire consommer OU faire du commerce, c’est déjà rendre service à ceux qui nous bourrent le crâne tous les soirs à partir de 19h00 sur les grand réseaux de propagande capitaliste que sont devenus les médias "dominants".

Donc, le pouvoir d’achat est important pour un producteur ou un commerçant, qui en fonction de ce pouvoir, pourra prospérer ou non dans ces affaires.

Il ne s’agit pas d’ailleurs d’une mauvaise chose, il est important que des producteurs et des commerçants puissent garantir leurs droits d’acheter et vendre pour garantir leur activité et donc leur liberté.

Mais concernant un salarié, le "pouvoir d’achat" est une expression vide de sens. Ou bien alors, effectivement, parlons aussi de pouvoir de respirer, de pouvoir de bouger, de pouvoir de vivre.

De plus, sa possibilité de consommer est restreinte de plusieurs manières.

1 - D’une part ce qu’ "ON" veut bien lui proposer comme marchandise. Pour le "ON", voir les pages de pubs sur TF1 de 19H30 à 20H45.

2 - D’autre part le niveau de son salaire.

3 - Et enfin, les différents règlements contraignants qui vont le diriger de force vers telle ou telle type de consommation.

Quelques exemples parmi des milliers pour illustrer cette idée :

Quel est notre pouvoir d’acheter de l’énergie ?

1 - En France, a part le nucléaire et le pétrole, il n’y a pas grand chose d’autre.

2 - Inutile de parler des salaires, je ferai juste une petite allusion à Monsieur Ford à la fin.

3 - Bon courage si vous voulez vous chauffer autrement qu’à l’atome , au gaz ou au fuel. Toutes les solutions qui ne nécessitent pas l’achat régulier d’un combustible sont reléguées dans la case "utopie". Cela arrange bien des actionnaires.

Quel est notre pouvoir d’acheter des véhicules ?

1- Pour la bagnole, je n’ai pas l’impression que la France soit trop différente du Texas pour le lien au pétrole. (TOTAL travaille ailleurs qu’en France, mais sinon c’est la seule différence)

2- Je vous ai déjà dit que je parlerai de Ford à la fin

3- Vous avez entendu parlé des brevets d’ingénieurs qui n’ont jamais été exploité ? Vous saviez que le premier moteur Diesel ne fonctionnait pas au pétrole mais à l’alcool ? Vous ne pensez pas que c’est stupide d’être à l’arrêt dans les périphérique à enrichir les pétroliers ?

Quel est notre pouvoir d’acheter de la bouffe ?

1- Moi je vais à Carrefour, et vous ?

2- Ford aurait eu une idée pour les caissières.

3- Je n’ai même plus la force d’évoquer les OGM.

Maintenant le Fordisme, c’est ce concept génial qui a donner naissance à la notion de pouvoir d’achat. Le pauvre, s’il est trop pauvre pour consommer, ne sert à rien à Monsieur Ford.

Il n’y a donc que deux solutions :

 Soit maintenir le pauvre dans sa bulle de pauvreté, et le contraindre à produire pour des plus riches, c’est toute la subtilité des délocalisations.

 Soit maintenir les salaires et les prix à un niveau juste suffisants pour que les salariés puissent acheter les produits qu’ils fabriquent, mais pas plus pour qu’ils ne pensent pas à autre chose (comme par exemple à prendre le pouvoir).

C’est ce qui a rendu Ford célèbre et respecté.

Le pouvoir d’achat de grandes structures financières est maintenant très important. Des réseaux commerciaux immenses permettent d’être toujours sûr de pouvoir acheter, et donc de pouvoir vendre. Cela a pour conséquence un grand pouvoir d’imposer des ventes, un peu partout dans le monde.

Le problème est l’équilibre que les capitalistes doivent conserver entre ce pouvoir et la possibilité de consommer des salariés, très inégalitaire selon les régions du monde.

L’idéal serait pour eux que la possibilité de consommer augmente massivement, sans pour cela que cela n’ait pas comme conséquence une augmentation de richesse des consommateurs, car sinon ils seraient tentés de concurrencer ce pouvoir d’acheter et donc de vendre.

Le cauchemar de Ford par exemple, c’est le type qui pense à construire lui même sa bagnole.

Ou bien l’ouvriere chinoise qui se demande d’un seul coup ou va atterrir la guirlande électrique de noel qu’elle a fabriqué et qu’elle ne pourra jamais s’offrir avec son salaire.

Chez moi probablement, c’est pas cher à Carrefour.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
"POUVOIR" d’achat ?
16 décembre 2007 - 23h03

Et pour embeter les esprits frivoles et superficiels ( qui ne pensent qu’aux fringues et au sexe ) je préciserai qu’un objet fabrqué pour le besoin de son producteur est un PRODUIT, mais s’il est mis sur le MARCHE il devient une MARCHANDISE. Vieux stal borné.



"POUVOIR" d’achat ?
16 décembre 2007 - 23h22

Et il me revient qu’à sa création, le SMIC s’appelait SMIG, pour Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti. Il est devenu Salaire Minimum Interprofessionnel DE CROISSANCE. C’est la reconnaissance de ce que le salaire contribue à la croissance au lieu d’en etre un frein. Ca fait pas mal de temps que je me tue à expliquer ça aux patrons et aux salariés, mais personne ne m’écoute. Vieux stal borné.



"POUVOIR" d’achat ?
17 décembre 2007 - 01h15 - Posté par

"Pouvoir d’achat" - "revenus" - l’UMPS en a plein la bouche : en effet, dans la mesure où Instruction et Santé sont amenés à devenir privés et payants... il faudra pouvoir les acheter... sinon il n’y aura rien à vendre... et les actionnaires de la santé et des universités privées feront grise mine.

Il y aurait donc :
 ceux qui peuvent payer une partie des "services" de Santé et d’Instruction et feront plaisir aux actionnaires de ces "entreprises. Ceux qui vont "travailler plusss" pour gagner ...la possibilité de se soigner. Ceux qui "se tueront au travail".
 les escalves flexibles et jetables qui ont à peine de quoi manger, et même pas dormir - encore moins se soigner. Ceux-là sont censé "produire" les "biens" que les premiers achèteront en se sentant supérieurs (on leur aura appris à considérer les seconds comme paresseux et incapables).


"POUVOIR" d’achat ?
17 décembre 2007 - 09h10 - Posté par

C’est bien ce qui faisait dire à Marx : lorsque le capital devient le mode de production dominant, il fanit par détermnier toutes les sphères de la vie et transforme tout en marchandise. Se peyer des vacances alors que les vacances devraient etre un droit. Vieux stal borné.


"POUVOIR" d’achat ?
17 décembre 2007 - 13h43 - Posté par

En complément de la remarque du VSB j’ajoute que la monnaie reçue comme salaire contrepartie de la force de travail vendue comme marchandise sert aussi à "acheter’ des biens non marchand et des services tarifés. Comme usager du service public vous usez de monnaie mais pas pour acquérir des biens marchands, des valeurs d’échange.

Christian D


"POUVOIR" d’achat ?
17 décembre 2007 - 14h08 - Posté par

Autres définitions : l’usager est celui qui a des droits parce qu’il a des os avec de la viande autour, et le tout en état relatif de marche. Par exemple le bébé dans le ventre de la mère. Le client a des droits parce qu’il a de la thune. Vieux stal borné.


"POUVOIR" d’achat ?
18 décembre 2007 - 00h24 - Posté par

Au fait, il serait bien plus facile de faire " Marxists " sur Google. Vous avez une vingtaine d’auteurs marxistes, dont Marx lui-meme, bien sur, avec le fameux " Salaires, prix, profit ". Vieux stal borné.


"POUVOIR" d’achat ?
17 décembre 2007 - 10h25

Au-delà de l’aspect sémantique des choses bien que je partage ton analyse rapide, c’est l’enfermement du champ de revendication des salariés dans la revendication salariale qui me semble l’impasse dans laquelle s’est fourvoyé le mouvement ouvrier (au sens large) et qui est caractéristique de ce que je comprends comme réformisme.

J’entends par là qu’en se limitant à réclamer une part plus grande du produit de son travail dans l’unique but d’augmenter sa capacité à consommer, le salariat borne son action politique dans un champ strictement délimité par le Capital qui lui interdit de remettre en cause l’organisation sociale imposée par ce dernier. Au coeur de laquelle figure la propriété privée des moyens de production lui permettant de s’approprier à titre privé les fruits du travail social.

Dès lors l’offensive politique ne peut plus revenir entre les mains du salariat qui n’a comme horizon politique que d’essayer de contrer la baisse constant de la valeur de son travail inhérente à l’exploitation capitaliste (pour faire vite) et l’entreprise constante de destruction des conquêtes sociales arrachées au Capital à une époque où le salariat était à l’offensive car porteur d’une volonté politique de renversement de la domination du Capital.

N’ayant en face de lui plus qu’une opposition parcellaire et (rendue) aveugle aux enjeux réels, le capital peut pousser plus loin la recomposition de la société et dont les délocalisations sont un exemple brutal : Par celles ci le capital passe d’une appropriation privée des fruits du travail social au vol pur et simple de l’ensemble du produit de celui-ci dont les profits ne sont qu’une partie, en enlevant physiquement les infrastructures industrielles aux populations qui les ont construites de leur travail. Ceci pour les transplanter dans des régions où la valeur du travail est plus base mais aussi où l’entreprise parachutée "ficelée" d’un ailleurs lointain ne peut apparaître comme une construction collective de ses salariés.

Jean Roussie



"POUVOIR" d’achat ?
17 décembre 2007 - 12h36

(Waow - Ca doit être la première fois qu’on me dit que je suis "trop modérée" Jean Yves !! :))

Bien lu ton article, tu as raison, je pense que sur le fond, je ne suis pas allée assez loin, mais nombreuses-x ici sont celles et ceux qui peuvent suppléer à mes carences -la preuve :)

Merci de ce bon article - il faut poursuivre la réflexion sur le sujet cela me semble di’mportance

bises
La Louve



"POUVOIR" d’achat ?
17 décembre 2007 - 16h33 - Posté par

Merci de cet article lumineux et nécessaire
mais nécessaire à tout instant
et peut être hélas pas suffisant parce que
si d’un coté on a ceux qui pensent et c’est indispensable c’ est le cas de le dire
il nous faut absolument aujourd’hui maintenant remettre debout le militantisme
et le prosélytisme ,convaincre ,convaincre ,expliquer toujours et sans cesse , démontrer ,
pour que nos esprits de travaillleurs ne se censurent pas ,comme c’est de plus en plus le cas
tout notre champ d’offensive salarial s’ est réduit très vite
les syndicats sont critiqués sans cesse mais les critiqueurs ne sont pas aux portes des boites à distribuer les tracts et discuter
ainsi comment les salariés vont ils avoir le ressort pour reprendre le terrain de la lutte
A ce jour on est entré dans la lutte pour la survie avec un lumpen à crossance exponentielle
et c’ est l’inéluctable si tout de suite on ne mobilise pas
mais qui a soutenu Sud quand ils ne voulaient pas négocier les retraites
à négocier plus d’âme à sauver
Nous avons le devoir de lutter pour nos vies et notre émancipation de travailleurs


"POUVOIR" d’achat ?
17 décembre 2007 - 16h43

Je suis un peu dans les vappes aujourd’hui alors excusez ma question bête :

Alors au final, on doit demander l’augmentation de quoi ? ;)

G.B.



"POUVOIR" d’achat ?
17 décembre 2007 - 17h59 - Posté par

Je sais pas, j’ai rien compris, mais Elodie va nous dire, pas besoin de se casser la tete. HA HA HA. Vieux stal borné. PS Ben c’est vrai, quoi, puisqu’il y a quelqu’un qui pense, autant en profiter.


"POUVOIR" d’achat ?
17 décembre 2007 - 18h23 - Posté par

DES VACANCES , CAMARADE

JYD


"POUVOIR" d’achat ?
17 décembre 2007 - 21h48 - Posté par

.vous les avez bien mérité ! et pour restructurer cette seul richesse ici bas,( et avant que les ma trac ne les lobotisent) car votre pouvoir d’analyse et de synthèse est surement supérieure a votre pouvoir d’achat ? ,je me permet de vous suggèrerez l’idée suivante ;
BOYCOTTONS LES FÊTES (cela nous permettras peut-être pour ceux qui peuvent encore de boucler la fin de mois !)


"POUVOIR" d’achat ?
18 décembre 2007 - 01h11 - Posté par

Demander ? Alors qu’il suffirait de prendre, voire de garder ce que NOUS produisons,...

Si ..., Si ... Pueblo, unido....





Anti-racisme à gauche et signes religieux. (Fr - Deutsch)
mercredi 26 - 00h26
de : Christian DELARUE - Monique DEMARE
UN ESPACE INDÉFENDABLE - L’Aménagement urbain à l’heure sécuritaire
mardi 25 - 07h03
de : Ernest London
Élections, piège à cons ?
lundi 24 - 13h28
de : jean1
A paris . 24 février 2020 : Les rendez-vous de Publico. ATTENTION (R)évolution permanente
lundi 24 - 12h18
de : jean1
2 commentaires
La Bourse de Paris s’affole face au coronavirus
lundi 24 - 10h55
de : nazairien
6 commentaires
Retraites : « avec le 31 mars, nous voulons refaire une très, très grosse journée »
lundi 24 - 09h12
1 commentaire
AGRIBASHING : COMMUNAUTARISME & AMALGAME
dimanche 23 - 21h44
de : Christian DELARUE
1 commentaire
No soy un hombre libre .
dimanche 23 - 16h07
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Gilets Jaunes : Éric Drouet évacué du Salon de l’Agriculture
samedi 22 - 11h49
2 commentaires
Ça branle dans le manche ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 20 - 06h14
de : Hdm
(video) Quand Castaner étale l’intimité d’Olivier Faure... pour défendre celle de Benjamin Griveaux
mercredi 19 - 17h48
de : Arnaud Benedetti
2 commentaires
DÉMOCRATIE - Histoire politique d’un mot aux États-Unis et en France
mardi 18 - 20h32
de : Ernest London
MICHEL DEBRONDE VIT EN NOUS
mardi 18 - 12h40
de : Nemo3637
Emission : Radio Manif – L’Hôpital saigne !
mardi 18 - 10h29
de : Emission Polémix et La Voix Off
Graeme Allwright est mort (video)
lundi 17 - 21h03
de : jean1
1 commentaire
La délation au service de la pédagogie !!! ???
lundi 17 - 20h55
de : Le moustique socratique
Tita Nzebi, chanteuse humaniste en concert le 28 mars
lundi 17 - 14h39
LE CAUCHEMAR DE DON QUICHOTTE - Sur l’impuissance de la jeunesse d’aujourd’hui
lundi 17 - 12h40
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge 22 février 2020
lundi 17 - 12h04
de : Frank
Boom de l’IA en France : 260 000 microtravailleurs à 21 € par mois en moyenne
lundi 17 - 08h08
Ce que signifie le retour de Lyssenko et pourquoi il faut le combattre !!!
dimanche 16 - 21h39
de : Lepotier
3 commentaires
BOLIVIE - L’enjeu des services privés de santé derrière l’expulsion des médecins cubains.
dimanche 16 - 12h22
de : allain graux
VENEZUELA : LES ETATS-UNIS ACCUSES DE CRIMES CONTRE L’HUMANITE DEVANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE
dimanche 16 - 10h17
de : JO
Plaidoyer pour le Rojava - Réflexions d’un internationaliste sur les aléas d’une révolution - ed. Acratie
samedi 15 - 11h58
de : acrate
RETRAITES : le bracage à 72 milliards qu’aucun média n’a vu !
samedi 15 - 10h28
de : JO
3 commentaires
Le Service national universel que le gouvernement veut rendre obligatoire pour les jeunes de 16 ans
vendredi 14 - 18h41
de : Mars
2 commentaires
Deal électoral entre Partis bourgeois traditionnels et l’Alternative für Deutschland/AfD fascisant : La crise politique à
vendredi 14 - 18h34
de : Ollaf
TOULOUSE : Actions Syndicales , la lutte continue ! Et même si Macron ne le veut pas !
vendredi 14 - 16h20
de : JO
POUR UNE ÉCONOMIE LIBERTAIRE
vendredi 14 - 12h01
de : Ernest London
1 commentaire
Fiorina Lignier, Gilet jaune et défigurée : Reportage avec video à voir absolument !
vendredi 14 - 10h19
de : JO
2 commentaires
Animaux, système démocratique inclusif et trajet vers plus de civilisation
vendredi 14 - 03h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Loi travail, gilets jaunes, retraites : « une mise en ébullition de la société française »
jeudi 13 - 08h54
30 ans et deux siècles... C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 13 - 05h46
de : Hdm
1 commentaire
17 Février ?
mercredi 12 - 14h18
de : Martine
2 commentaires
Dérives inquiétantes du secrétaire général du PCF
mercredi 12 - 07h58
de : Jean-Marie Défossé
5 commentaires
QU’EST-CE QUE LE PROLETARIAT ?
mardi 11 - 18h15
de : Nemo3637
Quand la Police(?) et ses "syndicats" se distinguent à nouveau
mardi 11 - 17h10
de : azard
1 commentaire
HISTOIRE
mardi 11 - 12h09
de : Ernest London
Demain : Le syndicalisme de masse contre la destruction néolibérale
mardi 11 - 09h38
de : Christian DELARUE
Morts anti-nucléaire ou pas.
lundi 10 - 16h47
de : L’iena rabbioso
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'homme et sa sécurité doivent constituer la première préoccupation de toute aventure technologique. Le problème aujourd'hui n'est pas l'énergie atomique, mais le coeur des hommes. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite