Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

JM HARRIBEY : CONSTRUIRE UNE ECONOMIE POLITIQUE DE LA DEMARCHANDISATION


de : Christian DELARUE
samedi 29 décembre 2007 - 11h15 - Signaler aux modérateurs
14 commentaires

JM HARRIBEY : CONSTRUIRE UNE ECONOMIE POLITIQUE DE LA DEMARCHANDISATION

INTRODUCTION EN DEFENSE DU CARACTERE PRODUCTIF DU TRAVAIL DANS LES SERVICES NON MARCHANDS

http://www.france.attac.org/spip.ph...

Le mouvement social et en particulier le mouvement altermondialiste – on verra pourquoi plus loin pour celui-ci – se trouvent donc confrontés à un redoutable problème. Comment donner une légitimité nouvelle à l’impôt, à la cotisation, en bref aux mal nommés « prélèvements obligatoires », à une époque où ils sont considérés comme autant de freins au dynamisme économique, à la « réforme » et bien sûr à la compétitivité dans la concurrence mondiale ? Comment disposer des ressources nécessaires pour assurer l’accès universel aux biens communs de l’humanité ainsi qu’à la protection sociale, et non pas l’un à la place de l’autre ? Et cela, d’autant plus que ces besoins, tant sociaux qu’en matière de préservation de l’environnement iront croissant.

La réponse à ces questions oblige à réexaminer la nature de l’impôt et, au-delà, celle de tout prélèvement. Les interprétations que l’on en donne traditionnellement, à gauche s’entend, ne sont peut-être pas à la hauteur des enjeux. Il s’agit donc d’une réouverture d’une question d’économie politique. Et pas n’importe laquelle : économie politique critique, à vrai dire « critique de l’économie politique ».

Le premier mot d’ordre du mouvement altermondialiste fut, il y a dix ans : « le monde n’est pas une marchandise », sous-entendu « il ne doit pas l’être ». Comment contrer la délégitimation dont sont l’objet tous les services non marchands, notamment l’éducation publique et l’accès universel aux soins, depuis que le capitalisme a entrepris d’en réduire le champ pour élargir par là même celui de l’accumulation privée ?

L’enjeu théorique et politique est d’importance au moment où l’altermondialisme s’interroge sur les moyens que les travailleurs et les peuples pourraient mettre en œuvre pour battre en brèche la logique de la rentabilité du capital et de la marchandisation.

Au sein de la théorie économique libérale, règne la thèse du caractère parasitaire de l’activité publique non marchande financée par prélèvement sur l’activité marchande des agents privés qui, de ce fait, se voit limitée (par l’effet d’éviction et la montée des taux d’intérêt). La conséquence normative de cette approche est de verrouiller la politique monétaire, notamment en interdisant la monétisation des déficits publics, obligeant les États à emprunter sur les marchés financiers.

Le marxisme traditionnel peut-il aider à dépasser l’aporie précédente ? Malheureusement, il existe un trou noir en son sein. Certes, l’analyse de la marchandise ouverte par Marx au début du Capital donne les outils conceptuels pour critiquer le processus de marchandisation du monde. Mais le marxisme a laissé en jachère ce qui pourrait en constituer le rempart : il n’existe pas d’économie politique critique dont l’objet serait de théoriser une sphère non marchande ayant pour vocation de s’étendre au fur et à mesure que les rapports de forces tourneraient à l’avantage du travail face au capital.

Au sein de la théorie marxiste, la conviction du caractère improductif des travailleurs fournissant les services non marchands – quand ce n’est pas des services tout court – est solidement enracinée : ils sont financés par prélèvement sur la plus-value capitaliste. Penser dans ces conditions la démarchandisation est impossible puisque la non marchandise dépendrait de l’existence de la marchandise. Quant à l’alliance de classes entre les travailleurs des deux sphères, elle est donc hautement improbable.

x

Lire les développements de Jean-Marie HARRIBEY sur le site ATTAC France : Le travail productif dans les services non marchands et l’impôt

http://www.france.attac.org/spip.ph...

Ce texte est un extrait de deux articles plus complets [2004-a et 2006] que l’on pourra trouver à :

http://harribey.u-bordeaux4.fr et

http://harribey.u-bordeaux4.fr.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
JM HARRIBEY : CONSTRUIRE UNE ECONOMIE POLITIQUE DE LA DEMARCHANDISATION
29 décembre 2007 - 12h22

monsieur Delarue

merci de ne plus intoxiquer :

“Au sein de la théorie marxiste, la conviction du caractère improductif des travailleurs fournissant les services non marchands – quand ce n’est pas des services tout court – est solidement enracinée : ils sont financés par prélèvement sur la plus-value capitaliste. Penser dans ces conditions la démarchandisation est impossible puisque la non marchandise dépendrait de l’existence de la marchandise. Quant à l’alliance de classes entre les travailleurs des deux sphères, elle est donc hautement improbable.”

Quelle theorie ?

Merci de comprendre que les besoins sociaux priment sur les vues technocratiques meme altermondialistes !

Il faut affirmer et reconnaitre :

LE REVENU GARANTI INCONDITIONNEL pour TOUTES et TOUS (precaires, chomeurs,retraités,femmes monoparentales, paysans,etudiants, handicapes,malades etc )

Le reste c’est des parlottes !!!



JM HARRIBEY : CONSTRUIRE UNE ECONOMIE POLITIQUE DE LA DEMARCHANDISATION
29 décembre 2007 - 13h09 - Posté par

Sur la forme :

1 Vous n’avez lu les développements de Jean-Marie HARRIBEY sur le site ATTAC France : Le travail productif dans les services non marchands et l’impôt

http://www.france.attac.org/spip.ph...

2 Ni intimidations, ni louanges : débat !

Sur le contenu :

Revenu garanti : une panacée ? Débat
Lazzarato, de la revue Multitudes, et Michel Husson, économiste, membre de la LCR (à l’époque).

http://www.lagauche.com/lagauche/sp...

FIN DU TRAVAIL ET REVENU UNIVERSEL
dimanche 25 avril 2004, par Michel Husson

http://www.lagauche.com/lagauche/sp...

Contribution au débat. Avril 2004 la double nature du travail

CD


JM HARRIBEY : CONSTRUIRE UNE ECONOMIE POLITIQUE DE LA DEMARCHANDISATION
29 décembre 2007 - 18h34 - Posté par

Merci Christian pour ce texte de JMH certes d’un niveau conceptuel élevé mais très intéressant.

Pascal


JM HARRIBEY : CONSTRUIRE UNE ECONOMIE POLITIQUE DE LA DEMARCHANDISATION
29 décembre 2007 - 22h16 - Posté par

Comme l’indique le texte de M HUSSON en lien ci-dessus il ne faut pas confondre revenu garanti et revenu universel.

Le premier correspond à une mesure d’urgence qui vise à fournir un revenu décent. Il s’agira alors d’augmenter les minima sociaux qui sont plus bas que le SMIC, lequel est lui aussi trop bas.

AM


JM HARRIBEY : CONSTRUIRE UNE ECONOMIE POLITIQUE DE LA DEMARCHANDISATION
30 décembre 2007 - 13h44 - Posté par

Pour revenir au texte de JMH, sa conclusion mérite d’être relevé même si je ne pige guère la "théorie de la valeur" :

Seule une théorie de la valeur et du travail productif, à partir d’un réexamen des catégories utilisées traditionnellement par le marxisme, est en mesure de proposer une économie politique de la démarchandisation. A condition d’effectuer un retour à Marx pour distinguer le cadre abstrait du modèle capitaliste pur où il n’y a de valeur que pour le capital et l’analyse d’un capitalisme réellement existant, il est possible de fonder une théorie de la socialisation de la richesse. La théorie libérale confond richesse et valeur. La théorie marxiste ne doit pas rester obnubilée par le fait que le capitalisme tend à réduire toute valeur à celle destinée au capital. Ce que nous avons appelé « valeur » des services non marchands représente « ce qui existe aussi, mais sous un autre aspect, dans toutes les autres formes sociales historiques, à savoir le caractère social du travail, pour autant que le travail existe comme dépense de force de travail "sociale" » selon les termes mêmes de Marx [1968, p. 1550]. L’altermondialisme ne pourrait-il trouver là la théorie qui lui manque pour faire des services non marchands un pan essentiel des biens communs à préserver de la convoitise du capital ?


JM HARRIBEY : CONSTRUIRE UNE ECONOMIE POLITIQUE DE LA DEMARCHANDISATION
30 décembre 2007 - 19h26 - Posté par

Husson fournit un excellent travail , dans une langue aisément compréhensible, du moins pour moi (on ne soulignera jamais assez l’aspect très pénible des jargons ).

Son site est une mine de "munitions" indispensables à consulter régulièrement.

ici :

http://hussonet.free.fr/

Copas


JM HARRIBEY : CONSTRUIRE UNE ECONOMIE POLITIQUE DE LA DEMARCHANDISATION
30 décembre 2007 - 20h36

"Au sein de la théorie marxiste, la conviction du caractère improductif des travailleurs fournissant les services non marchands – quand ce n’est pas des services tout court – est solidement enracinée : ils sont financés par prélèvement sur la plus-value capitaliste. Penser dans ces conditions la démarchandisation est impossible puisque la non marchandise dépendrait de l’existence de la marchandise. Quant à l’alliance de classes entre les travailleurs des deux sphères, elle est donc hautement improbable".

Un tel paragraphe demande à ce que la ou les sources venant du marxisme soient explicitement citées.



JM HARRIBEY : CONSTRUIRE UNE ECONOMIE POLITIQUE DE LA DEMARCHANDISATION
30 décembre 2007 - 20h44 - Posté par

Il semble qu’au sens strictement économique, les services non marchands sont inexistants, tous les services sont comptés dans le PIB.

Quant à la plus value capitaliste, la majeure partie à l’heure actuelle, en dehors de nouveaux investissements va dans la poche des PDG et des actionnaires.

Pour la lutte des classes, l’union entre les travailleurs est possible, puisque les services sont réellement un travail rémunéré. Quant aux services dit gratuits, en réalité il y a toujours compensation en nature.

La faiblesse des salaires pour l’ensemble de ces travaux vaut bien la lutte des classes.


JM HARRIBEY : CONSTRUIRE UNE ECONOMIE POLITIQUE DE LA DEMARCHANDISATION
30 décembre 2007 - 20h53 - Posté par

Le mot démarchandisation n’est pas strictement économique. Car en économie tout a une contrepartie financière.

Mais la démarchandisation veut dire que c’est l’homme qui ne doit pas être une marchandise. Si les salaires sont faibles, ils ne sont que la contrepartie de la force de travail du travailleur (Marx, Le Capital, chap. I).

Il veut dire qu’il faut dissocier la logique travail-rémunération de l’épanouissement des humains.

Exemple : l’enseignant reçoit un salaire pour son travail d’enseignant. Le salaire lui est fourni par l’Etat. Sa mission d’enseigner est de développer les intelligences de ses élèves, le but de son travail n’est pas uniquement le salaire.

Plus les salaires sont faibles, et plus il y a de riches, plus il y a marchandisation.


JM HARRIBEY : CONSTRUIRE UNE ECONOMIE POLITIQUE DE LA DEMARCHANDISATION
30 décembre 2007 - 21h08 - Posté par

Et les ressources de l’Etat ne viennent pas de la plus value capitaliste, ça se saurait, et l’Etat serait bigrement riche. On pourrait concevoir que l’Etat ait un droit de regard là-dessus.

Après tout, c’est un peu les nationalisations, qui étaient rentables, contrairement à une idée reçue. Ainsi que certaines entreprises publiques comme les Télécom ou EDF, entre autres. Mais leurs ressources étaient pompées par l’Etat.

Les ressources essentielles de l’Etat viennent des impôts et des emprunts.

L’imposition ne touche pas assez le système de l’actionnariat.


JM HARRIBEY : CONSTRUIRE UNE ECONOMIE POLITIQUE DE LA DEMARCHANDISATION
30 décembre 2007 - 21h15 - Posté par

C’est pourquoi aussi, il faut refuser l’Europe de la marchandisation et exiger une régulation sociale et des salaires ainsi que la nécessité d’une gestion d’envergure sur les services publics.


JM HARRIBEY : CONSTRUIRE UNE ECONOMIE POLITIQUE DE LA DEMARCHANDISATION
30 décembre 2007 - 21h26 - Posté par

Essai de clarifier et d’actualiser par 82 224


JM HARRIBEY : CONSTRUIRE UNE ECONOMIE POLITIQUE DE LA DEMARCHANDISATION
31 décembre 2007 - 00h39 - Posté par

Exemple :

Je cite le traité d’économie politique LE CAPITALISME MONOPOLISTE D’ETAT 1970 (tome1)

En page 213 débute « Travail productif et travail non productif » sur 5 pages.

L’ouvrier diffère de l‘employé notamment sur ce caractère « productif »

A la différence des membres d’autres couches ou catégories sociales de salariés, l’ouvrier est directement associé aux moyens de travail ; il les met en œuvre, dans le cadre de la production matérielle ; il est un producteur directe de marchandises. La classe ouvrière est donc constituée de l’ensemble des salariés qui, par leur action sur les moyens de production, créent pour les capitalistes de la p^lue-value, du capital.
…/…
Les employés (de bureau ou de commerce) ne participe pas directement, dans leur ensemble, à la production matérielle.

P 216 :

Ce n’est pas par sa nature que le travail est productif ou improductif, mais par sa place dans le processus de production. …/… Tout travail mettant en œuvre du capital et créant de la plus-value est donc producteur de valeur, valeur d’usage et valeur d’échange dont la marchandise est le support matériel.

La boucle est bouclé avec le tryptique constitutif de la « classe ouvrière » : Ouvrier, producteur, marchandise.

CD


JM HARRIBEY : CONSTRUIRE UNE ECONOMIE POLITIQUE DE LA DEMARCHANDISATION
31 décembre 2007 - 00h46 - Posté par

JACQUES GOUVERNEUR est l’économiste marxiste qui a le plus distingué production marchande et production non marchande

Pdt longtemps dans la CGT, il n’y avait qu’une seule production de "richesse" : la production marchande matérielle.

Le manuel d’économie marxiste de Jacques Gouverneur, disponible
(avec des différences minimes) en deux versions :
o Comprendre l’économie
/home.scarlet.be/dominique.meeus/marxisme/GouvA4.pdf>,

La face cachée des phénomènes économiques, 2005 en format A4

o Les fondements de l’économie capitaliste
/home.scarlet.be/dominique.meeus/marxisme/GouvA5.pdf>,

Introduction à l’analyse économique marxiste (3e édition),
2005 en format A5

http://home.scarlet.be/dominique.me...





Gilets Jaunes : Éric Drouet évacué du Salon de l’Agriculture
samedi 22 - 11h49
2 commentaires
Ça branle dans le manche ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 20 - 06h14
de : Hdm
(video) Quand Castaner étale l’intimité d’Olivier Faure... pour défendre celle de Benjamin Griveaux
mercredi 19 - 17h48
de : Arnaud Benedetti
2 commentaires
DÉMOCRATIE - Histoire politique d’un mot aux États-Unis et en France
mardi 18 - 20h32
de : Ernest London
MICHEL DEBRONDE VIT EN NOUS
mardi 18 - 12h40
de : Nemo3637
Emission : Radio Manif – L’Hôpital saigne !
mardi 18 - 10h29
de : Emission Polémix et La Voix Off
Graeme Allwright est mort (video)
lundi 17 - 21h03
de : jean1
1 commentaire
La délation au service de la pédagogie !!! ???
lundi 17 - 20h55
de : Le moustique socratique
Tita Nzebi, chanteuse humaniste en concert le 28 mars
lundi 17 - 14h39
LE CAUCHEMAR DE DON QUICHOTTE - Sur l’impuissance de la jeunesse d’aujourd’hui
lundi 17 - 12h40
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge 22 février 2020
lundi 17 - 12h04
de : Frank
Boom de l’IA en France : 260 000 microtravailleurs à 21 € par mois en moyenne
lundi 17 - 08h08
Ce que signifie le retour de Lyssenko et pourquoi il faut le combattre !!!
dimanche 16 - 21h39
de : Lepotier
2 commentaires
BOLIVIE - L’enjeu des services privés de santé derrière l’expulsion des médecins cubains.
dimanche 16 - 12h22
de : allain graux
VENEZUELA : LES ETATS-UNIS ACCUSES DE CRIMES CONTRE L’HUMANITE DEVANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE
dimanche 16 - 10h17
de : JO
Plaidoyer pour le Rojava - Réflexions d’un internationaliste sur les aléas d’une révolution - ed. Acratie
samedi 15 - 11h58
de : acrate
RETRAITES : le bracage à 72 milliards qu’aucun média n’a vu !
samedi 15 - 10h28
de : JO
3 commentaires
Le Service national universel que le gouvernement veut rendre obligatoire pour les jeunes de 16 ans
vendredi 14 - 18h41
de : Mars
2 commentaires
Deal électoral entre Partis bourgeois traditionnels et l’Alternative für Deutschland/AfD fascisant : La crise politique à
vendredi 14 - 18h34
de : Ollaf
TOULOUSE : Actions Syndicales , la lutte continue ! Et même si Macron ne le veut pas !
vendredi 14 - 16h20
de : JO
POUR UNE ÉCONOMIE LIBERTAIRE
vendredi 14 - 12h01
de : Ernest London
1 commentaire
Fiorina Lignier, Gilet jaune et défigurée : Reportage avec video à voir absolument !
vendredi 14 - 10h19
de : JO
2 commentaires
Animaux, système démocratique inclusif et trajet vers plus de civilisation
vendredi 14 - 03h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Loi travail, gilets jaunes, retraites : « une mise en ébullition de la société française »
jeudi 13 - 08h54
30 ans et deux siècles... C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 13 - 05h46
de : Hdm
1 commentaire
17 Février ?
mercredi 12 - 14h18
de : Martine
2 commentaires
Dérives inquiétantes du secrétaire général du PCF
mercredi 12 - 07h58
de : Jean-Marie Défossé
5 commentaires
QU’EST-CE QUE LE PROLETARIAT ?
mardi 11 - 18h15
de : Nemo3637
Quand la Police(?) et ses "syndicats" se distinguent à nouveau
mardi 11 - 17h10
de : azard
1 commentaire
HISTOIRE
mardi 11 - 12h09
de : Ernest London
Demain : Le syndicalisme de masse contre la destruction néolibérale
mardi 11 - 09h38
de : Christian DELARUE
Morts anti-nucléaire ou pas.
lundi 10 - 16h47
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Licenciements : Les charrettes des condamnés défilent toujours !
lundi 10 - 12h19
de : JO
DU JAMAIS VU ! Par la violence, la monarchie cherche a casser le mouvement lycéen !
lundi 10 - 11h17
de : JO
Retraites : le gouvernement n’en a pas fini avec les grèves
lundi 10 - 08h31
Gilets Jaunes, acte 65 à Bordeaux ou la fascisation du régime !
dimanche 9 - 17h13
de : JO
Agnès Buzyn, Actrice du Buzz !
dimanche 9 - 15h36
de : Claude Janvier
1 commentaire
Gilets Jaunes Acte 65 : Eric DROUET "on ne peut plus bénéficier du Droit Constitutionnel à manifester"
samedi 8 - 18h25
1 commentaire
A l’exemple de Wuhan, la Chine, "l’atelier du monde" , semble à l’arret à cause d’un virus "venu de nulle part"
samedi 8 - 16h25
de : nazairien
2 commentaires
Des hausses et baisses sournoises au 1er Février !
samedi 8 - 11h39
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les prolétaires n'ont rien à perdre que leurs chaînes. Ils ont un monde à gagner. Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite