Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
201308126 IP
227498495 pages
(depuis le 10/02/2002)
78 connectés

Fañch Ar Ruz

Placide
Señal en Vivo
VIDEO

RADIO

radio campusradio montreal
RADIO TETARD

The Run
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
"Une jeunesse parisienne en résistance", un documentaire nécessaire
dimanche 29 mars
de Lulu d’Aubrac
Ce documentaire propose de revenir sur l’histoire de la MOI parisienne et son engagement dans la Résistance. A travers, de nombreux témoignages et archives dont certaines inédites, ce film révèle ces parcours exceptionnels et met en lumière la culture, le courage, l’intégrité et la force de ces jeunes gens. Il aborde l’espoir et la volonté de toute cette jeunesse parisienne, souvent étrangère et issue du monde ouvrier, avide de faire vivre les valeurs humaines par-delà (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Paris, 26 juin, soirée de soutien à Cesare Battisti et aux réfugiés italiens
de : Comité de soutien parisien
vendredi 25 juin 2004 - 17h47 - Signaler aux modérateurs

Avant le délibéré de la Cour d’Appel qui sera rendu le 30 juin à 14h au Palais de Justice de Paris, le « Comité de soutien parisien à Cesare Battisti » et des élus parisiens organisent, sous le haut patronage de la Ligue des droits de l’Homme, une soirée nationale de soutien à Cesare Battisti et aux réfugiés italiens, pour la défense d’un homme et de la République.

SOUTIEN À CESARE BATTISTI ET AUX RÉFUGIÉS ITALIENS

En paroles et en musiques

Samedi 26 juin 2004 de 18h30 à 22h30

Au Théâtre de l’Oeuvre, 55 rue de Clichy, 75009 Paris

Ouverture des portes à 18h00 - Entrée gratuite

POUR LA DÉFENSE D’UN HOMME ET DE LA RÉPUBLIQUE

sous le haut patronage de

La Ligue des droits de l’Homme

et de

France-Libertés fondation Danièle Mitterrand

Jacques Bravo

maire du 9e arrondissement de Paris

accueille

Antonio Scarsella

maire de la ville natale

de Cesare Battisti

avec

LIO, LOLA LAFON, SAPHO, FRANCOIS TUSQUES, LAURENT CIRADE, ZANIBONI, DOMINIQUE GRANGE, LA CORDE RAIDE (non clos…)

et :

Jean-Claude Amara (porte-parole de "Droits Devant !!"), Ariane Ascaride (comédienne), Jacques Audiard (cinéaste), Edouard Baer (comédien, réalisateur), Jean-Jacques Beineix (cinéaste), Guy Bedos (comédien), Daniel Bensaïd (philosophe, écrivain), Pierre Bernasconi (conseiller regional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, PC), Olivier Besancenot (LCR), Enki Bilal (dessinateur), Jane Birkin (chanteuse), Jacques Bobe (député de Charente, UMP), Jacques Bonnaffé (comédien), Nicole Borvo (sénateur, PC), Michel Boujut (critique de cinéma), Jacques Boudet (comédien), Jacques Boutault (maire du 2e ardt de Paris, Verts), José Bové, Jacques Bravo (maire du 9e ardt de Paris, PS), Claude Chabrol (cinéaste), Patrice Chéreau (metteur en scène), Laurent Cirade (musicien), La Corde Raide (musiciens), Régine Deforges (écrivain), Benoît Delépine (animateur Canal +), Julien Dray (porte-parole du PS), Jean-Claude Dreyfus (comédien), Emilie Deleuze (cinéaste), Droits Devant !! (association), Anny Duperey (comédienne), Annie Ernaux (écrivain), Jean-Baptiste Eyraud (porte-parole de l’association Droit au Logement), Jean Ferrat (chanteur), Thomas Fersen (musicien), Suzanne Flon (comédienne), Jean-Louis Foulquier (Francofolies de La Rochelle), Fédération des Associations des Solidarités avec les Travailleurs Immigrés (FASTI), France-Libertés Fondation Danièle Mitterrand, Dan Franck (écrivain), Yves Frémion (conseiller régional, Verts), Monseigneur Jacques Gaillot (évêque de Parténia), Bernard Giraudeau (comédien), Robert Guédiguian (cinéaste), François Guérif (éditeur), Bernard-Henri Lévy (philosophe), Jacques Higelin (chanteur), Bernard Giraudeau (comédien), Dominique Grange (chanteuse), Adeline Hazan (secrétaire nationale du PS, députée européenne), Daniel Jacoby (avocat, président d’honneur de la Fédération Internationale des Ligues des droits de L’Homme), Professeur Albert Jacquard (généticien), Frédéric Jardin (cinéaste), Juliette (chanteuse), Pénélope Komitès (adjointe au maire de Paris, Verts), Alain Krivine (LCR), Alain Lance (directeur de la Maison des Ecrivains), Lola Lafon (chanteuse), Claudy Lebreton (président du Conseil général des Côtes d’Armor (PS) et de l’Association des Départements de France - ADF), Justine Lévy (écrivain), Maître Henri Leclerc (avocat, président d’honneur de la Ligue des droits de l’Homme), Ligue des droits de L’Homme (LDH), Lio (chanteuse), Joëlle Losfeld (éditrice), Noël Mamère (Verts), Pierre Mansat (adjoint au maire de Paris, PC), Laure Marsac (comédienne), Patrick Mille (comédien), Miou Miou (comédienne), Gérard Maro (directeur du Théâtre de lOeuvre), Gérard Mordillat (réalisateur, écrivain), Georges Moustaki (chanteur), Daniel Pennac (écrivain), Daniel Picouly (écrivain), Christian Picquet (LCR), Ernest Pignon-Ernest (peintre), Jerôme Prieur (écrivain, cinéaste), Madeleine Rebérioux (historienne, présidente d’honneur de la Ligue des droits de l’Homme), Jacques Remiller (député de l’Isère, UMP), Denis Robert (écrivain), Sapho (chanteuse), Grégoire Simon (Têtes Raides, musicien), Yves Simon (chanteur), Philippe Sollers (écrivain, journaliste), Syndicat de la magistrature, Jacques Tardi (dessinateur), Michel Tubiana (président de la Ligue des droits de l’Homme, vice-résident de la Fédération Internationale des Ligues des droits de l’Homme), François Tusques (musicien), Roseline Vachetta (LCR), Fred Vargas (écrivain), Vladimir Velickovic (peintre), Marion Vernoux (cinéaste), Pierre Vidal-Naquet (historien), Christian Vincent (cinéaste), Dominique Voynet (Verts), Willhem (dessinateur), Zaniboni (chanteuse)

POUR LA DÉFENSE D’UN HOMME ET DE LA RÉPUBLIQUE

Sans que les Français en soient informés, le gouvernement se prépare à commettre un acte d’une gravité exceptionnelle. Cet acte menace la vie d’un homme, la dignité de notre pays et l’un des fondements de notre République. Il appartient aux citoyens français de les sauver avant qu’il ne soit trop tard.

Il y a dix-neuf ans, par la voix de son Président François Mitterrand, la France donnait sa parole d’accueillir et de ne pas extrader les anciens militants rescapés de la crise italienne des années 1970. Cet engagement solennel fut avalisé par neuf gouvernements successifs, de gauche comme de droite.

Parce qu’il avait confiance en cette promesse de notre pays, Cesare Battisti se présenta, il y a treize ans, aux portes de la France. Il était l’un de ces milliers de jeunes Italiens que la situation des années 70 avait lancés dans l’affrontement : dans un combat où des centaines de formations d’extrême gauche armée s’opposèrent au gouvernement, dont les services secrets alliés à l’extrême droite perpétraient de multiples attentats à la bombe.

Comme bien d’autres, Cesare Battisti fut jugé en son absence selon les "lois spéciales" de l’Italie d’alors, lois qu’Amnesty International et la Fédération Internationale des Ligues des droits de l’Homme (144 organisations à travers le monde) condamnèrent sans relâche, et encore aujourd’hui, de même que les tortures qui les accompagnèrent, concluant que "les autorités italiennes avaient violé tous les accords européens et internationaux sur des procès équitables".

Sur le modèle médiéval, cette justice d’exception avait ressuscité la figure du « repenti », c’est-à-dire un accusé qui négociait sa liberté en échange de dénonciations. Et c’est sur les seules « paroles » confuses et variables d’un tel repenti que Cesare Battisti fut condamné sans preuve à la perpétuité, comme tant d’autres, après une instruction durant laquelle treize cas de torture furent avoués.

En mai 1991, son dossier fut examiné par la justice française qui le déclara non extradable, par deux arrêts. Sous la protection de notre pays, il put alors y commencer cette « seconde vie » souhaitée par François Mitterrand.

Cette décision de justice de 1991 est définitive. Le droit de toutes les nations démocratiques interdit en effet de juger par deux fois la même chose en l’absence d’un fait nouveau. Il interdit aussi d’emprisonner un homme, jugé en son absence, sans recours à un nouveau procès. En vertu de ces deux règles fondamentales, Cesare Battisti est juridiquement non extradable.

Tels sont les principes intangibles de notre justice, si bien que passer outre constituerait un fait exceptionnel, mettant en péril la sûreté de notre édifice républicain.

Tel est l’engagement de la parole de notre pays, qu’on ne saurait renier sans y perdre l’honneur.

Mais tel ne fut pas l’avis de notre gouvernement et de notre ministre de la Justice, Dominique Perben : lorsque le gouvernement italien de Silvio Berlusconi réclama soudainement ses anciens réfugiés, un quart de siècle après les faits et pour des motifs de simple stratégie électorale, notre gouvernement osa accepter cet arrangement, se rendant coupable de trahison éthique et juridique. Dominique Perben, négligeant les règles de justice dont il est le ministre, promit à son homologue italien une première livraison d’une quinzaine d’hommes et de femmes. Et c’est à sa demande que, ce mercredi 30 juin, la même Cour d’Appel de Paris devra une seconde fois juger le même homme, sur le même dossier.

Mensonges d’Etat et désinformation massive ont cherché à abuser les Français sur les véritables enjeux de l’affaire Battisti. Mais les mensonges ne durent jamais sous le regard de l’Histoire : si l’extradition devait être prononcée le 30 juin, si la volonté du pouvoir parvenait à se substituer à la force de la Justice, l’Histoire saura que, ce jour, la France reniera son droit et sa parole. Cela, cette blessure faite à la démocratie et à la vie d’un homme, il est encore possible de l’empêcher. Ce combat strictement républicain et citoyen, il est encore possible de le gagner : en refusant que Dominique Perben ne brise notre Droit en négociant des vies humaines, en refusant que notre gouvernement ne reprenne sa parole donnée.

Avec la Ligue des droits de l’Homme, avec France-Libertés, avec des élus, PS, Verts, PC, UMP, LCR, des dizaines de milliers de personnes se sont déjà levées pour s’opposer à la dérive humaine et judiciaire qui menace notre pays. Avec eux nous luttons, le samedi 26 juin, pour la justice, pour l’honneur, et pour la vie d’un homme. Ce sont les mots de l’espoir républicain, les mots de l’humanité que nous devons défendre, toujours.

LA RÉPUBLIQUE FRANCAISE

DOIT RESPECTER

SON DROIT ET SA PAROLE

PROGRAMME DU 26 JUIN 2004

CONCERT ET RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN A CESARE BATTISTI

18h00 : ouverture des portes accueil presse, accueil personnalités signataires, accueil librairie

Par ordre alphabétique

(et non par ordre d’apparition sur scène) :

Discours (ou textes) de :

Jean-Claude AMARA (Droits Devant)

Jacques BOBE (député UMP)

Pénélope KOMITES (adjointe au maire de Paris, Verts)

Jacques BRAVO (maire du 9e ardt, PS)

Jean-Jacques de FELICE (avocat)

François GUERIF (éditeur)

Henri LECLERC (avocat)

Erri DE LUCA (écrivain)

Pierre MANSAT (adjoint au maire de Paris, PC)

Abbé PIERRE

Jacques REMILLER(député UMP)

Philippe SOLLERS (écrivain)

Irène TERREL (avocate)

Michel TUBIANA (président de la Ligue des droits de l’Homme)

Fred VARGAS (écrivain)

Pierre VIDAL-NAQUET (historien)

Antonio SCARSELLA (maire de la ville natale de Cesare Battisti)

Interventions musicales de :

Laurent CIRADELA

CORDE RAIDE

Dominique GRANGE

LIO

LOLA LAFON

SAPHO

François TUSQUES

ZANIBONI

Et sous réserve de disponibilité :

LES GARÇONS BOUCHERS

Georges MOUSTAKI

PLACEBO

Avec les comédiens :

Guy BEDOS

Jacques BONNAFFE

Jacques BOUDET

MIOU MIOU

http://www.vialibre5.com/dates.htm

25.06.2004
Collectif Bellaciao



Imprimer cet article





QUAND I TELE ENFONCE LA GREVE DE RADIO FRANCE !
mercredi 1er - 22h28
de : LE BRIS RENE
2 commentaires
encore les facho à St Naz
mercredi 1er - 21h46
de : GGrun
mauvaise blague ?
mercredi 1er - 21h33
de : poisson
1 commentaire
LECONS D’UNE GREVE CHEZ VINCI
mercredi 1er - 20h42
de : Rocml
Entretien avec le secrétaire général de la CGT
mercredi 1er - 18h17
de : Rachida El Azzouzi et Mathilde Goanec de Mediapart via Arnold
3 commentaires
Le Maire de Toulouse a osé
mercredi 1er - 18h04
de : charc
1 commentaire
Poisson d’avril ????????
mercredi 1er - 17h40
de : Cocolère13
Organisation d’une marche No TAV pour l’été 2015 en France
mercredi 1er - 17h34
de : No Tav France
La presse française mène la charge anti Syriza
mercredi 1er - 17h31
de : Marianne
4 commentaires
6 suicides à Radio-France en 2 ans : pas un mot
mercredi 1er - 17h06
Claude-Olivier Rochat : communiquant ou mercenaire ?
mercredi 1er - 16h57
de : sekti
1 commentaire
Non à l’austérité dans l’audiovisuel public
mercredi 1er - 14h31
de : Comité national du SNJ
1 commentaire
PROTECTION DES PROSTITUÉ-E-S : NON À LA PÉNALISATION
mercredi 1er - 14h29
Le taux de cancer à Gaza en augmentation après les attaques d’Israël
mercredi 1er - 14h14
de : Days of Palestine
Grand accord social ???
mercredi 1er - 13h25
de : La CGT toutes catégories de l’AFP
1 commentaire
Défaite d’Obama : la totalité des gouvernements sud-américains lui demande de retirer son décret contre le Venezuela
mercredi 1er - 13h21
de : Thierry Deronne
Le maire de Toulouse interdit une réunion du NPA pour risque de troubles à l’ordre public
mercredi 1er - 09h05
de : lo beret liure
3 commentaires
Moundec
mercredi 1er - 02h39
de : al1-46
Ardisson contre les Kebabs
mardi 31 - 22h50
de : Staded
Serge Torrano ne poussera plus de coups de gueule
mardi 31 - 16h40
de : Le Rail déchainé
1 commentaire
Opération Piñata
mardi 31 - 16h34
de : jean 1
1 commentaire
Crash de Germanwings : la conséquence d’une société barbare qui détruit les individus
mardi 31 - 15h56
de : Philippe Alcoy
3 commentaires
Blog des grévistes de Radio France- soutenons la lutte !
mardi 31 - 15h48
de : g
Crise à la CGT santé... Symptôme de la désidéologisation ?
mardi 31 - 15h40
de : Front Syndical de Classe
5 commentaires
incivisme
mardi 31 - 15h38
de : hdm
que crève la social-démocratie, définitivement
mardi 31 - 13h44
de : réseaux communistes libertaire autonomes (reseauxcla.wordpress.com)
1 commentaire
En vidéo : « Marinaleda - Les insoumis »
mardi 31 - 11h06
de : Yannick BOVY
chanson d’espoir dans un monde de brutes !
mardi 31 - 10h25
de : LE BRIS RENE
De la liberté de travailler…et de ceux qui s’en revendiquent
mardi 31 - 09h14
de : arthur
Départementale J+1. "Election piège à cons !" fredonne Macron...
mardi 31 - 00h58
de : antoine (Montpellier)
1 commentaire
Occupation des locaux du PS rue Solférino
lundi 30 - 17h21
de : arnold
Réponse à Thalheimer
lundi 30 - 15h52
de : dzeff
1 commentaire
Appel à la constitution d’une AG interpro le 3 avril à Paris
lundi 30 - 15h13
de : 14-n
176 conseillers départementaux Front de gauche, dont 167 PCF et apparentés
lundi 30 - 14h21
de : Communiqué du Parti Communiste Français (PCF)
14 commentaires
Le Val de Marne reste rouge ! Le PCF remporte les départementales
lundi 30 - 12h11
de : Nicolas Maury
4 commentaires
SOUTIEN A LA LUTTE DES SALARIES DE RADIO FRANCE !
lundi 30 - 11h41
de : La SNJ-CGT
1 commentaire
Manifeste : Unissons-nous contre l’islamophobie et les dérives sécuritaires
lundi 30 - 11h39
8 commentaires
Le Venezuela, An II après Chavez
lundi 30 - 11h37
de : Alejandro Fierro
LES SALARIES DE MORY GLOBAL TRANSPORTS ROUTIERS FRET / "OPERATION ESCARGOT" à LYON
lundi 30 - 11h36
de : ETELLIN
4 commentaires
Azawad : Note sur violations des droits des l’Homme et des Accords de cessez-le-feu
lundi 30 - 11h29
de : MNLA

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

En surface, vous ne voyez peut-être encore rien, mais clandestinement, c'est déjà en feu. Y.B. Mangunwijaya, écrivain indonésien
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
"Une jeunesse parisienne en résistance", un documentaire nécessaire
dimanche 29 mars
de Lulu d’Aubrac
Ce documentaire propose de revenir sur l’histoire de la MOI parisienne et son engagement dans la Résistance. A travers, de nombreux témoignages et archives dont certaines inédites, ce film révèle ces parcours exceptionnels et met en lumière la culture, le courage, l’intégrité et la force de ces jeunes gens. Il aborde l’espoir et la volonté de toute cette jeunesse parisienne, souvent étrangère et issue du monde ouvrier, avide de faire vivre les valeurs humaines par-delà (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
dimanche 8 mars
de Roberto Ferrario
2 commentaires
de Roberto Ferrarlo A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Au Brésil, une juge fédérale demande l’expulsion de Cesare Battisti
jeudi 5 mars
de Nicolas Bourcier
2 commentaires
Une juge fédérale a ordonné l’expulsion de l’ancien militant italien d’extrême gauche et écrivain Cesare Battisti, condamné pour meurtres dans son pays. Cette sentence remet en question une décision de la Cour suprême qui avait rejeté une première demande d’extradition en juin 2010. Il s’agit « d’un étranger en situation irrégulière au Brésil et qui, en tant que criminel condamné dans son pays pour meurtre, n’a pas le droit de rester » au Brésil, a (...)
Lire la suite
Podemos contre la Révolution bolivarienne au Venezuela ?
mercredi 25 février
de Nico Maury
15 commentaires
Plusieurs dirigeants de Podemos ont pris position, ces derniers jours, contre le gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela. Ils reprochent à Nicolas Maduro d’avoir fait arrêter le Maire de Caracas, Antonio Ledezma, suite à la tentative de coup d’Etat déjoué ces dernier jours - article et traduction Nico Maury. Tania González, députée européenne de Podemos, lors d’une conférence de presse (que l’on peut retrouver ici)a condamné l’arrestation du (...)
Lire la suite
Pierre Gosnat : les obsèques, se dérouleront samedi 31 janvier
jeudi 29 janvier
de Roberto Ferrario
4 commentaires
Décès de Pierre Gosnat le 25 Janvier 2015 Pierre Gosnat, maire PCF d’Ivry-sur-Seine et président de la Communauté d’agglomération Seine Amont, est décédé dans la nuit du 24 au 25 janvier à l’âge de 66 ans. Atteint d’un cancer qu’il avait annoncé dès la fin 2013, l’ancien député avait réduit son activité politique depuis le mois d’octobre afin de lutter contre la maladie. Pierre Gosnat, fils de Georges Gosnat, ancien sous-secrétaire d’Etat à (...)
Lire la suite
Egypte : Shaima al-Sabbagh… On ne se tait pas ! Impossible ! (videos et photos)
dimanche 25 janvier
de Chiheb Boughedir via F.R.
1 commentaire
A quoi ça peut tenir le destin d’un peuple ! Silence, on tue ! Avec Sissi c’est silence, on verrouille et on massacre son peuple dans un silence quasi général. Je ne parle pas, en l’occurrence, des seuls pays occidentaux, si pressés d’intervenir en Libye, mais de tous les États qui ne mouftent miette sur le drame qui s’y déroule, alors que pour la Libye ces mêmes états avaient voté en faveur de la résolution de l’ONU qui avait conduit à (...)
Lire la suite
Pierre Gosnat : Ivry est en deuil
dimanche 25 janvier
de via Roberto Ferrario
2 commentaires
Au terme d’un long combat contre la maladie, Pierre Gosnat s’est éteint brusquement le 25 janvier 2015. Notre peine est immense. Nos premières pensées sont pour Alice, son épouse, pour ses enfants et toute sa famille à qui nous adressons nos plus sincères condoléances. La disparition de Pierre est aussi une grande perte pour notre ville et ses habitants tant il aura consacré toute sa vie à leur service. Très jeune, il s’est engagé dans la poursuite des combats menés (...)
Lire la suite