Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
190032272 IP
215420322 pages
(depuis le 10/02/2002)
191 connectés
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Paris, 26 juin, soirée de soutien à Cesare Battisti et aux réfugiés italiens
de : Comité de soutien parisien
vendredi 25 juin 2004 - 17h47 - Signaler aux modérateurs

Avant le délibéré de la Cour d’Appel qui sera rendu le 30 juin à 14h au Palais de Justice de Paris, le « Comité de soutien parisien à Cesare Battisti » et des élus parisiens organisent, sous le haut patronage de la Ligue des droits de l’Homme, une soirée nationale de soutien à Cesare Battisti et aux réfugiés italiens, pour la défense d’un homme et de la République.

SOUTIEN À CESARE BATTISTI ET AUX RÉFUGIÉS ITALIENS

En paroles et en musiques

Samedi 26 juin 2004 de 18h30 à 22h30

Au Théâtre de l’Oeuvre, 55 rue de Clichy, 75009 Paris

Ouverture des portes à 18h00 - Entrée gratuite

POUR LA DÉFENSE D’UN HOMME ET DE LA RÉPUBLIQUE

sous le haut patronage de

La Ligue des droits de l’Homme

et de

France-Libertés fondation Danièle Mitterrand

Jacques Bravo

maire du 9e arrondissement de Paris

accueille

Antonio Scarsella

maire de la ville natale

de Cesare Battisti

avec

LIO, LOLA LAFON, SAPHO, FRANCOIS TUSQUES, LAURENT CIRADE, ZANIBONI, DOMINIQUE GRANGE, LA CORDE RAIDE (non clos…)

et :

Jean-Claude Amara (porte-parole de "Droits Devant !!"), Ariane Ascaride (comédienne), Jacques Audiard (cinéaste), Edouard Baer (comédien, réalisateur), Jean-Jacques Beineix (cinéaste), Guy Bedos (comédien), Daniel Bensaïd (philosophe, écrivain), Pierre Bernasconi (conseiller regional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, PC), Olivier Besancenot (LCR), Enki Bilal (dessinateur), Jane Birkin (chanteuse), Jacques Bobe (député de Charente, UMP), Jacques Bonnaffé (comédien), Nicole Borvo (sénateur, PC), Michel Boujut (critique de cinéma), Jacques Boudet (comédien), Jacques Boutault (maire du 2e ardt de Paris, Verts), José Bové, Jacques Bravo (maire du 9e ardt de Paris, PS), Claude Chabrol (cinéaste), Patrice Chéreau (metteur en scène), Laurent Cirade (musicien), La Corde Raide (musiciens), Régine Deforges (écrivain), Benoît Delépine (animateur Canal +), Julien Dray (porte-parole du PS), Jean-Claude Dreyfus (comédien), Emilie Deleuze (cinéaste), Droits Devant !! (association), Anny Duperey (comédienne), Annie Ernaux (écrivain), Jean-Baptiste Eyraud (porte-parole de l’association Droit au Logement), Jean Ferrat (chanteur), Thomas Fersen (musicien), Suzanne Flon (comédienne), Jean-Louis Foulquier (Francofolies de La Rochelle), Fédération des Associations des Solidarités avec les Travailleurs Immigrés (FASTI), France-Libertés Fondation Danièle Mitterrand, Dan Franck (écrivain), Yves Frémion (conseiller régional, Verts), Monseigneur Jacques Gaillot (évêque de Parténia), Bernard Giraudeau (comédien), Robert Guédiguian (cinéaste), François Guérif (éditeur), Bernard-Henri Lévy (philosophe), Jacques Higelin (chanteur), Bernard Giraudeau (comédien), Dominique Grange (chanteuse), Adeline Hazan (secrétaire nationale du PS, députée européenne), Daniel Jacoby (avocat, président d’honneur de la Fédération Internationale des Ligues des droits de L’Homme), Professeur Albert Jacquard (généticien), Frédéric Jardin (cinéaste), Juliette (chanteuse), Pénélope Komitès (adjointe au maire de Paris, Verts), Alain Krivine (LCR), Alain Lance (directeur de la Maison des Ecrivains), Lola Lafon (chanteuse), Claudy Lebreton (président du Conseil général des Côtes d’Armor (PS) et de l’Association des Départements de France - ADF), Justine Lévy (écrivain), Maître Henri Leclerc (avocat, président d’honneur de la Ligue des droits de l’Homme), Ligue des droits de L’Homme (LDH), Lio (chanteuse), Joëlle Losfeld (éditrice), Noël Mamère (Verts), Pierre Mansat (adjoint au maire de Paris, PC), Laure Marsac (comédienne), Patrick Mille (comédien), Miou Miou (comédienne), Gérard Maro (directeur du Théâtre de lOeuvre), Gérard Mordillat (réalisateur, écrivain), Georges Moustaki (chanteur), Daniel Pennac (écrivain), Daniel Picouly (écrivain), Christian Picquet (LCR), Ernest Pignon-Ernest (peintre), Jerôme Prieur (écrivain, cinéaste), Madeleine Rebérioux (historienne, présidente d’honneur de la Ligue des droits de l’Homme), Jacques Remiller (député de l’Isère, UMP), Denis Robert (écrivain), Sapho (chanteuse), Grégoire Simon (Têtes Raides, musicien), Yves Simon (chanteur), Philippe Sollers (écrivain, journaliste), Syndicat de la magistrature, Jacques Tardi (dessinateur), Michel Tubiana (président de la Ligue des droits de l’Homme, vice-résident de la Fédération Internationale des Ligues des droits de l’Homme), François Tusques (musicien), Roseline Vachetta (LCR), Fred Vargas (écrivain), Vladimir Velickovic (peintre), Marion Vernoux (cinéaste), Pierre Vidal-Naquet (historien), Christian Vincent (cinéaste), Dominique Voynet (Verts), Willhem (dessinateur), Zaniboni (chanteuse)

POUR LA DÉFENSE D’UN HOMME ET DE LA RÉPUBLIQUE

Sans que les Français en soient informés, le gouvernement se prépare à commettre un acte d’une gravité exceptionnelle. Cet acte menace la vie d’un homme, la dignité de notre pays et l’un des fondements de notre République. Il appartient aux citoyens français de les sauver avant qu’il ne soit trop tard.

Il y a dix-neuf ans, par la voix de son Président François Mitterrand, la France donnait sa parole d’accueillir et de ne pas extrader les anciens militants rescapés de la crise italienne des années 1970. Cet engagement solennel fut avalisé par neuf gouvernements successifs, de gauche comme de droite.

Parce qu’il avait confiance en cette promesse de notre pays, Cesare Battisti se présenta, il y a treize ans, aux portes de la France. Il était l’un de ces milliers de jeunes Italiens que la situation des années 70 avait lancés dans l’affrontement : dans un combat où des centaines de formations d’extrême gauche armée s’opposèrent au gouvernement, dont les services secrets alliés à l’extrême droite perpétraient de multiples attentats à la bombe.

Comme bien d’autres, Cesare Battisti fut jugé en son absence selon les "lois spéciales" de l’Italie d’alors, lois qu’Amnesty International et la Fédération Internationale des Ligues des droits de l’Homme (144 organisations à travers le monde) condamnèrent sans relâche, et encore aujourd’hui, de même que les tortures qui les accompagnèrent, concluant que "les autorités italiennes avaient violé tous les accords européens et internationaux sur des procès équitables".

Sur le modèle médiéval, cette justice d’exception avait ressuscité la figure du « repenti », c’est-à-dire un accusé qui négociait sa liberté en échange de dénonciations. Et c’est sur les seules « paroles » confuses et variables d’un tel repenti que Cesare Battisti fut condamné sans preuve à la perpétuité, comme tant d’autres, après une instruction durant laquelle treize cas de torture furent avoués.

En mai 1991, son dossier fut examiné par la justice française qui le déclara non extradable, par deux arrêts. Sous la protection de notre pays, il put alors y commencer cette « seconde vie » souhaitée par François Mitterrand.

Cette décision de justice de 1991 est définitive. Le droit de toutes les nations démocratiques interdit en effet de juger par deux fois la même chose en l’absence d’un fait nouveau. Il interdit aussi d’emprisonner un homme, jugé en son absence, sans recours à un nouveau procès. En vertu de ces deux règles fondamentales, Cesare Battisti est juridiquement non extradable.

Tels sont les principes intangibles de notre justice, si bien que passer outre constituerait un fait exceptionnel, mettant en péril la sûreté de notre édifice républicain.

Tel est l’engagement de la parole de notre pays, qu’on ne saurait renier sans y perdre l’honneur.

Mais tel ne fut pas l’avis de notre gouvernement et de notre ministre de la Justice, Dominique Perben : lorsque le gouvernement italien de Silvio Berlusconi réclama soudainement ses anciens réfugiés, un quart de siècle après les faits et pour des motifs de simple stratégie électorale, notre gouvernement osa accepter cet arrangement, se rendant coupable de trahison éthique et juridique. Dominique Perben, négligeant les règles de justice dont il est le ministre, promit à son homologue italien une première livraison d’une quinzaine d’hommes et de femmes. Et c’est à sa demande que, ce mercredi 30 juin, la même Cour d’Appel de Paris devra une seconde fois juger le même homme, sur le même dossier.

Mensonges d’Etat et désinformation massive ont cherché à abuser les Français sur les véritables enjeux de l’affaire Battisti. Mais les mensonges ne durent jamais sous le regard de l’Histoire : si l’extradition devait être prononcée le 30 juin, si la volonté du pouvoir parvenait à se substituer à la force de la Justice, l’Histoire saura que, ce jour, la France reniera son droit et sa parole. Cela, cette blessure faite à la démocratie et à la vie d’un homme, il est encore possible de l’empêcher. Ce combat strictement républicain et citoyen, il est encore possible de le gagner : en refusant que Dominique Perben ne brise notre Droit en négociant des vies humaines, en refusant que notre gouvernement ne reprenne sa parole donnée.

Avec la Ligue des droits de l’Homme, avec France-Libertés, avec des élus, PS, Verts, PC, UMP, LCR, des dizaines de milliers de personnes se sont déjà levées pour s’opposer à la dérive humaine et judiciaire qui menace notre pays. Avec eux nous luttons, le samedi 26 juin, pour la justice, pour l’honneur, et pour la vie d’un homme. Ce sont les mots de l’espoir républicain, les mots de l’humanité que nous devons défendre, toujours.

LA RÉPUBLIQUE FRANCAISE

DOIT RESPECTER

SON DROIT ET SA PAROLE

PROGRAMME DU 26 JUIN 2004

CONCERT ET RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN A CESARE BATTISTI

18h00 : ouverture des portes accueil presse, accueil personnalités signataires, accueil librairie

Par ordre alphabétique

(et non par ordre d’apparition sur scène) :

Discours (ou textes) de :

Jean-Claude AMARA (Droits Devant)

Jacques BOBE (député UMP)

Pénélope KOMITES (adjointe au maire de Paris, Verts)

Jacques BRAVO (maire du 9e ardt, PS)

Jean-Jacques de FELICE (avocat)

François GUERIF (éditeur)

Henri LECLERC (avocat)

Erri DE LUCA (écrivain)

Pierre MANSAT (adjoint au maire de Paris, PC)

Abbé PIERRE

Jacques REMILLER(député UMP)

Philippe SOLLERS (écrivain)

Irène TERREL (avocate)

Michel TUBIANA (président de la Ligue des droits de l’Homme)

Fred VARGAS (écrivain)

Pierre VIDAL-NAQUET (historien)

Antonio SCARSELLA (maire de la ville natale de Cesare Battisti)

Interventions musicales de :

Laurent CIRADELA

CORDE RAIDE

Dominique GRANGE

LIO

LOLA LAFON

SAPHO

François TUSQUES

ZANIBONI

Et sous réserve de disponibilité :

LES GARÇONS BOUCHERS

Georges MOUSTAKI

PLACEBO

Avec les comédiens :

Guy BEDOS

Jacques BONNAFFE

Jacques BOUDET

MIOU MIOU

http://www.vialibre5.com/dates.htm

25.06.2004
Collectif Bellaciao



Imprimer cet article





L’affaire Uramin à la croisée des chemins
vendredi 31 - 19h46
de : Luc Ez
De la continuité entre le maintien de l’ordre et la répression militaire
vendredi 31 - 19h34
lettre de novembre à Obama
vendredi 31 - 17h36
de : kakine
Qui a peur du grand méchant casseur ?
vendredi 31 - 16h25
de : YANNIS YOULOUNTAS
1 commentaire
L’AEROPORT DE TOULOUSE EN VENTE !
vendredi 31 - 16h13
de : JO
La condamnation de l’hebdomadaire Minute
vendredi 31 - 15h43
de : SNJ-CGT
La solidarité avec Georges Abdallah doit s’intensifier
vendredi 31 - 14h38
de : [Tien/1]
Paroles, de bouches à oreilles..
vendredi 31 - 14h38
de : Norbert Gabriel
RASSEMBLEMENT SAMEDI 1er NOVEMBRE 2014 A 11 HEURES, DEVANT LA PREFECTURE DE VAUCLUSE, BLD LIMBERT A AVIGNON
vendredi 31 - 13h23
Le Testet. Ce barrage a créé un fossé entre les jeunes, la gauche de résistance... et ce gouvernement
vendredi 31 - 11h49
de : antoine (Montpellier)
Erdogan n’est pas bienvenu en France !
vendredi 31 - 08h14
de : Actukurde
1 commentaire
Sivens : les gendarmes ont changé 3 fois leur version des faits
vendredi 31 - 00h16
2 commentaires
Le viol et le meurtre
jeudi 30 - 23h24
de : jean yves peillard
1 commentaire
Remi Fraisse, Crime d’Etat. Dimanche 2/11 15h Stalingrad
jeudi 30 - 22h09
de : LO
7 commentaires
Les manoeuvres politiciennes du SNES
jeudi 30 - 21h07
de : Front Unique
1 commentaire
Samedi 1 novembre Paris : 14h, Bastille, manifestation de soutien à la résistance de KOBANE
jeudi 30 - 20h56
3 commentaires
Nantes. Expertise ADN pour vol de nourriture périmée dans une poubelle
jeudi 30 - 20h23
de : Klaod - Lorient
2 commentaires
Samedi 1er nov, 15h PAU, Rassemblement ! Remi Fraisse, Ni Oubli ni Pardon ! Non au barrage du Testet
jeudi 30 - 19h35
de : LIBERTAT
6 commentaires
Vidéos hommage à Rémi Fraisse depuis Turin
jeudi 30 - 19h15
de : Testet liure
Après les arbres, ils abattent les hommes - manif Toulouse samedi 15h
jeudi 30 - 16h39
de : Testet liure
4 commentaires
Où en est la révolution au Kurdistan syrien ?
jeudi 30 - 16h00
de : Emile Pouget
Manifestation massive contre le gouvernement en Hongrie
jeudi 30 - 15h48
de : Philippe Alcoy
Manifestation Anti Répression
jeudi 30 - 15h26
de : Vivi
TOULY l’ordurier chez BRUNET
jeudi 30 - 13h23
de : stafed
2 commentaires
Erdoğan n’est pas bienvenu en France !
jeudi 30 - 01h28
4 commentaires
Le MRAP demande la levée du blocus contre Cuba
jeudi 30 - 00h17
de : Le MRAP
1 commentaire
manif parisienne fin
mercredi 29 - 21h32
2 commentaires
Tribune pour Rémi : Convergences
mercredi 29 - 21h21
de : Bakatesta
A qui le gouvernement fait-il la guerre ? Communiqué
mercredi 29 - 17h59
de : arthur
2 commentaires
HALTE AUX DISCOURS POPULISTES DE LA FÉDÉRATION CGT-POLICE
mercredi 29 - 17h28
de : Police SGAP de Paris et Préfecture de Police
9 commentaires
Les régions-Etat vont succéder à la France ...
mercredi 29 - 17h00
de : Bernard SARTON
8 commentaires
REMI FRAISSE - victime d’une explosion, qui avait provoqué un arrachement important d’une partie du haut du dos.
mercredi 29 - 16h18
3 commentaires
réunion sur la souffrance au travail le 10 novembre a 20h00
mercredi 29 - 14h51
de : Duse
Cazeneuve déclare « il ne s’agit pas d’une bavure » !
mercredi 29 - 14h48
de : lo beret liure
10 commentaires
Manifestation de solidarité avec le peuple Burkina Faso jeudi 30 octobre 18h devant l’ambassade du Burkina Faso
mercredi 29 - 14h11
de : Bruno Jaffrré
1 commentaire
Rencontre-débat « le FN et les perspectives 2017 » (18 novembre 2014)
mercredi 29 - 12h10
de : MRAP d’Aubervilliers
Comment est mort Rémi ? (+vidéo)
mercredi 29 - 12h02
de : Nantes révoltée
5 commentaires
Hommage en dessin à Rémi Fraisse
mercredi 29 - 10h44
de : Marco
Remi Fraisse - les manifs se multiplient (lieux & heures)
mercredi 29 - 09h36
de : Testet liure
3 commentaires
SEGOLENE EVOQUE LES MORTS AU COMBAT
mercredi 29 - 06h54
de : arthur
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mise dans les mains d'un psychopathe. Albert Einstein
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Italie : 12 mai 1977, l’assassinat de Giorgiana Masi
lundi 12 mai
de Roberto Ferrario
A Giogiana ...si la révolution d’octobre avait été en mai si tu vivais encore, si je n’étais pas impuissant face à ton assassinat, si ma plume était une arme gagnante, si ma peur explosait sur la place, courage né de la rage étranglée dans la gorge, si t’avoir connue devenait notre force, si les fleurs que nous avons offertes à ta vie courageuse, dans notre mort devenaient des guirlandes de la lutte de nous toutes, femmes, si... ce ne serait pas (...)
Lire la suite
9 mai 1978 : PEPPINO IMPASTATO et sa lutte contre la mafia (videos)
samedi 10 mai
de Roberto Ferrario
L’histoire de "Les Cent pas" Années 60. Peppino Impastato, jeune garçon issu d’une famille étroitement liée à la mafia, vit à Cinisi, une bourgade sicilienne. Sa maison se situe à cent pas de la demeure de Tano Badalamenti, le parrain local. Son père espère faire de lui un personnage influent de la pègre. Mais en grandissant, Peppino devient un adolescent rebelle et idéaliste. Bientôt attiré par le communisme, il s’emploie à lutter ouvertement contre les pratiques de la (...)
Lire la suite
L’HISTOIRE DU 1er MAI, JOURNEE INTERNATIONALE DE CELEBRATION DES LUTTES DES TRAVAILLEURS
jeudi 1er mai
de Roberto Ferrario
4 commentaires
Le XIXe siècle voit la naissance de la classe ouvrière. La prolétarisation du travail se développe au fur et à mesure que la mecanisation industriel vient remplacer les anciennes formes de production. Les employeurs sont les maîtres absolus des entreprises et les conditions de travail sont misérables. Les (...)
Lire la suite
JEUDI 17 AVRIL A LIEU LA JOURNÉE DES PRISONNIERS PALESTINIENS – À PARIS , RASSEMBLEMENT DE 17 HEURES À 19 HEURES PLACE DE LA FONTAINE SAINT-MICHEL (M° SAINT-MICHEL, LIGNE 4)
mercredi 16 avril
1 commentaire
La détention de milliers de Palestiniens n’est pas la seule arme utilisée par l’occupant israélien pour venir à bout de la résistance de tout un peuple, mais c’est l’une des plus cruelles. Pas un jour, pas une nuit ne se passent sans que la soldatesque israélienne fasse irruption dans les villes et villages de Palestine occupée, et prenne en otage la jeunesse de ce pays. Il y a actuellement plus de 5.000 Palestiniens détenus par Israël, dont plusieurs centaines en (...)
Lire la suite
Mercredi 9 avril 2014 à 16h : extradition de Mario Sandoval
mardi 1er avril
de Collectif Argentin pour la Mémoire
Nous vous convions à nous accompagner à l’audience qui aura lieu le Mercredi 9 avril à 16h à la Chambre de l’Instruction (Pole 7-Chambre 5) au Palais de Justice de Paris , dans laquelle l’Argentine demande l’extradition de Mario Sandoval pour "privation illégale de la liberté suivie de la mort de la victime". Memo : M. Sandoval, qui vit actuellement en France, est poursuivi en Argentine pour crimes contre l’humanité commis pendant la dictature. Les autorités (...)
Lire la suite
Milan : 18 mars 1978 Fausto et Iaio tués par les fascistes (video)
mercredi 19 mars
de Roberto Ferrario
Je ne peux cacher que j’ai la gorge serrée et que cela me fait mal quand je me souviens de ces évènements. Je suis originaire de Milan et j’ai connu le centre Leoncavallo (à cette époque, j’habitais à 5 minutes de là) : je me souviens que deux heures après l’assassinat des camarades, informé par "Radio Popolare", je me trouvai sur place, participant à une manifestation improvisée qui a rassemblé 5000 personnes et qui s’est terminée à une heure du matin... (...)
Lire la suite
RAPPEL DES REGLES DE PUBLICATION SUR BELLACIAO/ "CONSPIRATIONNISME", FAFS etc.
dimanche 2 mars
de Collectif BELLACIAO
15 commentaires
Cher-e-s Internautes et Ciaoistes ;-) Nous vous rappelons que si ce forum est accessible en "open publishing" c’est aussi à la condition que vous fassiez préalablement un travail de vérification de vos sources et que vous évitiez de nous polluer les pages avec des articles issus de sites d’extrême-droite ou proche de l’extrême-droite, "conspirationnistes", "confusionnistes", délirants etc. Nous vous rappelons que les sites et blogs suivants sont interdits de publication (...)
Lire la suite