Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Les apparatchiks ne se trompent jamais !
de : Jean-Paul LEGRAND
vendredi 26 mars 2010 - 13h04 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires

Les apparatchiks ne se trompent jamais !

Il devient évident aux yeux de tous que l’action des représentants du "Front de gauche" qui a consisté à tenter d’éliminer du paysage politique "Colère et Espoir" en Picardie et son chef de file Maxime Gremetz a été un échec. "Colère et Espoir" est la première force politique à gauche du PS et a les moyens de s’ancrer désormais dans la durée avec une dynamique militante renforcée dans les trois départements. Cependant le résultat du sale boulot des dirigeants opportunistes et électoralistes du "Front de gauche", c’est qu’il n’y a aucun élu communiste au Conseil régional alors que la force communiste représente en Picardie près de 12%.

Certains parmi eux qui ont participé à cette campagne odieuse contre "Colère et Espoir" veulent aujourd’hui se racheter une conduite en clamant de belles phrases révolutionnaires de refus d’accompagnement du capitalisme et n’ont pas de mots assez durs contre le PS qu’ils ménageaient auparavant dans la perspective d’avoir une place au chaud. Les mêmes qui hier ont désigné Maxime Gremetz comme l’homme à abattre, et "Colère et Espoir" comme une entreprise de division, se présentent comme résolument anti-capitalistes et reprochent au PS de ne les avoir pas pris sur leur liste ! Mais ce sont de bien piètres révolutionnaires, on les avait avertis pourtant, on les avaient alertés que les manœuvres politiciennes ça ne mènerait qu’au pire. Ils n’ont rien voulu écouté car sur le fond ce qui les préoccupent c’est leur place dans l’appareil du parti ou leur place d’élu. Habitués pour certains à des années de vie tranquille à l’abri du besoin, ils sont devenus des rouages du système : ils ne contestent que lorsque leur privilège n’est pas mis en cause mais ils se défilent dès qu’il faut risquer sa place quitte à taper sur leurs anciens camarades. On a connu cela dans les pays de l’est, combien de communistes sincères et honnêtes qui furent cadres du parti furent broyés par de savants dirigeants parce qu’ils avaient décidé courageusement de ne pas suivre la ligne officielle et les simulacres de démocratie ?

"Oh tu peux dénoncer le capitalisme à pleins poumons brandir le drapeau rouge, si tu a commis consciemment une seule injustice contre ton peuple, ou contre tes propres camarades, tu es déjà dans le camp des autres, pire même car tu renies les valeurs de ta classe ! Alors ne fais pas de leçon à ceux qui ont trahi la gauche, tu les as rejoints toi-même par tes actes" voilà ce que l’on pourrait dire à ces dirigeants qui bientôt ne dirigeront plus grand chose car à ce rythme ils auront liquidé ce qu’il reste du PC et verront s’écrouler leur pouvoir à la direction des villes comme cela s’est déjà passé dans de nombreuses communes de la couronne parisienne .

La colère monte, contre le capitalisme mais aussi contre ces apparatchiks qui depuis des années ont broyé le grand parti communiste que nous avions au temps des cellules d’entreprises et des écoles de formation marxiste. Il ne sert à rien d’accuser le capitalisme de la baisse d’influence et de l’état de délabrement de notre organisation révolutionnaire, l’affaiblissement de la recherche théorique, l’idéalisme à l’égard des dirigeants, le manque de recul critique sur leur action ont freiné la démocratie dans le parti et ont conduit à la succession de stratégies suicidaires toutes liées à l’idée que des alliances électorales à gauche changeraient la vie.

Avec le "Front de gauche " on nous fait un remake, c’est tellement vrai que la recette ne prend pas et de moins en moins car les gens ne sont pas dupes. Le travail communiste consiste au contraire à analyser la réalité du capitalisme et d’arrêter de raconter des histoires aux gens. Ce n’est pas une alliance électorale qu’elle qu’elle soit qui changera quoi que ce soit si elle n’est pas le résultat de la lutte de classe, en prise avec des décisions populaires, émanant d’un mouvement social et politique de grande ampleur. La lutte transformatrice passe par des mouvements de masse qu’il faut préparer chaque jour. Ces mouvements populaires ne pourront exister que si on les alimente avec la théorie en prise avec le réel, avec des objectifs politiques précis, discutés , réfléchis, avec les gens. Des objectifs clairement affichés de conquête du pouvoir pour en finir avec la dictature du capital, pour que ce soit la grande masse exploitée des citoyens qui décide des orientations du pays et non plus le grand patronat . En travaillant à ce que les citoyens des quartiers et les salariés des entreprises expriment leurs besoins au grand jour et exigent les moyens de les satisfaire. Il faut parler clair aux gens : nous refusons que notre pays soit à vendre, et nous-mêmes nous ne sommes pas à vendre, c’est la dictature de l’argent que nous devons abattre et donc combattre sans pitié l’idéologie perverse des primes de licenciements, ou encore du "travailler plus pour gagner plus !"

Mais les apparatchiks attendent que d’autres pensent pour eux ou prêteront leur concours à la préparation du congrès en se gardant bien d’être trop audacieux car cela pourrait leur coûter leur place. Seuls les hommes libres n’ont pas peur d’exprimer leur pensée au risque même de se tromper. Les apparatchiks, eux, ne se trompent jamais !

Jean-Paul Legrand Militant communiste Maire-Adjoint PCF de Creil http://creil-avenir.com



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Les apparatchiks ne se trompent jamais !
26 mars 2010 - 15h04

Certains n’ont pas attendu le résultat électoral pour s’affranchir de l’idéal communiste comme Hue , Gayssot ,gatignon pour garder des indemnités qui les empêchent de pointer au chômage .

D’autres se préparent à partir avec Braouezec-Zarka pour une Fase déphasée des couches populaires , mais ,sait-on jamais avec la crise, on reste communistes dit "unitaires" .

Dans le combat de classe actuel très dur qu’impose la bourgeoisie , certains apparatchiks faiblissent devant l’obstacle au nom d’une rigidité du PCF . Cela est en partie vrai mais la prise de pouvoir progressive des militants à la base se poursuit et se nourrit aussi de la fin de la délégation de pouvoir commencée sous la période Robert HUE .

Les nouvelles générations de communistes poursuivront cette évolution partout parce qu’ils sont plus instruits , plus autogestionnaires et moins béats d’admiration devant les dirigeants autoproclamés des congrès sur une liste désignée à l’avance .

La péripétie de Picardie , du Languedoc ,de l’Aquitaine ou même des 5 régions qui voté liste commune avec le PS bourgeois n’est qu’une "bavure" momentanée du combat de classe .

Nos camarades élus dans les conseils régionaux doivent se sentir mal à l’aise au milieu d’élus petit-bourgeois , bourgeois et fascistes recyclés . Que pourront-ils faire ?
Rien ! Plus de 50% de citoyens,surtout parmi les plus pauvres, rejettent cette fausse démocratie sans avenir pour eux et leurs enfants . Déjà ils sont en campagne pour la prochaine Présidentielle avec l’aide des médias pour amuser la galerie et noyer le poisson de la misère sous les flashs des caméras de télé . Triste époque de crise qui rend furieux mais qui exige de notre part beaucoup d’intelligence politique et stratégique pour enfin en finir avec le capitalisme . Le peuple , avec notre aide et nos conseils , se chargera du boulot . Mais , pour ne pas renouveler les erreurs du passé de nos anciens , repoussons toute délégation de pouvoir avec constitution de caste apparatchiks à la clé . Cela sera difficile mais possible si nous diffusons les pouvoirs au plus prés des gens .

En attendant préparons la grève insurrectionnelle pour abattre le capitalisme et ses valets .

Bernard SARTON,section d’Aubagne



Les apparatchiks ne se trompent jamais !
26 mars 2010 - 15h29 - Posté par

"Le peuple , avec notre aide et nos conseils , se chargera du boulot".
Arrêtes de rêver.


Les apparatchiks ne se trompent jamais !
26 mars 2010 - 15h42 - Posté par

C’est quoi ce délire "le peuple avec notre aide et nos conseils" ???

ben j’espère pour lui qu’il attend rien de nous vu qu’on a démontré notre incpacité totale à juguler nos propres nuisibles internes !

Et que c’est peut être nous AUSSI qui avons à apprendre de "ce peuple" dont tout le monde a si plein la bouche !


Les apparatchiks ne se trompent jamais !
27 mars 2010 - 01h12 - Posté par Marinscommunistes

Enfin un camarade qui dit "c’est peut-être nous aussi qui avons à apprendre de "ce peuple"..."

Si nous en avons plein la bouche de "ce peuple", alors, battons nous pour la "souveraineté populaire" :

il n’y aura ni "transistion démocratique" ni "communisme" sans que d’abord la souveraineté populaire cesse de n’être qu’un slogan !

Tout comme il n’y aura pas d’anticapitalisme sans qu’il y ait du "communisme" !

Alors, battons nous à la fois pour les revendications sociales et pour la revendication "si ne qua none" : une Assemblée Constituante tirée au sort parmi l’ensemble de "ce peuple dont on en a plein la bouche", afin qu’enfin ce peuple l’écrive lui-même "sa" Constitution, enfin république véritable, enfin communiste, dans "sa réalité" populaire de "mise en commun des savoirs et des pouvoirs", et non plus dans des déclarations verbeuses de leaders autoproclamés soi disant "anticapitalistes" et plus enclins à courir les plateaux télé préfabriqués qu’ à proposer des prises de responsabilité concrètes à "ce peuple" !


Les apparatchiks ne se trompent jamais !
27 mars 2010 - 06h04 - Posté par

Le peuple , avec notre aide et nos conseils , se chargera du boulot .

Si tu savait à quel point le peuple se fout du PC du NPA du PG et je ne parle pas des groupuscules qui se branle l’intélect et dont personne n’a entendu parler en dehors des MILITANTS !

Prends un jours le temps de comprendre que les ouvriers ou les fainéants comme moi, ne prendront jamais le temps de te lire. Que tu ait raison ou pas n’est pas la question.

Si tu connaissait le peuple, le vrai et si tu le travaillais au corps tu saurais que ce sont eux qui votent le pen. Parce qu’on est nul archi nul à théoriser devant des gens qui crèvent la gueule ouverte.

Alors oui continue d’ écrire des texte qui me font rêver moi, mais que les vrais ouvriers n’ont même pas le temps de lire...

Ne me dit pas non plus que je suis populiste. Je dit juste une chose : comment on fait pour les ramener les égarés que le PC à contribué à éparpiller ?

Parce que la clef est la et pas ailleurs est tu capable de boire un verre avec un ouvrier qui vote le pen ?

Si non, on est foutus. C’est loin de la théorie marxiste ou trotskiste, c’est juste ma vie ç moi de "militant".

PZ : j’aime tes publications !

Michel Madec

Carland


Les apparatchiks ne se trompent jamais !
27 mars 2010 - 12h21 - Posté par

Trés bien : pas mieux.





les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
2 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
11 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes
POINTS DE NON-RETOUR [THIAROYE]
vendredi 5 - 20h16
de : Ernest London
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Cependant ne doute pas que Léon l'Africain, Léon le voyageur, c'était également moi. W.B. Yeats. Poète irlandais (1865-1939).
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite