Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Régionales : les élus PG ne participeront pas aux exécutifs régionaux
de : Paris
samedi 27 mars 2010 - 14h57 - Signaler aux modérateurs
12 commentaires

Le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon, allié du PCF aux élections régionales dans le cadre du Front de gauche, a annoncé vendredi que ses élus "ne participeront pas" aux exécutifs régionaux.

Pas d’AFP sur Bellaciao SVP,
L’AFP ne le VEUT PAS !

La suite donc :

http://www.publicsenat.fr/lcp/polit...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Régionales : les élus PG ne participeront pas aux exécutifs régionaux
27 mars 2010 - 16h28

Le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon, allié du PCF aux élections régionales dans le cadre du Front de gauche, a annoncé vendredi que ses élus "ne participeront pas" aux exécutifs régionaux.

Quand on pense que c’est ce point qui a fait obstacle à l’alliance avec le NPA, et qu’au final le PG adopte la même position que le NPA vis à vis des exécutifs dominés par le PS, ça laisse rêveur... Qui cherche quoi, exactement ???

Chico



Régionales : les élus PG ne participeront pas aux exécutifs régionaux
27 mars 2010 - 16h51 - Posté par lab

d’accord avec toi chico la prochaine étape pour le PC ça sera moins 90 élus


Régionales : les élus PG ne participeront pas aux exécutifs régionaux
27 mars 2010 - 18h00 - Posté par manochiccio

objectif atteint. Marginaliser le NPA et recuperer lune partie des postes d’ élus perdu par le PCF qui passe comme indiqué de 154 élus à 90 Bien vus le PG , mal vus les bisounours du NPA

Manochiccio


Régionales : les élus PG ne participeront pas aux exécutifs régionaux
27 mars 2010 - 21h26 - Posté par christainR

Manifestement la consigne n’a pas l’air être respectée partout car sauf erreur de ma part les élus Front de Gauche de l’Aquitaine participent à la commission permanente et regrettent voir sud ouest aujourd’hui de n’avoir qu’une délégation à la culture en la personne de Gérard Boulanger.Il faut dire que ceci explique cela car à la lecture de l’appel du front de gauche pour voter PS au deuxième tour il n’y posait aucune condition.

Ci joint le lien pour voir la composition de la commission permanente au Conseil régional d’Aquitaine.http://aquitaine.fr/actualites/arch...
Nota au deuxième tour j’ai mis une enveloppe vide : un pressentiment sans doute



Régionales : les élus PG ne participeront pas aux exécutifs régionaux
28 mars 2010 - 13h13 - Posté par copas

L’histoire est légèrement differente.

Le parti de gauche comme le PCF se sont tortillés dans tous les sens dans les discussions pré-électorales pour ne pas s’engager sur l’indépendance vis à vis des politiques du PS et des exécutifs régionaux.

Si le NPA a eut un soucis c’est bien d’avoir mal mené ce genre de questions en acceptant des discussions politiciennes avec la gauche de gestion libérale.

Il aurait été moins politicien qu’il aurait mieux favorisé des évolutions dans le PC et le PG .

Il aurait moins cédé à l’électoralisme sous la contrainte de sa droite qui’l aurait été plus utile à la recomposition politique.

Là où, aux Européennes, le NPA faisait 2 à 3 fois plus de voix ouvrières que le front de gauche , il a trouvé moyen de diviser par 7 ou 8 les voix dans cette classe. Entre les deux le discours mi chou mi chèvre de ce parti.

Avec une constante, 75% des prolétaires qui se sentent proches du NPA et de l’extreme gauche , n’ont pas voté .

Il est utile de comprendre tout cela pour saisir les problèmes posés aux uns et aux autres.

Mais disons que pour l’instant, les premiers à être sortis de leur parti dans ces élections ont bien été au PdG (démissions collectives dans certaines départements) et le PCF par le départ d’un des bantoustans nomenclaturistes qui le travaillent depuis longtemps.

Pour le NPA, sa droite sort à nouveau les plats du chantage à la sortie du parti. A un moment ce qui représente une faction publique va bien finir par le faire.

Le PG national a rapidement compris le résultat des élections et l’épisode singulier du Limousin où ce qui est apparu comme une concurrence vis à vis du PS même au 2e tour vis à vis des plus grandes masses a été payant électoralement.

Ou autrement dit, en Limousin, les abstentionnistes d’extrême gauche (notamment du NPA) semblent être sortis du bois apparemment avec l’illusion d’une indépendance vis à vis de la gestion libérale.

C’est un enchainement des circonstances qui a fait cela dans le Limousin , un enchainement qui ne doit pas grand chose à la volonté des acteurs mais beaucoup à une erreur tactique du PS.

Apparemment le PG semble avoir compris cela pour sa direction , mais apparemment c’est plus difficile avec certains de ses élus qui semblent souhaiter continuer à être gauche casse-croute.

Bizarre quand même hein, l’indépendance vis à vis du PS bourgeois, jusqu’au bout , a créé une avancée d’un camp.

C’est à dire l’inverse de ce que n’ont cessé de défendre le PC et le PdG, voir le NPA qui a plié en partie sur cette question.

Le PdG a compris peut-être cela, à moins que Melenchon ne décide d’allonger certaines oreilles là dessus.

Ce qui ne change rien du caractère fondamentalement institutionnel de ce parti.
Une fois Mélenchon a dit que ce qui le séparait de Besancenot était la révolution.

De fait, si on a des doutes sur le positionnement du NPA, il n’y en a pas du côté du PCF et du PdG : anti-révolutionnaires pour leurs appareils.

Mais dans ce cadre institutionnel qui est un des terrains (mais le principal terrain est ailleurs, c’est ce qui fait difference), il est utile qu’un parti indique qu’il ne veut pas gérer aux côtés du PS. Même si dans les faits il semblerait que des élus de celui-ci aillent quand même à la soupe.

De même il est utile que des morceaux du PCF n’aillent pas également à une soupe sans principes.

Mais ce n’est pas là l’orientation nationale du PCF.



Régionales : les élus PG ne participeront pas aux exécutifs régionaux
28 mars 2010 - 14h48 - Posté par Paco

Bien vu Copas...

Melanchon est une girouette politique...

Un coup la main tendue à EE...

Puis bonne analyse et retournant à gauche...

Trés fort le Méluche...

MGB fait la photo avec Martine et Cécile...

Lui il va au meeting limousin pour conclure pas d’élus PG aux executifs...

Ce qui constitua le point de rupture FG/NPA...

Pas de doute qu’il refera des virages à droite...

L’appareil du PC ferait bien de se faire du souci, parce que lorsqu’il va se proclamer candidat à la présidentielle (avec les 500 signatures via le PS), ledit appareil va être mal... Mais c’est son pb, pas le mien.

Donc fonction politique établie du PG : contenir le NPA et stanguler les restes du PC.

Avant d’aller au gouvernement et de revenir à la maison mére ?

Poser la question, c’est y répondre...

Paco NPA


Régionales : les élus PG ne participeront pas aux exécutifs régionaux
28 mars 2010 - 20h32 - Posté par Patrice Bardet

la réalité est ce qu’elle est

70% des ouvriers, plus de 60% des employés se sont abstenus.

Quand le PCF et le NPA feront du porte à porte, peut-être auront-ils plus d’électeurs.

Le PCF a abandonné ce travail indispensable. Le résultat est là, sans appel.

Le reste me semble de la politique politicienne


Régionales : les élus PG ne participeront pas aux exécutifs régionaux
28 mars 2010 - 20h58 - Posté par Patrice Bardet

désolé pour la confusion : ce commentaire n’était pas particulièrement adressé à Copas, mais plus généralement aux partis.

Depuis 15 ans, où j’habite, je n’ai pas vu un seul militant, pas eu un seul tract (hors municipales), sauf du FN

Lors du TCE, j’ai fait du porte à porte, mais j’étais seul... et non "encarté". Je n’ai vu personne d’autre le faire


Régionales : les élus PG ne participeront pas aux exécutifs régionaux
28 mars 2010 - 20h36 - Posté par mgvlg

Au delà du débat sur la participation ou non aux exécutifs (qui va se poursuivre) nous avions décidé en Ile de France, malgré ce débat, de constituer un groupe Front de Gauche commun... Ce que ne dis pas le texte de Delapierre c’est que le PG voulait faire de ce groupe un tête à tête avec le PCF alors que nous voulons que ce groupe permette à la diversité d’exister avec la gauche unitaire, Les Alternatifs et Alternative Citoyenne... Le PG a refusé de participer au groupe car à 4 élus sur un groupe de 18 ils voulaient 2 des 5 places de la commission permanente, 2 présidence et vice présidence de commission sur 4... et Delapierre voulait la Présidence d’une base de loisirs dans l’Essonne... bref la course aux postes !

GABRIEL MASSOU, conseiller régional d’Ile de France,
Président du groupe Front de Gauche, Parti Communiste, Gauche Unitaire
Et Alternative Citoyenne et Les Alternatifs



Régionales : les élus PG ne participeront pas aux exécutifs régionaux
28 mars 2010 - 21h50 - Posté par David

Bien d’accord ! C’est pareil partout : en fait, ce qui c’est passé c’est que malgré quelques espoirs dans certaines régions, le PG n’a au final obtenu aucune vice-présidence. Du coup, une fois que les jeux ont été faits, il s’est offert un communiqué bien gauche, en expliquant qu’il les avait refusé. Du vrai foutage de gueule !


Régionales : les élus PG ne participeront pas aux exécutifs régionaux
29 mars 2010 - 20h38 - Posté par

et Delapierre voulait la Présidence d’une base de loisirs dans l’Essonne...

C’est ça, qu’on appelle "mettre les mains dans le cambouis"... Honte au NPA de ne pas vouloir assumer ses responsabilités !

Chico


Régionales : les élus PG ne participeront pas aux exécutifs régionaux
28 mars 2010 - 23h00 - Posté par Patrice Bardet

En Ile-de-France, le communiste Gabriel Massou a été élu vendredi président du groupe Front de gauche au conseil régional, qui comprend 14 élus (dont 11 PCF), a-t-il annoncé à l’AFP.

Les quatre élus du parti de gauche, qui font partie des 18 élus du Front de gauche

de 14 élus, on passe à 18 ? ou inversement ?

le sérieux journalistique, il est où ???

tant que vous vendez vos feuilles...






Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
2 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
1 commentaire
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes
POINTS DE NON-RETOUR [THIAROYE]
vendredi 5 - 20h16
de : Ernest London
1 commentaire
Alexandre Langlois réagit à son exclusion de 12 mois : « C’est une sanction politique » (vidéà)
vendredi 5 - 01h44
de : nazairien
Baccalauréat 2019 : Blanquer droit dans ses notes
jeudi 4 - 18h07

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Pécher n'est pas faire le mal - Le vrai péché, c'est de ne pas faire le bien. Pier Paolo Pasolini
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite