Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Lénine et le Limousin
de : tous ensemble
samedi 24 avril 2010 - 17h43 - Signaler aux modérateurs
11 commentaires

Participation aux élections, compromis nécessaires.... le livre écrit par Lénine sur le gauchisme peut nous servir au moment de définir les tactiques du NPA.

Le but du NPA est clair  : renverser le capitalisme. C’est sa force. Il faudra pour cela une nouvelle révolution comme la Révolution française elle-même a détruit la féodalité et permis l’épanouissement du capitalisme. L’idée du parti révolutionnaire de masse émerge avec la révolution russe de 1917. Lénine incarne la stratégie du parti révolutionnaire de masse et c’est le modèle que l’Internationale communiste va promouvoir. À partir de la mort de Lénine en 1924, la stalinisation va réduire les partis communistes à la défense inconditionnelle de l’URSS.

Dans Le gauchisme, maladie infantile du communisme1, Lénine expose les différentes tactiques  : «  Les partis révolutionnaires ont appris à mener l’offensive, ils doivent maintenant apprendre à reculer. Il faut comprendre qu’il est impossible de vaincre sans avoir appris la science de l’offensive et de la retraite. Et si les bolchéviks y sont parvenus, c’est uniquement parce qu’ils avaient dénoncé sans pitié et bouté dehors les révolutionnaires de la phrase qui ne voulaient pas comprendre qu’il fallait se replier, qu’il fallait savoir se replier, qu’il fallait absolument apprendre à travailler dans les Parlements et les organisations syndicales les plus réactionnaires.  »

Faut-il participer aux Parlements bourgeois  ? Lénine répond clairement oui et précise  : «  Essayer de contourner cette difficulté en sautant par-dessus le problème ardu de l’utilisation d’un Parlement réactionnaire à des fins révolutionnaires est un pur enfantillage.  »
Jamais de compromis  ? Lénine répond qu’il y a des compromis qu’il faut faire  : «  Il se présente évidemment des cas isolés, exceptionnellement difficiles et complexes, où les plus grands efforts sont nécessaires pour bien déterminer le caractère véritable de tel ou tel compromis. Vouloir trouver une recette ou une règle générale (Jamais de compromis  !) bonne pour tous les cas est absurde. La raison d’être de l’organisation du parti, c’est entre autres choses d’acquérir le flair politique nécessaire à la solution juste et prompte de questions politiques complexes.  » Le plus strict dévouement aux idées du communisme (de l’anticapitalisme) doit s’allier à l’art de consentir tous les indispensables compromis pratiques, louvoiements, zigzags, manœuvres de conciliation et de retraite afin de hâter l’usure du pouvoir politique bourgeois, afin de hâter les inévitables frictions, querelles, conflits  ; et afin de choisir de façon judicieuse le moment où la dislocation sera la plus grande pour les battre tous par une attaque décisive du prolétariat et conquérir le pouvoir politique.

Le cas du Limousin

Les rebondissements en Limousin où le PS a refusé, à l’issue du premier tour des régionales, la participation du NPA à une liste commune pour le second tour est un événement politique majeur. Le PS nous offre un cadeau politique extraordinaire  ! Il repousse notre offre car nous sommes anticapitalistes et refusons la discipline de vote majoritaire obligatoire. Au lieu de nous vendre, le PCF et le PG ont maintenu la liste PCF-PG-NPA et badaboum, la liste passe de 36 600 voix soit 13 % à 56 100 voix, soit 19 %  !
Notre participation a fait éclater les contradictions entre PCF-PG et PS et mis en valeur l’apport décisif du NPA. Lénine se frotte les mains en voyant ça et nous encourage  : c’est deux, trois, dix Limousins qu’il faut pour faire avancer les idées anticapitalistes dans les masses. En disant que les partis de gauche servent tout simplement les intérêts des capitalistes, certains d’entre nous font une grave erreur d’analyse, car ils occultent les contradictions, les frictions, les oppositions entre eux. Elles sont la base pour faire avancer nos idées en amenant les autres partis soit à avancer avec nous, soit à se retourner contre nous comme le PS et à se démasquer.

Le front uni antilibéral PCF-PG-NPA, aujourd’hui c’est la tactique, la position révolutionnaire de masse. Nous devons créer ce front uni comme l’ont fait les copains du Limousin, sans rien lâcher de nos positions anticapitalistes, sans aller au compromis opportuniste consistant à voter systématiquement avec le PS et sans entrer dans les exécutifs. Sortons par le haut de la spirale de l’isolement. Nous ne sommes plus en 1917. Mais réfléchir sur les tactiques des partis révolutionnaires de masse avec Lénine car Lénine a plus réfléchi que les autres à ce sujet, alimente la réflexion d’aujourd’hui. À l’inverse, si nous essayons de réinventer la roue chaque matin, ce sera long pour bâtir un socle commun d’idées anticapitalistes. Le NPA est notre seule chance, il n’y en a pas d’autre.

La coexistence de tendances opportunistes et de tendances gauchistes nous rend plus forts car elle contribue à définir la meilleure politique anticapitaliste. Travaillons pour que le choix tactique courageux du front uni antilibéral PCF-PG-NPA crée une nouvelle dynamique pour notre stratégie anticapitaliste.

Frédéric Gudéa



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Lénine et le Limousin
25 avril 2010 - 00h22 - Posté par tigre bleu

Le LIMOUSIN, pour le NPA, c’est l’arbre du succès qui cache la forêt d’un effondrement national et d’une identité politique inexistente maintenant.
A noter qu’elle avait uniquement existé sur la personnalité de BESANCENOT qui a fait un score minable en Ile de France, cela grace au média de droite qui ont monté cette "popularité" , celle-ci n’a pas été perçue positivement par les salariés.



Lénine et le Limousin
25 avril 2010 - 15h01 - Posté par

si tu enleves le NPA, a gauche il reste quoi ?


Lénine et le Limousin
25 avril 2010 - 19h01 - Posté par claude de Toulouse .

Le NPA , c’est bien les 4000 militants qui se sont répartis en trois tiers lors de leur derniere consultation interne ?

Effectivement si on enleve 4000 NPA , il ne reste plus rien à gauche !!

fada va !!


Lénine et le Limousin
25 avril 2010 - 20h22 - Posté par

c’est pour te dire qu’a gauche il n’y a pas grand monde, car je pense que tu ne compte pas le PS ou le PC a gauche ! si, il y a aussi LO a gauche, donc t’a raison pas grand’monde !


Lénine et le Limousin
25 avril 2010 - 20h28 - Posté par

arrêtez de croire que l’ensemble de la gauche se sent représentée par les Partis...


Lénine et le Limousin
25 avril 2010 - 20h36 - Posté par

Pourquoi pas 400 militants tant que tu y es ?


Lénine et le Limousin
25 avril 2010 - 20h37 - Posté par
Lénine et le Limousin
25 avril 2010 - 09h04 - Posté par tigre bleu

Avec ce résultat en LIMOUSIN, on entre dans une reconstruction politique gauche-droite sur des bases de rassemblements de nature nouvelle.
Cette reconstruction ne se fera pas par on sait quelle montage théorique et agressif d’une gauche de gauche, mais par la construction d’un projet alternatif systèmique, chaque composante de gauche a aujourd’hui des propositions, mais ce n’est pas un projet alternatif systèmique.
Les raidissement égocentriques que l’on constate ici et là, notamment chez MELENCHON et chez quelques élus et responsables au PCF ne sont faits que pour passer.L’appel à travailler ensemble lançé par Pierre LAURENT au nom du CN est une très bonne démarche.
On retrouve en fait, en LIMOUSIN, une situation globale à gauche qui solde à mon avis durablement les années 80 et l’époque GUIGOUT.L’évolution va se faire en dynamique de la même manière au plan national.
Il faut solder les années 80 à gauche pour entrer dans un communisme du XXI siècle.



Lénine et le Limousin
25 avril 2010 - 13h42 - Posté par

Relire Lénine c’est toujours très utile ...Mais je crois que certains dirigeants communistes oublient souvent les classiques du marxisme par fainéantisme intellectuel , surtout en cette période de crise terrible du capitalisme qui valide les analyses de Marx , Lénine , Trotsky , Gramsci et bien d’autres comme Rosa Luxembourg . La fréquentation des institutions bourgeoises par certains communistes élus ne les mènent pas à déranger le système , mais plutôt à le conforter . Ce qui explique la baisse électorale et la main mise de L’UMP-PS sur tous les leviers du pouvoir .

L’amorce d’une reprise en compte d’un contenu révolutionnaire d’une élection bourgeoise comme la dernière régionale en Limousin peut faire tâche d’huile sur le plan national à condition que les militants communistes rompent vraiment avec le PS en tant que parti bourgeois .La peur de perdre des postes électoraux freine encore beaucoup de militants dans cette nécessité stratégique historique . Pourtant la vie a démontré l’erreur du programme commun , de la gauche plurielle , de la non -dénonciation active de la 5ème république monarchique avec une élection Présidentielle axée sur un homme et non sur des choix de société qui permettraient au peuple de choisir son avenir en toute connaissance de cause .

Le Front de gauche n’est encore qu’un compromis électoral pour les communistes comme Europe-Ecologie pour les verts , ce qui permet au PS de surfer sur le "sérieux" de la gauche de gouvernement et d’utiliser la force communiste et la force verte comme forces d’appoint électoral pour parvenir au pouvoir de la 5ème et ainsi ne pas déranger les capitalistes dans leur exploitation éhontée .

Les communistes de toutes obédiences et certains verts en ont conscience et ils se demandent quand l’électorat de gauche va trancher cette question d’un rapport de forces inversées au détriment du PS bourgeois . La bourgeoisie fait feu de tous bois avec ses médias inféodés pour que ça n’arrive pas de si tôt . Mais sa crise actuelle est en train de rebattre les cartes et l’abstention massive du peuple démontre son attente d’une autre solution que l’UMP-PS , même si certains s’égarent dans le vote FN momentanément, pour ceux qui votent encore ,par rage contre le système dans les quartiers populaires .

Une réconciliation nationale entre communistes marxistes-léninistes et trotskystes serait un évènement politique majeur pour le peuple , cela démultiplirait l’action révolutionnaire , le renforcerait en qualité théorique et stratégique et en militants par dizaines de milliers . Les chapelles actuels contribuent à la confusion politique sans possibilité de développement et ainsi laisse le PS comme seul parti crédible à gauche pour les citoyens dont l’esprit et le coeur rejettent le capitalisme .

Fédérons nos forces en un front "révolutionnaire" où chacun garde sa particularité, sa créativité pour libérer le peuple au plus vite de cette société capitaliste sans avenir et qui n’a que trop duré ...

Bernard SARTON ,section d’Aubagne


Lénine et le Limousin
25 avril 2010 - 20h38 - Posté par

Il y a de la place pour les libertaires, ou PAS ? Ca aussi faudrait peut-être le trancher, pour savoir, par exemple, si je continue de voter, ou pas.


Lénine et le Limousin
26 avril 2010 - 13h14 - Posté par

Place à tous les révolutionnaires qui luttent sans merci contre le capitalisme...Il n’est que temps de se rassembler pour une alternative révolutionnaire permanente qui met vraiment en place le pouvoir du peuple et exile dans une île déserte du pacifique tous les les PDG du CAC40 et autres multinationales avec une pelle et un rateau pour travailler à se nourrir sans dollars boursiers ...Quel plaisir de les voir travailler par visualisation satellitaire sans larbins à leurs basques . Même les vahinés leur tourneront le dos tellement ils sont moches en salopette de travail .

Ce fantasme arrivera-t-il un jour ??????

Bernard SARTON , section d’Aubagne





les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
2 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
11 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes
POINTS DE NON-RETOUR [THIAROYE]
vendredi 5 - 20h16
de : Ernest London
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les hommes se sont donnés des chefs pour défendre leur liberté ! Jean-Jacques Rousseau
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite