Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Dominique Strauss-Kahn, le retour du « Balladur socialiste »
de : Philippe Marlière
mardi 8 juin 2010 - 19h21 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Plébiscité par les sondages, Dominique Strauss-Kahn semble le mieux placé au Parti socialiste pour assurer une quatrième défaite consécutive à la gauche en 2012. Les similitudes avec le scénario de 2006 sont troublantes. Mais cet échec pourrait aussi tenir au personnage.

En 2006, Ségolène Royal était une candidate plausible pour battre le candidat de droite redouté, voire détesté par une partie des Français. Elle semblait promettre le changement au cœur de la fonction monarchique.

Las, Royal préféra marteler son amour du drapeau tricolore et de la Marseillaise. Conseillée par Chevènement, elle promit aux « sauvageons » des séances de rééducation dans des camps paramilitaires. Sa campagne droitière donna une seconde chance à l’homme au kärcher.

Sarkozy put impunément occuper le flanc social délaissé par Royal et se réinventa en « homme de gauche », parlant avec affection de Jaurès, Blum et des résistants communistes. Ainsi, l’inepte Royal perdit cette élection imperdable. L’histoire pourrait-elle bégayer en 2012 ? DSK plébiscité par les sondages, comme Royal en 2006

Les faits sont troublants : pour la droite, nous aurons vraisemblablement le même candidat, à ceci près qu’il sera encore plus redouté et plus détesté qu’en 2007. Qui pilotera la machine à perdre au PS ? Dominique Strauss-Kahn semble le mieux placé pour assurer à la gauche une quatrième défaite consécutive.

Tout comme Royal en 2006, Strauss-Kahn est plébiscité par les sondages. Il apparaît écraser ses concurrents socialistes et on lui promet de ne faire qu’une bouchée de Sarkozy au second tour. Ce matraquage médiatico-sondagier ne vous rappelle-t-il rien ? Si, cela ressemble comme deux gouttes d’eau au scénario de 2006-2007. On connaît la suite…

Nombre d’opposants au strauss-kahnisme s’inquiètent du personnage qu’ils décrivent en nabab arrogant et dilettante. Il est clair que DSK ne fera pas rêver le peuple de gauche. Strauss-Kahn n’a jamais été condamné, mais comme tant d’hommes politiques de la vieille école, il regarde de haut les lois qui s’appliquent au quidam moyen.

Souvenons-nous de son acquittement dans l’affaire de la MNEF qui l’avait amené à démissionner de son poste de ministre de l’Economie et des finances en 1999. Il y eut aussi la saga autour de la cassette de Jean-Pierre Méry, un financier occulte du RPR, qui tenta d’incriminer Jacques Chirac. Cette cassette fut retrouvée chez… Dominique Strauss-Kahn. Des copinages avec les puissants qui font désordre

Cet incident rocambolesque avait pour toile de fond les négociations autour du contentieux fiscal de Karl Lagerfeld et une remise du redressement décidée par DSK contre l’avis de son administration. Non condamné certes, mais ses copinages avec les riches et les puissants font vraiment désordre.

DSK est en effet un homme politique ancienne manière. On lui doit. A peine battu par Royal dans la course à l’investiture, il décroche son téléphone pour demander à Sarkozy de le soutenir dans sa candidature au FMI. Pourquoi aurait-il des scrupules ? Les deux hommes entretiennent des rapports d’amitié et ils se ressemblent tant sur le plan personnel et politique.

En dépit de deux Intifada, d’une intervention militaire meurtrière à Gaza et d’un blocus qui affame les Palestiniens, le soutien strauss-kahnien à Israël ne fléchit pas. Un soutien indéfectible à la politique d’Israël

En 2001, Pascal Boniface, universitaire membre du PS, avait averti dans une note envoyée à François Hollande qu’on « ne combattra pas l’antisémitisme en légitimant l’actuelle répression des Palestiniens par Israël » et avait dénoncé le « terrorisme intellectuel qui consiste à accuser d’antisémitisme ceux qui n’acceptent pas la politique des gouvernements d’Israël ».

En 2003, aux « Douze heures pour l’amitié France-Israël » organisées à Sarcelles, Strauss-Kahn fit référence à une « note non autorisée et misérable » sous les huées du public. DSK affirme que « tout Juif de la diaspora, et donc c’est vrai en France, doit partout où il le peut apporter son aide à Israël ». Il aura échappé à Strauss-Kahn que la grande majorité des juifs de gauche, justement parce qu’ils sont de gauche, condamne le colonialisme israélien. L’homme incarne le système économique qui a échoué

Mais DSK ne perdra pas l’élection parce qu’il est antipathique. Sarkozy a été élu en dépit de son bling et de ses fanfaronnades imbéciles. Strauss-Kahn fera perdre la gauche car il incarne jusqu’à la caricature le système économique qui a échoué en 2009.

Quinze ans après, le « moderne » DSK tentera de singer Tony Blair. Il nous promettra une mondialisation heureuse et tranquille, une intégration européenne florissante et, comme le caniche britannique, s’inféodera à l’administration étatsunienne du moment. Le monde de la finance et du patronat l’a bien compris et c’est pour cela qu’il acclame le dernier blairiste européen.

En France, Strauss-Kahn préconisera les « réformes de structure » nécessaires « pour rendre compétitive » l’économie Française. Voici un avant-goût de la méthode DSK : le gouvernement Zapatero en Espagne a obtempéré devant les injonctions des « marchés » et a mis en place des politiques d’austérité (lutte contre le déficit, la dette, réduction du nombre de fonctionnaires, etc.). Strauss-Kahn refuse « le dogme » de la retraite à 60 ans

Ce n’était pas suffisant pour Strauss-Kahn qui a déploré que le marché du travail espagnol soit « trop rigide ». Les 20% de chômeurs espagnols auront apprécié le verdict du « brillant économiste de gauche ». Puis, le patron du FMI est venu à la rescousse de son ami Sarkozy sur le dossier des retraites, affirmant qu’il « refusait le dogme de la retraite à 60 ans ».

Visionnaire, DSK a ajouté que puisqu’on « vieillit plus longtemps, il faut qu’on travaille plus longtemps ». Selon un tel raisonnement, la gauche devrait revenir sur toutes les réformes sociales depuis le Conseil national de la résistance. Il aura encore échappé à Strauss-Kahn que c’est bien parce que l’on a progressivement abaissé l’âge de la retraite que l’espérance de vie a pu augmenter. Ce « socialiste » a une vision très libérale du progressisme

Demandons aussi aux Grecs ce qu’ils penseraient d’une présidence Strauss-Kahn. Dans le pays le plus pauvre de l’Europe occidentale (avec le Portugal), sans Etat social développé, le FMI « progressiste » de DSK vient d’imposer un vaste programme de privatisations en contrepartie d’un prêt.

Ces mesures impliquent notamment la privatisation des chemins de fer, de la Poste, de compagnies d’eau, des ports et aéroports et des parts publiques dans l’ex-entreprise nationalisée de télécommunication.

Avec Strauss-Kahn, c’est le retour au balladurisme des années 90, sauf que cette fois-ci l’Orléanisme passe à gauche. Sous son masque balladurien, DSK trahit son mépris pour les classes populaires qui triment. Notre Balladur « socialiste » a crié haro sur la retraite à 60 ans alors que son salaire annuel est de 495 000 dollars, net d’impôt.

Les Français aimeront aussi apprendre que la retraite du président du FMI est garantie au bout de trois ans de service et qu’il touchera 80 000 dollars par an. Un « dogme » d’une toute autre ampleur.

http://www.rue89.com/philippe-marli...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Dominique Strauss-Kahn, le retour du « Balladur socialiste »
9 juin 2010 - 11h29 - Posté par redstar

Utile de rappeler ces infos. mais Strauss Khan n’a-t-il pas toujours été de droite fondamentalement ? Je le crois.



Dominique Strauss-Kahn, le retour du « Balladur socialiste »
9 juin 2010 - 12h04 - Posté par kounet

Je pense aussi que Stauss-Khan est le plus mauvais candidat de " gauche " ; le peuple sait très bien qu’il est à droite et d’accord sur tout avec le libéralisme assassin : il est tout de même le personnage du FMI, l’affameur du pauvre monde .
Les " socialistes " doivent savoir que les gens ne voteront pas ce garçon .
Moi-même, je m’y refuse absolument et croyez bien que nous sommes nombreux à avoir cette position .
Le peuple ne veut pas un " moins pire ", il veut quelqu’un qui s’engage à changer ce système dont on voit aujourd’hui, combien il est mortifère .






Didier Maisto, directeur de "sud radio" , mais aussi, journaliste de terrain, témoigne sur l’acte 53 à Paris (vidéo)
lundi 18 - 23h02
de : nazairien
1 commentaire
3 Médias indépendants, au coeur de l’acte 53 à Paris, article de pierrick tillet (vidéos)
lundi 18 - 19h12
de : nazairien
Le peuple désarmé sera toujours vaincu ! Analyse à méditer en tout cas !
lundi 18 - 16h54
de : JO
1 commentaire
Le Préfet de police a « transformé par un tour de passe-passe bureaucratique des manifestants en délinquants »
lundi 18 - 16h40
de : JO
4 commentaires
Mémoire historique : Information et mise au point sur l’association « 24 août 1944 »
lundi 18 - 15h24
de : Miguel Campos
Dimanche 17 Novembre, Paris, Acte 53 suite, Pas de repos pour les GJ ! (vidéo)
dimanche 17 - 21h16
de : nazairien
1er anniversaire, du combat des "gilets jaunes" AN II reprise des "ronds points" (vidéo)
dimanche 17 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
16 et 17 novembre : pas de cadeaux pour l’anniversaire des gilets jaunes
dimanche 17 - 19h32
2 commentaires
Les Forces de l’Ordre (quoique) ne devraient-t-elle nettoyer plus souvent la visière de leur casque
dimanche 17 - 18h34
de : jean-marie Défossé
Acte 53 Gilets Jaunes : Dissuasion ou interdiction perfide des manifs ; ?
dimanche 17 - 18h01
de : JO
Acte 53 Gilets Jaunes :Des policiers se font-ils passer pour des black blocs
dimanche 17 - 17h54
de : JO
Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
1 commentaire
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
9 commentaires
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

En surface, vous ne voyez peut-être encore rien, mais clandestinement, c'est déjà en feu. Y.B. Mangunwijaya, écrivain indonésien
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite