Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
FACE À LA RÉPRESSION D’ÉTAT, DÉFENDONS LA LIBERTÉ D’EXPRESSION LUNDI 18 MARS À 13H30
vendredi 15 mars
de Info’Com-CGT
Signez la pétition pour défendre la liberté d’expression https://libertedexpression.jesigne.org/ La liberté d’expression est notre affiche et notre drapeau ! Christophe Castaner a décidé de porter plainte contre notre syndicat pour la publication de l’affiche "Touchez pas à nos enfants". Romain Altmann, secrétaire général du syndicat, est convoqué à la police judiciaire lundi 18 mars à 14h30, au 36, rue du Bastion à Paris. Info’Com-CGT appelle à un rassemblement (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Hors de Gaza, oui de la Knesset au plan de Sharon
de : MICHELE GIORGIO
vendredi 29 octobre 2004 - 05h23 - Signaler aux modérateurs

Le Likoud se divise, projet mis en doute. Le parlement israélien approuve "sur le principe" le plan du premier ministre pour le retrait unilatéral de la Bande de Gaza. Mais Netanyahu et d’autres ministres exigent un referendum qui enverrait tout promener.

de MICHELE GIORGIO JERUSALEM

Avec 67 votes pour, 47 contre et 7 abstentions, la Knesset a approuvé [avant-]hier soir le projet d’évacuation des 21 colonies juives de Gaza et de 4 en Cisjordanie, présenté par le premier ministre israélien Ariel Sharon. Tout s’est passé selon les prévisions et l’écart important entre les favorables et les opposants confirme que le suspense des heures qui ont précédé le vote a été créé par les médias et ne se basait en réalité sur rien de concret. Pour autant, la large majorité transversale qui a soutenu ce que quelqu’un a défini comme "un plan historique de retrait de Gaza" n’offre pas de garantie de stabilité politique à Sharon. Le gouvernement déjà en minorité depuis l’été dernier est encore plus vacillant depuis hier soir. Le ministre des finances Benjamin Netanyahu a menacé de remettre sa démission si Sharon n’acceptait pas d’annoncer un referendum populaire sur le retrait.

A ce moment-là, les élections anticipées sont une possibilité concrète que Sharon ne peut éviter qu’en formant un gouvernement avec les travaillistes de Shimon Peres. "C’est un grand succès du premier ministre. C’est la preuve qu’ils n’ont rien à faire à Gaza", a affirmé après le vote le ministre des transports Meir Shitrit, camarade de parti du premier ministre. Le même jugement a été exprimé par le ministre de la justice Yosef Lapiid, leader de Shinui. Au quartier général palestinien de Ramallah, le vote a été suivi avec une attention médiocre. Le plan unilatéral de Sharon ne plait pas vraiment à l’Anp, mais elle devra rapidement faire tout de même avec parce que les médiateurs égyptiens, dans la ligne des décisions des Etats-Unis, l’appuient de fait et se préparent, au début du mois prochain, à relancer leur initiative diplomatique en Israël et dans les Territoires occupés, destinée précisément à favoriser la sortie des soldats et des colons de Gaza.

En faveur de qui ? Ce n’est qu’une des nombreuses questions qui caractérisent le projet de Sharon qui a reçu la bénédiction, en avril dernier, du président américain George W.Bush. La situation à la Knesset est restée confuse toute la journée et le vote a commencé avec environ une demi-heure de retard. Trois ministres du Likoud - Netanyahu, Israel Katz et Limor Livnat - avaient menacé de voter contre le retrait de Gaza si le premier ministre n’acceptait pas la demande avancée par le Parti national religieux (Pnr) d’un referendum (non prévu dans le système israélien). Sharon qui, jusqu’à présent s’est toujours déclaré contraire au referendum, estimant que cela ne servirait qu’à retarder l’évacuation des colonies, n’exclue pas aujourd’hui de pouvoir examiner cette possibilité.

Les Palestiniens seraient bafoués une fois de plus puisque les citoyens de la puissance occupante seraient amenés à décider du destin des occupés alors que les résolutions internationales imposent à Israël de laisser les territoires arabes qu’il a pris par la force des armes en 1967. Les derniers jours de tension ont en tout cas mis en évidence que les colons et la droite la plus outrancière n’ont pas hésité à utiliser tous les moyens de pression psychologique à leur disposition : les appels des rabbins à la défense de la "sainteté" de la terre et les invocations des enfants et des adolescents arrivés en autobus des installations de Gaza et de Cisjordanie où les écoles - en violant le droit du ministère de l’éducation - sont restées fermées.

Pendant des années les Palestiniens ont été accusés d’envoyer même les enfants dans la rue pendant les manifestations politiques et les affrontements avec les soldats israéliens. Il était évident hier que la majorité écrasante de la foule rangée devant la Knesset à contester le plan de Sharon était formée de jeunes gens et même d’enfants. Un rabbin d’extrême droite répétait : "Dieu nous a confié la mission d’être ses porte-drapeau...Nous, nous luttons pour la Terre d’Israël, pour notre peuple, pour la justice". "Ce retrait - a dit de son côté le député Effi Eytan - est une maladie de l’âme. Il n’est pas seulement terrible, il est immoral".

A partir d’aujourd’hui ce sera justement Eytan qui représentera le point de référence dans le panorama politique officiel de la droite la plus radicale. L’ère Sharon est terminée, non pas parce qu’il est devenu "pacifiste" mais parce qu’il a brisé un pacte vieux de plusieurs décennies. Celui qu’il établit avec les colons à la fin de sa carrière militaire pour se créer une base de pouvoir dans le Likoud. Le Gush Emunim (le mouvement des colons) avait vu en lui un véhicule du Messie qui s’est aujourd’hui transformé en un "ange du mal". C’est seulement pour les Palestiniens que Sharon ne change pas, il reste "Arik, le bulldozer".

Traduit de l’italien par Karl et Rosa - Bellaciao

http://www.ilmanifesto.it/Quotidian...



Imprimer cet article





Acte XVIII mis en musique
mardi 19 - 07h58
Maxime Nicolle, une figure des "gilets jaunes" , répond au KéKé de Marselle
mardi 19 - 00h19
de : nazairien
Dans les medias on se rassure comme on peut
mardi 19 - 00h07
de : Irae
« oeil pour oeil » : Admettre et valider la guerre des barbaries racistes est irresponsable !
lundi 18 - 23h48
de : Christian DELARUE
Nouvelle-Zélande : les fantasmes et la haine tuent - MRAP
lundi 18 - 23h16
de : Christian DELARUE
Les "marcheurs en folie" Agnès Buzyn souhaite rehausser l’âge de la retraite, les syndicats appellent à une grève généra (video)
lundi 18 - 19h48
de : nazairien
3 commentaires
Un 16 mars et ça repart ! (video)
lundi 18 - 16h02
de : Le Cercle 49
Venezuela : la prochaine guerre ? (video)
lundi 18 - 15h18
LE "Média" , au fil de l’acte 18 à Paris, donnent la parole aux "gilets jaunes" (vidéo)
lundi 18 - 14h38
de : nazairien
2 commentaires
Fin du grand débat, début du grand débarras ! Frédéric LORDON Bourse du Travail Paris 14/03/2019 (video)
lundi 18 - 11h36
1 commentaire
"Fin du grand débat, début du grand débarras !" Priscillia LUDOSKY BT Paris 14/03/19 (video)
lundi 18 - 11h32
1 commentaire
La loi El Khomri censurée par l’Europe
lundi 18 - 10h54
de : Marianne Rey
Manifestation des Gilets Jaunes : un policier pris en flag avec un marteau à la main (video)
lundi 18 - 10h46
En Italie, enquête sur les funestes sauteries de Berlusconi
lundi 18 - 10h42
de : Léa Polverini
Colère Paris-Banlieue : Acte XVIII Bis
lundi 18 - 08h35
de : jean 1
Thierry Paul Valette, un "bobo" du show biz, aurait écrit à macron, pour demander une audience, pour une sortie de crise
lundi 18 - 02h02
de : nazairien
1 commentaire
LA CANAILLE À GOLFECH - Fragments d’une lutte antinucléaire (1977-1984)
dimanche 17 - 17h05
de : Ernest London
Une foule jaune en colère, déferle au coeur de Paris, sur les champs et toutes les rues avoisinantes (vidéo 1h 39)
dimanche 17 - 15h28
de : nazairien
5 commentaires
La pratique de manipulation des casseurs n’est pas nouvelle.
dimanche 17 - 13h30
1 commentaire
Et une, et deux, et cinq manifestations pour un printemps précoce
dimanche 17 - 12h48
Juan Branco, toujours, au coté de "celles et de ceux" qui ne sont "rien" ,les "sans dents" (vidéo)"
dimanche 17 - 10h54
de : nazairien
1 commentaire
Il faut désespérer Fouquet’s
dimanche 17 - 10h04
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Tuerie islamophobe de Christchurch : portraits des victimes
dimanche 17 - 01h13
de : Alina Reyes
ALGERIE LIBERTAIRE
samedi 16 - 22h26
de : Nemo3637
1 commentaire
Le Desparado Abad Boumsong poétisait à la Comédie Dalayrac
samedi 16 - 19h42
Retour a la monarchie
samedi 16 - 19h35
de : Irae
1 commentaire
L’Algérie est au bord de l’éclosion (video)
samedi 16 - 09h45
de : Mohammed Harbi, Nedjib Sidi Moussa
800 personnes et une ambiance électrique à la soirée “Fin du grand débat, début du grand débarras !” (videos)
samedi 16 - 09h04
de : Flora Carpentier
1 commentaire
Yvette Roudy féministe historique, maximaliste contre le voile - 15 mars 2004 - 15 mars 2019
samedi 16 - 00h29
13 commentaires
Le MRAP exprime son émotion après les attentats de Christchurch
vendredi 15 - 21h09
de : Christian DELARUE - MRAP
LUTTES ET RÉSISTANCES 15èmes Rencontres du film documentaire (video)
vendredi 15 - 19h32
de : gogolini
1 commentaire
Castagnette en vadrouille ou la folle nuit en boite du "Kéké" de marseille (vidéos)
vendredi 15 - 16h13
de : nazairien
3 commentaires
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 16 mai au Nez Rouge
vendredi 15 - 15h36
FACE À LA RÉPRESSION D’ÉTAT, DÉFENDONS LA LIBERTÉ D’EXPRESSION LUNDI 18 MARS À 13H30
vendredi 15 - 15h07
de : Info’Com-CGT
La rupture est consommée / C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 15 - 12h31
de : Hdm
Morts dans la rue 2016
vendredi 15 - 00h30
de : Irae
Morts dans la rue 2016 est ce que ce monde est sérieux
vendredi 15 - 00h27
de : Irae
Morts dans la rue 2016 ca semble irréel et pourtant
vendredi 15 - 00h24
de : Irae
Morts dans la rue 2016
vendredi 15 - 00h20
de : Irae
Morts dans la rue 2016
vendredi 15 - 00h19
de : Irae

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il n’y a point d’assujettissement si parfait que celui qui garde l’apparence de la liberté. J.J. Rousseau
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite