Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Mon identité Norvégienne.
de : red1917
samedi 16 juillet 2011 - 22h36 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 4.4 ko
Chien dans la neige

Lettre au préposé préfectorale à la question des français de souche désirant adopter la nationalité norvégienne.

Le 17 juillet 2011.

Monsieur le préposé préfectorale à la question des français de souche désirant adopter la nationalité norvégienne.

Je vous présente mes respects ainsi qu’à tous vos supérieurs de l’UMP.

Je n’ai pas une grande connaissance des traditions de la Sarthe (72100), malgré que j’aimions bien les rillettes.

Par conséquent, j’ai bien peur de ne pas correspondre aux critères d’excellence permettant de mériter l’appellation de français contrôlée, que votre chef monsieur François Fillon (mançeau de souche) cite en exemple pour que le bon peuple y soit pas confondu avec la Norvège.

Par exemple, je voudrais bien comme dans les temps ancestraux travailler dans une fabrique de chanvre (1) comme c’était à l’époque où il était pas sous-ministre de Sarkozy, mais maintenant le chanvre est interdit pour pas qu’on le fume vu que sinon on ressemble à un norvégien. C’est bien dommage car les feuilles de Sativa, c’est très bon avec les rillettes.

D’autre part, je n’ai aucune passion pour les bolides lancés à fond qui tournent en rond dans la nuit en faisant un boucan que nom de dieu que c’est pas possible. Je sais que votre chef par contre il aime bien les vroum vroum. Je préfère largement le calme des montagnes imposantes plongeant à pic dans la mer, fjords, hauts sommets, aurores boréales et soleil de minuit. (2)

Je crois bien que j’ai un gros soucis de mon identité nationale en ce qui concerne ma ressemblance avec un sarthois de base.

L’autre jour, en dégustant un petit brunost sur du pain plat grillé , après avoir savouré du gravlaks bien mariné accompagné d’un subtil spekemat bien cochonné, je me suis servi un aquavit, en me demandant gravement ;

Pourquoi je délaisse le corentin a pate moisie, que je néglige l’ablette, le rotengle, ou encore des trucs invraisemblable comme brème, tanche, chevesne, goujon, que j’ai même pas eu le courage de vérifier dans le dictionnaire, alors que les paysans du crû font tous comme monsieur Fillon : ils en mangent avec de la bière pour se donner le courage d’aller tuer un cochon juste avant d’aller voir le match de foot Le mans – Besançon qui est la principale distraction des paysans de cette région dont est issue monsieur Fillon.

Je pense que tous mes problèmes viennent du fait que je ne suis pas un Sarthois de souche. En effet, ma mère a fauté avec un immigré seine & marnais juste avant la guerre de 1968, et depuis je suis à 50% briard selon les lois raciales génétiques de l’UMP.

La vie est dure, dans la Brie profonde, par exemple à chaque fois que je mange du Brie de Meaux je pense à Jean François Copé et ça me coupe l’appétit. La principale matière première de la Seine & Marne est la betterave, ce qui ne laisse que peu de débouchés pour les apprentis fabricants de binious comme moi.

Sinon dans le 77, il n’y a pas trop de production de vin ni de bière, et je dois admettre que l’alcool de betterave ne va pas bien avec les rillettes.

En plus, les paysans seine et marnais ne savent pas jouer du biniou, ce qui compliquerait mon retour à mon pays d’origine.

Remarquez que ce problème est général sauf en Bretagne, mais j’aime pas les crêpes.

Ma culture générale sarthoise est quasiment nulle, je ne sais même pas comment éplucher des rillettes par exemple.

Nous n’avons pas du tout le même référentiel culturel, moi et monsieur Fillon. Il faut donc me résoudre à quitter le sein de la douce nation Mancelle. Vous autres, fiers habitants de la cité au pied de la forteresse, vous ne pouvez pas cohabiter avec les habitants des grandes plaines du bassin parisien.

Il ne me reste que peu de modèles patriotiques pour obtenir une nationalité en rapport avec mon incompatibilité sarthoise.

En qui concerne Paris, je ne connais pas les hauts lieux touristiques comme le Fouquet’s ou la librairie Zadig et Voltaire, donc je ne tiendrais pas sept secondes dans un dîner mondain avec Luc ferry. Je mesure plus d’un mètre cinquante cinq, donc il faut oublier aussi le modèle Hongrois.

On en revient donc à la Norvège, qui me semble être le seul choix possible. Faudra juste que Fillon me signe le formulaire. Je vous charge de le lui traduire dans son patois d’origine.

Si vous pouviez aussi me filer le portable de madame Joly, ça serait cool car il paraît qu’elle est Norvégienne de souche et donc elle pourrait me pistonner auprès de votre homologue d’Oslo. Je demande pas l’impossible, mais une petite villa avec drakkar de fonction me permettrait de tenir le coup avant de trouver un marché porteur pour le biniou norvégien.

Comme je sais que vous êtes pas débordé, ça devrait pas vous prendre des plombes à me faire signer les papiers pour que je me casse rapidos. Merci donc de faire correctement votre travail, pour une fois, et de me refiler les papelards sans fautes d’orthographes.

Dans l’espoir d’une réponse immédiate, je vous dispense, Monsieur le préposé préfectorale à la question des français de souche désirant adopter la nationalité norvégienne, d’agréer mes sentiments dédaigneux, car j’ai pas que ça à foutre et je me réjouis à l’avance d’être accueilli par de jeunes scandinaves aux cheveux verts qui me chanteront lors de mon arrivée en charter :

Oui, nous aimons ce pays Comme il émerge Erodé par les éléments surgissant de la mer Avec ses milles foyers Aimes, aimes-le et penses A nos pères et mères Et cette nuit fantastique qui tombe sur nos terres (3)

Enfin, monsieur le préposé préfectorale à la question des demandeurs français de souche à l’adoption de la nationalité norvégienne, je me permet ce petit rappel historique :

Le "statut des Juifs".3 octobre 1940. "Nous, maréchal de France, chef de l’État Français, le conseil des ministres entendu, nous décrétons : Article2 : L’accès et l’exercice des fonctions publiques et mandats énumérés ci-après, sont interdits aux Juifs:1.Chef de l’État, membre du Gouvernement, conseil d’État[...], inspection générale des Finances, cours d’appel, tribunaux de première instance, justices de paix, toutes juridictions d’ordre professionnel et toutes assemblées issues de l’élection[...], membres des corps enseignants[...].Article5 : Les Juifs ne pourront, sans condition ni réserve, exercer l’une quelconque des professions suivantes : directeurs, gérants, rédacteurs de journaux, revues, agences ou périodiques, à l’exception de publications de caractère strictement scientifique..."

Discours de Pétain après l’entrevue de Montoire avec Hitler le 24 octobre 1940. "C’est librement que je me suis rendu à l’invitation du Führer. Je n’ai subi de sa part aucun "diktat", aucune pression. C’est dans l’honneur et pour maintenir l’unité française, dans le cadre d’une activité constructive d’un nouvel ordre européen, que j’entre aujourd’hui dans la voie de la collaboration. Ainsi dans un proche avenir pourrait être allégé le poids des souffrances de notre pays, amélioré le sort de nos prisonniers, atténuée la charge des frais d’occupation. Ainsi pourraient être assouplie la ligne de démarcation, et facilités l’administration et le ravitaillement du territoire[...].Cette politique est la mienne[...].C’est moi seul que l’Histoire jugera."

18 janvier 1940. Danemark, Norvège et Suède proclament leur neutralité. 09 avril 1940. Hitler déclenche l’opération Weser (Weserübung) et envahit le Danemark et la Norvège. 25 novembre 1942. Début de la déportation des Juifs de Norvège vers Auschwitz.

Estimation de la population juive exterminée de 1939 à 1945 France 80 000 Hongrie 180000 Norvège 1000

(1) http://www.sarthe-tourisme.com/patr... Le chanvre était cultivé pour ses fibres résistantes et servant à la fabrication des cordes , cordages , voiles marines ,draps ,chemises , torchons….. Les feuilles étaient arrachées à la main et déposées dans l’eau pour le ‘Rouissage’ (Séparation des fibres de la tiges) . Le séchage d’abord à l’air puis dans le four pendant une journée . Le chanvre séché ,était broyé avec des braies pour récupérer les fibres ou filasse ,que l’on appelait le ‘Teillage’ . Nettoyage de la filasse avec un peigne ,’Cardage’ ,et ’filage’ des fibres au rouet ,pour la fabrication des cordes ou du tissus avec le métier à tisser .

Visitez le ‘Musée des Tisserands’ à Ambriéres les Vallées Tel : 02 43 04 96 19 Le ‘Musée du chanvre’ à Mamers 29, place Carnot, 72600 MAMERS , Tel : 02 43 97 60 63

(2) Recopié dans une publicité touristique.

(3) Premier couplet de l’hymne national Norvégien.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Mon identité Norvégienne.
17 juillet 2011 - 05h59

On rigole au début et tu nous rappelle juste que les saloperies sont en TRAIN de revenir...

rire rime avec souvenir !

Carland



Mon identité Norvégienne.
17 juillet 2011 - 07h01

Ambassade de Bretagne, section sillon
A Red 1917

Ce jour courant (et d’ailleurs si quelqu’un pouvait nous l’attraper !)

Monsieur,

C’est avec la plus grande attention que nous avons pris connaissance de votre grande douleur.

Monsieur, n’allez donc pas faire une bêtise gast. Venez donc vous réfugier chez nous vu que vous avez des soucis avec notre ancienne colonie.

Que la la nanofonie de bolorie de la fouquetterie vous fasse des misère n’est pas pour nous étonner non plus hein, ils vous ont mis sous la roue du Fillon.

Nous avions pensé à bombarder l’ambassade de nanofonie. Malheureusement nos services de renseignements ne sont pas foutus capables de localiser aussi petite ambassade… C’est vous dire que ici aussi la vie n’est pas facile, déjà qu’on a attrapé là primaire du PS…

Nous avons donc la joie et la fierté de vous proposer l’asile politique et ce nonobstant votre non appétence pour les crêpes. Ce qui est fort compréhensible aussi quand on voit qui les fait (chuttttttt !)

Vous êtes donc par la présente, invité quoi, à entrer sur le territoire et ce par toutes les portes ouvertes. Celles qui sont fermées c’est pas la peine c’est juste des pièges à nonofonix.

Dans l’attente de vous voir arriver avec votre biniou. Mais faites vite quand même la betterave c’est pas du buis non plus hein !

L’ambassadeur au sillon !
Carland



Mon identité Norvégienne.
18 juillet 2011 - 12h38 - Posté par A.C

c’est drôle et c’est très fin

merci red

A.C






Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
12 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
22 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien
LES BESOINS ARTIFICIELS - Comment sortir du consumérisme
mardi 8 - 17h23
de : Ernest London
11 commentaires
Le Maquillage Vert du Capitalisme ne change pas son essence prédatrice
lundi 7 - 23h02
de : Cecilia Zamudio
Emission - Lubrizol – Enfumage chimique. Enfumage médiatique. Enfumage étatique.
lundi 7 - 16h59
de : Emission Polémix et La Vox Off
Sur les Gilets Jaunes, l’État et le fascisme – lettre d’Antonin Bernanos
lundi 7 - 16h06
de : jean 1
Ami entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne : L’Europe nous supprime la faucille ! Et le marteau ! ...
lundi 7 - 15h07
de : nazairien
1 commentaire
Réformes des retraites : depuis 1993 l’âge de départ et le montant des pensions reculent
lundi 7 - 07h50
1 commentaire
TROIS "I" en même temps !
dimanche 6 - 21h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Rencontre nationale des communes libres et des listes citoyennes
dimanche 6 - 21h42
de : commercy par invités de médiapart
La “surprise” de l’acte 47 des GJ : l’occupation du centre commercial Italie2 (vidéo)
dimanche 6 - 11h11
de : nazairien
4 commentaires
Un féminisme accusé de contrôle du corps des femmes
dimanche 6 - 02h31
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Le communautarisme du Rassemblement National - RN (ex FN).
dimanche 6 - 02h21
de : Christian DELARUE
confirmation expulsion appel à convergence
samedi 5 - 22h27
de : AMASSADA
Acte 47 Toulouse et violences à AMiens
samedi 5 - 21h51
de : https://www.frontsocialuni.fr/les-luttes-invisibles/
Une lobbyiste de la pollution au coeur de la convention pour le climat
samedi 5 - 21h39
de : Gaspard D’Allens REPORTERRE
Christine Renon : marée humaine quand l’Éducation Nationale ne veut pas de vague
vendredi 4 - 14h32
Les palettes : Il n’aurait jamais dû signer...
vendredi 4 - 10h22
LA MANIFESTATION CLIMAT DU 21 SEPTEMBRE A-T-ELLE ÉTÉ INFILTRÉE PAR LE BLACK BLOC ?
jeudi 3 - 22h36
de : jean 1
Alexandre Langlois réagit à l’attaque au couteau à la préfecture de police de Paris (vidéo)
jeudi 3 - 20h25
de : nazairien
Une corrompue de plus, comme commissaire européen : Emplois fictifs : « I’m clean », se défend Sylvie Goulard
jeudi 3 - 17h54
de : nazairien
3 commentaires
Ils avouent sans honte, que les radars c’est pour faire du fric : Les « gilets jaunes » ont plombé les recettes des radars
jeudi 3 - 16h58
de : nazairien
1 commentaire
Fouloir, Pouvoir, Vouloir.
mercredi 2 - 19h22
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
ÉCOLE
mercredi 2 - 08h41
de : Ernest London
chirac le pot pourrit infini
mardi 1er - 22h29
de : Jean-Yves Peillard

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le domaine de la liberté commence là où s'arrête le travail déterminé par la nécessité. Celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite