Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
189557423 IP
214907674 pages
(depuis le 10/02/2002)
175 connectés
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation (videos)
de : Antoine (Montpellier)
vendredi 20 janvier 2012 - 03h00 - Signaler aux modérateurs
62 commentaires
JPEG - 39.6 ko

Nombreux ont été les militants du PCF ou du PG à avoir participé au grand mouvement pour la défense des retraites en 2010. Au coude à coude avec les membres du NPA et d’autres organisations anticapitalistes, avec les syndicalistes et les sans partis ni syndicats, ils ont été de toutes les manifestations, parfois des coordinations qui se battaient pour l’extension du mouvement. J’ai en particulier le souvenir de ces pancartes et banderoles syndicales, tenues parfois par ces mêmes militants, qui revendiquaient les 37,5/60/75 [37,5 années cotisées/ retraite à 60 ans/avec 75% du salaire], le vieux triptyque du mouvement social que la CFDT avait abandonné depuis longtemps et la CGT plus récemment pour ce qui est des 37,5.

Il reste de ce mouvement qui a échoué des images où la radicalité revendicative pouvait être incarnée par Olivier Besancenot ou Jean-Luc Mélenchon, même si on avait vite compris que celui-ci restait dans la roue des directions syndicales qui pourtant épuisaient le mouvement à coup de manifs rituellement répétées en discontinu sans jamais poser que cette réforme des retraites devait être purement et simplement retirée. Je passerai sur la précipitation avec laquelle Jean-Luc Mélenchon avait essayé, avec l’appui de la revue Politis, de faire rentrer le mouvement dans le moule institutionnel d’un référendum sur les retraites par ailleurs totalement irréalisable dans l’état des textes législatifs en vigueur à ce moment-là ! Ce que je veux souligner ici c’est que beaucoup de militants du Front de Gauche peuvent avoir l’impression d’avoir été alors à l’unisson de leur dirigeant, bientôt candidat à la candidature pour la présidentielle, quand ils disaient et affichaient leur fidélité au dit triptyque des 37,5/60/75.

Mais voilà, à cette présidentielle, dans Le programme du Front de Gauche (et de son candidat commun) Jean-Luc Mélenchon (sous-titré L’humain d’abord), il s’est produit un rétrecissement revendicatif : le triptyque de 2010 est devenu un diptyque ! Exit les 37,5 ! Nous lisons p15 : "Nous rétablirons le droit à la retraite à 60 ans [cest moi qui surligne] à taux plein (75% du salaire de référence) pour toutes et tous [...] Aucun salarié ne touchera une retraite inférieure au Smic". On s’interroge pour savoir quand et par quelle procédure, suite à quel débat, s’est produit cet abandon d’autant plus étonnant que la droite a longtemps envisagé de mettre sur orbite sa contre-réforme précisément en ciblant la question des annuités sans toucher par exemple aux 60 ans. Nous avons eu ainsi droit à l’imposition fillonesque des 40 puis des 41 annuités (avec quand même, en bout de course, l’attaque sur les 60 ans !). Cette stratégie de la droite un temps ciblée sur les annuités est bien le signe que l’on ne peut pas impunément s’affranchir de poser la question de la durée de cotisation en s’en tenant aux seules revendications 60/75.

Et pourtant le programme du Front de Gauche procède bien à ce qui s’apparente à une "forclusion" des 37,5, laquelle forclusion, si nous filons, certes bien superficiellement, la métaphore psychanalytique, produit une situation des plus "délirantes" ! D’autant plus délirante que, par la bande, Jean-Luc Mélenchon, habituellement peu disert sur le sujet, se lâche parfois, comme lors de ce débat du 6 décembre...2010 (!) avec le social-libéral Michel Sapin et quelques autres, pour nous servir un plat inattendu d’infraradicalité ! Les caméras étaient là puisqu’il s’agissait d’un débat télévisé mais la saillie rétropédalante sur la durée de cotisation a pu passer inaperçue tellement la radicalité bouillonnante du bonhomme a tendance à crever l’écran au sens qu’elle vous empêche de voir-comprendre-entendre certains détails, et non des moindres ! Aussi vaut-il la peine de voir la vidéo ("L’invité de Mots Croisés" Visionner à partir de 54:35. ) :

On peut voir ici aussi : Jean-Luc Mélenchon à "Mots Croisés" le 06/12/2010

Oui, vous avez bien entendu : comme en passant, sans avoir l’air d’y toucher, comme si c’était des plus naturels, mais en donnant le change par houspillage du social-libéral de service, Mélenchon nous dit qu’il faut cotiser 40 ans !

Alors, soyons précis, il ne convient plus en fait de parler de rétrécissement par le Front de Gauche du triptyque de référence sur les retraites mais de sa substitution par un nouveau triptyque : 40/60/75. On remarquera cependant l’art de l’ellipse qui réserve à un aléatoire plateau télévisé et quelques rares déclarations dans la presse écrite cette mutation "frontdegauchère"de la vieille revendication sociale et qui dispense le programme officiel, largement diffusé, du candidat Mélenchon d’assumer fièrement ce qui, on le suppose, doit pourtant être une décision mûrement réfléchie. On se prend qiand même à pointer qu’il y a là une faille dans la transparence si souvent mise au coeur de la revendication d’une "révolution citoyenne" restituant le pouvoir au peuple ! Je trouve même, pour tout dire, que tout cela relève, indépendamment d’une analyse de la portée du changement, d’un escamotage pur et simple, en contrebande, d’un des marqueurs décisifs de la défense historique du salariat face au capital ! Jean-Luc Mélenchon et les autres dirigeant-e-s du Front de Gauche, on ne joue pas avec désinvolture avec une revendication aussi essentielle pour le "salaire continué" que la durée de cotisation ! On peut certes actualiser des revendications mais en posant clairement en quoi cette actualisation, pour le coup une augmentation des annuités, est bénéfique pour ceux que l’on prétend, à grands cris, défendre ! Où est cette démonstration "radicale" que passer de 37,5 annuités à 40 est à l’avantage du peuple ? Où est la démonstration, ratée par certains thuriféraires du FdG interrogés sur le problème, que 40 annuités "ça n’aggraverait rien" puique l’on conserve les 60/75 avec en prime le garde-fou qu’aucune retraite ne passerait en dessous du Smic !

A ce stade de l’interpellation il est utile de rappeler ce qu’un...socialiste, certes membre de l’aile gauche du PS et quelque peu emberlificoté dans les jeux internes de son social-libéral parti, écrit en spécialiste reconnu des retraites. Mais un spécialiste reconnu militant clairement pour les droits des travailleurs. Gérard Filoche, puisqu’il s’agit de lui, a récemment fait une piqûre de rappel des plus utiles sur les retraites. (1) Et il n’hésite pas à poser l’incroyable, par comparaison avec l’ellipse contrebandière de Jean-Luc Mélenchon, point n° 36 de ses 50 arguments pour le droit à la retraite à 60 ans sans décote ! : "Il ne faut vivre pas moins bien que nos parents : retraites à 60 ans, 35 annuités, à 75 % du salaire calculé sur 10 meilleures années, indexées sur les salaires (ce que proposait encore Lionel Jospin en juin 1997)". Disons-le, face à ce positionnement d’un socialiste "atypique", n’hésitant pas à procéder à une actualisation dans le bon sens, celui des 35 annuités, le programme à non-dit du Front de Gauche fait pâle figure et le choix des 40 annuités par Mélenchon apparaît comme une aberration si tant est que la défense et l’extension des droits des salariés reste sa priorité ! On soulignera surtout la justesse/justice sociale de ce qui fonde la proposition de Gérard Filoche à l’évocation de son idée de ce qui doit guider la détermination de la durée de cotisation retraite : [à propos des annuités :] Le gouvernement parle de monter à 41 ans, alors que, dans la vie réelle, la durée moyenne des annuités a baissé à 36,5 ans. Moi, je suis pour retenir la moyenne réelle de la durée du travail en France. Quand on dit aux gens de faire 41 ans, c’est une escroquerie : ils n’y arrivent pas. Le seul résultat des 40 ans, aujourd’hui, c’est que les retraites baissent. Un tiers des gens continue à travailler après 60 ans. " (2) "En pratique, dans la vie réelle, licenciements et chômage des « seniors » font que la durée de cotisation baisse au lieu d’augmenter ! La moyenne des annuités cotisées a baissé vers 36 annuités. Cela fait un « gap » de 5,5 ans de décote négative. Cela se traduit par un véritable pillage des retraites pour des millions de salariés qui voudraient partir à…62 ans ! C’est purement de l’escroquerie de demander aux salariés de travailler 41,5 annuités alors qu’on sait qu’ils ne peuvent pas : qu’ils sont en moyenne de facto limités à 36 annuités !

Il y a une autre solution, juste : indexez donc le nombre d’annuités cotisées exigées sur la moyenne des annuités réellement effectuées par les salariés dans la vie réelle  ! Si vous parvenez à baisser le chômage dans la vie réelle, à éviter le licenciement des seniors vers 55 ans, si vous augmentez la moyenne réelle des cotisations, de 36 vers 37, vers 38 ou 39 ou 40 annuités, faites des décrets en conséquence ! Mais ne fixez pas des objectifs inatteignables pour l’immense majorité des salariés, sachant cyniquement que le seul résultat ne sera pas de les faire travailler plus mais de les faire gagner moins." (3)

La leçon de bonne politique anticapitaliste administrée ici gagnerait à être méditée du côté du Front de Gauche. Elle est d’autant plus cuisante et paradoxale qu’elle vient du PS depuis une position contradictoire avec celui-ci. Mais ce mystère, à première vue déroutant, ne met que plus en relief la carence des partisans d’une révolution, certes, par les urnes, sur une question extrêmement sensible dans le peuple de gauche !

Pour conclure : je ne peux m’empêcher de voir dans ce virage elliptico-contrebandier du Front de Gauche sur la durée de cotisation qu’une explication. Rester, comme par exemple le syndicat Solidaires, attaché aux 37,5/60/75 en un tout indissociable, qui plus est en procédant à la bonification anticapitaliste de 35 annuités proposées par Filoche, ce serait pour le Front de Gauche faire une croix sur une éventuelle alliance avec le PS. Il est en effet impensable que la social-libéralisation avancée du PS le fasse revenir sur l’allongement, y compris à 41 annuités, des cotisations. Je ne peux m’empêcher donc de voir dans cette "modération" du Front de Gauche un nouveau signe, bien masqué pour les besoins d’une campagne électorale-électoraliste tonitruante où il faut absolument se faire sa place, au premier tour, contre le PS, que le Front de Gauche travaille à capter la radicalité rentrée des salariés frustrés de l’échec de 2010 pour se faire éventuellement (rien n’est sûr encore) sa place ...aux côtés dudit PS après les élections  ! Au moins pour ce qui est de sa principale composante, le PCF qui "travaille" déjà (avec quelques autres antilibéraux) dans les collectivités territoriales en un front uni bien peu radical avec les socialistes. Au détour de ce "détail" des 37,5 ou 35 ou 40, se profile une lourde donnée de la lutte des classes (les retraites) et une grande mystification politique (un remake de l’union des gauches) dont, comme de bien entendu, la déconstruction vaudra à son auteur l’accusation archiclassique de faire le jeu de l’ennemi alors que, de toute évidence, être pour les 40 annuités revient à s’aligner sur une mesure phare de la droite, vite entérinée par le PS, dépassée, cap sur les 41 (41,5 !), par la droite, avant que le PS ne la rattrape à son tour ! Perversion des mots, perversion de la politique, la gauche a pourtant beaucoup donné sur ce terrain (ah ! le Mitterrand cher à Mélenchon !), la droite en a toujours profité et, désormais, l’extrême droite est en embuscade ! Le Front de Gauche ne promettait-il pas de faire de la politique autrement ?

(1) 50 arguments pour le droit à la retraite à 60 ans sans décote !

(2) Gérard Filoche, trublion du PS sur le dossier des retraites

(3) Décret scélérat et mensonger pour 41,5 annuités de cotisations retraite alors que les salariés en font 36 en réel en moyenne

Le Front de Gauche et les retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation !

Clarté à gauche pour (com)battre la droite

Il faut cliquer sur 02:10 pour entendre ce qui nous intéresse.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
20 janvier 2012 - 07h05 - Posté par Cop - 66bfc38b8c5a1c0c4dc8a0bd852b57d3...

JLM et le FdG plient sans se battre contre les agressions du régime contre les retraites.

Il est extrêmement inquiétant que, sans être même en situation de faire partie d’une quelconque majorité, Mélenchon recule déjà.

Ca augure très mal des batailles qui viennent.

De quel côté est le FdG ?



Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
20 janvier 2012 - 07h27 - Posté par bond james bond - 9d981f41bd4000f04edb2596b2168aca...

Tout doucement on voit de quel côté penche le FG une version parfois un peu plus radicale de la sociale démocratie mais le fond du FG est identique au fond du PS.

Le but n’est pas de renverser le capitalisme mais de l’accomoder.

Ce ne sont en aucun cas des anticapitalistes qui voient le capitalisme comme une anomalie, ce sont simplement des anti-libéraux qui veulent aménager le capitalisme.

Ils ne vont pas tarder à rallier rapidement le PS , d’ailleurs ils discutent déjà sur certaines circonscriptions avec eux pour se partager le gâteau, non pour se soucier des travailleurs.


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
20 janvier 2012 - 08h44 - Posté par RGB - 5fb6dd64a577948d35b9978a418785cf...

Soit dit en passant, mélenchon n’a jamais dit qu’il se plaçait sur le terrain de l’anticapitalisme... Il ne faut pas faire mine de découvrir des choses que personne n’ignorait jusque là.
Dans une perspective anticapitaliste, pour être un tantinet simplificateur, on peut à la limite réduire les enjeux de la lutte (sur un strict plan économique) au pourcentage de la valeur ajoutée qui est captée par les profits et par les salaires. Salaires s’entendant : y compris les cotisations, donc les sous qu’on met dans les retraites et plein d’autres choses. Après, une fois qu’on a repris les dix points que les actionnaires nous ont piqué depuis les années 80, on peut en faire ce qu’on veut : augmenter le pouvoir d’achat, ou baisser l’âge de la retraite. Bien évidemment, d’un point de vue sociétal, et même... médical, moi je suis pour bosser le moins possible quitte à consommer moins... Mais il faudrait peut-être prendre conscience du fait que tout le monde ne raisonne pas comme ça.
Si je m’écoutais, et si je pouvais bouger le curseur qui sépare salaire immédiat et salaire différé, je mettrait le strict minimum pour aujourd’hui, et un bon paquet pour demain... Mais c’est pas comme ça que ça marche. J’en veux pour preuve que de nombreux salariés pratiquent en plus de leur travail des petits extras non déclarés... qui ne compteront donc pas pour la retraite. Dans la même veine, passez deux heures dans une administration au mois de décembre, vous verrez que la préoccupation des fonctionnaires, petits et grands, se concentre sur les primes, qui ne comptent pas pour la retraite.
La difficulté c’est de tenir compte d’une part de l’état de conscience politique de la population (le propre du discours révolutionnaire, c’est qu’il est la plupart du temps considéré comme utopique par une large proportion des électeurs) et surtout des disparités en son sein. Il y a des gens qui sont fatigués par le travail et qui souhaitent partir ; mais il y a aussi des gens qui n’ont pas particulièrement envie de quitter le boulot, de se faire jeter comme des kleenex. Filoche à parfaitement raison de pointer les durées de cotisations moyennes qui sont inférieures à 40 ans : mais je l’ai déjà entendu développer cet argument, et dans mon souvenir il allait au bout de l’explication des chiffres : le principal facteur qui influe à la baisse sur la durée moyenne de cotisation, c’est le travail à temps partiel et les trous dans la carrière des femmes, lesquelles effectuent souvent dans notre société un travail non rémunéré à la maison. Les quinquas qu’on jette de l’entreprise ne sont que le deuxième facteur explicatif. De ce point de vue, l’âge de départ à la retraite est une variable qui, quand on l’ajuste, permet une plus juste répartition entre les sexes.

Je m’explique : admettons qu’on décide qu’on va consacrer dix milliards à baisser la durée de cotisation. ces dix milliards vont donc venir augmenter les pensions de travailleurs des deux sexes ; eh bien si l’on fait la même chose avec l’age de départ à la retraite, la répartition du bonus entre les sexes sera plus favorable aux femmes.

Et je ne parle même pas des travailleurs immigrés qui, non déclarés bien souvent en début de carrière, ou pas encore en France, se retrouvent souvent au minimum vieillesse.

Parlons-en, d’ailleurs, du minimum vieillesse. La proposition "pas une pension de retraite inférieure au smic" le rends en grande partie obsolète, et ce n’est pas rien

Donc le choix de ne pas appuyer sur la durée de cotisation est un choix qui se défend. Il est certes criticable. Encore faudrait-il, pour que le débat soit intéressant, qu’il ne soit pas sous-tendu par la volonté constante de dénoncer la crapulerie supposée de mélenchon, et sa volonté subséquente d’aller à la soupe, ce qui est quand même avouons le une argumentation finalement assez peu politique.

Quand on veut tuer son chien on l’accuse de la rage...


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
20 janvier 2012 - 10h20 - Posté par 63235fc363fd591e9ee1dc8590af100d...

Donc le choix de ne pas appuyer sur la durée de cotisation est un choix qui se défend. Il est certes criticable. Encore faudrait-il, pour que le débat soit intéressant, qu’il ne soit pas sous-tendu par la volonté constante de dénoncer la crapulerie supposée de mélenchon, et sa volonté subséquente d’aller à la soupe, ce qui est quand même avouons le une argumentation finalement assez peu politique.

qu’est ce qui te gêne dans le fait de dénoncer et surtout démontrer la "crapulerie" comme tu dis ?

Pas nécessaire tu penses ?


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
21 janvier 2012 - 00h10 - Posté par Luis - ff4954207ce3978347019647d34d7f25...

« sa volonté subséquente d’aller à la soupe, ce qui est quand même avouons le une argumentation finalement assez peu politique. »

Les chefs du FdG sont toujours allés à la soupe !
Evidemment, pour les politiciens du système, c’est normal,
c’est même leur raison d’être...

Défendre nos intérêts de classe, contre les menteurs et profiteurs,
c’est exactrement cela la politique.
RIEN n’est plus politique.
Le nier, c’est défendre les intérêts du capital.


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
20 janvier 2012 - 09h35 - Posté par 63235fc363fd591e9ee1dc8590af100d...

Non. Filoche est un social-démocrate.

Mélenchon est un radical-socialiste.

(si on veut faire des comparaisons historiques)


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
21 janvier 2012 - 15h51 - Posté par Copas - 66bfc38b8c5a1c0c4dc8a0bd852b57d3...

quote>Non. Filoche est un social-démocrate.

Mélenchon est un radical-socialiste.

(si on veut faire des comparaisons historiques)

Et d’ailleurs on retrouve pas mal chez JLM le style des envolées radicales des discours qui existaient il y a des dizaines d’années chez les rade-soces.

Il existe également un autre aspect c’est l’absence d’une grande base ouvrière dans le FdG.

Pour ce qui est de Filoche, c’est un social-démocrate dans un parti bourgeois.


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
21 janvier 2012 - 16h29 - Posté par 79203a80077424a8e7e613aa039bc307...

Copas, oui, c’est ce que je pense.

LL


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
28 janvier 2012 - 11h01 - Posté par A.C - 62a2c7a5d7e192e81518b6a1c45002c7...

Parenthèse pourl’Histoire :
.
Ya plus rad’soc que ce personnage .

Car il n’arrive pas de chez Baylet..
D’abord ses divers métiers font de lui un salarié , certes pas "ouvrier" chez Ford mais..avec un passé de facteur....quand même.. _ :)

Ayant obtenu une licence et un certificat de maîtrise de philosophie à Rouen en 1968, il fut successivement facteur, conducteur de train, manutentionnaire, chauffeur-livreur, maître-auxiliaire, enseignant de philosophie, journaliste, un des dirigeants du quotidien Rouge du 15 mars 1975 au 29 janvier 1979, ouvrier du livre, puis contrôleur du travail à la formation professionnelle de 1982 à 1985. Nommé inspecteur du travail pour ses quarante ans en 1985, il exerça ses fonctions d’abord dans l’agriculture en Champagne Ardennes de 1987 à 1989, ensuite à Paris : 3e arrondissement de mars 1989 à avril 2003 et enfin, 2e arrondissement

.

Quant au parcours militant, il est certes, comme beaucoup en recyclage auPS..mais il est un vrai militant trotskiste- aumoins autant que Weber ou Jospin..)

Soixante huit tard..

D’origine ouvrière, il fait des études de philosophie à l’Université de Rouen et adhère à l’Unef. Il anime le Comité Vietnam de Rouen, adhère à la Jeunesse communiste révolutionnaire et participe à Mai 68.

et dans la famille des trotskysmes pluriels..., il a faitpartie des " bébésKrivine "

Pendant 25 ans, il est l’un des dirigeants de la Ligue communiste révolutionnaire, siégeant au bureau politique, contrôlant une puissante section de la Ligue à Rouen lors de mai 68.

Avec Denis Pingaud et Daniel Gluckstein, il est à la tête de la tendance T1 (20 % des voix au Congrès de 1975), qui représente l’opposition à la T2, majoritaire, d’Alain Krivine, Daniel Bensaïd et Henri Weber3. Il ne s’alliera avec Krivine qu’en 1978, un an avant la crise financière qui force la LCR à fermer le quotidien Rouge et à effectuer un plan social de licenciement, dont Filoche se charge3.

Il anime ensuite la minorité « unitaire » de cette organisation, avant de rejoindre, en 1994, la gauche du Parti socialiste4.

Donc , quand meme, ses écrits sur le monde ouvrier..et les souffrances de celuici- ( pourmoi,qui apprécie ses travaux et son action en tant qu’InspecteurduTravail de notre camp) s’appuie sur du vécu...puisque lui m^me a effectué un plan social...pour"ROUGE"

 :))

Il rejoint en 1995 le Parti socialiste avec 150 autres militants et intègre immédiatement son conseil national. Il est un fervent défenseur de l’union de toute la gauche5.

De 2000 à 2005, il est membre du bureau national du Parti socialiste.

C’était juste un souci de précision ...car si la "gauche"(celle du PS.. et le FDG )..ont des problèmes avec laclasse ouvrière, Filoche est un de ceux, qui, justement, devrait beaucoup aider à arranger ça !

 :)

On comprendra que ce commentaire relève de mon souci d’’objectivité surtout quand on parle d’un compagnon de lutte...venu ...du parti de Copas.

Fin de parenthèse !

Bon week

A.C


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
20 janvier 2012 - 07h55 - Posté par 5fabbd7a7a082de39e9a2d2df44a2807...

que 40 annuités "ça n’aggraverait rien" puique l’on conserve les 60/75 avec en prime le garde-fou qu’aucune retraite ne passerait en dessous du Smic !

Fort ce Mélenchon, ça existe vraiment des retraites en "dessous du SMIC".......



Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
20 janvier 2012 - 08h28 - Posté par vériane - c10c2773aaaf7b2663d24eb3e17f4ddf...

Il y a longtemps que les syndicats ont abandonné les 37,5 ans.....

Mélenchon c’est :"contre tout ce que j’ai soutenu durant trente ans votez pour moi" , le plus triste c’est la nullité de la gauche dite radicale qui se retrouve derrière un tel politicien !



Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
20 janvier 2012 - 09h33 - Posté par 63235fc363fd591e9ee1dc8590af100d...

Les caméras étaient là puisqu’il s’agissait d’un débat télévisé mais la saillie rétropédalante sur la durée de cotisation a pu passer inaperçue tellement la radicalité bouillonnante du bonhomme a tendance à crever l’écran au sens qu’elle vous empêche de voir-comprendre-entendre certains détails, et non des moindres !

BRAVO ANTOINE sur ce point très précis (le reste de l’article est bon aussi et met en effet le doigt sur une sacrée arnaque que d’autres ont déjà dénoncée ici).

Mais ça, là, c’est tellement bien formulé, c’est impeccable.

Exactement.

Chez JLM la forme est là pour masquer le fond.

Il agit comme un leurre. C’est une école. C’est une tradition. C’est une formation, celle de Lambert (et de la Franc-maçonnerie). Pendant qu’il fait des moulinets avec ses bras et qu’il hausse le ton en gonflant le torse, pendant qu’il fascine littéralement "la plèbe", il dit certaines choses "en douce" pour rassurer "les autres", les dominants, la bourgeoisie. Quand j’étais syndicaliste, ceux qui étaient passés maîtres dans l’art de faire ce genre de choses, c’était les lambertos de FO.



Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
20 janvier 2012 - 15h50 - Posté par vériane - 777b561510e371cebf9f1c632d7651a0...

Le problème n’est pas Mélenchon qui peut dire tout et son contraire mais notre incapacité à le démonter : Poutou et Besancenot en reste à : "on est d’accord sur tout sauf sur la future alliance avec le PS".... et à tous les coups on n’est pas compris

IL faut attaquer , démasquer Mélenchon sur son bilan de trente ans(! !!) d’accompagnement de la contre révolution sociale, contre révolution à laquelle il a participé de Mitterand à Jospin DSK !


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
20 janvier 2012 - 16h44 - Posté par RICHARD PALAO - e9f80af07ff113106bbd659298ee1b40...

ok VERIANE ; mais n’oublie quand même pas que BESANCENOT avait proposé au PS un front commun pour lutter contre la réforme des retraites , alors que les positions du PS étaient déja connues , notamment celle qui vise à remplacer notre système actuel de répartition par un système dit de comptes notionnels qui supprime la notion d âge et de durée de cotisations pour les remplacer par la notion de" durée moyenne de vie " , reprenant ainsi les arguments de SARKOZY pour justifier la réforme des retraites , "on vit plus vieux , on doit donc cotiser plus longtemps "

Comment peut-on proposer même le temps d une lutte , une alliance avec ceux qui veulent détruire notre système de retraite ?


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
20 janvier 2012 - 17h21 - Posté par 8e15b60c7246222e59d62fae547684cb...

Pas mal dans la mauvaise foi ce commentaire. Besancenot a certainement des défauts mais pas celui d’être naïf. Et la proposition faite au PS n’avait pas d’autre but que de l’amener à étaler ses positions au grand jour. C’est même de la malhonnêteté intellectuelle de voir autre chose dans cette démarche du NPA.


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
20 janvier 2012 - 18h00 - Posté par dcc831fd54f8209d37bb1b864dd7d3a9...

C’est même de la malhonnêteté intellectuelle de voir autre chose dans cette démarche du NPA.

J’ai longtemps discuté/polémiqué avec Richard sur ce point, et je ne pense pas un instant qu’il y ait de la malhonnêteté de sa part.

Je crois plutôt que nous ne nous sommes pas assez bien expliqués et n’avons jamais réussi à lui faire comprendre le principe, l’objectif, de cette démarche (qu’on pense ou non que ce soit une bonne tactique) : essayer de glisser un coin entre les électeurs de base du PS et la direction, essayer de mettre en porte-à-faux... Richard c’est plutôt le genre "combat frontal"...

Chico


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
20 janvier 2012 - 22h25 - Posté par RICHARD PALAO - e9f80af07ff113106bbd659298ee1b40...

OUI JE CROIS QUE NOUS NE SOMMES PLUS A L HEURE DES FINASSERIES QUE L ON CROIT EFFICACES , mais à l heure du combat frontal sanS compromission et je croyais qu’il en était de même pour BESANCENOT jusqu’à sa proposition d ’alliance avec le PS


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
21 janvier 2012 - 09h57 - Posté par l’ankou - 541cc4eb6631c8f538c9d44350968d23...

je crois que tu est bien placé pour recevoir le prix "frederic lefebvre" de la mauvaise foi comme dirait Ardison................Sinon l’ordre stalinien du merite............


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
21 janvier 2012 - 16h33 - Posté par 79203a80077424a8e7e613aa039bc307...

Richard ; il y a plusieurs manières de mettre un individu ou une orga en face de ces contradictions. L’une des p lus efficaces, qu’a utilisée le NPA c’est de proposer à un ennemi de se joindre à ton combat sur tes positions à toi. Je sais pas mais en tout cas en matière de lutte syndicale ça marche assez bien :-D et c’est une des meilleures manières je pense d’ouvrir les yeux de nombre de travailleurs !

Faut pas être de mauvaise foi ;-)

LL


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
21 janvier 2012 - 17h23 - Posté par Luis - ff4954207ce3978347019647d34d7f25...

C’est évidemment ce qu’apprend (moi, j’ai du apprendre à la CGT face aux bureaucrates syndicaux et politiques) et pratique tout militant voulant agir avec et non pas tout seul, à côté des travailleurs.

C’est la seule façon, si l’on veut agir, et non pas faire de la pure dénonciation.

On ne peut pas traiter un membre ou électeur du PS ou du PC en lui disant : tu es vendu à la bourgeoisie, donc on veut pas de toi. Il faut toujours, pour rassembler et gagner, appeler tout le monde à soutenir une juste revendication.

C’est lorsque les partis réformistes ou bourgeois refusent que chacun progresse dans la compréhension de leur nature. C’est l’ABC de la pédagogie, que l’on apprend pas sur un Internet, mais dans la lutte réelle.


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
21 janvier 2012 - 20h05 - Posté par Copas - 66bfc38b8c5a1c0c4dc8a0bd852b57d3...

Ce fut le cas des Ford avec Poutou , une unité qui alla plus loin même vers la droite que le PS, mais qui resta sous contrôle des travailleurs .

Les partis marchèrent au pas des travailleurs , c’est le paradoxe et toute l’utilité de cette bataille, améliorer un rapport de force en restant sous direction ouvrière.

Il n’y a pas là la moindre concession ouvrière, ni la moindre mise sous contrôle’ des travailleurs sous l’emprise de partis de l’accompagnement du capitalisme, qu’ils portent casquettes de gauche ou bourgeoises.

L’essentiel est toujours l’unité des travailleurs, leur combat sous leur direction exclusive, la démocratie ouvrière, les objectifs. Ces segments sont le b a ba , les briques et le bétonnage de la résistance.

Ces bases sont celles de l’ascension vers le pouvoir politique.

Les partis de l’émancipation accordent une grande importance à cela. Ils vont essayer de réunir autour de cela le plus largement possible. Si il y a alors des contradictions, elles sont dans ces partis, pas dans le camp des travailleurs.

Le paradoxe veut que finalement le FdG peste contre le sectarisme de Poutou, au nom de l’unité politicienne par en haut, celle qui se torche avec les revendications ouvrières, les détruisant d’un côté et prétendant de l’autre parler au nom d’elles.


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
22 janvier 2012 - 10h11 - Posté par A.C - 62a2c7a5d7e192e81518b6a1c45002c7...

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site

 :))
.OK.mais...

Raisons techniques, je n’en doute pas, deux commentaires que j’ai adressés hier sont absents , sauf erreur de ma part,

Pas grâve, l’essentiel de mon propos était d’ordre"général" sur
"programmes -farce 2012 " : je m’explique dans l’article que je publie par ailleurs.. ;

Juste donc un petit commentaire pour Copas qui écrit, parlant de FORD

Les partis marchèrent au pas des travailleurs

Chez FORD ?

faut pas raconter d’histoires.. !

C’est pas parce qu’un copain de CGT de l’usine est candidat du NPA.qu’il faudrait inventer un conflit FORD de cette trempe. !

non, non.

L’intersyndicale avec un CFTC dont le leader local , secrétaire du CE, a"fini" notable élu sur les listes d’union ROUSSET(PS-FDG) après avoir été en bonne place sur la liste ROUSSET du PartiSocialiste, a loin, très loin d’avoir été un cas de conducteurs de luttes d’une telle"exemplarité"

Cela n’enlève aucun mérite aux copains de la CGT, à son dirigeant CONTE ( qui vient de partir en retraite), à la"niaque" de ceux qui ont animé la mobilisation(essentiellement et très majoritairement pécéiens ou prochesdu PC) , et bien entendu à la participation active de Philippe P.dans ce collectif..

Pardon de ce bémol, je connais trop bien ce dossier , les rapports entre élus des assemblées locales(Communauté Urbaine de Bordeaux, Conseil général et régional ), les partis(PC..et PS.......) pour ne pas réagir, vu mon implication perso pendant au moins deux décennies -celles qui furent décisives dans le processus de liquidation de l’outil de production-.

Raison pour laquelle en souvenir et hommage à mon ami DOUAT -militant communiste-dont une salle du CE porte le nom- qui fut l’objet d’une incroyable persécution dans cette taule, au point de péter un cable et d’en partir brisé - j’écris d’ailleurs un p’tit bouquin sur FORD...

Ou je démontre justement ce que le consensus droite-PS, le souci dans une usine de maintenir l’unité conduit, malgré les tripes de classe,dans l’absence de perspective de changement radical, le désert politique organisé parle PCf dans lesentreprises, est un handicap lourd pour la lutte..

Surtout quand des directions d’UD..réussissent peu ou prou à "isoler" la boite-..par réalisme et au vu de curieux rapoorts avec d’éventuels repreneurs..

mais stop, je suis hors-sujet qui traite de Mélanchon et des annuités-retraite.....

Et c’est pas en pleine campagne ouPOUTOU se décarcasse, conscient de la situation ou on l’a "mis"..que je vais aggraver mon cas...

Ce sera pour plus tard..puisque"la Vérité est toujours révolutionnaire" (Gramsci)

Cordialement

A.C


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
22 janvier 2012 - 10h25 - Posté par 1600210065ccd8ef5ec7adf8e57d6f74...

pas, deux commentaires que j’ai adressés hier sont absents , sauf erreur de ma part,

Salut

eh bien erreur de ta part, aucun post de toi modéré sur ce fil, tu dois te tromper d’article :)

BC


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
22 janvier 2012 - 11h03 - Posté par 79203a80077424a8e7e613aa039bc307...

Raisons techniques, je n’en doute pas, deux commentaires que j’ai adressés hier sont absents , sauf erreur de ma part,

mmmm, Alain toi aussi tu commence... Est que on doit te rappelle pour la millième fois, qui gère cet site ????

Alors on va prendre quelques minutes de notre temps pour vérifier tes affirmations... on a certainement autre choses a faire mais bon.... ;-(

Donc hier le 21 janvier :

 "Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation" 21 janvier 2012 à 20h19min

 "Pourquoi Daniel Cohn-Bendit compare Viktor Orbán à Hugo Chavez et Fidel Castro ?" 21 janvier 2012 à 11h10min

Le 20 janvier :

 "Cohn-Bendit met sur le même plan Orban et nos camarades Chavez et Castro ..." 20 janvier 2012 à 12h21min

Le 19 janvier :

 "Linky : le compteur électrique communicant qui étale votre vie privée" 19 janvier 2012 à 20h52min

 "Rosa LUXEMBURG - "Réforme Sociale ou Révolution" ? (1898)" 19 janvier 2012 à 17h52min

 "Linky : le compteur électrique communicant qui étale votre vie privée" 19 janvier 2012 à 10h24min

ETC ETC ETC ETC ETC ETC ETC ETC........................................................


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
22 janvier 2012 - 16h48 - Posté par A.C - 62a2c7a5d7e192e81518b6a1c45002c7...

J’avais pris la peine de préciser


Raisons techniques, je n’en doute pa
s, deux commentaires que j’ai adressés hier sont absents , sauf erreur de ma part,

Ta réponse , pour quii me connait un peu, est surprenante

mmm, Alain toi aussi tu commence... Est que on doit te rappelle pour la millième fois, qui gère cet site ????

Alors on va prendre quelques minutes de notre temps pour vérifier tes affirmations... on a certainement autre choses a faire mais bon.... ;-(

C’était vraiement pas la peine de monter ainsi en selle , en rappelent des posts en ligne..

Parce que je ne faisais allusion à aucune censure.

Comme j’essaie de pas être trop con ton "ETC" répété en majuscule me fait comprendre, sans que j’ai besoin d’un décodeur que tu as raison : je nétais pas jusqu’à ce jour pas celui qui intervenait le moins.

je prends note.., en balançant à la poubelle ol’article que j’allais poster, s’il ya , à l’avenir un surcroit de travail à cause d’emmerdeurs, tu vas pouvoir vérifier que ça risque pas être de ma faute, je te le jure !

Cordialement, sans rancune ni fâcherie, ni à fortiori "rupture"..

 :))

......et en renouvelant au collectif mes excuses ..

A.C

...........................


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
22 janvier 2012 - 20h37 - Posté par Copas - 66bfc38b8c5a1c0c4dc8a0bd852b57d3...

Bien tu lis de travers, ...

Ce n’est pas parce que la CFTC et le MODEM, etc sont des vendus qu’un mouvement dirigé par les travailleurs (et non Poutou) n’est pas bon.

Ce qui affaiblit les travailleurs et c’est le cas des Ford, ce n’est pas que les partis de gauche jusqu’au PS les ait soutenu, mais le contexte général, le mou du genou des organisations se réclamant de l’émancipation et leurs faiblesses, les défaites du passé, etc.

Oui, dans le cas des Ford les partis n’ont pas limé les dents des travailleurs, du moins bien moins que dans pas mal d’endroits.

Ou je démontre justement ce que le consensus droite-PS, le souci dans une usine de maintenir l’unité conduit, malgré les tripes de classe,dans l’absence de perspective de changement radical, le désert politique organisé parle PCf dans lesentreprises, est un handicap lourd pour la lutte..

Et alors ?
La question posée est le contrôle des travailleurs sur leur combat. Et c’est là l’essentiel.

L’unité est un outil efficace quand les travailleurs gardent contrôle d’un processus (on peut laver notre linge sale en famille et avoir une démocratie ouvrière). ce qui est distinct de se coucher devant des bureaucraties.

La question interne (unité des travailleurs, y compris ceux qui boitent bas du côté de syndicats marrons) de l’unité des travailleurs n’est déjà pas celle des directions syndicales et encore moins celle des partis bureaucratiques par en haut et sans les travailleurs.

Apparemment tu sembles incapable d’en distinguer la difference, c’est normal, je fus ainsi, c’est culturel du parti qui fut communiste, le sectarisme jusqu’au bout et aucun effort pour unir sur des objectifs précis et contrôlables par les travailleurs.

En ce sens oui, et ce n’est pas un hasard que j’ai mis cela, Poutou est représentatif d’une unité efficace ( une illustration de front uni en quelque sorte que veut le NPA ) à laquelle il a participé et qui a abouti à une demi-victoire.

C’est une unité sous contrôle des travailleurs, très imparfaite, ou ce qu’on veut, mais existante et plus large que l’unité par en haut bureaucratique, sans base sociale, du FdG, et vendant père et mère à la moindre occasion.

Les soviets partout et l’auto-organisation partout n’arrivera pas toute casquée et bottée en criant les autres c’est des salops. Ca ne suffit pas.

Elle arrive également avec toute une série batailles qui unissent les travailleurs tels qu’ils sont pour qu’ils puissent progresser dans l’action et les leçons de celles-ci. Entre la négation des organisations syndicales des "autres" et l’unité bureaucratique il y a l’unité des travailleurs sous contrôle des travailleurs.

Oui en ce cas il y a un monde entre Poutou et JLM, celui d’une classe ouvrière qui se bat en essayant à sa façon de s’unir et de garder contrôle au travers de processus complexes et difficiles , face à une conception de l’unité par en haut , bureaucratique. qui cède du terrain sans bataille et sans menace des baillonettes.

Il ne s’agit pas d’indiquer que Poutou fut un conducator de la lutte des Fords, il fut un militant de cette bataille, et sa présence dans une présidentielle est hautement symbolique, la première tentative de la 5eme république pour un ouvrier d’usine, même si on eut le prolétaire Besancenot et la collègue de AC, Arlette laguillier.

Il est fondamental, et c’est quelque part la démonstration et le message recherchés (et c’est pour ça qu’il est improbable que Poutou ait assez de signatures pour se présenter, pour ça que les attaques se sont multipliées contre lui) , la mobilisation des travailleurs avec ces résultats, sous leur contrôle.

Le cirque contorsionniste des dirigeants du FdG est emblématique de ce qui se passe quand on met l’unité bureaucratique au centre, dans le cadre d’une stratégie centrée sur les institutions du système.

Il y a donc également un long travail d’explication à faire sur ce qui se passe . Sur les abandons des nomenclaturistes, leurs pas de clerc qui font bouillir le sang des communistes.

Mais il est exact que l’essentiel s’apprend dans les batailles du réel, que la plus belle des explications ne tient pas sans qu’elle ne soit expérimentée par les "masses" et que les erreurs et impasses ne soient explorées.


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
23 janvier 2012 - 11h53 - Posté par AC - 62a2c7a5d7e192e81518b6a1c45002c7...

Commentaire à tiroir !

@copas : :
mon ami, tu reste sur un jugement qui chaque fois, me fait rigoler..

Apparemment tu sembles incapable d’en distinguer la difference, c’est normal, je fus ainsi, c’est culturel du parti qui fut communiste, le sectarisme jusqu’au bout et aucun effort pour unir sur des objectifs précis et contrôlables par les travailleurs

oui mais toi ton appartenance au NPA, via la LCR... t’as rendu, en tant qu’ex
" stalinien "..........moins con que moi, c’est bien connu !

 :)
De même que mon stalinisme indécrottable et ce qu’est ma connaissance des dessous du dossier FORD (notamment la liaison CFTC majoritaire et le PS , la façon dont la CGT 33 -le camarade POUTOU ne me démentirait pas,-n’a pas fait de ce mouvement un exemple tels que tes propos " que je lis de travers." le présente.

Mais c’est sans importance.

Tu persistes dans une appréciation que je te laisse :

Ce qui affaiblit les travailleurs et c’est le cas des Ford, ce n’est pas que les partis de gauche jusqu’au PS les ait soutenu,

Comme la corde soutient le pendu. !

Soutenir consensuellement en 2010... un combat pour sauver des emplois qu’ON a bousillés pendant 15 ans... consensuellement (sauf le PCF en tant que Parti ayant desélus) en honteuse Kollaboration avec le PDG de FORD-France , c’est du même niveau que le pyromane qui se mèle aux pompiers bénévoles ...dans le sauvetage des quelques hectares de pins pas encore brulés..

Quant à la maitrise par les travailleurs de leur lutte, excuse-moi, connaissant les relais syndicaux pyromanes. DANS la BOITE ..., oui , je persiste et signe:Rien ne fut l’affaire des TRAVAILLEURS eux -mêmes..

Inutile qu’on polémique

Que je ne sois pas de la" bandaison prolétarienne"... de quelques deux ou trois mille militants qui consiste à faire de Ford un conflit à la FRALIB , et de POUTOU l’ouvrier le porte parole de"la classe ouvrière" de ce pays , ne saurait faire de moi qu’un pécéien non guéri qui ne comprend rien à rien.

J’ai trois mois pour me soigner.

Je profite donc de cette réponse pour préciser -même si ça peut paraitre HSujet..aors que, pourtant, on disséque les contradictions programmatiques deGôôche de laGôôche...frontiste, mon positionnement àcompter de ce jour.
Pas que ma modeste personne, morte ou vivante, silencieuse oubavardesoit en soi un "sujet" mais pour que personne n’aille colporter des conneries sur mes rapports de militant avec ce Collectif..

@aux amis, fussentils comme Copas de ceux avec lesquels je"croise le fer"..sans animosité et souvent avec plaisir, et autres internautes habitués du site :


Je prends une RTT "PRESIDENTIELLES" de90 jours
 :

Sauf si j’ouvre mon clavier un soir d’abus de ST EMILION 75, ça m’étonnerait sacrèment que Bella Ciao soit destinataire de commentaires ou d’articles signés A.C... en lien avec la Présidentielle , les gesticulations gauchisantes de Mélanchon, l’arnaque socialiste, le recours POUTOU-Arthaud..pour finir , dans ensuite, le "Tout sauf sarko" , ou si c’est la faf LE PEN.. qui concourt en finale ,un remake lancinantde2002 avec l’émouvant"Le fascisme ne passera pas"....

Je pense être logique en arrêtant de commenter une épreuve d’un Sport que je ne pratique pas ce Printemps.

Ceux de mes copains-copines qui rigolent en se disant"ce con d’A.C a fait dix fois le coup de ses faux départs"et(les mêmes ou d’autres) qui croiseront les doigts en pensant"Pourvu qu’il tienne parole et nous foute un peu la paix" vont vérifier qu’à part sur mon faux blog-faux forum "sans se prendre le chou" , je n’entends pas jouer , sur un site militant pour le Communisme, les"idiots utiles" d’un débat qui concerne un moment de détournement d’enjeux de classe.

...........et deJLM la"victime" de méchants gauchistes..au moment ou sa grande gueule de faux Marchais conduit à un "bougé" inquiétant(selon moi) de camaros qui avouent qu’ils vont quand même voter pou rlui, même si c’est à"reculons".

.Expliquant que, ne voulant pas s’abstenir , ils estiment-à tort ouà raison- que , seul Mélenchon et un score à "deux chiffres" évite qu ’Hollande finisse avec un score de"maréchal".. pacsé avec Bayrou pour faire une politique de droite. !

Inutile , entre nous, de nous répêter ce que nous pensons de cette connerie !

Admettons cependant que, dans quelques échanges, laisser penser que la mise au chômage de Sarko , la joie que cela procurera ,...est un "plus" car cela chasse les salauds et peut au moins donner une chance au "moins pire" , c’est , inconsciemment..alimenter un "vote utile" de couches populaires" pour Mélanchon, éventuel contrepoids le plus "audible" le plus malin" ,.. à la "droitisation du PS !)

Pour ces raisons, sans "boycotter le site qui accueille mes "délires" et sans rien nier de ce que m’apporte la fréquentation de B.C, en enrichissant mes connaissances et l’éclairage pour AGIR

............je me mèlerai éventuellement à tel débat sur tel ou tel sujet d’actualité, de luttes, d’échanges"théoriques" de points d’Histoire.

Mais pour ce qu est des" enjeux "(? ?)des deux dimanches des Présidentielles, c’est ma dernière intervention.

Amitiés

A.C

Qui par contre va tenir chez"lui" le bétisier de cette mascarade !!
Car là,...vu la fréquentation ..

 :))

............ je ne relancerai pas des polémiques qui n’ont aucun intérêt, selon moi, voire qui vont laisser des traces pour le lendemain delafermeture du Cirque électoral...

Bienvenus aux passants, il y a toujours un verre pour les pôtes sur le comptoir du Bistro

http://sanseprendrelechou.forumacti...


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
25 janvier 2012 - 13h45 - Posté par NPA de Mérignac - e2fec02fba816e523a28046b64a113a1...

A.C tout en expliquant son dédain des élections, et en nous faisant croire à sa retraite anti- élections,démontre ne pas vouloir géner l’opération MELANCHON.Cette posture anarchisante est un cadeau à tous ceux qui se mobilisent pour un candidat ouvrier.La haine des révolutionnaires conduit à de droles de parcours, comme l’explique très bien le camarade Copas.


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
26 janvier 2012 - 12h32 - Posté par 62a2c7a5d7e192e81518b6a1c45002c7...

 :))

C’est d’ailleurs en relisant nos échanges de ces deux derniers mois que je pense venu l’heure, en m’en expliquant demain dans un article , de préciser ma décision de ne plus participer à ce qui sera , jusqu’au 6 mai, pour des raisons objectives sur les quelles je reviendrai, un dialogue de sourds, sincères certes, que je respecte, sur un sujet(je parle des PRESIDENTIELLES) qui ne concerne en rien ma vie future et celledemes gosses..
Que j’ai moi aussi "surdimensionné " en apportant mes rafales assorties d’un humour discutable..tant c’est à "pleure

ref21 janvier 2012 - 20h19 - Posté par 86.**.1.*


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
21 janvier 2012 - 08h30 - Posté par Vériane - c10c2773aaaf7b2663d24eb3e17f4ddf...

Bonne question, mais on peut étendre la remarque à quelques orgas syndicales ....une chose est d’essayer de faire échouer une contre réforme sociale autre chose est de dire comme Mélenchon : les syndicats décident pour moi

Attaquer Mélenchon sur ce qu’il va (peut être ) faire est inefficace il faut le contrer sur ce qu’il a fait : son soutien à la contre réforme sociale durant trente ans et là il peut difficilement dire "c’est un erreur" !


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
20 janvier 2012 - 16h36 - Posté par RICHARD PALAO - e9f80af07ff113106bbd659298ee1b40...

à la fin de son show sur antenne 2 MELENCHON s’ est exclamé " je ne négocierais pas mon programme avec le PS " pour le deuxième tour ...ET POUR CAUSE , IL N Y RIEN A NEGOCIER , tant les programmes sont similaires seule la forme les différencient, et la durée de cotisation pour obtenir une retraite complète à 60 ans en est le parfait exemple : RETOUR A LA RETRAITE A 60 ANS HURLE MELENCHON ! !!! 42 ans de cotisations sussure HOLLANDE ...inadmissible murmure MELENCHON la bonne durée c est 40 ans , abondonnant ainsi, tout en apparaissant plus intransigeant les 37 ans et demi pourtant revendiqué par ses amis commmunistes ...

A QUOI SERT LE FDG ? :

à social-démocratiser encore davantage le PCF


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
20 janvier 2012 - 18h14 - Posté par dcc831fd54f8209d37bb1b864dd7d3a9...

ET POUR CAUSE , IL N Y RIEN A NEGOCIER , tant les programmes sont similaires seule la forme les différencient

Je ne suis pas du tout d’accord.

Le programme du PS est social-libéral, il accompagne le système et cherche à le gérer un peu moins brutalement que la droite.

Le programme du FdG est réformiste, keynésien, et c’est bien pour ça que c’est une impasse : dans le capitalisme mondialisé actuel il n’y a plus de marge pour le réformisme ni le keynésianisme.

C’est une illusion qui n’attire que ceux qui ne pensent plus une révolution possible (ou qui n’en veulent pas) mais qui pour autant ne souhaitent pas déposer les armes et se ranger directement derrière un PS droitisé.

On peut s’interroger sur les tensions qui risquent d’apparaître au sein du FdG lorsque (après les élections) la réalité, têtue, imposera de se plier à la politique du PS (et il n’y aura bien sûr quasiment rien à négocier... à part des places d’élus).

Chico


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
21 janvier 2012 - 01h50 - Posté par Roberto Ferrario - 79203a80077424a8e7e613aa039bc307...

keynésien ET fordiste

la gerbe quoi


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
21 janvier 2012 - 20h19 - Posté par 62a2c7a5d7e192e81518b6a1c45002c7...

Le programme du PS est social-libéral, il accompagne le système et cherche à le gérer un peu moins brutalement que la droite.

Ah ah ah !!

le PS chercherait moins de brutalité ?

T’as vu jouer ça dans quel film ?
ce serait donc un parti fait de cons croyant à un possible"moins pire" que l’austérité qui saigne les peuples ?

Tu vas la chercher ou, cette expression de"social-libéral" que je trouve très conne , bien que connaissant l’origine du jargon..

Du même niveau que la qualification du CAPITALISME..en ’"ultra libéralisme" , ou l’invention d’ l’alter machin , le "citoyennisme" , la "Révolution par les urnes" ou "la Grêve générale illimitée à faire décrêter par Thibault !!!!!

Mucho viento, Chico, y solamente VIENTO, joder !

 :)
.
Il ya les partisans de la RESISTANCE de classe dans un processus de REVOLUTIONd’un côté, et del’autre tous ceux qui mentent sciemment, sachant que le Capital, leur maitre , imposera d’aller plus loin dans le RECUL social !

Faire croire que le PS "chercherait un peu moins de brutalité" c’est s’inscrire dans ce qui va arriver : alimenter la Bipolarisation du"changement sans risques pour les Capitalistes.

En ressortant les banderoles Zunitaires de 2002, devant la "montée duF.N" comme si le Capital était , commedans les années 30 en quête de personnel politicien fasciste,

..........et/ ou en expliquant que , tous comptes faits, parce que Sarko , programmé pour laisser laplace ,sera remplacé par le CANDIDAT 2012 du MEDEF..(comme deux "employés de laBCE, ont remplacé un socialo grec et une merde populiste italienne), faisant rigoler larue Solférino,,

réconciliés pour quinze jours, laGôôche , laGôche de laGôôche frontiste verdâtre et les "chefs" des boutiques désertées de l’extrème Gôôche , certes pour beaucoup "à reculons" iront escorter Hollande jusqu’à l’Elysée... , avec l’arrosage de masse au St EMILION... du panard que constituerait le remplacement du Nain haï parle Socialiste dont la presse bourgeoise nous explique ..qu’il ne pourra QUE continuer le flingage des acquis !!

Tout le reste, pour moi, c’est à la lutte des classes ce que Bigard est à l’humour :

parenthèse :


C’est d’ailleurs en relisant nos échanges de ces deux derniers mois que je pense venu l’heure, en m’en expliquant demain dans un article , de préciser ma décision de ne plus participer à ce qui sera , jusqu’au 6 mai, pour des raisons objectives sur les quelles je reviendrai, un dialogue de sourds, sincères certes, que je respecte, sur un sujet(je parle des PRESIDENTIELLES) qui ne concerne en rien ma vie future et celledemes gosses..
Que j’ai moi aussi "surdimensionné " en apportant mes rafales assorties d’un humour discutable..tant c’est à "pleurer" !

Soyons directs :

Qu’est ce qu’on en a à foutre
que le PC , ou leFdg, dans tel texte de tel jour, aient pu diverger sur les années à prendre en compte pour crever avec 75 ou 60 pour cent d’un SMIC merdique, qu’en avez vous à"battre", mes Amis. ??

Si mélanchon avait dans son programme, l’appropriation sociale , totale , detous les moyens de production et ’échange, si Hollande comme Tonton en 81 nous "la jouait" avec 110 propositions prenant de gauche ar c’est possible"sur le papier"- tout ce que le Pc le Pg, LO, leNPA, les Verts, la Fase , lem’pep, les"indignés de ceci" ou des "anonymous " qui se récalameraient deProudhon ou de Trotsky,peuvent eux aussi "écrire"...

......... en quoi cela serait il un "plus" pour bouger le curseur qui mesure entreK et travail le réel des rapports de force ?

37 ans etdemi, 40 ans, 42 etdemi..c’est quoi ce curieux débat ?

LA VIE d’un Homme ou d’une FEMME vaut la peine d’être vécue si elle ne se déroule pas avec la permanence de l’angoisse du pire !

Au 21° siècle, les richesses crées, UNIQUEMENT fruit du travail humain suppose que sur des questions-clés on ne baisse pas la barre qu’on ne se perde pas dans la polémique selon moi, qui relève d’un non-dit de persistance à une dérive de"programmatisme" non marxiste !

Oui ou non serait ce de la folie que de dire qu’un gosse qui nait aujourd’hui pourrait jusqu’à 25 ans prétendre à une formation et que par exemple tout étudiant devrait être salarié, car il est , ou qu’il soit en "apprentissage" de producteur..
.
Donc déjà participant au Régime de retraite par répartition. !

Est ce farfelu de dire qu’à 60 ans-y compris et surtout parce que ce bébé vivra en moyenne jusqu’à 90 ans si nous changeons DE monde , l’activité au service du COLLECTIF... par le travail..doit donner lieu à un REVENU qui ne saurait être inférieur au SMIC..-(bien entendu devenu vraiment le MINIMUM de Croissance

J’ai essayé d’expliquer à mes gamins étudiants qui ont22 balais en aôut que sur Bella Ciao on se frottait les mollets à l’ail sur les questions de3,5 annuités ou 40..

Ils m’ont parlé d’autres choses , en me regardant"bizarrement"..

Ils ont eu raison.

Me semble -t-.il ....................................

Cordialement

A.C


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
20 janvier 2012 - 18h18 - Posté par antoine (Montpellier) - dd0dd17a9446ff0097a43df1ec1bbfbe...

"les 37 ans et demi pourtant revendiqué par ses amis communistes " dis-tu Richard Palao ?

Il y a un problème quand même :

1/ le programme du Front de Gauche où les 40 annuités ont disparu n’est pas que le programme de Mélenchon. Il est aussi celui du PCF, non ? Lequel PCF a le rapport de force à l’intérieur du FdG pour imposer les 40 s’il y tient ! Je veux bien que Mélenchon le social-démocratise mais relevons qu’il se laisse volontiers faire au point que sur les 40 il est impossible de savoir qui fait la poule et qui l’oeuf !

2/ voyons et écoutons la vidéo où P Laurent pose, aussi naturellement que Mélenchon dans l’autre vidéo, et cela avant même le mouvement pour les retraites (juillet 2010), que 40 ans c’est tout à fait normal !

[Pierre Laurent (secrétaire national du PCF) aux "quatre vérités" de France 2 [vidéo]->http://vdr.pcf30.over-blog.com/arti...]

Il faut cliquer sur 02:10 pour entendre ce qui nous intéresse.


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
20 janvier 2012 - 23h26 - Posté par antoine (Montpellier) - dd0dd17a9446ff0097a43df1ec1bbfbe...

Tout le monde aura corrigé c’est bien "Lequel PCF a le rapport de force à l’intérieur du FdG pour imposer les 37,5 s’il y tient !"


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
21 janvier 2012 - 07h42 - Posté par RICHARD PALAO - e9f80af07ff113106bbd659298ee1b40...

d accord avec toi ANTOINE , je me suis mal expilqué je voulais dire que j usqu’ à la création du FDG , la position DU PCF était : retraite à 60 ANS a taux plein avec 37 ans et demie de cotisations , sur la base des 10 meilleures années ...AVEC LE FDG c est devenu : retraite à 60 ans si 40 ans de cotisations ...raison pour laquelle je dis que la vocation du FDG c est de "social-démocratiser" encore plus le PCF ...IL EST VRAI QUE LORSQUE L ON REVE DE CREER UN "DIE LINKE" à la française ...


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
21 janvier 2012 - 08h37 - Posté par salve007 - db6d5307458b5bc294a56a8919aae2b7...

J’ai tout écouté (courage !)

A la question : comment comptez-vous re-dynamiser le PC ?
Réponse : il y a des jeunes qui sont arrivés aux affaires, (puis aussitôt) aux manettes.

On comprend tout !

Salve 007


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation
20 janvier 2012 - 18h22 - Posté par antoine (Montpellier) - dd0dd17a9446ff0097a43df1ec1bbfbe...

Je suis bien d’accord, le lambertisme, mais pas que, aura été une belle école de formation et de recyclage de révolutionnaires en sociaux-démocrates/sociaux-libéraux ! Le mitterrandisme étant venu apporter les ferments ultimes pour faire lever la pâte avec l’ajout d’un gros zeste de franc-maçonnerie (voir la bio de Mélenchon qui vient de sortir) !


Front de Gauche et retraites
20 janvier 2012 - 14h14 - Posté par b41ac1ea1e48aee0cc95828d4184c0ca...

Où avez-vous pris cette information qui semble bien être de la pure désinformation.

Lisez simplement le programme du Front de Gauche au lieu de vous livrer à une logorrhée tout bonnement délirante où se mêlent impressions et accusations infondées sur fond d’idéologie mal digérée.

Le Front de Gauche est clairement pour le retour à la retraite à 60 ans et son candidat à la Présidentielle JLM également.



Front de Gauche et retraites
20 janvier 2012 - 14h53 - Posté par 1600210065ccd8ef5ec7adf8e57d6f74...

pourquoi tu parles d’autre chose que du sujet ???

40 ans de cotisation

c’est ca le sujet

nous embrouille pas avec tes "60" ans...


Front de Gauche et retraites
20 janvier 2012 - 18h51 - Posté par Roberto Ferrario - 79203a80077424a8e7e613aa039bc307...

Où avez-vous pris cette information qui semble bien être de la pure désinformation

Et voila le pompier en service télécommandé directement de Colonel Fabien à débarqué...

Et bien personnellement cet information je la prend directement de la bouche de Pierre Laurent qui n’est pas le dernier du PCF mais bien le secrétaire national !!!!

Je regarde comme tous le monde la deuxième vidéos dans l’article et a partir de 02:10 on peux entendre ce qui nous intéresse, voir les parole suivante :

"Se former 20 ans travaille 40 ans et passe 15 ou 20 ans dans une autre vie social que celle du salarie ca parait possible et normal ..."

et pour Melenchon comme déjà écrit la même chose je prende l’information de la ca bouche regardent la premier video a 54:35 Meluch dit texto :

"pour la retraite... avec moi c’est 40 ans..."

donc de quel cote est la désinformation ?


Front de Gauche et retraites
20 janvier 2012 - 23h02 - Posté par 1600210065ccd8ef5ec7adf8e57d6f74...

tu réponds jamais ?

il dit clairement : 40 ans. le socialo lui dit "c’est plus 37,5 ?" Melenchon lui répond "vous avez mal écouté"

40 ans... début janvier 2012

il a peut etre changé d’avis depuis, donne nous tes sources stp...

à mon avis t’es juste là pour foutre la m... planqué derrière ton ordi, pas grave on a l’habitude :)


Front de Gauche et retraites
21 janvier 2012 - 08h14 - Posté par Copas - 66bfc38b8c5a1c0c4dc8a0bd852b57d3...

Où avez-vous pris cette information qui semble bien être de la pure désinformation.

Lisez simplement le programme du Front de Gauche au lieu de vous livrer à une logorrhée tout bonnement délirante où se mêlent impressions et accusations infondées sur fond d’idéologie mal digérée.

Le Front de Gauche est clairement pour le retour à la retraite à 60 ans et son candidat à la Présidentielle JLM également.

Au contraire, les camarades sont très précis et détaillent.

Il sont comme des militants syndicaux qui ne se nourrissent pas des propos du patron qui annonce que les vaches seront grasses et l’herbe verte demain .

Combien ? Comment ?

On ne vit pas d’illusions. Et il y a justement des camarades qui ont bien lu le programme du FdG, et écoutent les déclarations de Mélenchon, Laurent and co. Et tout cela n’est pas très fameux.

Personne ne souhaite empêcher des camarades sans mémoire de croire et perdre lucidité. Le ton de Mélenchon fera certainement illusion électoralement dans une partie des travailleurs tant le désespoir est grand. Mais le FdG est un montage d’appareils peu fiable qui commence déjà à dériver sur les contenus alors même qu’ils sont encore très loin de tout pouvoir dans le cadre du système.

Pour quelle raison les dirigeants du FdG commencent à lâcher sur la retraite ?

Quiconque à mener de longs combats sur des revendications et pour tenir des positions sait que de tels reculs sont extrêmement graves .

Quel est l’objectif des dirigeants du FdG qui se permettent de doubler à droite même certains militants du PS comme Filoche ?


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation (videos)
20 janvier 2012 - 23h54 - Posté par Luis - ff4954207ce3978347019647d34d7f25...

Bravo Antoine.

Un point de plus à ajouter à la démonstration faite ici que le FdG n’est que le rateau gauche du PS, tenu par un vieil élève de Mitterrand :
L’humain ou le butin d’abord ?
http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...



Et l’abrogation ?
21 janvier 2012 - 13h49 - Posté par Paco NPA - 9672d7694bd766adc1e3ddc83eaf2620...

Je n’ai pas grand chose à ajouter aux arguments d’Antoine et d’autres camarades.

Sauf que je considère, dans un souci et précision (et non d’en surajouter dans le "catalogue" revendicatif), que l’exigence de l’abrogation des lois Fillon sur les retraites doit apparaitre sous une forme ou une autre.

Pourquoi ? Parce que derrière cette exigence... Il y a la suppression de la sinistre décote qui va monter en puissance jusqu’à 1,25% par trimestre manquant (soit 5% par an...)

Je partage, bien sur la demande de retour au 37,5 et au 60 ans maxi pour 75%

Maintenant, si l’on prend les divers échelon du salariat (les jeunes qui font des études longues, ceux qui galèrent pendant des années, les seniors au chômage...)

Bons nombres arriveront aux 60 ans sans les 37,5.

Prenons 35 annuités à 60 ans, ça fait 70%. On fait ses comptes et financièrement, c’est jouable ou pas.
Maintenant avec le décote, ça fait 70%-10% soit 60%...
Pas du tout la même chose.

Enfin je continue de m’interroger sur la pertinence de la "pénibilité".
L’un des buts du socialisme est que l’espérance de vie de toute les couches du salariat soit la même. Donc abaisser drastiquement la durée du travail (sans perte de salaire) pour les métiers pénibles (et donc créer de l’emploi) plutôt que d’octroyer quelques mois de retraite en plus... A des salarié(e)s qui statistiquement continueront à mourir avant les autres...
Sans compter la division entre salariés sur le thème : quel est le métier le plus pénible ?
L’ouvrier du bâtiment travaillant par grand froid ou canicule ou l’infirmière avec les gardes de nuit et le stress professionnel lié au travail auprès de malades parfois en fin de vie ?

Il va de soit que sur cette seule question, il y a incompatibilité totale avec le maintien du capitalisme.

Cordialement
Paco NPA


Et l’abrogation ?
21 janvier 2012 - 15h21 - Posté par e5a8201be1ea3f0c2762f3a5249dc10b...

Je crois que le problème des retraites-salaires-temps de travail-sécurité sociale-conditions de travail doit être décidé par les syndicats et non par les politiques non-compétents . La loi ne peut être que contractuelle entre les employeurs et les salariés -retraités des entreprises favorisant ainsi l’autogestion et le dépérissement de l’Etat . Comme chaque profession est particulière surtout dans le travail manuel on ne peut fixer une barre obligatoire pour tous dans le travail plus ou moins intéressant que subit chaque travailleur . Bien entendu il faut supprimer toutes les lois bourgeoises sur le travail et la retraite et laisser chaque profession libre de son choix immédiat,à moyen et long terme . L’obligation législative , s’il le faut ponctuellement par manque de compromis ou d’entente, peut à court terme être un pis-aller mais il faut absolument l’éviter par les moyens autogestionnaire des salariés-retraités . Les travailleurs avec leurs syndicats sont ainsi capables de gérer leur vie comme bon leur semble pour eux-même et leur famille ...

Bernard SARTON ,section d’Aubagne


Et l’abrogation ?
21 janvier 2012 - 15h43 - Posté par Copas - 66bfc38b8c5a1c0c4dc8a0bd852b57d3...

Il est juste d’en finir avec les calculs tordus comme les décotes massives . Il est clair que la décote dissymétrique doit être supprimée. De la même façon que les salaires de référence doivent être pris sur le meilleur.

Et il y a bien d’autres choses à surveiller tant l’imagination haineuse du régime et ceux qui veulent baisser le cout du travail, dont la retraite, est fertile.

Par ailleurs l’instauration d’un minima social unique suffisant pour vivre correctement est aussi un garde-fou pour que des personnes âgées ne crèvent pas de faim et de froid.

Plus loin, la question de la pénibilité se pose effectivement, mais encore faut-il qu’elle soit répertoriée convenablement afin qu’une attention soit portée pour que ses travailleurs n’aient pas cotisé toute leur vie pour arriver les pieds devant à l’âge de retraite.

J’entends bien que cette vie raccourcie est un scandale ignoble , qu’il faut faire en sorte que les conditions de travail, de vie, de rémunération, etc, soient telles qu’il n’y ait pas ces drames .

Mais toutefois le passé est le passé, et il convient d’apporter toute l’atténuation possible de ses conséquences, et c’est également un départ à la retraite plus précoce.

Sur les lois Fillon évidemment il faut les abolir, mais elles ne sont pas identifiées comme telles par les travailleurs mais par leur contenu.

La déloyauté des dirigeants politiques, de la couche sociale dont il font partie, dont apparemment les courants du front de gauche font partie comme ils l’ont souvent démontré par le passé (et à nouveau là avec leur danse autour du destin des vieux travailleurs), montre l’importance de tracer des objectifs précis, sous contrôle et direction des travailleurs , d’abord pour repousser les attaques et récupérer le terrain perdu, mais également de créer les conditions d’en finir avec ce système capitaliste.

Avec le FdG apparemment le compte n’y est pas, tant pour changer la société, mais même pour résister simplement.


Et l’abrogation ?
21 janvier 2012 - 19h39 - Posté par Paco NPA - 9672d7694bd766adc1e3ddc83eaf2620...

Cher Copas,

Je pense qu’il n’y a pas de désaccords entre nous.

J’indiquais que l’exigence d’abrogation des lois Fillon avait pour but de pointer le pb. de la décote. Si la formule : 37,5, à 60 ans maxi, pour 75%, suppression de la décote... est plus lisible pour les travailleurs, cela me va parfaitement. On peut discuter des 2 formules, mais elles reviennent au même.

Sur la question de la pénibilité, je persiste et signe. Mais bien entendu, je prends en compte que si dans le cadre d’un mouvement social d’ampleur et dans le cadre d’un changement révolutionnaire de la société... Il restera les actuels travailleurs proche de la retraite et qui auront trimé toute leur vie... Et qui ne bénéficieront pas des mesures du type "réduction drastique du temps de travail". Donc retraite anticipée, pas de pb.

Le pb. c’est que ce concept est sorti des directions Tibo et Chèque, qui ne se sont jamais prononcées pour le retrait des lois Fillon.

Et que la question de la pénibilité s’est réduite à un calcul sur le taux d’invalidité de salarié(e)s... Pas sur la pénibilité de métiers... Donc sur l’espérance de vie...

Pour le reste, le fait que le cartel FdG recule sur cette question (et tant d’autres) ne surprendra que les naïfs. La lune social démocrate satellisée par la planète social libérale... Rien de neuf sous le soleil...

Il n’en demeure pas moins que vu ses enjeux sociaux considérables et vu l’importance des mouvements sociaux sur cette question des retraites, c’est un point de clivage fondamental entre classes.

Que chacun choisisse son camps : socialisme ou barbarie.

J’ai choisi...

Paco NPA


Et l’abrogation ?
21 janvier 2012 - 20h15 - Posté par Copas - 66bfc38b8c5a1c0c4dc8a0bd852b57d3...

Le pb. c’est que ce concept est sorti des directions Tibo et Chèque, qui ne se sont jamais prononcées pour le retrait des lois Fillon.

Tu as parfaitement raison de souligner que le concept de la pénibilité (problème réel) fut utilisée comme cheval de Troie pour faire avaler le reste des attaques, un peu comme ceux qui utilisent le désir d’égalité de traitement entre travailleurs, pour détruire des avancées conquises par des secteurs entiers.

Mais le problème reste entier pour ceux qui vivent des vies raccourcies sans même atteindre la retraite .

Effectivement il faut là tenir les positions et réclamer que ceux-ci puissent partir en pension le plus tôt possible. On ne laisse personne en arrière. Ce qui est différent des collabos qui ont utilisé la pénibilité pour faire accepter une agression globale sur les retraites, comme si cela compensait ceci.


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation (videos)
21 janvier 2012 - 20h05 - Posté par 5fabbd7a7a082de39e9a2d2df44a2807...

Eh les mecs, vous avez fait les comptes ?

Le FdG dit : Depart à 60ans-pension mini= SMIC-75% pour les autres. La durée de cotise devient secondaire (En Allemagne elle n’existe pas).

Parlez-en dans vos familles, regardez les relevés de pension et comparez ! Moi je l’ai fait et j’ai compris. La solution FdG est infiniment supérieure au 37,5 annuités



Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation (videos)
22 janvier 2012 - 00h03 - Posté par Copas - 66bfc38b8c5a1c0c4dc8a0bd852b57d3...

ah, un qu’a pas écouté...

40 ans de cotises qu’ils te disent JLM et Laurent !

Écoutes-les ! et réfléchis au fait qu’à chaque fois qu’ils ont été aux affaires ceux-ci t’ont couillonné.

Là ils n’y sont pas encore qu’ils commencent par vendre père et mère par petits bouts, manœuvrer et divaguer .

Là c’est la question de la retraite . Tu essayeras, si tu veux, de concilier 40 ans de cotises exigées pour avoir la retraite pleine, départ à 60 ans, si tu fais des assouplissements conséquents, remporte le prix du cirque pour les contorsionnistes, tu y arriveras.

Seuls sont qui auront commencé avant 20 ans, sans débander, l’auront.

Depuis des années on se bat pour cette retraite et des calculs qui soient pas trop terribles pour les travailleurs, contre les agressions des gouvernements et de voir ces clowns dirigeant du FdG nous lâcher, être fantaisistes là dessus, ça ne plaisante pas.


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation (videos)
22 janvier 2012 - 03h03 - Posté par antoine (Montpellier) - dd0dd17a9446ff0097a43df1ec1bbfbe...

Si, dans le cadre posé par le FDG, tu arrives à 60 ans en n’ayant que 35 annuités (cas de celui qui a commencé à travailler/cotiser à 25 ans) au lieu des 40 insidieusement exigées par ledit FdG, ta retraite à taux plein à 75 % reviendrait effectivement à :

140 trimestres (= 35 annuités) / 160 (= 40 annuités) X 75 % = 65,6 %.

Tu perdrais un peu moins de 10 points sur ce que tu aurais gagné si tu avais pu arriver à 60 ans avec les 40 annuités exigées. Il ne te resterait plus qu’à prolonger ton activité pour arriver au taux plein, ce qui relativise la croyance que 60 ans "serait" l’âge effectif de départ à la retraite ! Avec le FdG pour avoir ta retraite pleine, au vu de la réalité des durées de cotisation actuelles, tu es obligé d’aller largement au-delà de la barre des 60 ans. Beaucoup de "croyants" du FdG risqueraient d’être déçus quand ils constateraient que 60 ans cela signifierait une pension bien en dessous des 75 % qu’ on leur fait miroiter !

Si on rétablit les 37,5 annuités, si tu n’avais que 35 annuités à 60 ans, tu aurais :

140 trimestres (= 35 annuités) / 150 trimestres (= 37,5 annuités) X 75 % = quasiment 70 % soit - 5 points. Ce qui n’est pas satisfaisant !

Si, en revanche, on retient la proposition de Filoche, on a : 140 trimestres (= 35 annuités) = 75 %. Tu pourrais partir, pour de vrai, à 60 ans, en n’ayant cotisé "que" 35 ans, à, pour de vrai, taux plein ! Voilà ce que porte le triptyque 35/60/75 au lieu du (40)/60/75 du FdG. Les parenthèses étant là pour dire la clandestinité des 40 annuités "frontdegauchères" !


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation (videos)
22 janvier 2012 - 11h16 - Posté par 5fabbd7a7a082de39e9a2d2df44a2807...

Quand t’as le choix entre les 37,5 annuitées qui te donnent, royalement, une retraite de 7 ou 800 €/mois, ce qui est le cas de presque la moitié des retraites ; et la proposition "frontde gauchère" du SMIC minimum (1037€), tu regarde les annuités, et les durées de cotise, autrement....


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation (videos)
22 janvier 2012 - 13h48 - Posté par antoine (Montpellier) - dd0dd17a9446ff0097a43df1ec1bbfbe...

Quand on se prétend radical, révolutionnaire, intransigeant avec la finance, etc. c’est jouer petit bras que de se contenter de pénaliser un tout petit peu moins que la droite sur les retraites. Car, en faisant l’impasse sur les annuités, sur un retour aux 37,5, cap sur les 35, le FdG entérine la régression globale des retraites opérées par la droite. Même si les plus petites retraites seraient revalorisées par le filet du Smic, les retraites qui sont au-dessus de cette barre seraient bel et bien pénalisées par le maintien d’une réforme fillonesque des annuités ! L’attaque sur la masse des retraites resterait bien en place avec les propositions petitement réformistes du FdG puisque l’on estime que les retraites en dessous du Smic concernent actuellement 1,5 millions de personnes sur un total de 15 millions de retraités. 13,5 millions de retraités laissés sur le carreau, cela donne la mesure de la radicalité du FdG !

Donc si la smicarisation des retraites est le programme du FdG, il faudrait là aussi qu’il le dise clairement !


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation (videos)
22 janvier 2012 - 11h42 - Posté par antoine (Montpellier) - dd0dd17a9446ff0097a43df1ec1bbfbe...

Pour compléter : à toutes fins utiles il faudrait intégrer au calcul du montant de la retraite le maintien ou pas des décotes actuelles qui ajoutent de la pénalité à la pénalité pour ceux qui ne sont pas dans les clous des exigences légales pour l’obtention d’une retraite pleine. Il y a aussi la question de savoir comment est calculé le SAM (le salaire annuel moyen) qui sert de base aux 75 % : le FdG prévoit-il un Sam calé sur les 10 meilleures années ? Je n’ai rien lu sur ces points dans ses documents. Merci d’apporter, le cas échéant, les précisions qui m’auraient échappées.

Toutes ces données techniques sont essentielles, même si, en dernière instance c’est bien le politique qui est déterminant : le choix caché du FdG de jeter aux orties les 40 annuités est avant tout un choix politique de rupture avec la volonté de construire une offensive en faveur d’une substantielle avancée sur le salaire continué que sont les retraites ! C’est cette démission qui, sur ce point comme sur d’autres, établit les bases d’une convergence du FdG (ou d’une de ses parties) avec le PS, convergence qui n’est certes pas acquise. Mais déjà travailler à laisser la possibilité qu’elle ait lieu explique le sens profond du refus du FdG de faire l’unité avec le NPA dont la première exigence était justement que soit actée l’impossibilité de converger avec un parti "de gauche" qui fait désormais partie de l’ordre capitaliste.

Tout ceci est bien révélateur de ce qui est à l’oeuvre dans la stratégie de la mélenchonienne "révolution par les urnes" : 1/ une récupération rhétorique de la radicalité sociale que l’on accompagne, quand elle occupe les rues, en docilité totale avec des directions syndicales qui n’ont qu’un objectif, le blocage d’une "révolution par les rues" ; 2/ l’intégration institutionnelle de la radicalité sociale par la délégation de pouvoir à des élus de gauche dont la "radicalité" est bornée par les (im)possibilités même des jeux d’alliances de "la" gauche ! L’idée que, d’une manière ou d’une autre, le mouvement social soit/doive être le coeur de l’alternative au capitalisme est étrangère au FdG : en ce sens il est l’héritier le plus à gauche de ce qui reste le réformisme socialiste. Le mitterrandisme revendiqué de Mélenchon n’est pas une anecdote : il est un identificateur clé de sa stratégie et de celle du FdG, quelles que soient les nuances existant entre les partis qui le composent et qui empêcheront peut-être certains d’aller à la soupe socialiste.

Voilà en résumé ce qui se trame derrière la technicité de la question des retraites. Les 40 ans ont à voir avec d’autres années, les années Mitterrand même s’il faut toujours rester attentif aux innovations qui recouvrent l’identique.


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation (videos)
24 janvier 2012 - 01h36 - Posté par antoine (Montpellier) - dd0dd17a9446ff0097a43df1ec1bbfbe...

Tout le monde aura rectifié :

Toutes ces données techniques sont essentielles, même si, en dernière instance c’est bien le politique qui est déterminant : le choix caché du FdG de jeter aux orties les 37,5 [et non les 40 comme j’ai malencontreusement écrit !] annuités est avant tout un choix politique.

Antoine


Front de Gauche et retraites : Mélenchon est pour les 40 ans de cotisation (videos)
22 janvier 2012 - 10h08 - Posté par Copas - 66bfc38b8c5a1c0c4dc8a0bd852b57d3...

La question du programme et des mesures (d’urgence) est toujours un sujet interessant pour connaître la fiabilité d’un parti se réclamant de la gauche.

C’est également un exercice pour expliquer aux travailleurs les degrés de fiabilité de ces partis.

Nous sommes un certain nombre à penser que les appareils du PC, du PdG, et autres, ne vont pas dans le bon sens. Mais il ne suffit pas de le penser. Il faut faire comprendre ce qui se passe.

Discuter et montrer les galéjades de ces directions d’appareils, leurs oscillations sur les revendications sociales, est donc œuvre de salubrité publique.

Toutefois, il est exact que, si ces questions sont des précurseurs des actes et lignes politiques réelles de demain dans les histoires de pouvoir, au présent les questions de confiance ne ressortent pas toujours de rationalité par exemple du côté d’une petite partie de la classe travailleuse et des militants de gauche qui s’est déjà fait avoir par les mêmes et qui remet des sous dans le bandit manchot.

Enfin, effectivement, ces partis promettraient la lune, qu’au fond cela ne changerait pas significativement les choses.
C’est bien la démarche de fond, les choix effectués pour changer la société, la stratégie portée, bien plus que les catalogues et leurs va et vient qui importe.

Ou, autrement dit c’est l’attention portée à un autre type de démocratie, sa mise en œuvre concrète, qui est le verrou du changement réel.

Le chemin de l’autogestion, donc de la liberté, passe par l’auto-organisation, elle ne se décrète pas par un arrêté ministériel, elle n’arrive pas par en haut.



Pour en remettre une couche...
22 janvier 2012 - 12h51 - Posté par Paco NPA - 9672d7694bd766adc1e3ddc83eaf2620...

Les derniers calculs d’Antoine sont parfaitement justes.

A un détails prés.... Ils supposent que la décote soit supprimée...

Parce que sinon si on raisonne sur 40 annuités exigées et 35 effectuées cela fait :

65,62%-10% (décote)= 55,62%

Avec humour... Si quelqu’un dispose d’un texte du FdG mentionnant la suppression de la décote, je suis preneur...

Paco NPA


Pour en remettre une couche...
22 janvier 2012 - 14h47 - Posté par antoine (Montpellier) - dd0dd17a9446ff0097a43df1ec1bbfbe...

Tout juste Paco. Merci de le rappeler. J’ai précisé plus haut.

Antoine


Pour en remettre une couche...
23 janvier 2012 - 13h28 - Posté par guillot - 02c5a3c804cb53ab65539a00eb4e6078...

Au sujet de la décote, il me semblait qu’elle était elle aussi plafonnée à 9 trimestres. Mais je peux me tromper, mes dernières infos à ce sujet remontant à 2008.

François Hollande a confirmé une retraite à taux plein à partir de 60 ans pour celles ou ceux qui auront les 41 annuités. Pierre Laurent critique déjà cette proposition car le retour aux 40 ans de cotisation n’y sont pas.
Plus qu’à attendre ce que va dire Mélenchon à ce sujet, s’il rejoint le PCF.
guillot


Pour en remettre une couche...
13 février 2012 - 01h50 - Posté par bdc04f376e0aa8d121ebbb7105cc74c4...

Front de Gauche ?
petits bourgeois éffarouchés par les outrances du caca, du pipi, du capitalisme





Quand la Cgt prête main forte au taulier pour saquer ses militants
samedi 25 - 13h20
de : Alato
Brigitte Fouré reprend à son compte la mesquine animosité de Gilles Demailly
samedi 25 - 11h34
de : CED
2 commentaires
Grande manif projets inutiles aujourd’hui & demain au Testet (Tarn)
samedi 25 - 09h05
de : Testet liure
La reculade de S.ROYAL qui va réjouir J.P.ANSELME
samedi 25 - 00h21
2 commentaires
Le mépris de la culture générale
vendredi 24 - 18h37
de : Samuel Beaudoin Guzzo
Justice de merde !
vendredi 24 - 15h06
de : al1-46
7 commentaires
Emission - Crimes de guerre en Indochine
vendredi 24 - 14h33
de : Polémix et la Voix Off
Action en soutien à Georges I. Abdallah, trois milliants arrétés‏
vendredi 24 - 13h56
de : LIBERTAT
3 commentaires
Ile de Groix et Belle-Ile : mobilisation déterminée contre les tarifs insulaires des traversées
vendredi 24 - 12h18
de : Gauche Révolutionnaire
2 commentaires
Montpellier. Ville d’expulsions violentes, parfois de relogements ... imposés par le tribunal !
vendredi 24 - 11h10
de : antoine (Montpellier)
Tout le monde est résolu à l’échec de Hollande-Valls !
vendredi 24 - 10h56
7 commentaires
Décès de Christophe de Margerie : l’un des leurs est parti
jeudi 23 - 15h33
de : Philippe Alcoy
8 commentaires
Modulation des Allocations Familiales = baisse des salaires !
jeudi 23 - 15h32
1 commentaire
FACE à l’aiguisement de la crise systémique du capitalisme – par G Gastaud, A Lacroix-Riz, A Manessis
jeudi 23 - 15h30
5 commentaires
Le décès du PDG de Total, Mr Margerie
jeudi 23 - 13h54
1 commentaire
JOURNÉE MONDIALE POUR KOBANÊ - SAMEDI 1er NOV.
jeudi 23 - 12h21
1 commentaire
Zaz –33 : La France se prépare un avenir tonique voire gravoss politique
jeudi 23 - 11h21
de : Ocséna, contre le système-ENA
1 commentaire
LA PENNSYLVANIE INTERDIT LE DROIT D’EXPRESSION AUX PRISONNIERS
jeudi 23 - 11h11
Iran : les manifestations contre les attaques à l’acide prennent un tour politique
jeudi 23 - 10h48
2 commentaires
Valls - Hollande & le reformisme !
jeudi 23 - 09h58
de : sadeche
12 commentaires
Infos récentes du Testet contre le barrage de Sivens (vidéo & audio)
jeudi 23 - 09h10
de : Testet liure
GeorgesAbdallah : Mobilisation !
mercredi 22 - 23h21
de : [Tien/1] Bagnolet
1 commentaire
Sam. 25.10 : G.I. Abdallah / Lannemezan / Manifestation
mercredi 22 - 23h17
de : CLGIA
1 commentaire
Appel unitaire contre la répression anti-syndicale à La Poste !
mercredi 22 - 20h05
de : Olivier ROSAY (SUD postaux Paris)
3 commentaires
Le travail c’est la santé .... surtout dans le BTP
mercredi 22 - 19h00
de : arthur
Alain Pojolat : militant NPA et propalestinien relaxé !
mercredi 22 - 18h49
de : foufou
1 commentaire
Des journalistes fichés selon leur soutien ou opposition supposés au projet de Notre-Dame-des-Landes !
mercredi 22 - 11h53
de : Klaod - Lorient
1 commentaire
Demande d’exclusion par la direction du parti Hollande -Valls
mercredi 22 - 11h23
de : Aspaar
11 commentaires
Trois mises en examen d’un coup pour Patrick Balkany
mercredi 22 - 11h09
de : Michel Soudais
4 commentaires
Journée mondiale « Urgence Kobané »
mercredi 22 - 08h45
de : Actukurde
60 deputés & sénateurs épinglés par le fisc
mercredi 22 - 08h04
10 commentaires
30 octobre : RASSEMBLEMENT contre la répression !
mardi 21 - 19h19
de : olivier ROSAY (SUD postaux Paris)
Ou vont ils les enormes profits du Total ?
mardi 21 - 19h15
de : Aspaar
4 commentaires
NON à la criminalisation du mouvement de solidarité avec la Palestine
mardi 21 - 16h36
de : Abu Ali Mustafa
Soutenir Gérard FILOCHE...
mardi 21 - 16h12
36 commentaires
Free Palestine !
mardi 21 - 13h22
de : hdm
La gasconnerie de la semaine : « Le vélo, c’est du boulot » !
mardi 21 - 09h41
de : md
2 commentaires
Testet - Projet barrage de Sivens - Appel pour le 25 octobre : enracinons la résistance !
mardi 21 - 08h43
de : Testet liure
Discriminations : Renault devant les prud’hommes
lundi 20 - 21h29
de : Fayçal Megherbi
4 commentaires
Retour sur une inspection syndicale du Grand Paris
lundi 20 - 18h30
de : arthur

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La guerre ne sert qu'à remplir vos poches et à éliminer mes proches. C'est pourquoi je n'irai pas. Vous ne me verrez pas au combat. Boris Vian
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Italie : 12 mai 1977, l’assassinat de Giorgiana Masi
lundi 12 mai
de Roberto Ferrario
A Giogiana ...si la révolution d’octobre avait été en mai si tu vivais encore, si je n’étais pas impuissant face à ton assassinat, si ma plume était une arme gagnante, si ma peur explosait sur la place, courage né de la rage étranglée dans la gorge, si t’avoir connue devenait notre force, si les fleurs que nous avons offertes à ta vie courageuse, dans notre mort devenaient des guirlandes de la lutte de nous toutes, femmes, si... ce ne serait pas (...)
Lire la suite
9 mai 1978 : PEPPINO IMPASTATO et sa lutte contre la mafia (videos)
samedi 10 mai
de Roberto Ferrario
L’histoire de "Les Cent pas" Années 60. Peppino Impastato, jeune garçon issu d’une famille étroitement liée à la mafia, vit à Cinisi, une bourgade sicilienne. Sa maison se situe à cent pas de la demeure de Tano Badalamenti, le parrain local. Son père espère faire de lui un personnage influent de la pègre. Mais en grandissant, Peppino devient un adolescent rebelle et idéaliste. Bientôt attiré par le communisme, il s’emploie à lutter ouvertement contre les pratiques de la (...)
Lire la suite
L’HISTOIRE DU 1er MAI, JOURNEE INTERNATIONALE DE CELEBRATION DES LUTTES DES TRAVAILLEURS
jeudi 1er mai
de Roberto Ferrario
4 commentaires
Le XIXe siècle voit la naissance de la classe ouvrière. La prolétarisation du travail se développe au fur et à mesure que la mecanisation industriel vient remplacer les anciennes formes de production. Les employeurs sont les maîtres absolus des entreprises et les conditions de travail sont misérables. Les (...)
Lire la suite
JEUDI 17 AVRIL A LIEU LA JOURNÉE DES PRISONNIERS PALESTINIENS – À PARIS , RASSEMBLEMENT DE 17 HEURES À 19 HEURES PLACE DE LA FONTAINE SAINT-MICHEL (M° SAINT-MICHEL, LIGNE 4)
mercredi 16 avril
1 commentaire
La détention de milliers de Palestiniens n’est pas la seule arme utilisée par l’occupant israélien pour venir à bout de la résistance de tout un peuple, mais c’est l’une des plus cruelles. Pas un jour, pas une nuit ne se passent sans que la soldatesque israélienne fasse irruption dans les villes et villages de Palestine occupée, et prenne en otage la jeunesse de ce pays. Il y a actuellement plus de 5.000 Palestiniens détenus par Israël, dont plusieurs centaines en (...)
Lire la suite
Mercredi 9 avril 2014 à 16h : extradition de Mario Sandoval
mardi 1er avril
de Collectif Argentin pour la Mémoire
Nous vous convions à nous accompagner à l’audience qui aura lieu le Mercredi 9 avril à 16h à la Chambre de l’Instruction (Pole 7-Chambre 5) au Palais de Justice de Paris , dans laquelle l’Argentine demande l’extradition de Mario Sandoval pour "privation illégale de la liberté suivie de la mort de la victime". Memo : M. Sandoval, qui vit actuellement en France, est poursuivi en Argentine pour crimes contre l’humanité commis pendant la dictature. Les autorités (...)
Lire la suite
Milan : 18 mars 1978 Fausto et Iaio tués par les fascistes (video)
mercredi 19 mars
de Roberto Ferrario
Je ne peux cacher que j’ai la gorge serrée et que cela me fait mal quand je me souviens de ces évènements. Je suis originaire de Milan et j’ai connu le centre Leoncavallo (à cette époque, j’habitais à 5 minutes de là) : je me souviens que deux heures après l’assassinat des camarades, informé par "Radio Popolare", je me trouvai sur place, participant à une manifestation improvisée qui a rassemblé 5000 personnes et qui s’est terminée à une heure du matin... (...)
Lire la suite
RAPPEL DES REGLES DE PUBLICATION SUR BELLACIAO/ "CONSPIRATIONNISME", FAFS etc.
dimanche 2 mars
de Collectif BELLACIAO
15 commentaires
Cher-e-s Internautes et Ciaoistes ;-) Nous vous rappelons que si ce forum est accessible en "open publishing" c’est aussi à la condition que vous fassiez préalablement un travail de vérification de vos sources et que vous évitiez de nous polluer les pages avec des articles issus de sites d’extrême-droite ou proche de l’extrême-droite, "conspirationnistes", "confusionnistes", délirants etc. Nous vous rappelons que les sites et blogs suivants sont interdits de publication (...)
Lire la suite