Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La villa de Sarkozy à Marrakech, un cadeau de Mohammed VI ?
mardi 22 mai 2012 - 19h24 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Mise à jour du 23 mai : Selon un responsable local qui a requis l’anonymat, l’ancien président français séjourne dans une villa de luxe prêtée par le roi du Maroc, rapporte l’AFP. « La résidence appartient à la famille royale et elle est située au coeur de la Palmeraie ». Selon le même source, « la résidence où M. Sarkozy se ressource est réservée généralement aux invités du roi. Elle est très discrète, à l’abri des journalistes et l’ex-président y pratique régulièrement son jogging dans la palmeraie. »

JPEG - 18.9 ko

La villa de rêve à Marrakech, somptueux cadeau qu’aurait reçu Sarkozy en fin de mandat à l’occasion de la naissance de sa fille Guilia, et où il séjournerait actuellement en compagnie de Carla Bruni, serait, selon des sources marocaines, un présent de Mohammed VI.

On le sait, le roi du Maroc avait pour habitude d’inviter régulièrement Nicolas Sarkozy et sa famille dans un de ses palais de Marrakech, le Jnane Kébir, niché dans la Palmeraie.

Sarkozy et son épouse Carla Bruni ont été aussi les hôtes du souverain au Royal Mansour, le plus luxueux hôtel de la ville ocre, propriété du roi.

Mohammed VI fait une fleur en l’honneur de Guilia Sarkozy

En octobre 2011, à la naissance de leur fille Guilia, la presse people française avait révélé que Mohammed VI avait fait porter un énorme panier d’orchidées blanches à Carla Bruni.

D’après une source proche de la maison royale marocaine, ce bouquet de fleurs n’a été qu’un prélude à un cadeau plus somptueux : une villa de maître dans un des ressorts les plus luxueux de Marrakech,  

« une cité dont les Sarkozy sont tombés amoureux, ce qui n’a pas échappé à Sa Majesté »,

commente la source ayant requi l’anonymat.

En novembre, l’information avait déjà commencé à filtrer dans la presse arabophone marocaine sans qu’elle ne retienne davantage l’attention. Al Ousboue Assahafi, un hebdomadaire populaire de Rabat, connu pour la qualité de certaines de ses sources, mais aussi pour l’imprécision parfois volontaire de ses révélations, affirmait qu’il s’agissait d’un cadeau à un « chef d’Etat européen à l’occasion de la naissance récente de son bébé ».

Al Ousboue Assahafi, dont l’information avait été reprise par d’autres sites marocains, n’avait pas cité le nom de Nicolas Sarkozy et avait évoqué comme donateur un riche homme d’affaires émirati.

La villa dont il serait question fait partie d’un projet immobilier de luxe baptisé Amelkis Resorts. Situé en plein cœur de la palmeraie de Marrakech, le site s’étend sur une superficie de plus de 300 hectares (sur un total de 600 hectares) bordant le prestigieux golf 36 trous dessiné par Cabell B. Robinson.

La conception globale du projet a été confiée aux architectes Charles Boccara, Elie Mouyal (auteur avec le catalan Ricardo Bofill des célèbres tours jumelles duTwin Center de Casablanca) et Mohamed Belhaj.

La crème de la crème

Amelkis Resorts compte notamment 55 villas dites « Hattan », parmi les plus exclusives de son offre. Elles bénéficient de superficies construites de 300 à 400 m², avec piscines privatives et vues sur le parcours de golf et les montagnes de l’Atlas. Plusieurs villas ont déjà été livrées, dont le prix fixé varie entre 450.000 et 750.000 euros.

Mais il y a plus select. Le projet compte également des lots de terrain entre 850 et 2.000 m², entièrement viabilisés et situés en première ligne le long du parcours de golf. Les villas qui y sont construites, dont le bâti avoisine les 700m2 en moyenne, se négocient actuellement autour de 4.000 euros le m2, soit la bagatelle de 3 millions d’euros en moyenne.

En 2004, Jean-Louis Borloo et Béatrice Shonberg avaient fait construire leur villa de 700 m2 sur un des terrains viabilisés d’Amelkis. Elle avait été concue par l’architecte d’intérieur toulousaine Elizabeth Drapeaud, qui a signé en autres les suites du Sofitel de Marrakech. Selon des sources immobilières à Marrakech, l’ex-ministre et la journaliste de télévision avaient revendu leur bien quatre ans plus tard.

Le projet Amelkis avait été à l’origine lancé par Onapar, la filiale immobilière de l’Omnium nord-africain (ONA), aujourd’hui Société nationale d’investissement (SNI), une puissante holding multisectorielle contrôlée par le roi du Maroc. La SNI englobe l’essentiel de la fortune de Mohammed VI.

Plus tard, le groupe emirati Emaar, développeur de mégaprojets à l’échelle internationale tels que Burj Khalifa, le plus haut gratte-ciel du monde et Dubaï mall, la première destination shopping et loisirs du monde, avait acquis 50% du projet Amelkis. Emaar Morocco, la filiale marocaine de ce groupe immobilier, est engagée dans de nombreux projets touristiques au Maroc.

Une révélation parcellaire parce que dérangeante ?

En avril 2012, Emaar Morocco a repris en main le projet Amelkis Resorts en rachetant les parts d’Onapar. Les responsables d’Emaar Morocco n’ont pas divulgué le montant de la transaction, mais comptent lui donner un second souffle « avec la réalisation d’un établissement hôtelier de prestige sous l’enseigne Armani », précise une source immobilière de Marrakech.

Si l’information de l’obtention par Nicolas Sarkozy d’une villa à Amelkis fin 2011 se confirme, cela voudra dire qu’il l’aurait reçue du temps où Amelkis était la propriété conjointe des investisseurs émiratis et du roi du Maroc.

Le journal Al Ousboue Assahafi, qui avait évoqué ce don en novembre 2011, sans nommément citer l’ex-président français, avait soigneusement évité de préciser cette information capitale. On peut en comprendre les raisons : un président français en exercice acceptant un présent royal aurait créé de sérieux remous politiques avec des conséquences fâcheuses pour un organe de presse marocain…

Sur la route du succès

Encore aujourd’hui, la presse marocaine continue de publier des informations contradictoires sur le séjour des Sarkozy à Marrakech, en évoquant tantôt leur présence au palais Jnane Kébir à l’invitation du roi, dont la sécurité aurait été particulièrement renforcée ces jours-çi, tantôt dans l’hypothétique villa d’Amelkis où l’accès au site est pour ainsi dire tout aussi impossible.

Le groupe Emirati, qui se refuse de confirmer ou d’infirmer que Nicolas Sarkozy figure parmi ses « clients », « pour des raisons évidentes de confidentialité », précise toutefois qu’il a organisé plusieurs road-shows au Maroc, en Europe, à Dubaï et à Abu Dhabi pour « attirer une clientèle de renommée internationale ». En somme, un gage de succès commercial si des acquéreurs VIP font le choix d’Amelkis…

La compagnie aurait reçu un retour « très prometteur (…), ce qui témoigne de l’intérêt des investisseurs internationaux pour le marché immobilier marocain et plus particulièrement notre projet », a indiqué Yves Delmar, directeur général exécutif d’Emaar Morocco à la presse marocaine.

http://www.slateafrique.com/87661/v...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
La villa de Sarkozy à Marrakech, un cadeau de Mohammed VI ?
24 mai 2012 - 09h18

C’est une véritable batterie de cuisine qu’il va finir par se trimballer le nain de jardin. C’est quand déjà la fin de son immunité ?



La villa de Sarkozy à Marrakech, un cadeau de Mohammed VI ?
24 mai 2012 - 10h17

article interressant, mais passe complètement à côté de l’essentiel : le cadeau ( la villa à x millions) c’est en échange de quels services ?



La villa de Sarkozy à Marrakech, un cadeau de Mohammed VI ?
24 mai 2012 - 10h19 - Posté par

En tous cas la nature ne lui a pas vraiment fait de cadeau !





GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
1 commentaire
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
5 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO
LA PETITE MAISON DANS LA ZERMI - Chroniques d’un saisonnier de la misère
vendredi 8 - 12h13
de : Ernest London
Les PECO : déception d’un capitalisme pur et dur et souci de penser encore une alternative
jeudi 7 - 22h10
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Sarkozy, mais en mieux.
jeudi 7 - 16h59
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Vol, pillage des ressources naturelles de la planète : Partout là où sont encore présentent les multinationales !
jeudi 7 - 16h04
de : JO
Casser les deux communautarismes, le dominant et le dominé.
mercredi 6 - 23h59
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LE VOILE, CHIFFON ROUGE OU TORCHE-CUL ?
mercredi 6 - 19h28
de : Nemo3637
8 commentaires
Un blessé grave de plus dans les manifs. des Gilets Jaunes !
mercredi 6 - 15h27
de : joclaude
Ces entreprises qui empochent les milliards du CICE en licenciant
mercredi 6 - 08h22
Communiqué du PRCF (Pôle de Renaissance Communiste en France) à l’occasion du 30ème anniversaire de la fin de la RDA
mercredi 6 - 06h09
de : jodez
7 commentaires
Double tiers-mondisation intérieure : sociale, territoriale.
mardi 5 - 22h42
de : Christian DELARUE
Usine Biopole d’Angers : les leçons d’un fiasco industriel
mardi 5 - 20h01
de : Christian Haroble
NOTRE ENVIRONNEMENT SYNTHÉTIQUE - La Naissance de l’écologie politique
mardi 5 - 11h38
de : Ernest London
Brésil : un défenseur de la forêt amazonienne de la tribu Guajajara tué
lundi 4 - 19h02
de : élian
artiste lili-oto exposition sur les gilets jaunes
lundi 4 - 14h48
de : lili-oto
1 commentaire
L’Assemblée des Gilets Jaunes vote la jonction à la grève du 5 décembre 19
dimanche 3 - 16h08
de : joclaude
5 commentaires
Qu’ils soient de gauche ou de droite...
dimanche 3 - 14h08
de : jean1
Contre la pudibonderie d’Etat
samedi 2 - 16h21
de : Christian DELARUE
6 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Si tu vis dans l’ombre, tu n’approcheras jamais le soleil. Jacques Mesrine.
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite