Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Avec la mort de France-Soir : le pluralisme de la presse est en deuil
de : Le SNJ-CGT
samedi 28 juillet 2012 - 10h25 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

L’arrêt de mort a été définitivement signifié pour France Soir, l’un des titres historiques de la presse française après la décision de liquidation judiciaire prononcée lundi par le tribunal de commerce de Paris.

Dans le silence le plus complet des pouvoirs publics et des patrons de la presse, les 49 salariés —dont 42 journalistes— sont jetés à la rue et viennent augmenter le nombre de chômeurs que compte la profession. Faut-il rappeler que ce titre de la presse populaire tirait dans les années 60 à plus d’un million d’exemplaires avec des signatures célèbres (dont Roger Vaillant). Les dépouilles du journal seront vendues aux enchères comme une vulgaire marchandise au rebut.

Le quotidien fondé par Pierre Lazareff en 1944 avait déjà disparu des kiosques il y a 6 mois pour ne devenir qu’un site Internet sous le quinquennat Sarkozy où le journal avait été racheté par le milliardaire russe Alexandre Pougatchev en 2010, qui avait bénéficié d’aides publiques d’une dizaine de millions d’euros et du soutien de l’ancien chef de l’Etat.

Pour le SNJ CGT la mort annoncée du titre de Pierre Lazareff est un véritable gâchis pour des dizaines de salariés et un nouveau coup très grave porté au pluralisme.

La mort de France Soir tombe au moment même où le sort de journaux normands (dont principalement Paris Normandie) appartenant au Groupe Hersant (GHM) a été fixé ce jour par la justice. In extremis, deux journalistes ont été choisis pour reprendre le journal.

GHM est en difficulté du fait des erreurs stratégiques de son patron exilé fiscal en Suisse Philippe Hersant qui projette de vendre ses titres en Champagne

Il y a urgence car il en va de l’avenir de l’information et donc de la démocratie Ardennes et dans le Midi au groupe belge Rossel moyennant un plan drastique de dizaines de licenciements en forme de chantage pour les salariés.

Là encore le pluralisme risque d’être en berne. Là encore des titres risquent de disparaître. Là encore des dizaines, voire des centaines de salariés sont menacés de finir leur carrière à Pôle Emploi.

Le SNJ CGT a appelé le gouvernement et notamment le Président de la République, François Hollande, pour que la puissance publique joue tout son rôle pour imposer un moratoire sur des licenciements et sur les atteintes au pluralisme.

Word - 152 ko


Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Avec la mort de France-Soir : le pluralisme de la presse est en deuil
28 juillet 2012 - 10h43

France Soir, maillon du pluralisme ?!

Et pourquoi pas Voici, camarades cégétistes ?



Avec la mort de France-Soir : le pluralisme de la presse est en deuil
28 juillet 2012 - 11h21

Quel pluralisme de la presse française ? Toute la presse paraît bien "systémique"



Avec la mort de France-Soir : le pluralisme de la presse est en deuil
29 juillet 2012 - 18h21 - Posté par A.C

Désolé de déranger.
Mais je partage l’opinion des journalistes de la CGT..
Le pluralisme de la presse d’opinion , y compris selon moi dans tout processus de COMMUNISME, est un atout pour l’émancipation humaine !

Evidemment , cela n’était pas l’opinion de Franco.

Ni d’ailleurs(sans comparer les régimes) des journalistes de la PRAVDA("Vérité"en russe..)

Par contre s’agissant de la LIBERTE de la PRESSE..je suis assez d’accord-pour une fois-avec l’humoriste

« Je croirais vraiment à la liberté de la presse quand un journaliste pourra écrire ce qu’il pense vraiment de son journal. Dans son journal. »
Guy Bedos

On ne peut pas, selon moi si on combat pourle Communisme sembler se contre foutre de la disparition d’un Organe de presse , quel qu’il soit.
Car la "marchandisation" de tout ce qui touche à l’expression d’opinions, c’est un pas vers moins, encore moins d’espace pour les libertés.

Cordialement

A.C



Avec la mort de France-Soir : le pluralisme de la presse est en deuil
29 juillet 2012 - 19h36 - Posté par Josip

Un journal qui disparaît ce sont des travailleurs licenciés. Le SYNDICAT CGT est bien dans son rôle de défenseur de leurs revendications. Quant au pluralisme, il est vrai qu’il souffre depuis bien longtemps, malgré les luttes héroïques du syndicat du livre CGT (et pas trop des journalistes) contre la concentration des titres et des capitaux, qui remettaient en cause les acquis de la Libération (la vraie pas le titre du journal du caniche du Capital, le nommé Joffrin, célèbre pour son émission culte) sur Antenne 2 aujourd’hui F2 : "Vive la Crise"... )
J’en aurais encore à dire sur les bandits de "Gauche" comme José Bové, qui prit publiquement parti un soir à la télé, au temps de sa promotion médiatique, pour les patrons de presse de "gratuits", contre les salariés du Livre CGT en pleine lutte contre la précarité : Bové n’avait rien trouvé de mieux que d’opposer les "nantis" du Livre CGT aux distributeurs précaires, en accusant la CGT de les empêcher de manger. Il est vrai qu’il s’appuyait sur une CFDT en pointe sur la résignation, l’acceptation des remèdes capitalistes à la crise.
J’avais d’ailleurs écrit à la Confédération Paysanne qui m’avait répondu très correctement d’ailleurs.
Comme j’ai cité des noms, que ces personnalités écrivent sur Bellaciao pour démentir s’ils l’osent ! Ils auront mes coordonnées.
Pour contrer Joffrin, j’appellerai Yves Montand à la barre, pour qui, il a sans doute écrit les textes lus à la télé.
On peut peut-être encore voir cette émission sur le site de l’INA, elle en dit long sur la réalité des stratégies de gouvernement des socialistes au pouvoir en France.





Prévision théatrale
jeudi 12 - 21h50
de : jean1
L’ Acentrale Radio de la grève
jeudi 12 - 16h55
de : jean1
R.N. la place à la tête de l’état est déjà occupée
jeudi 12 - 10h06
de : jean1
bourgeois, tremblez, ça n’fait que commencer ! C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 11 - 22h34
de : Hdm
1 commentaire
TOTAL en Ouganda Rendez-vous au Tribunal ce jeudi 12 décembre
mercredi 11 - 19h21
de : SURVIE
BOLIVIE : La dictature auto-proclamée en appelle à Israël !
mercredi 11 - 17h16
de : JO
1 commentaire
COP 25 : supercherie capitaliste
mercredi 11 - 16h13
de : jean1
Retraites : Édouard Philippe confirme les mauvais coups du rapport Delevoye
mercredi 11 - 15h41
2 commentaires
Les régimes sociaux coûtent un pognon de dingue ? No coment !
mercredi 11 - 09h57
de : JO
2 commentaires
Contre le travaillisme , une gauche de RTT 32 H et de retraite à 60 ans.
mardi 10 - 23h01
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Deuxième journée de grève : le nombre de manifestants dans 50 villes
mardi 10 - 17h50
3 commentaires
Les manipulations de macron, pour "piller" , nos retraites révélées au grand jour
lundi 9 - 20h13
de : nazairien
5 commentaires
Delevoye et le think tank "Parallaxe"
lundi 9 - 13h59
de : Mat
2 commentaires
Les liaisons troubles de Jean-Paul Delevoye avec le milieu de l’assurance !
lundi 9 - 11h43
de : lullal
6 commentaires
Emission - Grève SNCF : Cheminots et cheminotes luttent pour tout le monde !
lundi 9 - 11h14
de : Emission Polémix et La Voix Off
(video) Pour gagner : « reconduction, auto-organisation, généralisation » de la grève
lundi 9 - 07h13
2 commentaires
Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
(video) « Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
2 commentaires
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Si je diffère de toi, loin de te léser, je t'augmente. Antoine de Saint-Exupéry
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite