Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES

Fañch Ar Ruz

Placide
Señal en Vivo
VIDEO

RADIO

radio campusradio montreal
RADIO TETARD

The Run
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
La solidarité doit se développer sans délai avec les travailleurs et la population de Guyane
lundi 27 mars
de Info’Com-CGT
Le mouvement de toute une population est méprisé par un Premier Ministre finissant qui prend, en guise de réponse, les accents du colonialiste qui parle effectifs de police et gendarmerie contre les travailleurs grévistes. Bernard Cazeneuve reste buté sur une délégation ministérielle aux vagues intentions qui pourrait annoncer une violente répression. Ce département français d’Amérique, voisin du Brésil, de 245 000 habitants pour 83 846 km2, est passé du statut de colonie (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Strasbourg : Vaira Vike-Freiburga, docteur Honoris Causa ?
de : Groupe Thomas ELEK
dimanche 10 mars 2013 - 21h01 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Quelle cause honorable peut suffisamment dissimuler la passivité de Mme la Présidente Vaira VIKE-FREIBURGA face à la résurgence du Fascisme en Lettonie ?

Au nom du respect de la mémoire des martyrs de l’Université de Strasbourg déplacée, victimes de la rafle du 25 novembre 1943 à Clermont-Ferrand, Alain Béretz, président de l’Université de Strasbourg doit renoncer à remettre le titre de docteur honoris causa à Mme VIKE-FREIBURGA.


Le 25 mars prochain le Président de l’Université de Strasbourg remettra à trois personnalités les insignes honorifiques de Docteur honoris causa. Ce titre prestigieux représente la plus haute forme de reconnaissance que peut adresser la communauté académique et universitaire à une personnalité renommée.

Mme Vaira VIKE–FREIBURGA, l’une des trois personnalités nominées pour cette année 2013, a exercé le mandat de Présidente de la Lettonie de 1999 à 2007, fonction loin d’être uniquement honorifique et protocolaire en Lettonie puisque le chef d’Etat nomme le président-ministre qui est ensuite chargé de constituer le gouvernement.

JPEG - 679.5 ko
Mme VIKE-FREIBERGA, au centre.

Personne politique de centre droit, relativement populaire, elle fut portée à la tête de l’Etat par le jeu de compromis parlementaires entre la droite et la gauche social-démocrate qui voyaient en elle une personnalité de consensus pouvant recueillir l’assentiment de la majorité des députés du parlement letton (la Saema) divisé.

Dans le descriptif fourni par l’Université de Strasbourg on ne lit cependant que cette courte et surprenante biographie : « Rapatriée (sic !) en 1998, elle est élue présidente de Lettonie en 1999 et réélue en 2003 et joue un rôle primordial dans l’accession de son pays à l’Union européenne et à l’OTAN » ce qui, bien évidement, est bien trop vague et léger pour pouvoir cerner les mérites réels et supposés de Mme VIKE-FREIBERGA.

Le lecteur devra savoir que Mme VIKE-FREIBERGA est décorée de la Médaille Truman-Reagan de la Liberté décernée par la fondation-mémorial des victimes du Communisme ( http://www.vvf.lv/news/309-vaira-vike-freiberga-to-receive-vocmf-truman-reagan-medal-of-freedom) et membre d’honneur de la fondation Chirac ( http://www.fondationchirac.eu/fondation/comite-d-honneur ) .

« le meilleur moyen de lutter contre le fascisme, ce n’est pas de le renforcer en lui donnant satisfaction », René MAUBLANC, in Le Pacifisme et les Intellectuels, Comité Mondial Contre la Guerre et le Fascisme, 1936.

Mme VIKE –FREIBERGA a joué un rôle majeur dans l’entreprise de réhabilitation des combattants lettons engagés volontairement dans les sinistres divisions Waffen-SS de Lettonie qui semèrent la mort en Biélorussie et en Russie. Ce rôle est subtil et idéologique car il relève d’une volonté de masquer, voire de distordre la réalité historique en tentant vainement d’établir une équation, aujourd’hui banalisée dans de nombreux pays ex-socialistes où le spectre de l’hydre au ventre fécond recommence sa matérialisation : nazisme = communisme.

C’est tout le sens de la préface des actes d’un colloque historique officiel tenu en 2005 ( http://www.president.lv/images/modu... ) dont il est précisé que les travaux doivent contribuer à forger une vision européenne commune de l’avenir qui s’appuie sur une compréhension commune des évènements du passé : « As a new member state of the European Union and the NATO Alliance, Latvia is eager to foster a stronger sense of Pan-European brotherhood. This will only be possible if the people of Europe hold a common vision of the future, based on common, overriding values and a common understanding of past events”.

Cette « compréhension commune du passé » nécessite donc un formatage dogmatique de la recherche historique, c’est-à-dire une recherche historique contemporaine sous forte influence idéologique ( http://defendinghistory.com/roland-binet-red-brown-is-a-historical-aberration/24682 ).

Dans l’entreprise de révisionnisme historique qui parcourt la Lettonie depuis quelques années bien peu de cas est fait de cette frange importante de lettons, pour beaucoup juifs, qui optèrent, dès la prise du pouvoir de Karlis ULMANIS (le Fuhrer letton, Tautas Vadonis) en 1934, pour un rapprochement « salvateur » avec le voisin soviétique en raison d’un climat hostile produit par la politique de léttonisation du pouvoir militaire (Sergeï PANOV, http://mots.revues.org/4973#text).

Tous les lettons ne furent donc pas des collaborateurs, plus de cent mille combattirent dans les rangs de l’armée rouge : mais cette vérité là Mme VIKE-FREIBURGA préfère la contourner pour justifier sa quête d’une démocratie européenne libérale qui permet aujourd’hui aux néonazis de parader, et réprime les rassemblements antifascistes, comme ce fut le cas pendant ses deux mandatures en Lettonie, avant et après l’accession à l’Union européenne et l’intégration à l’OTAN.

Cette entreprise de réhabilitation engagée avant son accession au pouvoir par de nombreux cercles d’intellectuels principalement issus de la diaspora lettone, n’a eu de cesse de se poursuivre depuis 1991, année de l’indépendance du pays suite à l’effondrement de l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques, jusqu’à nos jours.

On peut certes mentionner à sa décharge qu’elle a su répondre aux pressions insistantes d’Israel et de la Russie en 2000 en supprimant du calendrier officiel la célébration de la « journée de la Légion » instituée en 1998, le 16 mars, pour commémorer une victoire des divisions Waffen-SS lettones sur l’armée rouge en 1943. Malgré cela, rien de décisif ne fut initié par Mme VIKE-FREIBERGA pour réduire au silence, par la force du pouvoir d’Etat dont elle était détentrice, les organisations nazies d’anciens combattants lettons .

JPEG - 32.7 ko
La marche des vétérans SS, Riga, 2009

Ces derniers, dûment pensionnés par l’Etat et la République Fédérale d’Allemagne ( http://www.spiegel.de/international/spiegel/world-war-ii-rewriting-latvian-history-a-353803.html) pour leur états de service passés organisèrent pendant les deux mandatures de la présidente, à Riga mais aussi dans d’autres villes du pays, de vastes rassemblements de vétérans SS, agrégeant une faune de jeunes supporters de l’idéologie nazie, tout cela avec l’autorisation de tribunaux administratifs complaisants.

JPEG - 135.7 ko
Cortège de vétérans SS à Riga

un exemple de protestation du Centre Simon Wiesenthal :

“December 3, 2001

WIESENTHAL CENTER URGES LATVIA TO PROSECUTE LOCAL NAZI COLLABORATORS AND CANCEL REHABILITATIONS GRANTED TO CONVICTED HOLOCAUST PERPETRATORS

The Simon Wiesenthal Center today called upon the Latvian government to initiate the investigation and prosecution of Latvian Nazi war criminals and to cancel the rehabilitations (and financial benefits) granted during the past decade to Holocaust perpetrators convicted by Soviet courts. In an op-ed piece published today in Diena, Latvias largest daily newspaper, the Centers Israel director Dr. Efraim Zuroff points out that in more than ten years of independence Latvia has hereto not initiated the investigation, let alone prosecution, of a single Latvian Nazi war criminal, while at the same time much effort has been invested by the judiciary in bringing Communist criminals to justice. Zuroffs article was specifically published today, the date of the beginning of the mass liquidation of the Riga Ghetto, to coincide with the dedication of a monument at Bikernieki Forest, a site of the mass murder of Latvian Jews and Jews deported to Riga from Germany, Austria and the Protectorate. According to Zuroff, Latvias ability to confront its bloody Holocaust past and the large-scale participation of Latvians in Holocaust atrocities committed in Latvia and outside its borders will be severely compromised if there is no serious effort to prosecute those Latvians who participated in these crimes. Zuroff also urged the government to cancel the pardons it had granted to at least forty one persons convicted of Holocaust crimes by the Soviet courts and to take away the financial benefits granted to these individuals, among them former members of the infamous Arajs Kommando, which played an active role in the mass murder of Latvian and Belarussian Jews.”

Pendant les deux mandatures de Mme VIKE-FREIBURGA, le Centre Simon Wiesenthal n’a eu de cesse de protester contre la participation de membres du gouvernement ou de députés de la Saema à des cérémonies d’hommage aux combattants des légions Waffen-SS lettones, comme la consécration officielle en septembre 2003 d’un cimetière dédié aux morts des divisions Waffen-SS lettones, cérémonie lors de laquelle la ministre de la Culture représentait officiellement les intérêts de l’Etat Letton ( http://www.wiesenthal.com ) .

De quoi l’action ou plutôt l’inaction de Mme VIKE-FREIBERGA est-elle le nom si ce n’est d’une volonté obstinée de revanche sur une Histoire qui ne peut être falsifiée ( http://defendinghistory.com/32817/32817 ) ?

Mme VIKE-FEIBERGA n’a pas voulu mettre un terme à cette entreprise nauséabonde, elle l’a alimenté. Et aujourd’hui, nombre de citoyens lettons exigent l’interdiction pure et simple des célébrations du 16 mars (http://www.petitions24.com/stop_the_16_march_marches_and_latvians_revising_history)

“In politics as in life, there is little as eloquent as facts. Frequently the facts speak for themselves, even when the responsible persons keep silent. Seven years have passed since the Jewish Community initiated vain attempts to get the approval for establishing a memorial for the Holocaust victims in Bauska, and for all these years this proposal has been declined. At the same time a very provocative and disreputable idea of the monument “To Defenders Against the Second Soviet Occupation” has received full support from the local authorities, and without any problems overcome all bureaucracy “Arkady SUHARENKO, Chairman of the Latvian Council of Jewish Communities, 20/09/2012 ( http://defendinghistory.com/latvian-jewish-communities-send-protest-letter-to-nations-president-over-opening-of-new-monument-glorifying-the-waffen-ss/41836 )

Ce texte en anglais est un extrait de la lettre désabusée d’un représentant de la communauté juive de Lettonie, Arkady SUHARENKO, adressée à M. Andris BERZINS, Président actuel de la Lettonie. Il y fait état des difficultés insurmontables que rencontrent les rescapés de la Shoah de la ville de Bauska (située au Sud de Riga) pour obtenir l’aval des autorités publiques locales pour l’érection d’un mémorial au martyre des juifs de la région. La lettre fait, par ailleurs, état de l’érection d’un monument à la gloire des bataillons disciplinaires de la Waffen-SS lettone présentés en « défenseurs héroïques du territoire Letton », un monument controversé aux assassins de centaines de citoyens lettons qui fut inauguré en grande pompe par les autorités locales en Septembre 2012 avec une garde d’honneur militaire ( http://english.ruvr.ru/2012_09_17/Monument-to-Waffen-SS-Latvian-Legion-unveiled-in-Latvia ).

JPEG - 118.6 ko
Bauska, inauguration officielle d’un monument à la gloire des unités disciplinaires de la Waffen SS lettone

Il y est fait aussi mention des interventions répétées de la communauté juive auprès des présidents Lettons précédents, dont Mme VIKE-FREIBURGA, afin d’obtenir leur intercession pour mettre fin aux chicaneries (http://defendinghistory.com/wp-content/uploads/2012/09/Efforts-to-thwart-monument-for-Jews-of-Bauska-in-Latvia-Sept-2012.pdf ) administratives afin que ce mémorial aux victimes de la Shoah de Bauska ne soit plus un projet mais une réalité.

A ce jour, force est de constater que Mme VIKE-FREIBERGA n’a pas eu une influence déterminante sur ce qui aurait pu être une véritable « Honoris Causa » dans un contexte national caractérisé par le ressentiment, l’animosité et la revanche. D’ailleurs, que dire des propos (chaîne de télévision LVT) de son successeur Andris BERZINS qui s’est exprimé comme suit face aux critiques répétées à l’encontre de la complaisance des autorités pour ces manifestations de vétérans SS : « il est idiot de penser que les Waffen SS étaient des criminels, ils méritent le respect  » ( http://en.rian.ru/world/20120503/173192052.html ).

Rappelons ici que le Tribunal de Nuremberg de 1945/46 déclara organisations criminelles la totalité des organisations de la Schutzstaffel (SS), dont les membres prêtaient serment de fidélité à Adolf Hitler.

Ce courrier de l’ambassadeur de Lettonie à Londres à une activiste de l’interdiction des célébrations de la journée du 16 mars est particulièrement édifiant : http://defendinghistory.com/wp-content/uploads/2012/03/Latvian-ambassadors-letter-to-Monica-Lowenberg-1-March-2012.pdf.

On ne peut exonérer Mme VIKE-FREIBERGA d’une part de responsabilité dans la situation que connait la Lettonie aujourd’hui avec la résurgence de mouvements d’extrême droite antisémites particulièrement virulents ( http://www.coe.int/t/dghl/monitoring/ecri/Country-by-country/Latvia/LVA-CbC-IV-2012-003-ENG.pdf ) .

Il apparait évident que rien de très honorable ne peut justifier l’octroi d’une distinction aussi prestigieuse d’une Université marquée par le souvenir du combat du résistant Marc BLOCH et inscrite dans la tradition de l’humanisme rhénan.

Marc BLOCH, dans un article de revue clandestine parue en avril 1944, avant son assassinat par la Gestapo de Lyon , accusa : « Le jour viendra…et peut être bientôt où il sera possible de faire la lumière sur les intrigues menées chez nous de 1933 à 1939 en faveur de l’Axe Rome-Berlin pour lui livrer la domination de l’Europe en détruisant de nos propres mains tout l’édifice de nos alliances ».

JPEG - 75.1 ko
Plaque de Commération des victimes du nazisme de l’Université de Strasbourg

C’est cela l’esprit de Marc BLOCH, Monsieur Alain BERETZ : la quête de la Vérité.

Saurez-vous vous en rappeler lorsque vous décorerez Mme VIKE-FREIBERGA, à quelques enjambées de la plaque commémorant le martyre de ces nombreux membres de l’Université que vous présidez, tous tombés sous le joug hitlérien ?

Il est encore temps d’agir.

Fait à Strasbourg, le 10 mars 2013.

Groupe Thomas ELEK.




Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Strasbourg : Vaira Vike-Freiburga, docteur Honoris Causa ?
11 mars 2013 - 20h04 - Posté par yo !

chers amis,
savez-vous que dans leur majorité les élus cgt, cfdt et fsu on approuvé cette proposition en CA de l’université de Strasbourg ?
çà en dit long sur la conscience politique des syndicalistes universitaires...



Strasbourg : Vaira Vike-Freiburga, docteur Honoris Causa ?
12 mars 2013 - 14h15

c’est faux !!!



Strasbourg : Vaira Vike-Freiburga, docteur Honoris Causa ?
12 mars 2013 - 20h15

Peu importe, qui peut bien se soucier, a priori, à la proposition d’une sombre personnalité, de surcroit issue d’un micro-Etat dont tout le monde se fiche...
Il me semble que comme dans tout CA un vote ’pour’ est un vote ’par défaut’, à moins d’être un fin connaîsseur des pays baltes...who gives a fuck ?
ne blâmons pas les élus syndicaux débordés qui ont mieux à faire...






Appel du collectif des étudiants de Paris 3 pour le premier tour social
mercredi 29 - 02h44
SUPPRESSION DU BUDGET FEDERAL CULTURE AUX ETATS-UNIS : SOLIDARITE AVEC LES TRAVAILLEURS DE LA CULTURE AMERICAINS
mercredi 29 - 02h13
de : Cgt Spectacle
NON à la répression syndicale ! Mercredi 29 mars 2017 à 12h30
mercredi 29 - 02h03
de : CGT, SUD et FO Cheminots
La première boulangerie occupée par le pouvoir populaire à Caracas
mercredi 29 - 00h59
Cahiers Les utopiques - Le SITE
mercredi 29 - 00h45
de : Les Utopiques
Encore un mort à la suite d’une intervention de la police
mardi 28 - 23h56
de : MRAP
guyane générale !
mardi 28 - 21h48
de : hdm
Excédé par les casseroles, Fillon ne donnera plus les détails de ses déplacements
mardi 28 - 17h30
Présidentielles et Palestine : quand le courage politique vient de Richard Ferrand, proche d’Emmanuel Macron.
mardi 28 - 14h51
de : Mohammed Sidoum
1 commentaire
Pékin exige « toute la lumière » sur la mort d’un ressortissant chinois tué par la police à Paris
mardi 28 - 14h24
de : Julia Pascual
1 commentaire
En tapant sur Mélenchon, Hamon "veut regagner le cœur de cible de l’électorat socialiste"
mardi 28 - 11h59
de : Bruno Rieth
1 commentaire
ÉLOGE DE L’OISIVETÉ
lundi 27 - 19h39
de : Ernest London
Aujourd’hui pour le FacebookLIVE de Jean-Luc Mélenchon, troisième invité du WWF France (video)
lundi 27 - 18h28
de : WWF-France
Je soutiens Hamon : se rallier à Mélenchon est le seul moyen de gagner !
lundi 27 - 18h01
de : Le Bruit du Vent
Jean-Luc Mélenchon l’homme qui peut compliquer la vie d’Emmanuel Macron
lundi 27 - 17h58
Marine Le Pen pose en selfie avec un député homophobe et antisémite
lundi 27 - 17h31
Comment Benoît Hamon a rompu le pacte de non-agression avec Jean-Luc Mélenchon
lundi 27 - 17h16
de : Romain Herreros
1 commentaire
La solidarité doit se développer sans délai avec les travailleurs et la population de Guyane
lundi 27 - 16h39
de : Info’Com-CGT
Présidentielle 2017 : et si Mélenchon passait lui aussi devant Fillon...
lundi 27 - 16h18
de : Maurice Szafran
La Guyane ? Une île, pour Emmanuel Macron (video)
lundi 27 - 16h07
Pétition : Benoit Hamon doit retirer sa candidature, et se rallier à la France Insoumise
lundi 27 - 15h47
de : Jean Marie MOREL
Faisons gagner notre mouvement : rejoignez les groupes d’appui !
lundi 27 - 15h42
Trailers de « Un pont pour Pluton » et « Jusqu’à nous enterrer dans la mer », deux nouveaux films issus de la Révolution Bolivarienne au Venezuela
lundi 27 - 15h36
de : Thierry Deronne
USA : la jeunesse juive se révolte contre le lobby israélien (Vidéos)
lundi 27 - 15h27
de : CAPJPO-EuroPalestine
23 avril et/ou 7 mai : faire une procuration avec la France Insoumise
lundi 27 - 15h21
MERCI BEAU COUP Mr HAMON
lundi 27 - 15h13
de : François Joël (Franek)
Rassemblement contre le licenciement de Gaël Quirante mardi 28 mars 2017 à 9h (video)
lundi 27 - 14h34
de : Sudposte Hauts de Seine
1 commentaire
L’escroquerie des socialistes en marche
lundi 27 - 14h21
de : Citoyen Spartacus
MÉLENCHON - Dimanche 26 mars 2017 meeting à Rennes - #JLMRennes (La vidéo complete)
lundi 27 - 13h59
de : Jean-Luc Mélenchon
LA PETITE RÉPUBLIQUE DES HERBEAUX ou la révolution des violettes
lundi 27 - 13h01
de : Ernest London
Avec Flo, çà décoiffe !
lundi 27 - 10h03
de : LE BRIS RENE
LINKY - ENEDIS a fait pression sur le dircab de Nicolas Dupont-Aignan
lundi 27 - 09h49
SOUTIEN du P.R.C.F. à l’insurrection démocratique des travailleurs et des citoyens de Guyane – 25 mars 2017
lundi 27 - 06h35
de : Jo Hernandez
Benoît Hamon ne sait pas s’il a voté la réforme de la prescription en matière pénale
dimanche 26 - 14h42
de : Julien Chabrout
Tenir compte du passé pour assurer l’avenir !
samedi 25 - 21h42
de : LE BRIS RENE
Guyane : les syndicats vote la grève générale à partir de lundi 27/03/2017
samedi 25 - 19h09
de : SVPat
Jean-Luc Mélenchon et la CGT bloquent un McDonald’s à Paris
samedi 25 - 16h41
1 commentaire
EN MARCHE VERS LE MUR !"
samedi 25 - 10h21
de : Martine
Sondage ,dynamique indéniable de Jean-Luc Mélenchon
samedi 25 - 09h47
2 commentaires
UN AUTRE FUTUR POUR LE KURDISTAN ?
samedi 25 - 08h58
de : Ernest London

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Pécher n'est pas faire le mal - Le vrai péché, c'est de ne pas faire le bien. Pier Paolo Pasolini
Faites un don
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Aujourd’hui pour le FacebookLIVE de Jean-Luc Mélenchon, troisième invité du WWF France (video)
lundi 27 mars
de WWF-France
🐼 #PandaLive : RDV à 18h aujourd’hui pour le #FacebookLIVE de Jean-Luc Mélenchon, troisième invité du WWF France. Transition énergétique, pollution, mobilité durable, agriculture bio, perte de biodiversité… Le candidat de la France insoumise répondra à vos questions en direct. Envoyez vos questions à pandalive Ugy wwf.fr ou postez-les dans les commentaires. (...)
Lire la suite
La solidarité doit se développer sans délai avec les travailleurs et la population de Guyane
lundi 27 mars
de Info’Com-CGT
Le mouvement de toute une population est méprisé par un Premier Ministre finissant qui prend, en guise de réponse, les accents du colonialiste qui parle effectifs de police et gendarmerie contre les travailleurs grévistes. Bernard Cazeneuve reste buté sur une délégation ministérielle aux vagues intentions qui pourrait annoncer une violente répression. Ce département français d’Amérique, voisin du Brésil, de 245 000 habitants pour 83 846 km2, est passé du statut de colonie (...)
Lire la suite
MÉLENCHON - Dimanche 26 mars 2017 meeting à Rennes - #JLMRennes (La vidéo complete)
lundi 27 mars
de Jean-Luc Mélenchon
Le dimanche 26 mars 2017, Jean-Luc Mélenchon était en meeting à Rennes devant 10 000 personnes. Il a expliqué comment le programme de la France insoumise, « L’Avenir en commun », répondait aux problèmes du pays concernant l’effondrement de l’État et des services publics, en insistant en particulier sur le cas de la Guyane. Il a également présenté les propositions de la France insoumise concernant la fin de l’évasion fiscale et l’augmentation des salaires. (...)
Lire la suite
Débat "quel avenir pour le travail" - Mardi 28 mars à 19h - Ivry sur Seine
vendredi 24 mars
de PCF Ivry
Ce n’est pas la courbe du chômage qui s’inverse, c’est celle du progrès dans l’Histoire du progrès de l’humanité ! Durant 200 ans, les luttes sociales et les gains successifs de productivité ont permis de produire plus, en travaillant moins : loi des 8h en 1919, congés payés suite au Front Populaire, 35h... Aujourd’hui, dans la bouche des libéraux, la numérisation est devenue une menace pour le travail. Elle risquerait de "détruire des emplois", "faire (...)
Lire la suite
Mélenchon : esprit de campagne, spécial Luttes Sociales (vidéo)
vendredi 24 mars
de Collectif Bellaciao
1 commentaire
Vendredi 24 mars émission Esprit de campagne spécial Luttes sociales. Participez en posant vos questions dans le chat Youtube et sur Twitter avec le hashtag #LuttesSociales. Partagez !
Lire la suite
23.03.2017 Révolte en Guyane, villes paralysées, écoles fermées, desserte aérienne perturbée (6 videos et 10 photos)
jeudi 23 mars
de Collectif Bellaciao
Depuis le jeudi 16 mars, la Guyane est à l’heure d’une mobilisation sociale portée par des socioprofessionnels, des salariés grévistes et des collectifs de citoyens revendiquant » « l’intérêt général du pays Guyane ». Des barrages sont érigés dans plusieurs communes à Kourou, Cayenne, Saint-Laurent… Suivez notre live ! ici Rémire-Montjoly, Montsinéry-Tonnégrande et Macouria annoncent à leur tour la fermeture de leurs écoles. Des files se forment dans les stations (...)
Lire la suite
Appel de syndicalistes à soutenir Jean-Luc Mélenchon
jeudi 23 mars
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/aux-camara... La séquence électorale qui verra se succéder les élections présidentielles et législatives en 2017 revêt une importance inédite pour le monde du travail. Les scénarios annoncés évoquent la probabilité d’un face à face au deuxième tour entre une droite ultra réactionnaire et l’extrême droite. Nous sommes conscients de ce que cela signifie en termes de régression des droits et garanties collectives, de (...)
Lire la suite