Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Notre conscience est en miettes ! Réagissez !
de : Schaff Jacques
mercredi 15 mai 2013 - 10h00 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Vingt ans de secret d’État, Vingt ans de secret défense, Vingt ans de silence complice, ça suffit ! Notre conscience est en miettes : vingt ans ça suffit !

Bientôt vingt ans que le troisième génocide des Tutsi du Rwanda a été perpétré. Des enfants, des femmes, des innocents ont été broyés, déchiquetés, violés, humiliés, réduits à des objets, machetés, torturés, abandonnés seuls à une mort de douleur sans nom, sans témoins, sans pleurs, sans aides, pire que des chiens, des cafards, dans le silence d’au bout des ténèbres…

Et quel silence assourdissant ! Quel non-dit si pudique et partagé par la communauté nationale ! Cet ensemble d’hommes et de femmes fiers pourtant de leurs valeurs, celles de 89, celle de la République, cette République qui la première considéra les hommes et les femmes libres et égaux devant la loi, devant les autres, devant le ciel.

Et pourtant, en cette dix-neuvième commémoration du génocide des Tutsi du Rwanda, nous étions bien seuls, nous les Français, nous qui ne pouvons-nous résoudre à oublier, à passer sous silence, à faire comme si de rien n’était, à refuser de nous exclure de toute responsabilité. Oui, nous sommes quelques-uns, citoyens français de base, qui savons (quel horrible savoir) que nous avons collectivement un « génocide sur la conscience ». Nous avons élu des dirigeants qui en notre nom ont joué (quel horrible jeu) aux apprentis sorciers, au cœur de ces ténèbres rwandaises, qu’ils croyaient connaître, du haut de leur intelligence d’énarques et d’hommes d’État. Ils prétendaient mener une politique savante, habile, supposée servir nos intérêts nationaux, et celle-ci a abouti, quel horrible résultat, à « la mort, la mort, la mort toujours recommencée » d’un million d’hommes, de femmes, d’enfants, de nourrissons, de vieillards, sans défense, d’innocents devant « dieu » qui se taisait, devant nous qui nous taisions. Les médias, les télés, le journal dit de référence Le Monde, les intellectuels, les partis politiques de gauche de droite du centre, l’Union sacrée de la real politik : tous taisaient l’infâme, faisant croire que le bourreau était la victime, que le génocidaire était notre frère, que les alliés des génocidaires étaient des humanitaires, que ce n’était là qu’un massacre parmi d’autres sur cette pauvre terre, et que, toute bonne conscience dehors (quelle horrible conscience) nous n’avions rien pu faire !

Quoi ? Rien pu faire, rien pu faire, nous qui étions les meilleurs alliés des génocidaires, qui avions formé leur armée, leurs milices, leur stratégie de la « guerre (dite) révolutionnaire », rien pu faire pour empêcher l’innommable, l’indicible crime, la négation même de toute humanité !

Et bien nous, les quelques Français de base, qui assistions, bien seuls, à la dix neuvième commémoration du génocide des Tutsi du Rwanda, le 7 avril dernier, sur cette place en chantier, oui, vous avez bien lu, en chantier, devant ce mur de la paix, nous entendons encore le silence des enfants qu’on égorgeait pour nos intérêts, oui nous les quelques Français de base qui entendrons dès lors ce silence jusqu’à notre mort, parce que c’est notre raison d’être de citoyen, de citoyen du monde, notre raison d’être d’humain qu’on a assassiné ici, au Rwanda, d’avril à juillet 1994, en notre nom.

Ah oui ! nous les entendons aussi ces sarcasmes infâmes de ceux qui nous traitent de « droitdel’hommistes », de doux rêveurs de l’humanitarisme, les Védrines, les Péans, qui nous accusent d’être manipulés par les victimes, dupes du méchant qui sommeillerait sous le masque du sacrifié. Mais ceux-là qui voudraient exterminer une seconde fois l’exterminé en refusant la nécessaire reconnaissance du crime, ceux-là sont nos ennemis. Et nos ennemis, on s’en charge. Par contre, protégez-nous de nos amis, ceux qui parmi les hommes et les femmes qui ont place sur la scène publique, sur les plateaux de télé, sur les affiches, dans les journaux, dans les Assemblées, ont à un moment ou à un autre, depuis le génocide des Tutsi du Rwanda de 1994, dit un mot, prononcé une parole, signé une pétition, rédigé une déclaration qui allait, même de façon infinitésimale, vers cette reconnaissance, indispensable à notre honneur.

Car ces amis-là, ils parlent un jour puis se taisent toujours. Quoi, comment peut-on commencer à entendre le cri des génocidés de 1994 et retourner au silence sous prétexte que ce cri est inaudible, inaudible car trop effrayant pour notre image nationale. Que deviennent alors tous les autres combats politiques, si ce cri-là n’est pas entendu ?

Oui, Monsieur Noël Mamère, député de la Gironde, Monsieur Patrick Braouezec, député de Seine-Saint-Denis, Madame Eva Joly et Messieurs José Bové, Daniel Cohn-Bendit députés européens, vous aussi les militants de la gauche de la gauche, nos « amis », nous ne vous entendons pas, nous ne vous entendons plus. Savez-vous qu’en 2012 François Holande , en campagne électorale, fait promettre par son représentant la construction d’un monument commémoratif du génocide des Tutsi à Paris, et fait envoyer une gerbe de fleurs. En 2013, et maintenant élu, plus de gerbes, un chantier sur la place du mur de la paix où devait se dérouler la 19e commémoration, et un silence assourdissant.

Ce silence est également le vôtre. Et nous n’entendons que lui.

Nous, simples citoyens, nous les traumatisés du génocide des Tutsi du Rwanda car nous avons élu ceux qui en ont été les complices, car nous n’avons pas entendu la voix de Jean Carbonare, président de Survie, qui l’annonçait au vingt heures de Bruno Mazure un an auparavant, qui n’avons pas pu l’empêcher, nous qui après le crime avons fini par comprendre qu’il avait été perpétré avec la complicité de la France, nous vous demandons, à vous, élus du peuple français, de venir au-devant de la scène, et de dire, haut et fort, et à intelligible voix :

« Vingt ans, ça suffit ! »

Il ne s’agit pas de « réparation ». On ne répare pas la mort d’un être cher. On ne répare pas les souffrances du corps et de l’âme. On ne répare pas un génocide qui est la négation même de l’humanité. Il s’agit simplement de reconnaître l’autre, sa mort, sa souffrance immense, de reconnaître notre irréparable faute, notre irréparable non-assistance à personne en danger, de reconnaître la complicité de nos dirigeants - donc notre complicité car nos dirigeants sont nous-même –, à qui nous avons confié notre souveraineté et que nous aurions dû contrôler, empêcher de commettre en notre nom l’irréparable. Il convient, parce que c’est le sens profond du mot de citoyen, de parler haut et clair, de demander haut et clair, devant tous les Français, que justice soit faite, à la mémoire des Tutsi du Rwanda. Il convient d’exiger une véritable Commission d’enquête parlementaire qui ira jusqu’au bout de la vérité. Il convient d’exiger la levée du secret défense, car nous n’avons rien à défendre face au million d’innocents martyrisés, ils sont morts et ne reviendront plus nous menacer, nous n’avons rien à défendre si ce n’est notre honneur et notre honneur c’est la vérité. Il convient d’exiger que tous ceux qui ont été directement complices du meurtre soient jugés et sanctionnés pourqu’enfin surgisse la vérité. Et pour que le crime ne paye plus.

Rejoignez le collectif http://rwanda20anscasuffit.org/le-collectif-rwanda-20-ans-ca,001.html



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Notre conscience est en miettes ! Réagissez !
19 juillet 2013 - 13h09

Uun livre document a lire impérativement : MIRACULEE ,dans l’enfer

du génocide Rwandais ,elle trouve la lumière : l’auteur : Immaculée

ILIBAGIZA (Editions j’ai lu 2007 )

voir page 172 -173 -174 trois pages sur l’ONU édifiant , plus loin page 202 -203 -204 soldats français :opération Turquoise ,plus
qu’édifiant ,ce livre témoignage que je garde précieusement ,et fait que : j’ai honte de nos hommes politiques ,honte d’être
FRANCAISE ,honte de ma Patrie des Droits de l’homme , égalité -fraternité , solidarité






Macron et la vignette auto obligatoire, entre 75 et 125 euros, pour financer la réparation des routes endommagées
lundi 18 - 15h34
de : Émilie Torgemen
Tribune : L’humanité de demain se construit par l’accueil des migrants aujourd’hui.
lundi 18 - 12h08
LA REVUE DESSINÉE#18
dimanche 17 - 20h29
de : Ernest London
Une milliardaire démontre comment elle pense défendre une Syndicaliste ?
dimanche 17 - 17h47
de : JO
2 commentaires
Du divertissement aux médias chiens de garde !
dimanche 17 - 16h59
de : LE BRIS RENE
1 commentaire
Une procureure se condamne elle-même
dimanche 17 - 12h54
de : Jean-Luc Mélenchon
2 commentaires
"Emmanuel 1er" à Chambord : Qui paie ? Les Français spéculent !
samedi 16 - 19h35
de : JO
1 commentaire
PENDANT QUE LA PLANÈTE FLAMBE - 50 gestes simples pour continuer à nier l’évidence
samedi 16 - 10h54
de : Ernest London
La fin de la neutralité d’Internet et la poussé vers la censure
vendredi 15 - 21h56
de : Andre Damon
1 commentaire
Les geignards, députés En marche pas assez payés !
vendredi 15 - 20h07
de : JO
1 commentaire
Les faucheurs ont semé du blé chez LIMAGRAIN
vendredi 15 - 18h53
de : Peillard JY
PALESTINE : Qui arrêtera les mains de l’Etat Hébreux terroriste ?
vendredi 15 - 17h29
de : JO
Tentative de suicide d’un enseignant en Dordogne
vendredi 15 - 15h40
de : Jean Roussie
2 commentaires
"petite-bourgeoisie marxiste" : insulte aux "cadres" syndicaux marxistes
jeudi 14 - 22h01
de : Christian Delarue
HONDURAS : Manifestation géante contre l’ingérence frauduleuse Nord-Américaine !
jeudi 14 - 18h36
de : JO
Migrants : De Menton à Nantes, regain de mobilisation sur fond de restrictions d’accès à l’asile
jeudi 14 - 17h38
Un million, dix jours, un siècle / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 14 - 10h16
de : Hdm
Hold-up social : comment le droit du travail a été démantelé en Europe, sans aucun bénéfice sur l’emploi et les gens
jeudi 14 - 07h15
de : jean 1
Ich bin ein banlieusard.
mercredi 13 - 20h44
de : L’iena rabbioso
Nouveau triomphe chaviste aux élections municipales du Venezuela
mardi 12 - 10h39
de : Thierry DERONNE
2 commentaires
« En un mot, anéantir tout ce qui ne rampera pas à nos pieds comme des chiens.  »
lundi 11 - 18h27
de : Louise Vallés
3 commentaires
Amazon : Pour livrer tous leurs colis, des livreurs anglais urinent dans des bouteilles en plastique
lundi 11 - 15h58
2 commentaires
APRÈS LA CATASTROPHE
lundi 11 - 14h13
de : Ernest London
HONDURAS :L’OEA pose ses conditions à l’opposition, pour cesser son ingérence ?
lundi 11 - 12h05
de : JO
Pendant que Macron organise son sommet climat, l’Etat continue de financer allègrement le réchauffement planétaire
lundi 11 - 11h36
de : jean 1
1 commentaire
HONDURAS : L’OPPOSITION DEMANDE L’ANNULATION DES ÉLECTIONS !
dimanche 10 - 16h50
POPULISME « people » : J HALLIDAY et LA CRÉTINISATION DES FOULES
dimanche 10 - 15h35
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Des cailloux dans les mains !
dimanche 10 - 11h36
de : LE BRIS RENE
À TRAVERS LES LIGNES
dimanche 10 - 11h12
de : Ernest London
Grèce : Pour le 9ème anniversaire de l’insurrection – Emeutes contre les assassins de l’Etat à Athènes et à Thessaloniqu
dimanche 10 - 10h20
de : jean 1
Anti-trump... vous êtes des antisémites !
dimanche 10 - 02h15
de : Philou’s Off
MANIFESTATION A PARIS : Nous sommes tous Palestiniens !
samedi 9 - 19h21
de : JO
GAZA : Halte au génocide Palestinien !
samedi 9 - 09h57
de : JO
"Tri" des migrants : les associations claquent la porte du ministère de l’Intérieur
samedi 9 - 09h57
Humus poème de Fabrice Selingant
samedi 9 - 02h43
de : le Rouge-gorge
INTERDIRE HYPERTEXTILE ET SEXYMANIA AUX FILLETTES
vendredi 8 - 22h27
de : Christian DELARUE
pleurer sur un tueur d’enfant...seul un journaleux peut le faire
vendredi 8 - 21h02
de : irae
PALESTINE ! Le Liban, les pays Arabes, appellent à d’importantes manifestations !
vendredi 8 - 16h57
de : JO
HONDURAS : Le Peuple uni contre la fraude ne saurait être vaincu !
vendredi 8 - 14h23
de : JO
Un roi sans divertissement.
jeudi 7 - 22h28
de : L’iena rabbioso
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Nous sommes les autres. Henri Laborit
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
LOI TRAVAIL : LE CONSEIL D’ÉTAT ANNULE LE DECRET SUR LE RÉFÉRENDUM D’ENTREPRISE + Conférence de presse (videos)
jeudi 7 décembre
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Conférence de presse du 8-12-2017 : Suite à la procédure engagée par une quarantaine de syndicats CGT contre les décrets d’application de la Loi Travail, la décision du Conseil d’Etat vient de tomber : le décret sur les référendum est annulé ! :) :: : Le point de vue de Fiordor Rilov, l’avocat des syndicats ayant engagé cette procédure, lors de l’audience publique du 4 décembre :: : Liste des syndicats CGT à l’initiative de cette démarche juridique : (...)
Lire la suite
Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
samedi 25 novembre
Souscription ici : https://www.helloasso.com/associati... C’est vraiment sympa, de lancer un journal... « Ben voilà, c’est comme d’hab’, les petits-bourgeois ont pris le contrôle du canard. » C’était un peu après, ça. Un peu après les débuts tonitruants de Moins Une, Laurent, plombier, syndicaliste, membre fondateur, tirait à vue sur les journaleux du collectif, confondus dans l’opprobre de la réaction, de la bourgeoisie, de l’intellectualisme (...)
Lire la suite
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite
Avec ses ordonnances Travail, Macron a réussi à nous refourguer… le CPE pour tous
dimanche 1er octobre
de Thomas Vampouille
Les ordonnances voulues par Emmanuel Macron pour réformer le code du travail facilitent sensiblement le licenciement d’un salarié en CDI ayant moins de deux ans d’ancienneté. Et les indemnités prévues ne sont pas lourdes. Finalement, Marianne a calculé que cela revient au même que le fameux CPE que la rue avait fait enterrer. En pire, même… C’est la ministre du Travail elle-même qui nous mis la puce à l’oreille. Si vous ne l’avez pas vu, Muriel Pénicaud (...)
Lire la suite
Travail : ton univers impitoyable - Cash investigation (video intégrale)
jeudi 28 septembre
Les enquêtes de l’émission présentée par Élise Lucet se sont concentrées sur Lidl France et Free, mettant en avant la souffrance au travail et les licenciements avec des séquences parfois choquantes.
Lire la suite
Oui tous ensemble le 28 septembre avec les retraité-e-s
jeudi 28 septembre
de UCR Union Confédéral des Retraités
Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre. Haro sur le pouvoir d’achat des retraités Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière (...)
Lire la suite