Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La capitulation du gouvernement Tsipras / Les lendemains amers du référendum
samedi 11 juillet 2015 - 02h51 - Signaler aux modérateurs
18 commentaires

samedi 11 juillet 2015, par WXYZ

Le gouvernement de la gauche "radicale" et "antilibérale" grecque du parti Syriza a finalement accepté ce vendredi 10 juillet l’essentiel des recommandations des créanciers (BCE, Union européenne, FMI) qu’il disait combattre et cela contre l’avis qu’une large majorité des électeurs avait exprimé cinq jours à peine plus tôt.
Une capitulation doublée, pour beaucoup, d’une trahison.

Au lendemain du référendum, lundi et mardi, tout semble continuer comme avant. Le bras de fer se poursuit, les créanciers répètent en boucle que le gouvernement grec doit faire encore des efforts, des concessions, des propositions acceptables pour eux, qu’aucun accord n’est possible sans cela et que la Grèce se dirige tout droit et à grande vitesse dans un « Grexit » catastrophique pour elle mais largement supportable par la zone euro. Seule divergence dans les déclarations des uns et des autres : la dette grecque qui « n’est pas un sujet » pour le camp des intransigeants (avec Merkel en tête) et qui ne doit pas être « taboue » pour les gouvernements jouant les moins durs (France, Italie).

Mais, en quelques jours, ce qui ressemblait à une épreuve de force entre le gouvernement grec et la Troïka s’apaise, les propos se font plus conciliants, plus mesurés. La conclusion se rapproche. Le gouvernement de la “gauche radicale” grecque capitule et accepte la plupart des conditions imposées par le FMI et surtout les instances gouvernantes de l’Europe en échange d’une nouvelle ligne de crédit. Le gouvernement de Syriza “anti-austérité” et “antilibéral”, qui a organisé un référendum dans lequel 61,3% des électeurs ont exprimé leur refus de nouvelles mesures d’austérité, s’assoit sur le vote et sur son propre discours, retourne sa veste et s’apprête à mettre en œuvre les mesures d’austérité de l’Europe “libérale” qu’il prétendait combattre.

...

la suite, ici : http://oclibertaire.free.fr/spip.php?article1714



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
La capitulation du gouvernement Tsipras / Les lendemains amers du référendum
11 juillet 2015 - 07h55 - Posté par Aspaar

Seule les masses font l’histoire ! Et depuis 5 ans le peuple grec a tenté à résister au capital par des grèves, des manifs, des grèves générales et le referendum. Malgré cela Tispras vient d’anéantir tout l’espoir pour quelques euros de plus !

Avec ses nouvelles propositions tout laisse à croire que Tsipras a accepté l’austérité et les directives du capital pour rester au pouvoir et pour faire carrière dans la bureaucratie mafieuse de l’UE.

Ainsi Alexis Tsipras, serait bien de la même étoffe que les Hollande et Valls . Des politiciens qui savent comment obtenir par des mensonges des voix du peuple pour le trahir ensuite !

Aspaar



La capitulation du gouvernement Tsipras / Les lendemains amers du référendum
11 juillet 2015 - 07h56 - Posté par Allende

si vous aviez encore des doutes, Tsipras est de gauche comme Hollande est de gauche
voe de vendredi soir au parlement grec :
Des défections au sein de Syriza
Alexis Tsipras a obtenu le soutien de la Vouli à une confortable majorité - avec 251 voix sur 300 - mais le chef du gouvernement de la gauche radicale n’a pas fait le plein des voix de son parti Syriza. Il a dû compter sur le vote des partis d’opposition pro-européens et notamment de Nouvelle démocratie.

Les figures les plus à gauche de Syriza avaient signalé avant le vote qu’elles ne pouvaient soutenir la hausse de la fiscalité et la baisse des dépenses proposées par Alexis Tsipras après le rejet sans appel par les Grecs de mesures similaires lors du référendum de dimanche dernier.

Le ministre de l’Energie, Panagiotis Lafazanis, le vice-ministre du Travail, Dimitris Stratoulis et la présidente du Parlement, Zoé Constantopoulou, se sont abstenus.

Plusieurs milliers de manifestants de gauche se sont rassemblés devant le Parlement vendredi soir en signe de protestation.

"Le gouvernement fait l’objet d’un chantage total pour qu’il consente à quelque chose qui ne reflète pas ce qu’il représente", a déclaré Zoé Constantopoulou. "Les propositions ne sont pas compatibles avec le programme de Syriza", avait déclaré Lafazanis à Reuters avant le vote



La capitulation du gouvernement Tsipras / Les lendemains amers du référendum
11 juillet 2015 - 08h00 - Posté par Allende

et le député Varoufakis ne s’est même pas déplacé pour ce vote au parlement !! quel pied de nez au social traître Tsipras !


La capitulation du gouvernement Tsipras / Les lendemains amers du référendum
11 juillet 2015 - 08h17 - Posté par

Varoufakis ? A STAR is born.... Tant mieux il sera peut-être utile...
Par-contre la décomposition trop rapide du gouvernement grec ouvre un boulevard aux fachos d’aube dorée qui paraissent moins corruptibles et moins serviles que monsieur TSIPRAS et son parti... C’est un trompe l’œil, nous le savons mais une partie des masses paupérisées de GRECE peut s’y laisser prendre. La haine contre a gauche caviar et ses répugnantes trahisons est légitime !!!


La capitulation du gouvernement Tsipras / Les lendemains amers du référendum
11 juillet 2015 - 08h42 - Posté par quequ’un quelque part

après avoir soutenu la guerre de 14/18

après avoir aider Franco dans les années 30 en ne soutenant pas militairement les républicains,

après avoir voté les pleins pouvoirs à petain en 40,

après avoir fait la guerre en Indochine et en algérie

après avoir fait la guerre en irak, .......

les socialistes, en soutenant les capitalistes en ce début de XXIème siècle, aident les nazis grecs à acceder au pouvoir.

mais ne vous en faites pas, ils diront que la montée des nazis c’est la faute à l’irresponsabilité des extrêmes gauches !


La capitulation du gouvernement Tsipras / Les lendemains amers du référendum
11 juillet 2015 - 09h14 - Posté par

les députés de SYRIZA qui ont voté contre les propositions de TSIPRAS ont été courageux et surtout fidèles à leur promesse car il faut savoir que les statuts de SYRIZA prévoient l’exclusion du parti en cas vote contraire aux consignes du parti ; "la confiance " accordée à TSIPRAS est donc une "confiance" très relative qui peut à tout moment être brisée si le peuple grec s ’aperçoit qu’il a été trompé par le bonimenteur en chef de SYRIZA

RICHARD PALAO


La capitulation du gouvernement Tsipras / Les lendemains amers du référendum
11 juillet 2015 - 09h32 - Posté par nOCTURNE

Nous sommes quelques un qui voudrions bien s’être trompe quand
nous prévoyons les trahisons social démocrate ( une fois de plus )
Mais la mémoire du passé devrait servir a certain "innocent ou coupable "
d’y voir plus clair .


La capitulation du gouvernement Tsipras / Les lendemains amers du référendum
11 juillet 2015 - 11h23

En tous cas, c’est symptomatique, qu’on soit en france ou en grèce, s’il y a une chose qu’on ne fait pas quand on est un député "indigné", c’est démissionner, ce qui au moins casserait les reins au gouvernement "félon" (vu que quel que soit le gouvernement, c’est in fine l’économie qui "décide"). Mais ah ben non, c’est tout de même trop classe d’être député, alors on reste et on avale.



La capitulation du gouvernement Tsipras / Les lendemains amers du référendum
11 juillet 2015 - 12h26 - Posté par oppong

Sur les salaires touchés par les députés grecs :

https://theirategreek.wordpress.com...

http://greece.greekreporter.com/201...

Plus récent, salaire net prévu pour janvier 2015 :

http://greece.greekreporter.com/201...

A ce tarif-là on comprend la discipline de parti qui règne au sein du parlement grec... Rappelons par ailleurs que la Grèce compte 300 députés pour... 11 M d’habitants !!!

Quant à ceux qui osent encore défendre Tsipras et Syriza, il faut préciser que la politique de ce gouvernement est plus à droite que celle de la coalition précédente (ND PASOK LAOS), qui avait pourtant provoqué la quasi-disparition de 2 des partis impliqués, et après-coup la démission du dirigeant du 3e.
En bref tout le monde sait ce qu’il va advenir de Syriza et de son leader dans un futur proche, mais en attendant ils mettent un peu d’argent de côté pour leurs vieux jours... !

oppong


La capitulation du gouvernement Tsipras / Les lendemains amers du référendum
11 juillet 2015 - 20h47 - Posté par nOCTURNE

TOUT LE MONDE PARLE PAS ANGLAIS


La capitulation du gouvernement Tsipras / Les lendemains amers du référendum
11 juillet 2015 - 13h09

D’accord avec 8974. Le gouvernement Syriza a été piégé par les renoncements des gouvernements précédents. En 2010, 2011, 2012, il était encore possible de dire non à l’Europe et à sortir de l’Euro. Les prêts accordés à cette époque ont surtout servi à rembourser les banques européennes. Maintenant qu’il n’y a plus de risques pour les créanciers privés, l’Allemagne et le FMI pouvait se montrer inflexibles. La Grèce n’avait aucun pouvoir de nuisance à opposer. Le gouvernement grec a essayé de résister au maximum, aujourd’hui il rend les armes avec une dignité retrouvée pour les grecs. Sur qui les grecs pouvaient compter dans cette bataille ? Personne ! Donc facile de dire social-traitre étc...pour quelques euros. En attendant si un plan d’aide de 74 milliards d’euros est accordé sur 3 ans, si la dette est rediscutée, Tsipras aura évité la faillite et le chaos, c’est ce que voulaient les grecs. On verra dans deux ans s’il a eu raison ou tort. Pour l’instant seuls 30% des grecs voulaient la sortie de l’Euro. Et Tsipras respecte la volonté majoritaire de son peuple. Qui peut lui reprocher ? Les hystériques de la rupture chez les autres, qui acceptent dans leur confort douillet en France l’austérité light sans rien faire. On n’est même pas capable de réussir une lutte en France, combien de manifestants pour la Grèce ? Des millions ? des centaines de milliers ? Des dizaines de miliers ? Quelques miliers ? Bref nous sommes des guignols incapables en France, qui rêvons d’une révolution chez les autres. Mais c’est les grecs qui jouent leur peau, leur retraite, leur emploi pas nous, les révolutionnaires en canapé.



La capitulation du gouvernement Tsipras / Les lendemains amers du référendum
11 juillet 2015 - 13h26 - Posté par

C EST EXACTEMENT CE QU A DIT HOLLANDE APRES LE DISCOURS DE TSIPRAS ...
ET DANS LE DOMAINE DE LA TRAHISON , C EST UN EXPERT ...

RICHARD PALAO


La capitulation du gouvernement Tsipras / Les lendemains amers du référendum
11 juillet 2015 - 13h57 - Posté par

Bref nous sommes des guignols incapables en France, qui rêvons d’une révolution chez les autres. Mais c’est les grecs qui jouent leur peau, leur retraite, leur emploi pas nous, les révolutionnaires en canapé.

C’est pas faux...
On est très forts pour critiquer le "manque de repères de classe" de Podemos, de Syriza, de tel ou tel parti. On est très forts pour traiter de traitre celui qui n’a pas exactement pile le même rouge sur son drapeau (cf beaucoup de "débats" sur BC). Mais en attendant on n’a même pas fait les grèves et manifs massives contre l’austérité qu’on faites les Belges, les Italiens, les Espagnols ou les Anglais...


La capitulation du gouvernement Tsipras / Les lendemains amers du référendum
11 juillet 2015 - 19h12 - Posté par

Mais en attendant on n’a même pas fait les grèves et manifs massives contre l’austérité qu’ont fait les Belges, les Italiens, les Espagnols ou les Anglais...

Et ? ... ben rien ! Tout baigne.

Le K. a toujours la main-mise sur nos vies.

Tout le monde peut continuer à boursicoter.

Le chômage ’structurel’ (c’est comme ça qu’on dit hein ? pour noyer le poisson et éviter le terme de dumping social) se porte bien.

Mais non de dieu que ça soulage d’être aller gueuler ’tous ensemble’ dans la rue.
Le lendemain, on a l’impression que le joug est moins lourd sur le épaules. Le lendemain ? Ah bon ! Ce n’était pas des grèves générales illimitées ? Si ! Si !

Mais faut comprendre qu’avec tous les crédits qu’on s’est mis sur le dos, une journée sans salaire, c’est déjà un gros effort.

Et la boucle est bouclée. La brise de révolte est passée, le K. peut reprendre son gras boulot de sape.

Epilogue : c’est où qu’on trouve le calendrier des manifs couplés avec celui de la météo. Quoi la météo ? Euh c’est juste pour la TV là...tu comprends mon broshing...toussaaaa


La capitulation du gouvernement Tsipras / Les lendemains amers du référendum
11 juillet 2015 - 21h11 - Posté par nOCTURNE

Mais en attendant on n’a même pas fait les grèves et manifs massives contre l’austérité qu’on faites les Belges, les Italiens, les Espagnols ou les Anglais...

C’est peut être qu’il y a trop de gens assis entre deux chaises comme vous et
82 125
Ceci dit sans animosité.


La capitulation du gouvernement Tsipras / Les lendemains amers du référendum
12 juillet 2015 - 08h42 - Posté par

C’est peut être qu’il y a trop de gens assis entre deux chaises comme vous

Il est certain que vous connaissez suffisamment mon positionnement politique pour vous permettre ce genre de jugement. L’art de la divination, ou bien une lucidité exacerbée qui permet cet exploit ?

Ce qui est particulièrement cocasse (et un peu triste, en fait, sincèrement...), c’est qu’en général nous (Nocturne et moi) sommes sur des positions vraiment très proches, sur ce forum, très souvent, ce qui laisse supposer que vous êtes comme moi assis entre deux chaises.

Mais c’est bien de ça dont on parlait : on est plus prompt à agonir le camarade d’à-côté plutôt que de construire les outils qui nous manquent cruellement aujourd’hui. Les leçons assénées n’en sont que plus décalées...


La capitulation du gouvernement Tsipras / Les lendemains amers du référendum
12 juillet 2015 - 17h01 - Posté par nOCTURNE

vous êtes comme moi assis entre deux chaises.

Je suis bien du bon coté de la barricade , je te rassure si besoin est.
Désolé. d’avoir mal interprété tes dires, et content de te savoir a mes cotés.

Salutations communistes


La capitulation du gouvernement Tsipras / Les lendemains amers du référendum
11 juillet 2015 - 21h06 - Posté par nOCTURNE

Pour l’instant seuls 30% des grecs voulaient la sortie de l’Euro. Et Tsipras respecte la volonté majoritaire de son peuple.

Respecter la volonté de son peuple c’est le sortir de l’osterité ,ce pour qui il a été
élu (pour ces promesses )

Quant a l’opinion d’un peuple,quant on est au pouvoir, on se contente pas de discuter a L’EU, on explique, on milite et on transforme l’opinion .( au moins on essaye )

Evidemment faut pas compter sur des sociaux démocrates pour influencer l’opinion
dans le sens du combat anti capitaliste.





Le gouvernement sous arrestation.
samedi 20 - 18h29
de : L’iena rabbioso
Gilets Jaunes : Lavilliers vire casaque
samedi 20 - 12h22
de : Stafed
4 commentaires
Y-a-t-il eu fichage des « gilets jaunes » blessés lors des manifestations ?
samedi 20 - 08h15
de : François Béguin
Fortes restrictions du droit de manifester : Un Etat de droit en dérive !
samedi 20 - 07h03
de : Chrstian DELARUE
1 commentaire
« VIVRE L’ANARCHIE » film documentaire de Michel Mathurin
vendredi 19 - 22h31
de : Nemo3637
Grande action de désobéissance civile en cours à Paris (video)
vendredi 19 - 15h26
de : JO
1 commentaire
VIVE LA LIBERTÉ DE MIGRER !
vendredi 19 - 12h09
de : BERNARD DUPIN
NOTRE-DAME : OU VA LA GENEROSITE ?
vendredi 19 - 10h38
de : Nemo3637
5 commentaires
Un capitaine de police, mère de famille, s’est donné la mort avec son arme de service Récit d’un ancien flic (vidéo)
jeudi 18 - 14h48
de : nazairien
5 commentaires
Carré Blanc sur Fond Blanc
jeudi 18 - 10h39
de : Marc ARAKIOUZO
3 commentaires
Toulouse : « il y a une volonté politique d’interdire les manifestations »
jeudi 18 - 08h35
1 commentaire
Gilets Jaunes : motion de soutien de la FIJ aux journalistes français
jeudi 18 - 08h25
de : FIJ
Un caillou dans sa chaussure / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 18 - 07h53
de : Hdm
Manifestation potagère le samedi 18 Mai à Sainte-Pazanne contre les multiples projets de grandes surfaces dans le 44 !
jeudi 18 - 06h52
de : Collectif Terres Communes
Wauquiez sera sûrement d’accord pour un EPR en lieu et place de NDDP
mercredi 17 - 23h58
de : Quasimodo de NDDL à Quasimodo de NDDP via jyp
2 commentaires
Aucune fermeture selon Macron. « Un hôpital sans chirurgie, sans maternité ni urgence, ce n’est plus un hôpital », réagit Christophe Prudhomme
mercredi 17 - 17h31
Les bâtiments peuvent être reconstruits mais la nature ne peut pas se reconstuire aujourd’hui !
mercredi 17 - 11h54
de : Shepered Gaïa
1 commentaire
Rencontre débat sur les violences policières ici et là-bas
mercredi 17 - 11h48
CGT, France insoumise, « gilets jaunes »... Appel à l’union pour une « grande mobilisation » sociale le 27 avril
mercredi 17 - 08h26
1 commentaire
SANS FEU, NI FLAMME ..
mercredi 17 - 08h13
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Bordel, quelle hypocrisie !
mercredi 17 - 08h09
de : anti-k
4 commentaires
Sauvons la cathédrale du cœur. Pour un autre usage de Notre-Dame-de-Paris
mercredi 17 - 07h54
de : Un curé de campagne en visite à Paris
Divine surprise.
mardi 16 - 17h15
de : L’iena rabbioso
8 commentaires
Espagne : 44 ans après la mort de Franco, l’extrême droite s’apprête à entrer au parlement
mardi 16 - 16h37
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Justice : la cour administrative d’appel annule la privatisation de l’aéroport de Toulouse-Blagnac
mardi 16 - 14h13
de : Juliette Meurin
LES BLACK BLOCS - La liberté et l’égalité se manifestent
mardi 16 - 12h24
de : Ernest London
Olivier est tombé, son arche restera debout !
mardi 16 - 11h34
de : Le Cercle 49
Christelle Déchronique Les péages urbains (audio)
mardi 16 - 09h48
de : Ciné Christelle
Conférence débat, Michèle Audin présente Eugène Varlin, ouvrier-relieur, jeudi 18 avril à 18h30
mardi 16 - 09h28
de : Info’Com-CGT
1 commentaire
LE 26 MAI, METTONS LA RACLÉE À MACRON ! - Meeting Mélenchon, Aubry, Ruffin, Becker à Amiens (video)
mardi 16 - 08h40
Juan Branco, avant le "grand déballage" macron, dénonce une nouvelle fois nos "pseudos élites" (video)
lundi 15 - 17h41
de : nazairien
8 commentaires
Acte 22 Place de la République, police nationale et bagueux de Paris, complètement hors sol (vidéo)
lundi 15 - 14h19
de : nazairien
4 commentaires
Toulouse #Acte22 : La police tabasse 2 Journalistes et casse leurs caméras (video)
lundi 15 - 11h01
Jean-Luc Mélenchon. Privatisations : « VOTRE MODÈLE EST FINI » (video)
lundi 15 - 10h33
Le "meilleur des mondes" A vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes.
dimanche 14 - 13h30
de : nazairien
6 commentaires
Anti-impérialisme : cycle de conférences
dimanche 14 - 13h29
Marlène Schiappa, piégée par ses mensonges, quitte l’interview (vidéo)
samedi 13 - 15h29
de : nazairien
1 commentaire
Rassemblement pour la libération de Georges Abdallah mercredi 17 avril 2019, 18h00, métro Château-rouge (Paris 18ème)
samedi 13 - 13h22
GAFA de tous les pays, taxez-vous en Irlande !
samedi 13 - 08h52
de : Karine Darmanche
Saurel chante sa révolution à la Comédie Dalayrac
samedi 13 - 00h04

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les biens superflus rendent la vie superflue. Pier Paolo Pasolini
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite