Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES

Fañch Ar Ruz

Placide
Señal en Vivo
VIDEO

RADIO

radio campusradio montreal
RADIO TETARD

The Run
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Hamon ? Ha non ! Il ne veut même plus abroger la loi El Khomri (video)
dimanche 19 février
2 commentaires
Benoît Hamon veut une nouvelle loi Travail et non plus son abrogation Le candidat socialiste à l’élection présidentielle est revenu sur sa promesse d’abroger la loi El Khomri s’il était élu à l’Elysée. Faut-il y voir un geste d’apaisement adressé aux socialistes réformateurs ? Invité du Grand Jury, dimanche 19 février, sur RTL, Le Figaro et LCI, Benoît Hamon a déclaré qu’il voulait une nouvelle loi Travail. Le candidat socialiste à l’élection (...)
Lire la suite, commenter l'article...

L’UFAL s’oppose au projet de loi Travail : ne détruisons pas les droits des salariés !
de : Olivier Nobile
samedi 5 mars 2016 - 11h07 - Signaler aux modérateurs

Le projet de loi Travail (El Khomri) sera sans aucun doute le dernier et le plus important acte réformateur d’inspiration néo-libérale de notre gouvernement prétendument socialiste. Il comporte une dimension aussi bien politique que symbolique dont la portée excède de loin toutes les réformes sociales précédentes. Sans entrer dans le détail du texte dont s’est largement fait écho la presse ou le web, le principe de loi repose sur une inversion de la hiérarchie des normes et la destruction du principe fondamental d’ordre public social qui constituait le fondement républicain du Droit du travail de notre pays. Jusqu’à présent, le code du travail constituait le socle minimal de protection des travailleurs et l’accord d’entreprise ou de branche ne pouvait qu’en améliorer les dispositions. Désormais avec la loi El Khomri, la législation sociale contenue dans le code du travail constituera une norme maximale dont l’accord collectif pourra amoindrir la portée. Pourtant chacun sait que l’accord signé entre les employeurs et les travailleurs ou leurs représentants est par essence déséquilibré, les premiers disposant d’un pouvoir de chantage aux licenciements ou à la délocalisation

Même si le contenu du projet de loi n’est pas totalement stabilisé et peut évoluer à la marge d’ici son dépôt à l’Assemblée Nationale le 24 mars prochain, le contenu de la loi El Khomri ne fait guère de doute. Sont visés : la durée du travail et la destruction dans les faits des 35 heures, la remise en cause du repos compensateurs, la réduction de l’indemnisation des licenciements et l’encadrement du pouvoir des juges. Sans oublier les conditions du dialogue social en entreprise puisqu’il est prévu que les syndicats minoritaires pourront contourner le droit d’opposition des syndicats majoritaires par un référendum d’entreprise (se souvenir de l’épisode SMART).

Ne nous y trompons pas : la loi El Khomri remet en cause l’héritage de 150 ans de luttes sociales, syndicales et politiques de notre pays et opère le saccage des principes sociaux républicains issus du programme du Conseil National de la Résistance.

Après avoir consacré plus de 30 milliards d’euros d’allègements de “charges” avec le CICE et réduit, avec le pacte de responsabilité, les cotisations sociales affectées à la Sécurité sociale avec pour corollaire une cure d’austérité drastique des administrations publiques et sociales, après avoir flexibilisé le recours au travail dominical et encouragé la répression pénale des syndicalistes, le gouvernement socialiste entend désormais parachever son funeste dessein : lutter contre le chômage en transformant les travailleurs en précaires à vie, réduits à leur force de travail immédiate et remplaçables ad nutum et ce, au prix d’une aggravation des inégalités et de la pauvreté. Il suffit de regarder Outre-Rhin pour s’en convaincre : le prétendu modèle allemand et son chômage réduit masquent mal les contrats à 1 € de l’heure et un taux de pauvreté qui atteint 16% de la population contre 13% en France. L’objectif de notre gouvernement gestionnaire est de singer ce modèle et se donner bonne conscience en diminuant les statistiques du chômage au prix d’une destruction des droits sociaux des travailleurs et d’un accroissement de la pauvreté, au nom de la sacro-sainte compétitivité des entreprises. Peu importe que la compétitivité des entreprises françaises ait été essentiellement affaiblie par une politique monétaire européenne désastreuse, par la morosité de la demande intérieure, par les difficultés de l’accès au crédit pour financer des investissements productifs et la recherche et développement, par l’absence d’harmonisation des normes sociales et environnementales en Europe, par l’abandon de toute velléité de la lutte contre la prédation financière sur l’économie et l’évasion socio-fiscale etc … Le gouvernement Hollande-Valls ne se risquerait pas à aller sur ces terrains-là, car cela l’obligerait à mener une véritable politique de gauche, ou plutôt avoir une vision politique tout court.

La loi El Khomri n’est toutefois qu’une étape. Quelle est la suite ? La réponse est simple : la suppression du CDI fusionné dans un contrat unique à durée déterminée renouvelable et la fin du statut des fonctionnaires. C’est précisément la proposition de notre “éminent” prix Nobel Jean Tirole dont les propositions sont reprises en boucle au sein du MEDEF et de la droite. La modèle de “flexisécurité” qui est souvent scandé, à savoir la portabilité des droits sociaux en corollaire de la flexibilité du marché du travail n’est qu’un leurre car le rapport de force politique ne permet nullement d’envisager une amélioration des droits sociaux des travailleurs et l’indemnisation des chômeurs. L’objectif de la flexisécurité, comme le prouve l’ANI, est au contraire d’accompagner la précarisation du travail par des milliards d’euros de fonds publics donnés sans contrepartie au MEDEF afin qu’il oriente unilatéralement la politique de formation du pays et qu’il mette la main sur la prévoyance d’entreprise au prix d’une destruction de la Sécurité sociale des Français.

La bonne nouvelle est que l’annonce de loi El Khomri suscite une vague d’indignation et de mobilisation sociale sans précédent depuis le CPE en 2007. Une pétition a déjà recueilli 900 000 signatures, des initiatives sur le web voient le jour et le gouvernement doit affronter une vague d’hostilité sans précédent au sein son propre camp et une opposition unanime des syndicats. Sa menace de brandir le 49-3 et finalement le report de de 15 jours du dépôt du projet de loi démontrent toute la fébrilité d’un gouvernement empêtré dans sa stratégie de flexibilité accrue du contrat de travail et de promotion de la politique de l’offre (anti-sociale et anti-écologique) pour satisfaire en tous points les revendications du MEDEF.

L’UFAL a toujours accompagné les luttes sociales et républicaines favorables aux intérêts des travailleurs et de leur famille. Notre attachement au projet du Conseil National de la Résistance nous oblige à dénoncer le contenu de cette loi scélérate et à relayer un discours offensif pour l’avenir de notre Nation car c’est ben de cela qu’il s’agit.

La loi El Khomri c’est le retour au XIXe siècle, celui où le travailleur sera réduit à sa force de travail dans le cadre d’un rapport d’assujettissement total à l’employeur. Au prix du retour de la peur du lendemain comme seule perspective de vie, dans un pays qui n’a pourtant jamais été aussi riche qu’aujourd’hui.

L’UFAL appelle à signer la pétition contre le projet de loi Travail : Loi Travail : non merci !

http://www.ufal.org/divers/lufal-so...



Imprimer cet article





Le « premier tour social » des anti-loi Travail le 22 avril 2017 (VIDEO)
lundi 20 - 10h33
de : Marion d’Allard
MANIFESTE POUR UN XXIe SIÈCLE PAYSAN
lundi 20 - 08h42
de : Ernest London
Hamon ? Ha non ! Il ne veut même plus abroger la loi El Khomri (video)
dimanche 19 - 21h39
2 commentaires
Hamon en aval : un frondeur qui a perdu sa fronde
dimanche 19 - 18h14
de : Jean Ortiz
1 commentaire
Jean-Luc Mélenchon ce dimanche, à partir de 14h30 : VIDEO EN DIRECT - ÉMISSION SPÉCIALE CHIFFRAGE DU PROGRAMME
dimanche 19 - 12h33
de : Jean-Luc Mélenchon
MOTHERFUCKER
dimanche 19 - 11h58
de : Ernest London
L’ignorance totale de Macron : Les Françaises votent pour la première fois le 29 avril 1945 et pas en 1905 (video)
dimanche 19 - 11h43
de : Collectif Bellaciao
François Fillon s’est fait rémunérer entre 140.000 et 210.000 euros pour des interventions à l’étranger
dimanche 19 - 11h11
Benoît Hamon : On assure à Hollande un flanc gauche qui évite que certains électeurs se tournent vers Mélenchon !
dimanche 19 - 10h00
4 commentaires
Cher Emmanuel Macron, qui humilie qui avec la Manif pour Tous ?
dimanche 19 - 00h54
de : Baptiste Beaulieu
Espagne : manifestation monstre à Barcelone pour l’accueil des réfugiés
samedi 18 - 23h18
La presse locale serait-elle au service de la préfecture et des industriels ?
samedi 18 - 19h23
de : Paroles Libres
Sondage : Jean-Luc Mélenchon est le favori des lecteurs de journal.re
samedi 18 - 15h44
Hayange : le maire FN Fabien Engelmann placé en garde à vue
samedi 18 - 15h42
13es RENCONTRES DU FILM DOCUMENTAIRE 31 mars 1, 2 avril 2017 St Jean du Gard
samedi 18 - 14h38
de : Luttes et Résistances
Cet amendement qui va rendre la chasse aux délits financiers plus difficile (video)
samedi 18 - 13h53
de : Helene Gully
Léon Gaultier, ancien SS, co-fondateur du Front National (video)
samedi 18 - 13h39
de : Jack Brte
En Israël, un catalogue Ikea sans femmes pour les ultra-orthodoxes
samedi 18 - 13h09
de : Juliette Deborde
RAPPEL : PS, LR et FN unis pour approuver la directive sur le secret des affaires
samedi 18 - 12h30
de : Maxime Vaudano
Sécurité publique : ces dispositions risquent de favoriser les bavures policières
samedi 18 - 11h59
de : Éliane Assassi
"Police « républicaine » et quartiers populaires : l’état d’exception permanent", par Olivier Le Cour Grandmaison
samedi 18 - 11h18
de : CAPJO-EuroPalestine
Lettre ouverte à Clémentine
samedi 18 - 11h17
de : LE BRIS RENE
1 commentaire
Marche nationale pour la 6e République samedi 18 mars prochain à 14h à Paris
samedi 18 - 11h13
de : Jean-Luc Mélenchon
Le policier mis en examen pour viol porte plainte contre Théo
vendredi 17 - 22h52
Le parlement vote les pleins pouvoirs à la police
vendredi 17 - 21h33
de : Nantes Révoltée
La lettre de Jean Luc Mélenchon à B. Hamon
vendredi 17 - 13h26
19 commentaires
PARIS, BIVOUAC DES RÉVOLUTIONS
vendredi 17 - 10h44
de : Ernest London
Soupçons d’emplois fictifs FN à Bruxelles : le rapport qui charge Marine Le Pen
vendredi 17 - 10h11
de : Mathias Destal
Présidentielle française : Wikileaks entre en scène...
vendredi 17 - 09h51
de : Pierrick Tillet
Un policier jette le téléphone du jeune contrôlé (video)
vendredi 17 - 09h43
À Strasbourg, Mélenchon combat le traité UE-Canada (video)
vendredi 17 - 09h17
de : Sophie de Ravinel
Calais : nouvelle tentative d’intimidation contre une journaliste
vendredi 17 - 08h52
de : Syndicat National des Journalistes (SNJ)
Nantes : avec Théo et les autres victimes
vendredi 17 - 08h50
de : Cran, LdH, Mrap, SOS Racisme, UNEF, CGT et FSU
1er tour social à Paris le 22 avril ! L’événement qui va bousculer l’élection présidentielle !!! (video et photos)
vendredi 17 - 00h37
de : CGT Goodyear Amiens, Sud poste Hauts de Seine, Compagnie JOLIE MÔME, Info’Com-CGT, Collectif Bellaciao, Résistance Urgences Cgt CH-Wattrelos, CGT CHRU Lille, Sud Commerces, DAL - Droit Au Logement, UL CGT Le Havre et Dieppe, Collectif urgence notre police assassine, Touche pas ma ZEP, Soutien aux 8 de GoodYear de Limoges, Collectif Salariés - Fnac champs élysées, CGT EDF Paris, Comité de soutien Goodyear Mulhouse
COMME SI NOUS ÉTIONS DÉJÀ LIBRES
jeudi 16 - 19h03
de : Ernest London
Ce matin devant l’entrée du siège de son QG de campagne, Emmanuel Macron... (video)
jeudi 16 - 15h04
de : LM Laffitte
Emmanuel Macron, « candidat des médias » : autopsie d’un choix implicite
jeudi 16 - 14h39
de : Daniel Schneidermann
Préparons le 1er tour social ! Jeudi 16 février à 19:00
jeudi 16 - 13h42
de : CGT Goodyear Amiens, Sud poste Hauts de Seine, Compagnie JOLIE MÔME, Info’Com-CGT, Collectif Bellaciao, Résistance Urgences Cgt CH-Wattrelos, CGT CHRU Lille, Sud Commerces, DAL - Droit Au Logement, UL CGT Le Havre et Dieppe, Collectif urgence notre police assassine, Touche pas ma ZEP, Soutien aux 8 de GoodYear de Limoges, Collectif Salariés - Fnac champs élysées, CGT EDF Paris, Comité de soutien Goodyear Mulhouse
¨Comprendre le Venezuela¨, Andrés Bansart parle de son nouveau livre
jeudi 16 - 12h01
de : Thierry Deronne
Pour le droit de manifester
jeudi 16 - 11h57
de : Observatoire nantais des libertés dans l’état d’urgence

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La non-violence est une arme puissante et juste, qui tranche sans blesser et ennoblit. l'homme qui la manie. C'est une épée qui guérit. Martin Luther King
Faites un don
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Hamon ? Ha non ! Il ne veut même plus abroger la loi El Khomri (video)
dimanche 19 février
2 commentaires
Benoît Hamon veut une nouvelle loi Travail et non plus son abrogation Le candidat socialiste à l’élection présidentielle est revenu sur sa promesse d’abroger la loi El Khomri s’il était élu à l’Elysée. Faut-il y voir un geste d’apaisement adressé aux socialistes réformateurs ? Invité du Grand Jury, dimanche 19 février, sur RTL, Le Figaro et LCI, Benoît Hamon a déclaré qu’il voulait une nouvelle loi Travail. Le candidat socialiste à l’élection (...)
Lire la suite
Jean-Luc Mélenchon ce dimanche, à partir de 14h30 : VIDEO EN DIRECT - ÉMISSION SPÉCIALE CHIFFRAGE DU PROGRAMME
dimanche 19 février
de Jean-Luc Mélenchon
Ce dimanche, à partir de 14h30, retrouvez l’émission en direct Esprit de Campagne sur la chaîne Youtube de Jean-Luc Mélenchon. Nous ferons une émission de 5 heures sur le chiffrage du programme : « L’Avenir en commun, combien ça coûte ? ». En toute transparence, les experts et les membres de la Commission en charge de la rédaction du programme détailleront les coûts et les recettes des propositions de la France insoumise pour répondre aux urgences sociales, économiques et (...)
Lire la suite
1er tour social à Paris le 22 avril ! L’événement qui va bousculer l’élection présidentielle !!! (video et photos)
vendredi 17 février
de CGT Goodyear Amiens, Sud poste Hauts de Seine, Compagnie JOLIE MÔME, Info’Com-CGT, Collectif Bellaciao, Résistance Urgences Cgt CH-Wattrelos, CGT CHRU Lille, Sud Commerces, DAL - Droit Au Logement, UL CGT Le Havre et Dieppe, Collectif urgence notre police assassine, Touche pas ma ZEP, Soutien aux 8 de GoodYear de Limoges, Collectif Salariés - Fnac champs élysées, CGT EDF Paris, Comité de soutien Goodyear Mulhouse
LA VIDÉO DU MEETING DU 16 FÉVRIER : PRÉPARONS LE PREMIER TOUR SOCIAL Salle blindée de monde ! Tout le monde n’a pas pu entrer ! Trop bien ! 1er tour social à Paris le 22 avril ! Ceux qui vivent sont ceux qui luttes ! Allons de l’avant avec la convergence des luttes Ensemble tout devient possible, vive la lutte des classes sociales. A partager sans modération. Tous ensemble à tout et convergeons le 22 avril. C’est notre tour social ! Vive le premier tour sociale, (...)
Lire la suite
Préparons le 1er tour social ! Jeudi 16 février à 19:00
jeudi 16 février
de CGT Goodyear Amiens, Sud poste Hauts de Seine, Compagnie JOLIE MÔME, Info’Com-CGT, Collectif Bellaciao, Résistance Urgences Cgt CH-Wattrelos, CGT CHRU Lille, Sud Commerces, DAL - Droit Au Logement, UL CGT Le Havre et Dieppe, Collectif urgence notre police assassine, Touche pas ma ZEP, Soutien aux 8 de GoodYear de Limoges, Collectif Salariés - Fnac champs élysées, CGT EDF Paris, Comité de soutien Goodyear Mulhouse
RETROUVONS-NOUS EN MEETING PARTICIPATIF AU THÉÂTRE DE LA COMPAGNIE JOLIE MÔME LE 16 FÉVRIER A 19H POUR PRÉPARER UN ÉVÉNEMENT D’AMPLEUR ET INÉDIT. C’EST NOTRE TOUR ET IL N’EST PAS PRÉSIDENTIEL ! 14 Rue Saint-Just, 93210 Saint-Denis, France LE MEETING "PRÉPARONS LE PREMIER TOUR SOCIAL" SERA EN DIRECT SUR FACEBOOK SUR LA PAGE Info’Com-CGT JEUDI 16 FÉVRIER À 19 HEURES ici : https://www.facebook.com/infocomcgt/ Nous, syndicalistes, salariés, privés (...)
Lire la suite
Hommage à Sven Pohlhammer le 11 février 2017 - La Parole Errante à La Maison de L’Arbre - Montreuil (Photos et videos)
lundi 13 février
de Roberto Ferrario
Hommage à Sven Pohlhammer de Parabellum le 11 février 2017 à Montreuil, dans la grand salle de Armand Gatti et Jean-Jacques Hocquard, La Parole Errante de La Maison de L’ Arbre. Une soirée pleine d’émotions, en belle compagnie je retrouve mes amis/es, ensemble en souvenir de notre pot Swen... Merci aux proches et aux amis, que du bonheur, ciao Swen !! "Près de deux ans et demi après le décès de Schultz, le chanteur de Parabellum, le groupe est à nouveau endeuillé avec la (...)
Lire la suite
Le 11 février 1990 Nelson Mandela était enfin libre (video)
dimanche 12 février
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le 11 février 1990, le plus ancien prisonnier politique du monde recouvre la liberté. Au bras de sa femme et le poing levé, Nelson Mandela, l’icône de la lutte anti-apartheid, quitte libre la prison Victor Verster, à Paarl, près du Cap, en Afrique du Sud. Des millions de téléspectateurs découvrent alors le visage de Nelson Mandela, dont on n’avait plus d’images depuis 1965. Celui qui avait été le commandant en chef d’une armée secrète de libération puis le leader (...)
Lire la suite
Luc Carvounas : la CGT, c’est une forme de caste gauchisée. Bien sûr que c’est des privilégiés (video)
dimanche 12 février
de Francois Cocq
6 commentaires
« Caste gauchisée », « privilégiés », Philipe Martinez est un « permanent politique », « un Peppone de mauvaise facture » : Luc Carvounas n’avait pas de mots assez durs mardi 24 mai sur LCI (voir un extrait vidéo ici) pour essayer de discréditer la CGT et son secrétaire général. Et comme si les insultes ne suffisaient pas, Luc Carvounas s’est fait le porte-voix de la droite et du Medef en caricaturant et méprisant la lutte des salariés. Des attaques que nul ne saurait à (...)
Lire la suite