Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

8 mars noir : Plus de 37 jeunes filles mortes au Guatemala après avoir cherché à s’évader de leur foyer maltraitant
de : Espoir Chiapas
lundi 20 mars 2017 - 21h46 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 52.8 ko

Rassemblons-nous ce mardi 21 mars à 18h00 devant l’ambassade du Guatemala à Paris !

Rassemblement - Solidarité avec le Guatemala

La lutte pour la justice et contre les violences d’État est internationale

Ce mardi 7 mars 2017, 80 adolescentes ont fugué de leur foyer « Hogar Seguro, Virgen de l’Asuncion » pour dénoncer l’exploitation sexuelle, les viols et violences dont elles sont victimes à l’intérieur même de ce centre d’accueil pour mineurs. 60 d’entre elles ont été ramenées de force par la Police Nationale Civile, puis enfermées à clé dans une petite pièce, sans eau ni sanitaire.

Dans la matinée du 8 mars, un incendie s’est déclenché dans cette même pièce et a provoqué la mort de 43 jeunes filles de 14 à 17 ans.

 Considérant que le gouvernement du Guatemala, en tant que responsable civil des centres de protection pour mineurs, est coupable d’un féminicide institutionnel et complice d’un réseau de traite humaine et d’exploitation sexuelle sur mineurs,
 considérant que les politiques internationales capitalistes, racistes et sexistes sont responsables de ce système autorisant l’achat et la violence de corps d’enfant et de femmes,
 considérant que « la justice est indivisible : une injustice commise quelque part est une menace pour la justice dans le monde entier » (Angela Davis),

Nous répondons présent à l’appel des organisations féministes et associations de défense des droits de l’enfance et de l’adolescence pour former une action de mobilisation internationale devant les ambassades du Guatemala du monde entier.

Ensemble, nous exigeons :

 une enquête poussée sur les causes de l’incendie et Justice pour les familles des 43 adolescentes
 une enquête poussée sur les réseaux de traite humaine et Justice pour toutes les victimes de violences sexuelles
 la protection immédiate des 600 jeunes survivants du centre et la considération de leurs témoignages
 une restructuration totale de tout le système de protection de l’enfance et de l’adolescence en s’appuyant sur les propositions concrètes des organisations de sociétés civiles travaillant sur ce sujet

En tant que communauté internationale, nous avons le devoir de rester vigilant à ce que justice se fasse et à se mobiliser pour le respect de droits humains de tou.te.s et tous !

Rassemblons-nous ce mardi 21 mars à 18h00 devant l’ambassade du Guatemala à Paris !



Ce mardi 7 mars 2017, vers 15h, près de 80 adolescentes, de 13 à 17 ans, ont forcé les portes pour s’évader de leur foyer d’accueil “Hogar Seguro, Virgen de la Asunción” (« foyer sûr, vierge de l’ascension”) situé à San Jose Pinula, à 10km à l’est de la capitale du Guatemala. Elles ont tenté de s’évader afin de dénoncer les mauvais traitements, violences et violences sexuelles dont elles ont été victimes au sein du foyer. 



Photo : Espoir Chiapas

“La-bas, c’est l’enfer et l’enfer nous le vivons. Nous sommes violées chaque soir.” Une voisine du foyer rapporte les paroles qu’une jeune fille à réussi a lui dire avant l’intervention de la police. Après quelques moments de heurts avec les forces de l’ordre, la Police National Civile a réussi à contrôler l’émeute et à faire entrer les jeunes filles dans le foyer. 19 d’entre elles auraient cependant réussi à s’enfuir mais nous sommes encore sans nouvelles ni traces d’elles. Selon le témoignage d’une des jeunes filles rescapée du drame, il semblerait que les 60 adolescentes qui ont été ramenées de force dans le centre ont été ensuite enfermées – portes et fenêtres à clé – dans une même chambre.

C’est de cette chambre, située dans l’aile féminine du “hogar seguro” que s’est déclenché l’incendie dans la matinée du 8 mars. Selon Abner Paredes, – la tête de la branche “Défense de la jeunesse” de l’institution gouvernementale “PDH”, Procureur des Droits Humains, l’incendie aurait été déclenché par l’une des adolescentes enfermées qui avait une boite d’allumettes et aurait mis le feu à un matelas.

37 jeunes filles sont mortes calcinées durant l’incendie, 18 ont succombé a leurs blessures dans les hôpitaux San Juan de Dios et Roosevelt dans la capitale. Plus de 40 adolescentes sont hospitalisées pour des brûlures aux deuxième et troisième degrés.

Pour l’instant, seulement 18 des 37 jeunes filles ont été identifiées.

Le centre de protection pour enfants et adolescents victimes d’abandons, de violences intra-familiales et de maltraitance avait déjà été au centre de plaintes pour violences et mauvais traitements.

En effet, le foyer qui héberge près de 800 mineurs alors qu’il est habilité pour une capacité d’accueil d’environ 400 places, a été poursuivi au cours de différents procès l’an passé, à la suite de plusieurs plaintes de parents suite aux témoignages de leurs enfants rescapés : privation de nourriture, séquestration, humiliations, sévices corporels et violences sexuelles ; et à la suite de plus de 47 fugues de mineurs. L’ancien directeur Miguel Ángel Menera a été destitué de ses fonctions en novembre 2016.

Photo : Espoir Chiapas

Le mois suivant, le juge de la protection de l’enfance et de l’adolescence de la zone métropolitaine a condamné l’État du Guatemala pour outrage des droits humains au vue des conditions d’accueil du centre dont il a la responsabilité. Durant ce procès, on découvre l’existence d’une salle appelée “el gallinero” : « le poulailler », qui serait équivalent d’une salle de torture où les mineures seraient enfermées, humiliées et violentées. Après la condamnation de l’État, une résolution de restructuration puis de fermeture progressive du centre est ordonnée, mais celle-ci ne sera pas appliquée.

Après les disparations sans suite de plusieurs dizaines de mineurs placés sous la responsabilité du foyer, Mareny Mérida, secrétaire au Secrétariat d’État du Bien-être Social, suspecte que les jeunes soient utilisées dans des réseaux de prostitution infantile et des crimes organisés du narcotrafic. Le procureur de la PDH dénonce lui aussi la possibilité d’un réseau d’exploitation sexuelle : l’enquête sur les employés accusés de traite humaine est toujours en cours depuis 2016.

Ces enquêtes sont appuyées par le témoignage de parents dont les enfants ont été rescapés du centre avant l’incendie : une jeune fille de 16 ans, en état de choc post-traumatique, témoigne qu’une fois “un homme avec un fort accent étasunien est entré dans le centre, accompagné d’un gardien, pour me violer.”

Cette même jeune fille raconte avoir vue une enfant se faire tabasser par les gardiens jusqu’à avoir les côtes cassées et vomir du sang.

Raquel Hoper, mère d’un garçon de 12 ans raconte que son fils ne voulait plus rester dans le centre car les éducateurs mangeaient la nourriture des enfants et qu’on leur servait juste du pain pourri. Plusieurs adolescentes témoignent avoir été enfermées nues dans les couloirs, attachées à leurs lits et violées par les gardiens.

Photo : Espoir Chiapas

Les parents dénoncent aussi l’impossibilité de voir leurs enfants sans pouvoir communiquer avec eux en dehors des rendez-vous téléphoniques surveillés par les gardiens. Selon la deputée Amilcar Pop, seulement 3 des 64 caméras de vidéo surveillance étaient en état de marche. Il semblerait que les 61 autres aient été désactivées volontairement.

Aujourd’hui, vendredi 10 mars 2017, les parents rassemblés devant le centre se plaignent de n’avoir aucune information et attendent toujours des explications et des nouvelles de leurs enfants. A part l’identité des 18 premières victimes, aucune information ne leur a été transmise.

Des doutes sont émis par les parents concernant la réaction des secours et de l’absence d’évacuation des adolescentes. En effet, un jeune garçon de 16 ans, rescapé de l’incendie, témoigne entre deux sanglots “On connaissait les filles qui étaient enfermées, on a voulu aller les aider mais ils nous en ont empêché… On voulait les faire sortir mais les policiers nous ont bloqué l’entrée”.

Une enquête est ouverte pour découvrir la source de l’incendie et les conditions d’évacuation des mineures.

Hier soir, un rassemblement devant le Palais National a eu lieu à l’appel d’institutions de défense des droits humains et de collectifs autonomes pour se recueillir, “être la voix de celles qui n’en ont plus” et exiger justice.

Malgré les accusations à l’encontre du gouvernement, Jimmy Morales, le président du Guatemala a annoncé dans un discours 3 jours de deuil national, qu’il s’agit d’un “terrible accident” dont toute la société est responsable.

D’autres manifestations sont prévues en fin de semaine pour exiger l’ouverture d’une réelle enquête concernant les accusations d’exploitation sexuelle et de maltraitance du foyer, et pour dénoncer la responsabilité de tous les corps d’état impliqués dans la complaisance dans cette affaire comme réels coupables de la mort des jeunes filles, et ainsi indemniser les familles et rendre justice.

 

Source : Espoir Chiapas

https://www.frequences-latines.com/...



Imprimer cet article





Venezuela : Maurice Lemoine démolit la propagande occidentale (video)
lundi 21 - 10h13
de : Pierrick Tillet
Daech capitule face au Hezbollah à la frontière libano-syrienne
lundi 21 - 10h02
Le président syrien Bachar al-Assad : intervention à la télévision sans langue de bois
dimanche 20 - 20h23
de : nazairien
Europe Ecologie les verts : Université d’été, M.Hulot n’ira pas !
dimanche 20 - 19h51
de : JO
VIETNAM : On meurt toujours du terrorisme d’ETAT !
vendredi 18 - 23h23
de : JO
Mettre fin aux contrats aidés, et puis après…
vendredi 18 - 16h19
1 commentaire
Iñigo Errejón, ce Podemos qui joue sur les mots mais déjoue sur les choses politiques
vendredi 18 - 14h52
de : Antoine 34
Attentat de Barcelone
vendredi 18 - 11h20
de : Quim BOIX responsable de la FSM en Espagne
1 commentaire
Morts sur...Ordonnances ?
vendredi 18 - 09h46
de : Jipé
3 commentaires
Série de textes 2016 - 2017 de Christian DELARUE sur Bellaciao
vendredi 18 - 00h42
de : Christian DELARUE
Expulsion de l’Attiéké, le centre social de Saint-Denis
vendredi 18 - 00h00
LES IDENTITÉS MEURTRIÈRES
jeudi 17 - 22h51
de : Ernest London
Dannemarie : Femmes ordinaires, pas femmes pornifiées.
jeudi 17 - 19h49
de : Christian DELARUE
3 commentaires
La filière bois mérite-t-elle autant de subventions ?
jeudi 17 - 18h44
de : Laurent Benoit
Les cas de renversement ou de tentatives de gouvernements étrangers par les États-Unis depuis la 2ème guerre mondiale !
jeudi 17 - 10h51
de : JO
En vacances "chez un ex-trafiquant" : deux membres du gouvernement s’expliquent !
jeudi 17 - 10h17
de : JO
JERÔME LEROY : L’OBSERVATEUR LETTRÉ DE NOS SOCIÉTÉS SPECTACULAIRES MARCHANDES ET DES VIOLENCES DÉMENTIELLES QU’ELLES ENG
jeudi 17 - 09h29
de : Ernest London
Lettre ouverte du PRCF aux communistes, aux insoummis et aux syndicalistes de lutte
mercredi 16 - 18h09
de : prcf
acte de solidarité avec le peuple Vénézuèlien
mercredi 16 - 18h04
de : Ambassade de la République bolivarienne du Venezuela en France
Sur le plan international aussi, « LES BARRICADES N’ONT QUE DEUX CÔTES » .
mercredi 16 - 12h39
de : Par Georges Gastaud, secrétaire national du PRCF, et Antoine Manessis, responsab
L’ENTRAIDE, UN FACTEUR DE L’ÉVOLUTION
mercredi 16 - 08h25
de : Ernest London
VENEZUELA : Communiqué des Forces Armées Nationales Bolivariennes
mardi 15 - 20h40
de : JO
Rassembler : Bloc du peuple-classe à gauche contre bloc élitaire à droite
mardi 15 - 17h26
de : Christian DELARUE
BOLIVIE :Qui prétendra encore qu’on ne peut pas vivre en autarcie ?
mardi 15 - 16h46
de : JO
Intérim : Randstad, Adecco, Manpower... et les autres
mardi 15 - 13h45
de : CGT Randstad France
2 commentaires
LA GUERRE CIVILE EN FRANCE
mardi 15 - 08h05
de : Ernest London
1 commentaire
LA COMMUNE D’OAXACA
lundi 14 - 19h14
de : Ernest London
Notre Corps électoral : Analyse par Alexis Corbière
lundi 14 - 18h33
de : JO
Les repentis d’hier, d’aujourd’hui et de demain
lundi 14 - 18h15
La faute à Platon.
lundi 14 - 16h34
de : L’iena rabbioso
Podemos gouverne avec les socialistes, les syndicats s’étranglent d’indignation !
lundi 14 - 10h14
de : Antoine 34
Charlottesville, une ville progressiste, cible des suprémacistes
lundi 14 - 09h48
Les intégristes "catho" en croisade contre la libération sexuelle !
dimanche 13 - 20h56
de : Christian DELARUE
Qu’il est beau, le monde libre !
dimanche 13 - 18h37
de : jodez
1 commentaire
USA : Attentat d’extrême-droite
dimanche 13 - 17h42
2 commentaires
Ordre des peuples et ordre des classes sociales (Labica) : quelle complémentarité ?
dimanche 13 - 16h45
de : Christian DELARUE
LA GREVE DES DELIVEROO : UN MIRACLE SOCIAL
dimanche 13 - 14h57
de : Laurent Degousee
Venezuela : Lettre ouverte au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel.
dimanche 13 - 06h25
de : Jo Hernandez
1 commentaire
COMMUNIQUE
samedi 12 - 06h04
de : Ministère des Affaires Etrangères de la République Bolivarienne du Venezuela
VENEZUELA : Une sournoise mais féroce guerre économique (par Maurice Lemoine)
vendredi 11 - 22h16
de : JO
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

le merveilleux de la guerre, c'est que chaque chef des meurtriers fait bénir ses drapeaux et invoque Dieu solennellement avant d'aller exterminer son prochain. Voltaire
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
CONTRE LA GUERRE, LES ORDONNANCES ET L’ÉTAT D’URGENCE PERMANENT, 3 RAISONS DE MANIFESTER LE 14 JUILLET !
mercredi 12 juillet
de Front Social
2 commentaires
• Manifestons le 14 juillet contre la guerre 14 juillet - Macron s’affiche en chef de guerre avec Trump. L’épouvantable président des USA, raciste et misogyne, lui sert de complice. Pitoyable… et dangereux ! La fête de la prise de la Bastille est défigurée depuis trop longtemps par les démonstrations de force militaire. Macron en rajoute avec sa communication de monarque : « Vive la guerre, tous avec Trump. » • Manifestons le 14 juillet contre la guerre (...)
Lire la suite
Le 12 juillet, rassemblements populaires : non à la casse du code du travail
mardi 11 juillet
de La France Insoumise
Le 12 juillet, organisons des rassemblements partout en France pour dire « non » à la casse du code du travail par ordonnances comme le veut Emmanuel Macron. À Paris, le rassemblement du 12 juillet se tiendra à 18h30 place de la République en présence de Jean-Luc Mélenchon et des députés de la France insoumise. Venez nombreuses et nombreux et partagez cet évènement avec vos ami•e•s. Pour les autres villes, consultez et signalez vos rassemblements ici : http://bit.ly/2rC8CiQ (...)
Lire la suite
Ivry en fête 2017 le 24 et 25 juin 2017
vendredi 23 juin
de Ivry sur Seine
Ivry en fête 2017 24 et 25 juin 2017, animations, spectacles, expos et concerts gratuits pour toute la famille. Restauration solidaire, 145 associations Fêter en sécuritéGrande scèneScène jeunesseVillage des enfantsVillage municipalEspace Sports et LoisirsEspace associatifListe des stands associatifsScène associative samediScène associative dimanche Téléchargez le programme de la fête au format PDF Fêter en sécurité Cette année, en raison des nouvelles mesures de sécurité, le marché (...)
Lire la suite
SOIRÉE-DÉBAT CONTRE LA REPRESSION POLICIÈRE ET MINI-CONCERT D’HK VENDREDI 23 JUIN
jeudi 22 juin
de Front Social
Vendredi 23 juin 2017 à 19h00 Bourse du travail de Paris Salle Eugène Henaff 29 boulevard du Temple 75003 Paris Soirée débat organisée par Images contemporaines et le #FrontSocial, autour du film "Acharnement, poursuivis pour l’exemple. On vous y attend nombreux ! Projection : Teaser du film ’’Acharnement, poursuivis pour l’exemple ’’ Clip d’Assigné-e-s à résistance d’HK et Les Saltimbanks Débat animé par Jean Gersin (...)
Lire la suite
François Ruffin ... Et moi le programme de la France Insoumise ne me pose pas de difficulté (audio)
mardi 20 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
La vrai phrase de François Ruffin à écouter sur la vidéo de RTL à partir de 6:43 : "La discipline de groupe, ce n’est pas pour moi, mais on n’a pas besoin de discipline quand on est d’accord sur l’essentiel. Et moi le programme de la France insoumise ne me pose pas de difficulté" Cet phrase à été reprise par RTL, le Courrier Picard, l’AFP, Libération, La Charente Libre, Huffingtonpost, etc etc Pourtant le rabat joie de service ne manque pas de déformer les (...)
Lire la suite
Législatives : Jean-Luc Mélenchon présente son groupe à l’Assemblée (videos + photos)
mardi 20 juin
1 commentaire
Avec 17 candidats élus, auxquels il faut ajouter trois communistes et deux divers gauche soutenus par la France insoumise, le mouvement de Jean-Luc Mélenchon remplit donc l’objectif qu’il s’était fixé : former un groupe parlementaire. Mardi matin, ces députés font leurs premiers pas à l’Assemblée nationale. Premiers pas. C’est à 10h15 précisément que les élus de la France insoumise sont attendus au Palais Bourbon. Ils franchiront la porte principale ensemble (...)
Lire la suite
Liste des députés insoumis élus à l’assemblée nationale
lundi 19 juin
de Collectif Bellaciao
6 commentaires
"Le peuple français dispose à l’Assemblée nationale d’un groupe France Insoumise cohérent, discipliné, offensif. C’est notre groupe qui appellera le pays, le moment venu, à une résistance sociale. J’informe le nouveau pouvoir qu’aucun mètre de droits sociaux ne sera cédé sans lutte." Jean-Luc Mélenchon Adrien Quatennens : https://www.facebook.com/profile.ph... Alexis Corbière : https://www.facebook.com/alexis.corbiere Bastien Lachaud : (...)
Lire la suite