Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le peu d’appétence d’Edouard Philippe pour la transparence de la vie publique
de : Anne Michel
mercredi 17 mai 2017 - 13h00 - Signaler aux modérateurs
PNG - 34.6 ko

Le premier ministre a reçu un « blâme » pour avoir refusé de se plier aux lois votées après le scandale Cahuzac, qui l’obligeaient à livrer des informations sur son patrimoine.

C’est un premier ministre nouvellement nommé, dont les prochaines déclarations de patrimoine et d’intérêts, attendues dans deux mois au plus tard par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) – soit d’ici au 15 juillet – seront particulièrement scrutées.

De fait, Edouard Philippe, choisi par Emmanuel Macron pour incarner le renouveau politique à Matignon, s’est jusqu’à présent plié avec une mauvaise grâce assumée aux nouvelles règles de transparence s’imposant à 15 000 responsables publics, depuis l’adoption des lois du 11 octobre 2013 sous le gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

Comme l’a révélé Mediapart le 12 mai, le député (Les Républicains) de Seine-Maritime, maire du Havre (Seine-Maritime) et ancien porte-parole d’Alain Juppé, fait partie des quelques parlementaires – vingt-trois sur un total de 1 048 déclarants, députés et sénateurs sortants et entrants – mis à l’index par l’autorité indépendante chargée de contrôler et de promouvoir la probité des responsables publics, à l’occasion de leurs toutes premières déclarations de patrimoine légales de 2014.

« Aucune idée » de la valeur de ses propriétés

Soumis alors à l’obligation de déclarer l’ensemble de ses biens immobiliers et de ses avoirs (comptes bancaires, actions, etc.), deux ans après sa prise de fonctions à l’Assemblée nationale, comme l’ensemble de ses pairs, l’élu avait dans un premier temps rendu à la HATVP une déclaration incomplète.

Il avait ainsi pris soin d’indiquer, à la main, sur le formulaire officiel de la HATVP, n’avoir « aucune idée » de la valeur de son appartement parisien, « aucune idée » non plus de celle de ses parts dans une résidence de Seine-Maritime et encore « aucune idée » de ce que pouvait bien valoir son dernier bien situé en Indre-et-Loire, précise Mediapart.

Une façon, visiblement, de redire sa réticence envers cette loi de transparence, adoptée dans la foulée de l’affaire Cahuzac, contre laquelle il avait voté lors de la séance publique du 17 septembre 2013, comme la plupart des députés UMP de l’époque.

Il avait même maintenu sa position dans un second temps, refusant de se plier à la loi et de répondre aux précisions demandées par la HATVP, et recevant alors une « appréciation », dans le jargon de la Haute Autorité, autrement dit une observation, prévue par la loi, et s’apparentant en fait à un blâme.

Prix d’achat des biens, indiqués parfois en francs

M. Philippe aurait toutefois fait figurer sur sa déclaration – consultable à la préfecture de Seine-Maritime, mais dont il est interdit de faire état, pour ceux qui l’ont personnellement consultée – les prix d’achat des biens, « parfois en francs ».

Certes, constatant ces manquements, l’autorité de contrôle présidée par l’ancien haut magistrat Jean-Louis Nadal n’avait pas jugé bon d’activer l’article 40 du code de procédure pénale, en transmettant le dossier à la justice, comme elle l’avait fait alors, en 2015, pour d’autres parlementaires en situation d’infraction manifeste à la loi.

Du fait de l’existence, les concernant, d’un « doute sérieux quant à l’exhaustivité, l’exactitude et la sincérité de leurs déclarations de situation patrimoniale, du fait de la sous-évaluation manifeste de certains actifs et de l’omission de certains biens immobiliers », les cas de Josette Pons, Thierry Robert, Patrick Balkany, Bernard Brochand, Lucien Degauchy, Dominique Tian, Bruno Sido et Serge Dassault avaient été signalés au procureur financier de la République.

Agacement

Mais la décision de « blâmer » M. Philippe, en raison du caractère « inexact » de ses déclarations, n’avait rien d’anodin, de telles observations, publiques, étant censées pousser les responsables politiques à plus de transparence pour le futur.

De la même façon, le député avait refusé de dévoiler la plupart de ses revenus à la date de son élection comme député, et pour les cinq années précédentes, dans sa « déclaration d’intérêts et d’activités » également exigée par la loi des responsables publics, afin de prévenir d’éventuels conflits d’intérêts.

Il n’avait ainsi renseigné aucun montant en face de la mention « directeur des affaires publiques d’Areva (2007-2010) ». Surtout, il avait à nouveau laissé poindre son agacement, interpellant la HATVP au sujet de ses activités d’avocat exercées de 2011 à 2012 : « Je ne suis pas certain de comprendre la question, écrit-il dans cette déclaration pour sa part consultable librement sur Internet. Vous voulez connaître mon taux horaire au jour de l’élection ? Ma rémunération mensuelle moyenne ? Annuelle ? »

L’avertissement de la HATVP a-t-il fonctionné ? Selon l’entourage du nouveau locataire de Matignon, Edouard Philippe a corrigé le tir dans sa déclaration de fin de mandat de député, récemment transmise à l’instance – la loi imposant aux parlementaires de transmettre deux déclarations de patrimoine, l’une en début de mandat, l’autre en fin, afin de vérifier qu’ils ne se sont pas illégalement enrichis durant la période. Cette seconde déclaration est en cours de vérification à la Haute Autorité, avec l’ensemble des déclarations des députés sortants. Toutes devraient être publiées, d’un tenant, d’ici à la fin de l’année.

Qu’est-ce que la HATVP et à quoi sert-elle ?

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique est l’autorité administrative chargée de contrôler les déclarations de patrimoine et d’intérêts des responsables publics français (ministres, parlementaires, conseillers régionaux ou municipaux). La HATVP a été instaurée par la loi du 11 octobre 2013, votée dans la foulée du scandale provoqué par les mensonges de Jérôme Cahuzac, ancien ministre délégué au budget, sur son compte en banque dissimulé en Suisse.

La HATVP remplace la Commission pour la transparence financière de la vie politique, elle-même créée en 1988 à la suite d’un scandale ayant fait naître des soupçons sur le financement du Parti socialiste (l’affaire Luchaire). La loi du 11 mars 1988 prévoyait déjà un contrôle de la situation patrimoniale des membres du gouvernement en leur imposant de renseigner leur patrimoine au début et à la fin de leur mandat, afin de détecter les éventuels enrichissements anormaux. Mais ladite commission disposait de moyens d’action limités.

Des pouvoirs élargis

La HATVP possède des pouvoirs élargis par rapport à la commission qu’elle remplace. Elle peut ainsi bénéficier de l’aide des services fiscaux pour contrôler la véracité des déclarations de situation patrimoniale soumises par les élus. La HATVP a également pour mission de prévenir les conflits d’intérêts des membres du gouvernement en contrôlant et vérifiant les déclarations d’intérêts remplies par chacun d’entre eux dès le début de leur mandat.

En cas de conflit d’intérêt avéré, la HATVP possède un pouvoir d’injonction qui lui permet d’imposer à un élu de faire cesser ledit conflit. La loi du 11 octobre 2013 a d’ailleurs donné pour la première fois une définition juridique du conflit d’intérêts, jusque-là absent du cadre légal.

Ces obligations déclaratives ne s’appliquent désormais plus aux seuls ministres et élus : la loi relative à la déontologie des fonctionnaires datée du 20 avril 2016 a élargi cette liste à tous les fonctionnaires « dont le niveau hiérarchique ou la nature des fonctions le justifient » (le décret d’application donnant la liste précise est attendu pour octobre 2016).

http://www.lemonde.fr/politique/art...



Imprimer cet article





Il est temps que la gauche internationale prenne position pour le Venezuela
jeudi 20 - 18h35
de : johernandez
il n’y aura jamais de choix possible entre la peste et le choléra
jeudi 20 - 18h03
de : Deeplo
Vente de cannabis en pharmacie : en quoi consiste le modèle uruguayen ?
jeudi 20 - 10h22
de : Luis Rivera Velez, Sciences Po – USPC
Une école à poursuivre et à réinventer
jeudi 20 - 10h05
de : jfs55
Cadeau M. Macron à la Côte d’Ivoire : plus de deux milliards d’euros !
mercredi 19 - 22h13
de : JO
1 commentaire
VENEZUELA : L’opposition capitaliste a lancé un plébiscite truqué !
mercredi 19 - 21h14
de : JO
En Arabie Saoudite, une femme arrêtée après s’être promenée en jupe (video)
mercredi 19 - 13h05
de : Juliette Deborde
1 commentaire
Quand Emmanuel Macron accueillait sèchement une demande de Laurence Haïm
mercredi 19 - 12h55
2 commentaires
Mort d’Adama Traoré : Le jeune homme serait décédé avant l’arrivée des secours
mercredi 19 - 12h39
Que devient Assa Traoré, un an après la mort de son frère Adama, à Beaumont-sur-Oise ?
mercredi 19 - 12h31
de : Sébastien Baer
La dénonciation calomnieuse est (aussi) un délit
mercredi 19 - 12h20
de : Jean-Luc Mélenchon
Démission du chef d’état-major Pierre de Villiers, un fait sans précédent depuis 1958
mercredi 19 - 12h00
de : Nathalie Guibert
Brigitte Macron serait donc une collaboratrice. Pourtant on va interdire aux députés d’employer leur famille non ?
mercredi 19 - 10h56
3 commentaires
Un débat finalement philosophique
mercredi 19 - 07h24
de : Jean-Luc Mélenchon
pouvoir d’Etat ou pouvoir du peuple
mardi 18 - 21h49
de : LE BRIS RENE
Communiqué du Mouvement de Solidarité avec la République bolivarienne du Venezuela La République Bolivarienne du Venezue
mardi 18 - 15h29
de : johernandez
Armée, enseignement supérieur, collectivités… l’épreuve de vérité commence pour Macron
mardi 18 - 15h11
de : Bastien Bonnefous
Cynisme individualiste et bien commun
mardi 18 - 14h36
de : Samuel Beaudoin Guzzo
CGT PSA Poissy au rassemblement de la France insoumise (video)
mardi 18 - 11h46
de : Comité de défense PSA
"PSA et Renault veulent se débarrasser de GM&S et faire crever les 280 salariés"
mardi 18 - 11h40
Jupiter déraille
mardi 18 - 11h02
de : Jean-Luc Mélenchon
Pour Macron, le pouvoir doit tuer le doute (et un général au passage)
mardi 18 - 10h41
de : Claude Askolovitch
2 commentaires
La CGT Métallurgie appelle toute la filière automobile à la grève
mardi 18 - 07h57
de : André Lecondé
Rassemblement le 23 septembre à Paris contre le coup d’État social (video)
mardi 18 - 07h39
de : Jean-Luc Mélenchon
Contre l’avis de Macron, les députés En Marche s’accrochent à leur réserve parlementaire
mardi 18 - 07h34
CE QUE LE MACRON FAIT A LA CULTURE
lundi 17 - 13h09
de : Diane Scott
Code du travail : Sans surprise, l’Assemblée autorise le gouvernement à légiférer par ordonnances (videos)
lundi 17 - 12h45
Macron snobé par les industriels de l’armement lors de son discours
lundi 17 - 09h58
Le 14 juillet : M. Macron ou l’histoire pour les nuls
lundi 17 - 08h07
de : Francois Cocq
L’« énigme » posée par François Ruffin aux députés La République en marche (video)
lundi 17 - 07h34
de : Michel Soudais et Nadia Sweeny
3 commentaires
Randstad France : Les Ressources (IN) Humaines ?
dimanche 16 - 21h29
de : Syndicat CGT Groupe Randstad France
1 commentaire
Inhumanité contemporaine : Plaidoyer pour une philosophie sociale critique globale
dimanche 16 - 16h37
de : Samuel Beaudoin Guzzo
Etat espagnol. Podemos sous tension
dimanche 16 - 11h40
de : Antoine 34
A propos de la visite en France du Premier Ministre d’Israël !
samedi 15 - 20h46
de : JO
1 commentaire
Un couac de M. Macron laisse dubitatif !
vendredi 14 - 14h06
de : JO
Nous qui voulons rompre avec le K
jeudi 13 - 14h17
de : DADA
1 commentaire
Jean-Luc Mélenchon le 12 Juillet 2017 Place de la République (videos)
jeudi 13 - 14h04
de : France Insoumise
Incorrigible optimiste, Henri Malberg est décédé
jeudi 13 - 11h58
de : Jean-Paul Piérot
Les insoumis trouvent leurs voix
jeudi 13 - 11h40
de : Laure Equy
1 commentaire
« Ni Macron, ni Mélenchon », le PS au stade suprême du Hollandisme
jeudi 13 - 11h23
de : Jean-Luc Mélenchon
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents. Gandhi
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
CONTRE LA GUERRE, LES ORDONNANCES ET L’ÉTAT D’URGENCE PERMANENT, 3 RAISONS DE MANIFESTER LE 14 JUILLET !
mercredi 12 juillet
de Front Social
2 commentaires
• Manifestons le 14 juillet contre la guerre 14 juillet - Macron s’affiche en chef de guerre avec Trump. L’épouvantable président des USA, raciste et misogyne, lui sert de complice. Pitoyable… et dangereux ! La fête de la prise de la Bastille est défigurée depuis trop longtemps par les démonstrations de force militaire. Macron en rajoute avec sa communication de monarque : « Vive la guerre, tous avec Trump. » • Manifestons le 14 juillet contre la guerre (...)
Lire la suite
Le 12 juillet, rassemblements populaires : non à la casse du code du travail
mardi 11 juillet
de La France Insoumise
Le 12 juillet, organisons des rassemblements partout en France pour dire « non » à la casse du code du travail par ordonnances comme le veut Emmanuel Macron. À Paris, le rassemblement du 12 juillet se tiendra à 18h30 place de la République en présence de Jean-Luc Mélenchon et des députés de la France insoumise. Venez nombreuses et nombreux et partagez cet évènement avec vos ami•e•s. Pour les autres villes, consultez et signalez vos rassemblements ici : http://bit.ly/2rC8CiQ (...)
Lire la suite
Ivry en fête 2017 le 24 et 25 juin 2017
vendredi 23 juin
de Ivry sur Seine
Ivry en fête 2017 24 et 25 juin 2017, animations, spectacles, expos et concerts gratuits pour toute la famille. Restauration solidaire, 145 associations Fêter en sécuritéGrande scèneScène jeunesseVillage des enfantsVillage municipalEspace Sports et LoisirsEspace associatifListe des stands associatifsScène associative samediScène associative dimanche Téléchargez le programme de la fête au format PDF Fêter en sécurité Cette année, en raison des nouvelles mesures de sécurité, le marché (...)
Lire la suite
SOIRÉE-DÉBAT CONTRE LA REPRESSION POLICIÈRE ET MINI-CONCERT D’HK VENDREDI 23 JUIN
jeudi 22 juin
de Front Social
Vendredi 23 juin 2017 à 19h00 Bourse du travail de Paris Salle Eugène Henaff 29 boulevard du Temple 75003 Paris Soirée débat organisée par Images contemporaines et le #FrontSocial, autour du film "Acharnement, poursuivis pour l’exemple. On vous y attend nombreux ! Projection : Teaser du film ’’Acharnement, poursuivis pour l’exemple ’’ Clip d’Assigné-e-s à résistance d’HK et Les Saltimbanks Débat animé par Jean Gersin (...)
Lire la suite
François Ruffin ... Et moi le programme de la France Insoumise ne me pose pas de difficulté (audio)
mardi 20 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
La vrai phrase de François Ruffin à écouter sur la vidéo de RTL à partir de 6:43 : "La discipline de groupe, ce n’est pas pour moi, mais on n’a pas besoin de discipline quand on est d’accord sur l’essentiel. Et moi le programme de la France insoumise ne me pose pas de difficulté" Cet phrase à été reprise par RTL, le Courrier Picard, l’AFP, Libération, La Charente Libre, Huffingtonpost, etc etc Pourtant le rabat joie de service ne manque pas de déformer les (...)
Lire la suite
Législatives : Jean-Luc Mélenchon présente son groupe à l’Assemblée (videos + photos)
mardi 20 juin
1 commentaire
Avec 17 candidats élus, auxquels il faut ajouter trois communistes et deux divers gauche soutenus par la France insoumise, le mouvement de Jean-Luc Mélenchon remplit donc l’objectif qu’il s’était fixé : former un groupe parlementaire. Mardi matin, ces députés font leurs premiers pas à l’Assemblée nationale. Premiers pas. C’est à 10h15 précisément que les élus de la France insoumise sont attendus au Palais Bourbon. Ils franchiront la porte principale ensemble (...)
Lire la suite
Liste des députés insoumis élus à l’assemblée nationale
lundi 19 juin
de Collectif Bellaciao
6 commentaires
"Le peuple français dispose à l’Assemblée nationale d’un groupe France Insoumise cohérent, discipliné, offensif. C’est notre groupe qui appellera le pays, le moment venu, à une résistance sociale. J’informe le nouveau pouvoir qu’aucun mètre de droits sociaux ne sera cédé sans lutte." Jean-Luc Mélenchon Adrien Quatennens : https://www.facebook.com/profile.ph... Alexis Corbière : https://www.facebook.com/alexis.corbiere Bastien Lachaud : (...)
Lire la suite