Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Macron Thatcher et Pinochet
de : phil
samedi 17 juin 2017 - 18h13 - Signaler aux modérateurs
PNG - 397.1 ko

Les trois petits cochons : Macron, Thatcher et … Pinochet

La doctrine politique libérale portée aujourd’hui par Emmanuel Macron prend sa source dans les années 1960 à l’école d’économie de l’Université de Chicago. Milton Friedman théorise alors, en descendant d’Adam Smith et Friedrich Hayek, ce que l’on appellera plus tard "néolibéralisme", soit la dérégulation de chaque sphère de l’activité humaine, la marchandisation du monde.

La doctrine politique libérale portée aujourd’hui par Emmanuel Macron prend sa source dans les années 1960 à l’école d’économie de l’Université de Chicago. Milton Friedman théorise alors, en descendant d’Adam Smith et Friedrich Hayek, ce que l’on appellera plus tard "néolibéralisme", soit la dérégulation de chaque sphère de l’activité humaine, la marchandisation du monde.

L’élection d’Emmanuel Macron et les premières semaines depuis son accession au pouvoir permettent une clarification du champ politique français. L’armature idéologique qui sous-tend le programme d’EM, (bien qu’il ait pu être difficile à cerner, et encore aujourd’hui sur l’école), est le libéralisme économique et politique, dont la forme "moderne" est celle de Milton Friedman. Nous avons donc pour la première fois une offre politique purement libérale, alors que jusqu’à présent le Parti socialiste n’avait pas assumé, du moins en campagne, son virage libéral Sur l’économie.

Margaret Thatcher, Première Ministre du Royaume Uni entre 1979 et 1990. En Mai 1981, alors que les chars russes entrent dans Paris (sic), elle dit au Sunday Times : "Léconomie c’est la méthode. L’objectif reste de changer l’âme et le cœur de l’être humain.".

Le Chili de Pinochet, dont l’accession au pouvoir profita de la bienveillance du gouvernement états-unien, constituera l’un des premiers laboratoires grandeur nature de ces politiques de privatisation de tous les services publics, associée à une répression violente meurtrière, le tout porté par un régime incontestablement totalitaire.

Pourquoi "les trois petits cochons" ?

Notons ici que cette juxtaposition de ces trois dirigeants n’est en rien un signe égale entre chacun. Si l’on peut considérer les deux premiers comme "démocratiquement" élus, et c’est une différence de taille, on peut également concevoir un continuum idéologique entre ces trois dirigeants. Cela implique, j’insiste, d’occulter le versan le plus repressif du régime dictatorial chilien, à savoir la déportation et l’assassinat de milliers de personnes, opposant.e.s politiques compris.e.s. l’arrête de cet aspect "policier" touche pourtant à l’Histoire des relations chileno-française.

Cette appellation ne signifie pas filiation, donc, mais plutôt origine commune. Et un Peu plus. Un continuum idéologique. Des politiques économiques, essentiellement. L’idée que le marché est, à priori, plus efficace que le public, dans tous les domaines. Cette idée, à la racine du néolibéralisme, est aussi vraie que les Terre est plate (note : Je ne le démontrerai pas ici mais on pourra lire https://www.monde-diplomatique.fr/p... ). Rappelons ainsi qu´Emmanuel Macron a dit plusieurs fois toute la "bienveillance" qu’il a pour les (mé)faits de cette dirigeante, qui mena des "réformes douloureuses mais nécessaires". Ces réformes que le président de la république veut aujourd’hui appliquer en France, au pas cadencé des ordonnances. Déréguler, tous azimuts, de l’éducation nationale à la finance, en passant par le droit du travail.

Quels résultats du thatchérisme anglais ? Une société inégalitaire, ou les pauvres se détestent (et encore plus les "pas-de-chez-nous") et où la city de Londres constitue LE premier et plus gros, que dis-je, GIGANTESQUE ! paradis fiscal. Les jeunes sont en contrats zéro heure, les trains se rentrent dedans et le ticket de métro londonien est à 3€. La récente réussite de l’attaque cybernétique dans les hôpitaux (entre des dizaines d’autres lieux sur le globe) résonne avec les coupes dans les personnels desdits hopitaux en 2010 par... Theresa May, alors ministre du gouvernement Cameron.

La réponse au Brexit ? Plus de libéralisme, plus de privatisations. On nourrit encore un peu plus la mère du monstre.

A mes yeux, les mots de Thatcher cités plus haut illustrent à merveille le concentré de violence froide qu´infuse le (néo)libéralisme dans tous les recoins de la vie humaine. on goûtera l’ironie qu’il y a à entendre les termes "loi du marché", souvent assimilée à une hypothétique "loi de jungle", comprenons darwinisme social. L’homme est, finalement, devenu un animal comme les autres. Foutaises, aussi grandes qu’est profond l’abysse intellectuel et philosophique dans lequel nous sombrons chaque jour un peu plus.

A cette faillite politique s’ajoute un aspect non moins dérangeant des "démocraties libérales" (à l’exception notable de la police anglaise, encore que sous Thatcher... ?), en l’espèce d´un Etat policier armé pour tuer et prompt à réprimer violemment toute tentative d’intervention populaire dans le cours des choses. Le néolibéralisme marché sur deux jambes : violence froide pour anesthésier les esprits, et parfois convaincre, faut-il bien l’admettre, et violence chaude pour faire plier les récalcitrants. Et qu’ils servent d’exemple !

Alors que faire ?

Aller manifester ? Ça ne suffit pas, et aujourd’hui, c’est devenu dangereux. Accuser les médias, surface émergée d’un régime qui a dépassé depuis (très) longremps le seuil oligarchique, mais dont la réalité pleine et entière est aujourd’hui manifeste ? C’est épuisant, pour moi et pour les autres, et ça énerve ceux qui partagent ma vie.

Alors j’ai décidé de faire ça. Partager ici des bouts de mon affection frustrée, plus ou moins raisonnée. Tiens, voilà mon sac de nerfs. Pour la semaine.

https://blogs.mediapart.fr/pierre-c... Le blog de Pierre Ceccaldi



Imprimer cet article





LA CONQUÊTE DU PAIN
mardi 19 - 20h14
de : Ernest London
YEMEN : Une guerre oubliée ?
mardi 19 - 18h20
de : JO
1 commentaire
Après Arago, Rassemblement Mercredi 20 juin à 8h au TGI de Nanterre pour la relaxe des inculpés suite évacuation par les
mardi 19 - 11h46
1 commentaire
Mouvement de grève chez les gazierEs et les électricienEs de GRDF et ENEDIS (video)
mardi 19 - 07h12
de : jean 1
En Alaska, les pétroliers gèlent le sol réchauffé par l’augmentation des températures
mardi 19 - 01h44
de : nazairien
2 commentaires
L’ESCLAVAGISTE RICHEPANCE DOIT QUITTER LA GUADELOUPE
lundi 18 - 20h20
de : LIYANNAJ KONT PWOFITASYON (L.K.P.)
L’ex-FO Mailly rejoint le cabinet d’un ancien conseiller de Sarkozy
lundi 18 - 17h37
1 commentaire
Photographier les exactions de l’armée d’occupation bientôt puni de plusieurs années de prison (photos, vidéos)
lundi 18 - 15h58
de : CAPJPO-EuroPalestine
PSA : mort sur ordonnance des 35 heures à Vesoul
lundi 18 - 08h47
1 commentaire
MENACES SUR LE REGIME DES ARTISTES-AUTEURS : MOBILISATION !
lundi 18 - 08h02
de : FNSAC CGT
1 commentaire
Méditerranée : l’escalade dans l’ignominie
lundi 18 - 07h47
de : MRAP
1 commentaire
Quand l’Aide publique au développement finance les garde-côtes libyens
lundi 18 - 07h34
de : Jérôme Duval
URGENT : CAMARADES EN GARDE-À-VUE SUITE À UNE ACTION CONTRE LE SALON DE L’ARMEMENT EUROSATORY.
vendredi 15 - 22h46
de : jean 1
Ivry en fête aura lieu les 16 et 17 juin 2018
vendredi 15 - 17h08
Interpellations du 22 mai : les parents appellent à manifester ce vendredi devant le tribunal
vendredi 15 - 08h37
QUE NOUS RESTE-T-IL ?
jeudi 14 - 19h49
de : Raymond H
Ernesto Rafael Guevara né le 14 juin 1928 à Rosario, Argentine, il aurait 90 ans...
jeudi 14 - 14h57
de : Roberto Ferrario
L’ÉCOLOGIE RÉELLE / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 14 - 12h47
de : Hdm
1 commentaire
LES MIGRANTS
jeudi 14 - 11h54
Soutien au Jargon Libre : Bourse aux livres et Concert de Dominique Grange
mercredi 13 - 12h32
Etat espagnol. Gouvernement de gauche, ah bon ?
mercredi 13 - 11h05
de : Antoine (Montpellier)
KURDISTAN, AUTOGESTION, RÉVOLUTION
mardi 12 - 09h25
de : Ernest London
2 commentaires
Fête la grève !
mardi 12 - 07h35
1 commentaire
QUAND L’ESPAGNE RÉVOLUTIONNAIRE VIVAIT EN ANARCHIE
mardi 12 - 07h17
de : Frédéric Goldbronn & Frank Mintz
Présentation-débat : Tout !
lundi 11 - 22h47
de : jean 1
Congrès du MRAP et CNCDH
lundi 11 - 20h55
de : Christian - MRAP
1 commentaire
Eurosatory 2018 : des collectifs veulent redynamiser la lutte contre le salon de l’armement
lundi 11 - 18h50
Propaganda - La fabrique du consentement (video)
lundi 11 - 15h19
1 commentaire
Grève Party, La Bataille du rail, Soutien aux cheminots, le 12 juin 2018 à partir de 18:30
lundi 11 - 13h51
COLLECTIF DE DEFENSE DES SERVICES PUBLICS CENTRE BRETAGNE
lundi 11 - 13h20
Les cheminots dans le Centre Bretagne pour la défense des services publics
lundi 11 - 13h13
LA TYRANNIE DU GENRE
lundi 11 - 11h00
de : Ernest London
1 commentaire
Enquête Sanitaire autour du centre de stockage de déchets radioactifs de Soulaines (Aube)
lundi 11 - 10h52
de : Qualité de vie via JYP
MRAP - L’appontement de la Flotille de la Liberté doit être permis à Paris
dimanche 10 - 21h55
de : Christian - MRAP
Appel à rassemblement en soutien à Moussa Camara
dimanche 10 - 20h54
de : jean 1
Deux vitesses
dimanche 10 - 16h32
de : L’iena rabbioso
3 commentaires
Grèves à Brest, en 1950 : “Un homme est mort” sur Arte mercredi 13 juin à 22h35
dimanche 10 - 12h12
de : nazairien
2 commentaires
Hte.-Garonne : Accueil sur-volt-é et panne de courant pour Edouard Philippe et ses ministres.
dimanche 10 - 12h08
de : JO
1 commentaire
CONGO 1905 - LE RAPPORT BRAZZA - Le premier secret d’État de la « Françafrique »
dimanche 10 - 08h34
de : Ernest London
Grande fête du livre Paris samedi 16 juin 2018
dimanche 10 - 00h06
de : frank

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Notre pouvoir scientifique a dépassé notre pouvoir spirituel. Nous savons guider des missiles mais nous détournons l'homme de sa voie. Martin Luther King
LE JOURNAL DU MEDIA de 20H
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite