Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La chute de Macron dans les sondages, d’une ampleur quasi inédite sous la Ve République
lundi 7 août 2017 - 14h14 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 35.2 ko

Deux mois après son arrivée aux affaires, Emmanuel Macron accuse une chute de popularité quasi inédite sous la Ve République, signe d’un profond hiatus entre la communication présidentielle et la "politique d’austérité" conduite par l’exécutif, analyse le politologue Jérôme Fourquet, de l’Ifop.

Q. Les enquêtes se suivent et se ressemblent, dix points de moins selon l’Ifop, huit selon Harris Interactive, sept selon YouGov, cinq selon Elabe...

R. C’est une baisse inégalée lors du premier été d’un mandat présidentiel sous toute la Ve République. A une exception près, celle de Jacques Chirac, élu en 1995 sur la réduction de la fracture sociale et qui avait annoncé un tour de vis sur la Sécu considéré comme un reniement de ses promesses électorales. Emmanuel Macron était à 54 % d’opinions favorables en juillet quand François Hollande était à 56 % en juillet 2012 et Nicolas Sarkozy à 66 % en 2007. La chute de popularité de Hollande était intervenue très rapidement mais avait été plus lente. Quant à Nicolas Sarkozy, il marchait toujours sur l’eau à la même période de son mandat.

Q. Comment expliquer ce soudain dévissage ?

R. C’est la résultante de mécontentements et de griefs divers qui émanent de catégories de la population très différentes. La baisse est particulièrement marquée dans la fonction publique, 18 points contre 10 en moyenne. Elle témoigne ici d’un mécontentement catégoriel et salarial : gel du point d’indice, retour du jour de carence vécu comme une mesure vexatoire, coupes budgétaires... Le deuxième foyer de mécontentement important, ce sont les retraités qui s’inquiètent vivement de la hausse annoncée de la CSG. Les critiques portent aussi sur l’attitude d’Emmanuel Macron à l’égard du général de Villiers. Beaucoup y voient un excès d’autoritarisme conjugué au reniement de la parole donnée sur le budget de la défense. A cela, s’ajoutent, plutôt dans l’électorat de gauche, des critiques sur la réception en grande pompe à Paris de Vladimir Poutine et Donald Trump. D’une manière générale, Emmanuel Macron sort de l’état de grâce pour rentrer dans l’atmosphère et assumer le coût politique de ses arbitrages.

C’est très clair sur un sujet phare de sa campagne, la suppression de la taxe d’habitation. A la suite du discours de politique générale d’Edouard Philippe, le trouble s’est installé parmi les électeurs les plus modestes qui pourraient en bénéficier mais ont compris qu’elle ne serait finalement appliquée que progressivement. Quant aux catégories les plus aisées, elles redoutent d’être une nouvelle fois les dindons de la farce et de payer pour tous les autres.

Q. Un clair avertissement pour l’avenir ?

R. Dans une partie de l’opinion commence à s’installer le sentiment d’avoir affaire à un grand séducteur et un communicant hors pair mais dont la communication hyper hollywoodienne et léchée est un instrument au service d’une politique d’austérité. Précisons que notre sondage a été réalisé avant l’annonce d’une baisse de cinq euros mensuels des APL et le coup de rabot de 300 millions d’euros pour les collectivités locales. Les Français mécontents ont l’impression qu’Emmanuel Macron poursuit exactement la politique antérieure, ce qui est d’autant plus paradoxal qu’il n’a de cesse de vouloir se démarquer des erreurs de son prédécesseur et entend incarner une "nouvelle politique". Or c’est dans les premiers mois du mandat présidentiel que se figent l’image et la grille de lecture des Français. Et une fois que le pli est pris, il est très difficile de le défaire. Le risque qui guette aujourd’hui le président, c’est que les Français passent progressivement du "il est brillant et réussit tout ce qu’il entreprend" à "en fait, tout ça, c’est de la com’".

http://www.lepoint.fr/societe/sonda...



Imprimer cet article





Remous dans les merdias ! Encore du beau monde pour distiller la voix de son maître !
mercredi 23 - 17h26
de : JO
Quand Emmanuel Macron tentait de recruter des agents doubles parmi les journalistes
mercredi 23 - 16h01
de : Étienne Girard
Images fortes : Ils brûlent deux hommes signalés comme chavistes lors d’une manifestation de l’opposition au Venezuela.
mercredi 23 - 15h53
Loi travail XXL - le combat continue
mercredi 23 - 15h42
de : Par la commission luttes du PRCF
"Les reines et les impératrices de retour en France ?"
mercredi 23 - 14h32
de : JO
Code du travail. «  Le gouvernement nous a trahis  », selon la CFE-CGC
mercredi 23 - 14h12
de : Jacques Sayagh
1 commentaire
Venezuela : Le mari de la procureure générale dirigeait un réseau d’extorsion de fonds du Ministère Public
mercredi 23 - 14h04
Extrême droite. L’hypocrisie XXL du Front national sur la loi travail
mercredi 23 - 13h55
de : Grégory Marin
Bientôt à la retraite, Pierre Gattaz s’offre un château à 11 millions d’euros
mercredi 23 - 13h46
de : L.B.
1 commentaire
États-Unis : condamné à la peine capitale, il échappe de justesse à son exécution
mercredi 23 - 09h37
ANNA POLITKOVSKAÏA - JOURNALISTE DISSIDENTE
mercredi 23 - 07h30
de : Ernest London
Déclaration du NPA 34 sur les attentats de Catalogne
mardi 22 - 18h24
de : Antoine 34
Comment les syndicats contribuent à réduire les inégalités de revenus (video)
mardi 22 - 14h26
Inégalités : cette note qui fait craindre une révolution des salariés en France
mardi 22 - 14h12
Marseille : Mélenchon dénonce "la destruction du réseau sanitaire pour traiter la maladie mentale"
mardi 22 - 13h39
de : Jade Toussay
1 commentaire
Réforme du code du travail : comment la mobilisation s’organise pour septembre (video)
mardi 22 - 13h29
1 commentaire
LE 12 SEPTEMBRE, TOU.TES EN GRÈVE ET DANS LA RUE CONTRE LA LOI TRAVAIL XXL ET POUR OBTENIR DE NOUVEAUX DROITS !
mardi 22 - 13h15
de : Front Social
Prévoyant, le gouvernement commande des grenades lacrymo pour 4 ans
mardi 22 - 11h32
de : Robin Gabaston
2 commentaires
Où va M. Mailly
mardi 22 - 11h15
de : Par Floreal militant du PRCF et ancien délégal syndical
Préparation d’une opération militaire contre Vénézuela en novembre 2017
lundi 21 - 18h39
de : Smaïl Hadj Ali
L’État élimine les agriculteurs
lundi 21 - 17h13
de : Collectif d’agriculteurs contre les normes
Finances publiques : une pincée d’austérité, une bonne dose de libéralisme
lundi 21 - 14h41
L’entourloupe de la charte de Brigitte Macron, sainte patronne du président
lundi 21 - 13h57
de : Thomas Vampouille
1 commentaire
LA REVUE DESSINÉE#16
lundi 21 - 12h42
de : Ernest London
Charlotte Girard (FI) : vie politique, terrorisme, sécurité, économie, Vénézuela, loi travail (video)
lundi 21 - 11h22
Il y a 80 ans, Garcia Lorca était fusillé (video)
lundi 21 - 11h17
de : Cuenod
« Le Point » en plein dans l’instrumentalisation de l’Histoire de la Révolution française
lundi 21 - 10h48
de : Mickaël Musto
2 commentaires
« Macron est un caudillo néolibéral » – Entretien avec Iñigo Errejón
lundi 21 - 10h39
Assassinat de Wayne Lotter, le sauveur d’éléphants
lundi 21 - 10h23
de : Mathieu Ait Lachkar
Venezuela : Maurice Lemoine démolit la propagande occidentale (video)
lundi 21 - 10h13
de : Pierrick Tillet
Daech capitule face au Hezbollah à la frontière libano-syrienne
lundi 21 - 10h02
Le président syrien Bachar al-Assad : intervention à la télévision sans langue de bois
dimanche 20 - 20h23
de : nazairien
Europe Ecologie les verts : Université d’été, M.Hulot n’ira pas !
dimanche 20 - 19h51
de : JO
VIETNAM : On meurt toujours du terrorisme d’ETAT !
vendredi 18 - 23h23
de : JO
Mettre fin aux contrats aidés, et puis après…
vendredi 18 - 16h19
1 commentaire
Iñigo Errejón, ce Podemos qui joue sur les mots mais déjoue sur les choses politiques
vendredi 18 - 14h52
de : Antoine 34
Attentat de Barcelone
vendredi 18 - 11h20
de : Quim BOIX responsable de la FSM en Espagne
1 commentaire
Morts sur...Ordonnances ?
vendredi 18 - 09h46
de : Jipé
3 commentaires
Série de textes 2016 - 2017 de Christian DELARUE sur Bellaciao
vendredi 18 - 00h42
de : Christian DELARUE
Expulsion de l’Attiéké, le centre social de Saint-Denis
vendredi 18 - 00h00

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire. Voltaire
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
CONTRE LA GUERRE, LES ORDONNANCES ET L’ÉTAT D’URGENCE PERMANENT, 3 RAISONS DE MANIFESTER LE 14 JUILLET !
mercredi 12 juillet
de Front Social
2 commentaires
• Manifestons le 14 juillet contre la guerre 14 juillet - Macron s’affiche en chef de guerre avec Trump. L’épouvantable président des USA, raciste et misogyne, lui sert de complice. Pitoyable… et dangereux ! La fête de la prise de la Bastille est défigurée depuis trop longtemps par les démonstrations de force militaire. Macron en rajoute avec sa communication de monarque : « Vive la guerre, tous avec Trump. » • Manifestons le 14 juillet contre la guerre (...)
Lire la suite
Le 12 juillet, rassemblements populaires : non à la casse du code du travail
mardi 11 juillet
de La France Insoumise
Le 12 juillet, organisons des rassemblements partout en France pour dire « non » à la casse du code du travail par ordonnances comme le veut Emmanuel Macron. À Paris, le rassemblement du 12 juillet se tiendra à 18h30 place de la République en présence de Jean-Luc Mélenchon et des députés de la France insoumise. Venez nombreuses et nombreux et partagez cet évènement avec vos ami•e•s. Pour les autres villes, consultez et signalez vos rassemblements ici : http://bit.ly/2rC8CiQ (...)
Lire la suite
Ivry en fête 2017 le 24 et 25 juin 2017
vendredi 23 juin
de Ivry sur Seine
Ivry en fête 2017 24 et 25 juin 2017, animations, spectacles, expos et concerts gratuits pour toute la famille. Restauration solidaire, 145 associations Fêter en sécuritéGrande scèneScène jeunesseVillage des enfantsVillage municipalEspace Sports et LoisirsEspace associatifListe des stands associatifsScène associative samediScène associative dimanche Téléchargez le programme de la fête au format PDF Fêter en sécurité Cette année, en raison des nouvelles mesures de sécurité, le marché (...)
Lire la suite
SOIRÉE-DÉBAT CONTRE LA REPRESSION POLICIÈRE ET MINI-CONCERT D’HK VENDREDI 23 JUIN
jeudi 22 juin
de Front Social
Vendredi 23 juin 2017 à 19h00 Bourse du travail de Paris Salle Eugène Henaff 29 boulevard du Temple 75003 Paris Soirée débat organisée par Images contemporaines et le #FrontSocial, autour du film "Acharnement, poursuivis pour l’exemple. On vous y attend nombreux ! Projection : Teaser du film ’’Acharnement, poursuivis pour l’exemple ’’ Clip d’Assigné-e-s à résistance d’HK et Les Saltimbanks Débat animé par Jean Gersin (...)
Lire la suite
François Ruffin ... Et moi le programme de la France Insoumise ne me pose pas de difficulté (audio)
mardi 20 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
La vrai phrase de François Ruffin à écouter sur la vidéo de RTL à partir de 6:43 : "La discipline de groupe, ce n’est pas pour moi, mais on n’a pas besoin de discipline quand on est d’accord sur l’essentiel. Et moi le programme de la France insoumise ne me pose pas de difficulté" Cet phrase à été reprise par RTL, le Courrier Picard, l’AFP, Libération, La Charente Libre, Huffingtonpost, etc etc Pourtant le rabat joie de service ne manque pas de déformer les (...)
Lire la suite
Législatives : Jean-Luc Mélenchon présente son groupe à l’Assemblée (videos + photos)
mardi 20 juin
1 commentaire
Avec 17 candidats élus, auxquels il faut ajouter trois communistes et deux divers gauche soutenus par la France insoumise, le mouvement de Jean-Luc Mélenchon remplit donc l’objectif qu’il s’était fixé : former un groupe parlementaire. Mardi matin, ces députés font leurs premiers pas à l’Assemblée nationale. Premiers pas. C’est à 10h15 précisément que les élus de la France insoumise sont attendus au Palais Bourbon. Ils franchiront la porte principale ensemble (...)
Lire la suite
Liste des députés insoumis élus à l’assemblée nationale
lundi 19 juin
de Collectif Bellaciao
6 commentaires
"Le peuple français dispose à l’Assemblée nationale d’un groupe France Insoumise cohérent, discipliné, offensif. C’est notre groupe qui appellera le pays, le moment venu, à une résistance sociale. J’informe le nouveau pouvoir qu’aucun mètre de droits sociaux ne sera cédé sans lutte." Jean-Luc Mélenchon Adrien Quatennens : https://www.facebook.com/profile.ph... Alexis Corbière : https://www.facebook.com/alexis.corbiere Bastien Lachaud : (...)
Lire la suite