Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Affaire Business France : Muriel Pénicaud était "informée de tout"
lundi 25 septembre 2017 - 16h02 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 31.3 ko
Une ancienne collaboratrice de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a été entendue jeudi par les juges. Elle assure que sa supérieure de l’époque était "informée de tout".

Les choses se compliquent pour Muriel Pénicaud sur le front judiciaire. Entendue jeudi pendant plus de six heures, l’ancienne directrice de la communication de Business France, Fabienne Bothy-Chesneau, est ressortie sous le statut de témoin assisté de son face-à-face avec les juges d’instruction Renaud Van Ruymbeke, Dominique Blanc et Charlotte Bilger. Convoquée aux fins de mise en examen pour le délit de favoritisme, elle a convaincu les magistrats qu’elle n’avait été qu’une simple exécutante dans l’organisation de la French Tech Night à Las Vegas autour d’Emmanuel Macron en janvier 2016, qui intéresse la justice.

Selon nos sources, Fabienne ­Bothy-Chesneau a assuré sur ­procès-verbal que Muriel Pénicaud était "informée de tout", contrairement à ce qu’assure la ministre depuis le déclenchement de l’affaire. La défense de l’ancienne chargée de communication a remis aux magistrats une pièce qui semble avoir fait pencher la balance en sa faveur. Il s’agit d’une "note relative aux délégations applicables au sein de Business France". Daté du 23 avril 2015, le document détaille la différence entre les délégations de signature et les délégations de pouvoir au sein de l’organisme ­public. Il précise que la délégation de signature, attachée à une personne, "ne dessaisit pas le délégant de son pouvoir de décision ni de sa responsabilité". En clair, Fabienne Bothy-Chesneau ne disposant que d’une délégation de signature, toutes ses actions engageaient bien la responsabilité de la directrice générale, Muriel Pénicaud… "C’est un fait indiscutable", indique au JDD l’avocat de l’ex-dircom, Me Bruno Quentin, "parfaitement satisfait" de l’audition de jeudi.

Une atmosphère "délétère et épuisante"

En début d’interrogatoire, Fabienne Bothy-Chesneau a été longuement interrogée sur l’ambiance de travail au sein de Business France, cet organisme dépendant du ministère des Finances dont le but est la promotion du made in France à l’étranger. Elle a décrit une atmosphère "pesante et lourde" et détaillé une série de conflits. Recrutée en mars 2015 par Muriel Pénicaud, Fabienne Bothy-Chesneau, venue du Trésor, s’attendait à travailler dans une ambiance sereine. Muriel Pénicaud lui apparaissait comme quelqu’un de chaleureux et de direct. Mais la directrice de la communication va déchanter et découvrir d’autres facettes de l’actuelle ­ministre du Travail.

D’entrée, explique-t-elle aux juges, Muriel Pénicaud ne "respecte pas ses engagements". Sur 43 postes théoriques à la direction promotion et communication (dirigée par ­Fabienne Bothy-Chesneau), seuls 28 sont pourvus. Les renforts promis ne viendront jamais. Du coup, la charge de travail est "très lourde", raconte l’ancienne directrice de la communication. Muriel Pénicaud est dépeinte comme ayant une "personnalité complexe" et difficile pour ses collaborateurs. Fabienne Bothy-Chesneau évoque "un management par le stress", des employés "poussés à bout" et des cas de surmenage. "Une atmosphère délétère et épuisante pour les équipes", a-t-elle résumé devant les juges.

"

Muriel, nous avons eu le cab Macron en ligne ce soir de 18 h 30 à 20 h…

"

Fabienne Bothy-Chesneau évoque dès juin 2015 un "premier clash" avec sa supérieure et une première période de grand surmenage. En septembre, après les vacances, rebelote. La directrice de la communication consulte des avocats en octobre pour négocier une rupture conventionnelle, estimant qu’elle ne pouvait plus "exercer correctement" sa mission. Une première date de départ est envisagée au 31 décembre 2015, elle sera repoussée au 31 janvier 2016. Cette chronologie a son importance puisqu’elle chevauche l’épisode de la soirée à Las Vegas du 6 janvier.

L’opération Vegas s’enclenche en urgence fin novembre 2015. Lors de l’audition de jeudi, il a longuement été question de l’e-mail daté du 20 novembre 2015 adressé par Julie Cannesan, l’adjointe de Fabienne Bothy-Chesneau, à Muriel Pénicaud elle-même. "Muriel, commence le mail, horodaté de 21 h 15. Nous avons eu le cab Macron en ligne ce soir de 18 h 30 à 20 h…" S’ensuit un débriefing sur deux sujets, la présence du "M" (autrement dit : le ministre) à Davos et au CES, le Consumer Electronic Show, salon américain de l’innovation technologique à Las Vegas. Dans ce message du 20 novembre 2015, comme l’a révélé Le Monde en juillet, Julie Cannesan évoque en toutes lettres le budget "300 K euros", ajoutant que "le Medef se propose de rechercher des sponsorings à hauteur de 65 K euros".

L’opération couvrait trois prestations disctinctes

D’entrée, un tel budget (d’autant que finalement le Medef n’a rien apporté) aurait dû alerter : pour des opérations de ce genre excédant 207.000 euros, Business France se doit, pour respecter les règles de la commande publique, d’organiser un appel d’offres. Mais fin 2015, Havas sera mandaté sans la moindre mise en concurrence. Devant les juges, Fabienne Bothy-Chesneau a assuré qu’au sein de Business France "personne n’a évoqué la nécessité de mettre en place un appel d’offres". Elle a également certifié qu’il n’avait jamais été envisagé d’inclure Las Vegas dans le contrat-cadre du programme Creative France pour lequel Havas avait déjà remporté un appel d’offres mi-2015… "La French Tech a toujours été une opération distincte", a-t-elle déclaré.

"

Muriel Pénicaud a ­toujours eu le même ­niveau d’information que moi en ce qui concerne tous les aspects d’organisation de cette soirée

"

Interrogée par les magistrats sur le dépassement de seuil, la directrice de la communication s’est défendue en expliquant que l’opération couvrait en réalité trois prestations distinctes : la première pour "l’influence" autour de la soirée, la deuxième pour "l’organisation" proprement dite et une troisième pour les frais d’hébergement. Elle imagine donc que le budget global pouvait, divisé par trois, ne pas excéder le seuil tout en précisant qu’en interne, à l’époque, personne ne s’était posé la question. "Muriel Pénicaud a ­toujours eu le même ­niveau d’information que moi en ce qui concerne tous les aspects d’organisation de cette soirée", a-t-elle martelé. Fabienne Bothy-Chesneau a été interrogée sur un autre de ses e-mails : celui du 15 décembre 2015, adressé à un cadre de Havas : "Nous travaillons dans des conditions difficiles et en mode urgence permanente, mais nous avons encore besoin de vous pour cette opération au CES […]. Je sais que vous voyez Julie ce midi, […] et ensuite MP, il faudrait dégager dix minutes sur ce sujet", écrivait-elle, établissant un contact de "MP", Muriel Pénicaud, avec Havas concernant Las Vegas.

Ce n’est pourtant qu’en ­février 2016, après coup, qu’un comptable de Business France a tiqué sur les factures de Havas et l’absence de mise en concurrence. Muriel Pénicaud a alors commandé un audit à l’agence Ernst & Young en assurant qu’elle découvrait le sujet. Devant les juges, Fabienne Bothy-Chesneau a estimé que cette attitude n’était "vraiment pas ­correcte".

Interrogée sur le cabinet Macron

Que vont désormais faire les trois magistrats ? A ce stade, aucun cadre de Havas n’a été entendu. Selon les avocats de l’agence de communication, Mes Olivier Baratelli, Pierre Cornut-Gentille et Vincent Brenot, "toute cette opération à Las Vegas aurait parfaitement dû être prise en compte dans le cadre de l’appel d’offres Creative France, sans aucun problème". Autres auditions prévisibles, celles de Julie Cannesan et d’Henri de Joux, le directeur financier de Business France. Restera le cas de Muriel Pénicaud elle-même. Sous quel statut l’actuelle ministre sera-t-elle convoquée ? Témoin ­assisté ou mise en examen ? A moins que les juges n’optent pour la mise en examen de Business France en tant que personne morale, ce qui éviterait à la ministre du Travail des poursuites directes et entraînerait inéluctablement sa démission… Dernière inconnue, des membres du cabinet Macron à Bercy seront-ils aussi convoqués, notamment Barbara Frugier, actuellement en poste à l’Elysée ? Jeudi, face aux magistrats, Fabienne Bothy-Chesneau a assuré que le choix de Havas n’avait pas été imposé par le cabinet Macron.

http://www.lejdd.fr/politique/affai...



Imprimer cet article





LA REVUE DESSINÉE#18
dimanche 17 - 20h29
de : Ernest London
Une milliardaire démontre comment elle pense défendre une Syndicaliste ?
dimanche 17 - 17h47
de : JO
Du divertissement aux médias chiens de garde !
dimanche 17 - 16h59
de : LE BRIS RENE
1 commentaire
Une procureure se condamne elle-même
dimanche 17 - 12h54
de : Jean-Luc Mélenchon
1 commentaire
"Emmanuel 1er" à Chambord : Qui paie ? Les Français spéculent !
samedi 16 - 19h35
de : JO
1 commentaire
PENDANT QUE LA PLANÈTE FLAMBE - 50 gestes simples pour continuer à nier l’évidence
samedi 16 - 10h54
de : Ernest London
La fin de la neutralité d’Internet et la poussé vers la censure
vendredi 15 - 21h56
de : Andre Damon
1 commentaire
Les geignards, députés En marche pas assez payés !
vendredi 15 - 20h07
de : JO
1 commentaire
Les faucheurs ont semé du blé chez LIMAGRAIN
vendredi 15 - 18h53
de : Peillard JY
PALESTINE : Qui arrêtera les mains de l’Etat Hébreux terroriste ?
vendredi 15 - 17h29
de : JO
Tentative de suicide d’un enseignant en Dordogne
vendredi 15 - 15h40
de : Jean Roussie
2 commentaires
"petite-bourgeoisie marxiste" : insulte aux "cadres" syndicaux marxistes
jeudi 14 - 22h01
de : Christian Delarue
HONDURAS : Manifestation géante contre l’ingérence frauduleuse Nord-Américaine !
jeudi 14 - 18h36
de : JO
Migrants : De Menton à Nantes, regain de mobilisation sur fond de restrictions d’accès à l’asile
jeudi 14 - 17h38
Un million, dix jours, un siècle / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 14 - 10h16
de : Hdm
Hold-up social : comment le droit du travail a été démantelé en Europe, sans aucun bénéfice sur l’emploi et les gens
jeudi 14 - 07h15
de : jean 1
Ich bin ein banlieusard.
mercredi 13 - 20h44
de : L’iena rabbioso
Nouveau triomphe chaviste aux élections municipales du Venezuela
mardi 12 - 10h39
de : Thierry DERONNE
2 commentaires
« En un mot, anéantir tout ce qui ne rampera pas à nos pieds comme des chiens.  »
lundi 11 - 18h27
de : Louise Vallés
3 commentaires
Amazon : Pour livrer tous leurs colis, des livreurs anglais urinent dans des bouteilles en plastique
lundi 11 - 15h58
2 commentaires
APRÈS LA CATASTROPHE
lundi 11 - 14h13
de : Ernest London
HONDURAS :L’OEA pose ses conditions à l’opposition, pour cesser son ingérence ?
lundi 11 - 12h05
de : JO
Pendant que Macron organise son sommet climat, l’Etat continue de financer allègrement le réchauffement planétaire
lundi 11 - 11h36
de : jean 1
1 commentaire
HONDURAS : L’OPPOSITION DEMANDE L’ANNULATION DES ÉLECTIONS !
dimanche 10 - 16h50
POPULISME « people » : J HALLIDAY et LA CRÉTINISATION DES FOULES
dimanche 10 - 15h35
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Des cailloux dans les mains !
dimanche 10 - 11h36
de : LE BRIS RENE
À TRAVERS LES LIGNES
dimanche 10 - 11h12
de : Ernest London
Grèce : Pour le 9ème anniversaire de l’insurrection – Emeutes contre les assassins de l’Etat à Athènes et à Thessaloniqu
dimanche 10 - 10h20
de : jean 1
Anti-trump... vous êtes des antisémites !
dimanche 10 - 02h15
de : Philou’s Off
MANIFESTATION A PARIS : Nous sommes tous Palestiniens !
samedi 9 - 19h21
de : JO
GAZA : Halte au génocide Palestinien !
samedi 9 - 09h57
de : JO
"Tri" des migrants : les associations claquent la porte du ministère de l’Intérieur
samedi 9 - 09h57
Humus poème de Fabrice Selingant
samedi 9 - 02h43
de : le Rouge-gorge
INTERDIRE HYPERTEXTILE ET SEXYMANIA AUX FILLETTES
vendredi 8 - 22h27
de : Christian DELARUE
pleurer sur un tueur d’enfant...seul un journaleux peut le faire
vendredi 8 - 21h02
de : irae
PALESTINE ! Le Liban, les pays Arabes, appellent à d’importantes manifestations !
vendredi 8 - 16h57
de : JO
HONDURAS : Le Peuple uni contre la fraude ne saurait être vaincu !
vendredi 8 - 14h23
de : JO
Un roi sans divertissement.
jeudi 7 - 22h28
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Gouvernement : La guerre contre le SMIC fulmine-t-elle sous roche ?
jeudi 7 - 20h28
de : JO
2 commentaires
Cinquantième jour de grève à Holiday Inn : « Nous pensons fêter Noël en famille »
jeudi 7 - 18h02

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Karl Marx
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
LOI TRAVAIL : LE CONSEIL D’ÉTAT ANNULE LE DECRET SUR LE RÉFÉRENDUM D’ENTREPRISE + Conférence de presse (videos)
jeudi 7 décembre
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Conférence de presse du 8-12-2017 : Suite à la procédure engagée par une quarantaine de syndicats CGT contre les décrets d’application de la Loi Travail, la décision du Conseil d’Etat vient de tomber : le décret sur les référendum est annulé ! :) :: : Le point de vue de Fiordor Rilov, l’avocat des syndicats ayant engagé cette procédure, lors de l’audience publique du 4 décembre :: : Liste des syndicats CGT à l’initiative de cette démarche juridique : (...)
Lire la suite
Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
samedi 25 novembre
Souscription ici : https://www.helloasso.com/associati... C’est vraiment sympa, de lancer un journal... « Ben voilà, c’est comme d’hab’, les petits-bourgeois ont pris le contrôle du canard. » C’était un peu après, ça. Un peu après les débuts tonitruants de Moins Une, Laurent, plombier, syndicaliste, membre fondateur, tirait à vue sur les journaleux du collectif, confondus dans l’opprobre de la réaction, de la bourgeoisie, de l’intellectualisme (...)
Lire la suite
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite
Avec ses ordonnances Travail, Macron a réussi à nous refourguer… le CPE pour tous
dimanche 1er octobre
de Thomas Vampouille
Les ordonnances voulues par Emmanuel Macron pour réformer le code du travail facilitent sensiblement le licenciement d’un salarié en CDI ayant moins de deux ans d’ancienneté. Et les indemnités prévues ne sont pas lourdes. Finalement, Marianne a calculé que cela revient au même que le fameux CPE que la rue avait fait enterrer. En pire, même… C’est la ministre du Travail elle-même qui nous mis la puce à l’oreille. Si vous ne l’avez pas vu, Muriel Pénicaud (...)
Lire la suite
Travail : ton univers impitoyable - Cash investigation (video intégrale)
jeudi 28 septembre
Les enquêtes de l’émission présentée par Élise Lucet se sont concentrées sur Lidl France et Free, mettant en avant la souffrance au travail et les licenciements avec des séquences parfois choquantes.
Lire la suite
Oui tous ensemble le 28 septembre avec les retraité-e-s
jeudi 28 septembre
de UCR Union Confédéral des Retraités
Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre. Haro sur le pouvoir d’achat des retraités Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière (...)
Lire la suite